One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une histoire d'alchimie.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 17:30

Une petite robe blanche, très classe, très sexy, à la coupe suggestive, c'est mon acquisition de la journée, avec une paire de chaussure à talon haut que j'ai mis ce soir. Je porte une parure de bijoux, des boucles d'oreille, ainsi qu'un collier long tombant dans mon décolleté. Parfum Chanel, pas un connu .... non, un fait spécialement pour moi, ma connaissance avec le créateur a quelques avantages. Un maquillage sobre, mais attirant.
Non je n'attends pas mon mari, mais mon amant. Mark, je ne suis pas du genre à faire des surprises, ce soir, je veux taper fort. Je l'attends avec un verre dans le bureau de Conrad, il a les clés du manoir, il est chez lui ici.

Je lui ai dit de venir en urgence pour qu'il se dépêche histoire de profiter de lui avant le retour de mon mari, je joue avec le feu, mais c'est ce qui mets du piment dans un couple. Mais c'est aussi un moyen de me venger de mon mari. J'ai appris que lorsque Baptiste était au centre, il avait été le voir pour lui dire de ne plus venir à la maison et de ne plus m'appeler parce que ça me blessait, c'est pour ça que mon fils a coupé les ponts avec nous et qu'il a refusé toutes mes visites. Je le hais ... Cet endroit est son sanctuaire, l'endroit qu'il n'aime pas que je fréquente, je vais faire plus que ça et ce ne sera pas lui la star, mais l'homme que j'aime. Tout est prévu.
Je me regarde une dernière fois dans le miroir, les cheveux long, lissés, j'espère que je vais plaire à mon homme, je ne suis pas toujours très sur de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 17:48


    Vic m'a dit qu'elle serait dispo ce weekend, je ne sais pas quand et elle ne le sait pas non plus. Je ne suis pas censé bosser, et j'ai fait préparer un costume chez le teinturier. J'en mets tous les jours, ou presque, mais je voulais changer pour sortir avec elle, celui là est bien mieux coupé, et surtout bien plus cher. Je ne suis pas sûr que ce soit le genre de truc qui l'interpelle en premier, mais je trouve ça important, parce qu'elle vient de ce milieu là, et elle le remarquera. Le moindre effort pour lui plaire, je suis prêt à le faire.
    Je suis un peu tributaire de ses disponibilités. Mais ça ne me perturbe plus. Je le savais bien avant de m'engager là-dedans, et puis elle est douée pour ça, pour me vendre ce qu'elle veut, pour vendre ce qu'elle veut à tout son royaume en fait !
    Elle vient de m'appeler, et de me demander de la rejoindre au manoir, dans la troisième pièce du couloir du second étage. Je suis les directives de madame ! Ma fille est chez une copine.
    Je viens d'enfiler mon costume, du parfum, quelque-chose de distingué, mais de masculin et de puissant, pas ce genre de trucs bons marchés que mettent tous les petits jeunes qui sortent sur Miami, je vais tenter de me sortir du lot ! Et puis les petits jeunes ne sont pas le truc de Vic. Elle aime les hommes. Costume noir, chemise légèrement ouverte, chaussures italiennes, bouquet de fleur, parce que ça aussi j'y pense ^^ Enfin j'y pense parce que je viens de passer devant en fait, mais ça elle est pas censée le savoir !
    Je gare mon SUV dans un endroit peu voyant, histoire de ne pas alerter qui que ce soit au cas où son fils rentrerait, ou même son mari. Son premier ne vit plus ici, mais il peut débarquer, on ne sait jamais. Je ne veux surtout pas la mettre en porte à faux.
    Les roses dans mon dos, je suis les directives qui me mènent dans un bureau. Je frappe à la porte, et à en juger par l'intérieur lorsqu'elle m'ouvre, c'est le bureau de son mari... les diplômes accrochés au mur ne mentent pas.

    Madame Stevenson.

    Déployant le bouquet pour le lui offrir, glissant une main sous sa joue pour l'embrasser avec le plus de tendresse possible.

    Bonsoir...

    Ca commence bien pour une soirée improvisée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 18:04

Je vois mon homme quand je peux, tant que le divorce n'est pas réglé, je ne veux pas prendre le risque de laisser Conrad tout tourner à son avantage, pas question que je perde mon empire, je suis bien chez moi, mon manoir c'est mon territoire, je ne laisserais personne me le prendre et surtout pas mon mari.
Je me fais belle pour Mark, parce que je veux le séduire encore et encore. j'ai peur qu'il ne se lasse de tout ça, de mes disponibilités pas toujours évidente, de mes annulations de dernière minutes parce que mon mari est rentré, ou mes enfants ont besoin de moi. Il pourrait avoir une femme beaucoup moins compliqué, beaucoup plus facile à vivre aussi et ce n'est pas négligeable.
J'entends la porte du manoir, je sens une pointe de stress et d'exitation, un verre de scotch sur le bureau, je l'accueil avec un sourire non feint. Il est magnifique, très classe.

Merci mon chéri.

Je lui rends son baiser, glissant ma main sur sa hanche, qu'est-ce qu'il sent bon! J'apprécie les efforts qu'il fait, même si il sait que je le prends tel qu'il est, je ne lui demande pas de changer pour moi, je ne veux pas un clône de mon mari et Mark est super sexy en jean!

Tu es beau ... Je te sers un verre?

Posant le bouquet dans un vase sur une commode en marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 18:12


    Je suis content de lui offrir des cadeaux, je ne suis sans doute pas l'amant parfait, je n'ai pas de carte gold illimitée, mais je peux sans doute lui apporter autre chose. L'attention, l'amour et tout le reste. Je ne comprends pas comment son mari peut passer à côté d'elle. Il a une femme géniale, qui a beaucoup à donner, à partager, à faire connaître d'elle même, mais il préfère faire la faire souffrir, les gens riches sont cons mais alors lui il est quand même au top niveau !
    Ses mains glisse sur moi, et déjà je m'électrise, l'ambiance, le mystère, le frisson de l'interdit, tout ça nous tient en haleine et nous revivons nos 20 ans. Je suis heureux à nouveau avec elle, et ça ne peut pas se feindre. Elle le voit, elle le sait, et elle doit le sentir surtout.

    Du scotch de 50 ans d'âge de ton mari, subtile ^^

    Lui souriant en acceptant le verre. Je la décale contre le bureau, et glisse une main sur sa hanche, l'autre tenant le verre. Puis je pose le récipient en cristal pour saisir le visage de ma maîtresse et l'embrasser avec passion. Plongeant mon regard dans le sien ensuite.

    Etre aussi belle devrait être requalifier en crime fédéral. Des tas de grands criminels tomberaient pour tes beaux yeux...

    Comme une muse, une nymphe, tellement elle est hypnotique ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 18:37

Je me moque du statu social de mon homme, il le sait, je ne suis pas avec lui pour les cadeaux qu'il peut me faire mais pour ce qu'il m'apporte. Il me donne plus que mon mari ne m'a donné en 20 ans, ce n'est pas négligeable. Je sais que je suis écoutée et aimée pour ce que je suis avec lui, il me le dit assez souvent, je n'ai pas à être Victoria avec lui, mais simplement Vic et ça me fait du bien de pouvoir lâcher toutes ses apparences qui me pèsent parfois. Je suis la reine de mon royaume aux yeux de tous, mais je veux être différence pour l'homme que j'aime.

Je savais que tu apprécierais ....


Non mais je le sais amateur de ce genre de boisson, sans en abuser. Je bois  aussi, mais je suis plus portée sur le vin et le champagne. Je suis une grande amatrice de grand vin, les vins Français sont pour moi au top et j'ai une cave spéciale que je garde farouchement pour les grandes occasions. Il me bloque contre le bureau, j'écarte légèrement les jambes pour qu'il se mette entre moi, plus près, alors que je l'embrasse dans le cou.


T'es le seul à qui je veux plaire.

Glissant mes bras autour de son cou en le regardant dans les yeux. Il parle bien mon homme, très bien, j'ai du mal avec les compliments, mais venant de lui, je les prends avec grand plaisir. Je lui prends son verre pour en boire une gorgée avant de le poser sur le bureau. Ma jambe remonte le long de la sienne alors que je l'embrasse dans le cou.


Ta journée c'est bien passée?

Entre deux baisers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 18:50


    Vic ne fait les choses qu'en grand, et tout le monde les voit. Il est hors de question qu'elle ne s'abaisse à faire comme si tout le monde pouvait faire la même chose. Je ne sais pas comment elle fait pour être toujours au top comme ça, mais elle m'impressionne. Je sais que notre situation n'est pas prête à évoluer, mais pour le coup je prends ce qu'elle me donne, j'attends, patiemment, elle a beaucoup à perdre, moi moins, je n'ai déjà plus personne dans ma vie. Sauf elle... J'ai toujours été très fidèle, tant en amitié qu'en amour.
    Elle prend une position pour le moins suggestive, donc ce soir nous n'allons pas compter les moutons, ni même jouer aux cartes, de toute façon entre deux amants, une relation platonique est sujette à trop de questions, elle préfère les réponses, mais déteste qu'on lui en pose à notre tour !

    Et tu me plais beaucoup...

    Me collant à elle, remontant ma main le long de sa cuisse, lui laissant tout le loisir de comprendre par elle même à quel point la nature reprend ses droits dans mon jean qui tend à devenir beaucoup trop étroit pour moi. Cette femme est un hymne à l'amour, en tout cas c'est le mien. J'en suis très amoureux, et elles ne sont pas nombreuses à avoir fait tomber l'agent Sullivan !

    Maintenant oui... Et la tienne ?

    Comme si on en avait quelque-chose à foutre ! Je la surélève pour l'asseoir sur le bureau. Elle va finir dessus, ça va mal tourner son petit jeu ! Je dis ça pour elle ^^ Je remonte mes mains sur ses cuisses, doucement jusqu'à ce que sa robe soit au plus haut, reprenant mes baisers dans son cou. Elle me cherche, elle me trouve, qui pourrait résister.

    Donc ce soir c'est au mépris de toutes les règles, c'est ça ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 19:13

Je n'aime pas entrer dans un moule, j'aime être moi, et être Victoria Stevenson, signifie être la meilleure dans tout et surtout avec mon homme, je ne veux pas qu'il se lasse de moi, c'est ce qui me fait peur. Je l'aime et je ne supporterais pas de le perdre, c'est pour ça que je le protège tellement de tout ce qui se passe dans mon couple. Je reste très secrète, très évasive sur ce que je ressens en général, mais je rassure Mark sur le fait qu'il est le seul dont j'ai besoin parce nous avons une relation qui peut prêter à confusion. Il n'y a plus rien avec mon mari, je ne dors plus dans la même chambre que lui, je ne veux plus de son contact, ça me dégoute. Je veux Mark et une fois que j'aurais obtenue le divorce que je veux, on sera libre de vivre notre amour au grand jour. Il viendra s'installer au manoir et ce bureau sera le sien!
Je lui souris, ça me fait plaisir de l'entendre me dire que je lui plais, ça me rassure. Je sais que je ne suis plus aussi belle que toutes ses petites minettes dont je m'entoure pour bosser, mais j'ai l'expérience en plus, ce n'est pas négligeable.


On s'en moque, c'était par pur politesse ....

Je l'embrasse pour le faire taire, je n'ai pas envie de parler de ma journée, de la vengeance que je compte faire subir à mon mari. Il m'a éloigné de mon fils, je vais le faire souffrir autant que j'ai souffert. Il m'assoit sur le bureau, remontant ma jupe en homme de mes cuisses.

Ce soir c'est sans limite, sans contrainte.

D'un geste de la main, je balaye ce qui se trouve derrière moi sur le bureau pour m'allonger dessus sensuellement avant de me redresser, retirant la chemise de mon homme, ouvrant la braguette de son pantalon pour sentir la passion que je lui inspire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 19:22


    La politesse de Victoria sont les apparences ^^ Pourquoi dire merci si personne n'est là pour le voir ! J'aime cette femme autant que nous sommes différents, mais ça fait partie du jeu, c'est ce qui nous attire aussi quoi qu'il en soit, et puis il faut avouer que dans le genre dépaysement, moi qui me tape du terroriste toute la journée au bureau, un peu de douceur et de passion ne fait pas de mal ! Quoi que pour la douceur... Ce soir j'ai l'impression que ce sera à 100 à l'heure, tout en excès, sans privation, la tentation à l'état pure et céder ne fera que bonifier ce qu'elle a prévu.
    Je sais que la confiance en elle n'est pas ce qu'elle connaît ni maîtrise le mieux, mais je suis là pour l'y aider, après tout c'est fait pour, un amant est là pour vous rendre belle, et je n'ai même pas à lui en donner l'illusion, elle l'est, c'est tout ! Je ne suis pas le seul de cet avis, elle est très convoitée, mais c'est moi qui l'ait ^^
    Elle vire tout ce qui se trouve sur le bureau pour s'allonger, mon Dieu rappelez moi à vous, je vais faire un malaise ! Elle se redresse pour déboutonner ma chemise, soulager la pression de mon pantalon, elle a tout compris, et je vous prie de croire messieurs que rien ne vaut l'expérience d'une femme mature ! Déjà ma prof de français à l'époque... passons ^^
    Une fois redressée contre moi, je remonte mes mains sur ses cuisses, lui retirant la petite culotte en dentelle noire qu'elle porte que je fais glisse le long de ses jambes pour la lui retirer de la plus sensuelle des manières. Mon regard perdu dans le sien, je l'allonge délicatement sur le bois massif du bureau, un bras en appui au dessus de sa tête, et ma main libre occupée à préparer le désir féminin de madame, se trouvant entre ses jambes. J'embrasse ses lèvres, son cou, la naissance de sa poitrine, ce que sa robe laisse à voir et à offrir.

    Tu n'es pas prête de sortir de ce bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 19:44

Mark est un peu ma bouée de sauvetage, je lui dis souvent, je me sens heureuse avec lui comme je ne l'ai pas été depuis longtemps, il m'a redonné le sourire, même Baptiste me le dit et il m'encourage à quitter son père ! Bon ils n'ont pas de bonne relation, mais je ne pensais pas que mon fils me soutiendrait dans mon infidélité, lui qui est si droit. J'avais peur du jugement de mes enfants, mais ils sont parfait, bon Killian s'en fou lui, il ne s'implique pas, il est plus âgé, mais Baptiste me soutient et il adore Mark.
Je ne sais pas comment il arrive à trouver les mots et les gestes pour me rassurer, pour me faire me sentir belle à ses yeux, j'ai tellement eu de critique que j'apprécie la moindre de ses paroles. J'ai sortis le grand jeu pour lui plaire, pour qu'il comprenne que même si je ne suis pas toujours présente, je ne l'oublie pas, je pense sans arrêt à lui.
J'entreprends les choses et il ne mets pas longtemps à me suivre, m'allongeant sur le bureau en retirant mon sous vêtement, celui que nous avons choisi ensemble la dernière fois que je l'ai trainé dans une séance shopping ^^ Je soupir de désir, de plaisir, de tout ce qu'on peut ressentir de positif à ce moment précis.


Je n'y comptais pas .....

L'embrassant, le tirant contre moi ma main derrière sa nuque. J'ai envie de lui et je fais le show ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 19:59


    Elle a besoin de sentir qu'elle est aimée, admirée, elle a besoin de la reconnaissance de tout le monde, c'est tout, et surtout la mienne pour le coup. Je le conçois, je ne suis pas contre, au contraire, en même temps comment lui en vouloir, quand elle vous fait comprendre ce dont elle a besoin ? Son regard parle beaucoup pour elle, trop sans doute pour pouvoir l'ignorer. En tout cas moi je l'ai toujours comprise sans jamais avoir eu à la faire parler, je ne l'explique pas, elle était peut être faite pour moi et inversement, en tout cas j'ai envie d'y croire, oui, moi, le grand rationnel qui prenait plaisir à emballer tout ce qui passait à la fac, en même temps ça me fait sourire, elle m'aurait connu plus jeune, elle m'aurait détesté. Quoi que nous aurions pu être élu couple de l'année au bal de promo, sans soucis !
    C'en est trop, c'est un appel à la décadence qu'elle est en train de me faire là, qu'on soit d'accord ! Je l'allonge définitivement sur le bureau, et retire mon pantalon pour entrer en elle et ne former qu'un tout, avec délicatesse dans un premier temps, prenant le temps de mesurer l'effet que je suis en train de lui faire, ses jambes s'écartent pour me laisser le passage et mes mains caressent son ventre, avant de m'attarder sur sa poitrine, finissant par la rejoindre dessus, lui faisant l'amour de la plus passionnée des façon qu'il ne m'ait jamais été donné de prouver ! Ma main se fond dans la sienne, serrant ses doigts au rythme de mes vas et viens. Mes muscles se contractent, les siennes aussi, son corps ondule sous le mien et se cambre de plaisir. Notre union est simplement parfaite et encore une fois son regard ne mens pas.

    La pression redescendant, j'embrasse son cou, délicatement, soucieux de casser ce moment de grâce. Je ne voudrais être ailleurs pour rien au monde. Ce corps que je protège du mien, comme pour la protéger du monde extérieur. Glissant une main dans ses cheveux bruns pour dégager son cou, nos fringues éparpillés un peu partout dans le bureau ^^

    C'était donc ça le thème de la soirée, l'excès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 20:19

Je ne sais pas ou va mener cette histoire, mais je vois sur le long terme avec lui. J'ai mis du temps à me livrer totalement avec lui, je me suis toujours beaucoup protégée, mais il a su me mettre en confiance et aujourd'hui je ne vois pas ma vie sans lui. J'ai besoin d'entendre sa voix, j'ai besoin d'être dans ses bras, d'avoir un petit texto dans la journée et je dois avouer qu'il n'est pas radin sur les marques d'attentions. Ca me fait sourire quand je reçois un "Tu me manques" ou un bouquet de rose.
Mon homme prends les choses en main, me faisant l'amour comme il sait le faire, plus passionnément, plus intensément. Mes soupirs se firent plus pressant, plus court, mes mains dans les siennes se crispant de plaisir alors que mes jambes caressaient les siennes dans un geste équivoque. Je ne suis qu'à lui, je prends un plaisir intense, comme je n'en ai jamais eu avec Conrad. Pas que je fasse une comparaison, mais bon ...
Je me redresse contre lui, embrassant son cou, lassant un regard sans équivoque sur ma condition présente à la caméra que j'ai soigneusement sur une des étagères qui film tout depuis le début. Je vais lui faire autant de mal qu'il m'en a fait et obtenir mon divorce dans la foulée.
Notre étreinte finit par prendre fin, je suis en nage et comblée .... totalement comblée. J'embrasse mon homme, ne lâchant pas sa main avant de me redresser, ou bon le bureau c'est exitant, mais carrément pas confortable!


Ca t'as plus .... un peu de piment?

Caressant délicatement son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 20:31


    C'est une femme pleine de surprise, elle ne sait pas passer une soirée commune, elle a besoin de bouger, de nouveauté, d'exotisme, avec moi elle apprend à se poser mais je m'en voudrais de lui faire passer une mauvaise soirée, ou de l'ennuyer. Difficile d'être au niveau quand elle a connu tout ce qu'elle a pu voir ! Ne pas complexer, ne pas complexer, ne pas complexer ^^ C'est facile à dire, mais essayez donc de le faire !
    Elle se fait douce, plus tendre que je ne l'ai jamais connue et son regard n'exprime plus la colère ou la rancoeur comme quand je la vois en dehors de nos rendez-vous, c'est une autre femme. Ses traits sont plus détendus, rien à voir avec la Vic que je connais. Ma Vic...
    Ses soupirs me confirment qu'elle a eu ce qu'elle attendait, on reconnait Vic à la façon dont elle vous parle ^^ Ou se tait ! A noter qu'une femme qui se tait est à prendre à double tranchant...
    Je la redresse sur le bureau, torse nu, reboutonnant mon jean, avant de lui renfilés sa robe, et sa petite culotte ^^ Je le connais cet ensemble. C'est celui qu'elle a acheté quand elle était avec moi, j'ai même eu le droit de le choisir !

    Comme si j'avais l'habitude de m'ennuyer avec toi...

    Passant mes mains dans son dos pour zipper sa robe jusqu'en haut en relevant ses cheveux. Aussi bruns que sa robe et sa peau sont blanches.

    La prochaine étape, c'est quoi ?

    De la soirée ^^ La voiture, le garage, le transat du salon ? Non, je suis con, mais je peux l'emmener sur la plage, prendre un dessert au resto, je suis tout à elle là ^^ Un homme comblé est un homme dévoué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 20:45

J'ai besoin de changement, je ne veux plus de la routine que j'ai vécu durant 20 ans et avec Mark je suis comblée, il sait me satisfaire, il sait ce qu'il me plait, ça me perturbe de savoir qu'il me connait aussi bien d'ailleurs, il sait lire dans mon regard, il sait quand je vais bien, quand je suis triste, quand je suis en colère. En général, je suis directe, je dis ce que je pense, mais je prends sur moi avec Mark, je ne veux pas être trop brusque, j'apprends à me poser, il me canalise, chose que je ne savais pas faire. Je suis très active, je n'aime pas rester sans rien faire et il le sait, mais je sais qu'après sa journée de boulot, il n'a pas envie forcément de courir partout, je le respecte et j'aime bien m'occuper de lui  à mon tour.
Il me rhabille zippant ma robe, me faisant frissonner, j'aime son contact, je ne peux m'empêcher de sourire en remettant mes cheveux en place.


Tu serais un amour si tu allais me chercher des fraises et de la chantilly en bas.


L'embrassant tendrement avant de le laisser sortir pour récupérer la caméra et la brancher sur l'ordinateur de Conrad pour transférer le fichier que je lui mail sans aucun scrupule avec un petit mot "Amuse toi bien" ... Je suis une garce mais je sais qu'il va être dingue et qu'il va sans doute tout quitter pour rentrer. Je me sens bien là ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 20:53


    Elle ne perd jamais rien de sa superbe quand elle commande comme ça ^^ Elle reste la reine et le sait, je ne comprends pas toujours comment elle peut faire pour jouer les grandes dames alors qu'à l'intérieur elle a peur de tout et en particulier d'elle même. Elle fait parfois des erreurs, qu'elle regrette bien vite, mais ça fait partie de ce que j'aime à voir chez elle, la voir toucher la réalité, elle sait faire la différence entre le bien et le mal, c'est tout ce qui importe. Elle n'est pas ce qu'elle laisse à voir, regardez-la, sérieusement comment j'aurais imaginer une seule seconde pouvoir prétendre à ce genre de femmes moi ?!

    Les exigences de la reine ^^

    Je lui souris, et lui vole un baiser passionné en descendant à la cuisine. Je suis soit le meilleur amant du monde, parce qu'en plus je prépare les fraises de madame, soit le plus gros pigeon qu'elle ait trouvé ^^ Entre les deux mon coeur balance, je dirais plutôt que je suis un mélange des deux !
    Quand je remonte, je la trouve sur son ordinateur, j'aurais pu trouver ça normal si une caméra USB n'y était pas branchée. Je pose les fraises, et comprend le tout.

    Alors je n'étais que ton jouet. Ton Toyboy que tu siffles à tout moment pour obtenir ton divorce ? Tu le pousses à la faute pour récupérer le manoir. Mais je suis quoi moi là-dedans ? Ton faire valoir ? Ton joker ? Non, plutôt ton bouffon en fait.

    Je ne sais pas comment le prendre, mais une chose est sûre, ma maîtresse est un requin, et c'est un côté avec lequel j'ai beaucoup de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 21:57

Je suis la reine de Miami, je le sais et j'aime ce statut, je ne laisserais personne prendre ma place, je vis comme ça depuis trop longtemps. Quand j'étais avec David, la gloire ne m'intéressait pas, le regard des autres, les mondanités me passaient au-dessus, je voulais simplement avoir une vie simple et tranquille avec David et mon fils, mais avec Conrad, la donne a été toute autre et aujourd'hui, c'est difficile pour moi de revenir en arrière pour redevenir celle que j'étais, je l'ai mise en sommeil trop longtemps.
Mon homme est un amour, il ne me refuse jamais rien. J'adore manger des fraises après l'amour, ou des fruits avec du champagne, chacun ses petites manies^^ Mais au moins, ça prouve que je suis comblée.
J'en profite pour prendre la caméra et transférer le fichier, je pense qu'il va avoir de quoi rager dans son coin, rien qu'imaginer sa tête, je jubile. Je souris devant mon écran avant que mon homme ne revienne avec mes fraises. Il comprend très vite ce que je viens de faire, oui ben il est flic, il n'a pas de mérite! Je ne cherchais pas à lui cacher quoi que ce soit, je lui aurais dit .... bon j'aurais pu le faire avant, mais ça l'aurait bloqué.


T'énerve pas bébé .... Je ne joue pas avec toi, je te le promet. J'ai fais ça pour nous, pour avoir le divorce et qu'on puisse enfin arrêter de se séparer sans arrêt. J'en peux plus de cette situation.


Et comment retourner la situation en sa faveur made in Victoria Stevenson. Je m'approche de lui pour passer ma main sur son visage, levant le regard sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 22:12


    Vic et et moi faisons partie d'un monde totalement différent. Elle est de la haute, elle marche à coups d'investissements de 400 000 $ à l'apéro ^^ Personnellement j'attends un mois entier pour pouvoir racheter un ordinateur portable à ma fille. Je la comble, mais ça ne suffit pas, on ne peut pas acheter un enfant, on ne peut pas non plus se contenter de lui renflouer son compte sans suivi émotionnel derrière. Sans moi ma fille est seule, elle refuse d'adresser la parole à sa mère, l'âge sans doute, je ne sais pas. En tout cas une chose est sûre : il est hors de question que ça ne change. Que Victoria fasse partie de notre vie ou pas, et j'y tiens, ma fille aura la même éducation. Les enfants de Vic c'est un peu plus compliqué. Baptiste est en foyer, sa fille en pensionnat et Killian est indépendant.

    Victoria, je bosse pour l'état. Si ta vidéo circule dans le moindre organe de presse, je pers mon job, mon accréditation et toute crédibilité. En un claquement de doigt.

    Je suis assez clair, et je suis en colère, mais je ne crie jamais, je préfère exposer les faits, clairement et nettement. Je ne sais pas si c'est une bonne idée pour l'instant de tout lui déballer mais autant être clairs, on a passé un très bon début de soirée, elle gâche tout, chose que je déplore.

    Tu peux ruiner tout ce pour quoi j'ai tout donné en une fraction de seconde Victoria.


    Elle a eu à se battre mais pas pour les millions. Elle ne connait pas spécialement le fait de grimper dans l'échelle sociale à la sueur de son front, elle connait les difficultés de ce monde en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 22:25

Je ne voulais pas le mettre en colère, en même temps, il n'est pas bien méchant, il dit les choses telles qu'il les pensent sans s'énerver, sans crier, c'est plus facile pour moi de l'écouter et de comprendre. Je ne regrette pas ce que j'ai fais,  je le fais pour nous certes, mais aussi pour punir mon mari et je pense que je ne pouvais pas lui faire plus de mal. Je suis fière de moi pour le coup. Mon homme est différent, il n'aime pas les magouilles, il n'aime pas les coups en douce, il préfère faire les choses de face, mais je ne sais pas faire ça moi. J'ai toujours surveillé mes arrières et fait les choses dans mon coin pour obtenir ce que je voulais, c'est difficile de changer de comportement quand c'est comme ça depuis des années.

Elle ne circulera pas, fais moi confiance.


Non mais avec cette vidéo, je vais pouvoir tout faire faire à Conrad avec si tout se passe comme je veux, je devrais être très vite débarrasser de lui et Mark ne sera pas inquiété.


Mais arrête, je ne vais rien ruiné du tout. Je pensais qu'être ensemble était ce que tu voulais aussi. J'ai trouvé la solution c'est tout.

Je me refroidie d'un coup, je n'aime pas quand il est en colère après moi, je me braque très vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 22:36


    Et tu peux m'expliquer ce qui va le retenir de balancer tout ça contre toi le jour du divorce ? Avec cette vidéo il l'obtient comme qui rigole pour adultère Victoria !

    Non mais ça ne l'interpelle pas ? A moins qu'il soit trop fier pour rendre ça public, quoi je ne sais pas trop comment il pense. Pour changer une femme à ce point, il ne doit pas être tout seul dans sa tête ! Alors il y a une chose de sûre, je veux Victoria dans ma vie, mais la Vic que je connais, pas celle du manoir, qu'on soit tous très clairs. Je n'aime pas quand elle n'est pas franche avec moi. Et là pour le coup je me suis retrouvé à tourner une sexe tape comme une jeune pucelle au lycée, ça me plaît moyen !

    Je veux qu'on le soit Vic, mais toi et moi, à la régulière, je veux une vie tranquille, je veux une vie comme on l'a quand on est tous les deux, je veux pas d'une vie dont je ne serais pas sûr de pouvoir me relever sans séquelles. Tous tes actes ont des conséquences, moi je pourrais pas te protéger comme l'argent de Conrad ou sa réputation le font. Tu comprends ça ? Je n'ai pas d'empire à t'offrir.

    Je ne suis pas un putain d'homme d'affaires tellement riche que je pourrais lui acheter une partie du globe, une conscience, une nouvelle vie et tout le bordel, je ne suis qu'un fonctionnaire de l'Etat passionné par son job, certes, mais un homme, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 23:01

Ce qui le retiendra, c'est sa réputation. Si tout le monde apprend que sa femme a un amant et qu'elle a l'audace de coucher avec lui dans son propre bureau, ce serait la pire humiliation pour lui. Il me donnera ce que je veux sous la menace. Crois moi, il préfèrera signer le divorce plutôt que risquer l'humiliation.


Je le connais par coeur, je ne dis pas que je m'en sortirais sans heurt, mais j'aurais ce que je veux parce que j'obtiens toujours gain de cause. Je ne suis pas la reine pour rien. Je ne me crois pas intouchable, mais je pense avoir plus de ressource et de chance de m'en sortir que beaucoup de personne ici. Je ne voulais pas le blesser, j'ai passé un excellent moment, lui aussi apparemment, mais je ne sais pas faire les choses autrement.

Je n'ai pas besoin que tu me protèges, je ne veux pas d'un empire, je te veux toi c'est tout, arrête de penser que je suis intéressée que par l'argent, c'est faux!


Je ne veux pas qu'il pense ça, je ne suis pas intéressée, pas quand je suis avec lui, je ne joue, je suis moi, alors je fais sans doute mal les choses, je suis maladroite, mais je l'aime vraiment et ce que j'ai ressenti tout à l'heure n'était pas feint.


Tu devrais y aller, je ne veux pas que tu sois là quand Conrad va arriver. Ne m'en veux pas.

Passant mes bras autour de lui, pour me serrer dans ses bras, il peut pas résister là ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 23:21


    Alors c'est ça, une magouille de plus au tableau. Comme si tout était normal... C'est ton quotidien ça Vic, pas le mien.

    Je ne veux pas de ça, je ne fais pas le poids. Je ne suis pas du genre à me battre pour ce genre de choses et encore moins contre une femme. Si je dois perdre mon statut d'amant, de mari, de n'importe quo, j'ai besoin de me séparer d'elle de façon correcte, pas de lui déclarer la guerre. Qu'elle le comprenne ! Je ne comprends pas comment elle peut croire que je fais partie de toutes ces magouilles, je ne veux pas retirer son empire moi, je la veux elle et pas tous ses trafics, je laisse ça à son mari. C'est sa galère !

    Alors pourquoi tu fais tout ça si c'est pas pour l'argent ? C'est le manoir que tu veux, c'est tout ça, non ?

    Ben oui, elle veut garder son confort, les millions de son mari pour y foutre l'amant ^^ Non mais non, moi je veux pas ramasser les restes et encore moins régner dans un royaume qui n'est pas le mien. Ma vie simple je l'aime bien ! Je n'aurais pas pu diriger tout un département, je suis à la tête de mon équipe mais je suis sur le terrain, la paperasse très peu pour moi.

    Je ne veux plus faire partie de tes magouilles Vic. Je suis l'homme qui t'aime, qui te soutient et qui te regarde comme la 8ème merveille du monde, c'est tout. On est bien d'accord ?

    Je l'embrasse, incapable de lui en vouloir longtemps, mais je l'ai un peu en travers ! Je quitte les lieux, mais Conrad lui, me croise à peine, aucun de nous ne s'est reconnu et je pense que c'est tant mieux !
    C'est la porte du bureau qui claque, je crois qu'il l'a en travers lui aussi, on est deux ^^

    Alors c'est ça ton petit jeu, attendre que je craque et que je commette une erreur, c'est aussi bas que toi Victoria.
     
    Un peu éméché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Ven 11 Avr - 23:54

Je le regarde sans rien dire, je comprends qu'il soit en colère, mais c'est fait maintenant, je ne reviendrais pas en arrière. J'ai toujours marché comme ça, je me demande si je pourrais changer, si je le voudrais, je n'implique jamais Mark en général, mais là, je n'avais pas le choix.

Oui je veux mon manoir, je veux briser Conrad et je veux notre liberté!


Maintenant, je ne suis demande pas de comprendre, mais cet endroit c'est ce que j'ai créer de plus beau, c'est mon oeuvre, je ne me vois pas vivre ailleurs qu'au manoir. Je sais que je ne devrais pas être attaché à du matériel, mais cette maison c'est une partie de moi.


Très clair chéri, je ne voulais pas te blesser. Je t'aime.


Et je suis sincère. Je l'aime vraiment, je ne mens pas, je ne joue pas. Je me serre dans ses bras, embrassant son cou, respirant son odeur qui me manque quand il n'est pas prêt de moi. Il finit par partir et mon mari passe la porte quelques minutes après ... Ca c'est du timing! Je suis mauvaise! OK donc il a bu ... Je vois que ma vidéo a eu son petit effet.


Je ne vois pas de quoi tu parles. Je t'offre un verre? On m'a complimenté sur ton scotch ....


Lui servant un verre, mesquine. Je suis une vraie garce, mais je vis incroyablement bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Sam 12 Avr - 0:06


    Victoria m'a envoyé une vidéo, un mail de mon propre ordinateur, je ne vous raconte pas l'effet de surprise, elle a dû s'en donner à coeur joie la garce. Heureusement que j'ai pu la consulter sur mon téléphone, j'ai failli perdre la face au Country Club et c'est le genre de truc que je parviens difficilement à accepter ! En même temps je ne pense pas que nous puissions sauver grand chose de notre mariage, j'ai aimé cette femme plus que tout au moins, je lui ai tout donné, au début, mais je n'ai rien reçu en retour.
    Je lui ai pourtant donné un enfant et accepté deux autres. Killian et moi ça ne passait pas à partir du moment où il a voulu prendre la place de son père, et Sateen quand elle a commencé à grandir, j'ai essayé pourtant, mais c'était plus fort que moi et Baptiste a préféré prendre un autre chemin, celui de la délinquance. Jackpot ! C'est bien que le souci se situe chez la mère non ?!

    On a dû te complimenter sur tes parties de jambes en l'air, tu n'étais pas si légère il y a quelques années, le poids de la conscience sans doute, c'est ce que tu as pris dans les hanches récemment ^^

    Je suis blessant, volontairement. Je me sers moi même un verre, oh je ne suis pas à un près, je tourne en rond, je ne sais pas comment aborder le tout mais y a que moi je lui refais la tête !

    Ecoute moi bien Victoria, que tu t'envois cet agent à la limite j'ai toujours su que tu aimais manger à tous les râtelier, mais que tu fasses partager tes exploits... Tu attends quoi, une rémunération ? Tu n'es même plus commercialisable sur le marché ^^

    Et non la quarantaine elle l'a prise en pleine tête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Sam 12 Avr - 0:25

Nous avons été heureux avec Conrad au début, mais il n'a jamais accepté de passer après le souvenir de David c'est quelque chose qui le bouffe encore car il ne peut pas le contrôler. Il a tenté de le faire, de bruler tout ses souvenir que j'avais de lui, de briser son souvenir dans mon esprit et c'est ce qui a provoqué le début de la fin de notre histoire. Mark comprend tout ça, il comprend que j'ai besoin, encore aujourd'hui, de penser à David, il comprend mes moments de mélancolie, chose dont je n'ai pas droit avec mon mari. On a fini par se haïr autant qu'on s'est aimé.
Conrad arrive bourré, je n'aime pas quand il boit, pas de cette manière, pas par dépit, ça le rend agressif, il ne veut pas de mon verre, c'est pas grave ... Je verse le contenu dans un pot de fleur sur la terrasse avant de revenir vers lui. Il veut me blesser, il ne sait faire que  ça, ça fait des années, j'ai fini par être hermétique à ses dires.

Oui j'ai eu des compliments ... je ne peux pas en dire autant de toi. C'était peut être ça au fond notre problème, ton incompétence ....

Le regardant de haut en bas en l'effleurant pour déposer le verre et lui retirer le sien.

Tu as assez bu.


Je suis très directive, je suis la reine, j'ai le droit. La caméra est encore branchée sur son ordinateur, la page ouverte que je ferme d'un geste brusque.


La jalousie te faire dire de vilaines choses mon amour. Il a caressé un corps auquel tu n'as plus accés depuis longtemps  je peux comprendre ta frustration.



Le regardant, appuyée contre le bureau, je n'ai aucun scrupule à le blesser, je veux qu'il ait mal. Il n'a jamais réussi à me posséder entièrement contrairement à David ou Mark a qui je me donne entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Sam 12 Avr - 0:36


    J'ai trop aimé ma femme, sans doute mal au final, parce que je donnais trop, sans voir forcément de retour et ça m'a rendu aigri. Quand David est parti, et ça je suis le seul à le savoir, j'ai essayé de me rapprocher d'elle, d'être là pour Killian et elle et nos premières années ont été les meilleures de toute ma vie, mais Victoria a changé du tout au tout, j'ai récupéré une femme blessée, meurtrie, qui l'est restée. Elle ne sait pas s'ouvrir à moi, et n'a jamais su le faire pleinement, j'ai passé mon temps à la consoler pour qu'un autre en profite, c'est ce que je n'accepte pas.

    Pour ça il aurait peut-être fallu que tu sois assez en condition pour te laisser séduire. Difficile de réchauffer un iceberg. Au moins une qualité que tu as. Ta froideur n'a d'égal que ton antipathie ma chérie ^^

    Lui tendant le verre pour trinquer. Elle me retire le verre des mains pour le vider, c'est son jeu préféré depuis que Baptiste est né.

    Et tu lui as dis combien ça allait lui coûter ? Les caprices impossibles à satisfaire, ton humeur massacrante, ton changement de comportement, ton incapacité chronique à apprécier quoi que ce soit. J'en ai pris l'habitude, je n'avais que toi, mais lui a sans doute d'autres centres d'intérêt. Faut voir les choses en face mon amour, tu n'es plus le centre du monde. Ou alors le monde va aussi mal qu'on le dit !

    M'asseyant à mon bureau, dans mon fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   Sam 12 Avr - 0:53

Conrad se croit au- dessus de tout, tout le temps,il pense qu'il peut manipuler le monde à sa guise sans en payer les conséquences. Il m'a perdu parce qu'il n'a pas su se comporter comme un homme, comme celui que je voulais, il m'a tout apprit, il m'a apprit tout ce que je sais dans l'art de la traitrise et la manipulation. Mais le toucher sur les sentiments est encore le mieux pour le mettre à terre.

Je n'étais pas froide avec David ...


Le regardant dans les yeux. Non mais le soucis avec Conrad, c'est qu'il ne m'a jamais comprise, il n'a jamais essayé de le faire. Au début, il a été là, je me suis appuyé sur lui, mais très vite il a comprit que même si j'étais bien, je n'étais que bien, pas amoureuse, je l'ai épousé par dépit, pour m'assurer une sécurité et ça il ne l'a jamais supporté. David a toujours été son pire rival. Il boit quand il n'est pas à la maison, mais du moment ou j'ai eu Baptiste, je ne voulais pas qu'il boive plus d'un verre pour le plaisir. Sa patience est limité, mais avec des verres dans le nez, ce n'est même pas la peine.


C'est la que tu te trompes. Je ne veux pas de l'argent de Mark, je le veux juste lui. Je l'aime comme je ne t'ai jamais aimé, de manière désintéressé. Mais ce genre de chose ne te parle pas biensure!


A son bureau, son antre, sa fierté ... Elle en a prit un coup ce soir, le bouquet de rose est toujours sur la commode, tout comme tout ce que j'ai foutu en l'air, comme le cadre de notre mariage et ce n'était pas fait exprès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire d'alchimie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire d'alchimie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Manoir de Victoria-
Sauter vers: