One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bad day in Miami (Prise d'otage)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Dim 10 Jan - 16:04


    Papa m'avait bien dit non pour sortir ce soir. Au même titre qu'Erika. Et pourtant encore une fois je n'en avais fait qu'à ma tête. Bien sur que je n'allais pas restée enfermée un samedi soir à la maison. D'autant plus qu'une soirée était prévue depuis trois semaines au Locost. Un bar sur le port de Miami. J'y allait souvent avec les garçons, en sortant des cours, il ne se trouvait pas très loin du lycée. Les patrons étaient deux jeunes, gays, très sympa. Un peu excentriques, mais c'est pour ça que l'endroit me plaisait de toute façon.
    J'avais bataillé toute la journée avec Erika et mon père pour pouvoir sortir ce soir. Mais ils ne semblaient pas d'avis, surtout parce qu'ils venaient de reçevoir mon bulletin de note et que celui ci était loin d'être brillant. Je n'ai jamais prétendu vouloir faire bien, je veux juste qu'on me foute la paix pour le moment. Peut importe l'avis des parents, j'étais sortie. Essayant pourtant de convaincre Logan de m'accompagner, mais il avait refusé, il passait la soirée avec Hell. Un ciné et un restau. Très bien, allez jouer le petit couple, moi je file. Le reste de la troupe devait me rejoindre dans la soirée, aux alentours de minuit, quand ça commencerait à prendre de l'ambiance quoi. Mais pour ma part, si je voulais pouvoir grappiller un peu, il me fallait speeder. Alors je m'étais habillée, un jean serré, moulant, un haut un peu décolleté noir, et ma veste en cuir. Les cheveux lissés aussi. Soft pour une fois. Mes bottes en cuir à talon, histoire de féminiser un peu le tout.

    18 heures, j'étais partie en douce, et me trouvait déjà là bas. Je demanda une consommation, un coca pour commencer, inutile de se faire du mal tout de suite, nous aurions ensuite droit aux tournées de tequila frappée, et je préférais juste me mettre en condition. Il me fallait être là tôt, enfin plutôt quitter la maison de bonne heure, si je voulais pouvoir échapper à la surveillance des parents. Faire le mur était une habitude chez moi. Une sale habitude, j'en conviens.
    Mais à peine arrivée là, je le regrettais déjà. Surtout quand je compris que l'homme qui venait d'entrer dans ce bar, un fusil à la main, n'était autre que le bandit du moment. Jason Highton. Tentative de corruption d'un milieu carcéral, à l'origine d'une cellule dormante terroriste pour faire passer ses idées sur le 11 septembre, plusieurs crimes à son actif... La prise d'otage n'était en réalité que le début de son mode opératoire. J'écoutais les infos, et je venais de percuter que cette soirée ne serait pas celle que j'avais prévu au départ. J'avais failli à l'autorité parentale, j'étais en train de le payer...

    La peur reignait, il tira deux coups de feu au plafond, et tout le monde se tassa contre le bar. Moi la première. Le visage fermé et l'expression déterminée, pour trouver un moyen de prévenir Erika ou bien mon père. Tom aussi. Mais ils finiraient par se rendre compte de mon absence, et j'espérais que la presse serait vite sur ce coup là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 1:30

La journée avait été dure, surtout avec Cameron. Nous avions reçut son bulletin trimestriel ce matin, pas bien brillant comme on s'y attendait alors quand elle nous avait demandé de sortir ce soir ça avait été un non catégorique et sans appel, ce qui n'avait pas plu à la demoiselle! Mais pas question de céder, même pour son père. Pour une fois, javais eu droit à son soutiens ... c'était un début. Cameron avait donc passé la journée dans sa chambre avant de refaire une tentative de corruption sur son père. Il n'avait pas cédé et moi encore moins ce qui nous avait valu une nouvelle engueulade mais ça c'était une habitude maintenant!

Avec les petites on avait décidé de se passer un film en fin d'après midi, histoire de les occuper un peu et surtout de passer du temps ensemble c'était tellement rare que je prenne mon samedi entier! Je monta dans la chambre de Cameron voir si elle voulait regarder le film avec nous, même si je n'avais pas trop d'espoir à part celui de me faire envoyer promener dans ls règles de l'art! Je frappa à la porte ... j'avais retenu la leçon la dernière fois! Pas de réponse .. j'entrebailla la porte pour voir que ma belle fille n'était pas la ... par contre la fenêtre de sa chambre était grande ouverte !! Je descendis et alla directement dans le bureau ou Aaron était en train de bosser. J'ouvris la porte sans douceur !

Ta princesse a encore fait le mur!

Et j'insistait bien sur le Encore!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 1:44


    La journée avait été rude. Surtout pour Cameron. Elle venait de reçevoir son bulletin, au même titre que son frère. Seulement il n'y avait rien eu à redire sur le sien. En plus de ça elle se permettait de dire qu'elle était juste incomprise, et que les profs l'avaient prise en grippe. Ben tu m'étonnes ! Je n'aimais pas qu'on touche à ma fille, mais j'étais suffisamment lucide pour savoir qu'elle était loin d'être un cadeau. Je l'aimais plus que tout, comme mes autres enfants, mais elle dépassait souvent les limites. Je m'en voulais un peu de la priver de sortie, mais il fallait faire l'exemple une bonne fois pour toute. Elle était brillante, elle pourrait aisément toucher le 15 de moyenne, mais elle préférait n'en faire qu'à sa tête.
    Je m'étais posé dans mon bureau, histoire de bosser un peu. Quand Erika déboula, sans ménager la porte. De toute façon ici, les portes savent que leur sort est de souffrir. Avec Erika et Cameron, c'était sur ! ^^

    Comment ça le mur? Elle n'est pas dans sa chambre?

    Elle nous avait parlé de son envie de sortir dans un de ces bars branchés du port, apparement celui là elle en avait l'habitude et une grosse soirée était prévue. J'étais contre mais avait laissé la permission à Logan qui préférait se faire un ciné avec Hell.
    Je me leva pour chercher à aller dans sa chambre, mais en passant dans le salon, le flash info coupant le film sur la première chaine retint mon attention.

    "Flash info : prise d'otage à Miami. Le malheureusement célèbre John Highton à ce soir prit en otage toute la clientèle ainsi que les propriétaire d'un bar du port de Miami. Le Locost. Alors que tout le monde le croyait sous surveillance judiciaire, nous apprenons à l'instant son évasion. La récidive était à prévoir selon les psychanalistes, en voici la preuve flagrante, nous sommes actuellement devant les lieux..."

    Et ça continuait en boucle. Non loin de chez nous se trouvait une prise d'otage. Et Cameron dehors, qui devait se trouver dans un magasin ou sur la plage, elle allait en entendre parler du fait qu'elle fasse le mur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 2:00

Ouai ... les portes ... heureusement qu'elles étaient solides quand même parce sinon, on devraient les changer plus que de raison. CAmeron tapait dedan et moi je ne les ménageait pas non plus! Aaron avait l'habitude, de tout façon dès que je m'enervais j'étais rarement très douce ... déjà qu'a la base c'était pas ça ^^ Il semblait étonné que Cameron ne soit pas dans sa chambre. parfois je me demandais si il connaissait bien sa fille .... Vous lui dite noir, elle dit blanc, vous lui dite non elle dit oui, vouslui interdisait de sortir, elle fait le mur! TYpique d'une ado rebelle comme l'était ma belle fille. Non mais en plus il ne me croyais pas! Il sortis du bureau pour se diriger dans la chambre de sa fille quand le message de a télé retient mon attention...

Aaron attend ... regarde ça ... Le locost c'est pas le bar ou devait se dérouler la soirée de Cam ??

Je le retins par le bras et lui montra la télé... faite que je me trompe !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 2:13


    Erika retint mon attention, plus que ne l'aurait fait ce genre de nouvelle si je ne pensais pas être concerné. Cameron avait une soirée sur le port oui, mais elle n'avait pas eu le temps d'y aller si? Surtout que ce genre de soirée ne commençaient pas avant 23 heures. Elle avait du rejoindre un copain chez lui et tomber sur les infos, elle allait revenir. Je ne préférais pas qu'elle bouge, surtout qu'elle devrait surement passer par le port si elle se rendait chez Evan. Celui qu'elle allait voir quand ça clashait trop ici. Terry habitait à trois rues d'ici, mais je me doute que ce n'est pas lui qu'elle était allé voir.
    Le Locost... Je senti la terre s'effondrer autour de moi, et ce n'était rien comparé à ce que j'allais subir. Je dégaina mon portable et le mit sur haut parleur pour appeller ma fille. Qu'Erika puisse entendre.

    Cam? Tu es où bon sang !



    Je n'étais pas fère de mes conneries, autant vous dire que si j'avais pu effacer tout ça je le ferais, j'aurais pu payer des millions pour sortir d'ici indemne et rentrer chez moi. Regarder un film avec les filles et Erika comme elles le faisaient souvent à cette période de la journée et surtout de l'année, pendant le week-end. Mais j'étais là parce que j'avais voulu jouer ma forte tête. Tête de noeud ouai !
    J'étais dans un coin du bar. J'avais connaissance du mode opératoire de ce gars, j'étais passionnée par tous les criminels de toute façon, pas de manière glauque, mais comprendre leurs comportement me plaisait. Enfin du moins l'analyser. Je savais aussi quoi faire pendant une prise d'otage mais j'étais complètement paniquée. Je prenais sur moi, mais j'étais à vif, je tremblais de tous mes membres et notre kidnapper avait déjà tiré 6 coups de feu, et il avait des cartouches pleins les poches pour son fusil à pompe.
    Mon portable se mit à sonner, j'étais passée derrière le bar quand il avait remué l'ambiance en tirant un nouveau coup de feu, il y a 15 minutes de ça. Ca me parraissait une éternité. Tout le monde hurlait, pleurait, et dehors les sirènes avaient de quoi nous rendre sourds. On ne s'entendait pas. Le sentant vibrer, je décrocha. Mon père semblait inquiet, c'était papa !

    Papa... Papa aide moi... Aide moi...

    Je venais de fondre en larmes, ma voix était paniquée et je ne savais plus quoi faire, je murmurais entre deux sanglots qui me déchiraient la poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 2:29

Cette soirée allait etre la plus longue de notre vie. J'envoya les filles dans leur chambre pour ne pas qu'elle voient la panique qui commençait à se dessiner sur le visage de leur père. Il comprit vite que Cameron devait avoir retrouvé et il ne mit pas dix ans à se jeter sur son portable pour appeler sa fille. Je priais pour qu'elle ne soit pas la bas, qu'elle ai décidé d'aller chez un ami, ou de faire une soirée ailleur. J'attendais qu'elle décroche avec impaience et peur. L'estomac noué j'entendis la voix de ma belle fille sur le haut parleur qui demandait à son père de l'aider! J'eu l'impression que la terre s'ouvrait sous mes pieds, elle était bien la bas, avec ce type qui retenait tout le monde en otage. Je ne mis pas dix ans pour aller prendre mon portable pour apeler Jack, mon coéquipier. Faire vite et récolter le plus d'information possible!

Jack c'est Erika .. trouve moi tout ce que tu peux sur JOhn Highton ... oui c'est lui ... non je suis pas sur l'affaire ... non .. ma belle fille est une des otages alors grouille toi ! OK je te rappel!

J'alla devant le fax ou devait arriver tous les renseignement ... c'était long !! Une minutes de passé, je reçut trois pages retraçant le dossier Highton.... Terroriste condamné a 30 ans pour avoir fait explosé un bus plein de touriste Américain, considéré comme extrêmement dangereux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 2:37


    Cette annonce eu le don de me faire tomber plus bas que terre. Je ne calculait plus rien autour de moi. La voix de ma fille sur ce téléphone me serra l'intérieur de la poitrine et me fit monter les larmes aux yeux. J'étais paniqué, je ne savais absolument pas quoi faire pour la sortir de là, j'étais proc moi, pas flic ! Erika, elle, ne mit pas plus de quelques secondes à réagir, c'est là que je voyais que je serais complètement inutile sur le terrain. Tout comme à l'armée.
    Mais mon devoir était de la rassurer, de la tenir en ligne le plus longtemps possible.

    Chérie, chérie ne panique pas. On va te sortir de là d'accord? Parle moi, parle moi du programme de ta soirée, dis moi...


    Les larmes coulaient seules le long de mes joues, mais je tentais de garder une voix neutre en me raclant la gorge, pas facile à faire, je vous le jure. On m'arrachait une partie de moi même.
    Un nouveau coup de feu rententi.

    Cameron !!!

    Impossible de savoir si c'était elle la victime ou non. Je priais Dieu pour que ce ne soit pas le cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 22:43

Il fallait que je trouve quoi faire et pour ça je devais avoir le plus de renseignement possible sur ce type. Je pris le dossier en main et retourna dans le salon ou Aaron semblait essayer de calmer Cameron qui devait être paniqué! Je me sentais inutile a rester la, il fallait que j'aille sur les lieu, je serais sans doute plus utile la bas. J'étais plongé dans le dossier quand j'entendis Aaron crier le nom de sa fille. Je releva la tête paniquée ...

Qu'est ce qu'il y a ??? Aaron répond moi !!

J'alla me placer devant mon mari, flippée ! Voir ses larmes couler me rendait malade ... Il ne répondait pas, il avait peut être perdu le contact avec Cameron. Je vis Clara et Chelsea en bas de l'escalier, elles avaient du être alerté par les cris. Laissant Aaron j'alla tout de suite les voir.

Pourquoi il est triste papa ?


Je regarda Chelsea, ne sachant pas comment lui expliquer, quoi lui dire. Pas la vérité, ça ne ferait que les inquiéter.

Il n'y a rien de grave les filles, papa est inquiet parce que Cameron est sorti alors qu'on ne voulait pas. Clara amène ta soeur en haut et mettez vous un dessin animé. Papa viendra vous voir tout à l'heure.

Je les embrassa chacune leur tout avant qu'elle ne remonte. J'alla me planter devant Aaron..

Je vais aller sur place chéri, je serais plus utie la bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 22:51


    Un... Un coup de feu... je...

    Je ne parvenais ni à me calmer, ni à m'exprimer. Si je perdais un de mes enfants, n'importe lequel que ce soit, je ne pense pas être capable de m'en remettre. Et j'étais sincère. J'avais tout fait pour relever la tête à la disparition d'Elie, mais cette fois ci je ne pourrais pas. En plus dans ces conditions. Je savais ma fille à 15 minutes d'ici, entre les mains d'un malade. Elle avait toujours eu le don de se fourrer dans des histoires improbables, mais je ne pensais pas en arriver là un jour. Pour moi c'était impossible. C'était Cameron, c'était ma petite princesse voila tout.
    Erika se planta devant moi en s'armant et s'habillant pour se rendre sur les lieux.

    Je viens avec toi. Je peux pas rester à tourner en rond ici.

    Je ne servirais à rien là bas non plus mais au moins je sais que j'aurais de quoi m'occuper et si on parvenait à la sortir de là, je pourrais être le premier à la serrer dans mes bras. Elle sanglotait au téléphone, d'ailleurs son portable avait du être coupé.
    J'essuyais mes larmes comme je pouvais, pleurer n'était pas mon genre, mais qu'on s'en prenne à Erika ou aux enfants était inconçevable. J'étais proc, et je sais que la plupart du temps ils demandaient des autorisations du parquet pour intervenir, ils les auraient !
    J'enfila ma veste et parti avec elle, elle prit le volant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 23:09

Pas la peine d'essayer de l'empecher de venir, de toute façon il n'en ferait qu'a sa tête et je comprenais tout à fait, j'aurais fait la même chose à sa place. Un coup de fil a Alana pour qu'elle vienne garder les petites et on était en route. Je pris le volant, Aaron était beaucoup trop nerveux pour ça. Je partis en trombe en tournant dans ma tête ce que j'avais lu dans le dossier. Sans attendre, j'appela Jack.

C'est moi. Va voir Devlin, il me faut un autorisation d'intervention pour hier .... oui je suis la mieu placé pour négocier .. non pas besoin je peux me débrouiller .. trouve moi cette foutu autorisation et ce sera bon.

Les terroristes c'était mon crénau, j'en avais maitrisé des dizaines et je comptais bien avoir celui la. La police n'était pas équipé pour ce genre de chose, j'avais appris à négocier, à m'infiltrer et je comptais bien ne pas resyer sans rien faire pendant que Cameron était la dedan avec ce dingue.. Je roulais comme une folle voulant arriver le plus vite possible sur les lieux.

On va la faire sortir de la Aaron ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Lun 11 Jan - 23:18


    Les sirènes n'arrêtaient pas de hurler à l'extérieur, et je crois que c'est pour ça qu'il était aussi nerveux. Il tirait partout, avait déjà touché deux personnes, blessures superficielles, mais je savais qu'il n'en fallait pas beaucoup plus pour qu'il aille plus loin. Quand il avait tiré son coup de feu, j'avais refermé mon portable, raccrochant sans le vouloir, mais s'il captait que j'avais mon téléphone, il me descendrait sans outre mesure, enfant ou pas. Il était dans un délire psychotique. J'avais appris à le reconnaitre grâce à Emily, mon truc à moi aurait été d'être dans les forces de l'ordre, un peu comme Erika, mais avec plus de liberté de mouvement. Quoi qu'elle en prenait déjà pas mal ^^

    Le monde s'entassait dehors, et on ne pouvait plus distinguer qui s'y trouvait, à par les forces de police, et le SWAT. Pas évident qu'on s'en sorte et j'étais derrière le bar, la vue à l'extérieur m'était donc bouchée.
    La cohue ne cessait, un énième coup de feu, qui cette fois ci toucha un homme en pleine carotide. Son délire psychotique venait d'augmenter. La cause? L'arrivée de la brigade anti terroriste. Celle d'Erika normalement, mais je savais qu'elle n'était pas en service aujourd'hui. Je ne savais pas où étaient mes parents, mon frère ou mes soeurs. Mais je pleurais, en boule, sans parvenir à m'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 0:09

On arriva sur les lieux en moins de dix minutes. J'étais plutôt prudente en voiture, mais la, l'heure était grave, savoir Cameron en danger me rendait dingue. On arriva devant le bar ou avait lieu la prise d'otage. Jack avait bien fait son boulot, la brigade anti terroriste était déjà la. Je me gara et sortit de la voiture.

Je vais voir ou ils en sont des négociations.

J'embrassa mon mari et fila vers l'équipe qui bossait d'ordinaire avec moi, quand un nouveau coup de feu retentit. Le Swat était prêt intervenir, mon supérieur m'équipa d'un gilet par balle alors que je lui expliquais la situation. J'étais prête à foncer. Je n'avais jamais hésité à monter au crénau et la plus que jamais. Je retourna voir Aaron.

Je vais entrer, HIghton veut bien laisser entrer une personne pour soigner les blesser. Je vais essayer de négocier avec lui, si je n'y arrive pas le swat interviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 0:15


    Erika était dans son milieu ici. Elle connaissait toutes les équipes, toutes les façons d'agir. Moi aussi, mais juste en théorie, je n'en menais pas large en pratique. Encore moins aujourd'hui.
    Je voulu passer les barrières de sécurité, impossible, un agent du SWAT, gilets par balle, fusil en main me barra le passage.

    Ma fille est à l'intérieur !

    Il devait simplement penser à un père un peu trop inquiet. Je lui présenta alors ma carte du palais de justice. Tu parles, rien n'y fit, je devais m'en douter cependant. Je resta donc sur le côté, encore plus rongé par l'angoisse que je n'aurais du. Mais que faire? Elle était à l'intérieur, je n'étais qu'à quelques mètres d'elle et je ne pouvais rien faire !
    Erika revint vers moi.

    Toi? Toute seule? Erika non... Demande à quelqu'un d'autre. Un homme, quelqu'un de plus expérimenté ! Je sais pas !

    Surtout qu'elle fasse attention à elle, je risquais de perdre ma femme et ma fille, et ça ne serait même pas pensable. Je n'étais pas macho en général mais elle me semblait tellement fragile, quand on la connaissait dans l'intimité on pouvait se l'imaginer comme ça. Jamais très longtemps quand on la voyais sur le terrain cependant.
    Voyant qu'elle ne renonçerait pas, j'attrapa son visage entre mes mains et déposa un baiser sur ses lèvres avant de la serrer contre moi, les larmes aux yeux.

    Sois prudente...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 0:43

Je détestais voir Aaron dans cet état. Il était toujours si calme, si poser, le voir au bord des larmes comme ça était déconcertant, mais j'étais aussi stressée que lui sauf que je ne pouvais pas me permettre de craquer. Je gérais le stress tout les jours avec ce boulot et j'essayais de me mettre en tête que c'était une intervention comme un autre, même si je savais qu'une fois à l'interieur la première personne que je chercherais serait cameron. J'espérais qu'elle aille bien, qu'elle n'ai pas été blessé, on ne savait pas exactement combien il y avait de blesser si ils étaient grave. Et moi qui l'avait engueuler avant qu'elle ne parte, je trouvais tout ça futile maintenant!

Aaron était d'autant plus paniquée que je venais de lui annoncer que j'allais entrer seule dans le bar, je faisais ça souvent, il n'avait rien à craindre. Il pris mon visage entre ses mains pour m'embrasser avant de me serrer dans ses bras.

Je le serais. Je vais nous la ramener Aaron je te le promet.

Ça n'était pas envisagable autrement. Je l'embrassa et partit voir mon supérieur qui me lança le signal pour y aller. La trousse médicale dans la main, je me dirigrea vers le bar ou le Highton m'attendais, il me fit entrer sans douceur avantde refermer la porte du bar. Mon premier reflexe fut de chercher Cam des yeux, mais je ne la vis pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 0:51


    J'avais écouté la conversation téléphonique du taré qui nous servait de preneur d'otage. Je n'étais pas fière, je préférais la fermer plutôt qu'étaler ma science. Quoi qu'il en soit, une équipe médicale allait entrer, enfin surtout une personne. Prions pour que ce soit un flic ! Qu'il le descende et qu'on sorte de là. J'étais en train de faire une crise d'asthme mais je me retenais de tousser. La personne en question entra, et moi derrière le bar, je ne pu apperçevoir qui c'était.
    Elle avait du s'approcher de lui et sortir une sereingue, étant donné que le tueur l'arrêta en plein milieu. Il était blessé, du con, il ne savait même pas tiré sans laisser le doigt entre la gachette et le rebord en métal.

    Attendez, je veux que vous fassiez un test avant d'injecter ça. Qui me dit que ce n'est pas quelque chose de toxique ou un calmant?

    Essayez vous sur un des otages. Tenez, une enfant, je suis sur que vous avez pleins de gosses, vous pourriez pas vous en prendre à un gamin.

    Il chercha autour de lui, personne qui semblait faire enfantin apparement, alors il se planta derrière le bar et me prit par le bras pour me faire dégager de l'autre côté. C'est là que je reconnu Erika. Les larmes coulaient le long de mes joues, de façon silencieuse. Mais ma crise avait tendance à redoubler et je ne parvenais pas à m'arrêter de tousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 1:08

J'étais maintenant à l'interieur, mais je ne voyais pas Cameron ... Pas possible, est ce qu'elle était blessé et qu'il l'avait mise à l'écart... non je ne devais pas penser à ça! Je me concentra sur le preneur d'otage, je savais qu'il était psychotique et paranoiaque pas un cas simple! Je remarqua qu'il était blessé et je posa la trousse de secour par terre pour en sortir une seringue rempli d'antibiotique, rien de bien fort, juste quelques chose contre les infection qui ne ferait pas de mal à une mouche. MAis sa paranoia pris le dessus...

Je suis la pour vous aider et aider les blesser, vous devez me faire confiance Mr Highton.

Mais au lieu de ça il me proposa de me faire la main sur un otage, un gosse en plus de ça. Pas que ce qu'il y a dans la seringue lui fasse du mal, mais un gamin serait encore plus stressé en me voyant avec une seringue et puis un gosse dans un bar c'est pas courant non plus ^^Il chercha quelqu'un puis alla derrière le comptoire pour revenir avec.... CAmeron ! Mon dieu elle allait bien. Je ressentis un soulagement incroyable. ll la fit avancer vers moi et je lui souris essayant de me montrer rassurante. Je vis aussitôt sa difficulté à respirer, je lui pris la main et la fit s'assoir à coté de moi.

Ne t'inquiète pas sa va aller.

Je plongea mes yeux dans ceux de Cameron pour la rassurer, elle n'était plus seule maintenant, mais avant l'injection je devais lui faire passer sa crise. Je regarda Highton:

Elle a du mal à respirer, je vais lui donner et ensuite je lui ferait la piqure.

Lui dire tout ce que j'allais faire pour ne pas qu'il pense que je le trahi ou que je ne tien pas compte de son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 1:16


    La situation se dégradait. J'avais envie de hurler à Erika que cet homme resterait dans son délire quoi qu'il arrive et à moins qu'il ne se suicide ou qu'on ne le tue par une des balles du SWAT on n'aurait aucune chance de s'en sortir. Et ça je pense qu'elle le savait plus ou moins, inutile de tenter de lui faire entendre raison mais aller dans son sens. Alors elle faisait ce qu'elle voulait de moi mais elle me sortait de là. Je me surpris dans le fait qu'Erika soit la personne que j'ai eu le plus envie de voir en cet instant. Ce que je ne pouvais pas lui reprochait était son succès dans le boulot.
    Son regard plongea dans le mien et elle pu lire à quel point j'étais désolée et angoissée. Mais ça je pense qu'elle le savais.
    Erika avait tout dans sa boite à pharmacie, elle sorti l'inhalateur que je ne tarda pas à attraper pour en prendre deux doses. Les crises m'arrivaient souvent quand je m'énervais trop, que je fournissais un effort trop violent ou en cas de stress extrême, mais ça faisait bien 6 mois que je n'avais pas eu de crises. Normalement en grandissant, ça devait s'arranger.
    Soulagée, je reposa le tube, me recroquevillant sur moi même avant de me balançer légèrement. Qu'elle fasse ce qu'elle avait à faire pour lui prouver sa bonne foi. Ensuite elle pourrait l'euthanasier que je n'en aurais rien à faire.
    Pendant qu'elle se penchait sur moi pour dégager mon bras, je lui glissa quelques mots.

    Il est en pleine rupture psychotique, il ne s'arrêtera pas. Et plus le temps passera, plus la fatigue prendra de la place. Si personne n'intervient on finira tous avec une balle dans le crane.

    Là je parlais, je faisais mon hargneuse, c'était juste la poussée d'adrénaline due à la cortizone et au stress.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 1:28

Savoir que Cam allait bien était déjà une victoire en soit, une immense victoire! Elle prit l'inhalateur dans la trousse et pris deux bonne bouffée qui devrait suffire à lui rendre sa respiration normale. Je me pencha pour prendre son bras quand j'entendis qu'elle me murmurait quelques chose à l'oreillle.

Je sais. Je m'en occupe, tu ne bouges pas d'ici.

Je carressa ses cheveux tendrement pour la rassurer. Elle était contre le bar, à l'abri si jamais un coup de feu partait, l'angle mort la protégerais. J'observais tout attendant le moment pour agir. Le Swat n'intervenait pas et Cameron avait raison, il fallait intervenir vite. J'attendis qu'il me tourne le dos, entendant un bruit, pour foncer sur lui et le plaquer au sol pour qu'il lache son arme ! Chose réussi, mais il ne mit pas longtemps à réagir et me faire voler d'un rever contre une table. Le voyant se diriger vers son arme, je sortis la mienne et tira en plein dans le torax. Le typr s'effondra et j'alla vers lui pour pousser son arme d'un coup de pied! J'allais encore me faire engueuler moi ... j'avais quoi come ordre? A oui atendre que le swat intervienne! Tant pis pour le protocole, je pris le poul du type, mais en vain je l'avais pas louper. Je me précipita vers Cameron pour la prendre dans mes bras alors que les secour entrait.

C'est fini ma puce.. c'est fini ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 1:35


    Erika savait mener les choses mieux que personne, pas pour rien qu'elle dirigeait une équipe. Je devais lui reconnaitre les qualités de manager. Elle savait gérer la famille comme personne, et mon père était incapable de s'imposer autant. Peut être à cause de ses souffrance, de son passé, mais elle elle en avait fait une force, pour avancer. Chacun réagit différemment.
    Elle me promis de s'en occuper, me faisant promettre de ne pas bouger. Pas de risques, je n'irais pas bien loin ^^
    Et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire elle se jeta sur lui, il se rebella et le coup qu'elle avait prit en étant projetée contre la table, je n'aurais pas aimé le prendre. Mais avec le gilet par balle, elle se releva, il avait fait barrière. Et cette fois ci elle ne le loupa pas. Une balle en plein dans le torax, elle devait avoir crevé un poumon, ça ne saignait pas assez pour que ce soit le coeur. Je sais, il faut que j'arrête de tout analyser comme ça c'est flipant.
    Elle se jeta ensuite sur moi quand les secours purent entrer. Je la serra alors dans mes bras comme elle le faisait. Ma tête au creu de son cou, explosant en sanglots non controlés, atterée, toute tremblante et terrorisée.
    Impossible de décrocher un peu. Je m'accrochais à elle comme une bouée de sauvetage, mon moyen de survie. Je n'avais jamais fait ça. Ni pour les pleurs, ni pour la prendre dans mes bras. Ca faisait au moins une dizaine d'années que je n'avais pas pleuré, et bien voila, les barrières étaient tombées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 1:46

Je ne lacha pas Cameron, la serrant dans ms bras, elle était sortis d'affaire, c'était terminée et j'étais vraiment soulagée qu'elle n'ai rien. Si ce malade l'avait touchée je crois que j'aurais été capable de le descende de sang froid... la c'était de la légitime défense , si il avait pu récupéré son arme, il m'aurait surement descendu et quelques otages avec pour la route ^^

J'aida Cameron à se relever, sans la brusquer ni même la lacher, elle pleurait tout ce qu'elle pouvait, chose qui n'étais pas arrivée depuis très longtemps .. en fait je crois que je ne l'avais même jamais vu verser une larme, mais après ce choc pas étonnant qu'elle craque.

C'est fini ma chérie, on va sortir de la, ton père est dehors. Je ne te lache pas ...

Non surtout pas, je la sentais tremblante, apeurée, je ne la lachais pas. On fit quelques pas pour retrouver l'air libre. Cameron toujours dans mes bras je marchais doucement en regardant ou était Aaron..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 1:55


    Je crois que j'aurais pu me remettre de cette prise d'otage si personne n'y était passé. Si je n'avais pas vu ce gars, cet innocent se faire descendre en plein milieu de l'après midi dans un bar que je fréquentais souvent. Une balle dans la carotyde, l'endroit du corps humain qui saigne le plus. Une marre de sang recouvrait le sol. Et je crois que mon jean en était taché, tout comme ma veste. Je ne sais pas dans quel état j'étais, mais ce n'était surement pas beau à voir.
    Erika était là, et je lui en était reconnaissante, pour la première fois de ma vie j'avais envie qu'elle prenne cette putain de place pour moi, pour me guider, pour me dire qu'elle est là et qu'elle m'aime quoi qu'il arrive. Me braquer ne servait à rien, elle était là à attendre que je veuilles bien d'elle dans ma vie. Je ne comprenais pas bien comment j'en étais arriver là. Toujours est il que ce genre d'épreuve vous fait réfléchir.

    Nous sortimes, toujours avec son aide, et là enfin je pu voir le jour. Je me raccrochait à elle, comme je me raccrochais à mon père après la disparition de ma mère. Là j'allais sérieusement avoir besoin de lui, d'Alice, de Logan et des filles... De tous ceux dont j'avais l'impression de manquer en fin de compte.
    Quand je le vis et qu'il courut vers moi, je me jeta dans ses bras, je ne lachais pas Erika tant que je n'avais pas touché mon père.

    Cameron !

    Papa !

    Me serrant infiniment contre lui, je redoubla de sanglots. Qu'est ce que j'avais pu avoir peur... Et tous les autres semblaient également en état de choc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 2:07

Dès qu'on arriva près d'Aaron, Cameron se jeta dans ses bras. Aaron semblait soulagée de voir sa petite princesse revenir saine et sauve, son visage se détendis quelque peu. Je les regardais s'enlacer avec bonheur. Je crois que je n'aurais pas supporter que sa se finisse autrement, je n'aurais aps pu annoncer à Aaron que sa fille était blessé ou pire..; non ça aurat été au dessus de mes forces. Les voir tous les deux me réjouissais. Je savais que le parcour allait être long pour Cameron mais au moin elle était la avec nous et on l'épaulerait le temps qu'il faudra pour qu'elle se remette de cette épreuve. Je m'approcha d'eux et regarda Aaron.

Tu devrais la ramener ... elle va avoir besoin de calme.

L'éloigner de tout ça pour qu'elle retrouve son environnement, sa chambre, ses soeurs, son frère, tout ce qui lui était famillier et qui pourrait la rassurer. Tous les otages étaient sortie et je vis la civière emporter le corps du blesser. J'allais avoir deux ou trois petits truc à régler avec mon supérieur moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 2:13


    J'aurais tout donné pour voir ma femme et ma fille sortir saines et sauve de ce foutu bar. J'attendais devant, paniqué, sans pouvoir faire quoi que ce soit au delà des bandes jaunes. Je connaissais la procédure, mais j'espérais pouvoir la contourner, sans grand succès cependant.
    Mais quand je les apperçues sortir de là, je me précipita vers elles pour les prendre dans mes bras. Cameron fut plus rapide, puis Erika se joignit à nous. J'expira comme si c'était la première fois depuis 10 ans. Soulagé. Je les embrassa tour à tour sur le front. Les serrant contre moi. Je remerciais le ciel ou je ne sais quoi d'avoir pu nous éparnier le pire.

    On va rentrer ma puce.

    Je laissa mes lèvres contre la tempe de ma fille quelques instants, avant de coller ma joue à ses cheveux, remerciant Erika du regard. Je n'étais pas foutu de défendre mes enfants. On culpabiliserait plus tard.
    Elle allait en prendre pour son grade, surtout si elle restait là, ce n'était pas pour débarasser.

    Erika, tu m'appelles. Toutes les heures. Je m'occupe des filles.

    Alana était à la maison, et j'allais rammener Cameron, mais hors de question que ma femme se mette en danger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 2:36

Toutes les heures?? Mais il exagérait pas un peu la! On était sortie d'affaire, Cameron n'avait rien, il pouvait arrêter de paniqué. Et puis Cameron allait avoir besoin d'avoir son père près d'elle pendant un bon moment et je n'avais pas envi de m'interposer entre eux. J'avais eu plusieurs expériences de prises d'otage et les victime en sortait rarement indemne. Même si Cameron jouait les dur je savais qu'au fond, elle n'était pas si forte que ça. Je les embrassa tous les deux avant de répondre à Aaron:

Ne t'inquiète pas je ne serais pas longue. Deux ou trois petite chose à régler.

Je me dirigea vers mon équipe et plus précisement vers mon supérieur pour lui expliquer pourquoi encore une fois j'avais fait ce que je voulais et pas ce qu'on me demandait. c'est Jack qui allait être content si on lui mettait une autre équipière! J'avais fait ce qui me semblait le mieu pour les otages et surtout le plus rapidement possible et en plus sans être blessé ... ou très peu .; c'était pas mal quand même, mais au vu du regard que me lança mon supérieur j'étais bonne pour me prendre un sacré savon plutôt que des félicitation ! Assumons ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Mar 12 Jan - 9:27


    Ca y est, j'étais dehors... A quel prix je ne le sais pas encore, mais j'aurais certainement un peu de mal à me remettre du fait d'être restée enfermée dans un bar. Je n'y mettrais plus les pieds sans mon frère ou des amis. Ca je peux vous le garantir. Et je crois que faire le mur ça m'a un peu refroidi aussi. Certains diraient que ça n'avait été que bénéfique. Je ne crois pas non. J'allais garder certaines cicatrices, et celles ci ne s'enlevaient pas. Celles de l'âmes restent un bon moment, je ne sais pas encore trop pourquoi je dois m'étaler là dessus, mais on fera avec hein.
    J'étais dans les bras de mon père et c'est tout ce qui comptait, toujours est il que je n'avais aucune envie de me faire engueuler à cause de mes conneries, mais je devrais faire comme Erika qui venait de me montrer l'exemple. Assumer...

    Nous rentrâmes alors au bercail, je n'étais pas capable de prononcer un seul mot. Une fois rentrée, je fondis encore une fois en larmes dans les bras d'Alana. Putain de fontaine ! Mais je remonta presque aussitôt. Prendre une douche, j'étais pleine de sang... Je préférais jeter mes vêtements que de voir encore les traces.
    Je laissa couler l'eau sur moi, alors que j'étais recroquevillée par terre, au moins je ne voyais plus mes larmes. C'était surtout un déclencheur, pas la prise d'otage en elle même, mais elle avait fait sauter les barrières et comme je disais à Alice la dernière fois, si je commence je ne m'arrête plus. La preuve.
    Je finis tout de même par sortir au bout d'un bon quart d'heure. Et les cheveux mouillés, frigorifiée. En jean et veste de jogging grise, je me mis en boule sur mon lit, addosée au mur. Le regard dans le vague, sans un mot, commençant à me blinder, encore une fois. Je n'étais pas capable de prendre ma guitare, signe que ça allait vraiment mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad day in Miami (Prise d'otage)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prise d'otage a Marseille.
» [CR] EPT Prise d'otages à Loyada
» [Actu] Prise d'otage dans la prison de Poissy
» POM -----Prise d'Otage Multiple Avril/ Juin " Warmachorde "
» [RP]Prise de Joinville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Le Port-
Sauter vers: