One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bad day in Miami (Prise d'otage)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 1:10


    Le boulot d'Erika rentrait dans le podium de ses priorités. Alors premiere ou seconde place, on se posait toujours la question. Toujours est il que si on ne faisait pas confiance à cette femme pour rentrer à l'heure, on le faisait pour qu'elle nous protège.
    Oh oui elle aimait ce qu'elle faisait. Moi beaucoup moins. Les coups de fil en plein milieu de la nuit, les horaires de fou, les interventions risquées, ses bleus, devoir cacher son arme tous les soirs et devenir de plus en plus parano à chaque minute. Mais si c'était ce qui la rendait vivante... De mon côté je m'étais aussi réfugié dans mon boulot, alors je ne pouvais rien dire.

    Tu veux un cachet pour la douleur?

    J'étais parti pour un autre plan mais la voir souffrir ne m'aidait pas. Et allez savoir si j'étais assez adroit comme mec pour me montrer AUSSI délicat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 1:38

Son massage me faisait vraiment du bien, ses mains étaient douces et chaudes, je fermais les yeux sous ses caresses. J'aimais mon boulot, l'adrénaline et le stress qui alait avec, mais j'aimais aussi me retrouver ici, dans les bras de mon mari, ça faisait parti de mon équilibre. Avec mon boulot, mais sans ma famille je ne serais pas grand chose. J'avais besoin de mon mari, de mes enfants, plus que je ne voulais l'avouer.

Sa ira ... je suis pas en sucre!

Quelle emmerdeuse! Je m'en remettrais. Je n'étais du genre à me plaindre pour le moindre petit bobo, d'ailleurs, histoire de lui montrer que j'étais capable d'encaisser, je me retourna pour me retrouver face à lui et l'embrasser.... il était mon meilleur anti douleur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 1:51


    T'es plus têtue que toutes les femmes que je connais réunies...

    Répondis je en me laissant aller à ses baisers. Elle avait un don incroyable pour me mettre dans un état second. Pauvre homme que je suis ^^
    Mais il fallait avouer qu'elle se posait là dans le domaine de la détermination. Alice, Alana, Emily et Cameron, je pense qu'elle les battait toutes à plat de couture. Sacrée bout de femme. En même temps c'est ce qui me plaisait, mais tout de même !
    Elle faisait ce qu'elle voulait de moi quand elle usait de ses charmes de cette façon, et je trouvais ça mauvais joueur de sa part ! Mais je ne me plaignais pas, la preuve, je me laissais aller... Totalement.
    Abandonnant mon tube de crème, je posa un genoux sur le lit, prenant appui sur ma main gauche. Pouvant l'embrasser à loisir. Descendant peu à peu sur son cou, puis son épaule.

_________________


Dernière édition par Aaron Keller le Jeu 14 Jan - 2:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 2:11

Merci du compliment !

Je lui souris. Oui j'étais têtue, mais il avait signé pour non ? Je savais que je n'étais pas du genre facile à gérer mais Aaron y arrivait très bien, il savait me recadrer quand j'allais trop loin ou me calmais quand j'étais stressée. Je savais que j'avais un certain pouvoir sur lui, je savais comment le prendre pour qu'il craque et l'embrasser passionément, comme je le faisais en ce moment était le meilleur moyen. Je le regarda dans les yeux passant ma main sur son visage amoureusement. Dans un geste impulsif je le pris dans mes bras, le serrant fort sans vouloir le lacher. Le contre coup arrivait sans prévenir, j'avais eu peur pour Cameron, même si je n'avais rien montré et savoir que toute ma famille était à la maison saine et sauve, me soulagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 2:17


    On savait prendre des moments pour nous, comme ceux ci. Le soir en général, après une grosse journée de boulot, quand on en avait encore le courage. Mais le désir du couple était aussi à prendre avec attention. On aurait très bien pu finir chacun dans notre coin, à ne plus se reconnaitre. A vivre chacun de son côté, pour son boulot, ses passions, et cohabiter, ce que je refusais catégoriquement. J'étais avec cette femme parce que je l'aimais, plus qu'elle ne pourrait l'imaginer.
    Je l'embrassa à mon tour avec passion, tendresse aussi. Jusqu'à ce qu'elle me serre contre elle de façon brutale et incontrôlée.

    Erika.

    Je me redressais pour pouvoir passer ma main sur sa joue, les sourcils froncés, que se passait il? Le contrecoup? Elle craquait? J'étais toujours impressioné par ça, mais pour le coup, je ne m'y serais pas attendu.

    Qu'est ce qui se passe mon amour? Calme toi... je suis là...

    Passant ma main dans ses cheveux, posant mon front contre le sien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 2:48

Nous étions très proche l'un de l'autre et heureusement. Avec mon ex mari, nos boulots nous avait séparé, un chirugien et un flic, ça ne fait pas bon ménage. On se parlait à peine, on s'était éloigné si bien qu'il avait préféré aller voir ailleur. J'avais encaisser et m'étais éloignée. Je ne voulais pas qu'il arrive la même chose avec Aaron, je tenais beaucoup trop à lui pour risquer de le perdre. Je savais que je n'étais pas toujours présente, lui non plus, mais on savait se reserver des moments comme ça, pour nous. J'en avais besoin, j'avais besoin de sentir sans arrêt qu'il tenait à moi, sans doute une des séquelles de mon premier mariage. J'avais perdu confiance en moi, mais Aaron avait réussi à me rassurer.

Je me blotti dans ses bras. Je ne sais pas pourquoi je craquais maintenant. J'avais toujours bien gérer les affaire, même les plus dur, je ne montrais rien. Mais la Cam avait été impliqué et j'avais agit vite sans penser au risque de la perdre, mais je me rendais compte maintenant que j'aurais pu la perdre, qu'il s'en était fallu de peu pour qu'elle soit à la place de se type qui avait pris une balle et qui était mort devant elle.

Désolé .... sa va aller...

Je respira un grand coup ... je ne craquerais pas. Pas question. J'embrassa mon mari avant de me lever pour me diriger dans la salle de bain. Je me passa un peu d'eau sur le visage histoire de me calmer un peu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 2:54


    J'étais là pour elle, je me devais d'être là pour chacun des membres de ma famille quoi qu'il en soit. C'était mon rôle. Pas macho pour deux sous, mais il fallait bien que chacun trouve sa place non?
    Je l'entoura de mes bras en la berçant légèrement. L'embrassant sur l'épaule sans en faire plus, pour la rassurer, lui dire que j'étais là et qu'elle avait aussi le droit de craquer, tout comme moi, tout comme les enfants.
    Cameron m'avait surement foutu la peur de ma vie aujourd'hui. Et elle avait du faire autant d'effet à Erika. Mais elle aussi avait craqué, et venant de ma fille, c'était la dernière personne à qui j'aurais pu penser pour ce genre de choses. Cam n'avait pas versé une larme depuis au moins 10 ans. C'est dire si c'est étrange pour une petite fille.
    Erika fini par se lever pour aller dans la salle de bain se rafraichir. Plus de 3 heures du matin. Je m'approcha d'elle, me posant à côté du lavabo.

    Tu sais, tu as le droit de craquer de temps en temps. Et je préfèrerais ça au fait que tu encaisses tout, tout le temps.

    Je la regardais dans les yeux, approchant ma main pour la faire glisser le long de son bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 3:23

J'avais choisi un boulot de dingue, j'en étais consciente. Les enquêtes n'étaient pas toujours évidente, mais c'était mon choix et je devais me montrer forte face à ça. Certains enquêteur que je voyais pour la première fois me trouvais trop distante dans les enquêtes qu'on menait, mais si je ne faisais pas ça, j'aurais craqué des dizaines de fois et ça c'était hors de questions. Je m'étais blindé avec le temps mais quand je craquais c'était très mauvais .... la dernière fois j'avais carrément tapé sur un suspect parce qu'il se foutait ouvertement de nous. Alors je prenais un maximum sur moi et ça marchais plutôt bien en général.

Prendre de la distance était beaucoup plus facile quand une personne que vous aimez n'est pas impliqué! Si j'avais laissé Cam sortir tout ça ne serait pas arrivé, elle serait aller à sa soirée à 'heure prévu et n'y aurait pas été avant. C'était la culpabilité qui me rendait malade car je savais qu'elle ne s'en sortirais pas indemne. Elle allait galérait un bon moment avant de se remettre de tout ça!

Et ça servirais à quoi ? Pleurer ne sert à rien Aaron met toi ça dans la tête!

Et maintenant je m'énervais contre lui .. non mais quelle conne! Je frappa du poing contre l'armoir à pharmacie histoire de me calmer un peu ... Un jour faudrait vraiment que j'investisse dans un sac de frappe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 3:28


    Mais c'est une secte que devraient monter Cam et Erika ! Bordel elles avaient tellement de points communs qu'on se demandait si leur façon de se détester n'était pas factice. Pleurer ne sert à rien, OK, mais ça soulage, et ça permet de s'échapper un peu. Comme une soupape de sécurité, avant que tout n'explose et ne cause des dommages irréparables. Erika ne faisait rien qui pourrait la rendre faible aux yeux de tous. Je ne comprenais pas ça non plus.

    Bordel Erika arrête de jouer les dures au moins une fois dans ta vie ! Cameron l'a fait ! 10 ans, 10 ans que je n'avais pas vu ma fille verser une larme. Et toi tu t'entête ! Regarde ce qu'il a fallu pour qu'elle craque ! Il te faudrait ça à toi aussi? Le grand frisson?

    Elle me fatiguait, vraiment. Et le Aaron conciliant en avait marre, tout le monde craquait, et moi j'en avais besoin. Moins dur que les filles, mais il me fallait toujours me cacher ou prendre sur moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 4:44

Et toi qu'est ce qu'il te faudrait pour que tu arrêtes de me prendre la tête ? Tu me fais la leçon alors que t'es même pas foutu de protéger ta fille en l'empêchant de faire le mur !

En dix ans de vie commune, je n'avais jamais entendu Aaron élever la voix sur moi, mais ce n'était vraiment pas la bonne solution. Il avait voulu me faire réagir, il avait réussi, mais dans le bon sens. Quand on me braquait je devenais agressive et méchante et je regretta aussitôt ce que je venais de dire. Lui suggérais qu'il était responsable de ce qui était arrivée à sa fille était vraiment la dernière chose à faire. Il y a desfois je me metrrais des claques. Fière, butée et surtout très énervée, je planta mes yeux bleus dans les siens en signe de provocation sans bouger.



Spoiler:
 
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 11:23


    Ca t'avais pas le droit Erika...

    La voir se braquer aussi rapidement me fit comprendre qu'elle ne devait pas en être à son coup d'essai quant au fait de tenir tête à quelqu'un, notemment moi. Je savais qu'elle était du genre agressive quand on s'en prenait à elle, mais ce n'était pas une raison pour aller si loin. Elle n'avait pas le droit de me reprocher la fuite de Cam. Elle avait 17 ans bordel !
    En même temps j'étais incapable de m'en occuper c'est vrai, incapable de gérer, et je m'en voulais assez sans qu'elle n'en rajoute une couche supplémentaire.
    Je trouvais ça petit, elle souffrait peut être, OK, mais j'en avais marre de tout assumer pour deux. Alors soit elle craquait, soit c'est moi. Mais là je pense que la seule chose à faire était de prendre la fuite, au lieu de l'affronter, puisque je ne gagnerais pas de toute évidence.
    Alors je pris ma veste, sorti de la chambre et claqua la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 17:07

Biensur que non je n'avais pas le droit, je le savais. Il n'était pour rien dans tout ça, c'est à moi que j'en voulais et je lui faisais porter le chapeau à lui. Allez comprendre vous! J'étais toujours sur la défensive quand je m'en voulais. Je me trouvais parfois beaucoup de point commun avec Cameron sauf qu'elle, elle n'aurait jamais rien fait pour blesser son père. Autant je savais prendre sur moi dans mon boulot, autant je n'arrivais à retenir mes paroles quand j'étais face à quelqu'un, même mon mari. Pourtant il était la dernière personne à qui je voulais faire du mal .
Aaron ... attend ...

Pas le temps, il était déjà sorti. Je ne voulais pas ça, je ne voulais pas qu'il parte, surtout en colère. Sans réfléchir, je sortis à mon tour pour voir ou il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   Jeu 14 Jan - 17:20


    Bien sur que maintenant elle devait regretter, je la connaissais, elle n'était pas méchante pour deux sous, mais pas diplomate pour beaucoup plus de toute façon ! Quoi qu'il en soit j'avais besoin de prendre l'air, de me vider la tête d'un moyen ou d'un autre. Voila pourquoi je ne chercha même pas à répondre à son appel, prit la voiture et parti faire un tour sur le port, comme Cameron quand elle allait mal. Marcher le long du quai, les mains dans les poches en accusant le coup. C'était toujours mieux que d'aller boire verre sur verre dans un bar mal famé.

    FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bad day in Miami (Prise d'otage)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad day in Miami (Prise d'otage)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Prise d'otage a Marseille.
» [CR] EPT Prise d'otages à Loyada
» [Actu] Prise d'otage dans la prison de Poissy
» POM -----Prise d'Otage Multiple Avril/ Juin " Warmachorde "
» [RP]Prise de Joinville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Le Port-
Sauter vers: