One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le FBI et la génétique sur le dos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 13 Nov - 2:21

C'est certain. J'ai vu beaucoup de victimes de prise d'otage et ça prend des années pour s'en remettre, mais il n'y a pas de solution miracles. Un psy elle ne voudra pas en entendre parler alors c'est à nous de l'épauler et de faire attention a tout.

Ce n'était pas évident, je le savais ça faisait des années que je la travaillais la petite. Elle avait un tempérament rebelle à la base, mais elle n'avait jamais fait autant de bêtise que depuis la prise d'otage. Cam n'était pas bête, elle était juste complètement paumé et elle ne savait pas comment demander de l'aide, alors elle faisait des conneries, ce qui entre nous n'était pas la meilleure solution on est d'accord!

Merci ..

Je faisais de mon mieu pour élever mes enfants, ils étaient toutes ma vie, tous autant qu'ils étaient! j'avais fait des erreures avec Juliette, j'avais l'impression de lui avoir volé son enfance à cause de la vie qu'on avait eu avce son père et j'avais tout fait pour me rattraper avec les autres enfants. Trois que je considérais comme les miens et les deux miennes. Il faut dire que j'étais très bien épaulé, Aaron était un père génial, il était amoureux de ses gosse, alors ça me gonflait qu'ils ne leur dise jamais rien, mais je préférais ça plutot qu'il soit comme mon ex mari ... Dison qu'un juste milieu aurait été bien!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 13 Nov - 2:30


    Je n'avais peut être jamais prit le temps de regarder les chose sous cet angle là, mais maintenant ça me paraissait plus simple, plus clair. Je n'étais pas spécialement à cheval sur les principes déducation, mais l'écoute faisait parti de mon chemin de croix. Je pense qu'un enfant comprit et écouté n'est pas tenté de faire les expériences par lui même, du moins paas sans en parler avatnt en sachant trouver une sorte de réconfort et de conseil avant de se lancer. Cameron aurait été capable de se jeter dans le vide sans parachute pour voir ce que ça faisait. Aucunes limites, ni morale, ni physique, l'insouciance même de l'adolescence. Je ne voulais pas lui foutre la trouille sur la réalité du monde mais avec le boulot de mon ex mari je n'étais pas dupe sur la vraie facette du monde.
    Souhaitant tout de suite mettre les choses au clair, je me leva pour m'approcher des escaliers, j'attrapa la rampe et appela Cameron.

    Chérie, descend s'il te plait.

    Chérie... J'ai encore fais une connerie ?

    Je pense que là c'est bon, t'as prouvé de quoi t'étais capable non ? Assied toi.

    Je repris place à côté d'Erika et rien que ça c'était bizarre, nous allions devoir lui parler et lui faire comprendre qu'elle n'était pas seule mais que pour s'en sortir il faudrait qu'lle partage ses peurs. Ses angoisses, et nous demander en nous guidant. Sans ça nous ne pourrions jamais rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 12 Mar - 0:29

Je ne savais pas comment aider Cameron a part lui parler et essayer de la comprendre, mais elle était difficile à suivre. je n'avais pas le choix, je devais m'allier à Ellie, elle était sa mère et je ne pouvais pas faire face toute seule. De toute façon cam voyait que par sa mère, comme ça c'était réglé. Ellie appela ma belle fille pour qu'elle vienne. Oui alors ça allait lui faire tout drole de se retrouver face à nous deux! Elle fini par s'assoir se demandant surement ce qui allait encore lui tomber sur la tete!

Faut qu'on parle sérieusement Cam.

Oui parce que ca va que c'était moi qui l'avait arrêté, mais quelqu'un d'autre l'aurait inculpé sans faire attention à ce qui se passait dans sa tete!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 12 Mar - 0:36


    Recadrer ma fille relevait du défi, difficile de lui faire comprendre qu'elle devenait dangeureuse pour elle même. Braquer une villa aussi blindée soit elle et le matériel aussi frauduleux que possible, ne se fait pas ! Je cautionne beaucoup de choses chez elle, mais certainement pas ça. Pas le vendalisme ni le vol. Elle avait quand même fracassé un montant de baie vitrée ! J'en ferais quoi dans quelques années moi ? Je ne lui souhaitais pas une carrière dans le grand banditisme et pourtant elle semblait s'y plaire.

    J'imagine que tu sais déjà que ta vie va changer, mais là c'est rien. Alors tu vas venir vivre à la maison quelques temps, je t'aurais à l'oeil, pas de sorties à part pour le lycée, Logan viendra autant qu'il le veut, tu verras ton père, Erika et tes soeurs quand t'en a envie mais tu rentres le soir. A moins de passer la soirée là bas sous surveillance. Je sais que c'est pas drôle mais c'est le seul moyen de te canaliser Cam.

    Fait chier...

    Pour nous aussi ! Si Erika est d'accord ça marchera comme ça.

    Regard à ma nouvelle coéquipière pour avoir son approbation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 12 Mar - 1:09

Est-ce qu'on pourrait vraiment canaliser Cameron ?! Je n'en étais pas sur, elle avait ce côté rebelle que personne ne pourrait lui enlever sauf peut etre sa mère. Ca faisait pas mal de temps que je n'arrivais a rien avec elle, elle ne voyait que par Ellie. Depuis qu'elle avait retrouvé sa mère, il n'y avait qu'elle qui comptait et elle était la seule à qui elle obéirait, alors je préférais la laisser faire! Et je dois dire que question autorité elle s'en sortait mieu que moi. Elle avait le dialogue plus facile, moi je gueulais ce qui n'aidait pas avec Cam.

Ca me va.

On allait devoir avoir pas mal de contact Ellie et moi, pas de soucis, si c'était pour le bien de Cam, je le ferais. J'embrassa ma belle fille, puis Ellie avant de filer et rentrer à la maison.


[Clos]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le FBI et la génétique sur le dos
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» PRAVDA, l'actualité soviétique
» Tempête dans un verre d'eau [Gargote Helvétique]
» Dragueur de mines soviétique - erreur photo
» Hymne national soviétique sous-titre français
» Arme énergétique générique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: