One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le FBI et la génétique sur le dos

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 2:37


    Ce que me dit Erika me fit sincèrement sourire. Elle trouvait que ma mère était quelqu'un de bien, qui l'eut cru ! Je dois dire que c'est une belle preuve d'amour qu'elle me donne là. Ma mère était clairement mon univers, papa aussi, mais maman je crois que j'ai un truc particulier avec elle, que je n'explique pas, je ne sais pas pourquoi. Ma maman c'est une grande partie de ma vie et ça représente 15 ans de combat pour moi. Ce n'est pas rien. 15 ans à défendre sa "mémoire". Je ne croyais pas à sa mort.
    J'étais bien la seule d'ailleurs, mais mon intuition avait été la bonne et je n'étais pas peu fière de ça.

    Je savais qu'elle avait pas pu nous abandonner. Je le sentais. C'était plus fort que moi.

    Erika me surpris encore plus ensuite. Elle n'allait rien dire à papa ? Elle était sérieuse ? J'allais vraiment finir par croire qu'on me l'avait échangée là ! Rendez moi la peste !

    S'il l'apprend il te tue, me tue et tue ma mère, nous enterre tous les trois au même endroit par la même occasion. Tu sais ça ?
    Qu'est ce qu'en pense maman ?

    Même si je pense que le couvent en Suisse elle avait toujours l'idée derrière la tête ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 3:05

J'avais quasiment élevé Cameron, je l'avais connu quand elle avait six ans et je m'étais aussitôt attachée à elle, comme à son frère et sa soeur, mais j'avais très vite ressentit ce besoin d'avoir une aura féminine, un exemple autour d'elle. Le manque de sa mère se faisait sentir. Elle faisait tout pour se faire remarquer, pour ne pas qu'on l'oublie, sait on jamais qu'on ne l'entende pas! Puis à l'adolescence tout avait dérapé, je pensais que c'était une passade au début, qu'en grandissant, elle prendrait du plomb dans la tête, mais s'en était fini de ns moment de complicité. J'étais assez stricte, j'avais certaines règles que son père n'avait pas, mais je n'avais pas légitimité d'être sa mère, donc pour elle, je n'avais pas mon mot à dire.
Personne ne savait ce qui était arrivée a Ellie durant toute ses années et le doute avait sans doute était le pire pour tout le monde. Cam et Ellie avait un lien énorme que je ne pouvais pas expliquer et que je respectais. Je l'embrassa sur le front de nouveau avant d'aller à la fontaine d'eau prendre deux verres et en tendre un a ma belle fille.

Je sais mais j'ai le gout du risque. Ta mère est dépassée, mais elle est d'accord avec moi. On implique pas ton père et on te prend en main toute les deux!

Je ne suis pas sur que ce soit beaucoup mieu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 3:19


    Je remercia Erika pour son verre d'eau. Je n'étais pas très portée sur l'eau en générale mais un verre d'eau dans un local fédéral ne se refuse pas, c'est comme ça ! Et puis je dois dire que je suis assez impressionnée de me retrouver ici. Alors je me retrouve au FBI pour une simple tentative de cambriolage, moi je rendre directement par la grande porte. Ca peut faire classe sur un casier judiciaire. Garde à vue FBI de Miami. C'est toujours mieux que garde à vue dans un commissariat pourri de banlieu.
    Je ne suis pas très objective en soit mais c'est l'intention qui compte ! Et puis après tout j'étais entre de bonnes mains, enfin...

    Je dois appeler tout de suite la Suisse pour réserver une chambre ou...

    Ironie quand tu nous tiens ^^ Non parce que je ne suis pas sûre de parvenir à me canaliser avec ma belle mère et ma mère. Déjà elles pour s'entendre ça allait être rock'n'roll mais alors elles et moi... De toute façon ma mère allait me séquestrer pour les 20 prochaines années, au moins.

    Qu'est-ce-que tu entends par... Prendre en main exactement ?

    Relevant les yeux vers elle en finissant mon verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 3:40

Je pense que si j'avais dit à Aaron que sa fille avait été arrêté par le FBI, laisser en agrde à vue pendant plus de quatre heure et que j'avais eu des rapports courtois avec son ex femme, il prenait le premier avion pour rentrer directement et savoir ou était le problème! Je ne voulais pas entendre parler d'Ellie, c'était clair et net, quand elle appelait pour avoir des nouvelles des enfants je faisais la gueule pendant une bonne partie de la soirée! J'étais une teigne, j'étais jalouse et c'était vraiment plus fort que moi!

Ou tu me promet de faire des efforts et d'arrêter toute des conneries. Ca peut auss être un bon compromis.

Personne ne l'enverrait jamais en Suisse, Ellie avait dit ça sous le coup de la colère, chose que je comprenais totalement. J'étais aussi impulsive qu'elle, et je disais souvent des choses que je ne pensais pas.

J'entend par la qu'on ne va pas te lâcher tant que tu n'auras pas fait tes preuves. Pour la maison se sera plus de sortie la semaine et le week end rentré a 2 heures max et pas de négociation possible ... ou alors je veux quelqu'un avec toi. CA durera un temps, jusqu'a ce que tu nous prouves que tu peux te tenir à carreau. On viendra te chercher après le lycée. Pour ta mère, je ne sais pas ce qu'elle décidera, mais je pense que tu peux annuler les prochaines fêtes que tu avais prévu.

Au moin, elle était prévenu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 3:48


    Elle était d'une diplomatie déconcertante pour une personnalité telle que la sienne et franchement ça me troublait à mort ! Elle aurait voulu me faire culpabiliser qu'elle ne s'y prendrait pas autrement, en mode Olivia quoi. Elle avait enfin trouvé la technique et je ne sais pas si ça allait m'arranger au final. Parce que quand elle jouait la tête de con, j'avais au moins l'argument de la provocation mais là je n'avais aucun affront à contrer. J'allais devoir changer de tactique.

    Et mes sorties ciné le mercredi avec Logan ?

    Alors ça c'était sacré. Logan et moi avions notre moment depuis que nous étions en âge de sortir tous les deux tous seuls. Aller voir un film sorti le jour même, le dernier qui nous faisait envie. Et c'était une soirée que me réservait mon frère toutes les semaines, rien que lui et moi. C'était notre moment privilégié.
    Je me massa les poignets, endoloris de par les menottes, putain j'aimerais pas être une délinquante à temps plein !

    Si je peux encore voir la lumière du jour ce sera une bonne chose... Je crois que je vais prendre un max.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 4:10

J'avais essayé toute les méthodes possible avec Cam, mais aucune ne marchais. La douceur n'était pas vraiment mon truc, elle me provoquait, je répondais en conséquence et ce n'était sans doute pas la meilleure solution. Dialoguer avec elle serait sans doute plus utile mais pous ça fallait il encore qu'elle daigne m'écouter et comme elle ne le faisait pas, je gueulais.

C'est toujours bon si ta mère est d'accord, mais le temps d'un film et tu rentres.

Je ne pense pas que la privé de tout soit la meilleure solution, lui imposait des restriction et voir si elle les tenaient serait déjà pas mal. J'étais concilliante sur le coup, mais je m'en voulais de l'avoir laisser moisir dans ce trou tout à l'heure et d'avoir été aussi brutal avec elle alors qu'elle allait si mal. Et puis, je pense que c'est pas en l'interdisant totalement de sortir qu'on arriverait à quelque chose avec elle, par contre si elle savait qu'on l'avait sans arrêt qu'on l'avait à l'oeil, ça la calmerait.

Je crois aussi. Il va falloir que tu lui laisses du temps.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 4:27


    Logan et moi c'était une grande histoire d'amour et je n'avais déjà pas assez de temps pour profiter de lui selon moi alors si en plus on me retirer ma soirée cinéma ce serait la déprime directe. C'était notre truc à nous ça. On parlait cinéma pendant des heures, il me disais souvent qu'il me verrais bien à Hollywood ! Il avait raison, un jour je perçerais quelque part.

    Depuis quand tu te soucis de ce que pense ma mère ?

    C'est flippant, si je vous jure ! Je n'ai pas l'habitude de la Erika si conciliante, ça fait flipper, mais je m'y fais, après tout il est hors de question que je ne les renvoient l'une contre l'autre. Je n'avais que trop longtemps espéré un terrain d'entente entre ma mère et elle. Quoi qu'il en soit je ne sais pas si les voir se liguer contre moi est une bonne chose. Mais je ferais avec.

    On va devoir y aller...

    Pour la première fois de ma vie je rentrais à reculons. J'aurais bien appelé Logan pour le coup, mais pas sûr qu'il cautionne mes conneries, alors avant d'être jugée, je préférais affronter les choses seules, de toute façon si ça avait fait le tour de l'écurie, mon frère devait être au courant et mon portable en mille morceaux ne pouvait plus reçevoir mes messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 18:52

Logan et Cam étaient deux entités inséparables, des jumeaux plus que complices, ils avaient besoin l'un de l'autre en permanence. Les séparer l'un de l'autre reviendrait à les faire déprimé et une Cameron déprimé sur le dos non merci!

Depuis que j'ai compris qu'elle arrêtait de passer sur toute tes conneries.

Oui un minimum d'autorité de la part d'un de ses parents serait la bienvenue. Aaron lui passait tout, ce n'était pas nouveau et ce serait toujours comme ça, on s'engueulait assez a cause de ça. C'est moi qui essayait d'imposer des règles, qu'elle ne voulait pas respecter et j'étais persuadé que si son père s'y mettait, elle n'aurait pas fait toute ses conneries. Sa mère venait de revenir et je savais que ce n'était pas évident pour elle d'user d'autorité sur sa fille, mais elle avait su tenir bon quand Cam avait fait ses photos, elle n'avait pas cédé et j'avais trouvé ça très bien !

Oui ... ta mère va trouver le temps long.

Je voyais bien qu'elle n'avait pas envi de partir, qu'elle rentrait chez elle parce qu'elle le devait, c'était bien la première fois qu'elle n'allait pas chez sa mère avec le sourire. En même temps, Ellie était un peu remonté tout à l'heure! Je pris ma veste et passa mon bras autour de son épaule, l'embrassant sur la joue.

Ne t'inquiète pas ma puce. Elle va être sur les nerfs quelques jours, mais ça lui passera ... Fais lui tes yeux doux, ton air de petite fille triste et tu verras elle va craquer.

Je la regarda en souriant avant de prendre mon sac, mes clé et c'est partie pour chez la blonde!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 20:55


    Les gestes tendres d'Erika me faisaient sourire et surtout, me faisaient du bien. Il n'y avait pas à tortiller sur le fait que j'ai besoin d'attention, et d'une présence féminine. Bon ma mère resterait ma mère mais je dois dire qu'Erika se trouvait être largement moins remontée, donc plus encline à discuter et moi plus encline à lui faire faire ce que je voulais.

    Ouai... Enfin ça a l'air d'être le même genre d'engin que toi alors je parierais pas là dessus.

    Chassez le naturel il revient au galop ! Attrapant mes restes de portable, je sortis du bureau avec ma belle-mère. Pas sûr que j'ai le droit à un nouveau portable pour le moment, mais j'en piquerais un des vieux de Logan, tout ce qui m'importe c'est de ne pas être coupée du monde. De toute façon je serais punie de téléphone alors... Et de tout le reste.





    Je bouillais intérieurement depuis que j'étais revenue à la maison, j'avais fais la baraque de fond en comble, et je tournais littéralement en rond. Erika devait me rammener la petite, j'attendais que ça ! Elle allait en prendre pour son grade, je vous le dit, si elle voit la lumière du jour avant ses 30 ans ce sera un miracle.
    Nous avions réussit à discuter Erika et moi, c'était déjà un pas en avant. Je n'avais strictement rien contre elle, au contraire. Elle avait rendu Aaron heureux, et mes enfants étaient entourés de sa tendresse, je n'avais rien à lui reprocher, elle si.
    Cameron et Erika finirent par rentrer, ma fille ne faisait pas la fière. J'ouvris la porte, elle passa devant moi, se mettant dans un coin, ne sachant pas trop quoi faire.

    Vous entrez 5 minutes pour un café ?

    Demandant à Erika de rentrer et surtout pour la remercier de s'être débrouillée avec ma fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 22:28

Le même engin que moi ...

Je leva les yeux au ciel en souriant! Elle ne se serait pas calmer, mais ce bref moment de répis fut intensément apprécié je vous le garantis! On fila à la voiture pour se rentre à la villa d'Ellie qui devait attendre avec impatience des nouvelles de sa fille. On arriva devant la maison, très belle soit dit en passant. Cameron entra se faisant super discrète ... je ne l'avais jamais vu aussi silencieuse Apprécions ses moment de grace qui nous sont octroyé !

Oui je veux bien merci.

J'entra avec l'ex femme de mon mari. Si un jour j'avais cru ça possible, prendre un café avec elle. Aaron serait la il ne le croirait pas! Je posa mon sac à l'entrée, mon arme à la ceinture, je n'avais même aps pensé a l'enlever, je m'assis autour de la table alors que ma belle fille essayer de faire quelque chose avec son téléphone!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Lun 1 Nov - 23:34


    Ma fille n'avait rien de diplomate, c'était ma fille quoi, et je ne l'avais pas faite avec n'importe qui. Aaron était le genre qu'on devait menacer pour qu'il ouvre la bouche, et moi et bien il fallait me faire taire par la force aussi.
    Quoi qu'il en soit je souhaitais bon courage à Erika pour canaliser ma fille, parce que ce n'était pas une mince affaire, mais elle fini par me la ramener, entière, et en la fermant en plus !

    Entrez.

    Je referma derrière elles, Cameron fila dans la cuisine, je ne saurais dire si je pourrais me contenir. Elle n'avait sans doute pas l'idée de la ramener ce soir, mais je ne la laisserais pas s'en sortir comme ça.

    C'est quoi cette fois ?

    Passant derrière ma fille qui se débattait avec son portable pour le réanimer. Ce n'était que le 3ème depuis mon retour, on en prenait l'habitude.
    Je m'assis face à Erika, lui servant une tasse, du sucre et une cuillère.

    Merci de l'avoir ramenée. Elle risque quoi concrètement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mar 2 Nov - 0:34

Je ne pense pas que Cam joue les maligne ce soir face à sa mère, elle savait à quoi s'en tenir et Ellie était prête à exploser à la première reflexion, alors franchement la petite blonde devrait écouter mes conseils et la mettre en veilleuse pendant quelques temps. Ellie nous fit entrer et ma belle fille tenta de s'occuper de son portable.

A mon avis y'a plus grand chose sauver ma puce!

J'enfonce le clou, je sais c'est moche, mais j'en profite parce que je suis quasiment sur qu'elle ne la ramènera pas ce soir! On s'installa avec Ellie dans le salon et je la remercia pour la tasse de café, j'allais en avoir besoin pour tenir jusqu'a ce soir.

Elle s'est faite virée de l'écurie.

D'ou l'état de son portable! Mais pour le coup, je ne suis pas sur que sa mère lui change tout de suite, en tout cas moi c'était niet! La sevrer un peu de son téléphone ne lui fera pas de mal! Ellie me demanda ce qu'elle risquait.

Y'a pas de quoi. Je ne sais pas trop ce qu'elle risque, je vais tout faire pour minimiser la chose, je pense que ses acolytes auront beaucoup plus de problème. Ils avaient un casier bien chargé, elle ne s'est pas entouré de débutant! Je serais fière d'elle en d'autre circonstance.

Je souris à la jeune femme, histoire de la déstresser un minimum, chose qui risquait de ne pas être facile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mar 2 Nov - 0:57


    Subtile...

    En d'autres circonstances, Cameron l'aurait grandement ramenée, mais là je pense qu'elle avait comprit qu'elle n'était pas franchement en position. Il était de toute façon hors de question qu'elle ne la ramène. Elle ne devait pas manquer de respect à Erika et je l'avais toujours souligné. Elle l'avait élevé avec Aaron, à 6 ans c'était un bébé et elle avait sans doute eu besoi de son attention plus que les autres, je la connaissais ma fille, je n'étais pas dupe.

    Je sais, j'ai reçu un coup de fil. T'as de la chance d'être aussi douée. Ils acceptent de te laisser une chance, j'ai ENCORE dû plaider ta cause. Mais ne te réjouie pas trop vite. Sans des notes bétons tu ne passeras pas l'année. T'as 6 semaines pour redresser la barre, capitche ?

    Je la regardais droit dans les yeux, tasse en main, assise sur le canapé. Elle n'aurait pas de nouveau portable tant qu'elle ne ferait pas de progrès. Ce n'était pas une question de moyens, mais de principes.
    A l'allusion de la fierté, Cameron releva les yeux vers sa belle mère, au fond je sais qu'elle avait besoin d'entendre ces mots là de sa bouche.

    Justement, je me demande comment elle peut réussir à s'entourer de ce genre de mecs.

    Hey je suis là au cas où vous ne l'auriez pas remarqué !

    Et ben répond alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mar 2 Nov - 1:32

Je lui fis un geste de soldats quand elle me dit " subtile " vous savez le salu sur la tempe! Elle devait surement prendre sur elle pour ne pas la ramener, c'était Cameron, la reine de la répartie, mais je pense que l'état de sa mère aidait à ce qu'elle n'en fasse pas trop.
J'étais contente qu'Ellie ai réussi à plaider sa cause auprès de l'écurie,sans ça, je pense que ma belle fille nous aurait taper une vrai dépression. La moto était sa passion, sa futur carrière a n'en pas douter et en être privé c'était comme être privé de son frère, ou de son père ... inconcevable!

Oui adjudant chef!

Elle regarda sa mère, avant de reporter son regard sur son portable, s'acharnant dessus en essayant de recoller les morceaux, mais franchement si elle arrivait à le refaire marcher c'était un miracle! Je bu une gorgée de mon café quand Ellie me demanda comment elle arrivait à s'entourer de ce genre de personne. Mais ce fut Cam qui fut invité à repondre.

Je suis super persuasive ...

Et super influençable!

Oui surtout influençable!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mar 2 Nov - 1:55


    Quelle partie tu as du mal à saisir dans : "grandir" Cameron ?

    Elle se foutait de ma gueule quand je lui parlais de devenir adulte, redresser la barre, mûrir tout simplement ! Merde c'était de son âge non ? 17 ans, bientôt 18, il serait temps qu'elle se calme un peu. Et puis il fallait avouer qu'elle avait largement vécu sa jeunesse, je dois dire que moi même je n'en n'ai aucun souvenir d'avoir été comme ça. Ca me fait légèrement flipper quand même.

    Je penche pour le super influençable.

    Buvant un peu de mon café. Regardant le fond de la tasse. Oui, ma fille est du genre à se fair passer pour une tête d'équipe, mais au fond elle se fait entraîner par les autres et ce sentiment de prouver à tout le monde qu'elle est libre de ses choix et intouchable. Tu parles !
    Elle s'acharnait sur ce pauvre portable comme une malheureuse.

    Ne t'acharne pas Cam, de toute façon t'en sera privée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mar 2 Nov - 23:44

Ma belle fille ne répondit pas. Elle avait 17 ans, elle n'avait pas l'intention de grandir pour le moment. C'est beaucoup plus interessant de vivre le moment présent et de s'amuser sans faire attention à nos actes. Je connaissais cet état d'esprit, ce besoin de se faire remarquer, sauf que moi, je n'avais rien trouvé de mieu que tomber enceinte! A pour le coups, on m'avait remarqué!
Je voulais éviter ce genre de bêtise à Cam, ou parce que même si je ne regrettais pas d'avoir eu Juliette, c'était une connerie d'avoir un enfant si jeune.

Oui c'est un fait avérer! Tous les plans foireux, elle est dedan !

Je souris à la mère de ma belle fille qui rappela à Cam qu'elle allait être privé de portable du coup pas besoin d'essayer de le réparer.

De toute façon avec le vol qu'il prit tu peux directement l'envoyer à la casse!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mar 2 Nov - 23:56


    Ca devait être la saint Cam aujourd'hui et personne ne m'avait mise au courant. Sympa les copains ! D'ailleurs si je retrouve ces deux abrutis de Rick et Tyler je les crucifie moi même ou j'en fais des travelots, au choix. Quoi qu'il en soit je ne suis pas du genre à vouloir me venger pendant des années. La vendetta c'est pour les Corses, mais toujours est il que je n'allais pas laisser passer ça comme ça. Sans ma belle mère je serais encore au trou moi, et ça m'avait plus moyen cette histoire. Enfin je dis ça je dis rien mais il est vrai que j'aurais des raisons de me venger.

    Il a vu pire que ça...

    Tentant en vain d'assembler deux morceaux. Mais j'avais réussis à plier la carte sim, ce qui en soit est un exploit. Manquerait plus que j'ai déglingué les locaux fédéraux, j'allais prendre cher.
    Ma mère me soutenait que j'en serais privée de toute façon.

    Mais maman ! J'ai rien piqué ! J'ai même pas eu le temps !

    Tu sais quoi ? Monte, j'ai même plus la force de t'engueuler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mer 3 Nov - 0:38

Cam et la technologie, heureusement qu'elle était la parce qu'alors moi j'étais carrément larguée dans ce genre de truc! Combien j'avais cassé d'ordinateur en leur tapant dessus parce qu'ils ne voulaient pas faire ce que je voulias. Jusqu'a ce que je comprenne que la ou mon poing s'abbatait c'était la ou était le disque dur ... donc mort instantané! Maintenant, je tapais à côté, c'était moin risqué! Cam m'avait souvent aidé pour des dossiers ou des recherches que je n'arrivais pas à faire. Elle vous débloquez tout, vous trouvez tout! Elle aurait un avenir la dedan si elle se donnait la peine de bosser un minimum à l'école ....

Je serais toi j'obéirais ...

Oui, parce que pour qu'Ellie n'ai même plus la fois de gueuler c'est que vraiment, elle devait être à bout! Elle avait un sacré caractère, je sais, c'est moi qui dit ça, mais d'après ce que j'avais entendu dire d'elle par Alana entre autre, elle n'était aps du genre à la fermer quand elle avait quelque chose sur le coeur. Je suis sur que je m'entendrais très bien avec elle si il n'y avait pas Aaron entre nous!

Qu'est-ce que vous allez faire d'elle?

Histoire de savoir, que je me calque sur ses punitions à la maison aussi ^^^Sadique ouai je sais!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mer 3 Nov - 0:50


    Ma fille et la provoque, une grande histoire d'amour ! Elle allait tester jusqu'à tomber sur un os, et cet os c'est moi. Alors je sais que je pourrais paraître un peu plus persuasive, mais quand elle y aurait goûté, elle comprendrait. Je m'étais toujours promis de ne rien interdire à mes enfants, de les laisser libres de leurs choix et de leurs goûts, mais là il en allait de sa survie, de sa santé, et de sa vie. Je ne la laisserais pas finir en prison, ou se lancer dans plus grave encore. Quoi qu'il en soit, si Aaron et moi ne redressions pas la barre, nous ne nous en sortirions pas. Et comme Aaron n'est pas du genre à s'imposer, Erika semblait être une alliée de meilleure qualité ! Surtout plus tenace.
    En un regard je lui fis comprendre que ce n'était pas le moment de jouer de mes limites, elles étaient déjà toutes trouvées. Elle monta, sans demander son reste, en soupirant cependant, une fois qu'elle fut en haut des escaliers ! ^^ Pas folle la guêpe.

    Je sais pas trop là... elle a le don de me dérouter. Je ne la suis plus, je ne sais plus comment la prendre. Lui laisser trop de liberté, pas assez... la braquer... J'en sais rien.
    Au couvent ils n'en voudraient même pas, en privé encore moins. Et puis le pire dans tout ça c'est qu'on n'est incapable de s'en séparer.

    L'envoyer en pension me tuerait ! J'en étais trop accro. Mes enfants étaient ma raison de vivre, Aaron aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mer 3 Nov - 1:34

Cameron pousse les gens jusqu'a ce qu'ils craquent, j'avais été très patiente avec elle, j'avais pris sur moi, longtemps jusqu'au jour ou elle avait eu le mot de trop. Mes limites, elles les avaient apprise ce jours la! Je m'en étais voulu de l'avoir giflé, j'avais été trop loin, mais j'avais craqué, tout ce que j'avais pris sur moi toute ses années étaient sortie et ça lui avait tout drôle. Aaron était beaucoup plus posé que moi, elle pouvait le chercher longtemps avant de l'énerver. En même temps, il était tellement dépassé, que s'énerver ne servirait à rien.
Ma belle fille monta dans sa chambre non sans souffler on ne sait jamais qu'on est pas saisi qu'on la gonflait avec nos élans d'autorité! Personne ne lui avait jamais rien refusé, personne ne lui avait mis de limite a part moi, mais elle ne respectait pas, alors si sa mère s'y mettait, ça allait lui faire tout drôle et je suis pas vraiment sur qu'elle apprécie.

Vous n'êtes pas la seule. Est-ce qu'il y a vraiment une punition idéale pour une gamine cambrioleuse ?!

Non la je séchais! Mais j'étais contente de pouvoir en parler avec sa mère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Mer 3 Nov - 18:26


    Je me rend compte de ce que j'ai loupé, et à quel point elle fait parti intégrante de votre vie. Je ne vous pensait pas si impliqué. C'est bien pour elle.

    Je dois dire que ce que m'en avait rapporté Cameron n'était pas spécialement objectif et j'aurais pu m'en douter. Une erreur de débutante, mais vous savez ce que c'est, les parents croiraient leurs enfants sur parole pour n'importe quel motif. En même temps je ne voyais pas de raisons de douter, elle était super avec moi. Je n'avais jamais eu de problèmes, remarque je ne suis pas en conflit avec elle, elle ne le supporterait pas, et moi non plus. Cam est juste en conflit avec toute forme d'autorité. Et ça n'a jamais fait bon ménage avec la vie d'une ado, quelle qu'elle soit.
    J'étais complètement perdue. Le retournement de situation était telle que j'avais perdu tous mes repères. Je me retrouvais là à boire le café avec la femme de mon ex mari. Rien que ça ça peut mettre la puce à l'oreille. Resserant mes mains autour de ma tasse de café, je cogitais.

    Je sais pas, je me dis qu'une gamine qui a tout pour être heureuse en apparence ne peut que souffrir pour agir comme ça. Cameron n'a rien de méchant au fond. Elle est juste perdu. C'est surement de ma faute, je ne le nie pas. Mais je ne sais pas comment l'aider. Elle n'est peut être tout simplement pas capable d'en parler. Et puis je ne suis pas sure que l'idée du psy ne la séduise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 13 Nov - 1:05

Je la considére comme ma fille et je voudrais la voir heureuse autant que vous. Je sais qu'elle a du vous dire que j'étais une emmerdeuse, que j'étais sans arrêt sur son dos et c'est vrai, mais c'est pour elle, parce que je ne veux pas la voir finir derrière les barreaux ou a la morgue.

J'avais connu Cam quand elle était toute petite et jamais je n'aurais cru que notre relation pourrait devenir aussi difficile. Je savais que j'avais une part de responsabilité, j'aurais peut etre du être un peu plus laxiste, un peu moin sur son dos, je pensais naivement que lui imposer des règles étaient le meilleur moyen de la protéger, mais ça nous avait éloigné. Plus les années étaient passé et plus le fossé entre nous s'était creusé. Elle n'acceptait aucune autorité et surtout pas venant de moi, je n'étais pas sa mère alors je n'avais pas mon mot à dire sauf que moi aussi j'avais mon caractère et je ne me laissais pas faire aussi facilement! Alors plus elle me disait de me taire, plus je l'ouvrais! Esprit de contradiction quand tu nous tiens!
Mais aujourd'hui, j'avais compris la véritable raison du malaise qui l'habitait et Ellie ne semblait pas au courant. CAmeron n'avait jamais reparlé de la prise d'otage depuis qu'elle avait eu lieu et je m'en voulais de ne pas avoir été plus attentive a elle après ça.

Je ne sais pas si Cam vous l'a dit, mais il y a quelques mois, elle s'est retrouvé impliqué dans une prise d'otage, elle n'a pas été blessé, mais l'homme a été abattu sous ses yeux et j'ai appris aujourd'hui qu'elle ne s'était pas remise de tout ça. Elle a peur que ça puisse un jour recommencé alors elle provoque les choses comme ça elle s'y attend. C'est une manière de controler le destin et franchement je ne sais pas ce qu'il faut faire a part la rassurer tout le temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 13 Nov - 1:13


    Oui en effet, elle me l'a dit.

    Je souris, oui Cam m'avait fait part du coté emmerdeuse profonde d'Erika. Remarque Aaron avait toujours aimé les nanas prises de tête, et il était cerné ! Ses soeurs, son ex, sa femme, ses filles... Je dois dire qu'il fait très fort le garçon. Erika était là pour Cameron et maintenant j'en étais sûre. J'étais très rassurée de savoir qu'Aaron et ma fille avaient une relation si fusionnelle, il ne me remplaçais pas mais paliait déjà à mes absences, et ça je ne pouvais que lui en être redevable. Quelque part ça avait dû couter à la relation d'Erika et lui, étant donné que trois enfants demandent beaucoup de temps. Surtout si petits, je savais qu'ils s'étaient rencontrés 4 ans après ma disparition et c'est tout ce que je souhaitais à Aaron pour se remettre, il ne méritait pas de souffrir à nouveau maintenant qu'il s'était sorti de son enfance. Mais plus elles ont du caractère, plus il en est dingue !
    La révélation d'Erika me laissa pantoise. J'accusais le coup avant de me rallumer une cigarette que je fumais à la fenêtre par respect pour Will et Logan.

    Je suis vraiment trop conne... Si seulement j'avais cherché à comprendre ! Et moi qui ne lui laisse même pas une chance de s'expliquer... !

    Je pris ma tête entre mes mains, avant d'envoyer mes cheveux en arrière, je fais tout de travers, je n'étais pas au courant de ça. Ca allait me couter. Je me rassis sur le canapé, tant pis pour la fumée !

    La rassurer je ne fais que ça, parfois j'ai l'impression de me retrouver 15 ans en arrière, comme si je ne l'avais jamais quittée, avec ce même besoin d'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 13 Nov - 1:53

Oh ça ne vexait pas, j'étais au courant que je faisais chier mon monde, mais franchement ça ne posait pas plus de problème que ça, c'était mon caractère et on me prend avec ou on dégage. Et puis Aaron aime se faire du mal, c'est pas nouveau, il tombe que sur des emmerdeuses. Ellie était un peu comme moi, peut etre moindre mais d'après ce que j'avais compris elle n'avait pas la lampe dans sa poche, elle avait son caractère, tout comme mes belles soeurs, surtout Alana! Qu'est-ce qu'elle pouvait lui en faire voir a son frère, elle était impressionnante cette femme et alors elle fait toute ses conneries avec une décontraction assez spéciale! Aaron est dépassé depuis longtemps et à tout ça c'était rajouté ses filles. Alice est plutot cool, tout comme Chelsea, mais alors Cam et Clara, elles vous retourne la baraque a elles deux! Cameron avait 17 ans, mais Clara en avait 12 alors si elle pouvait attendre un an ou deux avant de faire péter un plomb a son père se serait sympa!

Vous ne pouviez pas savoir. Elle refuse d'en parler. J'étais avec elle ce jour et j'ai même pas compris que c'était à cause de ça qu'elle pétait un plomb alors vous n'avez pas à vous en vouloir.

Elle n'y était pour rien. Cameron ne parlait pas de ce qui la touchait et encore moin de ce qui la blessait, il avait fallu qu'elle craque vraiment pour enfin m'avouer ce qui lui faisait si peur.

Affectivement c'est ça. Elle n'a pas plus de 5 ans. Elle a besoin d'attention tout le temps et encore plus maintenant. Vous ne pouvez pas faire plus Ellie, c'est un travail sur elle qu'elle doit faire et on ne peut qu'être présente pour l'aider.

Contre toute attente, j'alla m'assoir près d'elle et posa une main sur son épaule, je voulais la rassurer, j'étais une mère moi aussi et je savais ce que c'était que se sentir désemparé et pas à la hauteur vis à vis de ses enfants. J'avais longtemps culpabilisé pour Juliette et encore uajourd'hui je n'étais pas toujours fière de ce que je lui avais fait enduré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   Sam 13 Nov - 2:02


    Mais je me dis qu'au fond il y a peut être quelque chose en plus. Elle est forte, plus qu'on ne le pense. Il y a eu mon départ, ça les a tous les trois fragilisés, j'en suis consciente, peut être que cette prise d'otage était tout simplement l'allumette qui a déclenché la bombe.

    Analyse psychologique de ma fille mais c'était clairement ça. Je pense que nous ne sommes pas loin du compte. Cameron est loin d'être bête, mais si on la juge à ses actes c'est franchement la dernière des gourdes. J'aime ma fille plus que tout au monde, mais dans ces moments là on ne sait pas comment réagir. La douceur, la force... Et puis la façon dont elle nous répondait ne nous donnait pas forcément envie de jouer les alliées ! Pourtant Erika et elle auraient pu avoir une super relation.
    Contre toute attente elle s'assit même à mes côtés. Bon pour Cam on verrait bien comment procéder. Ce serait sûrement dans les larmes et les cris mais on finirait par liu faire entendre raison.

    Vos enfants ont beaucoup de chance.

    Aaron, Erika, la maison, Miami, leurs deux parents, même si je ne connaissais pas le parcours de la plus grande, Juliette je crois, que j'avais eu l'occasion de croiser pendant le fameux épisode "photo". Encore une oeuvre de ma fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le FBI et la génétique sur le dos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le FBI et la génétique sur le dos
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» PRAVDA, l'actualité soviétique
» Tempête dans un verre d'eau [Gargote Helvétique]
» Dragueur de mines soviétique - erreur photo
» Hymne national soviétique sous-titre français
» Arme énergétique générique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: