One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 2:49

Autant je pouvais aimer la solitude, autant j'adorais avoir ma famille avec moi, que soit ma soeur, ma nièce, mon neveu. J'avais dit à Logan de venir quand il voulait avec Hell, je leur avais même proposer d'investir l'appart quand ils voulaient être tranquille. De toute façon, la plus part du temps, je bossais, parfois même la nuit, le FBI ne laisse aucun répit, mais je ne me plaind pas j'adore ça! Et j'ai un coéquipier avec qui je passe beaucoup de temps ... ^^ Tous le monde sait que mon boulot c'est ma vie, pas étonnant que je n'ai pas le temps pour une histoire d'amour, et puis franchement pour le moment ça ne me manquait pas. Je retrouvais le gout du célibat et de la liberté!

Cameron donna le bibi à son fils qui s'endormir dessus. Il avait eu un lourd week end pour son âge. J'avais proposé à Cam de lui garder, mais elle ne pouvait pas partir sans lui, impossible de s'en détacher. Ce n'était pas par manque de confiance, mais plutôt parce qu'elle était dépendante de lui. J'aimais leur relation, elle était sans arrête attentive à lui. IL finit par s'endormir et elle le cala de coussin pour ne pas qu'il tombe, de toute façon, elle ne le quitterait pas des yeux, je le savais!

Tu peux me dire la partie qui t'a échappée dans " Reste assise" ?

Oui parce qu'elle venait de se lever pour mettre la table. Je finis de cuire les pâtes et la sauce avant d'apporter le tout sur la table.

J'ai bossé.

Résumé bref mais réaliste de ce que fus mon week end !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 3:09


    Je ne savais pas me poser, autant je pouvais faire chier mon monde à dormir jusqu'à 4 h de l'après midi en rentrant de soirée mais alors après une fois lancée c'était fini. Et puis Sam m'avait assez remontée pour un déménagement. Je pouvais vous faire la baraque de fond en comble, histoire de me calmer. C'était ça ou j'aurais été encore plus virulante et pas sûre que ça l'aide. Victor était au milieu mais je ne me rendais pas compte de l'impact que ça aurait sur lui plus tard. Je suis encore jeune et Sam aussi et nous n'avons pas toutes les cartes en main, encore moins celle de l'expérience pour le coup.

    Le besoin de bouger.

    Sourire de peste en mettant le sel et le vin à table. Enfin moi je sorti ma bouteille de Coca, une vraie gamine, et je l'assume complètement. Mais mon côté enfantin on ne s'en lasse pas d'après mon frère, et puis merde, après tout il me connaissent comme ça et m'apprécient tout autant. De toute façon même si elle n'en buvait pas, Olivia avait toujours notre boisson favorite au frigo et nos gâteaux préférés. C'était vraiment la soeur de ma mère, pas de soucis là-dessus.
    On se mit toutes les deux à table, s'asseyant l'une en face de l'autre. Remettant mes cheveux derrière mes oreilles, je l'écouta me raconter son week-end, je pensais que ça meublerait un minimum la conversation à table, mais ce fut très bref !

    Okey... Et une vie sociale, tu penses à t'en faire une de temps en temps ? Je sais pas genre une meilleure amie, un mec, un copain de pieu...

    Tact et délicatesse, et encore notez que j'aurais pu être plus directe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 3:30

Oui non mais ça, je pense qu'on avait tous saisi qu'elle avait besoin de bouger, pas besoin de préciser! Ma nièce avait été pondu sur pile mais sans le mode d'emploi, je pense que l'inverse aurait été plus utile mais on fait avec ce qu'on a! Et puis je l'aime comme ça. Cameron qui reste assise plus de 30 secondes n'est aps Cameron! Je ne sais même pas pourquoi j'essayais de lui faire entendre raison, un bref espoir m'avait animé!

Victor dormait profondément alors qu'on mettait la table, enfin que Cam mettait la table et que j'apportais la nourriture. Je crois tout le monde dans cette famille avait une passion pour les pâtes. Pourtant, je ne suis psas Italienne, je suis purement Russe et d'ailleur ça s'entend toujours à mon accent!

Mais j'ai une vie sociale! J'ai ta mère et, j'ai un équipier ...

Oui c'était déjà pas mal. Je n'étais pas quelqu'un qui faisait facilement confiance aux gens, j'avais besoin de temps pour accorder ma confiance. Et puis, je ne me trouvais pas si associale que ça ! J'avais un bon contact avec mes collègues de bureau! Je servis ma nièce, pâte et coca, du vin pour moi. j'aimais bien boire un verre de temps en temps pour me détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 3:42


    Olivia était un phénomène, dans le genre comme Erika ou mon père on ne fait pas mieux. Et puis je dois dire que je l'aime comme ça aussi. Dans la famille on est tous des névrosés de boulot. Sauf Sam, mais ça on ne s'en soucie même plus. Le boulot lui court après, lui il court après les filles. Chacun son business hein. Mais ça l'aurait certainement rendu moins con. Vous comprenez, fils d'un riche entrepreneur, il ne pouvait que vivre de façon oisive. Remarque moi j'avais la moto et pas l'impression de bosser, je m'éclatais, même si ça représentait énormément de sacrifices, je vivais au moins de ma passion.

    Hin hin, les soeurs ça compte pas, et un coéquipier fait forcément parti du boulot alors... Non, ça compte pas.
    Pourquoi tu ne t'inscrirais pas sur un site de rencontres ?

    Oui alors ça dites ça à un vieux et vous allez comprendre la réaction ! Olivia n'avait rien d'une vielle mais des fois des méthodes un peu drastique. On faisait avec, ça ne nous choquait pas outre mesure. Mais si elle pouvait sortir un peu ce ne serait pas plus mal.
    Je me servis et goûta les pattes.

    Elles sont super bonnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 4:00

Oui mais alors si rien ne compte je ne vais pas aller loin moi ! Je n'avais jamais été la fille la plus populaire du lycée, la fille qui était entouré de 50000 personnes ou qui avait un répertoire plein de numéro à ne plus savoir qu'en faire. J'avais toujours été plus ou moin solitaire, j'avais un petite groupe d'ami et ça me suffisait amplement. Ici j'avais des collègues avec qui je m'entendais bien, une ou deux amie que je m'étais faite, mais ça n'allait pas plus loin et je ne m'en plaignais par car de toute façon, je n'avais pas le temps de les voir. Et oui boulot oblige!

J'ai l'air si désespérée ?!

Si je voulais me trouver un homme, je n'avais qu'a aller dans un bar, en ramenait un pour la nuit et le virer le lendemain matin. Je n'étais pas encore prête à avoir une nouvelle relation suivit, ça viendrais sans doute avec le temps. Et franhement je le caserais ou dans mon emploi du temps le garçon ?!

Merci ma puce.

Alors ma sauce était loin d'être diététique mais alors qu'est-ce que j'aimais en faire. J'essayais des tas de nouveaux trucs quand j'avais le temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 4:08


    Non, j'ai pas dit ça. Mais un mininum pour ton équilibre mental. Regarde moi j'ai que Sam sous la main, et ben c'est pas franchement ce que j'ai fais de mieux pour mon équilibre sexuel.

    Bon OK on s'entendait RELATIVEMENT BIEN sur ce plan là avec lui, en meme temps heureusement parce que la communication ce n'était pas trop ça. Et puis nous n'avions pas le temps de faire grand chose entre nos engueulades, alors faites l'amour, pas la guerre, nous on faisait les deux, on optimisait ^^
    Je n'ai pas dis que j'étais seule mais au fond c'est le cas, mis à part un père trop présent parce que j'en étais amoureuse, une mère carrément présente parce qu'elle était amoureuse de ses enfants et surtout de ses petits enfants et des tatas et tontons associaux pour cause de boulot, j'étais bien barré !
    Quand nous finimes de manger, je débarassa la table et fit les cafés, que nous bûmes dans le salon. Je m'assis sur le canapé en posant le mien sur la table basse. Prenant Victor au creux de mes bras pour pouvoir m'asseoir. Il prenait de la place le bout de chou !

    Encore une course comme ça et je leur fait un procès à la fédé !

    Nous étions tous KO, les pilotes, les entraineurs, et même les accompagnateurs, enfin surtout les accompagnateurs pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 4:37

Ne t'occupe pas de mon équilibre mental ... t'aurais trop de boulot!

Je ne me considérais pas vraiment comme une personne équilibré, même si d'apparence je semblais très droite, très carré, à l'intéreieur c'était le bordel total! J'étais loin d'être aussi sur de moi que je voulais le laisser paraitre, je n'arrivais pas à faire confiance aux gens et alors les mecs n'en parlons pas, je ne tombais que sur des cas ! A croire que je les attirais comme un émant c'était assez déroutant. Alors je n'étais pas contre les coups d'un soir, mais la aussi, encore faudrait il que je ne sois pas trop fatigué pour pouvoir aller trainait dans un bar ou appeler des vieux potes de lycée. Pas d'attache juste du plaisir .... c'était pas mal comme style de vie finalement.

On fini de manger, débarrasser et café fait, on s'installa sur le canapé, les tasses brulantes sur la table du salon, alors que Victor dormait toujours à point fermé! J'adorais le regarder dormir, il ressemblait à Cam mais avait quand même pas mal d'air à Sam...

Ouai ... tu as l'air crevée. Tu devrais aller dormir ma puce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 20:38


    Je dois dire que dans la famille, l'équilibre mentale n'est pas la qualité la plus répendue. Regardez moi ! J'en suis le plus flagrant exemple. Logan avait choisi Hell pour petite amie, ne me dites pas que c'est un signe d'équilibre ça. Et puis il ne fallait pas non plus déconner, il n'y avait pas que ça à se taper sur terre, et il avait largement de quoi faire des ravages.
    Je souris légèrement aux allusions d'Olivia, elle n'avait pas si tord que ça finalement. Assise sur le canapé, je porta la tasse à mes lèvres. Victor toujours dans mes bras et largement endromi.

    Je vais attendre de voir s'il n'a pas de fièvre. Il était un peu chaud tout à l'heure.

    Posant mes lèvres sur son front. Il dormait, on pouvait parler à haute voix, il en fallait bien plus pour le réveiller, c'était mon fils, le bruit il en a l'habitude ! Et puis ça le berce quoi qu'il en soit.
    Je le redressa dans mes bras pour le serrer contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 22:15

Tout le monde est plus ou moin névrosé, mais il y en a qui le sont un peu plus que d'autre, mais on finit par trouver un équilibre la dedan quand meme. J'avais appris à vivre avec mes problèmes, je n'avais pas vraiment le choix sinon je passerais ma vie en thérapie et je n'étais pas trop pour. Les évaluations annuelles du département du FBI me suffisait amplement et vu que je les passais haut la main, je me disais que je n'étais pas un cas si désespéré que ça.

Tu repars quand pour ta prochaine course?

Histoire de savoir si elle avait besoin de moi je serais présente, elle le savait. Je m'assis à côté d'elle, les genoux relevé contre moi, le bras allongé sur le dossier du canapé.

Tu pourrais me le laisser la prochaine fois?

je la regarda, un petit sourire en coin sur le visage, elle n'avait jamais voulu ...; Mais j'étais tenace, j'insiste!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov - 22:27


    Olivia prit place à côté de moi, on était très proches l'une de l'autre, depuis qu'elle avait débarqué. Ca ne s'explique pas, je crois que nous étions faites pour nous entendre, et puis on se comprenaient l'une et l'autre, je ne savais pas pour quelles raisons particulières. Il y avait ce petit truc en plus, tout simplement.

    Dans deux semaines, en Virginie.

    Elle étala son bras sur le dossier, je me blotti contre elle, la tête contre son épaule, pratiquement dos à elle, Victor profondément endormit dans les bras. Le tableau de famille dans toute sa splendeur !

    Si tu viens avec nous ouai pas de problèmes.

    Je sentais déjà son levé des yeu au ciel, oui je sais que je suis un cas à étudier, mais que voulez vous, on ne change pas une équipe qui gagne !
    Je releva la tête vers elle, enfin surtout les yeux. Et sourit.

    C'est pas toi le problème, c'est moi Liv'. J'ai l'impression que si je commence à le laisser, il s'en rappelera toute sa vie, je veux pas être une mauvaise mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 0:23

Cameron était toujours par monts et par vaux, que se soit en compétition ou en entrainement, elle ne se posait jamais. Son boulot était sa passion et elle excellait dans son domaine, mais j'aimerais qu'elle se pose un peu et qu'elle pense à elle. Ce n'était pas dans ses plans! De toute façon, dans la famille, tout le monde était plus ou moins accro à son boulot, moi la première! Dès qu'on m'appelait, je rappliquais, je ne comptais pas mes heures. J'adorais bosser au FBI, les services secrets Russe c'était une chose, mais le FBI ce n'était pas le même rythme et puis parler deux langues dont le Russe, était un véritable atout. Je ne voyais pas dire à ma nièce de se calmer alors que moi même je n'arrivais pas à le faire.

Ma nièce vint se blottir contre moi et je commença a jouer avec ses cheveux, les tortillant entre mes doigts, tenant mon café de mon autre main en buvant gorgée par gorgée. Cam était amoureuse de son fils, se serait sans doute une chose que je comprendrais mieu si j'étais moi même maman un jour et croyez moi, ce n'était pas pour tout de suite! Mais je savais aussi qu'être constament avec ses parents n'étaient pas toujours une bonne chose.

Tu sais quand même qu'il va falloir que tu le lâche de temps en temps.

Autant pour lui que pour elle. Ils allaient être beaucoup trop dépendant l'un de l'autre et ce n'était pas bon pour l'apprentissage de l'autonomie de son fils et surtout, plus sa durait et plus il aurait du mal à se séparer de sa mère dans quelques temps.

Cam, c'est pas parce que tu vas le laisser un week end que tu es une mauvaise mère au contraire.

Je la regarda dans les yeux dans elle tourna la tête vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 0:42


    Quand il ira à l'école, j'ai le temps.

    Surtout que je ne serais pas le genre à m'énerver après s'il voulait sécher l'école un jour de temps en temps. Quoi qu'il en soit, je ne pense pas que l'école soit une bonne chose. Mais j'ai pas le choix, alors je suis le mouvement et je l'y mettrais, mais s'il n'y avait que moi, l'école n'existerait pas. Je pense que quoi qu'il en soit, on en apprend bien plus par soit même sur la vie. L'école ne m'a pas préparée à vivre ça. Avec Sam, avec ma mère, avec le reste du monde, alors franchement, à part nous ouvrir des portes pour d'autres écoles, ça ne servait pas à grand chose. Je n'ai pas pu évoluer sur tous les tableaux !

    J'ai besoin de le retrouver quand je rentre, je ne l'explique pas. Je sais que ça fait beaucoup pour lui ces voyages. Et je sais aussi qu'avec toi il passera un super week-end. Je vais y réfléchir. Je vais le coucher je reviens.

    Montant les marches délicatement avec le petit dans les bras pour le coucher là haut, et le caler avec une multitude de coussins, baby phone en main. Puis retrouva le canapé et ma tante. Je soupira, me réfugiant contre elle. Ma tête sur sa poitrine.

    On partait avec la même idée Sam et moi. On n'y est même pas arrivés. Même pour lui. C'est vraiment la fin du crois ? Je m'imagine pas avec un autre mec. Remarque je m'imagine pas maman non plus mais...
    Et toi, quand est-ce-que tu t'y mets ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 1:21

Ca allait lui faire tout drole quand il irait à l'école, elle n'aurait pas le choix de se séparer de lui et le faire maintenant de temps en temps l'aiderait à supporter, aprce que la connaissant, elle allait tourner en rond! J'avais toujours eu une très bonne relation avec mes parents, ils avaient été parfait, j'avais perdu ma mère à l'age de 14 ans et mon père avait pris le relais d'une façon vraiment génial. Il était présent sans être étouffant. J'avais eu un très bon exemple, et je savais que j'avais réussi à ma détacher d'eux, à faire ma vie parce qu'ils ne m'avaient jamais étouffé. j'avais toujours été habitué a etre avec tout le monde, à partir sans mes parents et ça depuis mon plus jeune age ... bon ok, ça ne m'avait pas rendu plus sociable, mais je n'avais pas eu de mal à partir vivre ma vie. J'avais perdu mon père il y a deux ans et je dois avouer que j'aurais aimé qu'il soit la pour me soutenir dans certains de mes choix.

Elle allait y réfléchir ^^ Je ne me faisais pas vraiment d'illusion et puis je ne la brusquerais pas, elle le ferait quand elle se sentira prête, elle est jeune, sa vie tourne autour de son fils et sans lui elle se sentait perdu, sans doute plus que Victor ne le serait. Elle monta le coucher pendant que je terminais mon café. J'en profita pour regarder si je n'avais pas eu d'appel sur mon portable, on sait jamais que je ne l'ai pas entendu. Lorsqu'elle redescendit, elle revint dans mes bras, elle avait besoin de ces contacts que se soit avec moi ou avec sa mère, ses soeurs et son frère et franchement j'étais pleine de tendresse à donner.


Tu ne vois que par Sam pour le moment, mais tu trouvera quelqu'un d'autre. Entre nous tu mérites mieux qu'un coureur de jupon ... aussi sexy soit -il!

Je la regarda en rigolant, personne ne pouvait le contraire, Sam était un pur canon et il le savait ce con !

Pas dans l'immédiat.

Je n'étais pas vraiment remise de ma période Matt. C'était terminé depuis huit mois et je comptais encore les jours alors que je devrais être heureuse de ma liberté retrouvé. C'était compliqué dans ma tête et il allait me falloir un peu de temps pour faire le tri. Pour le moment, les relations d'un soir m'allait très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 1:46

    Alors mon ex... Sexy, mouais, bon OK, si, il est carrément putain de canon ! Enfin tout à fait mon style. Baraqué, brun, des yeux noisettes et un sourire à vous couper le souffle, une plastique de sauveteur en mer. D'ailleurs il faisait toutes les saisons de secourisme. Tous les étés il était maitre nageur. Le short rouge lui va à ravir ^^

    Ouai mais il est tellement con que ça le rend chiant !

    Con ça il l'était. Je ne sais pas si j'aurais même pu penser à ça pour le faire fuir. Appeler une fille ma chérie alors que j'étais à côté et que nous venions de passer sous la couette. Je trouvais ça limite. Je ne suis pas délicate, j'en conviens, mais alors franchement lui non plus, il était surtout totalement à côté de la plaque quoi.

    Tu ferais une super maman pourtant.

    Reprenant la main d'Olivia dans la mienne. Ce côté tactile je ne l'explique pas, j'en ai besoin, c'est tout. J'étais sincère, elle ferait une très bonne maman. Rien qu'à la voir avec mon fils, elle lui passait tout, et avait une patience incroyable. Elle avait la fibre maternelle, rien qu'avec moi !

    Ca doit être de famille. Ce dont de tomber raide dingue du parfait connard de sa génération...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 2:13

IL ne peut pas tout avoir!

Il était charmant et soit disant très bon au lit, c'était déjà un bon point! Je regarda ma nièce lui souriant. J'aimais cette gamine comme si c'était la mienne, on avait pas tellement d'écart toutes les deux, 9 ans, ce n'est pas énorme et puis on se comprenait très bien. J'avais beaucoup de patience, je prenais beaucoup pour sur moi, si bien que parfois on prenait pour une personne insensible, ça n'a rien à voir, je me protége c'est tout. MA famille le savait.

Merci ... Mais franchement avec mon boulot, ou je le caserais le p'tit bou. Je n'ai pas le temps.

J'avais choisi de privilégier ma carrière. J'étais rarement chez moi, je bossais tout le temps, ce n'était pas une vie pour un enfant. Les enfants ont besoin de présence, d'attention, je ne saurais pas capable e lui donner tout ça pour le moment. Il me fallait avoir le déclic et surtout l'homme qui allait avec. Un enfant sans père non merci, j'avais trop eu besoin du moins pour imaginer que mon enfant grandirait sans son père.

Ouai ... on doit être trop naive...

Beaucoup trop. Trop naive, trop passionnée, trop amoureuse, trop extrême ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 15:36


    Moi je m'en occuperais ! Et puis maman se régalerait.

    En dehors des entrainements, j'étais assez libre. Ca ne me prenait qu'une demi journée, le reste du temps j'étais libre pour mon fils, je prenais toujours bien soin d'être là quand il le fallait, quand il en avait besoin. Je tentais de coordonner ça avec la sieste. Hors saison, je n'avais pas plus de 5 h d'entrainement par jour. En pleine période, on montait facile à 7 ou 8. Parfois j'étais tellement crevée que je m'endormait sur le biberon de mon fils, en même temps que lui, et j'émergeais en plein milieu de la nuit, et c'est à ce moment là que je composais, dans ma chambre. J'avais une vie d'ado, alors qu'avec un môme et un job, j'aurais dû avoir une vie de femme, de femme moderne, dans la ville de Miami. Une vie comme celle de Juliette me faisait carrément envie ! Mais j'ai pas le niveau d'étude, le master de droit me cours après, mais je cours plus vite !

    Je ne sais pas si c'est le fait d'être naive, franchement je pense que c'est un manque de bol. Ou alors un coup monté. Il a fallu qu'on tombe sur Sam et Matt, pour une seule famille, je trouve que ça fait beaucoup.

    Objectivité quand tu nous tiens ^^ Je gardais la main d'Olivia dans la mienne. Nous n'étions pas colocataires mais on aurait pu. De toute façon je ne suis pas faite pour vivre seule. Alors vivre chez ma mère m'allait super bien. D'autant que j'étais dépendante de mon frère, qui lui même vivait sur le campus de la fac avec Hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 23:29

Oh oui ça ta mère serait heureuse ! Mais ce n'est pas prévu au programme!

Oh non! Et je peux vous dire que les mecs avec qui j'avais des aventures, je faisais bien gaffe! Pas question de tomber enceinte du premier coup de coeur venu et de laisser mon enfant grandir sans père. J'étais peut etre jeune, mais j'avais ses idées traditionnaliste comme quoi un enfant grandit quand même mieu avec ses deux parents qu'avec un seul. Il y a toujours un manque. J'avais eu une enfance entouré de mes deux parents et je voulais qu'il en soit de même avec mon futur enfant ... si un jour j'en avais un ce n'était pas gagné!

Ouai ... C'est pour ça que pour le moment, les histoires longues durées, j'évite. C'est déjà assez compliqué de vivre seul avec soit même alors avec quelqu'un d'autre!

J'étais solitaire, tout le monde l'avait compris! J'avais la main de ma nièce dans la mienne, caressant le dessus avec mon pouce. Je n'avais pas d'enfant mais Cam était tout comme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Nov - 23:42


    Je n'avais pas vraiment eu le temps de me demander quelle éducation je donnerais à mes enfants, tout simplement parce qu'à 17 ans je n'avais que la musique et la moto en tête, et les garçons dans mon lit ^^ Et puis je n'étais pas comme toutes ces ados qui rêvent du prince charmant, j'étais tombée mieux, je n'avais pas eu le prince mais le roi des cons ! C'est une victoire en soit si on prend par là. J'avais fait mieux que les autres sans même l'espérer.
    Mais je me trouvais être une maman plutôt aimante, un peu collante et carrément accro. Je ne savais pas si j'étais capable de l'élever ou pas et je ne le sais toujours pas, le temps nous le dira, pour le moment ça a l'air de bien se passer, mais il est encore trop petit pour me dire ce qui lui manque, vivement la parole moi je dis ! Enfin je le regretterais surement après coup mais c'est l'intention qui compte.
    En la voyant faire avec moi, Olivia serait une mère géniale ! Et je pense que le principal ce n'est pas le temps passé avec ses gosses, mais la qualité de celui ci. Et je parle d'expérience. Mon père a un boulot très prenant, notre relation n'en n'est pas pour autant moins forte, tout comme avec ma mère. Je ne passais que des bons moments depuis son retour.

    Je finirais vielle fille et mon meilleur pote deviendra le type salace du sex shop d'à côté. C'est glauque...

    Tordant mon visage en une petite grimace empreinte de dégoût.

    Et j'te filerais mes vieux pornos, ça c'est encore plus crade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Nov - 0:30

Je serais à temps de penser à faire des mômes quand mon horloge biologique donnera le top chrono, mais pour l'instant, elle était néante et ça m'allait très bien. Je voulais privilègié ma carrière au FBI, je n'y étais depuis longtemps, mais j'avais déjà une sacré réputation et si je pouvais prendre du galon, je n'en serais que plus heureuse, je me donnais à fond, tout le temps. Je m'inpliquais, beaucoup trop sur certaines affaires, mais c'était la passion du boulot!
Ouai le tableau dépeind par ma nièce n'était pas vraiment glorieu, mais bon comme on dit, mieux vaut etre seule que mal accompagné! Et franchement ce proverbe est le plus pertinent que je n'ai jamais entendu ! Ma nièce fini par tomber de sommeil tout comme moi et on s'endormie toutes les deux sur le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt    Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Week-end pourri, on n'est plus à ça prêt
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Week End de Merde !!! (WEM)
» Week-end jeux à Rambouillet les 26 et 27 mars
» Pot pourri musical...
» 10 % SAQ week-end du 17 juillet
» Game Of The Week

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Forward-
Sauter vers: