One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Viva la vida, retour à la liberté

Aller en bas 
AuteurMessage
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 0:07

    Je suis sorti il y a tout juste quelques heures, et je dois mettre mes affaires en ordre. Jess est passée me prendre à la prison, enfin plutôt à la fin de son service, elle s'est débrouillée pour sortir plus tôt et pouvoir me ramener, chez elle, dans un premier temps. Ce sera mon premier pied à terre. A présent je pense à Théo, à mes affaires que je dois reprendre, et surtout faire perdurer. Retrouver mes contacts, les bons, pour les mettre au pli et leur faire savoir que je suis solide, je sors de 8 ans de prison, je n'ai peur de rien, ni de personne. C'est comme si c'était marqué en lettres rouges sur mon CV, c'est quelque-chose qui compte et qui donne de la valeur dans le milieu dans lequel j'évolue.
    Je suis pour ainsi dire un exemple dans mon genre. Jeune, encore assez pour être novateur et endurci par ces années à l'ombre, n'importe qui en conviendra, et je n'ai jamais balancé aucun nom, ni aucune anecdote. J'ai eu des soucis pour violence, juste de quoi asseoir ma réputation de mec à ne pas emmerder. Et c'est passé presque tout seul.

    Je profite de poser mon sac par terre, et d'aller prendre une douche, une vraie douche, dans laquelle Jess ne m'accompagne pas. Pourtant, on avait parlé de faire tout un tas de choses quand je sortirais. Mais ça n'est pas la question pour le moment. Mon sac, c'est même un de mes contacts qui me l'a préparé à la prison. Et il a prit soin d'y glisser un costume. J'ai pris du muscle en prison, et mes sur mesure d'avant ne me vont sans aucun doute plus. Alors quelqu'un a pris quelque-chose de standard, loin de la classe que je me permets d'habitude, mais ça fera l'affaire.
    Je sors de la salle de bain en boutonnant mes boutons de manchette, tout fraîchement parfumé, ça m'avait manqué, ça aussi.

    Jess, j'ai quelques trucs à faire en ville. Je serais pas long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brennan

Jessica Brennan

Messages : 266
Date d'inscription : 06/01/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 0:28

Baptiste est sorti de prison ce matin, après huit ans, je sais que ça doit lui faire drôle. Je gère le suivis psychologique des détenus du moment ou je les prends en thérapie jusqu'à leur sortie et leur réinsertion, sauf qu'avec Baptiste ça va être compliqué. Il y a conflit d'intérêt ^^ Nous sommes ensemble depuis un moment, ensemble, j'entends qu'on s'envoie en l'air quand il vient dans mon bureau!  C'est une thérapie radicale qui marche plutôt bien je trouve! Mais je ne la pratique avec lui ! Je pourrais perdre mon boulot et mon droit d'exercer si quelqu'un apprenait que j'ai couché avec un de mes patients, mais maintenant il est dehors et c'est tout ce qui importe.
Il vient vivre à la maison, enfin dans mon appartement, c'est petit, mais pour deux, ça suffit amplement. Il a déjà sa place dans ma chambre et dans mon armoire. Je le laisse s'installer, prendre ses marques et une douche, une vraie, tranquille avec le temps qu'il veut. J'en profite pour aérer un peu et ranger deux trois trucs qui trainent, je veux qu'il se sente comme chez lui ici. Je me retourne quand il me parle et reste quelques secondes sans voix, à l'observer.


Déjà ? Tu .... Tu es beau ...


Lui souriant, très douce.


Tu veux que je vienne avec toi en ville?


Passant près de lui pour glisser ma main sur sa joue en passant. On va devoir apprendre à vivre ensemble et à se connaitre parce qu'au final, on ne se connait d'entre les quatre murs d'un bureau de prison ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 0:36

    J'ai grandis comme un petit prince, tout m'était dû et j'ai toujours tout eu sans avoir à peine à demander, tout était clair pour tout le monde, les enfants Santinelli, on ne leur refuse jamais rien. Ma mère ne m'a jamais rien refusé et mon père, du moment que ça me faisait plaisir... C'est ensuite que ça s'est gâché, quand j'ai commencé à grandir, à devenir un adulte, ou en devenir. Et ça a été très vite, tout s'est emballé, et je voulais mes propres projets, prendre mes propres risques pour obtenir mes propres gains, et voilà comment ça a fini. J'ai pris 8 ans et ma putain de petite amie de l'époque a gardé notre fils, sans même daigner prendre ou donner quelque-nouvelle que ce soit. Je me laisse le temps de la retrouver, pour le moment il me faut savoir qui contacter pour la retrouver, je me doute qu'elle doit être encore dans la région, son frère et sa soeur sont tous les deux en ville. NY est grand pour les touristes mais quand on se donne la peine de chercher un peu... Little Italy est mon quartier de prédilection, le quartier où je suis né, où j'ai grandis, avec un père comme le mien, comment aurait-il pu en être autrement...

    Merci.

    Je ne suis pas très causant, en même temps parler attire les emmerdes, on le sait dans le milieu. Je suis plutôt mystérieux, sombre, froid, et pragmatique. Encore que. Parfois passionné. Et particulièrement con quand on ne me laisse pas le temps de réagir à froid.

    Et qu'est ce que tu voudrais faire en ville avec moi ? J'ai un tas de choses à remettre en ordre Jess, et ce n'est ni ta place, ni intéressant pour toi. Tu n'aimeras pas ce monde-là.

    Mon visage tout près du sien. Je la sonde, elle est belle, son regard est aussi fragile que sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brennan

Jessica Brennan

Messages : 266
Date d'inscription : 06/01/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 0:55

Je connais très peu Baptiste en fin de compte, je sais qu'il vient d'une grande famille, qu'il a un nom et une réputation à tenir et qu'il ne parle pas beaucoup! Pour le reste, c'est encore flou, mais on va apprendre à se connaitre. Après tout, je dois passer pour une étrangère moi aussi à ses yeux. Le mot est fort c'est un peu ce que je ressens. C'est une nouvelle vie pour nous deux et je pense qu'il va falloir qu'il se réadapte, huit ans, ce n'est pas rien pour un homme, j'en vois qui ne s'en sorte pas, qui ne remonte pas la pente, qui n'arrive pas à reprendre une vie normale.  Mon homme est quelqu'un de fort, je pense que ça se fera très vite, il semble avoir des objectifs et je ne sais pas si ça doit me rassurer ou me faire peur.


Tu vas retourner dans tes conneries?


Le fixant en relevant son visage vers moi doucement. J'ai besoin de savoir si je dois m'inquiéter ou pas. Il veut me tenir à l'écart, très bien, mais qu'il ne joue pas avec moi. Je veux savoir ou je mets les pieds avec lui. Je ne devrais peut-être pas lui sauter dessus comme ça, mais au moins les bases seront posées.


On pourrais peut- être ... Je ne sais pas ... se poser un peu tous les deux. Tu ne veux pas boire quelque chose?


Je lui propose. Il est à peine arrivé qu'il veut déjà partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 1:00

    Jessica m'offre un endroit où me poser, là où je devrais rentrer chez mes parents, chez moi. Seulement l'endroit est sans doute encore surveillé par mes ennemis et sans doute aussi que ce n'est plus une place sûre pour un mec qui sort de prison, et qu'ils considèrent comme vulnérable. Je ne serais pas le premier homme à me faire démonter la tête en sortant de prison pour me faire savoir que les choses ont changées et bien que je serais prêt à faire face, je préfère ne pas m'attirer les foudres de la justice tout de suite, j'ai mon fils à rejoindre. A retrouver.

    Mes affaires Jess. Qui ne sont pas des conneries, plus les mêmes. On en a déjà discuté.

    Et elle n'interfère pas dans ce que j'ai prévu de faire comme toutes les nanas hystériques qui prennent la tête à leurs hommes en les menaçant de leur faire la gueule. Je ne suis pas ce genre de gamins qui réagit en faisant la gueule, boudant sur le canapé.

    D'accord, buvons quelque-chose. Qu'est-ce-que tu as ?

    M'asseyant sur le canapé. Je sens bien qu'elle est nerveuse, qu'elle est en train de se sentir en position de faiblesse, et dépassée par la propre décision qu'elle a prise de m'offrir l'hospitalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brennan

Jessica Brennan

Messages : 266
Date d'inscription : 06/01/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 1:09

Je crois qu'en fait, je ne me suis jamais vraiment posé la question de l'après, ce qu'allait être notre vie quand il sortirait de taule. Je lui ai proposé de venir chez moi sans arrière pensée, parce que ça me tenait à coeur qu'il ait un pied à terre autre que chez ses parents. Je sais qu'il a de la famille, qu'il n'est pas seul même si il n'en parle pas ouvertement. C'est ce manque de dialogue qui m'inquiète. Je suis quelqu'un d'angoissée même si je ne le montre pas, j'ai besoin de savoir ou je vais, qu'on m'explique les choses et je sens que la communication avec Baptiste va être difficile. Déjà en séance avec lui je m'arrachais les cheveux pour lui tirer les mots que je voulais!


Permets moi de m'inquiéter. A peine sortie tu penses déjà à te lancer dans le grand bain. N'oublie pas que c'est ça qui t'a envoyé derrière les barreaux.


Je lui dis. Je l'aime, je ne me le cache plus et même si il ne me le dit pas ouvertement, je sais qu'il tient à moi et moi je n'hésite pas à lui dire ce que je ressens.


T'as pas une tête à boire du thé ^^ - Lui souriant -  J'ai du café ou des bières, du scotch ... Je ne sais même pas ce que tu aimes boire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 1:15

    Non, ce sont mes erreurs qui m'ont menées derrière les barreaux. Les erreurs d'un jeune con aux dents qui rayent le parquet. Aujourd'hui elles ne rayent plus rien du tout, c'est là-dedans que ça se passe. Et ça se passe légalement. Je ne suis rien de plus qu'un homme qui connait aussi bien la loi que s'il l'avait écrite pour lui même, sans risquer de la transgresser.

    J'ai eu le temps d'étudier en prison et ça ne m'a pas fait de mal. Parce que sans vouloir manquer de respect à mes parents, mes grandes écoles n'ont servies à rien. Je n'étais pas attentif et ne comprenais pas le pouvoir que ça pouvait m'apporter. Comprendre, savoir, ça c'est ce qui permet de régner sur le monde, autrement que tous ces petits cons qui pensent être les rois avec un flingue au bout des doigts. Tu parles.

    Un scotch, sans glace.

    Je m'assieds sur le canapé, la regarde faire. Je crois que je commence à saisir la chance que j'ai, de retrouver tout de suite un pied à terre, une femme à la maison, et une femme pour qui j'éprouve beaucoup de choses. Jess n'est pas simplement jolie, elle est intelligente, pas redoutable, mais perspicace et terriblement concernée. Trop, sans doute, pour ne pas lui faire de mal, mais petit à petit, elle est devenue la pierre angulaire de ma peine de prison constructive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brennan

Jessica Brennan

Messages : 266
Date d'inscription : 06/01/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 1:27

J'en déduis que je peux te faire confiance.


Ce n'est pas une question mais une affirmation. Ca ne pourra pas marcher entre nous sans confiance, c'est une chose de sur, alors je vais lui montrer que de mon côté, ça marche très bien, que je lui fais confiance sans pour autant me laisser berner. Je ne connais pas son monde, mais j'ai appris beaucoup de chose en côtoyant des hommes en prison.

Je lui sers un scotch sans glace et je me fais un thé ^^ Je ne suis pas trop alcool fort, je bois des bières, des Mojito et des Pina Colada, des alcools de femme en fin de compte, mais ça me va très bien! Je le rejoins sur le canapé, un pied sous mes fesses, mon bras sur le dossier du canapé.


Tu en as pour longtemps? On pourrait aller manger dehors ce soir. Fêter ta sortie?


Je dépose délicatement ma main sur son bras. Je veux qu'il profite de sa récente liberté, j'ai envie qu'on fasse des tas de choses ensemble, de lui faire redécouvrir ce qu'est la vie en dehors des murs de la prison.



Au fait .... ça c'est pour toi. J'ai enregistrer mon numéro dedans.


Un téléphone tout neuf pour qu'on puisse se joindre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 1:33

    Non seulement tu peux, mais tu dois.

    Je l'embrasse. Elle n'a connu de moi que l'homme que j'étais dans une cellule et dans son bureau. Notre histoire à commencé à huit clos, mais ça n'était pas ce que je voulais pour nous. Seulement il était impossible de risquer ma sortie avec remise de peine, j'avais besoin de reprendre ma vie, même si j'ai payé ma dette à la société, tout ça est derrière moi et je ne laisserais personne dire que je suis un criminel. Je le suis, c'est vrai, mais on ne le dit pas.

    Non, ça devrait être rapide. Trouve-toi un bel ensemble de lingerie, et une robe qui va avec, je réserve pour ce soir.

    L'emmener dans un grand restaurant, réputé, et étoilé. Lui faire goûter un peu à la vie luxueuse que je veux m'offrir et que j'ai connue. Mon père emmenait toujours ma mère dans les plus beaux endroits. Non pas pour l'impressionner, mais parce que ça voulait dire qu'il voulait le partager avec elle.

    Tu m'as acheté un téléphone... Tu as peur que je sois mis sur écoute ? ^^

    Je l'embrasse en attrapant sa nuque, posant le téléphone sur la table basse. Ce n'est pas exactement ça qui m'intéresse là tout de suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brennan

Jessica Brennan

Messages : 266
Date d'inscription : 06/01/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 16:39

Tu me fais une petite crise d'autorité ?


C'est un peu comme ça que je le ressens. Je sais qu'il a du caractère, je l'ai vu évoluer en prison, j'observais beaucoup mes patients et en particulier Baptiste avec qui c'est devenu une relation plus que professionnelle. Je l'aime, mais je ne sais pas si il ressent la même chose pour moi. Je lui laisse le temps de me le prouver, de voir comment va se passer la vie à deux maintenant qu'il est dehors.


Je devrais trouver ça.


Esquissant un sourire. Je vais surtout aller faire du shopping parce que une robe classe, je ne sais pas si j'en ai à sa hauteur et ça me stress un peu de me dire que je pourrais le décevoir dès le premier soir! La lingerie, il ne devrait pas y avoir de soucis, je n'ai pas dévoilé toutes mes cartes en prison.


Je veux juste qu'on puisse se joindre.


Je n'avais pas du tout pensé aux écoutes, mais alors pas du tout^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 17:07

    C'est toi la psy, c'est toi qui parlait de confiance.

    Je dépose un baiser sur sa tête. Elle m'a dit une fois que la confiance était primordiale dans les échanges humains. Je pense qu'elle peut commencer par nous. J'ai confiance en elle, en tout cas je crois, je ne me suis pas encore posé la question de savoir si elle voyait quelqu'un d'autre que moi mais si je suis là aujourd'hui, c'est sans doute que ça n'est pas le cas. Je suis con, mais je peux être rationnel.

    J'en suis sûre ma chérie.

    J'ai toujours beaucoup observé, et en particulier la femme à qui je faisais l'amour deux fois par semaines dans son bureau. A heures fixes, certes, mais elle avait toujours une tenue différente, classe, et arrangée avec beaucoup de goût. Je me laisse encore du temps pour découvrir tout ce qu'elle a à cacher mais ce qu'elle me dévoile me met déjà l'eau à la bouche.

    Ca ne devrait plus poser de problèmes maintenant...

    Lui désignant le téléphone.

    Je te ferais installer une application, on communiquera par celle-ci. Tu ne dois pas me joindre autrement. C'est important.

    L'installant sur le mien, d'une main, pendant que l'autre caresse sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brennan

Jessica Brennan

Messages : 266
Date d'inscription : 06/01/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 17:34

Et j'en parle toujours. Rien ne marche sans confiance.


Il sait ce que j'en pense. Déjà professionnellement. Un patient et son psychologue doivent être en confiance mutuelle, j'ai déjà refusé des clients parce qu'il y avait incompatibilité entre nous. Je suis là pour faire du bon boulot, pas me faire de l'argent sans aider mes patients. J'ai une éthique que certains n'ont pas. J'ai pensé me mettre à mon compte, mais j'aime travailler dans les prisons, je fais des extras en aile psychiatrique à l'hôpital deux fois dans la semaine et ça me va très bien. J'aide les personnes comme Baptiste à s'en sortir.
Du moment ou on a commencé à avoir une relation lui et moi, j'ai toujours fait des efforts quand on se voyait pour lui plaire, pour ne pas qu'il se lasse. Je voulais le séduire et encore aujourd'hui, je veux qu'il me désire.


Je peux te demander pourquoi ?


Pourquoi je ne peux pas le joindre par la voie normale. Il a peur de quelque chose? Je ne sais pas vraiment dans quoi je m'engage avec lui, mais j'aime ma petite vie tranquille, je ne suis pas un bandit, je n'ai pas les épaules pour ça. Je me suis battue durant des années pour avoir le droit d'avoir la vie que j'ai aujourd'hui.



On se retrouve à la maison a 19 heures?


Enfilant mes talons pour aller faire un peu de shopping. Je suis dingue de mode, il va halluciner quand il va voir mon armoire et mes chaussures, je ne suis pas forcément pour le luxe, mais j'aime les belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 17:43

    Alors c'est bien ce que je dis, tu dois.

    Terminant mon verre avant de le reposer sur la table et de me replacer face à Jess. Elle a un regard qui me fascine, depuis le début. Et je n'ai pas pu suivre une thérapie très longtemps. Déjà parce que je ne parlais pas, et que je l'ai très vite séduite, déjà par jeu, mais aussi par désir. Elle est de ces femmes fortes et fragiles à la fois, qui donnent envie de creuser un peu plus profond et pour être honnête, j'adore ce mélange de chaud et de froid.

    Une mesure de sécurité comme une autre. Les prisons sont pleines de tarés. Et je n'ai aucune envie qu'on écoute ce que j'ai à te dire. Parce que ça peut vite virer à l'indécent...

    Caressant son cou du bout de mon nez avant de l'embrasser, de la plus passionnée des manières. Mais je dois me tenir, puisqu'elle a visiblement du shopping à faire. Elle me canalise, et il en faut, de la patience et du courage pour ça, elle le sait déjà.
    Rendez-vous pour 19 h, j'ai le temps d'aller me montrer par chez moi. Dans mon costume de base, low cost, et je vais en entendre parler de ça ^^
    Je ne sonne pas, je rentre, par la grille immense qui garde la propriété Santinelli. De toute façon tout le monde connaît le fils de Santo. En particulier la sécurité rapprochée.
    Je rejoins la maison par la terrasse donnant sur la piscine à débordement, où ma mère profite du soleil.

    Bonjour maman...

    Un bouquet de 18 roses à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Brennan

Jessica Brennan

Messages : 266
Date d'inscription : 06/01/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 19:35

Eh ben je dois alors! Il a ce côté directif et sur de lui que j'espère supporter maintenant qu'on est dehors. Il est assez possessif, je l'ai bien compris et ça me fait un peu peur. Je suis quelqu'un d'indépendant, j'ai besoin de me sentir libre de mes mouvements, je ne veux dépendre de personne. On n'a jamais vraiment parlé de tout ça avec Baptiste, de toute façon, il ne parle pas, même en thérapie il ne parlait pas!


Ouai biensure. Tu tournes toujours tout à ton avantage.


Je le connais, il sait faire ça ^^ Je le laisse partir et en fait de même, retrouvant un collègue pour du shopping et un déjeuner dans un petit pub qu'on aime bien ou on retrouve d'autres amis. Je n'ai qu'eux sur qui compter au final et ça Baptiste va devoir s'y faire aussi.
Il retrouve sa mère en homme libre. Je ne connais pas sa famille, je ne sais pas grand chose de lui au final, mais j'attends de le découvrir.


Mon fils ! Mon dieu c'est bien toi !


Elle se lève pour le prendre dans ses bras tendrement, avec toute la délicatesse d'une maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 19:53

    Ce sont les esprits les plus pragmatiques qui réussissent.

    Et je le suis, j'ai foncièrement à coeur de l'être et de le rester. La performance mène à la réussite et il n'a jamais été question d'autre chose que du fait que je réussisse ma vie, d'une façon ou d'une autre. J'ai déjà un fils, mais j'aurais bientôt une femme, et des affaires qui marchent. De l'argent, pour pouvoir en profiter, emmener Jess en vacances, faire du shopping, tous ces trucs que les nanas adorent et qui les fait se sentir importantes. Passer du temps avec elle.
    Je me retrouve chez ma mère, qui prend le temps de profiter de la richesse de leur couple, de leur situation, en profitant du soleil alors même qu'ils sont en pleine semaine. Mais c'est là tout l'intérêt non ?

    C'est bien moi maman. Et ça, c'est pour toi.

    Lui offrant les roses. Mon père pourrait le faire, mais lui, il lui offre des lys. C'est un genre de tradition chez nous. Entre nous plutôt. Ma mère adorait les roses, depuis toujours. Et un jour, aux alentours de 4 ans, j'en ai piqué des tas sur le chemin de l'école, au point que je me fasse chopper par une petite vieille qui a porté plainte parce que j'étais entré par effraction dans son jardin en cassant la porte de son jardinet ^^ Mes parents sont venus me chercher chez les flics, ainsi que la nounou, à qui j'avais échappé le temps de commettre mon forfait. Et depuis, je lui ai toujours promis de lui offrir des roses, légalement. De faire les choses bien, comme un homme. Et vu que je n'ai pas la patience de faire pousser des roses, je les achète ^^
    18 parce que c'est le nombre que j'avais réussi à chopper avant de me faire goaler. Les traditions ont une grande place chez nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cate Miller

Cate Miller

Messages : 36
Date d'inscription : 04/07/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 20:47

Je profite un peu du soleil pendant que mon mari bosse en haut dans son bureau. Ma fille ne devrait pas tarder à rentrer, mais j'ai encore un peu de temps avant de lui préparer son gouter! Elle a 17 ans, mais elle a toujours son chocolat et ses biscuits quand elle rentre du lycée. Je faisais la même chose avec mon fils quand il avait on âge. Mon fils que je ne vois que derrière une table lors des visites à la prison. Ca me brise le coeur de le savoir enfermé, de ne pas le voir évoluer, être papa. J'ai un petit fils qui a 10 ans maintenant et que je n'ai pas vu depuis huit ans. J'évite de penser à tout ça sinon je vais craquer, je l'ai assez fait. J'ai perdu une partie de moi quand mon fils est rentré en prison.
Je suis sur mon portable quand j'entends cette voix que je reconnais entre mille. Mon fils ....


Merci mon chéri. Pourquoi tu ne m'as pas appelé pour que je vienne te chercher?


C'est quand même la moindre des choses, c'est à moi de faire ça, j'aurais préparé un repas pour fêter son retour! Je le serre dans mes bras avant de prendre les roses qu'il me tend.



Assieds toi. Tu veux boire quoi ? Tu as faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 20:54

    Ma mère et moi avons un lien très particulier. Nous sommes fusionnels et nous l'avons toujours été. Je suis très fan de mon père et à vrai dire il est un peu mon modèle sur Terre, je suis très proche de mes parents. J'ai toujours admiré la force de ma mère, cette femme qui vient de rien, pour arriver au sommet. Elle est là où elle le voulait, elle a toujours su faire ça, faire plier mon père, ou s'adapter, ça a toujours été sa force. Je l'admire pour tout un tas de choses, mais certaines plus que d'autres.
    La serrer contre moi me fait un bien fou, autrement que derrière une putain de vitre au parloir. Ca me rendait dingue mais je ne pouvais pas le lui montrer, 8 ans, c'est long, trop long. Beaucoup trop long.

    Ne t'inquiète pas, on s'en est occupé.

    Je ne lui parle pas tout de suite de Jess, je vais le faire, mais pas comme d'une vulgaire copine venue me chercher après être devenue un coup d'un soir. Je dois leur annoncer dans les règles de l'art, enfin... je vais essayer d'être le plus clair possible en tout cas.

    Ca va maman, relax d'accord ? Ca va...

    Je prends ses mains dans les miennes, elle est la seule à pouvoir me décrocher un demi sourire sans rien en retour.

    Mais je veux bien un sandwich... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cate Miller

Cate Miller

Messages : 36
Date d'inscription : 04/07/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 22:01

Toutes ses années sans mon fils a été très difficile. Je suis allée le voir en prison, dès que je pouvais, il était hors de question de le laisser seul affronter ça. Diana l'a laissé tomber après son incarcération, elle a prit mon petit fils et elle a refait sa vie. Je ne peux pas lui en vouloir, mais j'aurais voulu continuer à voire Théo, à le voir grandir. J'ai perdu mon fils et mon petit fils. Je me suis concentré sur Alice et sur les affaires, ça a été dur avec Santo, mais on s'en est sorti. Mon mari aussi, mais nous avons vécu ça différemment, j'ai toujours eu une relation très particulière avec mon fils, une relation fusionnelle que je ne saurait expliquer.
Je ne m'inquiète pas, je sais qu'il a toujours su se débrouiller, mais je suis la pour lui rendre la vie plus facile, c'est le rôle d'une maman.
Il prend mes mains et je les serre fort dans les miennes en le regardant dans les yeux. Il a changé, je le vois à son regard, à sa carrure.



Un sandwich. Ne bouge pas, je te l'amène.


L'embrassant sur la tête tendrement avant d'aller faire le sandwich. Je mets du bacon, du cheddar, une la salade, des tomates, de quoi le caler ^^


Régale toi mon fils. Tu restes à la maison jusqu'à ce que tu trouves un autre endroit ou aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 22:08

    J'ai été élevé dans la plus pure tradition italienne, d'un père italien et d'une mère d'un peu partout, mais débrouillarde. Little Italy est mon fief à New York City et je ne saurais trouver d'autre endroit où m'établir. Théo a baigné un peu là-dedans, au début tout du moins. Je ne saurais trop dire ce qu'il en est maintenant mais je sais que ma mère n'a toujours pas de nouvelles ni de contact et il est pourtant la seule raison qui a fait que j'ai pu tenir en prison, huit putain d'années...
    Je demande un sandwich à ma mère qui n'hésite pas à me le faire. Ca aussi, ça fait partie de la culture italienne et des mamas. Comme on dit chez nous. Ma mère est ce qu'on peut appeler une mère louve, elle nous a toujours couvée et considérée que notre service allait avant le sien. Elle est aussi à celui de mon père, d'une certaine façon, elle lui facilite la vie, et il lui rend d'une façon bien à lui.

    Merci. Putain ça m'avait manqué.

    Ils ont toujours un goût différent quand ma mère les prépare. Les ingrédients, la façon de faire, je ne sais pas. Quoi qu'il en soit, ils ont cette particularité de me rappeler le bon vieux temps.

    Non maman, ça va pas être possible. J'ai déjà quelque-part où me poser...

    Ca risque de lui faire de la peine mais j'aurais mon indépendance avec Jess, et je ne peux de toute façon pas revenir chez mes parents à ma sortie de prison, je ne suis pas un môme entretenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cate Miller

Cate Miller

Messages : 36
Date d'inscription : 04/07/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 22:43

Tu en auras autant que tu veux mon coeur.


Lui souriant. Je suis Anglaise et Australienne, mais mon mari est Italien et c'est comme ça que j'ai appris à vivre, comme une mama Italienne qui se plie pour ses enfants et son mari. Je sais faire la part des choses, mais ils pourront toujours tout me demander. Je suis plus dure avec Alice parce que je ne veux pas la voir dans cette vie là, ce n'est pas sa place, je n'ai pas pu en épargner mon fils, mais je veux en épargner ma fille.


Ah oui et ou ? Baptiste il te faut un endroit stable reprendre pied et tu as toujours ta chambre en attendant de trouver un endroit solide.


Je suis têtue, je l'ai toujours été, il le sait. Baptiste à mon physique mais il a le caractère dur de son père, un savant mélange de nous deux. C'était un bébé de l'amour, tout comme Alice, nous les avons voulu nos enfants. Jai toujours voulu des petits, peut-être pour leur donner ce dont j'ai manqué enfants. Je ne suis peut - être la meilleure mère qui soit, mais je sais qu'ils ne manquent de rien.


Ton père et ta soeur vont être content de te voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 22:50

    Je n'ai jamais manqué de rien concernant mes parents, enfin d'avantage venant de ma mère étant donné qu'elle m'a élevée en partie toute seule, mon père bossait beaucoup et avait des projets importants. Ma mère, considérait pouvoir faire les deux, je sais qu'elle a toujours eu des parts dans les affaires de mon père, simplement parce qu'elle était douée, et redoutable. Son instinct ne trompait personne et elle a toujours eu les meilleurs feeling concernant les coups à jouer.

    Ne t'inquiète pas de ça, je suis chez ma petite amie. C'est safe, et sans histoires. Elle est clean.

    Elle est plus que clean même ! Elle n'appartient pas au milieu si c'est ce qu'elle veut savoir et c'est typiquement sa question. Je sais qu'elle craint ce milieu pour moi, mais j'y suis né et j'y ferais sans doute ma vie, même si j'ai des projets à côté.

    Je ne vais pas rester longtemps, j'ai des projets pour ce soir maman.

    Terminant mon sandwich comme un affamé. J'ai toujours mangé et bu pour quatre ^^

    Mais je viendrais dîner, je te promet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cate Miller

Cate Miller

Messages : 36
Date d'inscription : 04/07/2018

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 23:12

Ta petite amie? Et tu peux m'expliquer comment tu as pu trouvé une petite amie enfermé dans une prison mon fils? Ne me dis pas que c'est une de ses allumées qui craque pour les taulards pour vivre le grand frisson ?


Il vaut mieux que ça quand même! Je sais que mon fils est un charmeur, mais trouver une petite amie enfermé entre quatre murs, moi je dis, jackpot mon fils!  J'ai accepté Diana parce que mon fils en était dingue, je l'appréciais beaucoup, mais elle avait un de ses caractères! On s'est engueulé une paire de fois toutes les deux, mais je sais que ce n'était pas une méchante fille, elle avait un trop souffert pour son âge.


Des projets de boulots? Tu vas te remettre dans les affaires avec ton père?


Je veux savoir ou il va, je ne peux rien lui interdire, mais j'espère qu'il ne va pas repartir dans ses conneries. Je n'ai pas envie de le voir retourner en taule, je ne le supporterais pas.


Tu viens de revenir, tu peux prendre un peu de temps pour ta mère non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Stevenson

Baptiste Stevenson

Messages : 737
Date d'inscription : 19/09/2012

Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitimeDim 3 Mar - 23:19

    Maman, rétrograde, c'est bon. Elle est pas tarée, elle est psy. Et elle a tenté de me faire suivre une thérapie ^^

    Avant que je ne lui en fasse suivre une autre d'un autre goût ! Je ne suis pas très doué pour l'humour mais quoi qu'il en soit, Jess m'a prit comme je suis et ne revient pas dessus parce que ce n'est déjà pas le genre je pense, et puis qu'elle aime aller au bout des choses, voir plus loin que ce qu'elle a déjà pu voir, je le sais. Je devine Jess plus que je ne la connais et ça me plaît.

    Ca, ça va dépendre de lui, mais j'ai un projet. Il est là ?

    Je pourrais peut être lui en parler, je sais que j'ai toujours un coup d'avance, et eux aussi le savent, sauf que 8 ans de taule ça permet de faire des plans, des plans sur plusieurs années et des plans qui auront de quoi se perfectionner. Demandez à ma mère combien de temps elle mettait à monter ses coups.

    Oui maman, qu'est ce que tu veux faire de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Viva la vida, retour à la liberté Empty
MessageSujet: Re: Viva la vida, retour à la liberté   Viva la vida, retour à la liberté Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Viva la vida, retour à la liberté
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Accepté) Viva sacri de retour apres 1 semaine
» Retour du magazine Casus Belli
» [BLOG] BIONICLE DESTINÉE, le retour
» TARANIS le retour
» [LEGO] Le retour de Space Police

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version Olivia-
Sauter vers: