One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Lun 25 Oct - 2:45

Il n'avait pas à me remercier. Si ça lui tenait à coeur, ça me tenait à coeur aussi. Je partageais tout avec lui, j'en avais besoin. Alors ce soir ça allait être le grand soir et même si Logan faisait tout pour me mettre à l'aise, je ne l'étais pas tant que ça. On gérerait le moment parce que la tout de suite, je voulais profiter de lui un maximum! Attendez trois jours d'abstinance moi j'en peux plus et puis alors si en plus il enlève son tee shirt je ne vous dis pas! Je l'embrassa tendrement avant de laisser mes doigt glisser sur son corp musclé! Il était carrément canon mon homme, je comprenais qu'il y ait des tas de fille qui le regardent et j'étais fière qu'il m'ai choisi moi!
Bon ben on n'était pas prêt de partir et d'un côté ça m'arrangeait, j'étais la reine pour retarder les évènement qui me faisait flipper! Je me concentrais sur Logan l'embrassa un peu plus fougeusement jouant avec mes jambes pour le retourner et que je me retrouve sur lui ...

Je peux faire ce que je veux de toi ...

Allumeuse ... je bloqua ses poignets pour plus qu'il ne bouge, le regardant amoureusement, je ne cessait de l'embrasser, ses lèvres son torse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Keller

Logan Keller

Messages : 535
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Lun 25 Oct - 9:11


    Hell avait cette façon de prendre les choses en main qui ne me déplaisait pas du tout. Elle savait y faire. Des fois je me demandais combien de mecs étaient passés dans son lit sans y rester avant moi. Mais ce n'était pas une question que je m'autorisais à lui poser, après tout ce n'était pas mes affaires et ce qui s'était passé avant moi ne me regardait pas.
    Je passa mes main le long de son corps quand elle fut au dessus de moi, m'attardant sur ses jambes nues puis la réembrassant des plus délicatement.

    Tu le sais et tu en joues abusivement, c'est pas fair play ça.

    Mes poignets rapidements bloqués sur le matelas, y a pas à dire, chez les Keller on a le chic pour trouver les chieuses !
    Je tenta de bouger, impossible, mais elle était redoutable ! Je l'aimais comme ça remarque, et heureusement. Elle prit possession de mon torse, c'en était fini de ma résistance, elle avait gagné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Lun 25 Oct - 22:25

J'adorais prendre les choses en main, diriger tout et tout le temps, c'était ma façon de garder le controle des choses. Logan le savait et il s'en accomodait plutôt bien. Toutes les décisions qu'on prenait, nous les prenions à deux, j'avais appris à partager depuis que j'étais avec lui, a faire les choses en couple au lieu de les faires en solo. Mes fringues par exemple, quand nous étions ensemble, je lui demandais ce qu'il préférais, son avis était très important pour moi, de toute façon, il connaissait ma garde robe, du moins, ce que je mettais le plus souvent! Oui j'étais blindé de fringues de toute marque, de grand couturier, j'aimais la mode! J'avais une pièce qui me servait de dressing pour les vêtements, les chaussures et les accessoires!

Je me fou totalement d'être fair play mon coeur!

Mais alors complètement. Du moment que je lui faisais de l'effet, c'était le principal! Je savais comment m'y prendre avec les hommes. J'avais eu pas mal d'aventure, je n'en étais pas vraiment fière, mais je comblais mon manque d'affection avec les hommes qui en général ne voyait que par mon apparence. Ce que j'aimais avec Logan c'est qu'il avait essayé de me connaitre, alors j'avais peut etre un look d'allumeuse, mais j'étais aussi très intelligente! Ses mains bloqués, je l'embrassa sur le torse sensuellement, laissant le bout de mes cheveux le chatouillait. Je pris possession de ses lèvres desserrant un peu mon étreinte, me laissant complètement aller!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Keller

Logan Keller

Messages : 535
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Lun 25 Oct - 22:36


    Hell et les conventions... Du moment qu'elle avait ce qu'elle voulait elle se fichait bien du reste, et je l'aimais beaucoup comme ça. De toute façon les conventions ce n'est pas une histoire de famille. Ma soeur n'est pas du genre à pouvoir suivre une règle à la lettre, ce serait plutôt ses codes à elle qu'elle suit, et ça me fait rire, elle aussi obtient toujours gain de cause. Si elle est comme Hell avec les mecs... non, je refuse d'y penser ! Remarque vu ses photos je ne pense pas que ce soit le genre à faire ça dans le noir.
    Je saisi la taille de ma petite amie, embrassant tendrement son cou, mais ses cheveux firent le reste, Dieu que j'étais amoureux d'elle ! Elle savait s'y prendre en plus. Ah ça sa tante et son oncle auraient mieux fait de la mettre sous protection rapprochée leur nièce parce que je dois vous dire qu'elle ne donne pas sa part au chat. Je l'aime comme ça hein, ne vous méprenez pas.
    Elle relâcha petit à petit mon étreinte, j'en profita pour me retourner sur elle, l'embrasser encore plus fougueusement et la déshabiller. Au bout d'une bonne vingtaine de minutes, nous ne fîmes plus qu'un.

    Je t'aime...

    Je ne cessais de lui répéter. Et je ne cessais de me faire plus tendre et charmeur. Je ne souhaitais pas la bousculer, d'aucune manière, surtout après le week-end qu'elle avait dû passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 27 Oct - 0:13

Oui les conventions je m'en tape comme de l'an 40! Si je veux quelque chose, je l'ai quelque soit les moyens utilisé pour l'avoir! Je n'ai aucun problème à passer au dessus de la morale! En même temps, vu la façon dont je me fringue, personne ne me donnerait le bon dieu sans confession!
Et puis je ne pense pas que ma façon de faire dérange Logan, il a l'air plutot receptif sur le coup ! Même beaucoup si on en croit la façon dont il vient de me retourner pour se mettre sur moi et me deshabiller. On se retrouva vite à ne faire plus qu'un. Trois jours sans se voir c'est frustrant sérieu, moi j'étais carrément en manque. Il me dit qu'il m'aimait et pour toute réponse, je l'embrassa fougueusement, resserant mon étreinte sur lui. QU'est ce que je pouvais l'aimer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Keller

Logan Keller

Messages : 535
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 27 Oct - 0:30


    Ca n'avait pas été facile mais elle avait fini par se confier à moi. Alors aujourd'hui je faisais tout pour lui rendre la vie un peu plus agréable. Parce que c'était quelqu'un de vraiment bien et que j'en étais raide dingue amoureux. De toute façon je ne suis pas objectif mais si je peux améliorer un tant soit peu son quotidien je le ferais volontiers.
    Nous voila tous les deux dans une étreinte passionnée, j'aimais Hell comme jamais aucune fille ne parviendrait à me tourner la tête. Et puis j'y croyais moi, dur comme fer. Après tout mes parents avaient trois gosses ensemble et ils se connaissaient depuis leurs 15 ans. Quoi qu'il en soit, je ne voyais pas pourquoi je devrais croire les rumeurs, je connaissais Hell et ça me suffisait. Je me voyais vieillir avec elle. Vraiment.
    Je fini par sentir mes forces m'abandonner, et retomba sur le matelas, essoufflé, amoureux d'une façon encore un peu plus intense. Je passa mon bras autour d'elle pour l'embrasser dans le cou.

    3 jours c'est définitivement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 27 Oct - 0:57

Tout le monde disait que Logan et moi ça ne tiendrais pas, qu'on était trop jeune et trop différent, je trouve qu'on s'entendait plutôt bien moi ^^^J'étais têtue et amoureuse alors on pourrait me dire n'importe quoi que je ne le croirait pas. Logan était l'homme de ma vie, j'étais prête à tout pour lui. Je me voyais finir ma vie avec lui, avoir des enfants, chose qui ne m'était jamais arrivé avec un autre garçon. Le seul que je voulais c'était lui!
On fini par retomber sur le lit comblé et plus amoureux que jamais. A c'est sur sur ce plan là on était sur la même longueur d'onde y a pas de soucis!

Je suis d'accord! C'est la dernière fois que ça arrive la prochaine fois je ferais du forcing pour te voir!

A oui je ne lacherais rien! J'avais du mal à me passer de lui, j'avais été excécrable tout le week end, ils avaient du comprendre le message! Je me blotti dans ses bras embrassant son torse entremelant mes doigts aux siens...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Keller

Logan Keller

Messages : 535
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 27 Oct - 1:02


    Ne fait rien qui te rendra la vie encore plus difficile ma puce.

    Je l'embrassa sur le front et elle vint se blottir contre moi. Je ne me pensais pas si moche que ça, j'avais du succès, Hell aussi, quoi qu'il en soit on savait à quoi s'en tenir. Je ne tenais pas à ce qu'elle subisse les persécutions de certains connars au lycée. Je devais reconnaître à Cameron le fait de ne pas en rajouter, elle l'enfonçait seulement quand nous étions entre nous, mais elle n'endiguait pas les foules. Chose qui, au passage, n'était qu'une simple formalité pour elle étant donné sa popularité au lycée. Ah les jumeaux Keller ! Les profs les connaissaient. Et nous avions chacun, Alice comprit, uen personnalité qui avait marqué les esprits, pour diverses raisons.

    Tu fais ton sac ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 27 Oct - 2:17

T'inquiète pas pour moi.

Je pouvais être très persuasive quand je voulais et surtout très casse bonbon, mon oncle et ma tante le savait ... tout le monde le savait! Alors oui je ferais du forcing et en plus j'obtiendrais gain de cause. Logan était le seul garçon pour qui je me battrait corps et âmes, même pour gagner une seule soirée avec lui ! Attendait trois jours ... ils ont jamais été amoureux mes vieux!
Logan était tout ce qu'il y a de plus adorable avec moi, jamais un mot plus haut que l'autre, très attentif, il prenait toujours ma défense si on m'attaquait alors que moi, je laissais couler. j'étais comme j'étais et que les autres aiment ou pas c'était leur problème pas le mien.

Ouai ....

J'étais bien au chaud dans ses bras. Je finis par me lever en l'embrassant avant d'aller vers le dressing pour trouver quoi mettre sur le dos. Une jupe en satin noir avec des bottines en daim et un débardeur coloré. Ca ferait l'affaire pour la soirée. j'attacha mes cheveux avec une pince, laissant tomber quelques mèches devant mes yeux .... A oui mon sac.... Je pris le minimum vital ..; un sac entier de fringue pour me changer au cas ou ^^

Je suis prête!

Au bout d'un quart d'heure c'ets bien non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan Keller

Logan Keller

Messages : 535
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 27 Oct - 2:22


    Je savais qu'elle m'accompagnait à reculons mais c'était mieux que rien, je ne voulais pas en être séparé encore une nuit. Et puis j'avais promis à ma soeur de la rejoindre, là elle en avait franchement besoin. Je ne suis pas du genre à imposer quoi que ce soit et elle se savait libre, si elle reculait, je comperndrais, mais elle faisait ça pour moi et c'était une nouvelle et belle preuve d'amour.
    Un quart d'heure plus tard, j'eus le temps de relire trois fois mes e-mails !
    J'embrassa ma petite amie en prenant son sac. Pour moi c'était un jean noir, mes converses grises, et un t-shirt bleu/vert. Je ne m'étais pas rasé, Hell aimait ce côté baroudeur, et bien écoute qu'est ce que je ne ferais pas pour lui plaire !
    Et un nouveau quart d'hueures plus tard nous voila chez ma mère. Je poussais la porte, et la retrouva.

    Hell peut passer la soirée ici ?

    Je savais qu'il n'y aurait pas de soucis outre mesure, et puis elle savait à quel point j'en étais dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Jeu 28 Oct - 23:16

Logan et son côté négligé, mal rasé, qu'est ce que j'aimais! Putain ce mec me rendait complètement dingue, j'aimais son look un peu rock mais en même temps super classe. Il passait partout sans aucun soucis, sans doute pour ça que mon homme plaisait à tant de fille. Alors j'essayais de ne pas l'étouffer, de ne pas être trop jalouse, je savais que ça pouvait détruire une relation, j'avais appris de mes erreures passée, alors Logan avait toute sa liberté, j'avais une confiance aveugle en lui.

On finit par arriver chez ma futur belle mère. Qu'est-ce que j'étais stressée! je tenais la main de Logan comme si j'allais le perdre dans la seconde. Il demanda a sa mère si je pouvais passer la soirée la ... elle n'étais même pas au courant! Quel plan il me faisait la, je ne voulais pas m'imposer, qu'elle se sente obligé de dire oui parce que j'étais la. Si ça se trouve elle voulait être seule avec ses enfants ce qui serait tout à fait normal. J'eu un coup de stress monumental jusqu'a ce que j'entende un "Biensurre chéri"! petit moment de soulagement. Avec Logan, j'alla vers elle, toute timide.

Bonjour . Enchantée de vous connaitre madame Cain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Jeu 28 Oct - 23:32


    J'avais ramenée Cameron à la maison, inutile de vous dire que ce n'était pas pour faire la fête. Elle était montée directement dans sa chambre. Avec son sac, surement pour trouver un moyen de passer outre mes interdictions. Je ne suis pas une tortionnaire, seulement là je pense que si on veut marquer le coup avec Aaron il fallait non plus seulement réagir, mais réellement agir.
    J'étais en train de faire à manger quand mon fils poussa la porte de l'entrée, il avait sa propre clé, comme tous mes enfants. Il n'était cependant pas seul. C'était sa soeur qui allait faire la gueule. De toute façon elle n'est plus à ça près. Mon fils me demanda timidement si sa petite amie pouvait rester ce soir. Ne me demandez pas ça à moi ! C'est la porte ouverte à toutes les fenêtres ici.

    Mais biensûr chéri.

    Je souris à Hell, qui semblait au bord de la syncop, je devrais peut être dire à Logan de lui assurer que je n'ai jamais mangé personne encore. Encore ^^
    En tout cas elle présentait bien, rendait mon fils accro et était très polie, mais je dis ça marque plutôt bien !

    Bonsoir ma belle. Entrez. Logan j'te laisse adapter ta chambre ? Soit un gentleman chéri.

    Tapant sur son épaule. J'entendais par là changer les draps, la ranger un peu aussi... Il était super doué dans tout ce qu'il entreprenait mais alors il devait passer un peu trop de temps avec sa soeur. L'ordre n'était pas forcément son truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Ven 29 Oct - 0:42

Je tenais tellement à Logan que ça me tenais à coeur de plaire à ses parents. Je ne voulais pas en faire trop ou pas assez, j'avais peur de ne pas savoir doser. Logan me disait d'être moi même, mais bon ce n'était pas évident. Je voulais que le premier contact avec ma belle mère se passe le mieu possible alors j'allais tout faire pour etre la plus parfaite possible, pour qu'elle pense que je mérite son fils. Je me mettais la pression toute seule, d'autant qu'elle avait l'air très gentille. En tout cas, elle était très chaleureuse, chose que j'appréciais, ce n'était pas comme ma tante ^^ Elle demanda à Logan de bien préparer la chambre, il m'embrassa avant de monter avec mon sac pour nous installer. Je resta seule avec Ellie sans trop savoir quoi faire ou quoi dire. Mon dieu, je devais apsser pour la dernière des idiotes! Je finis par me lancer timidement.

Est-ce que je peux vous aider ?

J'avais quelques notions de cuisine, j'aimais bien faire des petits plats, simple mais que Logan aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Ven 29 Oct - 1:07


    Je pense qu'à ce moment précis, Hell aurait préféré passer un entretient d'embauche dans une grande boite plutôt que de passer son entretient belle famille ^^ Mais je comptais sur la présence d'esprit de Logan pour la décontracter. Je n'étais pas le genre tortionnaire. Et puis je voyais mon fils tellement heureux et épanoui avec elle qu'elle devait forcément avoir bon fond. Je ne demandais qu'à la connaître en fin de compte.

    Oh non merci c'est gentil, j'ai presque fini. Assied toi, prend une chaise.

    Elle n'allait pas rester au milieu à se triturer les mains ! Je la sentais nerveuse, à moi de faire mon maximum, et puis de toute façon elle faisait parti de la famille en quelques sortes, je laisserais mon naturel faire le reste.

    Logan m'a parlé de tes brillants résultats au lycée, tu comptes faire quoi plus tard ?

    Non ce n'était pas un interrogatoire, mais mes questions étaient un peu banales. J'étais en train de finir la salade, de toute façon quand il y en a pour trois, il y en a pour quatre, et pas sûr que Cam ait très faim ce soir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Ven 29 Oct - 1:54

Biensure que j'étais nerveuse et on le serait à moins. Si je me foutais de Logan, je me foutrais de plaire à sa famille, alors j'avais déjà la frangine sur le dos, la belle mère c'était pas top non plus,mais alors si ça mère ne m'aimait pas non plus j'avais qu'a me pendre tout simplement. Mais Ellie avait l'air très gentille, en tout cas ,elle était super accueillante. Elle n'avait pas besoin d'aide.

Je ... je peux mettre la table. Ca me gène de rester sans rien faire.

Oui non seulment je n'étais pas prévu au programme mais en plus je n'allais pas rester les bras croisés sans rien faire. Mes parents m'avaient toujours appris à donner un coup de main et à aider les gens quand j'étais invité, je mettais en principe les principes éducatifs tout simplement.

Je pense travailler comme professeur de littérature ...

Je ne savais si c'était pa trop ambitieux. je n'avais pas aussi confiance en moi que je ne voulais le laisser croire.

Vous faite quoi dans la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Ven 29 Oct - 2:11


    Comme tu veux, les assiettes sont dans ce placard et les couverts là bas.

    Je pouvais comprendre son attitude, après tout elle arrivait comme ça en terrain inconnu, Logan aurait au moins pu la préparer, dans le genre "ma mère n'est pas une psychopathe, tu peux y aller". Je ne voulais pas la mettre mal à l'aise, après tout elle n'était pas là en tant qu'intrus, mais comme ajout.

    La littérature t'intéresse ? Tu lis quoi ? J'ai des tas de bouquins dans le bureau, peut être que quelqu'un t'intéresseront.

    J'étais très portée sur les bouquins moi aussi. Je les lisais en Français pour certains, en Russe pour d'autre ou bien en anglais. Les vieux bouquins étaient les plus riches, et les plus intéressants. Quand j'avais le temps je lisais, mais entre temps j'ai eu 3 gosses, une vie en Russie, une amnésie pendant laquelle je me suis bien rattrapée puis une soeur et un Will. Et étudier le Will me prenait déjà pas mal de temps.

    Je suis décoratrice d'intérieur.

    Souriant légèrement en finissant la sauce de la salade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Jeu 4 Nov - 23:24

Je lui souris quand elle m'indiqua ou se trouvait le necessaire pour mettre le couvert. Je voulais me rendre utile, pas spécialement pour passer pour une jeune fille irréprochable auprès de ma futur belle mère, mais parce que je pensais qu'aidait un peu était tout à fait normal étant donné que je n'étais pas prévu au programme. Ce n'était pas normal qu'elle se tape tout le boulot.

Oui j'adore ça! Je lis un peu de tout, mais beaucoup de classique, j'aime l'écriture du 19 ème, surtout les auteurs Français, Dumas, Maupassant, ils avaient un écriture très belle, très impliqué dans leur époque et en même temps avec un regard critique interessant ... mais je vais arrêté de parler aprce que vous allez me prendre pour un robot.

J'étais passionné par mon sujet, je pourrais en dissertait durant dasn heures. Je lisais un peu de tout, des auteurs contemporain, mais je voudrais me spécialisé en littérature Française, on verra par la suite ce que je réussi à faire. Je lui souris timidement

Oui j'aurais du le deviner, vous avez un intérieur magnifique.

Mettant les assiettes et le couverts sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Jeu 4 Nov - 23:35


    Hugo, Verlaine, Molière aussi... J'ai sûrement de quoi t'intéresser dans le bureau. Logan t'y emmèneras. N'hésite pas à te servir. Ca fait une éternité que je ne les lis plus.

    Je la trouvais très cultivée pour son âge, beaucoup plus mature qu'elle ne le paraît. Mais j'ai appris à ne pas me fier aux apparences, moi aussi je viens d'une famille bourgeoise, je ne suis pas délicate pour autant ! La preuve ! Olivia me le faisait souvent remarquer d'ailleurs. Et puis juger sur les apparences c'est le job de Cam ça. Ma fille a 17 ans et Hell est la copine de son double, normal qu'elle ait du mal à l'encadrer, elle avait beaucoup de qualité, et ça chez une belle soeur, c'est dur à avaler.

    Merci. Cam et Logan m'ont aidés à tout installer.

    D'ailleurs en parlant de Cam... Elle était là haut, elle devait avoir croisé son frère et devait être en train de lui taper un scandale pour avoir ramené sa copine.

    Les jeuuuuuuuuunes ! Venez donner un coup de main, on passe à table !

    Ils descendirent les escaliers tous les deux, et à la gueule de ma fille je peux dire qu'elle n'était pas spécialement ravie.

    Trois jours de répit c'est trop pour toi ?

    Cam...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Ven 5 Nov - 0:09

Je vous remercie Mme Cain.

Elle venait d'un autre pays que le notre et elle devait avoir des tas de choses intéressantes dans sa bibliothèque. J'échangeais beaucoup avec Alice, elle aussi lisait beaucoup, je ne pu m'empêcher de penser qu'elle était comme sa mère, même si elle ne voulait pas lui parler pour le moment. Je pouvais parler pendant des heures avec Alice, si seulement Cam pouvait avoir son caractère, tout serait génial! Ellie appela mon copain et sa soeur qui descendirent aussitôt.
Je ne répondit pas la réplique de Cameron, je ne voulais pas l'envoyer bouler devant sa mère .. pas tout de suite en tout cas. Je la regarda desespéré, avant de retrouver les bras et les lèvres de mon hommes.

Ta mère est super ... au moins une sur les deux...

Parlant de sa soeur. je lui avais glisser à l'oreille discrètement en l'embrassant dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Ven 5 Nov - 0:29


    Les enfants redescendirent et Cameron attaqua de front, comme à son habitude. Des fois je me demande comment j'ai pu mettre au monde un tel concentré de moi même ! Parce qu'il faut se rendre à l'évidence, cette petite tient de moi, et rien de son père... C'en est désolant ! Heureusement que Logan était là pour attester de la paternité d'Aaron parce que sinon on serait en droit de se poser certaines questions.

    J'ai entendu l'anorexique !

    Bon Cameron, fin du match, t'es pas vraiment en position de force là.

    Posant la salade sur la table. Je me mettrais entre Cameron et Hell, je sentais bien les soupirs désespérés de mon fils, et je le comprenais là franchement ! S'il vivait ça au quotidien, moi je persiste et signe, mon fils est le digne fils de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 10 Nov - 0:29

Je ne voulais pas faire de scandale devant la mère de mon petit ami, mais si elle continuait à me chercher j'allais répondre moi aussi et ça n'allait pas être du joli! Quand on s'y mettait on savait être très peste c"était à celle qui ferait le plus de coup bas à l'autre! Je ne demandais qu'a m'entendre avec elle, mais elle ne semblait pas de cet avis, elle était de ses débiles qui jugeait les gens sur leur apparences! Heureusement que sa mère n'était pas pareil parce que sinon j'aurais pris la mouche. Mais Ellie était vraiment génial.

J'ai rien à cacher Cam.

Très calme, je sais ça énerve! Ma futur belle mère se mit entre nous deux .. je crois que c'est mieux pour le coup, j'étais à côté de Logan ... Na na na na nère.

Je peux vous servir ?

Regardant ma belle mère, puis mon petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 10 Nov - 0:39


    J'admirais le self controle de ma belle fille envers Cameron. Je dois dire que ce soir je n'en n'étais pas franchement capable. J'aime ma fille plus que tout au monde, mais ce soir il y a des trucs qui ne passent pas. Les photos me restent en travers de la gorge, et je pense qu'elle peut déjà s'estimer heureuse de descendre dîner avec nous. Je ne tenais pas à être trop dure avec elle puisque ça finissait par me dévorrer le ventre. L'autoculpabilisation était une pratique que je gérais comme une chef !
    La vérité c'est qu'autant Hell que Cam se disputaient Logan. Pas pour les mêmes raisons mais mon fils était ultra convoité ! Assise entre les filles, je jouais le rôle de tampon, si elles pouvaient éviter de se battre...

    - C'est vrai que question sympathie t'as quoi la ramener sur le sujet. En contre exemple hein !

    - Cam...

    Cameron Rose Meredith Keller je te conseil de la mettre en veilleuse, mais dans le genre super silencieuse, ta chambre est juste au dessus et si tu veux prétendre à un minimum de liberté dans la maison t'as intérêt à arrêter de la ramener et de faciliter un minimum la vie à ton frère sur ce coup là.

    Menaces... C'est moche, je sais. Mais je ne pouvais pas pénaliser mon fils pour la tenue de sa soeur aujourd'hui. Lui aussi avait des choses à vivre avec moi et me présenter sa petite amie était une sacrée marque de confiance.
    Hell proposa de nous servir, je souris en la remerciant.

    Vous sortez tout à l'heure les jeunes ?

    Il était encore tôt, ici à Miami les heures sont un peu différentes du reste du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 10 Nov - 1:18

Penses ce que tu veux ...

J'en avais marre de me battre avec elle. Alors oui, souvent j'étais odieuse avec elle, mais c'était simplement aprce qu'elle me prenait la tête sans arrêt, nous n'avions rien en commun, ce n'était pas nouveau, mais faire une trève de temps en temps, pour Logan au moins, je savais que cette guerre lui pesait. Il nous aimait autant l'une que l'autre différemment mais autant, j'en avais conscience.
Ce fut Ellie qui remis Cameron en place .... elle ne devait vraiment pas avoir apprécié les photos ^^
Je servis sans rien dire, essayant de me faire discrète ... oui je servis même Cameron, je suis quand même pas rancunière. je ne voulais pas entrer dans son jeu, c'était des gaminerie.

Tu veux sortir mon coeur?

On n'avait rien de planifié pour la soirée, mais j'étais ouverte à toutes les propositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Mer 10 Nov - 9:52


    Cameron était un peu comme moi et pouvait se montrer blessante quand il s'agissait de marquer son territoire. Elle me fait penser à moi quand je défendais ma place auprès d'Aaron, alors bien entendu ce n'était pas le même amour mais elle tenait à son frère plus qu'à elle même je suis sure. Sa délicatesse laissait grandement à désirer et je plaide entièrement coupable, sauf que je dois dire que si elle pouvait y mettre un peu du sien pour mettre à l'aise cette pauvre gamine ça m'aiderait. J'étais mal à la l'aise de l'attitude de Cam vis à vis de Hell. Parce qu'elle ne méritait pas ça. Ca avait l'air d'être une fille très bien, très clean, surtout très intelligente et tout ça réunie dans une même personne ne devait pas plaire à ma gamine. Je le comprenais remarque !

    Y a un bar à putes pas très loin, tu t'y sentirais chez toi.

    Logan laissa tomber sa fourchette, non mais j'ai raté quoi moi avec elle ??? Je pris une grande inspiration avant d'être on ne peut plus sérieuse.

    Cameron tu montes dans ta chambre, est-ce-que c'est bien clair ?

    Elle laissa tout en plan pour quitter la table et claquer sa porte, oh ça elle le fait depuis qu'elle a 2 ans alors vous voyez on s'y fait ! On passe outre une fois que ce genre d'attitudes devient récurrente parce qu'on n'a pas spécialement envie de passer sa vie à jouer au flic.

    Je suis désolée Hell. Vraiment.

    Je m'en voulais surtout pour cette petite. Cameron avait le don de leur casser le plan, je sais que Logan allait en vouloir à sa soeur un petit moment, enfin chez eux un moment ça veut dire deux jours. Mais ce sera deux jours qu'elle vivra très mal. Je ne sais plus quoi faire pour la tenir et ce soir c'est la petite amie de mon fils qui en fait les frais, ben super le dîner de présentation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Jensen

Hell Jensen

Messages : 69
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   Jeu 11 Nov - 2:14

Vu tes photos je sais pas laquelle des deux s'y sentiras le mieu....

Je la regarda dans les yeux, elle m'avait cherché je suis désolé, mais y a un moment faut qu'elle se calme surtout qu'elle s'exite toute seule la on ne peut pas dire que je l'ai provoqué! Ca ne m'étonnais pas plus que ça ses petites reflexions, mais elle pourrait faire un effort de tenu au moins devant sa mère quoi ! D'ailleurs je regarda Ellie ..

Désolé ...

D'instinct j'attrapa la main libre de Logan pour l'avoir dans la mienne, sentir qu'il était la. Contre toute attente, Ellie envoya sa fille dans sa chambre et en plus elle obéit .. mais vous avez fait quoi de Cameron ?!

Non y'a pas de mal ... c'est juste une question d'habitude, on s'y fait avec le temps!

Je lui souris timidement. Elle n'avait pas a s'excuser pour sa fille, hors de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le couvent, l'euthanasie ou la séquestration
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Euthanasie
» Amour, gloire et... Couvent ?
» [Soeurs de Bataille-Peinture] Couvent du flambeau des glaces
» [Soeurs de Bataille-Liste] Le couvent de l'arbre d'ébène
» Vicomté de Crest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Villa d'Aaron & Erika-
Sauter vers: