One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Puisqu'il le faut

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Evan Lane

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 10/04/2014

MessageSujet: Puisqu'il le faut   Dim 12 Nov - 22:20


    Ma mère fait l'effort d'amener mon petit frère à notre père au moins un weekend par moi. Ce qui nous fait traverser l'Atlantique pour ça. Elle y tient, non pas pour le voir, mais parce que Tiago en a encore besoin, il ne sait pas qui est notre père, c'est un connard de première, mais ça, on ne peut pas encore lui dire ^^ Encore que je ne me prive pas de dire ce que je pense à ma mère, qui partage mon avis. Seulement si j'ai bien compris, il n'hésite jamais à sortir les violons pour lui dire qu'elle est un coup la femme de sa vie, et l'autre la dernière des garces. Autant vous dire qu'il n'y aurait que moi, je ne croiserais même plus son chemin. Maman m'a pourtant dit de rester au Texas, sauf que non, je ne la laisse pas partir toute seul, il manquerait plus qu'il arrive à l'embobiner dans ses filets ! C'est un italien, on sait comment s'y prendre, tu parles, c'est dans nos gènes ^^
    Nous sommes dans l'avion et Tiago ne tient pas en place, nous atterrissons. Je n'aime pas me dire que je vais le voir, je refuse de lui parler, de répondre à ses appels, je m'en fous, je n'ai rien perdu, j'ai même gagné en liberté. Pour moi, c'est Tony qui se rapprocherait le plus de ce dont ma mère aurait besoin en ce moment. Tony qui est au bar pour le moment.
    Une fois sur la terre ferme, nous récupérons les valises.

    On le dépose et on se casse on est bien d'accord ?

    Non qu'on ne se retrouve pas à dormir là bas et tout le bordel ^^ Je suis de retour chez moi, mes amis me manquent, mais mon père, pas le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Dim 12 Nov - 22:46

Je commence à avoir l'habitude de ses trajets. Depuis que je suis partie, il a fallu faire des concessions. Les premiers temps, je n'ai pas donné de nouvelle à mon mari et puis, il a bien fallu lui dire ou j'étais, sans détail, je n'ai pas mentionné de ville, juste dis que j'étais aux Etats-Unis et que c'était définitif. Mes fils avec moi biensûre. Loucas ne veut plus entendre parler de son père, mais Tiago c'est différent, il l'appelle, il a besoin de le voir et je ne veux pas le couper de lui. Ca me fait chier de le revoir, mais je le fais pour mon fils. Il n'a pas  à être puni pour mes décisions.
Nous débarquons et je sens que Loucas n'est pas à l'aise. Je lui ai proposé de rester avec Tony si il voulait, mais il ne veut pas me laisser seule. Je ne sais pas de quoi il a peur, j'ai tiré un trait sur mon ancienne vie, plus jamais je ne revivrais ce que j'ai vécu, si je suis ici, c'est uniquement pour que mon fils profite de son père.


Oui. Je peux te déposer à l'hôtel avant d'amener ton frère si tu veux.


J'essaie de faire au mieux pour chacun. J'ai loué une voiture pour pouvoir bouger, pour amener Loucas profiter de ses copains si il en a envie. On avait nos habitude ici jusqu'à il y a quelques mois encore. Je regrette pas ma nouvelle vie, mon boulot, Tony ... Mon mari ne sait pas que je suis avec quelqu'un, j'ai peur que ça fasse des histoires. Il a toujours été jaloux. Mais j'ai peur que Tiago n'ai pas su tenir sa langue. Je ne peux pas toujours lui demander de mentir, alors j'attends de voir.


Tiago, tiens toi tranquille s'il te plait.


Il ne tient pas en place, il a hâte de voir son père.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lane

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 10/04/2014

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Dim 12 Nov - 22:56


    Dépose-moi en ville, j'irais voir si Guilio est là.

    Mon meilleur ami. Je peux lui parler par Skype et ce genre de truc mais avec le décalage horaire, on a peu d'occasion de se parler, et puis les choses se font, moi j'ai de nouveaux amis, et lui aussi, même si on ne s'oublie pas, mais on sait très bien que je ne pourrais pas débarquer en Italie à chaque fois que je le voudrais, alors on se fait une raison mais il est prévu qu'il débarque cet été si ses parents sont d'accord.
    J'avais pour habitude à chaque fois que j'avais du temps libre, en dehors de l'école et de mes entrainements, de jouer au foot sur la place près de chez nous avec des potes. On pouvait y rester des heures, et entendre nos mères gueuler pour le dîner, signal qu'on avait tout intérêt à prendre en compte !

    Mais maman on va plus vite alors !

    Il la tire par la main en espérant aller plus vite, putain s'il avait l'âge de se rendre compte de certaines choses, on n'en serait sans aucun doute pas là.

    Allez maman, papa après il va être triste, on lui a promis d'arriver tôt !

    On lui dit tout de suite que les horaires il a jamais su les tenir ou pas ?

    A ma mère, je suis très amer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Dim 12 Nov - 23:24

Si il n'est pas là tu rentres à l'hôtel.

Il a l'adresse. Je sais qu'il ne veut pas voir son père et je ne veux pas l'y forcer, il est grand et en âge de prendre les décisions qu'il veut de ce côté là. Il est plus âgé que Tiago, il a vu des choses qu'il n'aurait pas dû, il a comprit des choses que j'aurais voulu lui cacher, mais Loucas est malin et je sais que si il a voulu m'accompagner, c'est pour ne pas que je sois seule ici.
Mon petit trépigne d'impatience alors que je redoute la rencontre avec mon ex-mari. La procédure de divorce est en cour, mais pas encore régler.  Il n'a pas apprécié que je parte comme une voleuse, mais si je l'avais fait dans les règles, il ne m'aurait pas laissé faire. J'avais surtout peur qu'il ne garde mes fils.


Doucement Tiago! Il est tôt ne t'inquiète pas, tu as deux jours complet avec papa chéri.


Il sait que je ne suis pas loin, il a l'adresse et le numéro de l'hôtel, mon portable, je lui en laisse un pour lui quand il vient chez son père, au cas ou. Il n'a que mon numéro et celui de son frère dedans, si il y un soucis, il peut nous joindre.


Arrête Loucas.


Pas devant son frère. On peut dire ce qu'on veut, mais Tiago adore son père, je ne veux pas lui enlever cette image, il comprendra les choses en grandissant, mais peut-être que maintenant que nous ne sommes plus ensemble, il sera un meilleur père.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lane

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 10/04/2014

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Dim 12 Nov - 23:39


    Ouais t'inquiète.

    Je soupire pour moi même une fois sur le sol italien. J'aime me retrouver ici, mais j'aime moins savoir que mon père traine dans les parages. Je ne sais pas pourquoi ma mère est restée si longtemps avec, je suis un peu plus grand et combien de fois j'ai pu l'entendre la menacer, parfois même devenir violent avec elle. Il ne l'a jamais passé à tabac mais je dirais que vu tout ce qu'il pouvait lui balancer, ça n'était en rien différent, il en a fait des dégâts, mon père, dans la  tête de ma mère...

    Mais pour tout lui raconter maman ça suffira jamais !

    Tiago parle pour dix, je vous jure qu'il est presque usant, mais ça me fait rire moi, je trouve ça sympa de savoir que mon petit frère est toujours à fond. C'est plus fort que lui, il a toujours un truc à dire et alors pour le coucher et lui dire de se taire ^^ C'est pour ça que je le prends souvent dans ma chambre, pour pouvoir laisser souffler ma mère qui a toujours un boulot de dingue le soir, une fois qu'elle nous croit couchés. J'ai vu Cars une bonne centaine de fois...

    C'est bon je dis plus rien, on se dit à tout à l'heure.

    Je l'embrasse sur la tête et prend mon petit frère dans mes bras en lui faisant promettre d'être sage. Je retrouve mes potes pour aller jouer au foot sur la place, tout près de l'hôtel.
    Ils se pointent chez mon père où il les attend.

    Salut mon bonhomme ! T'as encore grandit toi, à chaque fois tu m'impressionnes ! T'es encore en retard Lana...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 0:27

Je le connais mon gamin, il n'est pas méchant, il a juste 16 ans, mais je sais que je n'ai pas à me plaindre, c'est un gentil gosse, il est plus mature qu'il ne devrait et je sais que c'est en grande parti ma faute, il a vu trop chose, comprit trop de chose, je l'ai déraciné, il aurait de quoi me faire vivre un enfer mais non, il me soutient et il a même accepté Tony! J'avais peur de leur présenter un autre homme, mais finalement, tout se passe très bien

Oh vu ton débit de parole, ça suffira mon fils^^


Mon fils parle trop. Beaucoup trop, mais je préfère le voir comme ça qu'à l'inverse. Il bouge aussi, mais il écoute, je fais de mon mieux pour les élever seule, mais je dois avouer que parfois je doute. Tony me rassure, mais je n'avais pas prévu de me retrouver maman célibataire!

Fais attention.

L'embrassant tendrement avant de me rendre chez mon ex mari. Cette maison que j'ai habité durant toutes ses années. Mon fils se jette dans les bras de son père dès qu'il le voit pour un câlin.


Je ne contrôle pas encore les retards d'avions. Je reviens le chercher dimanche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lane

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 10/04/2014

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 0:36


    C'est pas vrai, je parle pas si beaucoup que ça, même Tony il a dit que c'était pas vrai !

    Tony le défend beaucoup, nous défend pas mal tous les deux, il est sans cesse en train de clamer mon droit de sortir, parce que je commence à devenir grand, que j'ai des bonnes notes et que pour impressionner les filles, il faut avoir un minimum de liberté. C'est vrai que Zoé, j'aimerais bien qu'elle croit que je suis un dur, en tout cas un mec qui en impose, pas forcément un gros con de macho, mais juste quelqu'un qui saura la protéger en cas de besoin. Un mec quoi !

    Alors tu aurais dû anticiper, ce n'est pas comme si je pouvais le voir quand je le voulais... Tu le prives de son père, c'est bien, tu progresses.

    Prenant mon petit frère dans ses bras pour l'asseoir sur le bar.

    Tu veux boire quoi toi ? Un jus d'orange, du Coca ?

    Marquer des points en étant le parent le plus cool, quel abruti.

    Tu pars déjà ? Tu vas rejoindre qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 0:47

Oui ben Tony, il en a que pour vous^^

Je suis mesquine! Je suis contente que ça se passe bien entre mon homme et les garçons. En venant aux Etats-Unis, je ne pensais pas trouver quelqu'un pas tout de suite en tout cas, ma priorité c'était mes fils et mon boulot, mais Tony m'est tombé dessus et encore un Italien. Je dois chercher les emmerdes!


Si je le privais de son père, je ne serais pas là avec lui. Ne commence pas.


Pas devant mon fils. Je ne veux pas qu'il soit au milieu de nos histoires, de nos problèmes. Je lui ai expliqué qu'il y avait des tas de papa et de maman qui se séparaient, mais qu'il n'avait pas à choisir, qu'il pouvait toujours aimer papa même si il vivait avec moi. Je ne veux pas dénigrer son père devant lui.


Oui un coca!


Tout fier sur le bar se mettant en tailleur.


Personne, j'ai pris une chambre dans un hôtel. Je vais aller poser mes affaires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lane

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 10/04/2014

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 0:52


    Et c'est pas bien ?

    Il se pose des tas de questions sur ce qui est bien ou pas en ce moment mon frère, c'est juste un enfer je vous jure ! Je ne sais pas comment il fait pour ne pas péter un plomb parce que moi même à sa place, je ne le supporterais pas. Il n'est pourtant pas bête, loin de là. C'est le genre de môme qui réfléchi beaucoup mais qui sait pourquoi il le fait et surtout qui sait pertinemment comment il peut s'en tirer, il est malin, mais papa lui met plein de trucs en tête.

    Ouais enfin un weekend par mois, c'est pas comme si ça changeait quelque chose.

    Il est gonflé, c'est lui qui faisait chier, elle n'est pas partie par hasard ma mère !

    Et Loucas ?

    Servant un Coca à mon frère, il est 10 h du mat sérieux.

    Tu vas à l'hôtel maintenant... si c'est pas triste. Ta situation le permet ? Tu changes de boulot, tu plaques tout pour partir à l'autre bout du monde ou presque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 1:03

Si c'est très bien mon coeur.

Passant ma main dans ses cheveux. Mon fils pose des questions sur tout, tout le temps et parfois, je n'ai pas la patience de répondre, alors je l'envoie à son frère ou à Tony ^^ Il est gentil, mais il est présent, il ne sait pas s'arrêter et il s'étonne quand je commence à gueuler. Je sais que je manque de patience, mais je fais de mon mieux pour tout gérer, je suis encore en phase d'apprentissage de tout ça, d'adaptation à notre nouvelle vie. Je suis partie en ayant préparé mon coup, je savais qu'un poste m'attendait là-bas et j'avais fais le nécessaire pour louer un appartement, je savais que je partirais et une dispute de trop à précipité tout ça.


On peut aussi se contenter des vacances scolaires si ça ne te convient pas.


Je ne me laisse pas faire, c'était là le soucis entre nous, j'ouvrais trop ma gueule pour lui dire ce que je pensais et ça il avait du mal à l'encaisser connard de macho qu'il est.


Loucas est resté aux Etats-Unis.


Je ne veux pas qu'il cherche à voir son fils, Loucas n'en a pas envie, c'est son choix, je préfère qu'il ne sache pas qu'il est là.


Ma situation n'a pas changé si ce n'est qu'aujourd'hui, je suis heureuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lane

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 10/04/2014

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 1:10


    Je peux aussi te foutre en procès si ça ne te convient pas.

    Il sait qu'il a des atouts et surtout connait du monde, je ne comprends pas pourquoi il lui pqourrit la vie comme ça, il dit l'aimer mais on aime en faisant du mal, non, il veut la posséder, c'est tout. Mon frère est encore trop petit pour le voir mais je sais qu'il ne se sent pas bien quand ils se disputent et je le saurais très vite quand on repartira demain.

    Mais c'est même pas vrai, il est parti jouer au foot avec Guilio !

    Mon frère parle trop ! On lui a dit combien de fois de ne pas parler par-dessus les adultes ? Non mais sérieux, si elle veut commencer à mentir ma mère, elle doit le faire sans mon frère dans les parages. En même temps on lui dit sans arrêt que le mensonge c'est mal à ce gosse, alors Tiago fait comme les grands disent ^^

    Donc tu mens, et en plus tu t'en tapes un autre, t'es quel genre d'exemple pour eux Lana ? Tu veux ruiner toutes leurs chances, c'est ça ?

    La culpabilité, il est tellement fort à ce jeu-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 1:21

Non. C'est très bien comme ça.

Je ne veux pas de dispute devant Tiago, il est trop sensible pour ça, c'est encore un bébé, il n'a que 5 ans. Je fais ce que je peux pour le protéger de tout ça, mais son père ne m'aide pas pour le coup! Il ne m'en a pas fait encore assez voir? Il s'est déjà mit son fils à dos, il veut faire pareil avec son petit? Ce sont des histoires d'adultes, nos fils ne devraient pas avoir à y être mêler.

Tiago ....


Je passe ma main dans mes cheveux avant de descendre mon fils du comptoir et de le laisser boire son coca pendant que je m'éloigne un peu avec son père, il y a des choses que je ne veux pas qu'il entende.


Je ne me tape personne et dans le cas contraire, ça ne te regarderais pas. Parce que ton exemple est meilleur. Loucas ne veut plus entendre parler de toi, ça devrait être assez pour te convaincre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 1:26


    Evidemment que ça lui convient, parce que j'aurais tout le loisir de lui retirer mes fils si ça me chantait. Je n'ai pas le temps de m'en occuper. J'ai une petite amie pour les soirs où je me sens seul, un boulot, qui me prend du temps alors forcément, deux mecs par-dessus... sauf que Tiago, j'ai besoin de le voir autant que Loucas. Loucas qui est un ado difficile mais sa mère refuse de le voir. Je ne supporte pas qu'elle se mette des oeillères comme ça !
    Lana le laisse aller boire son Coca et nous éloigne, on va pouvoir se disputer sans témoins, elle n'a vraiment rien compris.

    Bien sûr que ça me regarde, je suis encore ton mari, je claque des doigts et j'obtiens le divorce pour faute, et mes fils avec. Tu es partie sans me le dire, du jour au lendemain, c'est du kidnapping.

    Avec un bon avocat, tout est envisageable et elle le sait très bien de toute façon.

    Parce que tu lui as toujours tout laissé faire Lana, et regarde ! Tu as toujours tout laissé passer à Loucas, aujourd'hui il a 16 ans il décide de ce qui est bien pour lui ? Tu crois pas que c'est un peu fuir tes responsabilités ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 1:38

Si je suis partie c'est que je n'en pouvais plus. Quand je l'ai épousée, j'étais la plus heureuse. Je vivais à Cuba, je n'avais rien, nous vivions dans les favelas et ma mère jouait les infirmières pour recoudre les jeunes qui prenaient des balles. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à avoir mon diplome, ente un frère en taule, un drogué et un qui fuyait la maison autant que moi. Santo était en vacance quand je l'ai rencontré et je rentrée avec lui. J'avais 19 ans à l'époque. J'ai fais mes études en Italie, j'ai commencé ma carrière, j'ai eu mes enfants,mais mon mariage n'en était plus un depuis très longtemps.
Je ne veux pas que mon fils entende certaines choses. Son père est dur, il y a des choses qu'il n'a pas à subir et si Santo se moque de le protéger ou pas, moi ça me tient à coeur.


Non. J'ai fais le nécessaire avant de partir ... Les papiers du divorces sont officiels .. tout comme la garde des garçons.

Des procédures internationales peuvent prendre des années, ça aussi il le sait alors j'ai pris les devant, j'ai tout réglé dans son dos avant de partir. Je sais qu'il connait du monde, mais  j'ai pris mes précautions avec quelques témoignages de notre ancien entourage exprimant sa façon de faire.


Oui il a 16 ans et il est assez grand pour décider si il a besoin de toi ou pas. Il a un équilibre maintenant, il n'a plus besoin d'un père comme toi. Je suis là uniquement parce que tu manques à Tiago, mais ça ne serait que de moi, tu ne le verrais plus non plus alors profite de ton week-end et laisse le en profiter. Il en a besoin.


Je passe ma main dans mes cheveux nerveuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Lun 13 Nov - 1:45


    Lana et moi ça toujours été comme une évidence. Je venais de décrocher un gros poste, ma vie commençait, j'étais sûr de moi, prêt à tracer ma vie, sauf qu'elle m'est tombée dessus durant mes premières vacances, et je suis rentré avec elle. Nous nous sommes mariés à peine rentrés en Italie et notre vie a prit un tournant. Nous avons eu de belles années, de très belles années même, mais la pression étant, et les obligations faisant, j'ai eu de plus en plus d'opportunités un peu partout et notre vie de famille prenait le pas sur tout le reste, je me suis consolé autrement.

    Tu as fait tout ça dans mon dos ?!

    Je suis hors de moi, elle a tout prévu la garce ! Aujourd'hui elle vit dans un endroit que je ne connais même pas, je ne sais pas si mes fils y sont bien, Tiago dit que oui mais il n'a que 5 ans, il ne peut pas savoir, et je sais que ma femme en a un autre, je le sens, ça se voit à sa façon de se tenir, son assurance...

    Tu ferais mieux de le tenir ton fils, parce qu'il risque de tourner exactement comme toi si tu ne m'avais pas rencontré.

    Loucas a toujours été un artiste, un gentil môme mais du genre à dire ce qu'il pense, et surtout à penser autrement. Un esprit libre, comme sa mère. Mélancolique aussi, je dirais. Pas d'autre ambition que la musique, il finira par vivre sous les ponts.

    Il ne se plains jamais du temps passé avec moi. Tu devrais t'en aller, et rattraper Loucas avant qu'il ne se foute dans les embrouilles, tu le connais, tu sais de quoi il est capable...

    Tellement facile à entrainer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Mer 15 Nov - 1:20

Son ton est accusateur mais je n'ai rien fait de mal, j'ai pris la décision qu'il fallait pour moi et pour mes enfants. Santo est un homme très gentil tant qu'on va dans son sens, mais dès qu'on commence à aller contre ce qu'il veut, ça devient vite un enfer. Je sais de quoi je parle. Ca a commencé à mal tourner entre nous quand j'ai commencé à émettre des doutes et des vétos sur certaines de ses décisions.

Oui.  J'ai pris les devants.


Le regardant dans les yeux. Je n'ai plus peur de lui, je suis une autre femme aujourd'hui, une femme plus sur d'elle. J'ai ma propre vie avec mes fils et mon homme, un boulot que j'aime, tout ce que j'aurais dû avoir depuis longtemps.

T'es qu'un enfoiré!


Le poussant brusquement avant  de passer ma main dans mes cheveux pour me calmer. Je ne veux pas que mon fils nous entende, je le protège beaucoup de tout ce qui se passe entre son père et moi.


Je fais confiance à mon fils et tu devrais le faire un peu plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Jeu 16 Nov - 1:38


    Tu vas finir par le payer tout ça, que ce soit clair.

    Je la menace, parce qu'elle sait que ce ne sont pas des paroles en l'air. Pour l'éducation, j'ai toujours eu des idées très arrêtées, il faut savoir que mes fils n'avaient pas la moindre chance de tourner mal, je ne supporterais pas d'avoir des ratés, Lana le sait et était plutôt d'accord avec ça. Une connerie et ils s'en souviendront, c'est comme ça qu'on apprend !

    Surveille ton langage, tu prends beaucoup trop de confiance, je te le dis...

    Je n'aime pas qu'elle m'affronte, qu'elle me prenne de haut, c'est moi qui décide que ce soit clair entre elle et moi, ça ne peut pas en être autrement, je suis l'homme, je domine, et Lana a conscience que cet esprit machiste a toujours régulé notre mariage.

    Jusqu'à ce que tu ailles le chercher chez les flics ou qu'il se barre pour ne jamais revenir. Tu es incapable de t'en occuper seule ^^ Allez, laisse moi avec mon fils. Tu en profites assez.

    Lui faisant signe de dégager tandis que je prends la main de mon petit garçon.

    Alors bonhomme, raconte moi comment c'est les Etats-Unis ?
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Jeu 16 Nov - 1:46

Tes menaces ne m'atteignent plus.

Le fixant. C'est faut, mais je tente de donner le change. J'ai assez fermé ma gueule, je me suis assez laisser impressionner, aujourd'hui, j'ai une indépendance, un équilibre qui fait que je peux me permettre de lui tenir tête, j'ai pris confiance en moi en grande partie grâce à Tony. Je suis plus solide grâce à lui.


Tu n'as plus à me dire comment me comporter Santo, c'est terminé tout ça.

Que ce soit clair entre nous. Je ne suis plus sa femme, uniquement la mère de ses enfants et quand je l'entends parler, je me rend compte que j'ai bien fait de tout quitter, non seulement pour moi, mais pour mes garçon, je n'aurais pas supporter de les voir grandir avec lui. Loucas en assez souffert.

Si tu le dis ^^


Je lève les yeux au ciel  en soufflant, je ne peux rien répondre à ça, il aura toujours raison de toute façon, donc inutile de batailler.


Je viens le chercher demain soir.


Le regardant avant d'aller vers mon fils pour lui faire un bisou.


C'est trop cool ! Il fait chaud et y a pleins de truc à faire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Jeu 16 Nov - 1:54


    Fait la belle, j'en n'ai pas grand chose à faire.

    Elle finira par le regretter tout ça, son affront, et son attitude. Je ne suis pas l'homme le plus cool qui soit, mais j'ai des principes auxquels on ne déroge pas, c'est comme ça, c'est en tout cas comme ça que je conçois ma propre vie, et l'éducation de mes filles pour laquelle je reste déterminant. Je veux le meilleur pour eux, l'excellence et les laisser aller ne les aidera pas. Qu'on soit bien clairs.

    Je t'appellerais quand tu pourras le récupérer.

    Elle ne va pas en plus décider de nous couper dans nos activités. Je ne devrais même pas lui rendre, elle est partie avec, mais mériterait que je le garde une bonne fois pour toute. Ca va finir par se régler au tribunal, tout ça.
    Loucas joue sur la place où il avait l'habitude de jouer avec ses copains, encore une fois, elle le laisse trainer et je ne suis pas d'accord avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Ven 17 Nov - 22:13

Je ne fais pas la belle Santo, je veux juste que tout se passe au mieux pour notre fils.

Je ne cherche pas d'histoire, pas avec lui, pas maintenant. Venir ici est une corvée et une angoisse pour moi, mais je le fais pour Tiago, parce que son père lui manque et qu'il a besoin de le voir aussi souvent que possible. Loucas est grand, il ne veut pas voir son père, je ne vais pas le forcer, mais mon petit c'est différent, alors j'essaie de satisfaire les deux. Etre maman est un défis de tous les jours.

On a notre avion à 16 heures Santo.


Qu'on soit clair, je viendrais le chercher avant! J'embrasse mon fils avant de sortir pour retrouver mon grand qui joue avec ses copains qu'il vient de retrouver. Je suis contente de le voir comme ça. Il s'est bien adapté à la vie aux Etats-Unis, mais ses racines sont ici. Je l'observe pendant plusieurs minutes avant de lui envoyer un sms. Je ne veux pas le déranger alors qu'il s'amuse avec ses copains.


"J'ai déposé ton frère, je rentre à l'hôtel. Soit sage, je t'aime".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lane

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 10/04/2014

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Ven 17 Nov - 22:25


    Ca ne tient qu'à ta bonne volonté.

    Il la manipule, il se sait avoir l'avantage et il en profite, encore une fois. Et je le déteste pour ça. Je ne comprends pas qu'on puisse aimer une femme au point de lui faire deux enfants et au final se comporter comme le dernier des enfoirés avec elle. J'idéalise peut être tout ça un peu trop, mais je ne veux pas de ça avec Zoé. Zoé, je la respecte, je ne veux rien lui imposer et encore moins l'humilier pour avoir raison.
    Je reçois un texto de ma mère.

    Deux secondes les mecs !

    C'est ta meuf ?

    Non, c'est ma mère, alors un peu de respect le temps que je lui réponde ^^

    Ici le respect de "la mama" est primordial, vous verriez les branlés que mes potes prennent quand il leur vient à l'esprit de répondre à leur mère. Bonhomme et machos ou pas, une maman a toujours raison.
    A l'hôtel, où ma mère se repose, quelques heures plus tard... Quelques coups frappent à la porte... Tony, avec un énorme bouquet de roses, je viens de lui donner l'adresse par texto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Ven 17 Nov - 22:45

Avec lui, tout est toujours de ma faute et je finis toujours par plier parce que j'ai peur qu'il me prenne mes garçons. J'ai un jugement de mon côté, mais il est plus malin que ça, plus vicieux surtout. Il n'a pas supporté que je le quitte et je suis partie parce que j'avais peur des représailles. Je sais de quoi il est capable et ça me fait peur.
Ce n'est pas cet homme que j'ai épousé, ce n'était pas un tyran à l'époque, mes fils sont nés d'amour, mais ça a changé.
Je retrouve mon fils et lui envoie un message sans le déranger. Ca ne choquerait personne ici, les mamans sont respectés plus que dans n'importe quel pays !
Je rentre m'installer à l'hôtel, me reposer aussi du décalage horaire, mais je n'ai pas l'esprit tranquille, je ne l'aurais pas tant que je n'aurais pas mon fils avec moi. Je refuse que mon ex-mari ne vienne chez moi, il n'a pas mon adresse et j'ai interdit à Tiago de la lui donner. Je ne devrais pas lui dire de mentir, mais c'est plus fort que moi.
Au bout de quelques heures, j'entends frapper à la porte et je trouve Tony devant moi avec un bouquet de fleur.


Bébé? Mais .... Qu'est-ce que tu fais là ?


Je ne comprends pas, il ne sait pas ou je suis censée être. Je lui ai dit que je partais ce week-end, mais il ne connait que les grandes lignes de mon histoire. Je le prends dans mes bras, heureuse de le voir, sa présence me fait du bien, il me rassure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Ven 17 Nov - 22:55


    Loucas est dans la combine. Je n'ai rien demandé à Lana sur son départ, elle a besoin de son jardin secret et je le respecte, on va doucement tous les deux. On prend le temps, parce que les garçons sont au milieu. Et je ne veux pas les bousculer. Ils ont besoin de leur mère, ils sont encore jeunes et on peut difficilement les brusquer. Tiago est encore petit, je crois que Loucas est en passe de devenir un homme et c'est en partie pour ça qu'il m'a mit dans la confidence. S'il est partie en Italie c'est uniquement pour accompagner sa mère. Mais je me doute que retrouver ses copains lui manque, c'est un ado, il avait tout ses repères là-bas.
    Et voilà que je me pointe à l'hôtel avec un énorme bouquet de roses, elle ne m'attendait pas, bien sûr.

    Surprise.

    Je lui souris et la prend dans mes bras, elle a l'air d'en avoir besoin.

    J'ai trouvé ça sur le chemin.

    Lui tendant les roses, avant de  glisser une main dans ses cheveux.

    T'as l'air épuisée, ça se passe bien ? Loucas m'a un peu mis sur la voie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

avatar

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Dim 19 Nov - 22:05

Je ne m'attendais pas à voir Tony ici. Je ne parle pas beaucoup de mon passé, il sait que j'amène mon fils voir son père, mais ça s'arrête là et pourtant, son soutient est important pour moi, je m'en rend compte depuis que je suis ici. Il me manque, énormément. Je ne pensais m'attacher à quelqu'un comme ça, je ne voulais plus d'homme dans ma vie, plus personne auquel m'attacher, j'en ai trop vu avec mon ex-mari, mais Tony est tellement différent!
Je le serre dans mes bras dès que je le vois devant la porte. Et en plus il a un énorme bouquet de rose.


Il ne fallait pas bébé .... Merci.


Lui souriant en le faisant entrer. Il ne sait pas à quel point ça me fait plaisir qu'il soit à mes côtés!


Loucas .... Il a bien fait. C'est compliqué. Je ne suis pas tranquille quand Tiago n'est pas avec moi.

C'est mon bébé, c'est normal, et je ne sais pas ce que son père peut lui dire sur moi. J'ai peur qu'il lui monte la tête, c'est vite fait avec un petit de son âge. Il adore son papa et c'est moi qui le prive de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   Dim 19 Nov - 22:12


    Je ne prendrais pas le risque de faillir à ma réputation de gentleman.

    Je lui souris, complice. Elle sait à quel point ça me colle à la peau. A quel point Jesse et S peuvent se marrer à me vanner sur ce côté charmeur, dragueur. Tout italien que je puisse être, j'ai une réputation à tenir et il faut bien avouer que je fais tout pour que Lana et les garçons ne manquent de rien, tout en gardant ce petit côté surprenant. Elle apprécie ça, chez moi, je crois. En tout cas, elle ne s'en est jamais plainte. Toujours est-il que je ne suis pas spécialement pour qu'elle ait à subir les assauts de son ex-mari, qui lui pourri la vie dès qu'il le peut.

    C'est l'histoire d'une nuit ma chérie, il passe du temps avec son papa, il rentre avec plein de souvenirs et la vie continue, d'accord ? Pourquoi tu doutes comme ça ?

    C'est d'elle dont elle doute surtout et je le sais. Je commence à la connaître.

    Tu allais passer tout ton weekend seule dans cette chambre ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puisqu'il le faut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puisqu'il le faut
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Recherche] Voici les Bionicle qu'il me faut absolument
» Puisqu'il faut passer par l'entrée..
» Il faut se réveiller!!
» Quelle peinture faut il choisir pour sous coucher ?
» Il faut savoir dire merci (gargote languedoc. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version des 3 soeurs (Texas)-
Sauter vers: