One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ton fils, ta légende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dimitri Kinsky

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Ton fils, ta légende   Sam 8 Avr - 0:03


    Loan est malade ce soir, Tess devait venir avec nous, mais elle a dû rester pour veiller sur lui. Un concert de Loucas, un de ses premiers face à un grand public, je sais que ma soeur est on ne peut plus fière, ça se sent, et surtout ça se voit. J'aime la voir comme ça. J'aime voir ses yeux briller à l'évocation du concert de son fils, qu'il puisse suivre ses traces la rend on ne peut plus fière. Elle aimerait le rejoindre sans doute, faire une scène avec lui, mais jamais son connard de mari ne la laisserait faire, et ça me rend dingue. Plus jeune elle passait son temps à répéter, sur scène ou où elle pouvait. Elle a un talent fou, qu'elle laisse son mari foutre en l'air.
    Je passe donc la chercher chez elle, j'espère simplement que je n'aurais pas besoin de me prendre la tête avec Micah, elle sort, point barre. Il ne va même pas voir son fils, ils n'ont pas grande affection l'un pour l'autre, mais ça reste son petit... Je suis très proche de mes enfants et ne manque pas les matchs de mon fils.

    Je sonne à la porte, t-shirt des Ramones, jean, et bracelet en cuir. Je sais être en costar le jour et décontract le soir pour m'adapter à la situation. S me laisse entrer, elle est presque prête, je la reconnais bien là, on dirait une ado ^^

    Tu cherches à voler la vedette à ton fils ? ^^

    L'embrassant sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Ton fils, ta légende   Sam 8 Avr - 1:24

Ce soir mon fils joue, pour la première fois devant un vrai un public, sur la scène d'un bar. Je lui ai transmis ma passion de la musique et je tente de faire pareil avec ma petite, lui faisant écouter les vieux groupes de rock, pas les conneries qu'on peut entendre maintenant. Loucas est doué et je l'encourage là-dedans contrairement à son père, en même temps, le jour ou ses enfants trouveront grâce à ses yeux. Il m'avait promis de venir voir son fils mais biensure, au dernier moment, il a décidé qu'il ne viendrait pas et que je ne devais pas y aller non plus. Mais je ne raterais ça pour rien au monde. Je me suis préparée quand même. Jean troué, tee-shirt des Stones avec une chemise par dessus, les yeux maquillés de noir, il y a des années que je n'ai pas fait ça et je sais que Micah n'approuve pas.
Mon frère frappe à la porte, il m'accompagne. Ca me fait plaisir, mais je suis déçu que mon mari ne vienne pas, je pense que je suis même plus déçu que mon fils!


Arrête ... si j'avais encore 16 ans ^^


Lui souriant. L'époque de toutes les conneries et j'en ai faites! Un peu trop! Mais je savais que j'avais mon frère derrière, j'étais une peste en fait.


T'as enfin viré ton costume .... t'es beau comme ça mon frère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Kinsky

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Ton fils, ta légende   Sam 8 Avr - 1:31


    Ma soeur aura tout fait étant jeune et elle continue maintenant. Elle est moins libre mais rien que son mari est une énorme connerie, chose qu'elle ne veut pas voir. Je pense qu'elle le sait au fond mais ne veut pas s'en rendre compte. Comme si ses gosses tenaient à lui. Loucas le déteste cordialement, et il n'y a pas de fumée sans feu. De plus, je crois que la petite a peur de lui. Je ne peux rien avancer mais elle est totalement contraire quand elle est chez elle ou chez nous. Les langues se délient quand on se sent en sécurité.

    Je crois que je ne survivrais pas à une deuxième crise d'ado ma soeur ^^

    Non, j'ai eu à la gérer et je vous garantie que je tiens Zoé et Baptiste de très près ! Je les aime comme c'est pas permis, mais ça doit filer droit, sinon ils sont punis. Ce n'est pas la permissivité qui fera d'un enfant un adulte correct, je le sais. La preuve, ça marche.

    Tu n'as toujours aimé que les repris de justice de toute façon ^^

    Lui souriant tendrement avant de prendre son sac à main.

    Micah vient pas ?

    Sur le point de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Ton fils, ta légende   Sam 8 Avr - 2:01

Je sais que je lui en ai fait voir à mon frère quand j'étais gamine. J'ai perdu ma mère assez jeune et mon père était un sale con qui nous menait à la baguette, je n'avais que Dimitri sur qui compter. J'ai eu ma période rebelle, dans le sens ou je sortais beaucoup, pas toujours avec les meilleurs. Je jouais dans les bars, de la guitare, puis je me suis mise à chanter. J'ai tout essayé avec les gars du groupe, l'alcool, la came, ça a été une période et je me suis calmée. J'ai rencontrée Micah, je me suis mariée et la suite, tout le monde la connait, la vie tranquille, les bébés et tout le bordel.
Je pensais qu'avoir un bébé serait un bonheur, mais Micah en a tout de suite été jaloux. Jaloux de son propre fils, si c'est pas n'importe quoi ça!


C'est derrière moi depuis longtemps ça^^


Qu'on soit clair. Je ne suis plus une gamine, loin de là et mon mari me le rappel un peu tous les jours. Je ne dis rien à mon frère parce que ça va partir en couille, mais ça me pèse tout ça.


Et toi les bourges, ça équilibre!


Il a eu deux femmes mon frère, deux beautés! Chacun son truc après!


Non, j'ai pas envie d'en parler ...


Je sais que je vais morfler en rentrant parce que je serais sortie alors qu'il ne voulait pas, il ne dira rien devant mon frère, il fait tout par derrière mon homme!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Kinsky

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Ton fils, ta légende   Sam 8 Avr - 2:09


    Et le souvenir est encore assez à vif ^^ J'ai plus la santé pour te courir après comme avant ^^

    Non parce que les gardes à vue à 3 h du mat, c'était pour moi, qu'on le sache ! Et elle aura tout fait, tout essayé, c'est à se demander comment Loucas n'a pas eu de grand frère plus tôt, je vous jure ! Je ne sais pas si je réalisais bien tout ce qu'elle risquait à l'époque mais sans doute mieux qu'elle. S était inconsciente, rebelle, et insolente !
    Mais elle a fini par grandir et surtout se marier, seulement il a fallu que ce soit à lui, pas que ça m'enchante, je n'ai pas eu le choix, et je pensais que c'était le bon, avant que les enfants ne s'en méfient autant.

    Je les aime éduquées, ça change un peu ^^

    J'aime les femmes de goût, les femmes de classe et celles qui en ont dans la tête. Pouvoir tenir une conversation sans avoir à tout faire moi même et encore moins avoir besoin de limiter ma conversation, ça me rend dingue ! Je les vois tous les jours les abrutis !

    Alors on y va.

    Je n'insiste pas, je prends le volant et nous nous rendons au bar où Loucas joue, et je dois avouer que je reconnais bien les gouts de ma soeur. Un pub irlandais.

    Il passe quand ?

    J'ignore que la scène est pour lui toute la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ton fils, ta légende   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ton fils, ta légende
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version Kramer contre Kramer-
Sauter vers: