One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le point de départ d'une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 18 Fév - 16:03


    Charlize avait à coeur depuis un moment déjà de monter une foyer, de pouvoir trouver un endroit aux femmes en difficultés, comme nous aurions pu l'être, si j'avais pu quitter mon mari plus tôt. Je n'ai jamais pu faire face à ses menaces alors j'ai encaissé, et encaissé encore, et encore, jusqu'à n'en plus pouvoir, mais je sais que j'aurais dû le faire bien plus tôt, et c'est pour qu'il n'arrive plus ce genre de chose à quelque femme que ce soit ou gamin que ce soit, qu'elle tenait à monter sa propre association. Ici, elle est reine, elle peut gérer les problèmes un par un et je me contente de lui donner un coup de main, sauf qu'elle nous croit encore associées. Je ne suis qu'un prête nom. Elle ne le voit pas mais depuis que nous sommes ici, c'est elle qui prend toutes les décisions et elle le fait avec brio. Je la laisse faire, me contentant d'un regard bienveillant, pas trop loin, ni trop près. Je suis là, comme des petites roues qui lui permettent de se sentir en sécurité alors qu'elle sait déjà faire du vélo comme une grande.
    Je suis de garde de nuit. Les enfants sont grands et Charlize a commencé à 6 h ce matin. Le centre vient d'ouvrir mais il est déjà bien rempli. Je sais qu'elle peut être fière d'elle, elle ne le voit pas mais ça viendra forcément. Je prends sur moi pour ne pas lui faire trop comprendre tout ça, parce qu'elle prendrait peur si elle sent que je la sais prête à agir seule. Elle panique vite.
    Dans le bureau de garde, un café pas loin, l'ordinateur en face, je cherche une solution pour ma petite dernière, London, un truc pour l'aider à se défouler, à taper ailleurs que dans les murs, un truc pour l'apaiser. Miami, ils sont excentriques, c'est le moment de faire un truc qui sort du commun ^^
    La sonnerie de la porte retenti, et je me lève pour aller ouvrir la porte vitrée. Une femme est à la porte, l'air inquiet, je crois que c'est plutôt clair, elle a besoin d'aide.

    Bonsoir. Entrez. Qu'est-ce-qui s'est passé ?

    On apprend vite à reconnaître les arnaques des femmes ayant réellement besoin d'un coup de main. Son visage est marqué, et sa lèvre entaillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Dim 19 Fév - 23:06

Ma vie est une succession de chaos! Je ne sais pas pourquoi, j'ai dû être poisseuse étant gamine parce que je n'ai jamais vraiment eu de répit. Je sors de taule, j'ai pris trois ans pour avoir suivit mon connard de mec dans un cambriolage qui a mal tourné. Je n'ai jamais eu de stabilité avec les hommes de ma vie et ils sont nombreux! Jackson a été le dernier, c'était passionnée, malsain, je l'ai suivi parce que je pensais que ce serait notre chance de nous en sortir, de nous poser, de le faire changer, mais ça a mal tourné et cet enfoiré m'a laissé derrière.
J'ai pris trois ans ferme et vu ma bonne conduite, j'ai fait ma peine entière. Avec mon caractère et ma grande gueule, j'ai pas pu me tenir, mais je n'avais pas vraiment, je devais me faire respecter.
Je traine depuis que je suis sortie, mais je ne sais pas ou aller, j'ai juste peur que Jackson me retrouve et ça n'a pas mis longtemps à me tomber sur la gueule. Ces potes ont essayé de me ramener, mais je me suis barrée, je ne sais pas comment j'ai fais, mais j'ai réussi à leur échapper sans trop de casse ^^
Je trouve refuge dans un foyer, on m'a donné l'adresse en sortant de taule, tu parles, ils savent à qui ils ont affaire! Je frappe à la porte sans grande conviction vu l'heure, je suis paumée....


Vous avez une place pour la nuit?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Dim 19 Fév - 23:16


    Nous sommes un centre d'accueil. N'importe quelle femme en difficulté, enfants ou pas, peut venir demander une chambre pour la nuit. Je sais comment ça se passe, et je sais surtout que si j'avais pu, j'aurais pris mes 4 mômes sous le bras et je me serais barrée moi aussi, pour les élever ailleurs. Mais impossible de porter plainte ou de tenter de les lui retirer, Don aurait eu gain de cause, je sais pertinemment qu'il aurait fini par les récupérer pour les placer en école militaire, ne les supportant pas. Et encore moins Charlize, pourtant exemplaire.
    Cette femme est seule et visiblement amochée. Elle ne sent pas l'alcool, ça ne doit donc pas être une bagarre de bar. On en voit parfois, mais on essaye plutôt de comprendre la détresse de ces femmes, souvent sans ressources.

    Oui, bien sûr.

    Je la laisse s'asseoir dans l'entrée et lui laisse quelques secondes pour souffler. Je sais que faire le premier pas pour venir demander de l'aide est souvent le plus difficile à faire.

    On devrait soigner ça avant toute chose. Vous avez une pièce d'identité ?

    Il faut faire les choses dans les règles en cas de contrôle, on se fout de qui elles sont mais pas messieurs les flics ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Dim 19 Fév - 23:45

Je ne sais pas trop ou je vais, ce que je dois faire. Je sors de taule, à quoi je peux prétendre concrètement? Je n'en sais rien et ce n'est pas en fuyant que j'aurais le temps de me poser. Jack' doit être à ma recherche et je sais que si il me tombe dessus, je vais replonger, je ne peux pas. J'ai ma fille que je n'ai pas vu depuis trois ans, c'est pour elle que je fais ça. Je veux pouvoir la récupérer, mais pour ça, il me faut une situation, un appart', un boulot, elle a 15 ans, elle a besoin de certaines choses que je veux pouvoir lui offrir.
Je ne savais pas ou aller, je suis fatiguée de fuir, je n'ai pas dormi plus de quelques heures depuis trois jours. Je rentre et m'assoie dans l'entrée en me demandant sérieusement ce que je fou là? Je me suis toujours débrouillée  toute seule, depuis que mes parents m'ont mise dehors quand j'ai décidé de suivre mon copain, j'avais 17 ans, ils n'ont jamais accepté que je parte sur les routes.


Ca va, j'en ai vu d'autre. Oui.


Cherchant dans mon sac, sans rien trouver avant de tout faire tomber.


Et merde voilà !


Je souffle un coup et passe ma main dans mes cheveux avant de récupérer mes papiers à même le sol. Je suis fichée, elle va surement le voir et je ne suis pas sur qu'elle me garde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Lun 20 Fév - 0:22


    Elle a l'air d'en avoir vu pas mal, oui, son regard me le dit. Je ne sais pas pourquoi j'ai ce truc pour identifier une partie de la vie des gens rien que dans leur regard, parce que je me rends compte qu'ils sont simplement à un moment de leur vie où elle ne tient qu'à un fil et il ne tiendrait qu'à un autre fil de tout faire basculer et de tout foutre en l'air. Elle n'a pas l'air loin de faire une connerie, elle a surtout l'air épuisée, des cernes incroyables et un souffle qui en dit long sur son raz le bol.
    Je lui demande alors une pièce d'identité qu'elle ne rechigne pas à me fournir, sauf qu'elle ne la trouve pas, et une fois qu'elle retourne son sac, c'est pour tout envoyer en l'air ^^ Elle s'entendrait avec mon fils elle !
    Je récupère sa carte et la note dans mon registre, en remarquant qu'elle sort de taule.

    Vous sortez tout juste...

    Je regarde son visage, alors qu'elle fuit mon regard.

    Un cadeau de bienvenue ou d'adieu ?

    Parfois les détenues offrent un petit souvenir à celle qui sort, par une bande rivale, ou alors elle s'est faite accueillir en bonne et due forme et là il est important de lui offrir un toit.

    Vous avez de quoi vous retourner ?

    Financièrement parlant, je ne sais pas, un peu de liquide sur elle, de quoi manger, boire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Lun 20 Fév - 1:29

J'ai fais des choix qui n'ont pas été très judicieux. Jeune et con, j'en suis la preuve formelle. J'en ai fait qu'à ma tête, j'ai fais ce que j'ai voulu et je m'en mords les doigts aujourd'hui. Je me suis brulée les ailes et j'ai compris aujourd'hui que je devais faire les choses autrement. Je dois arrêter les conneries et pour ça, je dois rester loin de mon homme, faire ma vie tranquille dans mon coin, avec ma fille. Maé me manque. j'ai refusé qu'elle vienne me voir en prison, c'était mieux pour elle, sa place n'était pas là-bas. J'ai toujours eu tendance à me refermer sur moi-même quand ça n'allait pas et je préférais être plutôt que quelqu'un me voit comme ça!
Venir me réfugier ici est une solution de dépannage parce que je suis épuisée, parce que je risque de faire une connerie si je ne me pose pas un peu pour réfléchir.

Oui. Est-ce que ça pose un soucis?


Je peux comprendre qu'elle ne veuille pas de taularde dans son établissement, ce serait normal. Je sais que je vais galérer un moment avec mon passé, mais je n'ai pas le choix, je dois m'en sortir, pour ma fille.


L'hospitalité du sud ^^


Esquissant un sourire épuisée. Elle prend ma carte, je pense que c'est mieux qu'elle le fasse elle-même parce que je vais m'énerver et je vais tout balancer! Je suis assez nerveuse, je m'énerve facilement et pour des conneries, surtout quand je suis crevée.


Un petit peu, pas grand chose .... C'est juste pour une nuit....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Lun 20 Fév - 1:39


    Non. Non, ça ne pose pas de souci. Vous avez purgé votre peine après tout.

    Elle a payé sa dette à la société, elle a le droit de commencer une nouvelle vie à présent, il n'y a pas de raison. Et puis je suis pour les secondes chances, je suis en train de profiter de la mienne en ce moment, en recommençant ma vie ici, de toute évidence, ça a l'air de fonctionner. Je ne sais pas combien de temps ce sera si calme, il reste encore London et Jax qui se prennent la tête mais il est clair que ça ne changera pas du jour au lendemain.

    Ca a l'air d'être quelque-chose ^^

    San Francisco n'est pas si au nord, mais j'ai l'impression que c'est bien différent là-bas. Cette femme doit être pleine de petites histoires qui ne l'aident pas à garder un équilibre.

    C'est pour le temps dont vous aurez besoin. Vous êtes seule, ou vous avez des enfants à loger ?

    Que je sache quel genre de chambre je dois lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Mar 21 Fév - 23:37

Oui mais il y en a pour qui ça ne veut rien dire.

Je ne suis sortie que depuis quelques jours, mais je me doute que certaines personnes me jugeront toujours sur mon passé. Je n'en suis pas fière, mais c'est le mien, il a fait de moi ce que je suis. Je ne sais pas vraiment ou je vais pour être honnête et pour le moment, tout ce que je demande, c'est pouvoir me poser un peu, prendre une douche et laver mes fringues!


Vous n'avez pas idée. Vous n'êtes pas d'ici.... votre accent...


La regardant. Elle doit venir de l'ouest, de Los-Angelès peut-être. C'est une femme très belle pour son âge, très douce, même sa voix est apaisante.


Non, je suis seule.


Mes enfants sont à l'abri de tout ça, heureusement. Ils me manquent, tous les trois, je sais qu'ils sont bien avec ma soeur. Sans doute mieux qu'avec moi.


On peut fumer ici?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Mar 21 Fév - 23:54


    Ici c'est le cas. Nous avons accès à votre casier, mais ça ne veut pas dire que ça défini tout ce que vous êtes.

    Je tiens à la rassurer là-dessus, bien sûr que certaines femmes ont besoin de se réinsérer et qu'elles ne savent pas comment s'y prendre. Certaines ne s'en sortent pas non plus et c'est en ça que Charlize a le plus de mal à prendre du recul. Je tente aussi de lui faire savoir que la vie n'est pas juste mais tu parles du haut de ses 25 ans elle ne veut que justice !

    San Francisco. Vous avez l'oreille ! Vous êtes native d'ici ?

    Je ne sais pas tout ça, j'ai juste accès à son casier parce que j'ai fais les démarches pour à notre installation ici. Certains flics nous envoient du monde après une intervention en pleine nuit pour des violences.

    Oui, sur la terrasse. Une personne à joindre en cas d'urgence ?

    C'est important, on ne sait jamais, une ancienne camée qui fait une overdose, elle se blesse et a besoin de sang, on a besoin de tout un tas de renseignements, nous n'avons pas son dossier médical, et je sais que ces femmes sont très fragiles, psychologiquement parlant.
    Je lui montre ensuite la terrasse et sort prendre l'air avec elle, c'est calme ce soir.

    C'est compliqué pour tout le monde vous savez. Dans votre situation. Vous allez voir le bout du tunnel. On se dit toujours que c'est différent dans notre cas, mais tout se règle à un moment ou à un autre. On n'a pas toujours le choix, mais quand on l'a, il faut commencer à faire les bons. Parfois s'en rendre compte prend du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Mer 22 Fév - 0:39

Merci.

Esquissant un sourire. Ca fait du bien d'entendre ça, d'entendre que vous n'êtes mise à l'écart parce que vous avez fait des conneries. J'ai compris la leçon, je ne me ferais plus avoir, c'est pour ça que je veux éviter Jackson, mais j'ai peur qu'il me retrouve, qu'il s'en prenne à mes enfants pour savoir ou je suis. Je suis paumée.


Oui, je suis née à Miami.

J'ai pas mal voyagé, mais je suis toujours revenu sur la Floride. C'est ma vie ici, j'ai ma soeur et mes enfants sont nés dans cette ville. Je devrais peut-être partir pour éviter les emmerdes, ce serait une solution, mais je ne veux pas déraciner mes petits. Ils ont tout ici.

Génial .... Ma soeur, Melinda Wayland.


Je lui note son numéro sur un bout de papier, je ne l'ai pas encore appelé, je ne voulais pas qu'elle s'inquiète et qu'elle prévienne les petits. Pour le moment, je dois me retourner toute seule et puis elle va gueuler parce que je ne suis pas venue chez elle, je la connais!
Nous montons sur la terrasse ou je m'empresse d'allumer une clope avant de lui en tendre une.


Vous devez être maman .... Vous parlez comme une maman.

Lui souriant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Mer 22 Fév - 0:47


    Elle est donc native d'ici, et fini sans doute toujours par revenir au même endroit. Sans doute que mes bébés reviendront à San Francisco aussi, j'en ai surtout très peur. London a beaucoup de mal à se dire qu'elle a dû changer de vie pour se protéger, elle n'a pas encore conscience de tout et dans un sens ça m'arrange, elle est encore un tant soit peut innocente, si j'ose y croire. Mais je ne sais pas, j'ai peur que mon mari finisse par remettre la main sur ses enfants, qui pour l'instant vive dans l'ombre. Quoi que mon fils il va pas tarder à finir par vivre à l'ombre ! Vu ses conneries ^^

    Je le note. Vous pouvez téléphoner, depuis l'accueil, il y a un téléphone dans le couloir.

    En libre service. Beaucoup de femmes n'ont pas de téléphone à elles, pas de portable, aucun moyen de joindre la famille ou qui que ce soit. Nous sommes surtout un centre d'urgence, on va au plus vite, au plus simple et au plus pratique. Alors nous avons l'habitude de recevoir ces femmes parties sans rien, sans prendre le temps de se retourner, souvent avec un enfant ou deux sous le bras.
    Elle me tend une cigarette que je prends en la remerciant, puis l'allume avec son propre briquet.

    M'en parlez pas, j'ai 4 enfants. Et les deux dernières n'ont que 16 ans... C'est ma fille, Charlize, qui tient ce centre la plupart du temps. Je la remplace les jours où elle a besoin de souffler. Qu'ils aient 2 ou 25 ans, ils ont toujours besoin de leur mère.

    Je sens qu'elle est aussi paumée à ce niveau que j'ai pu l'être aussi.

    Si vous n'êtes pas chez votre soeur ce soir, c'est que vous avez besoin de protéger quelqu'un... Combien avez-vous d'enfants ?
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 0:30

Merci, mais pour le moment, c'est mieux que je sois seule.

Je ne veux pas mêler ma soeur à tout ça, elle a sa vie et j'ai déjà foutu assez le bordel en lui laissant mes petits. C'est une danseuse, autant dire que je n'ai jamais rien compris à l'art, si ce n'est pour taper des tableaux, mais ma soeur danse comme une déesse et elle en a fait son métier. Je suis très fière d'elle, elle a tout pour réussir et je sais que mes enfants sont bien avec elle.
Je monte sur la terrasse pour allumer une clope en tendant une à la boss du coin. J'imagine qu'elle est la directrice du centre, elle a l'air d'avoir du vécu, ça ne m'étonnerais pas qu'elle soit passé par le genre de galère que vivent les femmes dont elles s'occupent.


Votre fille? Elle fait un boulot remarquable.


Elle me fait mentir, c'est sa fille qui tient ce centre, elle doit être assez âgée pour avoir ouvert ce genre d'établissement.


Trois. 21 et 16 ans pour ma dernière. Les deux grands sont jumeaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 0:43


    Ca c'est à vous de le savoir. Personne ne vous juge ici, prenez le temps dont vous avez besoin.

    Elle finira par appeler ses proches, mais c'est souvent une question de honte, de recul, de commodité, sans doute aussi a-t-elle besoin de cacher certaines choses, elles sont perdues ces femmes, et je me reconnais bien là, on croit que rien ne trouvera jamais de solution, alors que finalement si, et c'est là qu'on s'en sort, quand on commence à reprendre espoir.

    Faites-le lui savoir. Elle est encore très jeune et la confiance en elle c'est pas trop ça. On est toutes passées par-là n'est-ce-pas ?

    Elle n'a pas mon âge mais déjà une certaine expérience de la vie, et Charlize, en dehors de nos galères, n'en n'a aucune. Ca va venir, je lui fais confiance, mais pour le moment je la protège et la soutiens, le temps qu'elle ne soit assez forte pour voler de ses propres ailes.

    Des jumeaux ? ^^ On parle de la galère que c'est quand ils se mélangent ? ^^ Mes jumelles ont 16 ans et une personnalité radicalement opposées, mais je ne parviens toujours pas à identifier le langage qu'elles se sont inventé. Dites-moi que ça s'arrange quand ils grandissent, je vous en prie ^^

    Elle a une ado de 16 ans, elle est donc dans la même galère que moi. Elle doit savoir à quel point c'est compliqué d'élever des ados et de les contenter surtout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 1:17

C'est gentil madame.... Je ne sais même pas votre nom ....

Esquissant un sourire. Je ne sais même pas son nom. J'ai trouvé un point de chute ici, mais je sais que ça ne durera pas, je ne suis pas du genre à me laisser abattre, à m'apitoyer sur mon sort. Demain, je chercherais une solution, je ne sais pas encore laquelle, mais je trouverais, je m'en suis toujours sortie avec plus ou moins de dégâts. Je sais mes enfants à l'abri, c'est le principal.


Quand elle comprendra que ce qu'elle fait est primordiale, elle prendra confiance en elle. Heureusement qu'il existe des femmes comme vous.


Je suis sincère. Je ne dois pas être la plus à plaindre dans ce centre. J'imagine que beaucoup de femmes sont dans des situations bien pire que moi!


J'ai un garçon et une fille ... Je ne risque pas de les confondre. Ce sont d'autres soucis ^^


Tirant sur ma clope.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 1:29


    Alors ce ne sera pas madame, ce sera Meryl.

    Lui accordant un sourire. Non parce que madame, c'est quand mon fils se met en tête de me faire décoller. Ca me fait vriller de l'entendre dire madame Sadler pour m'emmerder, non mais il est clair que je ne suis pas toute jeune mais quand même ! MADAME ! Je prends 50 ans quand il me sort ça ce petit con. En général, c'est quand je lui fais une remarque, du genre qu'il rentre tard sans prévenir ou pille le frigo en une demie journée alors que je viens de faire les courses. Il faut le nourrir comme 4 et ce n'est plus un ado.

    Sans doute que pour devenir une femme comme moi comme vous dite, il faut avoir été une femme comme vous. On s'en sort vous savez, je vous le répète.

    Je préfère la rassurer, ce ne sont que des mots pour le moment mais ça finira par devenir autre chose, comme une confiance tacite.

    Ca m'aurait sans doute arrangé ça ^^ D'après ce que j'ai compris, il n'y a pas de papa dans tout ça. Vous vous en sortiez avec vos enfants avant tout ça ? Vous parlez de soucis...

    Je fini ma cigarette et l'écrase dans le cendrier installé et prévu à cet effet.

    Vous ne voulez toujours pas contacter qui que ce soit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 1:44

Madame Meryl .... Enchantée ^^

Lui souriant. Je suis une branleuse, tout le monde me le dis depuis que je suis gamine alors vous savez! J'ai un humour particulier et j'ai toujours provoquer tout le monde, mais je ne suis pas méchante au fond. J'ai toujours été rebelle, ça n'a jamais arrangé mes parents, mais je m'en fou, je suis comme ça et les autres je les emmerdes!


Vous parlez d'expérience.


Ce n'est pas une question, je le sais, c'est tout, je le sens. Si elle en est là, ça doit être une fierté pour elle. Je ne sais pas si elle a élevé ses enfants seules, mais moi j'ai galéré. Et je n'ai jamais su avoir les bons mecs pour m'épauler. Je suis une mère en carton, mais on s'y fait, même mes gosses s'y sont fait, ils n'ont pas eu le choix malheureusement.


Non, pas de papa, juste moi. Oh oui entre deux histoires à la con. J'ai eu une vie mouvementée ...


Je ne vais rentrer dans les détails, mais j'ai essayé de protéger mes petits de mes relations foireuses, sans toujours y parvenir malheureusement.


Je vais peut-être appeler ma soeur, au moins pour la rassurer.

Lui dire que je vais bien, que je suis sortie et que je suis toujours en vie, mais en galère ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 1:56


    Mon fils a le même petit sourire de branleur que vous quand il dit madame ^^ C'est un genre de club secret ou un truc comme ça ? ^^

    Le coin des branleurs. Non mais mon fils... Jax est pour le moins en dehors de tout ce qui se passe. C'est un homme, qui nous protège mais il a 20 ans, pour le moment ça le dépasse tout ça, et il est au moins innocent pour ça. Et puis il faut dire que je ne suis pas très douée pour le tenir, mon mari y arrivait, mais moi... Il est grand, il fait ce qu'il veut et ce qu'il entend, mais déjà gamin il avait ce sourire pour provoquer son monde, et surtout ses profs.

    Je vous le répète, personne ne vous jugera ici. C'est difficile de faire les bons choix, surtout avec des enfants derrière Si vous avez besoin de quoi que ce soit Siobhan...

    On ne va pas en parler ce soir, mais il y a des solutions à mettre en place pour la réinsertion. Du boulot, un logement, et puis ses enfants à retrouver. Ils sont trois, ils doivent se serrer les coudes, mais j'imagine qu'ils ont besoin d'un pilier. Aussi grands soient-ils.

    Le téléphone est en bas. Je vous en prie. On ne reçoit normalement pas de visite le premier jour, ni à cette heure-ci, mais je crois qu'on peut faire une exception pour cette fois, si vous le souhaitez...

    Il y a des règles mais la vie n'est pas faite pour adapter un protocole particulier, chaque situation est trop différente. Elle n'est ni droguée, ni dangereuse pour elle-même après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 21:46

Je dois être plus âgée, mais je suis toujours une branleuse .... Ca ne vous dépaysera pas ^^

Souriante, elle me plait cette femme, elle a l'air super ouverte et pas chiante. Je n'ai jamais été dans un foyer pour femme de ce genre, mais j'ai entendu beaucoup de chose, certains sont tenus comme on tient les camps de l'armée avec des connasses qui vous prennent de haut et des règles contraignantes. Je ne laisse personne me donner d'ordre et c'est sans doute un des gros soucis de ma vie.


C'est gentil. Je vais me débrouiller...


Je ne compte pas m'éterniser ici, je n'aime pas être assistée, je ne l'ai jamais été. Du moment ou mes parents m'ont mis dehors, je me suis débrouillée seule sans jamais demandé d'aide, si ce n'est à ma soeur à qui je me suis toujours confié.


C'est gentil. Je veux juste la prévenir que je vais bien.


Finissant ma clope avant de la jeter dans le cendrier. Je retourne en bas pour décrocher le téléphone et appeler ma soeur, espérant qu'elle n'ait pas un ballet ce soir. Ce n'est pas rare qu'elle danse, ou qu'elle assiste aux spectacles de ses élèves. Je contente de la vie qu'elle a. Elle finit par décrocher ...


Lin ? C'est moi ma puce....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 22:59


    Je vis dans une grande maison, un manoir, dans les quartiers un peu hauts de Miami. J'ai la chance de pouvoir vivre de ma passion, je suis danseuse et tiens une école de danse, une carrière modeste mais qui m'a permis de mettre de côté et de m'offrir cette maison. J'ai toujours aimé les lieux non conventionnels, et je sais que mon manoir est différent de toutes les autres villas bien ajourées et modernes comme on les recherche.
    Il y a de la place pour tout le monde, mes neveux vivent ici et il y a intérêt à ce que chacun ait son espace, ça dure depuis 3 ans, heureusement qu'ils ont prit leurs marques ! Chacun son entre. Et j'ai même pu faire une chambre noire pour Léo, et lui permettre de développer ses photos. Killian vit dans sa chambre et Maé peut mettre la musique à fond dans sa chambre sans déranger personne. C'est une maison d'ado, parfois un squat !
    Je suis dans mon lit, je revois les chorégraphies de nos derniers ballets, sur mon IPad, le genre de chose que mes neveux passent leur temps à me taper pour faire leurs trucs et me vident la batterie sans la recharger ! Ca a fini par me gaver, et mes coups de gueule n'ont jamais servi à rien. J'ai fais un Noël tablettes et plus personne ne touche à la mienne ^^
    Mon portable vibre sur la table de nuit. Si c'est encore Sullivan, je vais finir par devoir l'envoyer sur les roses ! Un numéro inconnu, mais un fixe...

    Sio ? Sio où... où tu es ? Tu es sortie ? Dis-moi où tu es !

    Je suis en panique, l'aurais-je oublié ? Ce n'est pas l'identifiant de la prison, encore moins celui d'un commissariat.

    Dis-moi que tu vas bien ma puce... Tu es en sécurité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 23:15

Sans ma soeur, je ne sais pas ce que serait devenu mes enfants. Les jumeaux étaient à peine majeurs, ils n'avaient pas les moyens de garder Maé avec eux, ni même de s'assumer. Je n'avais pas de bien à moi, un appartement que je louais, mais qu'ils n'auraient pas pu assumer. Léo commençait tout juste ses études de photographe et Killian ne savait pas quoi faire de sa vie. Je ne suis pas chiante, ils font ce qu'ils veulent du moment qu'ils trouvent leur voix, tous autant qu'ils sont! Mélinda les a prit avec eux tout naturellement et ça m'a rassuré sur le fait qu'ils allaient être entouré et qu'ils n'allaient manquer de rien. Je sais que c'est une grosse responsabilité pour elle, je ne sais pas comment je pourrais la remercier.

Calme toi ... Ouai je suis sortie depuis trois jours ...


Je sais qu'elle va gueuler, je n'ai dis à personne que je sortais pour voir comment ça allait se passer dehors. Je ne sais pas comment mon copain l'a su, il a des potes partout et surtout en taule en fait!


Je vais bien, je suis dans un centre, t'en fais pas. Les petits vont bien?


M'appuyant contre le mur comme une délinquante, passant ma main libre dans mes cheveux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 23:29


    J'ai eu une adolescente très particulière, très dure à assumer pour mes proches, de même que j'ai eu un début de vie d'adulte totalement destructeur. Je sais pertinemment que je n'ai pas fait les bons choix. Je n'ai jamais su les faire. Les mauvais mecs, la drogue, de quoi tenir pour être au top de mes performances sur le parquet, tu parles, je me suis perdue ouais ! J'ai touché le fond, vraiment touché le fond, et puis j'ai fini par rebondir, c'était ça ou foutre en l'air ma carrière de danseuse en l'air. Alors je me suis reprise et ma soeur était là, c'est grâce à elle que j'ai pu retrouver la surface, une bonne tarte dans la gueule de sa part et on repart. Elle ne m'a pas laissé le choix. Elle m'a sauvé la vie, à moi de le faire. J'ai grandit trop tôt, jetée trop tôt dans le grand bain avec la danse et ma carrière. Aujourd'hui je sais qui je suis et le prix de l'équilibre.

    Trois jours ?! Et t'appelles que maintenant ? Jure-moi que t'es pas en taule...

    De retour je veux dire ^^ J'ai aussi un humour particulier il faut dire, ça va, elle a le même ^^ Il ne faut pas oublier que notre éducation a sans doute manqué d'un grand truc !

    Oh un centre... Désintox ?

    Oui ben pardon mais ce serait plutôt son genre ^^

    Les petits vont bien. Kill et Maé sont dans leurs chambres, et Léo va pas tarder, elle shootait un concert ce soir. Je dois leur dire ?

    Je ne prends pas de décisions pour ses enfants sans lui en parler avant. Elle doit garder son statut de maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Sam 25 Fév - 23:52

Je savais qu'elle allait gueuler, je la connais par coeur! Melinda est ma petite soeur et nous avons toujours été très proches toutes les deux. Et pourtant, je ne voulais pas d'elle, je voulais être fille unique, j'étais bien seulement avec mes parents, mais avoir une petite soeur m'a permis de grandir et de me responsabilisé un peu. J'étais la plus grande, je devais monter l'exemple ^^ Je disais surtout de ne pas faire ce que je faisais et que tout se passerait bien, mais tu parles! Elle a eu de gros problème ado, à cause de la pression qu'elle avait dans sa putain d'école de sadique! Elle a toujours voulu danser, mais elle l'a payé cher! Aujourd'hui, elle vit de sa passion et j'admire.

Ouai je sais ... gueule pas ... Mais non je suis pas taule et pas en cavale non plus arrête de stresser, respire un coup^^


Faut qu'elle se calme elle va réussir à me foutre le stress sérieux! Pas que je sois super détendue, mais avoir un toit pour la nuit me rassure sur le fait qu'on ne me tombera pas dessus par surprise.


Non pas un centre de désintox Mel ^^ Un centre d'accueil pour la nuit.

Ma soeur, je me demande si elle réfléchit à ce qu'elle peut dire parfois sérieux. Je sors de taule, je ne vais pas aller en cure tout de suite, laisse au moins m'en mettre un peu pleins la tête avant parce que je n'ai pas encore eu le temps pour être honnête!


Non pas encore, je sais pas trop ou je vais, laisse moi me poser avant de leur dire que je suis dehors.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Dim 26 Fév - 0:04


    Respire un coup, elle est gentille ma soeur mais respirer c'est le genre de trucs que je ne fais plus depuis trois ans ! J'ai eu mes trois neveux et Maé était un bébé à l'époque, quoi qu'elle l'est encore aujourd'hui. A 13 ans on se cherche et on a besoin de réponses, et à 18 et ben on a encore le temps de déconner. Mais Léo est restée fidèle à sa passion, la photo, elle a pu faire une école qui l'a plus ou moins tenue pour éviter les conneries, vu le rythme. Killian par contre... il ne savait pas ce qu'il voulait devenir, mais très honnêtement, je crois qu'il ne sait toujours pas ^^ Je lui laisse le temps, de toute façon un homme prend toujours plus de temps qu'une femme, je l'ai vite compris !

    T'es à l'abri ?

    Non parce que pour elle un squat tenu par des mecs chelou reste un centre d'accueil. Ca va, je la connais par coeur, elle en a fait des conneries, sauf que si j'ai arrêté les miennes, pas elle ^^ Visiblement, nos parents auraient pu se passer de faire deux gamines qui virent comme ça !

    Sio, te poser ça peut prendre des semaines chez toi, ils sont grands et tu leurs manques. Et j'ai une grande maison... Vivante ^^

    Léo et Killian sont encore des ados quoi qu'on en dise. Elle sort, elle rentre quand elle veut et même avec qui elle veut, c'est pour dire ^^ Killian il rentre toujours ou presque accompagné mais jamais de la même ! Quant à Maé, on va attendre un peu, elle est jeune, elle se contente de suivre le règlement du lycée et de sortir sur la plage le samedi, le reste du temps elle rentre avant 20 h.

    Est-ce-que ça va ?

    D'un ordre général, elle est en forme ? Elle a le moral ? Je n'ose pas formuler les questions qui tournent pourtant dans ma tête, en boucle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Dim 26 Fév - 0:48

Je suis à l'abri.

Oh elle me connait, je suis un boulet, je ne sais pas choisir les bonnes personnes pour m'entourer, ce n'est pas nouveau, c'est comme ça depuis que je suis gamine. Les hommes de ma vie ont toujours été des boulets qui m'ont fait plus de mal que de bien, le père de Maé a été le pire avec Jackson, mais lui, je crois que je ne suis pas prête de m'en débarrasser et je n'ai pas envie de mêler ma soeur ou mes petits à tout ça, ils en ont assez vu à cause de lui.


Moi aussi ils me manquent, mais c'est mieux comme ça pour le moment.


Je ne sais pas si je suis prête à répondre à leurs questions, à leurs accusations, ils doivent m'en vouloir. Maé était une gamine quand je suis rentrée en taule, elle a aujourd'hui 16 ans et a grandi sans moi, je me dis parfois que c'est peut-être mieux. Ma soeur est beaucoup plus équilibrée que moi.


Oui, je vais bien. Je suis juste crevée. On se rappelle demain ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   Dim 26 Fév - 0:56


    Je sais pas Sio, t'es en train de te planter d'ennemi. Tes enfants c'est eux, c'est eux qui vont te donner la force de t'en sortir. Les protéger ça sert plus à rien, ils ont déjà tout compris il y a longtemps.

    Elle peut se vanter d'avoir des enfants extrêmement intelligents, même s'ils ne veulent pas le faire savoir. Je ne sais pas trop d'où ça leur vient, pas que ma soeur soit une idiote mais on va dire que l'école n'a jamais été son truc et que son instinct a toujours réagit pour elle, aujourd'hui elle sort de taule et ses gosses sont des tronches. Maé a une moyenne incroyable et Killian est un petit génie des maths, alors que Léo est une littéraire sans limites. Elle dévore des dizaines de livres tous les mois. On partage cet amour de la littérature. Et c'est Maé qui écrit.

    J'attends ton coup de fil, sans faute Sio. Et je veux que tu trouves des réponses à tes questions. T'es à l'abri, fait une pause.

    Elle n'a plus à courir ou à lutter pour sa survie et sa tranquillité comme en prison où elle ne pouvait dormir que par tranches de quelques heures pour ne pas risquer de se faire piquer quoi que ce soit. Elle est à l'abri à présent et elle a tout intérêt à se reposer, même si ce sera dur.

    FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le point de départ d'une nouvelle vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le point de départ d'une nouvelle vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Revenir au point de départ...(Libre)
» Xyonne, nouveau départ, nouveau pandawa,nouvelle orientation
» Revenir au point de Départ =D
» Point de départ Space Marine.
» Point de départ : Autours du feu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version Brooklyn & London-
Sauter vers: