One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Dim 22 Jan - 20:54


    J'attends ma fille. Mes filles... Enfin la petite qui va voir la grande au pénitentiaire de Sing Sing, à New-York. Ma grande a prit des années pour meurtre. Enfin c'est ce qu'ils disent, on se bat encore avec les avocats. 3 ans, peut-être un peu plus, pour bonne conduite. Légitime défense ? Vous parlez... Elle a buté son propre mari pour sauver sa vie et elle est définie comme une véritable délinquante, qu'est ce que ça veut dire, hein ? Je ne suis pas d'accord avec ça, ma fille était en parfait droit de se défendre et en plus se devait de le faire bien plus tôt que ça. Seulement elle a été jugée comme assassin, justice de merde...S, ma petite, a demandé à aller voir sa soeur, Keryane le refusait mais je sais que sans ça, ma fille n'aurait pas été en mesure de sortir la tête de l'eau. Elle a besoin de la voir, de se rassurer, de voir que sa grande soeur sortira, et qu'elle sera d'autant plus forte. Charlize, Baptiste et Emma sont à la maison, c'est moi leur tutrice en attendant que Keryane ne sorte de là, c'est le moins que je puisse faire.Je n'ai pas voulu rentrer avec S, c'est son moment à elle avec sa grande soeur. Je l'attends plutôt devant la prison, fumant clope sur clope, assise sur mon capot. Je suis une artiste dont la bonne tenue est une option !

    Fin de parloir dans 5 minutes !

    Tu te souviens ma puce, je veux pas que tu t'inquiètes pour moi. Je vais sortir de là, d'une façon ou d'une autre. Tu écoutes maman, papa aussi, et surtout, tu montres le bon exemple aux petits, c'est toi leur modèle maintenant que je suis là, d'accord ?

    Elle glisse ses mains sur le visage de sa petite soeur, tendrement, et l'embrasse sur le front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Dim 22 Jan - 22:37

Je suis venue voir ma soeur en prison putain. Non mais c'est un putain de cauchemar duquel je vais me réveiller, ce n'est pas possible autrement! Ce n'est pas de sa faute tout ça. Bon, elle a descendu son mari, certes, mais c'est tout ce qu'il méritait ce connard non? Elle aurait dû faire quoi? Attendre qu'il l'a tue à force de lui taper dessus! Personne n'a rien vu, rien compris, c'est pas normal! Ca me rend malade de la voir la dedans. On a les petits à la maisons, Baptiste et Emma sont bébé, mais Charlize elle est grande, elle comprend tout et elle manque de sa mère. J'essaie d'être le plus souvent possible avec elle, je la trimballe partout, mais je sais que ça ne fait pas tout et puis je suis loin d'être un exemple, surtout depuis ce qui arrive à ma soeur!


Tu parles d'un modèle toi ^^ Tu fais attention ok? Je reviens te voir la semaine prochaine.


Je lui fais un câlin, je m'en fou de ce que dise les gardiens, ça va, j'ai rien sur moi, j'ai 16 ans, ils vont pas me casser les couilles si? Je dois sortir, je n'ai pas le choix et ça me rend malade de devoir laisser ma soeur derrière moi. Je retiens mes larmes pour elle, mais vraiment uniquement pour elle! Je retrouve ma mère dehors, qui fume comme un pompier.


On rentre?


Passant devant elle pour m'enfermer dans la voiture en claquant la portière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Dim 22 Jan - 22:56


    Je n'aime savoir aucune de mes filles ici, qu'on soit clairs, mais je supporte encore moins l'idée que Keryane ne finisse en taule pour un acte qu'elle aurait dû commettre bien plus tôt. Lui, une victime ? Tu parles, il aurait mérité ça depuis le début et puis s'il avait mit ma fille à l'abri du danger, il ne serait pas 6 pieds sous terre. C'est ce qu'on attend d'un homme, non ? Qu'il protège sa femme et ses enfants, que je sache !

    Non S, tu re... reviens pas la semaine prochaine... merde.

    Trop tard, S n'écoute qu'elle-même en ce moment et je n'en fais pas grand-chose, mais elle est juste malheureuse, voilà tout. Je sais qu'elle pourra faire de grandes choses une fois adulte mais le souci c'est qu'elle n'y croit pas elle-même, alors je ne comprends pas comment elle peut grandir normalement. Je fais tout pour ça, et son père aussi mais c'est parfois compliqué, elle a une relation très conflictuelle avec Conrad, depuis des mois déjà. L'adolescence, le top.
    Elle revient vers moi, et s'enferme dans la voiture. Je tire sur ma clope et la termine, puis rentre à mon tour dans la voiture.

    Comment va ta soeur chérie ?

    Je roule moins prudemment que d'habitude et cherche encore une fois une clope. Je fume plus d'un paquet par jour ces derniers temps.

    S, je te parle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Dim 22 Jan - 23:45

Ouai, elle va voir si je vais pas revenir, elle rêve! Je ne vais pas la laisser là, seule, elle a besoin de soutient! J'ai toujours été protégée, je viens d'une famille aisée et soudée, je n'ai jamais manqué de rien, et surtout pas d'attention que ce soit de la part de ma soeur ou de mes parents. J'ai toujours été très proche de ma grande soeur, je la suivais partout petite, même quand elle allait avec ses copains! J'adorais l'espionner! Elle me manque c'est juste pas permis! J'ai l'impression d'avoir perdu une partie de moi et que tout le monde s'en tape. Mon père est un grand avocat et il n'est même pas foutu de la faire sortir, alors il sert à quoi ? J'en veux au monde entier.
Je rentre dans la voiture sans faire cas de ma mère et mets mon baladeur sur mes oreilles. Je passe mon temps avec ma musique, ça me coupe de tout, de la réalité surtout. C'est mon refuge. J'entends ma mère qui me parle, mais je n'ai pas envie de répondre à une question aussi con.


Ouai j'ai entendu ! Elle va super bien, elle est dans un cinq étoile, nourrie et blanchie .... la classe non ?


Sans la regarder, fixant mon regard dehors, à travers de la vitre. Elle est en taule, biensure qu'elle ne va pas bien !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Dim 22 Jan - 23:55


    S, c'est la petite rebelle de la famille. Elle se dit plutôt mouton noir mais moi je dis qu'elle est surtout très différente et très originale, voilà tout. Je préfère croire qu'elle est spéciale à sa façon, mais c'est comme ça que je l'aime. Elle a des formes, que je trouve magnifiques sur elle, de jolis yeux très clairs et très bleus, et un franc parlé certain, tout ça, ça peut faire un sacré mélange ! Si elle prenait un tout petit peu confiance en elle, elle verrait qu'elle a de quoi casser toute la baraque. Mais c'est une ado, et les ados, ça boude, d'office, ça doit être une règle universelle ^^
    Elle passe aussi son temps avec son baladeur dans les oreilles, je deviens dingue quand elle me fait ça ! Putain on est toutes les deux, y a du monde autour, elle peut pas l'écouter autrement qu'en voiture ? Alors je ne dis rien sur ce coup-ci, elle a mal au coeur, et je le conçois, parce que moi aussi. Chacun gère son chagrin comme il l'entend.

    Chérie... Elle finira par sortir, d'accord ? C'était de la légitime défense, ta soeur a fait ce qu'il fallait, ne te persuade jamais du contraire.

    Je repose mon regard sur elle, appuyant sur le bouton pause de son lecteur, ça l'énerve ça ^^ Si elle le faisait toute seule je n'aurais pas besoin de l'aider aussi !

    Qu'est-ce-que vous vous êtes dit ?

    J'aime savoir ce que partagent mes filles, c'est normal, non ? Et puis j'aime surtout savoir que leur lien reste intact.

    On va aller chercher Charlize à l'école. Tu veux que je te dépose à la maison avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Lun 23 Jan - 0:32

Je ne me sens pas à ma place, ni dans ma famille, ni nulle part ailleurs d'ailleurs. J'ai une bande de copain, mais je ne suis pas populaire comme l'était ma soeur à mon âge! En même temps, Kery, c'est la blonde, toute fine, aux grand yeux clair, la poupée que tout le monde admire, que tous les mecs veulent comme copine, le top des filles que je ne supporte pas! Je suis totalement différente, je ne suis pas populaire, je ne rentre pas dans le range, je n'aime pas faire comme tout le monde. Je ne suis pas une poupée Barbie, j'ai des formes, je ne porte pas de mini-jupe, je ne suis pas populaire, au contraire, j'ouvre trop ma gueule pour ça ^^

Putain maman ! Je sais tout ça !


Je déteste quand elle arrête mon baladeur comme ça sans prévenir, elle comprend pas que c'est parce que j'ai envie d'être seule! Putain, faut tout leur sous-titrer aux vieux sérieux!


De tout, de rien, elle veut pas que je retourne la voir mais je m'en tape.


Qu'on soit clair, je ne vais pas me couper de ma soeur. On ne sait pas vraiment combien elle va prendre, je ne veux pas penser à ça, ça va m'énerver.


Non c'est bon, on est sur la route, je viens avec toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Lun 23 Jan - 0:42


    Ne crie pas chérie...

    J'ai toujours eu beaucoup de patience avec ma petite dernière. Conrad ne peut pas en dire autant mais il faut savoir que de toute évidence, elle n'est pas faite pour suivre les conventions. Keryane avait des facilités partout étant gamine. Brillante à l'école, populaire, cheerleader, appréciée de ses copines, admirée des garçons, elle avait tout pour devenir une grande dame dans le milieu de l'édition. Jolie et cultivée. S a toujours été complexée par rapport à elle, bien que sa soeur lui rappelle à quel point elle était brillante elle aussi, et pleine de qualité. J'ai la chance de pouvoir dire que mes filles se sont toujours adorées, l'une comme l'autre et ont toujours pris soin l'une de l'autre.

    Elle veut simplement te protéger. C'est ce qu'elle a toujours fait S, le prend pas pour toi.

    J'ai l'esprit comme celui de ma fille, embrouillé et qui tourne à 100 à l'heure sans parvenir à en faire quelque-chose. Keryane et son père ont l'esprit efficace et organisé, mais nous, tu parles ! Ca part vite en vrille quand on commence à tenter un truc !
    Nous partons chercher ma petite fille, Charlize, 11 ans, et dans un an au collège, c'est compliqué pour moi ça, de la voir grandir si vite ! J'ai eu Keryane assez tôt et elle nous a fait sa fille encore plus tôt !

    Tu la vois ?...

    Elle veut sortir toute seule de l'école maintenant, elle veut être grande, et assumer, parce que c'est elle la tête de la famille maintenant. Mais ça fait beaucoup pour ses frêles épaules selon moi. Et je la regarde sortir, chahutée par des garçons et quelques filles, elle est devenue la gamine dont la mère est une meurtrière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Lun 23 Jan - 22:39

Eh ben ne m'énerve pas^^

Je ne suis pas patiente, déjà de base, mais en ce moment encore moins, si elle ne veut pas que je m'énerve qu'elle fasse en sorte de ne pas m'énerver comme ça tout le monde est content! Mais ça personne ne semble le comprendre encore une fois! Je m'en fou en fait, je suis très bien toute seule. Ma mère est patiente, plus que mon père avec qui ça passe mal ces derniers temps, surtout depuis que ma soeur est enfermée. Il n'est pas capable de la faire sortir, le grand avocat!


Ouai ben j'ai pas besoin qu'on me protège!


Je suis assez grande pour m'assumer seule, je n'ai pas besoin qu'on me protège comme une gamine putain ! Quand est-ce qu'ils vont le comprendre?
On se rend à l'école ou on attends Charlize, je ne quitte pas mon baladeur mais je le mets moins fort pour pas que ma mère me casse les couilles si je ne l'entends pas. Non, je ne la vois pas, pas avant un petit moment avant qu'un groupe de branleur ne la bouscule.


Ils sont sérieux eux?


Ni une ni deux, je fonce vers ma nièce pour bousculer le dernier que je chose en train de l'emmerder.

Tu fais encore le malin là? Vas-y pousse moi maintenant!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Lun 23 Jan - 22:59


    Vous savez, les enfants ont leur période du "non", étant gamins, et puis ados, ils retombent dedans ^^ C'est non à chaque fois, elle passera son temps à me dire le contraire de ce que je lui dis, c'est comme une maladie, ou une habitude, ou une passion à ce stade-là ! Ma fille me casse les bonbons mais je n'ai pas le choix, ça se passe comme ça, elle souffre déjà assez sans que je ne sois obligée de lui dire les choses, elle est surtout assez lucide pour comprendre ce que je voudrais lui dire. C'est ma fille.

    Par contre t'as besoin d'arrêter de répondre...

    Je lui souris, et glisse une main dans ses cheveux puis caresse sa joue. Je suis fière de ma fille, très fière, mais je n'aime pas la savoir aussi triste, je le suis, moi aussi mais je suis sa mère, je suis aussi la mère de sa soeur, enfermée ici. Ma peine, la sienne, celle de son père... Et cette peine, c'est à moi de l'assumer.

    S... pas de bêtise...

    Tu parles, quand on menace de s'en prendre à ses neveux ou encore à sa soeur, elle montre les dents. Son père, elle le défend tout de suite beaucoup moins bizarrement ^^

    Si je te pousse tu restes en place ^^

    Alors lui, il a pas bien comprit son intérêt ^^ Je regarde tout ça d'un oeil discret, mais attentif. Charlize se colle à sa tante, morte de trouille que tout ça ne parte en vrille, si j'étais une bonne mère, je m'inquièterais un peu plus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Lun 23 Jan - 23:21

Je regarde ma mère en esquissant un sourire. Je ne sais pas comment elle fait pour être aussi patiente, qu'on soit clair, je ne le serais pas autant avec mes gosses! De toute façon, pour le moment j'en veux pas,  j'ai mon neveu et mes nièces c'est très bien comme ça. Je les adore et ils ont besoin d'être entourés en ce moment. Je passe beaucoup de temps avec Charlize, c'est comme une petite soeur, elle a besoin d'attention, alors je la traine avec moi quand je sors, je fais pleins de truc avec elle, je veux qu'elle se sente entourée même si ma soeur n'est pas là.

Ca va ^^


Levant les yeux au ciel, je vais pas les tabasser, juste leur faire comprendre à qui ils s'attaquent ces petits cons de branleurs!


Mais t'es sérieux? T'es un microbes!


Le poussant assez fort pour le faire tomber en arrière d'une main alors que de l'autre je caresse les cheveux de Charlize. Je m'avance vers lui et pose mon pied sur sa cheville, sans trop appuyé.


Qu'est-ce qu'on fait ma puce, on le laisse se relever ou on le laisse par terre comme le minable insecte qu'il est?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Lun 23 Jan - 23:32


    Non ça va pas ! J'ai trop peur qu'elle me fasse une connerie et qu'on me la retire, elle aussi ! Je ne sais pas si je suis très douée pour rationnaliser mais il est clair que pour le moment tout ce qui m'importe, c'est de pouvoir préserver ma petite, et mes petits enfants, mais ça n'est pas gagné vu les cons qui rôdent. Tous veulent y aller de leur grain de sel et il est hors de question que je ne les laisse faire quoi qu'il en soit. Alors je prends sur moi et je ne réponds pas à leurs bêtises, parce que sinon je vais leur rentrer dedans comme ma fille !

    Et toi t'es qu... Hey !

    Et merde, il est en train de prendre une raclée, ou du moins de se faire remettre en place par une gamine de 15 ans et moi je laisse faire, je dois vraiment être une hippie dans le déni pour laisser faire tout ça ^^ Mon mari serait dingue ! Il est contre l'injustice. Ouais, ben il a fallu que je prenne un juge, je dois aimer me faire chier.

    On... on... on pourrait peut-être le laisser faire ce qu'il préfère tatie ?...

    Elle est terrorisée, et je pense que c'est le moment de sortir de la voiture.

    Les filles... On rentre. Et toi, retiens la leçon parce que la prochaine fois je la laisse faire, compris ?

    Je laisse les gamines remonter et après un bisou à ma petite fille qui se penche entre les deux sièges, j'assène une claque pédagogique à ma grande.

    C'est quelle partie de ta tête qui déconne à ce point, hein ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Lun 23 Jan - 23:56

Je ne supporte pas qu'on s'en prenne aux personnes que j'aime, le soucis, c'est que je n'ai pas peur de grand chose et surtout pas de me battre, alors ça fini par péter. Je me suis déjà fait virer d'un lycée et je suis en conditionnelle pour celui dans lequel je suis. Pas que je travaille mal, mais le comportement est un soucis majeur chez moi. En même temps, on me prend comme je suis, sinon on dégage!

Je suis celle a qui tu auras affaire si tu emmerdes encore Charlize!


Je ne me laisse pas faire, ma nièce est morte de trouille, elle n'ose pas répondre, en même temps, elle morfle assez comme ça.


Et il préfère fermer sa gueule ou que je lui pète la cheville à ton avis?


Appuyant sur son pied avant que ma mère ne débarque. Non mais elle est jamais là quand il faut de toute façon, je vais devoir m'y faire. On rentre dans la voiture après que j'ai fais signe au petit con que je l'égorge si il recommence. Je claque la portière avant de prendre une tarte.


Mais t'es sérieuse la? Putain j'aurais dû les laisser faire? T'as pas bougé, je l'ai fais pour toi!


Mettant mon baladeur. Fais chier!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 0:04


    Je crois qu'il préfère que tu le laisses tranquille, il a comprit je crois...

    Je ne pense pas qu'il en soit autrement. En même temps il faut avouer que je ne suis pas très douée pour régler les conflits, pas que je sois souvent dedans mais on fait ce qu'on peut pour faire les choses bien ^^ Je ne suis pas une grande bagarreuse mais je n'aime pas me laisser faire alors je la ramène, souvent, très souvent et il faut dire que je ne suis pas douée pour éduquer mes filles sans bavure. S, c'est tout moi, tout sa mère, je ne l'ai pas loupée ! Pas assez ^^

    Parce que je... Et puis c'est pas le souci ! Je suis en train de te dire qu'on tape pas sur plus petit que soit ! Tu peux lui foutre la trouille sans l'abimer, non ? Et lève-moi ces écouteurs...

    Mais vous disputez pas, c'est pas grave...

    Ce qu'ils ont fait, si, c'est grave ! Et ma petite fille se recroqueville dans un coin de la voiture, le regard dehors et le cou dans les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 20:05

Eh ben on le laisse tranquille alors ^^ Tu t'en souviendras petit con ? C'est grâce à elle que je te fou la paix!

Qu'il comprenne bien que m'avoir sur le dos, ça peut être très usant, je suis aussi casse-couille que ma mère, vous imaginez le délire vous? Je ne veux pas qu'on s'en prenne à ma nièce, elle a assez morflé comme ça pour avoir un peu la paix et respirer. Elle comprend très bien tout ce qui se passe et je ne lui cache rien, je sais que ma mère veut la protéger, mais il faut lui dire la vérité. Kery ne sortira peut être pas avant des années si elle tombe sur un juge un peu con. Ca me rend malade!

Il fait quoi avec Charlize hein ? T'attend que ce soit elle qui revienne abîmée, ça lui a pas suffit avec son père. Fais chier, je rentre à pied!


Je sors de la voiture en claquant de nouveau la portière. Oh elle est solide la voiture à ma mère et puis c'est pas la voiture de bourge à mon père ! Je regarde Charlize par la vitre et lui fais un clin d'oeil pour la rassurer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 21:35


    Oui oui ! Je m'en souviendrais !

    Je pense qu'en effet, il va s'en souvenir le môme ^^ En même temps, s'il n'était pas venu faire chier ma petite fille, je pense qu'il aurait au moins eu la paix, mais c'est mal connaître S, il lui faut quelqu'un sur qui taper, et ça a été ce gosse. Je ne suis pas pour la violence sur les enfants, mais on va dire qu'il l'a mérité et qu'on lui donne les leçons qu'il n'a pas reçu de ses parents.

    Siobhan remonte tout de suite dans cette voiture ! J'appelle ton père ! Sio... ! Et merde !

    J'avance de quelques mètres et la rattrape, elle est têtue cette gamine mon Dieu ! Je continue de crier et de me donner en spectacle.

    Tu as tout intérêt à monter avant que je me mette après toi ma fille ! Je la vends ta guitare ?!

    Je sais, mes méthodes éducatives sont foireuses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 22:12

Un peu qu'il va s'en souvenir et si il a un trou de mémoire, je viendrais la lui rafraichir! Mes parents ne sont pas pour la violence, ce qui m'arrange, nous sommes d'accord, mais moi je dis qu'une branlée de temps en temps ne fait pas mal. Si ces parents ne lui ont pas appris comment se comporter, moi je vais lui apprendre. On est gentil avec ma nièce sinon on morfle, c'est comme ça. Si ma mère, ne bouge pas son cul, moi je le fais!
Remonte dans cette voiture? Je lui tends ma main d'un air de dire, vas-y parle toujours avant de monter le son de mon baladeur! Elle me soule, elle a comprit là ou pas du tout. Je suis têtue et continue à marcher, normal alors qu'elle gueule. Non mais sérieux, elle a du sang italien ma mère c'est pas possible!


T'as raison, vend le dernier souvenir de ta fille!


C'est ma soeur qui m'a offert sa guitare, elle n'en jouait pas et elle trouvait que j'en jouais beaucoup mieux.  Je la quitte rarement, je la prends souvent quand je sors avec mes potes et j'en prends soin comme de la prunelle de mes yeux.


Tu vas continuer à bloquer la circulation longtemps là?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 22:25


    Le dernier souvenir de ma fille, tu parles... Elle n'est pas morte ! Et je sais pourtant que ma fille ne veut pas y croire, elle ne veut pas croire à sa libération et encore moins au fait que sa grande soeur s'en sortira et recommencera sa vie, comme avant. Moi j'ai besoin d'y croire et de m'y accrocher. Conrad me soutient mais il est toujours plus réaliste, moi je suis l'artiste, l'utopiste.

    Ce n'est pas son dernier souvenir, Keryane va sortir !

    Et je le dis haut et fort, parce que j'y crois, et que Charlize se doit de l'entendre. Je suis en train de suivre ma gamine de 15 ans en voiture qui fait un caprice en montant le son de son baladeur.
    Elle me provoque en plus ! Et je plante mon frein à main et sort de la voiture pour la choper par le bras et la jeter à l'arrière et conduire jusqu'à la maison.

    Tu me fais chier ma fille !

    Une fois chez nous, je claque la portière à mon tour et passe un bras autour de Charlize.

    Tu goûtes et on fait les devoirs mon coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 22:39

Ben en attendant, elle est dedans!

Et je me demande de plus en plus si elle va sortir. Ma mère s'en persuade, elle en persuade ma nièce, mais mon père c'est différent, il soutient ma mère mais n'affirme jamais rien.  Je lui en veux de ne pas être capable de sauver sa propre fille!  Ca me fait peur tout ça et je ne sais pas le gérer, du coup je me renferme, je reste dans ma bulle et j'attends que ça passe.
Ma mère fini par piler, non mais elle a vraiment un soucis! Elle va se faire rentrer dedans et après elle va gueuler! Je ne sais pas ce qu'ils se sont trouvé mes parents, ils sont tellement différent, ce sont deux opposés! Elle me fait monter dans la voiture avant de rouler pour rentrer, ça va, on est à dix minutes, j'aurais pu rentrer à pied! Mais non, encore une fois, elle me gave!


Ouai ben c'est réciproque!


Comme ça, c'est clair! Je monte dans ma chambre en claquant la porte avant de mettre la musique à fond, du hard rock, juste pour faire chier, ça fait du bruit, c'est bien!


J'ai pas de devoir ce soir. Je pourrais jouer un peu dehors?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 22:46


    Et tu crois que te comporter comme ça changera quelque-chose ?!

    Je ne pense pas qu'elle veuille faire à mal, mais elle a 15 ans et réagit en conséquence, c'est on ne peut plus normal, j'imagine. Je tente de la comprendre et je suis beaucoup plus douée à ce jeu-là que mon propre mari qui ne comprend parfois pas un traitre mot de ce qu'elle voudrait exprimer. Mais ma fille est révoltée, elle est pour le moment mal dans sa peau, et je le comprends, il suffit simplement qu'elle se mette à réfléchir un peu plus profondément pour s'en rendre compte.

    Et baisse moi cette musique de sauvage !

    Je peux gueuler, tu parles, ça changera rien de toute façon, trop butée sur la question pour finir par donner quelque-chose ^^ Je ne suis pas très douée pour faire les choses bien, mais encore moins quand il s'agit d'éduquer mes filles. Conrad a ce truc avec Keryane, que j'ai moi avec S.

    Oui mon coeur, bien sûr. Tiens, tu prends à goûter pour ton frère et ta soeur aussi ?

    Lui donnant tout un tas de gâteaux et de jus de fruits pour les installer sur la table de dehors.

    Baptiste, Emma ! Les bébés, on goûte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 23:08

Et tu crois que faire l'autruche changera quelque chose. Arrête maman !

Je ne sais pas trop ou j'en suis, je suis perdue, je ne me sens pas à ma place, je sais que ma soeur n'est pas à la sienne, je n'arrive pas à trouver d'équilibre pour sortir la tête de l'eau. Je ne suis pas dépressive, mais je me sens pas bien dans ma vie. Je n'ai pas grande estime de moi et ma soeur qui m'encourageait n'est plus la pour le faire.
J'entends ma mère gueuler et je monte un peu plus le son, histoire de ne plus l'entendre, m'allumant une clope en m'asseyant sur mon lit pendant qu'elle fait gouter les petits. Ils ont un équilibre à la maison, même si ils n'ont plus leur mère, avec papi et mamie, c'est l'éclate!

Oui merci !


Ils vont tous s'installer sur la terrasse et j'ouvre la fenêtre pour les regarder d'en haut.


Hey crevette!


Je regarde ma nièce et lui balance une tablette de chocolat blanc avec des noisettes, ceux qu'elle adore!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mar 24 Jan - 23:19


    Je vais me la faire un jour cette gamine je vous jure ! Je ne sais pas comment je vais lui apprendre à relativiser ou à arrêter de répondre comme ça mais je vous jure que ça va lui faire tout drôle ! Je ne suis pas certaine que ça lui serve de leçon de se prendre une raclée ou deux, trop butée pour ça, et si Keryane était encore ici, en tout cas pour le voir, elle irait la défendre comme elle prend soin de sa nièce !
    Je laisse la petite aller sur la terrasse avec son frère et sa soeur, 2 ans et demi, mais ils ont toute l'énergie d'un troupeau entier !

    Doucement les bébés, on commence pas à s'étouffer parce que papi il va péter un plomb ^^

    Mon mari ne supporte pas qu'ils soient en difficulté, qu'ils soient tristes ou aient du mal à supporter l'absence de leur mère.

    Merci !!! Viens la manger avec nous !

    Elle n'aime pas quand tout le monde est dans son coin, Charlize a besoin de son monde autour d'elle.

    Les bébés, je vous sers quoi ? Baptiste, doucement sur la chaise ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mer 25 Jan - 0:12

Je sais que j'emmerde tout le monde, je le vis relativement bien au final, c'est pour les autres que c'est chiant, mais ça aussi j'en ai conscience! Mon père gardait les petits apparemment, Baptiste et Emma sont des bébés, des bébés qui bougent et qui font pleins de bêtises à deux! Charlize est plus calme, plus posée, elle n'a jamais vraiment eu le choix en même temps, avec son connard de père!

Mé lé m'étouffe pas^


Non non elle en a plein la bouche, mais elle ne s'étouffe pas. Ils ont réponse à tout ces gosses c'est assez impressionnant au final de voir à quel point ils peuvent être à l'aise alors que Charlize a peur de tout. Ils ont leur chambre ici, mais Charlize vient souvent me rejoindre la nuit pour qu'on dorme ensemble.


Mais lé suis cro fort moi ^^


Ah ouai t'es toujours cro fort si je fais ça ?


Tirant la chaise en arrière pour lui faire croire qu'il va tomber avant de le retenir et de le redresser. Je me penche vers lui pour lui faire un bisou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryl Sadler

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   Mer 25 Jan - 0:32


    Oui ben méfie-toi ^^

    Et je lui sers un grand verre de Coca. C'est du sucre, tout ce qu'il faut pour ne pas dormir ce soir, je le sais, mais après tout, ils ont besoin de compenser, pas d'école demain, on va pouvoir faire la cabane dans le salon, tous ensemble, et le mettre à sac pour pouvoir faire ce qu'on y veut ^^ J'ai réussi à faire de Conrad autre chose qu'un juriste en lui faisant deux filles, deux gamines qui bougent et qui aiment jouer les princesses, en tout cas pour la grande. Mais S n'était pas la dernière à aimer foutre son bordel partout où elle se pose ^^

    T'es sans doute cro fort et cro beau, mais tu fais cro des bêtises là ^^

    Je l'embrasse tendrement sur le front avant que S ne lui foute la trouille et qu'il se mette à râler, une princesse ce gosse ! Pire que sa soeur !

    Mais euh !!!

    Ca fait moins le malin, c'est une évidence, mais ça me fait rire. Ils ont au moins l'air de trouver le temps moins long ici, je ne sais pas trop ce que ça veut dire. Mais il va falloir qu'on continue à les entourer.
    Nous passâmes bien la soirée à faire une cabane dans le salon et tout ce petit monde fini par trouver le sommeil sans trop forcer.

    FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes filles, mes bonheurs, leurs malheurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ENIGMES DES 3 PETITES FILLES
» Quizz pour les filles : quelle roliste etes vous ?
» Les Pédo Filles
» Les filles de chez Soleil
» Forum de Clamp(y a pas beaucoup de filles ici, mais bon...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version Sharon Stone (New-York)-
Sauter vers: