One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Lun 2 Aoû - 21:39


    J'ai passé le week-end chez papa. Je n'avais qu'une hâte, rentrer. Comme à chaque fois que je partais chez lui. Nous nous sommes disputés, mais c'était beaucoup plus important que toutes les fois où j'ai osé lui tenir tête. Je ne suis pas le genre à être envers et contre tous. Bien au contraire, je suis plutôt docile, sauf sur un seul sujet : James. Je suis intransigeante avec lui. Je l'aime, comme jamais je n'aurais cru ça possible de la part de quelqu'un. Il représente tout pour moi, mon présent, mon avenir et un peu de mon passé maintenant, quelques mois que nous sortons ensemble, et je suis très fière et surprise de notre histoire. Après tout pour beaucoup de monde, nous sommes une histoire à part. Ca ne durera pas selon certain. Et puis pour d'autre il s'est déjà taper la moitié du lycée depuis qu'il est avec moi. Mais moi je sais que c'est faux. Il m'aime moi, il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement. Même si ma confiance en moi est très réduite voir limite néante.
    En rentrant, j'ai dis bonjour à tout le monde, mes frères et soeurs, Alice 13 ans, les jumeaux Cameron et Logan, 9 ans, Clara 3 ans et Chelsea, quelques mois. J'ai eu besoin de les retrouver. Seulement après le dîner, que j'avais passé dans le silence, j'étais allé m'enfermer dans ma chambre. Avec mes bouquins. Sans musique, je voulais me concentrer, du moins le tenter. En tailleur sur le lit, jogging gris et t-shirt noir des plus banals, ça c'est du top niveau du "j'en ai marre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Lun 2 Aoû - 23:39

Juliette avait passé le week end chez son père et comme toujours, elle était rentrée toute pensive, pas du tout avec nous. Triste même. Elle avait à peine diner alors que d'ordinaire, c'était un moment qu'elle aimait. On était tous ensemble avec les petits qui mettaient un bordel monstre enfin surtout les jumeaux et Clara qui commencait à les suivre! Mais ce soir ma belle fille était restée quasi muette. Je n'aimais pas la voir comme ça. Elle était comme ma fille. J'avais pris Erika et Juliette avec sans faire aucune différence avec mes enfants. Apres le repas, Juliette était allée s'enfermer dans sa chambre sans demander son reste et je ne l'avais pas revu de la soirée.

J'étais inquiet de la voir comme ça. Après avoir couché tous les petits monstres et croyez moi il y avait du boulot, j'avais été voir ma belle fille. Je voulais savoir ce qui la tracassait, son père sans doute. Erika m'avait un peu parlé de son ex mari, en vitesse, elle ne s'attardait pas, mais elle n'avait pas une haute estime de lui et quand j'entendais parler de la façon dont il traitait sa fille, je n'avais pas non plus une haute estime de lui. Un père est censé être proche de ses enfants, pas les enfoncer sans arrêt. je frappa doucement à la porte de Juliette avant d'entrer une fois qu'elle m'eu donné son autorisation. Elle avait 16 ans et besoin d'intimité , jamais je ne me serais permis d'entrer sans frapper.

Je te dérange pas ma puce ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Lun 2 Aoû - 23:50


    J'étais pensive, c'est le mot. Ma mère n'était toujours pas rentrée du boulot. Je lui avais envoyé un message pour lui confirmer le fait que j'étais bien rentrée à la maison. Je n'avais pas voulu l'appeler de vive voix, elle aurait senti que ça allait mal, et j'avais juste besoin de quelques heures, pas plus. Ensuite je trouverais ma pêche !
    Les bouquins, le travail, c'était tout ce qu'il me fallait pour me changer les idées, mon attitude studieuse remplacerait surement ma culpabilité, je n'en savais rien mais ça ne coutait rien d'essayer au moins.
    Assise sur mon lit, j'entendis frapper. Aaron. Je releva la tête en lui demandant d'entrer, je n'avais pas l'habitude de ça. Il était super avec moi. Depuis trois ans que ma mère et lui étaient ensemble, je n'avais jamais rien eu à lui reprocher, ni pour moi et encore mions pour son comportement avec elle. Il était juste génial. Elle avait trouvé son prince charmant, un peu tard mais c'était déjà ça.

    Non, non non. Un problème?

    Je ne sais pas, peut être que j'avais oublié de faire quelque chose, ou bien il avait besoin de mon aide. J'étais toujours prête à rendre service, et puis vu le nombre que nous étions, il était rare qu'on puisse se retrouver à deux. J'adorais Aaron et me confier à lui n'était pas dans mes habitudes, mais rien que le fait de l'avoir à nos côtés nous suffisait à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 0:27

Sa faisait trois ans que je vivais avec Erika et ça avait été comme une évidence pour moi. Aprsè la disparitiion d'Ellie, je m'étais concentré sur mes enfants, oubliant ma vie d'homme, mais Erika avait fait son apparition et maintenant je ne jurais que par elle. Elle m'avait sauvé, au même titre que mes petits. J'étais fou de cette femme et je faisais tout pour le lui montrer ... en même temps je lui avait fait deux enfants c'est quand même une belle preuve d'amour!
Juliette était calme, trop calme selon sa mère, elle n'avait pas vraiment de crise d'ado à proprement parler, les seuls fois ou elle résister c'était pour James qu'Ericka avait du mal à accepter. Elle avait du mal à voir sa fille grandir c'est aussi simple que ça et je le comprenais tout à fait, mais 16 ans, c'était l'âge des premiers petits copains, mais ce qui inquiétait ma femme c'était que sa fille s'accroche autant à James.

J'alla m'asseoir prêt de ma belle fille, prenant une chaise pour la regarder, elle était encore dans ses cours, c'est ERika qui allait gueuler! Elle voudrait que sa fille sorte un peu plus, laisse un peu ses révisions!

C'est plutôt à moi de te demander ça ? Qu'est-ce qui se passe ma puce?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 0:47


    Aaron était très attentif à nous tous, nous sommes nombreux et je suis la seule à ne pas être sa fille, et pourtant il ne faisait pas de différence. Ici il n'y avait qu'un garçon, Logan, et pourtant j'étais comptée parmis les autres, comme une enfant à part entière. Je sais que ma mère n'y est pas innocente, elle n'aurait pas pu rester avec un mec avec qui ça ne colle pas aussi bien. Et puis il en faut pour ne pas s'entendre avec Aaron, il est juste génial. Je ne me plains pas de la vie que j'ai ici, au contraire.

    Tout... Tout va bien Aaron. Ca va.

    Je pris une profonde inspiration et lui offrit un sourire des plus factices en regardant mes bouquins, baissant le regard sous le prétexte de poursuivre mes révisions. Je comprenais maintenant pourquoi maman ne pouvait pas lui mentir, Aaron a un regard des plus prenant et il lit tout en nous, comme on lit tout en lui.
    C'est assez impressionant de pouvoir tout savoir de quelqu'un rien qu'en le regardant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 1:11

Le "sa va " de Juliette n'eu pas le don de me rassurer. Elle avait le regard fuyant, comme souvent, encore une séquelle laissait par son père. Ce mec est un enfoiré. Je compris qu'il y avait quelque chose qui clochait, quelque chose de plus que les autres fois . Je n'étais pas très adroit pour parler, en général, c'était Erika qui s'occupait de consoler sa fille, de la rasssurer ou de simplement lui tiré les vers du nez et en général, elle y arrivait très vite! De toute façon, elle harcelait les gens jusqu'a ce qu'ils craquent et elle était tellement chiante qu'en général, ils craquaient vite! Juliette la première, elle ne pouvait rien cacher à sa mère, elle la connaissait trop bien et son moindre changement d'humeur n'échappait pas à ma femme.

Non sa ne va pas Juliette, je le vois bien.

Très doucement, je leva son visage pour qu'elle me regarde. J'étais très doux avec mes enfants , tout comme avec ma femme, les brusquer ne servait à rien. La dialogue et l'amour était la meilleure méthode d'éducation. Je remis quelque mèches de ses cheveux en place derrière son oreille. Elle avait tendance à se cacher derrière ce qu'elle pouvait!

Raconte moi ma puce? C'est ton père?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 1:26


    Aaron et ma mère savaient toujours quand l'un d'entre nous n'allait pas comme il le fallait. En même temps ils étaient parent de 6 enfants en tout, mais ils avaient ce petit truc en plus et une attention particulière pour chacun de nous sans jamais en oublier un seul.
    Mon beau père était tout aussi attentif à moi qu'à tous les autres, porutant je n'étais pas la sienne et la plus grande. J'étais une ado, n'importe qui aurait trouvé le prétexte de dire que j'étais grande pour ne pas avoir à se soucier de moi, mais il était bien différent.
    Il prit mon menton et me força à le regarder, cette petite touche de tendresse que je n'avais jamais connu de la part d'un homme de l'âge de mon père qui pourrait très bien être à sa place.

    Ouai on s'est un peu engeulés ce week-end.

    Depuis que je fréquentais James mon langage s'était un peu relâché, ce qui n'était rien comparé à celui de ma mère on est OK !
    Je le voyais m'interroger du regard, à moi d'assurer !

    Mais ça va c'est... C'est rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 1:48

Juliette avait le don de vouloir éluder les questions qui ne lui plaisait pas ou auxquelles elle ne voulait simplement pas répondre, elle était un peu comme sa mère pour le coup. Si Erika ne voulait pas parler d'un sujet, elle ne le faisait pas, elle répondait à une question par une autre question, il fallait la suivre parfois! Juliette était un peu pareil sauf qu'elle disait toujours que tout allait bien. Elle ne voulait pas être un soucis pour personne mais elle avait sa place parmis nous, une place à elle qu'elle méritait.

Elle s'était un peu engueuler avec son père .... comme toujours, de toute façon d'après ce que j'avais compris, il lui prenait la tête pour tout et pour rien et plusieur fois ERika était aller le voir pour le calmer jusqu'au jour ou elle perdrait son calme et sa lui ferait tout drole. En général j'essayais de la calmer avant qu'elle n'aille le voir parce que la tornade Erika était parfois incontrolable!

Non ce n'est pas rien chérie, je le vois bien. Qu'est -ce qu'il t'a dit pour te mettre dans cet état.

Je n'étais pas très bavard, mais j'étais persuadée que Juliette avait besoin de se confier, ça la soulagerais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 1:55


    Mon père était un roman à lui tout seul et pour le suivre c'était mission impossible, à part peut être ses maitresses, les infirmières ou les petites stagiaires qui espèrent monter en grade en se tapant le patron. Je n'étais pas si naive que ça, je sais ce qu'il se passait au bureau. J'avais 16ans mine de rien et je vivais une histoire d'amour avec le play boy du lycée. Si à 16 ans ça se passe comme ça, à son âge ça doit être carrément crade ! Il a de l'argent, du pouvoir et une réputation alors pourquoi s'en priver hein?
    Aaron était super attentif, tendre aussi, il était le père idéal. Pourquoi avait elle attendu si longtemps avant de le rencontrer? Je suis sure que d'avoir eu un mome à 16 ans il aurait assumer lui. Il n'avait pas eu Alice beaucoup plus tard d'ailleurs.

    On s'est engueulés... A propos de James, mais... Enfin ça va, c'est fini.

    Le "mais" je vais le garder pour moi OK? Je ne suis pas du genre à m'étaler, surtout pas sur mes week-end avec mon père. Je ne me plaignais jamais, je détestais ça. De toute façon ça n'aurais rien changé, mon père exercerait ses droits de visite aussi longtemps que ça ferait chier ma mère. Et ça je le savais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 2:26

Bon alors la elle s'enfonce la petite au lieu de me rassurer elle me fait encore plus flipper ... Je n'aime pas quand elle ne fini pas ses phrases, c'est rarement bon signe, je le sais elle est comme sa mère encore une fois! Je m'approcha un peu plus d"elle, je cherchais à la mettre en confiance. Elle s'était disputé avec son père à cause de James, ça ne m'étonnais qu'a moitié vu la manière dont elle défendait bec et ongle, mais avec son père ça devait moins bien passé qu'avec Erika et pourtant c'est pas peu dire! Parce que ma femme est très chiante sur le sujet et surtout très suceptible! Il vaut mieu éviter le mot James dnas la conversation si elle est énervée!

Mais quoi Juliette ? Qu'est-ce qui est fini ? Ma puce ... il t'a puni parce que tu as défendu James?

Ca ne m'étonnerais même pas. Je comprenais qu'elle défende son petit ami c'était normal, mais je doutait que ça plaise à son paternel. Encore une fois, je leva son visage pour qu'elle me regarde. Elle n'avait pas à éviter mon regard, elle pouvait avoir confiance en moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 2:34


    Je ne sais pas de qui je tiens ça mais je ne sais absolument pas mentir, à qui que ce soit, j'ai toujours été super nule pour ça. Peut être que je suis trop sincère, peut être que c'est aussi pour ça que je ne fais pas partie des têtes d'affiche au lycée, je serais plutôt du côté des intellos discrètes et je touche une petite notoriété de part ma liaison avec James, rien de plus. En fait je pense que je ne suis bonne qu'à vivre par substitution. Mais ça je m'en contente tant que c'est avec James.

    Non il ne m'a pas puni non... Sourire dégouté. J'ai défendu James et il m'en a collé une. Mais c'est ma faute, j'ai dépassé les bornes.

    Je l'avais traité de salaup, c'était juste sorti tout seul et ce serait sans doute la plus grosse erreur de ma vie. Ma mère lui balançais ça souvent, mais venant d'elle c'était comme un bonjour ! Je pense que le problème que mon père avait avec moi était que je devienne comme elle, ah ben là pour le coup le paternel il n'avait pas été sourd !

    Tu ne diras rien à maman hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 3:01

Juliette et James c'était un tout, l'un n'allait pas sans l'autre et c'était de plus en plus fréquent que James passe la nuit ici. Ca ne me dérangeait pas le moins du monde, je préférais la savoir ici que dans un squatt paumé! Mais alors sa mère était atroce, elle apssait son temps allait les voir, sous prétexte de voir si ils n'avaient besoin de rien .. une plaie vraiment! Juliette était patiente heureusement parce que je pense qu'une autre ado l'aurait envoyé bouler il y a un bon moment!
Ce qu'elle me dit me scotcha. Son père avait lever la main sur elle, c'était lâche, petit. S'en prendre à un enfant est quelque chose que je ne peux pas cautionner, je le sais pour l'avoir vécu, ça ne sert à rien. Quoi qu'elle ai pu lui dire, il n'avait pas à faire ça.

Non Juliette rien ne justifie ça.

Elle me demanda de ne pas en parler à sa mère .... Est-ce que je pouvais vraiment faire ça ? Si il l'avait frappé une fois, il pourrait très bien recommencer et ça je ne pouvais l'imaginer.

Juliette il t'a frappé ce n'est pas rien. On ne peut pas lui cacher ça ...







Je venais de rentrer et je ne vis personne dans le salon ... bizarre. C'était rare qu'Aaron aille se coucher avant que je rentre. On aimait se coucher ensemble c'était notre moment de la journée car il nous arrivait de ne pas nous voir de la journée entière et je trouvais ça long! Oui je suis en manque constant de mon mari! Je posa mes affaires avant de monter embrasser les petits, je fsaisai ça tous les soir, j'avais besoin de les retrouver. Juliette et Alice ne dormirait surement pas mais les jumeaux et les deux petites devraient être dans les bras de Morphé depuis un bon moment.
J'arriva devant la chambre de ma grande, qui était la première dans l'ordre! Et je l'entendis parler à Aaron .... mais ce que j'entendis, me mit hors de moi, je rentra dans la chambre sans crier gare et regarda Juliette...

C'est vrai ce qu'il vient de dire ? Ne me ment pas Juliette.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 3:08


    Je comptais sur la discétion d'Aaron. Non pas que je souhaitais qu'il mente à maman, ce serait plutôt une façon de la protéger. Elle culpabiliserait, je la connais assez pour ça. Et je ne souhaitais pas ça. Après tout j'avais dépassé les bornes, même plus que celles que ma mère ce serait fixés. Mais menacer d'appeller les services sociaux pour que James se retrouve en foyer loin d'ici n'était pas parmis les chose que je pouvais accepter sans me ronger de l'intérieur. Et il aurait pu le faire, James est originaire de New York, alors il se serait retrouvé au bout du pays, sans qu'on ne puisse se voir. Je ne passais plus une journée sans le voir, alors vous imaginez des années?
    Il tenta de refuser la proposition, mais de toute façon ma mère arriva juste à temps... Toujours là quand il faut pas !

    Non maman c'est... Je l'ai mérité, je n'aurais jamais du dépasser les bornes comme ça...

    Je ne voulais surtout pas qu'elle en fasse une affaire d'état. Les petits dormaient, ce n'était pas le moment de taper un scandale, je m'en remettrais après tout. Je n'avais de toute façon pas de marques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 3:28

Si il y a une chose que je ne tolèrerais jamais c'est qu'on fasse du mal aux personnes que j'aimais et en particulier à ma fille, elle en avait déjà assez bavé comme ça! Entendre ce qu'elle venait dire, me rendit dingue. Je n'avais aucune estime pour mon ex-mari, je crois qu'il est même la seule personne au monde que je déteste vraiment. Je le connaissais, il était dur, méchant et avec un verre de trop il pouvait même devenir violent. Mais apprendre comme ça qu'il s'en était pris à ma fille , c'était trop. Qu'il s'en prenne à n'importe qui, à moi si il voulait, je sais que je suis la personne qu'il hait le plus, au moin on est quitte, mais pas à ma fille, personne ne touche à ma fille! Quand elle me confirma ce que j'avais entendu, je savais ce qu'il me restait à faire.

Je ne veux pas t'entendre dire ça!

Elle n'y était pour rien si son père était le dernier des connards ... ok j'aurais pu lui dire sur un autre ton au lieu de gueuler sur elle comme ça, mais la je voyais noir, pas contre elle biensure, mais contre son père!

Ok ... il va le regretter.

Je dévala les escaliers sans demander mon reste, je m'excuserais plus tard auprès de ma fille. Pour le moment j'avais une vendetta à mener! J'attrapa mes clés de voiture, mon arme, et je fila dehors en claquant la porte pour retrouver ma voiture bien décidé à aller voir mon ex-mari !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 12:45


    Les choses prenaient de l'ampleur à une vitesse fulgurante ici. Et je sais de quoi je parle. Erika était du genre très impulsive, mais on passait d'une baisse de moral aux aveux de Juliette concernant son père. Même si ce n'était qu'une gifle, personne n'a le droit de lever la main sur un enfant, quel qu'il soit et pour quelque raison que ce soit. C'est lâche, et ça ne mène à rien. La preuve, Juliette ne démordait pas de James, et je pense qu'il lui faudrait un peu plus que ça. Elle en était amoureuse comme moi j'avais été amoureux d'Ellie. Mais aussi comme Erika avait été amoureuse de son ex mari, et c'est ça qui devait la faire flipper. Tout ça pour dire que ça ne se passait pas toujours aussi mal. Je comprenais complètement qu'Erika veuille protéger sa fille, mais on ne règle pas la violence par la violence, seulement ça ne doit pas être dans ses codes.
    Alors en la voyant débouler dans les escaliers je me lança à sa poursuite, elle voyait rouge, pas le moment qu'elle nous fasse une boulette, je ne tenais pas à aller la voir au parloir durant les 30 prochaines années!
    Alors usant de mes vestiges de lycéen super sportif, vous l'aurez remarqué, je me lança sur le siège passager avant qu'elle ne démarre.

    Erika arrête toi ! Ca ne mène à rien.

    Pas le moment de lui prendre le volant, ça allait mal finir. Non mais ma femme conduisait toujours aussi vite? Je devrais peut être commencer à lui parler de l'assurance vie. Ou alors les dieux sont avec elle, je ne sais pas mais c'est pas super rassurant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 19:37

J'avais filer tout droit vers ma voiture. Je ne sais pas si j'avais déjà été aussi en colère, aussi déterminée et aussi pleine de culpabilité! Je m'en voulais d'avoir laisser ma fille continuer à aller chez son père, je voyais bien que ça n'allait pas, j'aurais du faire quelque chose. Quand j'étais partis, mon ex-mari avait tout fait pour avoir la garde de Juliette, il savait que si je perdais la garde de ma fille, je perdais tout, elle était mon seul repère et je n'aurais pas supporté d'être séparé d'elle et il le savait. Il avait obtenu un droit de visite le week end et franchement je me demande pourquoi il s'obstine à vouloir voir sa fille si c'est pour lui pourrir la vie ... ou la mienne. Il sait très bien que ce qui atteind Juliette m'atteind moi et surtout, il sait que je ne supporte qu'elle soit seule avec lui. Pas pour rien qu'il lui interdit de me téléphonner ... il dit qu'il faut qu'on coupe le cordon toutes les deux! Non mais qu'il se mèle de ses affaires!
J'arriva dans la voiture et démarra sans réfléchir, faisant à peine attention au fait qu'Aaron venait de s'asseoir à coté de moi! Je n'étais pas en état de protester. Je démarra en trombe et emprunta la grande route sans me soucier des autres voitures! J'entendis d'une oreille ce qu'il me dit, mais je n'y répondit pas. Par contre je fila un grand coup de klaxone à la tortue qui ramait devant moi !

Putain bouge toi connard! !!!

Oui oui très distingué ! Comme dirait Clara 2 $ dans la tirelire des gros mots .... je dois en etre a 50$ en deux jour ^^^^! Je roulais a vitesse max ...120 en ville vous y croyez vous ? je slalomais entre les voitures sans aucun problème!
On arriva devant l'hopital sans encombre et je vous jure que c'est un miracle en soit! Je me gara à l'arrache, à moitié sur une place, à moitié sur une autre et je sortis en claquant la porte me dirigeant vers l'entrée de pied ferme! Je priais pour qu'il soitla !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 19:45


    Je n'avais encore jamais eu l'occasion de voir Erika dans cet état là, remarque j'aurais sans doute été dans le même si on avait fait du mal à mes enfants, à Juliette y compris, seulement c'était son père et je ne m'étais jamais donné le droit de m'imposer entre elle et lui. J'espérais encore qu'il se rende compte de la chance qu'il avait d'avoir une fille aussi géniale que la sienne. Seulement l'espoir fait vivre, mais ne fait pas avancer. J'étais trop naïf et ça Erika me le disais assez souvent.
    Elle manqua de renverser quelqu'un, pila à un feu rouge. Et moi qui manqua de manger le pare brise. Remarque on allait à l'hôpital ^^

    Erika bordel !

    Sa façon de se garer serait sans doute celle de ma soeur. Je n'ai rien contre les femmes au volant mais Alana est du genre... Petite voiture pour petites encombres ! Enfin on s'y faisait. Elle savait conduire incroyablement bien et dieu merci pour les 10 dernières minutes mais la façon de se garer laissait à désirer.
    Je la suivit comme je pu quand elle entra dans l'hôptial.

    Erika donne moi ton arme.

    Ah oui ça je n'avais pas oublié.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 21:58

Je savais très bien conduire! Au boulot c'est toujours moi qui conduisait ... en même temps à la maison aussi, je n'aime pas rester assise sur le siège passager à regarder le temps passer, je préfère gérer le volant! Et puis j'aime pas qu'on conduise ma voiture ... je sais je suis comme un mec! Je sais qu'Aaron se fou royalement de sa voiture ... enfin si il a une rayure c'est pas la fin par contre moi, si j'en chope un qui me fait une rayure, je le démonte !
Je failli renverser quelqu'un ... enfin c'est lui qui passait quand j'arrivais , il aurait pu attendre, je pila .... a oui le feu était rouge c'est peut être pour ça qu'il passait! Je vis Aaron décoller du siège .. enfin décoller façon de parler, mais il avait fait un bond en avant ... il à cas se tenir lui aussi! Et en plus il gueule, moi je lui ai jamais demandé de venir! En même temps je n'étais pas réceptive pour deux sous là, j'étais dans une sorte de bulle de nerf qui ne se percerait que quand j'aurais démoli mon ex -mari! Je me gara en vrille et entra dans l'hopital mon mari sur les talons.

Pas question !

Que je lui donne mon flingue, mais biensure! Je ne l'avais pas pris pour m'en servir, mais pour faire peur à mon ex, ce n'était pas très déontologique je sais, mais si jamais il s'excusait peut etre que je n'aurais pas à le sortir en attendant il restait accroché à ma ceinture. Je ne pris pas le temps d'attendre l'ascenseur mais dévala les escaliers pour arriver jusqu'au bureau de mon ex mari. Pas de secrétaire à cette heure, tant mieu ... quoi que elle était peut etre sous le bureau ça ne m'aurait même pas étonné ^^^J'ouvris la porte de son bureau sans crier gare alors qu'il était debout en train de dicter les comptes rendu d'un patient, il le faisait souvent à la maison, d'ou l'interdiction pour ma fille de faire du bruit ^^^^ Sans réfléchir un seul instant je fonça vers lui pour lui balancer un violent coup de poing , me démontant au passage mais ça c'est accessoire!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 22:07


    Inutile d'insister, déjà en temps normal j'ai rarement le dernier mot mais alors là ce n'est même pas la peine de l'envisager. Alors oui je suis flipée, oui je l'aime et j'ai vaguement l'impression qu'elle va faire une connerie qu'elle regrettera plus tard, enfin bref, on s'en contentera et on va juste se limiter à éponger les dégats. Telle une balle à tête chercheuse, elle fonça dans les couloirs de l'hôpital.
    Entrant dans le bureau, d'ailleurs elle avait tout de suite su où le trouver, elle lui administra une droite MONUMENTALE ! Erika... Je n'aurais pas osé faire ça, même avec un mec. Non je vous jure que là ça me faisait réfléchir pour la prochaine dispute. Elle bossait vraiment CONTRE les terroristes? C'est elle la terroriste là !

    - Mais tu es complètement malade ou quoi !

    Ah ça il mettrait quelques jours à s'en remettre, si elle ne lui avait pas pété la machoire il pourrait remercier le ciel. Et en plus il rétorquait ce con ! Je serais lui je ferais profil bas. J'aurais pu m'énerver et lui dire de tout, mais je crois que ma femme va s'en charger... Je vais compter les points, c'est moins dangereux ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 23:01

Je n'avais pas réfléchit, comme souvent je sais, mais j'étais tellement sur les nerf que j'avais foncé tête baissé. Et pour le coup, il avait été surpris. Je n'étais violente ... enfin pas souvent en tout vas, juste nerveuse et super impulsive, mais mon ex-mari ne m'avait jamais vu sous cet angle. plusieurs fois je lui avais balancer ce que je pensais de lui, mais jamais j'en était venu aux mains et pourtant c'est pas l'envi qui m'en manquait je vous jure!
J'y avais été fort, il ne s'y attendait pas ... bon je m'étais massacré la main mais quand il me répondit, je l'attrapa pour le plaquer au mur. Je ne sentais pas ma force. Quand j'étais marié, je n'avais jamais osé faire ce genre de chose, souvent parce que quand on s'engueulait, quand il était un peu brutal, il y avait Juliette à côté, dans sa chambre et que je ne voulais pas que ça dégénère. Mais aujourd'hui je me lâchais.

Si tu la touche encore une fois j'te tue c'est clair ?!

Je le regarda durement quand il me repoussa violemment pour que je le lâche. Qu'une femme ai le dessus sur lui, lui était insuportable mais moi je trouvais ça drôle! Aaron était resté en retrait, je préférais ..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 23:15


    Erika ne se controlait plus et je n'irais pas la chercher si j'étais Ed, aussi con soit il ce n'était pas le moment et il devait bien le voir. Seulement il ne pu s'empêcher. Je ne sais pas ce que j'aurais fait pour disparaitre au moins un instant. Mais j'assistais à tout ça, impuissant parce que min intervention risquait de jeter de l'huile sur le feu et ce n'était pas le moment, lui jouait la fierté, chose qu'il fallait oublier face à elle quand on parlait de Juliette.

    - Elle est venue se pleindre, il n'y a vraiment rien à en faire de ta gamine.

    Second round, alors là elle ne se contente plus de le couler dans une dalle, elle le brule vif avant. Il tentait de se rendre une contenance en se massant la joue, une infirmière le réparerait. Moyennant promotion canapé selon Erika.
    Elle allait pour rétorquer en lui en mettant une seconde.

    Erika.

    Je la retenais comme je le pouvais, posant une main sur son épaule, pour tenter de la calmer, il n'en valait pas la peine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mar 3 Aoû - 23:59

Non mais si il cherchait à en prendre une autre qu'il continue à me chercher comm ça et ça n'allait pas trainer. Ma fille se plaindre, elle était la gamine la plus forte que je connaisse, elle ne disait rien, jamais, il fallait lui sortir les vers du nez pour savoir le fin mot de l'histoire, il fallait surtout beaucoup de patience qualité que je n'avais pas, mais à son contact, je faisais de mon mieu pour être toujours douce et calme. c'était ma fille, avec elle je pouvais avoir toute la patience du monde. J'allais le frapper à nouveau mais je senti la main d'Aaron se poser sur mon épaule comme un appel au calme. Il n'était pas intervenu, mais je savais qu'il était la pour me canaliser si jamais il y avait débordement. j'étais bien contente qu'il soit la, je ne sais pas si je me serais retenue sinon . Dans l'optique ou j'étais j'aurais pu le plier en deux ... ou au moins essayer!

T'es qu'un connard! Tu ferais bien de faire attention a ce que tu fais avec MA fille si tu ne veux pas avoir de problème. Je ne te le redirais pas , si tu la touche encore, je ne serais pas aussi gentille.

Oui oui la je n'étais gentille .... Je m'écarta de lui, laissant retomber un peu la pression, allant vers mon mari, j'avais besoin de le sentir près de moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mer 4 Aoû - 0:13


    - En attendant TA fille tu ferais bien de la tenir. Avant qu'elle ne devienne comme toi, et de faire attention à ses fréquentations. Tu risques d'avoir à t'en occuper dans les prochaines semaines, mais derrière les barreaux.

    Il était vraiment sans pitié avec Juliette. Moi je la trouvais ado modèle, si Alana avait pu en prendre de la graine à son âge ! Ou Ellie, au choix. En attendant on n'avait jamais rien à lui reprocher, ni une facture de téléphone, ni un couvre feu, ni une mauvaise note, rien. Pas même une attitude un peu déviante, jamais elle ne répondait, elle se contentait de faire ce qu'on liu demandait, et de se tenir sage, une élève modèle amoureux d'un garçon qui plait. Bien sur ça nous faisait peur parce qu'on ne voulait pas qu'elle souffre. Mais on est à Miami, un jeune qui se prend pour Rambo en devenant un homme il n'y a que ça ici.

    Erika on devrait y aller.

    Je la resserais dans mes bras, soutenant la regard d'Ed qui s'apprêtait à faire une réflexion. Il la sorti, malheur à lui !

    - Et puis elle ne l'a pas volé si tu veux savoir. Ca lui apprendra le respect. A défaut que tu le fasses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mer 4 Aoû - 1:00

Ouai t'a raison ta fille va devenir la plus grande déliquante de la ville .... Sa te ferais plaisir, tû pourrais dire que tu avais raison !

Il avait vraiment un problème ce mec! Ma fille était tout ce qu'il y a de plus adorable, même Cameron et Logan à 9 ans nous en faisait voir plus qu'elle qui était censé être en pleine crise d'ado! Pour moi ma fille était parfaite, un peu têtue, mais ça je ne pouvais m'en prendre qu'a moi même ^^ Personne ne trouvais rien à redire sur elle sauf son père c'est vraiment qu'il avait un problème. Je sentais les bras d'Aaron se resserait autout de moi pour ne pas que je massacre mon ex. Il faudrait que je pense à le remercier quand tout sera fini !Je pense que le message n'étaitpas bien parce qu'Ed continua et ce qu'il me dit, me fit réagir aussitôt. Je me dégagea des bras d'Aaron et m'approche de mon ex mari, menaçante.

Tu veux lui apprendre le respect ? Toi ? Comme tu as voulu le faire avec moi ...

Je connaissais ses méthodes, il jouait sur la peur, celle de Juliette, la mienne à l'époque et ça lui procurait un sentiment de grandeur, de puissance! Je le détestais. Je m'approcha de lui en sortant mon arme pour la pointer sur lui ...

C'est moin facile de s'en prendre à quelqu'un qui a une arme ? Je ne sais pas si je devrais pas en finir avec toi tout de suite .... T'en penses quoi Aaron ?

J'étais devenu très calme d'un coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    Mer 4 Aoû - 1:10


    Je connaissais à peu près l'histoire d'Erika avec Ed. Rencontré très jeune, mais aussi très accro à lui jusqu'à se rendre compte qu'elle n'était peut être pas faite pour cette vie là, peut être aurait elle du y réfléchir à deux fois. En même temps elle ne pouvait pas totalement regretter son histoire avec lui, elle lui avait offert Juliette, et ce ne serait pas la même femme sans sa fille. Je le savais. Erika était vraiment une mère géniale, pour sa grande, pour les miens, elle s'en occupait tout autant, sans faire de différence et rien que pour ça je suis fan de ma femme.
    Seulement les choses prenaient une tournure différente qui ne me plaisait pas plus que ça ! Elle pointa son arme sur son ex mari, merde on est dans un hôpital !

    Erika ! La... lache ça tout suite !

    J'osa enfin prendre place au niveau du couple, posa ma main sur celle de ma femme et l'incita à relacher la pression. Je récupéra son arme, délicatement, sans la lacher du regard, qu'elle ne nous fasse pas un coup à la je ne sais pas qui en tirant partout pour se faire entendre. On reste calme Erika, t'as des gosses !

    - T'es définitivement bonne à enfermer toi !

    Qu'il ne se vente pas trop, il tremblait encore.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca, tu ne l'emporteras pas au paradis
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Même les canards vont au paradis.
» L'innocent paradis ...
» Au paradis en bonbons de Dora!
» Il existe un paradis quelque part...
» [Cimetière] Paradis des méchants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Flash Back-
Sauter vers: