One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je te suivrais ou tu veux ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 0:28

J'entends tout. J'ai beau essayé de me boucher les oreilles, les cris arrivent à moi. Je me blottis dans mon lit, les mains plaquées sur mes oreilles, enfouie sous mes draps. J'ai l'impression que ça fait des heures qu'ils se disputent, je ne sais pas de quoi c'est parti, je ne comprend pas tout, mais papa était déjà fâché pendant le repas et quand maman m'a mise au lit, je n'avais pas envie qu'elle reparte avec lui. Je crois que je ne l'aime pas mon papa, il n'est pas gentil, il fait tout le temps pleurer maman et il me crie toujours dessus.
Je ferme les yeux, mais je ne trouve pas le sommeil, j'angoisse très vite. Je voudrais un câlin, mais je sais que je n'ai pas le droit de déranger maman et papa quand ils discutent comme des grands.
Les cris de papa finissent par s'arrêter et je me dis naïvement qu'ils ont dû faire la paix, comme je le fais avec mes copines à l'école quand on se dispute.
J'entends la porte de la chambre s'ouvrir et je sors la tête timidement de sous les draps pour voir maman s'approcher de moi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 0:45


    Nett était déjà en colère contre moi depuis ce matin, depuis ce midi pour être précis, il ne parvenait pas à me joindre, je devais bosser mes cours, j'ai dû laisser mon téléphone en haut tout bêtement et je me rends compte maintenant que je n'aurais jamais dû faire ça. Quand je me mets à bosser je ne vois plus rien autour ! Je ne sais pas comment faire pour faire bien, pour lui plaire, pour faire ce qu'il faut et comme il le faut, alors je fais comme je peux et advienne que pourra. J'ai Charlize maintenant, je ne peux pas me permettre de la perturber plus qu'elle ne l'est déjà. Elle n'est pas heureuse ma fille, en dehors des moments que nous passons uniquement toutes les deux, elle n'est pas heureuse. Ce n'est pas une vie pour une gamine de son âge.
    Elle n'a que 6 ans et je refuse qu'elle en entende d'avantage. Elle est encore petite, elle a une vie à construire mais avec quelle image ? Aujourd'hui, son père ne voit en moi que la trainée, la petite pute qu'il doit corriger. Alors ça se fini comme à chaque fois. La gueule pour le repas, les reproches une fois la petite partie, et la violence quand on est dans la chambre. Il me force, il n'y a pas d'autre façon de le dire, je n'ai pas le choix, c'est comme il veut, où il veut et quand il veut, je suis sa femme... Tu parles, je suis son esclave et j'en ai tellement la trouille... Je ne peux pas le quitter, parce qu'il me retirerait Charlize et il serait prêt à lui faire du mal pour me punir, c'est un psychopathe, maniaque du contrôle, rien de plus, rien de moins. Il m'arrache mes fringues pour me faire savoir qui est l'homme, et ça fini comme à chaque fois. J'ai mal, partout, je me sens honteuse, sale, et je n'ose même pas me regarder dans le miroir des jours durant. Ca arrive tellement souvent que j'ai fini par les oublier, oublier mon propre reflet.
    Une fois obtenu ce qu'il appelle son dû, il se voit appelé par une urgence à la fac, il y va, sans plus tarder, enfilant son pantalon après avoir tout bonnement tiré son coup. Je suis quoi ? Rien, absolument rien. La porte claquée et sa voiture loin, je me lève d'un bond et fonce dans la chambre de ma fille après avoir essuyé les larmes sur mes joues. Je saigne au coin de la lèvre, une tarte que j'ai prise pour avoir dit non. Mais je dois la rassurer.

    Bébé... bébé, on se réveille mon ange. Enfile ton blouson et prend doudou. Ca te dirait d'aller dormir chez papy et mamie mon coeur ?


    Mes gestes sont imprécis, tout m'échappe des mains, je tremble de peur, des nerfs, je ne contrôle rien, mais je dois me barrer avant son retour, et s'il revenait après avoir oublié quelque-chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 1:00

C'est maman qui s'occupe de moi, toujours. Papa, il n'est jamais là, il n'a pas le temps et puis il s'en fou je crois, il rentre seulement le soir pour crier sur maman et sur moi parfois parce que je ne suis pas assez sage. Maman elle me défend tout le temps, elle est trop cool ma maman et elle est belle en plus! A ce qu'il parait, je lui ressemble, j'ai ses yeux et les même cheveux blonds, j'aimerais être aussi belle qu'elle quand je serais grande. Et quand je pourrais me maquiller! 
Je suis rentrée à l'école des grands cette année, c'est dur quand même, mais j'aime bien, j'essaie d'avoir des bonnes notes pour que maman soit fière de moi et pour pas que je sois punie. Papa il est professeur chez les très grand et il dit que je dois avoir que des bonnes notes pour ne pas qu'il ait honte parce que je suis sa fille et que je dois être à la hauteur. Je comprends pas trop trop ce que ça veut dire, mais je sais que je dois bien travailler.
J'arrive à trouver le sommeil quand les cris cessent, je suis épuisée après ma journée d'école, mais c'est la voix de maman qui me réveille. C'est déjà le matin ?

Avec toi ?


Me redressant doucement en me frottant les yeux. Pourquoi je vais chez papi et mamie? Je comprends pas, je regarde maman et je vois qu'elle est blessée, c'est souvent je trouve, je crois que c'est papa qui la punie, comme quand il me met des fessées, mais c'est pas très gentil parce que maman elle est trop gentille.
Je me lève, mais je traine, je suis fatiguée.


Je peux prendre Princesse Sofie? Papa il vient avec nous?


J'espère pas. C'est mieux quand je suis toute seule avec maman et je n'aime pas rester toute seule avec papa, ça me fait peur. Je baille et m'assois sur mon lit. J'ai sommeil quand même ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 1:10


    Je m'en veux de faire vivre tout ça à ma fille, elle ne devrait pas à voir tout ça ! Je ne suis qu'une mère pitoyable, je ne sais même pas si je pourrais me faire pardonner un jour, je m'en veux mais si elle le savait ! Je ne suis pas comme toutes ces mères qui peuvent prétendre tout faire pour leur enfant. Sans mari, je pourrais lui ériger un château à ma fille pour la protéger de tout !

    Oui avec moi mon ange.

    Je l'embrasse très tendrement sur le front, et l'entoure de son blouson qu'elle enfile en douceur, je suis désolée de la bousculer comme ça, je m'en veux mais je n'ai aucune autre solution là tout de suite !
    Je fais un tour dans la salle de bain et me passe de l'eau sur le visage, je dois être présentable en débarquant chez mes parents, parce qu'ils vont me faire une vie et je refuse d'avoir trop à m'étaler mais ils sont les seuls chez qui je peux me réfugier.

    Tout ce que tu veux mon coeur. Non, papa il vient pas, et il faut se dépêcher avant qu'il ne rentre du travail. T'es prête ?


    Je lui tends les bras et la porte dans mes bras, pour l'emmener dans la voiture et monter le chauffage à fond, puis conduis jusqu'à chez mes parents. Une fois là bas, je sonne, tout est fermé, tu parles, elle est parano ma mère ^^ Ma gamine dans mes bras que je tente de rendormir en caressant son dos. Elle est traumatisée cette gamine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 1:25

Alors oui, je veux y aller.

Je n'aime pas quitter ma mère, ça m'angoisse, comme si elle allait me laisser et ne plus jamais revenir. C'est ine peur que j'ai en moi depuis quelques mois, je ne sais pas pourquoi, sans doute à cause de papa. Parfois, il dit des choses que je n'aime pas. Qu'il va me prendre, que maman ne me reverra plus, mais moi je veux pas aller avec lui, je veux rester avec maman!
Elle me met mon blouson, mais j'ai chaud là ! Je ne comprends pas tout ce qui se passe, ça viendra plus tard, mais je vois que maman elle a peur et je sais que c'est à cause de papa, elle est pas pareil quand il est là et quand on est que toutes les deux.


Mais c'est la nuit ... il travaille? Oui.

Je ne comprends pas tout, mais bon. Maman me prend dans ses bras pour m'attacher dans la voiture ou je me rendors avant de me réveiller quand elle me sort de la voiture pour aller chez papi et mamie. Je m'éclate ici, je peux faire ce que je veux, mamie elle dit que ce qui se passe ici reste ici, ça veut dire que si je fais des bêtises, ben personne ne le dis! Je m'accroche au cou de maman, mais je suis réveillée quand mamie vient ouvrir.


Chérie? Qu'est-ce que tu fais ici? Rentre ....


Elle passe sa main dans mes cheveux avant de faire un bisou à maman et fermer la porte derrière nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 1:31


    Elle me suivrait au bout du monde cette gamine, si je lui disais que c'est pour fuir son père. Elle en a la trouille, pas autant que moi j'ai la trouille qu'il lui fasse du mal mais elle ne peut pas nouer une relation normale avec un homme comme lui et je le refuse même. C'est son père, certes, mais c'est aussi l'homme capable de la briser et qui est en train de le faire, malgré moi. Je suis totalement impuissante face à tout ça, je ne sais pas me défendre, pas quand ça implique ma fille, alors j'accepte de prendre sur la gueule et de subir tout ce qu'il désir, pour la protéger, c'est mon rôle, je suis la seule à pouvoir le faire.

    Il travaille tard chérie, ça n'était pas prévu.

    Je la rassure comme je peux et la prends avec moi pour la déposer dans son siège auto, espérant qu'elle se rendorme, mais non, elle a bien trop peur, et je le comprends. Ca me rend dingue d'ailleurs ! Je prends sur moi pour ne rien dire mais je ne suis pas certaine de pouvoir le supporter très longtemps sans finir par faire un malheur.

    Je suis désolée maman, j'ai perdu mes clés et Nett n'est toujours pas rentré de la fac, il est en réunion, je ne peux pas le déranger, on était sorties pour la soirée et... Je sais pas où j'ai la tête ^^

    Je tapote doucement le dos de ma fille sous son blouson, de mon index, c'est le code quand je mets et qu'elle ne doit rien dire, je l'emploi souvent avec son père, on se comprend sans avoir à parler toutes les deux, comme une technique de survie.

    On peut dormir ici cette nuit ? Où est papa ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 1:49

Si maman elle dit on y va, ben on y va, je m'en fou vu que je suis avec elle! Même pour aller à l'école c'est difficile de la quitter et alors si je dois rester à la cantine, je pleure des jours avant parce que ça m'angoisse. J'aime quand elle vient me chercher et qu'on va manger dans le parc toutes les deux! Je le fais jamais avec papa, de toute façon, il fait jamais rien avec moi, je crois qu'il m'aime pas de toute façon.
Bon ben il travaille tard, si elle le dit, je ne vois pas pourquoi je la contredirais. Je ne suis pas chiante, je n'ai pas vraiment intérêt à l'être de toute façon sinon je me fais recadrer vite fais, alors je suis sage et j'observe beaucoup. Je comprends déjà beaucoup de chose, trop pour que je puisse vivre sereinement.


Calme toi chérie et n'essaie pas de m'embrouiller. Une réunion à une heure du matin^^ Apprends à mentir ma fille.


Elle l'embrasse et ferme derrière elle. Je dors à moitié mais je fais quand même un bisou à mamie qui me prend mon manteau, il fait toujours chaud ici, elle a une cheminée mamie ou j'ai pas le droit d'aller mettre mes doigts, mais il fait toujours très chaud! J'ai compris le message de maman, c'est un message d'agent secret! C'est que pour nous deux!

Biensure que vous pouvez dormir ici, je ne sais même pas pourquoi tu demandes. Il dort, il est rentré tard de San Francisco. Pose la petite, tu es épuisée ma douce.


Passant sa main sur son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 1:57


    Mais je te jure il est... il est à la fac et...

    Et ma mère ne me croit pas, pourquoi ? Parce qu'elle a dû mentir elle aussi ? Pas avec mon père, mon père c'est un autre genre, mon père c'est un homme bien, patient et à l'écoute, parfois il manque de patience avec ma soeur, mais il nous aime, c'est tout ce qui compte. Ma soeur, elle doit dormir aussi, et je ne veux pas la réveiller, pas dans l'état dans lequel je suis. Je dois apprendre à mentir mieux que ça, mais ma mère ne me pose pas de questions, je ne comprends pas, pourquoi ? Ca me fait peur, parce que je ne la vois jamais venir ma mère !

    Je vais la coucher, j'arrive. Je suis désolée maman.

    De les avoir réveillé, de la faire se lever, de débarquer comme ça, de lui faire faire autant de soucis, je ne voulais pas, je ne voulais pas qu'elle ait à vivre tout ça par ma faute, on me l'avait pourtant dit que ce n'était pas une bonne idée du tout de coucher avec mon prof ! Ben si j'écoutais ce qu'on me dit aussi ^^
    Je dépose ma fille sur le lit dans ma chambre d'ado. Doucement, je la découvre, et la glisse sous la couette.

    Hop là mon petit coeur. Endors toi, d'accord ?

    Caressant tendrement ses cheveux pour l'endormir. C'est un bébé, malgré ce que son père veut en faire, c'est un bébé, elle ne grandira jamais normalement. Je fini par réussir en m'allongeant près d'elle et la serrant contre moi, puis me lève tout en douceur et rejoint ma mère dans la cuisine, j'ai besoin d'un verre d'eau, d'un café, d'un verre de scotch ou quoi que ce soit d'aussi fort !

    Maman... Tu m'as fait peur. Va te coucher, il est tard, fait pas attention à nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 2:12

Ne jure pas ma fille ...

Non il faut pas jurer, mais moi je le fais parfois aussi, surtout avec mes copines quand on s'invente des histoires. Je sais faire la différence entre ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas, même si j'invente des histoires je sais qu'elles sont pas vraies. Je vis dans un monde imaginaire, ou personne ne crie, ça me rassure. J'aime beaucoup les histoires, les contes, maman, elle m'en raconte plein !


Je ne veux pas d'excuse Kery, tu es chez toi.


Je fais un bisou à mamie et je monte avec maman dans sa chambre de quand elle était petite. Il y a pleins de choses trop belle, mamie, elle n'a rien touché, il y a juste tatie qui lui a prit ses posters de rock! Elle me l'a dit.


Mais pas sans toi.


Je lui tends les bras, je ne veux pas qu'elle parte, je veux qu'elle reste avec moi, mais je suis tellement fatiguée que je m'endors très vite avec mon doudou. Un foulard de maman qui est tout doux et qui a son odeur.


Non mais toi tu vas t'assoir ma fille.


Lui montrant la chaise en faisant couler deux cafés avant de passer près de maman pour passer sa main sur sa joue et remarquer sa blessure à la lèvre.


Tu vas rester ici quelques temps avec ta fille, ça ne te fera pas de mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 2:20


    Oh que ça l'énerve ça ma mère qu'on puisse jurer alors qu'on est sous son toit et qu'elle sait très bien que je mens ! Et pourtant je ne mens pas vraiment. Il est à la fac, à moins qu'il ne soit allé chez une de ses maîtresses ? Je le soupçonne depuis quelques temps. On ne fait plus l'amour lui et moi, ce n'est que du forcé, du brutal, c'est tout simplement un viol, mais dans ce cas de figure, je pourrais dire quoi aux flics ? Je suis mariée à mon prof de fac, ils me prennent tous pour une foutue allumeuse, c'est fini. Je suis en dernière année, je ne peux pas tout lâcher maintenant, ce serait trop de sacrifices pour rien.

    Pas sans moi mon ange, jamais, tu te souviens ?

    Je lui ai promis de ne jamais en être séparée, jamais pour longtemps, le temps de l'école, le temps de faire une course, le temps de passer une bonne nuit, mais jamais plus que nécessaire. Je ne peux pas dormir toutes les nuits avec elle, ça ne marche pas comme ça et ça ne l'aiderait pas, même si moi, ça m'aiderait. Mais c'est son bien être avant le mien.

    Maman...

    Je fais ce qu'elle me dit, et m'assied, sur la chaise face à elle et la remercie pour le café. Je peux en boire des litres que ça ne m'empêche pas de dormir, de toute façon pour ce que j'aurais à avoir comme sommeil, j'en ai marre des cauchemars, j'arrête. Je ne dors que sous cachets qui m'assomment et que je prends une fois que mon mari dort.

    Non maman, ça c'est pas possible. Charlize a école, moi j'ai cours et j'ai un boulot monstre en ce moment. Et puis j'ai un mari. Nett ne comprendrait pas. Papa non plus d'ailleurs, tu vas l'inquiéter pour rien...

    Je bois une gorgé de mon café, et prends sa main par-dessus la table. Je vais renverser la situation ouais ^^

    Tu te sens seule en ce moment ? Papa bosse beaucoup, tu devrais le lui dire...

    Ni vu ni connu je t'embrouille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 2:32

Oui je me souviens. Câlin!

Je lui tends mes bras, c'est une manière de ne pas la quitter. Je sais que maman, elle tient toujours ses promesses, elle ne ment jamais. Je suis naïve, je l'admire ma mère et ça n'est pas prêt de changer. Nous avons déjà une relation très forte toutes les deux et du haut de mes six ans, je sens qu'elle n'est pas heureuse mais je ne sais pas vraiment le lui dire.
Elle s'assoie. Mamie elle est trop gentille, mais quand elle dit quelque chose, on le fait sinon elle est tout le temps sur notre dos! Mais maman elle dit que c'est parce qu'elle nous aime.


Oui justement, ton mari tu devrais peut-être le laisser un peu de côté. J'amènerais Charlize à l'école et tu pourras bosser d'ici. C'est pas normal ce qui se passe.


Elle n'est pas bête mamie, elle comprend beaucoup de chose et maman elle devrait l'écouter, j'aimerais bien qu'on ne rentre pas avec papa à la maison.

Ton père a toujours beaucoup bossé et puis j'ai ta soeur^^ Tu essaies de changer de sujet ou je rêve mon coeur? Tu ne veux pas me parler?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 2:45


    Câlin mon bébé.

    Je lui tends les bras, je la serre doucement contre moi et m'allonge sur le lit en la serrant un peu plus fort à présent, caressant ses cheveux et lui apportant toute la chaleur que je peux encore lui apporter. Ce n'est pas évident d'élever un enfant mais dans ce contexte, c'est juste un enfer, elle ne grandira pas bien, elle est déjà triste ma fille, je ne veux pas de ça pour elle pourtant.

    Non, il ne l'acceptera jamais. Laisse tomber maman, c'est juste pour ce soir, t'emballe pas.

    Je refuse que ma mère se mêle de tout ça, ça va être la guerre ouverte et je n'ai pas la force de me battre. Je ne veux de toute façon pas que mon mari puisse s'en prendre à mes parents. Elle a une grande gueule ma mère, mais la prudence, pas tant ^^

    Y a rien à dire maman... C'est juste une mauvaise passe...

    Je fonds en larmes, littéralement, la tête entre mes mains. Putain que je me déteste, je n'ai aucune volonté, en tout cas pas ici, pas devant mes parents à qui je mens depuis des années, ma fille à qui je mens aussi et à tous les gens que je croise à la fac...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 14:56

Oh si elle s'emballe vite mamie, trop vite et si ma mère adore ça, ma tante ça la fait chier! S est libre, elle n'aime pas qu'on lui dise quoi faire. Moi non plus, mais je n'ai pas le choix, j'écoute maman pour pas qu'elle ait de problème avec papa, je sais qu'ils se disputent souvent a cause de moi parce que je suis pas comme papa il veut, il dit que maman, elle sait pas m'élever, moi je crois que c'est lui qui sait pas le faire. Mais j'ai pas le droit de lui dire.

Je m'en fou qu'il l'accepte ou pas du moment que toi tu es bien chérie.


Maman elle n'est pas bien, elle le voit mamie, elle devrait lui dire et la garder, avec moi aussi, mais on est bien ici, mieux qu'avec papa!


C'est plus que ça mon coeur, je le vois.


Elle la prend dans ses bras pour un gros câlin avant qu'un bruit ne se fasse entendre de l'autre côté de la maison. Ma tante, elle a un soucis avec les portes, elle passe toujours par les fenêtre, sauf que là, elle a tout fait tomber, elle est pas discrète^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 15:02


    Le mariage, tu sais ce que c'est... une successions de concessions. Je fais des concessions.

    Je fais tout pour que mon couple marche, en tout cas je le faisais, et puis j'ai fini par comprendre qu'il ne voulait pas que ça marche, il voulait que JE marche, c'est tout. Et il est hors de question que je ne me laisse faire comme il l'entend, j'ai une petite fille, je dois rester quelqu'un de bien pour elle et ne pas me laisser aller à tout ce qu'il me demande pour m'humilier et garder un semblant de contrôle.

    Ca va passer, ça doit passer, j'ai pas le choix, y a Charlize...

    Je dois remonter le niveau pour elle, elle doit vivre autre chose que les cris et les coups. Elle ne peut pas vivre que ça. Elle ne peut pas vivre que dans la crainte et l'angoisse.
    J'entends un gros bruit, alors que ma mère me serre contre elle. Ca nous réveille toutes les deux, et toute la maison aussi je crois et nous montons en quatrième vitesse. Mon père aussi est levé ^^

    Tu gères ma puce ?...

    Ouais je gère ^^ Va te recoucher chéri.

    Il ne cherche même pas à comprendre, elle fatigue tout le monde ma soeur !

    On t'as jamais dit que la gouttière de ma chambre elle tenait pas ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 15:17

Oui ce sont des concessions mais qui ne doivent pas aller que dans un sens et qui ne te rendent pas malheureuse bébé. Toi tu es malheureuse.

Mamie elle a un don, elle sait tout de suite comment vont les gens qu'elle aime, elle dit que c'est son secret de magicienne. Elle sait quand j'ai passé une mauvaise journée, quand je suis angoissée ou fatiguée et c'est pareil avec maman et tatie. Elle est trop forte mamie!


Et tu crois pas que divorcer serait la solution ?


Moi je dis oui! Elle devrait divorcer maman et on vivrait que toutes les deux, ce serait trop cool! Peut-être que maman écoutera mamie, moi aussi je pourrais lui dire, de toute façon, je n'ai pas envie de rester avec papa, j'ai besoin que de maman pour être heureuse!
Il y a un gros bruit qui me réveille en sursaut, je ne sais pas trop ou je suis, je mets quelques secondes à comprendre qu'on est chez mamie et que ce n'est pas papa qui casse des choses dans la maison, ça doit être tatie, elle fait pleins de bêtise^^


Maintenant je le sais. Qu'est-ce que tu fais là toi?


Rentrant difficilement en balançant son sac alors que je me lève pour aller vers maman.


Ah ben toi aussi t'es là princesse! Je vous ai réveillée? ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 15:29


    Je suis malheureuse parce que je ne fais rien comme je le devrais, c'est ma faute...

    Je reste persuadée d'avoir loupé un truc avec Nett, ce n'est pas normal que tout ait fini par dégénérer comme ça, ça n'est pas supposé se passer de la sorte, on devrait se soutenir, s'aimer et que tout aille pour le mieux, ce serait quand même plus simple, mais non, il y a un truc qui foire et qui le fait sortir de ces gonds et ça ne peut être que moi. Je culpabilise encore, putain c'est quoi mon soucis à moi ?!

    Divorcer ? Nett t'acceptera jamais et puis c'est... C'est le père de ma fille, je peux pas faire ça.

    Parce que je me serais plantée, exactement comme tout le monde me l'avait dit, je suis un peu butée, un peu fière, et puis surtout, je veux y croire, encore que je ne sais plus, non, je dois avoir carrément la trouille pour refuser de penser à cette idée, il me la retirerait, je le sais, je ne garderais pas Charlize et elle serait malheureuse avec lui.

    J'ai perdu mes clés ^^

    Haussant les épaules pour esquiver le sujet en la regardant rentrer tant bien que mal. Elle a foutu ma chambre dans un état ! Je ne sais pas comment elle fait pour faire autant de conneries, pour trouver l'énergie de les faire surtout ^^ Je ne comprends pas, pardonnez-moi !

    Sérieux S, t'étais où ? T'as 14 ans, t'es censée dormir à cette heure-là ^^ Ou demander à ce qu'on t'amène à des goûters d'anniversaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlize Anderson

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 01/09/2013

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 15:45

Regarde moi bien ma fille. Un couple se fait à deux, les problèmes se partagent à deux, je ne veux pas t'entendre dire que tu es la seule fautive c'est bien clair?

Mamie elle ne sait pas grand chose au final, mais elle sent que quelque chose ne va pas. Moi je lui dirais bien que papa est méchant, qu'il fait mal à maman, qu'il la fait pleurer, mais maman elle a fait le code, ça veut dire que je ne dois pas en parler. Nous avons pleins de petits rituels toutes les deux, on se comprend sans parler, c'est trop bien, comme deux espionnes!


Et voir que son père rend sa mère malheureuse, tu crois que c'est une bonne chose pour ta fille. Quand elle est ici, elle ne parle jamais de son père, elle ne parle que de toi et si j'aborde le sujet elle l'esquive. Tu ne me feras pas croire que ta petite est heureuse avec son père.

Je n'aime pas rester seule avec papa, il se fâche trop vite, j'ai toujours peur de faire quelque chose de mal alors qu'avec maman, je peux faire ce que je veux. Si c'est une bêtise, elle me le dit, mais elle crie jamais, elle m'explique et je comprends, je suis pas bête!


Ben tu vois moi aussi ^^


Levant les yeux au ciel. Tatie, elle est fun, elle a l'âge d'être ma grande soeur, mais maman elle dit que je dois pas faire autant de bêtise qu'elle.


J'étais au square. Ton père n'a pas voulu que j'y aille après manger ^^


En ce moment, c'est "ton père", ou "ton mari" pour mamie, mais pas "papa", ça me fait sourire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 15:54


    Lui il fait tout ce qu'il faut, il bosse comme un taré pour qu'on ait une belle vie...

    Je ne sais pas si j'y crois mais j'ai fais tellement pour qu'on crois à mes mensonges que je commence à y croire moi même, je ne sais pas comment on peut faire les choses avec tant de haine. Pourquoi vouloir ma main et la petite si c'était pour finir comme ça ? Il aurait très bien pu me dire de me débrouiller avec. J'aurais pris une tarte sur le coup mais j'aurais fini par comprendre que ce n'était pas plus mal. Ma fille me suffit, je n'aurais pas besoin de lui pour être heureuse et c'est ça qui doit le rendre dingue.

    Je n'ai pas le choix maman. Ne pose pas de questions je t'en prie...

    Je ne veux rien lui dire et je ne peux pas, j'aurais dû prendre sur moi, ne rien dire, mais elle a ce don pour vous mettre en confiance et vous faire parler ma mère. Elle doit être un genre d'espionne Russe, je ne vois pas d'autre explication. Alors il est clair que je ne suis pas aussi douée qu'elle, mais je ne le prétends pas.

    Peut-être parce que mon père est aussi le tient ? ^^ T'avais rendez-vous ou quoi ?

    Haussant les sourcils. Nous avons 10 ans de différence elle et moi mais ma petite soeur c'est une grande partie de ma vie. Elle se persuade qu'elle ne m'arrive pas à la cheville, mais si elle savait !

    Laisse maman, je m'en occupe. Je l'engueule pour toi ^^ Et toi, dans ta chambre.

    Charlize se manifeste et je la prends dans mes bras, elle ne fait rien sans moi, et ne tardera pas à s'endormir entre nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 16:39

Et toi tu fais tes études pour pouvoir avoir un boulot et assumer ta famille par la suite.

Ce n'est pas moins valorisant, en même temps, c'était son prof cet abruti, il savait très bien qu'elle en avait pour quelques années avant de bosser, il l'a quand même foutu enceinte! Je l'adore ma nièce, mais mener ses études et élever un môme, moi je dis chapeau, surtout que c'est pas son mari qui va l'aider. Quand ma soeur aura réussi, elle ne le devra qu'à elle-même!

Je n'ai pas besoin de le faire chérie.

Elle comprend tout ma mère, c'est flippant. Nous sommes très proche toutes les deux, plus qu'avec mon père ,en même temps, pour ça, il faudrait qu'il soit présent, chose qui n'est pas le cas. Il ne me dit rien, il bosse et tout se passe bien.


Simple détail. Non, j'avais juste envie de voir mes potes. Il rentre, il croit qu'il peut me casser les couilles ^^ Toi tu répètes pas ça.


Regardant ma nièce en lui faisant un clin d'oeil. Elle est trop belle cette petite, elle ressemble à ma soeur, c'est juste impressionnant. Je vais dans ma chambre et balance ma veste sur ma chaise de bureau qui contient déjà toute ses soeurs^^ Je suis un peu bordélique^^


Ca y est t'as quitté ton boulet? Couche la dans mon lit.

Ma nièce. J'ai espoir qu'elle se soit débarrassé de lui et que je puisse enfin aller passer des week-end chez ma grande soeur sans me prendre la tête avec son abruti de mari!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 16:49


    Mais pour l'instant c'est lui qui porte tout le reste.

    Je n'ai aucun pouvoir, je n'amène rien, à peine de l'argent avec mon petit boulot et encore il me l'a fait quitter le mois dernier parce qu'il ne pouvait pas me surveiller. A la fac, tout le monde lui dit tout pour peu qu'il le demande, je suis surveillée en permanence alors impossible de travailler en binôme avec un homme, même quand c'est conseillé. Je fais tout dans son dos mais je ne dois pas être très maligne parce qu'il fini toujours par tout savoir.
    Ma mère ce héros. Elle comprend tout, trop, trop facilement et ça ne me plaît pas, j'ai peur de tout ça, qu'elle finisse par découvrir à quel point je suis minable. Elle ne peut pas avoir cette image de moi, celle que j'ai de moi-même, je suis passée maître dans l'art de cacher ce que je suis et ce que je vis.

    Toi tu répètes pas ça et toi t'arrête de le dire ! Il veut simplement que tu évites de sortir une veille d'école ma chérie.

    Mais alors les études ma soeur ^^ Comment vous dire ! Elle se pointe à l'école pour elle, elle a déjà fait un effort, alors suivre ! Comment ça suivre ! La place à côté du chauffage c'est pas fait pour moi ? Elle n'aime pas ça, très bien, grand bien lui fasse, elle trouvera une autre façon de s'en sortir dans la vie, je ne m'en fais pas pour elle, elle peut être brillante ma soeur, elle s'en fout, c'est tout !

    Non, j'ai pas quitté mon mari. J'ai juste perdu mes clés ! Et toi va te doucher parce que tu sens la beuh à trois bornes ^^ Et viens te coucher, t'as école demain petite maligne.

    Je lui lance un coussin et l'incite à aller se doucher pendant que j'endors ma fille, on sera plus à même de discuter ma soeur et moi, je vais devoir la recadrer un peu ^^ Avec mes mots et mes bisous.

    Tu fais dodo mon coeur, parce que pour toi aussi y école demain.

    Caressant son visage tendrement, en l'embrassant sur le front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 17:16

Vous êtes un couple, tu ne devrais même pas penser ça Kery.

Je ne pense pas que ça vienne d'elle, mais de lui, il doit lui faire comprendre qu'elle ne sert à rien, c'est bien le genre, il est dominateur, je le vois bien quand je vais chez eux. Je n'y connais pas grand chose en amour, j'ai 14 ans et les mecs, c'est pas ma priorité, mais lui, je ne l'aime pas, déjà petite il me foutait la trouille, aujourd'hui, je l'emmerde en fait. Bon, je ne lui dis pas en face, mais je le pense et je sais qu'il le voit.


Attends, il est jamais là et il croit qu'il peut rentrer et faire sa loi?


Mon père est un grand avocat, il bosse énormément, il laisse ma mère tout le temps toute seule et il veut que je dise amen à ce qu'il dit? Mais il s'est prit pour le roi. Je n'ai pas le caractère indulgent de ma soeur, quand il fera les choses bien , peut-être que j'arrêterais de lui rentrer dedans.


Le sport, ça compte pas comme l'école, donc je commence qu'a 10 heures ^
^

Je vais me doucher en vitesse, c'est vrai que je sens la beuh, je fume depuis quelques semaines seulement, mais c'est trop marrant!


Je suis obligée d'y aller? Je suis fatiguée maman ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 17:31


    Justement, un couple c'est tout partager non ?

    Quand je vois celui de mes parents, ça me fait rêver, je dois dire que si je pouvais prétendre à la moitié de tout ça, j'en serais très heureuse. Mais Nett n'est pas le genre d'homme capable d'assumer une famille à la façon de mon père. Il n'a jamais manqué un de nos spectacles à l'école, il a toujours été là quand on en avait vraiment besoin, et puis j'ai toujours pu lui demander ce que je voulais. Moi sans doute plus que ma soeur qui ressemble beaucoup à ma mère, dans tout ce qu'elle fait, à la façon d'une artiste. Quand j'ai voulu entreprendre des études littéraires, il m'a soutenu et me soutiens encore.

    Parce que c'est papa, précisément, oui ^^

    Mais ma soeur elle part du principe où elle fait ce qu'elle veut et elle voit ensuite. Elle n'a que 14 ans mais est déjà très indépendante. Je ne l'étais pas tant à son âge, plutôt sage et bosseuse. Oh je faisais un peu la fête, mais ça restait gentil. S, elle déboite !

    T'es juste une branleuse ma soeur !

    Je précise à ma fille qu'elle ne doit pas le répéter non plus ^^ Je crois qu'il est clair que la moitié de ce que sa tante dit n'est pas à répéter !

    Je sais mon coeur, mais moi aussi j'ai école, qu'est-ce-que je ferais de toi pendant mes cours ? Tu sais ce qu'on va faire ? Je viendrais te chercher à midi et on ira manger au parc, ça te plairait ?

    Caressant ses cheveux, calée contre le mur, attendant que ma soeur ne se joigne à nous.
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 17:49

Un couple c'est du partage et du soutient. Je bosse à la maison, je peins pendant que ton père passe ses journées au bureau et il ne me l'a jamais reproché chérie. Il me soutient, il me comprend, je n'ai pas l'impression que Nett te comprenne.

Il comprend que ce qu'il veut son mari! Et quand ça ne va pas dans son sens, il s'en branle des masses. Elle mérite mieux ma soeur. Je l'admire, depuis que je suis petite, j'aimerais être aussi belle, aussi populaire, aussi brillante. Mais je suis une branleuse, elle a raison, j'en fou pas une et je me révolte contre tout. Ce n'est pas faute d'avoir tout ce que je veux, mais mon père n'est jamais là, ma soeur me manque. Je sais qu'elle doit faire sa vie, je ferais la mienne aussi, mais ça me fait encore drôle qu'elle ne soit plus à la maison.


Non, ça marche pas comme ça.


Si il veut me dicter ma conduite, il est plus présent c'est tout. Même ma mère elle est tout le temps toute seule, ça n'a pas l'air de lui manquer, elle est indépendante, mais je l'entends parler avec mon père le soir et il lui manque aussi.


Ben t'y va pas non plus ! Oui d'accord.


Elle joue avec les doigts de sa mère avant que j'arrive, en short, tee shirt Metallica et les cheveux attachés en vrac.

Alors les blondasses, on me fait une place.


Courant pour me jeter sur le lit avec elle!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keryane Sadler

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 18:03


    Maman, t'as épousé le prince charmant, ils en font plus des comme ça !

    Ma mère a épousé mon père qui pour moi est l'homme parfait. Un bon papa, un bon mari, visiblement un bon amant aussi puisque ma mère reste ^^ Mais je suis sûre qu'il n'y en n'a plus des comme lui et puis je suis en danger avec Nett, je ne peux pas m'en sortir sans qu'il ne fasse du mal à qui que ce soit. Il est seulement prof de fac, peut-être mais il est clair qu'il n'hésitera pas à employer les grands moyens. Il ne flanchera pas, je le sais. Je le ferais avant lui.

    Et si chérie, moi je suis obligée, parce que si je rate l'école c'est la galère pour tout rattraper, tu comprends ? C'est pas comme toi ^^

    L'embrassant délicatement sur la tête en la serrant contre moi. J'ai l'habitude de passer mes bras autour d'elle et de l'envelopper comme un cocon, elle adore ça et bébé, elle ne s'endormait que comme ça quand elle sentait des tensions entre son père et moi.

    Attention doudou !!!

    Elle tire doudou juste à temps avant que ma soeur ne l'écrase ^^ Sérieusement on va rien pouvoir en faire de cette gamine !

    T'es juste un boulet ma soeur ! Pour le côté princesse tu repasseras ^^ Et il est pas à moi ce t-shirt ? ^^

    Elle passe son temps à me piquer tout ce qu'elle trouve dans ma chambre. Mes posters, mes t-shirts, mes bouquins un peu moins tout de suite ^^

    T'étais vraiment au square ce soir ma puce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 697
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   Dim 16 Oct - 18:29

Oh le prince charmant n'exagère pas^^

Ma soeur a toujours idéalisé mon père, c'est vrai qu'il est génial avec elle, mais ça passe beaucoup moins avec moi. Je ne suis pas aussi parfaite que ma soeur, je ne suis pas aussi intelligente, aussi brillante, aussi sage que Keryane et j'ai l'impression que ça le fait chier parce qu'il n'a pas le temps de gérer mes petites crises.

C'est chiant...


Et elle n'a pas fini, je dois lui dire ou pas?


Je peux la garder moi ^^


J'entends tout, tout le temps ! Mais si elle veut pas aller à l'école, je peux m'en occuper, j'irais pas moi non plus et on rejoindra ma soeur pour manger le midi! J'ai des tas de choses à lui apprendre à ma nièce moi!


Je suis pas une princesse. Si si c'est le tient ^^


Je lui pique toutes ses affaires, elle est plus là, faut bien que je me rapproche d'elle.


Oui, je traine toujours là bas avec mes potes. Je fais rien de mal Kery, on écoute de la musique, on joue un peu .... Et toi tu vas me dire pourquoi t'es là et ton histoire de clé j'y crois pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je te suivrais ou tu veux ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je te suivrais ou tu veux ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je veux mes ailes :p
» Bonjour, je veux devenir un pirate!
» Je veux pas passé sous le bureau...surtout pas celui de tang :(
» Je suis le méchant et je veux tuer la gentille!
» Je le veux,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version Sharon Stone (New-York)-
Sauter vers: