One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 17:59


    La gamine est pendue au bout d'une chaine, les bras au-dessus de la tête, ça va faire trois heures qu'elle dort, on va peut être songer à la réveiller, et pas de la plus tendre des manières. Elle prend pour son père, son frère aussi sans doute, il doit avoir des trucs à se reprocher le petit Sadler, et aussi pour son mec. Je crois que Nero, c'est celui qu'elle se tape depuis gamine, mais j'ai cru comprendre qu'elle était plutôt ouverte, en tout cas, ça va se vérifier.
    Je tourne en rond dans ce hangar en attendant qu'elle revienne à elle, il nous faut un plan d'attaque, il nous faut surtout savoir comment se sortir de tout ça, parce qu'on va devoir la relâcher et on va le faire avec un message on ne peut plus précis. Une bière à la main, je me colle à elle, caressant sa peau nue sous son haut.

    Ma jolie...

    Aucune réponse, alors je lui injecte la solution miracle, un peu d'adrénaline en plein dans la carotide.

    Te voilà revenue à toi, on va pouvoir commencer à jouer... Il paraît que t'as des tas de choses à dire.

    Elle nous a balancé, à son père, à son frère, à son camp. On va juste remettre les choses à l'heure et lui faire comprendre comment ça marche quand on nous trahit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 19:07

Je suis dans le coltar, j'ai pris un coup sur la tête, j'ai rien compris. Mon dernier souvenir? Mon engueulade avec Néro, je suis partie en pleine nuit, je comptais aller chez mon frère, ça part trop en couille en ce moment, Néro me fait péter un plomb, je vais finir par me barrer pour de bon ... Quoi que c'est ce que j'ai fais, sauf que je ne suis jamais arrivée.
Je sens quelque chose dans mon corps et mon coeur se met à palpiter avant que je n'ouvre les yeux, paniquée. Ou je suis? Qu'est-ce qui se passe? Mes mains sont attachées au-dessus de ma tête, je ne peux pas bouger.


Putain qu'est-ce que vous me voulez vous? Détachez moi ! Vous ne savez pas qui je suis !


J'imagine qu'ils ne le savent pas sinon, ils ne prendraient pas le risque de m'enlever. Mon père est très influent, c'est un connard, mais il est connu dans la région et respecté par les communautés alentours.  Je tente de me détachée, mais je m'abîme les poignets c'est tout.

T'approches pas de moi toi !


Balançant un coup de pied dans les couilles de celui qui tente de me toucher. Je suis hargneuse, Néro me le dis souvent, il a raison en plus!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 19:16


    Oh si, on le sait ma grande, et c'est pour ça que t'es là. Toi par contre, tu sais pas qui on est, et tu le sauras pas vraiment. Tu sauras simplement de quoi on est capables ^^

    Cagoulés, pour ne pas prendre de risque, elle ne pourra pas mettre un nom sur nos visages, mais elle le fera sur notre groupe, parce que c'est en son nom que nous nous battons. Je sais pertinemment qu'elle aura du fil à retordre avec tout ce qu'on lui fera subir, pour l'abimer et qu'elle rentre au camp avec un truc à dire.
    Elle s'agite, ce n'est pas bon pour elle, ses poignets commencent déjà à saigner.

    Salope !

    Je lui décroche une gifle magistrale. La peau claque sous mes mains, et je sens son esprit s'embrumer un peu plus.

    Tu sais combien tu vas payer pour avoir balancé ? Tu te prends pour qui ? Un indic ? Tu bosses avec les flics peut-être ? Réponds !

    Une autre gifle, encore plus cinglante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 19:26

Si vous me touchez mon père vous coupera le pauvre truc qui vous sers de couille et vous les fera bouffer sale con !

Ils sont trois face a une femme attachée, ils n'ont pas de figure! Chez nous les hommes dominent, c'est une évidence, mais ils ne s'en prennent pas aux femmes, pas de cette manière en tout cas. Ce qui se passe dans une famille reste dans la famille, mais ils ne se vengeront jamais sur la femme ou la fille de quelqu'un, c'est une question d'honneur. Je comprends que c'est après mon père qu'ils en ont, ou un membre de ma communauté. Je suis la fille du chef et même si je ne vis plus là-bas, si nos relations sont tendues, je reste une cible, tout comme mes petites soeurs.
Je tente de me défendre, mais je sens la douleur dans les poignets et dans la tarte que je prends. L'enfoiré, qu'il me détache je vais le défigurer!


Je ne bosse pour personne! Putain !


Je serre les poings retenant mes larmes, légèrement sonnée. Je sens mon coeur battre plus vite qu'il ne devrait et je tente de me calmer, mais j'ai peur,je suis morte de trouille.


Détache moi ! C'est facile contre une femme attachée! Détache moi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 19:36


    Jacasse tant que tu veux ma belle, tu ne sortiras pas d'ici comme tu y es entrée.

    Je ris, pour moi-même, pour lui faire peur, et pour amuser mes potes. Elle doit crever de trouille et le but du jeu est de lui faire comprendre comment ça marche ici, je pose les questions, je veux des réponses et surtout, elle la ferme, en premier lieu. Je ne tolèrerais aucun débordement avant de la démonter une nouvelle fois. Je remarque que sa cicatrice dépasse de son haut, au pire, on aura un cadavre de plus à planquer. Mais je veux mes réponses avant toute chose.

    On le sait que tu bosses pour personne, mais tu parles à ton père, tes frères, c'est le souci. Même à ton mec, qui te gardera pas longtemps après ce qu'on va te faire ^^

    Je lui tourne autour, fait monter la tension et sens son corps se tortiller, la peur émaner d'elle, elle pourrait claquer de peur si j'insistais un peu. Mais ce n'est pas tout à fait le but, pas encore en tout cas.

    Si tu l'ouvres pour autre chose que ce que je te demande ma grande, je t'injecte une autre dose de ça, et tu sais ce qui se passera. Alors je vais être très clair. Je veux savoir ce que tu as dis à tes vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 20:12

Toi non plus quand mon père t'auras mit la main dessus.

Je ne sais pas trop à qui j'ai affaire, mais peut-être que je devrais fermer un peu ma gueule au lieu de les provoquer.  Biensure que j'ai la trouille, j'ai une grande gueule, peur de pas grand chose, mais au-delà de ça, je reste sans défense et ils le savent ces enculés! En plus, ils ont des masques et ça se dit courageux, putain ! Aucun honneur!

Réglez vos problèmes entre vous, je ne vis même plus au camps!


Si ils connaissent tellement de chose, ils savent que mon père et moi, moins on se voit, mieux on se porte, j'évite d'avoir des contacts avec le camps, mon frère est marié et mon homme ... accessoirement aussi,même si parfois je me le demande. Bref ....


Je n'ai rien dit à mon père! Je ne le vois presque plus!

Je regarde la seringue, je sais ce que ça peut me faire. Je suis née avec un gros problème cardiaque, je suis sous traitement à vis, je le vis plutôt bien, mais je dois faire attention à pas mal de chose, dont les émotions fortes. Merci les gars^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 20:33


    Ne me menace pas, c'est toi qui en est mauvaise posture, tu te souviens ?

    Je ris encore une fois, pour lui faire peur parce que je la sens transparaître par tous les pores de sa peau. Elle ne tiendra pas longtemps, je sais, je la vois déjà en train de flancher, tout ce que je veux, c'est la faire craquer pour obtenir ce que je veux, et elle finira par le faire.

    Mais tu le vois, et tu parles, la preuve, tu as réussi à lui filer des infos qui ont tout fait capoter.

    Je prends sur moi, je ne vais pas l'abimer tout de suite, parce que je finirais par y perdre, et ce n'est pas le but. Je prends alors son menton entre mes mains et la secoue.

    Maintenant je veux savoir ce que tu as dit, et tu vas le faire, parce que si tu n'as plus rien à branler du vieux, je parie que tu tiens encore un peu à ton frangin. Paraît que vous êtes jumeaux ?

    Je joue avec elle, et fait claquer un martinet entre mes mains, sur la table, et sur ses chaines, avant de lui en mettre un grand coup dans le dos.

    Tu n'es plus à une cicatrice près, si ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 21:44

Je ne te menace, je te préviens ... Je suis sympa tu vois^^

Je le regarde dans les yeux, à travers son masque. Les deux autres ne bougent pas, il est leur chef et je cherche un signe distinctif qui pourrait me donner un indice sur qui il est. Je suis censée les avoir balancé, c'est que je dois bien les connaitre et pourtant, je ne reconnais pas sa voix.


Je ne sais même pas de quoi vois parler bordel !


Tentant de bouger, mais je grimace en m'entaillant un peu plus les poignets. Quel bande de con putain! Je commence à me demander combien de temps ils vont me retenir ici. Néro était défoncé hier, je ne suis même pas sur qu'il se réveille avant ce soir, personne ne saura que j'ai disparu.

Ne parlez pas de mon frère ! Ne vous approchez pas de lui ou je vous arrache les yeux !


M'avancer avant de me sentir retenu par mes foutus poignets. Personne ne touche à mon frère, c'est ma moitié, l'homme de ma vie, la personne qui me connait le mieux. Je ne sais pas expliquer notre relation et je m'en branle, personne n'a besoin de comprendre du moment qu'on se comprend tous les deux.
Je ne le lâche pas des yeux. J'ai peur et sursaute dès qu'il frappe quelque part avec le martinet avant de hurler quand il m'en met un coup dans le dos. Mon coeur s'accélère et je dois me concentrer pour respirer doucement et le ralentir.


Tu vas me torturer jusqu'à ce que je parle? Autant me tuer, je ne dirais rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 21:52


    De la livraison que tu as balancé ! Celle qui devait faire concurrence à ton camp, à celui de ton père et donc aux affaires qui y sont liés. Une cargaison de flingues, ça te parle un peu mieux maintenant ?!

    La giflant pour lui faire comprendre que se foutre de notre gueule ne va pas la mener bien loin. Je ne comprends pas comment elle peut jouer les fortes têtes à ce point, elle a quand même pas oublié comment ça marchait dans le milieu, si ? Plus de pitié, tout ça c'est fini, elle n'en n'aura aucune de notre part, on aurait pu en avoir, avant de voir notre vie menacée si on ne la faisait pas parler ou passer le message.

    Je crois qu'on vient de trouver le point sensible ^^ Tu crois qu'il tiendra combien de temps ton frère avant de me dire qui a canardé mes gars, hein ? A ta place, juste à ta place, il canne aussi vite que toi, tu penses ?

    La faire réagir est un jeu d'enfant, elle est guidée par ses sentiments, aveuglée par l'amour, tu parles, toutes pareilles ces gonzesses !

    Attends, on commence toujours à nous amuser, ne joue pas les fortes têtes, tu pourrais même aimer ça ma jolie...

    Je défais ma braguette, et me plante juste face à elle.

    Est-ce-que tu voudrais goûter à ça, histoire d'être un peu plus détendue, je te sens stressée là... On discute, c'est tout ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 22:11

Va te faire foutre!

M'agitant quand il me gifle une fois de plus. Ce n'est pas la première fois que je prends des coups, j'ai été élevé à la dure par mon père, des tartes, j'en ai pris quelques unes dans ma vie, ça ne me fais pas peur, c'est la suite qui m'inquiète. Ils n'ont pas l'air d'avoir l'intention de me tuer, ils veulent faire passer un message et ce sera moi le message.

D'accord ... Je leur ai dit ou vous aviez rendez-vous. Laissez mon frère en dehors de ça, il n'était même pas au courant!


Je ne supporterai pas qu'ils s'en prennent à Jesse. Mon frère c'est ma vie, j'ai toujours prit sa défense et inversement. Je ne laisserais personne lui faire du mal. Nous sommes connectés tous les deux, je ne l'explique pas, mais c'est comme ça. Je préfère tout prendre que le laisser être en danger.
Mais quand je comprends ce qu'il veut, je panique et me débats, balançant des coups de pieds pour ne pas qu'il m'approche, j'ai la trouille, je panique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 22:19


    Je comprends que son frère est le moyen de pression idéal pour ce genre de choses, ah la famille ! Le sens de la famille qu'ont les gitans me dépasse parfois, mais elle, elle semble l'avoir pour 12, exactement ce qu'il me fallait ! La perfection. Elle n'est pas vilaine et je me dis qu'insister un peu n'est pas pour me déplaire, mais elle reste une gitane de plus, quoi que pour un coup comme ça...

    Tu vois tu commences à faire des progrès, maintenant ce que je veux savoir c'est pourquoi t'as foutu les garçons sur le coup. Tu voulais les faire buter ? Tu savais que ça allait tourner au carnage, j'ai eu des pertes...

    Humaines. Des bons soldats, des bons membres de mon club. Je sais qu'elle comprend, elle a dû en avoir dans son camp aussi, au fil du temps, les gitans ne sont pas les plus futés question organisation, ils y vont comme les gipsys, c'est bien ça le soucis ^^

    Arrête de te débattre ou je t'attache les jambes, compris ?!

    Bloquant sa tête contre le grillage. J'enfonce mes ongles dans son menton et défait ensuite mon pantalon pour la caresser.

    Je suis persuadé que ça te plaît, mais t'ose pas le dire, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 22:46

La famille passe avant tout chez nous, du moins mes frères et soeur et en particulier Jesse. Nous sommes les ainés, nous sommes nés à deux et petits, nous n'arrivions pas à nous séparer, nous étions sans arrêt ensemble, j'avais besoin de mon frère pour tout et encore aujourd'hui, c'est à lui que je me confie quand quelque chose ne va pas. Il est marié, mais il reste mon homme, le premier homme de ma vie.

Ils savaient ou se positionner, je leur avait dit, ils n'auraient pas été touché.


Je ne mettrais jamais mon frère en danger, mon père non plus et pourtant, j'ai de la rancoeur contre lui, comme contre ma mère, mais c'est une autre histoire. Il veut la vérité, il l'a, je n'ai même plus espoir qu'il me laisse partir, je sais que je vais morfler, mais je ne pensais pas de cette manière. Je grimace quand ma tête cogne le grillage, je ne peux pas me défendre avec les mains liées!


Non, fais pas ça ...


Je me crispe, retenant mes larmes en le sentant contre moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Dim 4 Sep - 22:53


    Ces salauds avaient une longueur d'avance sur nous, ils savaient comment éviter les balles et étaient au courant de toute l'histoire. Ils savaient que ça finirait par canarder et ont eu le temps de se mettre à couvert. Mon équipe, non, c'est pour ça que je lui en veux, oeil pour oeil, dent pour dent, c'est ainsi que marche le milieu et puis il est totalement hors de question que je ne la laisse avoir le dernier mot. Elle payera pour son indiscrétion.

    Alors ça nous donne une raison de plus de te faire payer ma jolie.

    Dommage qu'on ne puisse pas faire payer plus souvent, elle est quand même jonglée la gitane !

    Et puis si ça suffit pas, je crois que tu as quelques petites soeurs, qui elles, passeront sans doute le message comme on le leur demande.

    La menacer, toujours, et faire grimper la tension, encore une fois. Je prends sur moi pour ne pas l'abimer tout de suite, j'ai encore une mission. Mais c'est on ne peut plus frustrant !
    J'écarte ses jambes et entre en elle, violemment, et pendant que je fais mon affaire, je lui donne les consignes.

    Tu vas aller leur dire que le trafic d'armes est à nous, et que pour chaque victime, tu vas avoir droit à un de nos passages. On peut compter sur toi pour en parler cette fois ?...

    Glissant ces quelques mots à son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Lun 5 Sep - 23:35

Mon père voulait le trafic d'arme, il aurait envoyé mon père et les autres sans faire attention et ils se seraient tous fait descendre. Je ne peux pas perdre mon frère, sans Jesse, je ne suis plus que l'ombre de moi-même. Nous sommes les deux côtés d'un tout tous les deux.
Je sais que je vais morfler mais j'encaisserais du moment qu'ils ne touchent pas à mon frère. J'ai peur, mais je refuse de leur montrer. Je suis dure, mais est-ce que je le suis assez pour supporter ce qui m'attend, je ne sais pas.


Ne vous approchez pas de mes soeurs! Vous m'avez moi !


Lenny et Alice sont encore petites, ce sont des bébés toutes les deux, comme Lip, mon chouchou d'amour. Je me suis beaucoup occupé de mes frères et soeurs, et encore aujourd'hui, ils viennent à la maison quand ils veulent. Ma mère a baissé les bras, il y a longtemps, j'ai beaucoup de mal à lui pardonner, j'ai une rancoeur envers elle que je tente de mettre de côté mais c'est difficile.
Ce qui devait arriver arriva et je retiens mes larmes en serrant les poings, écoutant ce qu'il me dit en finissant par fondre en larme. Je ne dis rien, n'essayant même pas de me débattre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Lun 5 Sep - 23:45


    La briser pour obtenir ce qu'on veut, ça marchera tout de suite, je sais qu'elle a une grande gueule mais ça reste une femme et le premier pas pour en faire craquer une, c'est s'attaquer à son statut de femme, pas plus compliqué que ça. Ca me fait penser que toutes sont aussi vulnérable, ça a beau être la fille d'un grand du nom, au fond, ce n'est rien ^^ Rien de plus qu'une nana comme les autres qui chiale au premier coup dur et qui hurle quand on parle de ses gosses ou de ceux dont elle s'occupe. La facilité !
    Je fini mon affaire, parce que ce n'est pas vraiment un cageot, il faut l'avouer, elle est jonglée la gitane, on en redemanderait !

    On va te laisser le temps de réfléchir à ce que tu vas faire, c'est pas le tout mais on a une vie nous aussi. Tu l'as déjà assez perturbée ^^

    Je l'embrasse en posant mes lèvres sur les siennes, et laisse son jean à moitié remonté avant de prendre la porte avec mes potes.

    Gemma ne répond au téléphone, et ça me rend dingue ! Ma soeur ne loupe jamais un de mes appels ou me rappelle dans la demie heure, mais cette fois-ci, rien, et je suis vite inquiet quand je sens que ça ne va pas, je suis hyper sensible à ce qui peut lui arriver, empathique, à croire qu'on communique par la pensée, c'est au fond du ventre que ça se passe. Je débarque au garage, sa voiture n'y est pas.

    Nero ! Je cherche la moitié qu'on a en commun, elle répond pas au téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 0:15

Mon coeur s'emballe, en même temps que mes larmes coulent sans que je ne puisse rien y faire. J'ai envie de hurler, mais je ne lui ferais pas ce plaisir. Je suis têtue et je garderais le peu de fierté qu'il me reste. Je sais que ce sont des représailles et j'ai peur qu'ils ne s'arrêtent pas là, qu'ils s'en prennent aux petits ou à Jesse. Ce sont des lâches, ils n'ont pas d'honneur! Je me détends quand il se retire soufflant un grand coup sans cesser de pleurer.
Je m'écarte quand il m'embrasse, je n'ai même pas la force de le repousser, je ne suis plus moi-même. Je ne sais pas combien de temps je vais rester ici, mais je sais que je vais morfler et j'ai peur, vraiment très peur .....
C'est mon frère qui panique parce qu'il n'arrive pas à me joindre.... Désolé ^^ Je ne sais pas si il me retrouvera ici, je ne sais même pas ou je suis, dans un espèce que hangar, mais ou ?


Gem .... J'en sais rien. On s'est embrouillé hier. Je suis rentré depuis pas longtemps, je pensais qu'elle avait passé la nuit chez toi.


Mon homme la tête en vrac après ce qu'il s'est mis dans la tête encore une fois. On s'est jeté, mais la je donnerais tout pour qu'il vienne me chercher et qu'il me tire de cet enfer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Sadler

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 0:27


    Je n'ai pas de nouvelles de ma soeur et ça n'est pas normal de ne pas en avoir de si longtemps. 12 h, grand maximum, le temps de cuver une soirée bien arrosée, et en général, elle les fait avec nous les soirées où on se déchire la tête. Nero est toujours de la partie, maintenant que les enfants sont grands, soit ils suivent, soit ils sortent de leur côté, quoi que déjà à l'époque, ils dormaient tous en haut et ça allait très bien !

    Comment ça vous vous êtes embrouillés hier soir ? Merde, j'ai rien su, j'avais une grosse soirée au bar et Gem le savait. Elle a pas dormi à la maison, elle serait pas retournée au camp ? A tout hasard...

    Elle n'a aucun autre endroit où aller de toute façon si ce n'est chez moi, chez elle ou le garage, et comme elle ne se pointerait pas au garage si elle est en froid avec mon beau frère, le choix est vite fait, on ne sait pas !

    Les petits, ils ont pas eu de nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 0:50

Mon frère et moi, nous sommes connectés, je ne sais pas comment l'expliquer, mais depuis toute petite, je sens quand quelque chose ne va pas, quand il est pas bien, je ne suis pas en forme, quand il est blessé, j'ai des douleurs, c'est assez étrange à expliquer quand on ne le ressent pas, mais je peux dire quand je me lève comment va mon frère. Je sais que c'est pareil pour lui et j'espère qu'il ressent ma détresse, qu'il va comprendre que je ne vais pas bien, que j'ai besoin d'aide.

On s'est jeté pendant la soirée chez Diego. Je pensais qu'elle était venue directement chez toi.


Ouai bon en même temps, on s'engueule souvent et en général, c'est lui qui prend la porte, ou alors je vais chez mon frère quand ça me gonfle et que je n'ai pas envie de le voir revenir tout de suite. Il est ingérable quand il prend de la coke et le pire c'est qu'il ne s'en rend pas compte. Il m'a laissé partir toute seule hier soir, il a préféré rester à s'en foutre plein la tête.


Je vais aller voir au camp frère, continue de la chercher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Sadler

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 0:57


    Si ça avait été le cas je t'aurais appelé ce matin pour venir la chercher, tu connais la chanson.

    OH OUI ! On en a tellement l'habitude, que je la laisse passer la nuit à la maison, je la console un moment, elle discute avec S de oh combien les hommes sont cons et irrécupérables, ce que ma femme ne contredis jamais ^^ Et ensuite tout le monde va se coucher avec la tête pleine d'un bon bourbon ou d'une bonne soirée à s'en mettre aussi plein les oreilles au bar et le lendemain j'appelle mon pote pour qu'il vienne rabibocher le morceau parce que ma soeur est trop fière pour le faire !

    On se tient au courant.

    Je fais le tour des bars de la ville, tente d'écouter aux portes, savoir un peu ce qui se passe en ce moment et je tombe sur une conversation, je crois que sais où elle est, putain ! Je passe un coup de fil rapide à mon meilleur ami.

    Mec, je crois que je sais où la trouver, dépêche-toi de me rejoindre au hangar des Niners à la sortie de la ville. Calibré. Dépêche-toi Nero !

    Je fonce moi même le premier sur les lieux, il est plus proche que moi de tout ça, il y arrivera sans doute en même temps que moi vu l'allure où je roule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 19:28

Ouai je sais ouai ^^

Ils ont l'habitude mes hommes! Oui, ce sont mes hommes, les hommes de ma vie, tous les deux! Ca fait bizarre quand on ne sait pas ce qui nous lie, mais gamin, on faisait tout ensemble, j'ai toujours aimé être avec les garçons, plus qu'avec les filles et encore aujourd'hui ! J'avais des copines, mais je préférais les conneries des mecs!
Ils cherchent chacun de leur côté en se tenant au courant des endroits ou ils sont, pendant que je moisi dans ce hangar, à moitié nue, morte de peur et épuisée. Je ne sais même pas depuis combien de temps je suis là, ça pourrait faire trois heures comme trois jours. C'est dingue de perdre si vite la notion du temps.


Les Niners ? Putain, je suis pas loin, j'arrive!


Mon frère et mon homme ont des flingues, enfin au moins sur eux, tout le temps, je déteste ça, j'ai toujours peur que ça se retourne contre eux. Ils aiment faire les kékés les deux! Néro arrive et voit la bagnole de mon frère déjà sur place.


Qu'est-ce qui se passe mec?


J'entends les voitures et je me raidis, pensant que ce sont mes agresseurs qui reviennent à nouveau, qu'ils me descendent qu'on en parle plus putain!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Sadler

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 19:46


    Je l'attends sur place, je suis là depuis moins de trois minutes quand je le vois se pointer aussi. On sort toujours une arme à la ceinture, ou dans le jean, histoire de prévenir. Nous sommes gitans, on sait comment les choses peuvent dégénérer, et on est les premiers à dire que c'est pas nous ^^ Mais je connais tout ça par coeur, je sais comment ça marche, je sais aussi dire que je n'y suis pour rien, mais Gem connait les trucs aussi, c'est ça son souci à Nero, que sa femme en sache autant que lui sur ce qui se passe quand il fait une connerie. Gem et moi, c'est un tout, nous sommes deux parties d'un tout, pas deux personnes à part entière, enfin on ne l'entends pas comme ça tout du moins. Je suis de ces mecs qui se disent indépendants mais qui sans une femme perdent pied.

    C'est ici. J'ai entendu parler des mecs en boite tout à l'heure, ils parlaient d'une leçon donnée aux gitans, et d'un hangar, un truc à la sortie de la ville, c'est là.

    Je m'avance prudemment jusqu'à la porte d'entrée et je fais comprendre à Nero de se mettre de l'autre côté. Je compte jusqu'à trois et défonce la porte d'un coup de pied, menaçant tout ce que je trouve de mon flingue, avant de tomber sur ma soeur...

    Gem !

    Je lâche mon flingue et me jette sur les chaines pour les détacher, et la prendre contre moi.

    Ils t'ont fait quoi Gem ? Réponds ! Qu'est-ce-qu'ils t'ont fait ?!

    Je panique, je hurle, et si je ne l'avais pas dans les bras, je serais allé tout démonter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 20:26

Mon frère est déjà là quand mon homme arrive. Il sait que quelque chose ne va pas, il le sent, c'est comme ça, ça l'a toujours été. Il m'arrive de me réveiller en pleine nuit et de savoir que mon frère s'est battu, parce que je ressens sa colère, sa douleur, je ne sais pas, je ne l'explique pas, mais je sens que ce n'est pas une nuit tranquille. Néro l'accepte sans vraiment le comprendre, ça le dépasse dans le sens ou il ne sait pas ce que c'est et que je suis parfois plus proche de mon frère que de lui. Personne ne me connaitra jamais comme Jesse. Aucun homme.
Ils entrent comme des cow-boy ... mes hommes quoi ^^
Je ne dirait pas que c'est du soulagement que je ressens, mais de la tristesse à l'idée de le mêler à ça, parce que je sais qu'il va vouloir se venger. Je réagis à peine et me laisse tomber dans ses bras quand il me détache. Putain, ça fait un bien fou. Je ne suis plus que l'ombre de moi-même, moi qui suis si combative en général, je me fais peine là!


Ne cries pas .... Sors moi d'ici Jess ....

Je tremble de partout, je suis en état de choc, j'ai froid, je ne sais pas ou sont mes fringues.


Ne dis rien à Néro.


Je ne sais pas encore qu'il est avec lui, je ne l'ai pas vu et pour être franche, ça m'aurait arrangé qu'il ne me voit pas comme ça, qu'il ne sache pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Sadler

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 20:38


    Voir ma soeur dans cet état me rend dingue. Je ne sais pas comment je réagirais si je devais la lâcher, les mains libres, je redescends au bar de tout à l'heure et je fais un carnage, je sais que je ne tiendrais pas le coup sans elle, on ne peut pas expliquer ce genre de lien, il se vit et il est à chaque fois différent. S ne cherche pas à comprendre, elle le respecte, et ça me suffit, elle sait pertinemment à quel point ça compte pour moi, et elle voit même ça d'un très bon oeil, que j'ai une femme pour me tenir, en plus d'elle-même ^^

    Viens bébé... viens.

    Je lui file ma veste, que je retire délicatement pour lui poser sur les épaules et remonte son jean, discrètement, pour boutonner ce dernier.

    Il n'aura pas besoin.

    Nero se pointe, et embrasse sa femme sur la tête, avant de la prendre contre elle.

    Je suis là bébé... Doucement.

    Il la sort du hangar pendant que je fais un tour pour rechercher quelque-chose les incriminant.

    Gem... On peut aller voir les flics...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma Teller

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 10/08/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 22:18

Je m'accroche à mon frère, je ne veux plus le lâcher, il est le seul à savoir me rassurer, tout le temps, il sait trouver les mots, déjà petite et encore aujourd'hui. Dès que ça ne va pas, c'est vers lui que je me tourne, parce que je sais qu'il comprendra. Il ne sait pas tout, sur ma relation avec Néro, sur ses vices, mais c'est mieux comme ça, je ne veux pas briser leur amitié et je sais que je si je lui parlais, il en voudrait à son pote. Ils se connaissent depuis qu'ils sont nés.
Je reste dans les bras de mon frère, mais je me raidis quand j'entends Néro, je ne voulais pas qu'il soit là, pas qu'il sache putain!


Ils sont plus là ....


Je passe des bras de l'un à l'autre sans répliquer, du moment qu'ils ne me laissent pas seul, ça me va. Je serre la veste de mon frère sur mes épaules.


Non. Je veux pas raconter ça aux flics. De toute façon, ils me croiront pas ...


Je ne suis qu'une gitane, on n'a pas vraiment de crédibilité dans le coin, personne n'ouvrira une enquête parce que je me suis faite agressée, faut pas rêver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jesse Sadler

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 31/01/2016

MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   Mar 6 Sep - 22:29


    Et nous on se casse, vient.

    Je pose ma main sur le dos de ma soeur et les escorte à l'extérieur, je retrouverais qui a fait ça, moi je sais ce que j'ai vu, Néro n'a rien vu du pantalon, ou de certaines marches sur ses bras, puisque je viens de lui donner ma veste. Je m'assure que personne ne traine autour du hangar, et la fait monter dans la voiture, elle ne veut pas porter plainte, je ne vais pas la forcer, ce n'est pas dans mon optique, au contraire, j'ai juste envie de la protéger.

    Nero, tu veux bien aller chercher le traitement de Gem ?

    Je veux juste l'éloigner le temps de parler à ma soeur, je sais que c'est salaud, mais elle passe avant, elle aura mon aide avant que je ne sois franc avec mon meilleur ami. Il accepte et nous dépose chez moi, où je la fais monter sans rien dire à personne.

    Gem, regarde-moi... C'est fini d'accord, c'est fini... Raconte-moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu aurais dû choisir de la fermer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mais quels vêtements choisir!?
» On le savait déjà mais...
» Choisir la face du héros après avoir choisi sa classe [Résolu]
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Merci ? Mais de rien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version des 3 soeurs (Texas)-
Sauter vers: