One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mes filles sont toutes devenues femmes...

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Lun 12 Juil - 21:28


    Le vendredi soir à la maison ça donnait ça. Les jumeaux étaient occupés, soirée arosée oblige, Erika bossait souvent, et puis les petites allaient au ciné avec Alana. Aaron et Alice se retrouvaient donc seuls ce soir. D'habitude elle était avec son petit ami. Voila pourquoi il avait sauté sur l'occasion pour lui proposer un cinéma. Seulement elle avait envie de profiter de son père, elle avait des choses à lui dire, besoin de lui parler selon elle.
    Quand elle employait ces mots, il était toujours super attentif. Elle avait opté pour une salade mangée rapidement autour d'une vraie table, pas comme les soirées foot avec Cam et Logan.
    Il savait se poser avec son ainée, et ces moments lui manquaient. Un peu comme Juliette qui lui manquait aussi, comme à Erika.
    Ils se trouvaient maintenant sur la plage, Aaron portait son éternel costar mais lui avait fait grace de la veste. Les manches de sa chemise retroussées, le col entrouvert, les mains dans les poches.

    Je te sens ailleurs en ce moment, tu es sûre que tout va bien ma puce?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 1:05

Les week end à la maison étaient de plus en plus rare. Je passais tout mon temps avec Peter, chez lui, on avait d'ailleurs parlé de s'installer ensemble à la rentrée. Je n'étais jamais partie de chez moi et même si j'avais très envie de vivre avec lui, il comprenait très bien qu'il me fallait un peu de temps. Et il en faudrait d'autant plus à mon père quand je le lui annoncerais, mais ce n'était pas pour tout de suite. Il fallait d'abord que je lui parle de Peter. Tout le monde savait à la maison que j'avais un petit ami, j'étais sur un nuage depuis que je sortais avec lui, mais seule Juliette connaissait notre différence d'âge et le fait qu'il soit mon prof. Je ne savais pas trop comment le dire à papa, j'avais peur de le décevoir, comme toujours. Il ne m'avait jamais mise la pression, je me la mettait toute seule comme une grande.

Les jumeaux étaient occupés à une soirée qui allait sans doute se terminer à l'aube et les petites étaient avec Alana au ciné et elles dormaient chez elle. Quant à Erika, elle avait un dossier brulant et elle devait passer la nuit en planque à se que j'avais compris ... Enfin ... j'avais mon père pour moi, se qui était de plus en plus rare ses derniers temps! Papa m'avait proposé un ciné, mais j'avais jugé plus opportun une balade sur la plage après un repas en tête à tête. Je portais un pantalon noir, slim, avec un tee shirt blanc un peu ample, mes cheveux détachés, ce qui contrastait avec le costar de papa. Je me demandais parfois si il n'était pas né avec ^^^^ On marchait côte à côte alors que la nuit commençait à tomber. J'aimais entendre le bruit des vagues et si j'avais mis mon maillot, je me serais même surement baigné. J'aimais bien la plage, me faire bronzer même si ce n'était pas gagné vu que j'étais blanche comme un mort, mais bon je ne perdais pas espoir de prendre un peu de couleur .. enfin autre que le rouge des coups de soleil ^^^

Tout va bien papa ... arrête de t'inquiéter.

Il s'inquiétait toujours pour nous, c'était sans doute normal, on était ses enfants et je préférais ça plutôt qu'un père qui n'en aurait rien à faire .. un peu comme ma mère, mais je ne vais partir sur ce sujet ....

J'ai la tête ailleur parce que je suis heureuse en ce moment .. c'est bien non ?!

Je le regarda un petit sourire en coin sachant très bien qu'il ne me dirait pas le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 1:12


    La seule chose qui importait à Aaron concernant ses enfants en dehors de leur santé était leur bonheur. Bon bien sur les études, la politesse, tout ça, mais ils étaient assez intelligents pour savoir que c'était pour leur bien. Mais le bonheur de ses enfants avait toujours primé, encore plus depuis qu'Ellie était partie. Dans le genre protecteur, on ne fait pas mieux, on peut difficilement faire pire en même temps. Aaron est tout ce qu'il y a de moins objectif sur cette terre concernant ses têtes blondes. Logan était très cool, Cameron lui filait du fil à retordre, les petites étaient encore à peu près cadrées par Erika, et Alice était tout simplement exemplaire. Elle faisait son petit bonhomme de chemin sans jamais rien demander à personne. Son truc à elle était l'art, elle sortait rarement avec ses amis mais semblait passer beaucoup plus de temps avec son nouveau petit ami qu'elle n'en n'avait jamais passé avec son ex.
    Il passa sa main dans les cheveux bruns de sa fille.

    Tu as l'air heureuse.

    Puis ils reprirent leur chemin, sans but précis, éclairés par les néons de la plage, une plage fréquentée normalement, mais ce soir il n'y avait personne. Le vendredi soir ils sont tous en boite.

    Au fait, quand est-ce-que tu nous le présente? Erika trépigne d'impatience et tu sais que même si Cam est peu diplomate elle attend qu'il fasse parti de la famille.

    Bon OK ça pourrait le faire fuir, mais Aaron tenterait de sourire, au mions une fois !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 1:35

Papa nous avait toujours protégés plus que de raison, il était toujours très attentif au moindre signe que nous pouvions montré. J'étais très discrète et quand je n'allais pas bien je l'étais encore plus mais ce n'était pas toujours facile à détecter, je faisais tout pour le cacher. Sur ce point, j'avais hérité de mon père, encore une fois. Je ne disais pas ce que je ressentais que se soit en bien ou en mal. J'étais quand même un peu plus expensive que mon père, en même temps, il n'en fallait pas beaucoup, mais à côté de Cam ou d'Erika ou même de Logan, j'étais très renfermée. En fait, je faisais ma vie sans rien demandé à personne, je préférais me débrouiller seule. Papa était très occupée, il n'avait pas que sa à faire que s'occuper de mes états d'âme, il me reprochait souvent de ne pas lui dire quand ça n'allait pas, mais je ne voulais pas l'inquiéter, il l'était déjà assez sans que j'en rajoute une couche. En fait, j'avais tendance à le ménager. Il était mon seul parent .. 'javais Erika biensure que je considérais comme ma mère. Mais papa ... ben c'est mon papa, sans lui je ne sais pas ce que je deviendrais!

J'étais heureuse depuis que j'avais rencontré Peter. Il était ce qui manquait à mon équilibre. J'avais vécu plusieurs mois avec Kyle dont j'avais cru être amoureuse, mais je m'apercevais que ce n'était rien comparé à ce que je ressentais pour Peter. Il savait me parler, me rassurer, m'aimer tout simplement et rien que penser à lui me donner des frissons. Je souris quand mon père passa sa main dans mes cheveux. J'adorais ça! Il le faisait souvent quand j'étais petite et même a 21 ans, j'avais besoin de ce contact avec lui.

J'ai pas envie de le faire fuir ...

L'allusion était pour Cam et Erika qui était aussi discrète l'une que l'autre .... Je souris à mon père, je plaisantais biensure, je n'avais pas honte de ma famille bien au contraire, je serais la plus heuresue qu'il le connaisse, mais je ne savais pas comment ils prendraient notre différence d'âge. Je sais que ça ne choquera pas Cam, ni Logan, même si je l'entendais déjà me dire d'être prudente, de ne pas m'emballer trop vite. Il savait que j'avais beaucoup souffert avec Kyle. Le problème c'était papa et Erika. Je ne savais pas vraiment comment ils prendraient la chose, pourtant je devais le leur dire.

Justement papa, c'est de lui que je voudrais te parler. Tu sais c'est sérieux entre nous, vraiment sérieux ...

Aborder le sujet avec douceur et diplomatie, tout le contraire de ma soeur qui lui aurait sans doute balancer de but en blanc qu'elle était amoureuse de son prof de 15 ans de plus qu'elle ... Il faut le ménager papa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 1:45


    Alice me ménageait toujours beaucoup trop, ce n'était pas son rôle et je le lui répétais sans cesse. Sans grand succès cependant et les jumeaux étaient les mêmes. Cam sous ses allures de grande gueule, refusait de me donner la raison de ses coups de blues, pourtant je le savais. Soit la disparition d'Ellie et depuis qu'elle était revenue c'était la peur qu'elle ne reparte ou qu'Alice ne se sente pas mieux. Elle était très empathique avec sa grande soeur. En même temps Alice était un peu devenue une seconde maman.

    J'avais connu ma fille amoureuse, comme une adolescente, avec les textos, les petits mots, et ce genre de choses qu'elle ne voulait pas m'avouer mais que je voyais de loin. Les sorties discrètes où elle retrouvait un groupe d'ami dans lequel se trouvait son petit copain. Mais maintenant elle n'avait plus 13 ou 14 ans, c'était une femme. Une femme sublime avec des problèmes de couple à la hauteur de sa beauté.
    Je n'avais pas eu vent tout de suite de l'agression de Kyle, son ex. Ca se serait passé différemment sinon. Disons qu'elle ne parlait jamais de rien à personne et ce garçon m'avait fait bonne impression. Fils de bonne famille, polie, qui connait les conventions, brillant étudiant en droit, il était bien pour ma fille ! Mais apparemment la valeur morale n'allait pas, je ne cautionnais pas ça. Je voulais juste le bonheur de ma fille.

    Elle semblait plus mystérieuse, elle aimait comme une femme, ce n'était plus les RDV clandestin, elle nous disait clairement qu'elle avait RDV avec son petit ami, point barre, sans s'étaler, c'est ma fille quoi. Je la sentais plus épanouie, plus mature encore, plus femme pour être honnête. Elle grandissait à vue d'oeil.
    Je m'assis sur le sable, et lui tendit la main pour qu'elle vienne s'asseoir entre mes jambes comme quand elle était petite, elle voulait me parler et c'était maintenant ou jamais le moment de lui prouver que j'étais tout à son écoute. Je l'entourrais de mes bras.

    Je t'écoute ma puce.

    J'avais une vague idée. Elle voulait s'installer avec lui. Depuis le temps que je lui proposer de lui offrir un appartement près de la fac, si en plus elle était heureuse avec un homme... Respecteux d'après ce que je savais. Elle rentrait toujours avec le sourire, je ne l'avais jamais vu triste ou pensive en rentrant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 2:08

Je ne voulais mettre papa au courant de mes problèmes de couple, il avait déjà les siens avec Erika surtout depuis qu'Ellie était revenue. Elle avait semé un trouble entre mes parents et ça j'avais du mal à l'accepter, tout comme j'avais du mal à accepter son retour tout simplement. Dans ma tête ma mère m'avait abandonné, elle était morte à mes yeux, du moins c'est ce que je voulais me dire, acr la savoir si près de moi me faisais du mal. Ca non plus je n'en parlais pas, dès que le sujet Ellie arrivait sur la table, je me braquais, je ne voulais pas entendre parler d'elle, j'avais trop souffert quand elle était partie et je lui en voulais atrocement. C'était sans doute égoiste de ma part mais je ne voulais pas la voir. Ma mère c'était Erika point et j'avais été clair avec tout le monde à la maison. Mais en ce moment, entre papa et Erika ce n'était pas la joie tous les jours, alors je n'allais pas en plus lui parler de mes problèmes de couple. J'étais assez grande pour les régler toutes seule.

Quand j'étais avec Kyle, j'étais pensive, pas sur de moi. Je pensais l'aimait, mais je n'étais pas sur que ce soit réciproque, je doutais, il voulait que je choississe entre lui et ma famille, il me trouvait trop gamine, pas assez mature, je ne savais pas ou me positionner car il ne faisait rien pour me mettre en confiance. Je mettais ses accès de colère sur le compte de son caractère entier, mais c'était simplement de la méchanceté. Je n'avais parlé à personne de ce qui c'était passé avant de qu'on se sépare, à part à Logan . C'est lui qui avait fini par en parler à papa un peu après notre sépration, ça n'aurait été que moi, il n'aurait rien su. Mais mon frère avait peur que Kyle revienne à la charge, chose qui ne s'était pas passé. Depuis que j'étais avec Peter, je voyais la vie autrement, j'étais plus en confiance, j'avais l'impression d'avoir grandi, de m'être épanouie à son contact.

Papa m'invita à m'assoir entre ses jambes, comme quand j'étais gamine, bon je n'avais pas beaucoup grandi depuis, mais quand même, c'était une grande fille qu'il venait de retrouver dans ses bras. J'adorais être dans ses bras, j'avais l'impression d'avoir de nouveau 6 ans! L'eau de la mer berçait nos paroles, c'était relaxant. J'avais hérité du calme de papa .. enfin de tout son caractère si on va par la ....

Je t'en ai un peu parlé. Il s'appelle Peter, je l'ai rencontré à la fac ... il travail la bas ...

Tout en douceur ^^^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 2:18


    Je sais Logan et Alice très proches, c'est une relation différente qu'elle a avec chacun de ses frères et soeurs mais Logan c'est particulier, c'est de la protection, c'est de la maturité, je ne sais pas trop. Cameron avait besoin d'Alice comme d'une mère, d'une confidente, et elle prenait toujours ses conseils très à coeur. On sentait que c'était la petite soeur qui recherchait un appui, un soutient. Ma fille était une femme enfant mais plus enfant en ce qui concernait la plus délurée. On n'a jamais deux fois les mêmes enfants, et bien là je peux vous dire que j'ai eu de TOUT ! Et je ne suis pas au bout de mes surprises avec le caractère des deux petites. J'ai voulu des enfants d'Erika, maintenant j'assume totalement. Un peu comme avec Ellie remarque.
    Quand elle était enceinte d'Alice, on prenait plaisir à imaginer comme elle serait. Brune, blonde, a chercher de qui elle hériterait les yeux, le caractère, les goûts...
    Et bien elle avait tout prit de moi, ou presque. Le coté buté c'était Ellie. Même s'il était moindre. Mais elle avait mon teint, mon physique, mes cheveux bruns, mes yeux verts, mon côté studieux, ma ponctualité, mon calme, mon manque de confiance en moi... Enfin c'était bel et bien MA fille.
    J'en étais totalement amoureux. Comme de tous mes enfants, Alice était la première, j'avais 20 ans à peine quand elle est née. Je me souviens d'avoir été complètement raide dingue de cette petite bouille dès le premier regard. Je lui passais tout, meêm si elle ne faisait pas beaucoup de caprices et se trouvait être très sage.
    Je ne perdais pas une occasion de l'entendre dire qu'elle se marirait avec moi. Comme quoi le complexe d'Oedipe chez nous il est foireux.

    Il travail à la fac, au journal?

    Un sourire anima mon visage, je pensais à un petit boulot. Mais je lui épargnais mes idées de l'ancienne école, comme quoi moi aussi j'avais fais parti du journal de la fac et toute ces choses là qu'elle a entendu 100 fois.

    Tu l'as rencontré à un cours que vous suivez ensemble?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 2:35

A sa personne ne peut dire que je ne suis pas la fille de mon père! J'ai tout de lui, mais alors tout vraiment, en fait je suis son calque en fille et en un peu plus bavarde. Je n'ai rien pris de ma mère et heureusement! Le premier qui me dit que j'ai quelque chose en commun avec Ellie va le sentir passer. Je ne veux rien avoir à faire avec ma mère, c'est plus fort que moi. Et quand Cam me dit que je suis aussi bornée qu'elle, je tourne les talons. C'est mieu que de m'engeuler avec elle. Nous n'avons pas du tout le même avis sur notre mère. Je comprend qu'elle soit heureuse de la retrouvée car elle ne l'a quasiment pas connu, mais de la à l'idolatrer comme elle le fait alors qu'elle nous a abandonné je ne comprend pas et je ne comprendrais sans doute jamais.

Mais ce dont j'avais le plus de mal c'était quand je savais mon père avec elle. Erika était jalouse, je l'étais sans doute autant qu'elle. Je n'avais qu'une peur c'était qu'Ellie arrive à faire capoter le mariage de papa et Erika, je lui en voulais déjà beaucoup, mais si elle faisait ça, jamais je ne pourrais lui pardonner. Quand papa avait rencontré ma belle mère, j'avais eu l'impression d'avoir une nouvelle famille, j'avais été jalouse d'elle au début, ça se traduisait par bouder quand elle me disait de faire quelques chose ou m'interposer entre elle et papa, comme une petite fille qui ne veut pas partager son père, mais j'avais très vite compris qu'il était heureux avec elle, alors j'avais été heureuse aussi. J'étais petite quand maman avait disparu, mais je me souvenais très bien que papa avait changé après ça, il avait perdu le sourire, il était souvent pensif, quand il avait rencontré Erika, il était toujours joyeux ... il avait pas la banane, c'est Aaron quand même, mais on sentait qu'il s'épanouissait avec ma belle mère. Je ne pouvais pas demander mieu.

Travailler au journal! j'aurais préféré, la situation aurait été beaucoup moins compliqué! Je ne culpabiliserais pas autant à chaque fois qu'on s'embrasser en cachette de tout le mond eà la fac. j'avais peur qu'il perde son boulot à cause de moi, si on nous découvrait, je ne voulais absolument pas lui attirer d'ennui. Lui il prenait ça plus cool ! En même temsp, j'étais une angoissée chronique c'était pas nouveau !

On s'est rencontré à un cour tu dis vrai ... mais c'était un cour qu'il donnait ...

Ouai alors là, j'en menais pas large quand même. Je ne savais pas comment il allait prendre la chose. Se taper son prof c'est un truc digne de Cam ça! Et pourtant je n'avais pas choisi, il m'était tombé dessus comme ça, et si il fallait que je change de fac pour qu'on soit ensemble je n'hésiterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 11:34


    Cameron et Alice étaient à l'opposé l'une de l'autre. Sauf peut être pour le bavardage, ça reste deux filles ! Mais disons que pour les goûts, les choix, les opinions, les fringues, la musique... Elles étaient très différentes. Je m'étonnais qu'elles ne s'engueulent pas plus souvent. Autant avec Erika elles étaient similaires et s'entendaient mal autant avec Alice elles étaient différentes mais très soudées. Je savais ma première très ouverte d'esprit, Cameron aussi, mais c'était différent, elle c'était plus pour les conventions. Alice la tolérence.

    Je savais aussi que ma grande n'avait qu'une peur : que je me sépare d'Erika. Ce n'était pas la joie en ce moment et c'était entièrement de ma faute, seulement je n'avais pas jouer les choses réglo, comme il l'aurait fallu. J'avais été maladroit, indigne de la confiance que tous m'accordaient. Les petites étaient trop jeunes pour comprendre, mais ça revenait au même.
    Une chose était sure : je ne quitterais pas ma femme, je l'aimais bien trop pour ça. Erika était mon nouvel équilibre. Ma raison de vivre au même titre que mes enfants, et puis Ellie avait quelqu'un dans sa vie, même si ce n'était pas spécialement sérieux pour le moment.

    Ma fille entre mes bras, je me balançais légèrement, comme quand elle était petite et qu'elle avait envie d'un calin. J'avais su rester très proche de mes enfants, je n'étais pas loquace mais au moins je n'étais pas avares en preuves d'affection. Elle me parla de son cours...

    Tu sors avec un de tes profs?

    Là mon ton changea. Je baissais les yeux sur elle, elle ne semblait pas en mener large, et là elle avait raison. Je n'avais pas éduqué mes enfants comme ça. Venant de Cameron ça ne m'aurait sans doute pas supris. Mais d'Alice... Elle qui était si droite...

    Alice, dis moi que c'est pas vrai.

    Il n'y avait pas de problème de détournement de mineur mais pour moi c'était la même chose. Un prof qui abuse de son élève. Alice était la personne la plus naive que Dieu m'avait permis de rencontrer. Elle croyait tellement en le genre humain... C'était le genre à faire confiance très facilement et à donner sa chemise si besoin est. Je ne voulais pas qu'elle souffre, qu'on lui fasse du mal, c'était ma fille. Et peut importe son âge, je m'étais jurée de la protéger envers et contre tout. Mais de ses sentiments ça me paraissait compromis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 16:55

Ma soeur et moi étions deux entitées totalement différentes, ce n'était pas nouveau et pourtant nous arrivions à être très proche l'une de l'autre. C'était contradictoire quand on pensait que Cam avait été faite sur le même moule qu'Erika et qu'elles n'arrivaient pas à s'entendre, alors qu'avec moi, nous étions opposées et pourtant nous pouvions passer des heures ensemble sans se prendre la tête. C'était ma soeur, je la connaissais maintenant, j'essayais de ne plus faire cas de ses remarques sauf quand elle allait trop loin. J'étais très tolérante, avec tout le monde, je ne voyais pas pourquoi se prendre la tête pour des broutilles alors que la vie est si courte. J'avais appris à être patiente avec mon frère et ma soeur depuis toute petite, quand maman était partie, j'avais voulu seconder papa. Je n'étais pas toujours à la hauteur parce que j'étais petite, mais je faisais de mon mieux. Je donnais la douche aux jumeaux, je les habillais, j'essayais de les faire manger, j'avais le role de seconde maman. Papa ne m'avait jamais rien demandé, je faisais ça de moi même, je considérais que c'était mon devoir d'aider papa qui travaillait beaucoup pour nous élever. Malgrès la disparition de maman, il s'était toujours occupé de nous comme un pro. Certain aurait baissé les bras après la disparition de leur femme, mais papa avait front et il nous avait donné la meilleure éducation possible. Je lui en étais reconnaissante car c'était grace à lui que j'étais la femme que je suis aujourd'hui.

Je n'avais pas eu une adolescence vraiment compliqué, plutôt concilliante, je rentrais à l'heure demandée, je faisais mes devoirs en rentrant de l'école, j'aidais à la maison, une routine qui me rassurait. Je n'avais jamais eu l'envie de faire des bêtises comme ma soeur qui transgresser toutes les règles qu'elles pouvaient. Biensure j'avais fait des bêtises d'adolescent en cachette de mes parents, essayer de fumer, cacher une mauvaise note, mais rien de bien méchant! Ca ne m'interessait pas. je préférais étudier, travailler pour être la meilleure et pouvoir choisir la voix que je voudrais plus tard. Quand j'étais petite, je voulais faire le même métier que papa. Procureur, je ne savais pas trop ce que ça signifiait, mais papa m'avait expliqué qu'il punissait les méchant et je trouvais ça cool! En même temps tout ce que faisais papa était cool, j'étais amoureuse de mon père étant gamine, sans doute parce que je n'avais que lui. Puis en grandissant, je me suis aperçut que j'aimais beaucoup dessiner, peindre, comme ma tante Alana, et je m'étais dirigée vers cette voix. un bac littéraire en poche, option art, m'avait permis d'intégrer une fac d'histoire de l'art. Etudier tous les courant, les architecture des bâtiments, les artistes, c'était mon truc. J'espérais pouvoir ouvrir ma propre galerie d'art, comme Alana, ou pourquoi pas me diriger vers l'archéologie, je savais qu'avec mes notes toutes les voies m'étaient ouvertes, j'avais le choix.

La nouvelle que j'annonça à papa n'eu pas l'air de le réjouir, je m'en serais douter de toute manière. Il changea complètement de ton et lorsqu'il me regarda, j'eu le reflexe de poser mes yeux sur le sable. Je savais que ce ne serait pas facile, mais il devait savoir la vérité. Si je comptais faire ma vie avec peter, il mon père devait être le premier au courant. En fait, j'avais besoin de son approbation, mais sur ce coup là, je n'étais pas sur de l'obtenir.

Si papa, c'est vrai. Peter est mon prof d'architecture.

Que lui dire de plus, je ne pouvais pas lui cacher cet aspect encore longtemps. Je savais ce que je faisais pour la première fois de ma vie. J'étais sur de moi, sur de ce que je ressentais pour Peter et j'étais prête à beaucoup de chose pour lui. Si je devais changer de fac, je le ferais, si je devais partir pour m'installer avec lui je le ferais. Je l'aimais comme je n'avais jamais aimé personne et j'espérais que mon père le comprenne.

Mais c'est pas si grave tu sais ...

Et encore il ne savait pas notre différence d'âge ^^ Oh il devait s'en douter, mais bon c'était encore une étape de plus à franchir. J'avais hâte de le présenter à ma famille, mais est-ce que papa serait d'accord pour le connaitre sans avoir envie de l'étriper. Je savais qu'il voulait juste me protéger, mais cette fois, il n'avait pas besoin de le faire. Peter était quelqu'un de bien, de très bien même, je voulais juste qu'il lui laisse une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 20:42


    Après la disparition d'Ellie, il avait fallu faire front. Les jumeaux étaient encore petits, je n 'avais pas vraiment besoin de leur expliquer, mais Alice était bien plus grande et à 6 ans, entrant dans l'âge de raison, elle se posait pas mal de questions auxquelles il fallait que je réponde. Je l'avais devancée, en lui expliquant qu'on ne savais pas où se trouvait sa maman, qu'elle était sans doute partie pour un pays plus joli, et qu'elle nous appellerait poru qu'on la rejoigne, je ne savais pas quelle méthode adopter en fin de compte. Mais Alice m'avait scotchée par sa maturité, elle m'avait rassurée en me disant qu'elle saurait gérer tout ça. Elle était grande maintenant et elle allait m'aider avec les petits. Je n'avais jamais eu de soucis avec elle en fin de compte. Elle était super docile, rentrait, s'occupait des petits les moments de coup de feu au bureau, les aidait avce leurs affaires, ne posait jamais de questions inutiles, elle tentait de se rendre serviable et elle l'était vraiment.
    Et moi je tentais de ne pas l'oublier en tant que petite fille, tout aussi mature qu'elle me paraisse. Alors le soir, je couchais les petits une heure plus tôt, et je me faisais un film avec Alice. Ca a été notre truc pendant un moment. Nous passions des moments rien que tous les deux comme ça. Et j'en avais besoin tout autant qu'elle. C'était le moment de la journée où je pouvais m'y consacrer entièrement.

    Seulement elle avait grandit, maintenant c'était une belle et grande jeune femme... Et moi toujorus son père amoureux de sa fille et à vouloir la protéger de tout et de rien, même de l'amour maintenant. Je ne voulais pas qu'elle souffre, il était hors de question qu'un homme, quel qu'il soit, ne lui fasse du mal.
    Quand elle ne démenti pas le fait que ce soit un de ses profs, l'indignation me poussa à me lever.

    Pas si grave? Tu te fous de moi Alice? On parle de ton prof là ! Tu... Tu... Pourquoi lui? Pourquoi un homme du double de ton âge? Enfin je veux dire... Il y a des dizaines de garçons qui te courent après. Je ne te comprends pas... C'est un truc que pourrait me faire ta soeur ça mais... Pas toi Alice ! Tu sais ce que ça implique judiciairement parlant?

    Quand je suis nerveux, je parle ! La preuve. Et là je suis très très très nerveux. Je n'ai pas aligné autant de mots depuis au moins 15 ans.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 21:13

J'avais toujours été très mature ce n'était pas nouveau. Quand Ellie avait disparue, j'avais eu l'espoir qu'elle revienne, mais au bout de quelques semaines j'avais compris que je ne la reverrais plus. Papa m'avait tout expliqué avec des mots d'enfant et j'avais compris ce qu'il en était. Je n'avais pas vraiment la notion de mort, j'étais trop petite, mais j'avais la notion de distance et quand il m'avait dit que maman était dans un endroit plus jolie, j'avais compris qu'elle ne reviendrait pas avec nous. Je n'avais pas cherché à comprendre pourquoi au début, c'était comme ça point final, je devais faire avec et comme j'étais la plus grande, je devais prendre sa place et aider papa. Elle me manquait beaucoup au début, sans doute autant qu'aux jumeaux car même si ils étaient petits, ils comprenaient que leur maman n'était plus la, mais ils avaient papa et moi, le manque était moindre.

Papa avait toujours était la et j'adorais quand il couchait les petits le soir pour qu'on puisse regarder un film tous les deux. Souvent je m'endormais dans ses bras au milieu du film, mais au moins je n'étais pas seule, j'avais besoin de me sentir entouré, encore aujourd'hui. J'avais une peur panique qu'on m'abandonne et passer le plus de temps possible avec ma famille m'aider à contrôler cette peur. Encore aujourd'hui, même si j'étais très heureuse avec Peter, j'avais besoin d'avoir des moments avec papa, avec Erika ou mon frère et mes soeurs. J'avais parfois l'impression d'être une petite fille, alors que j'avais 21 ans. Tantôt enfant, tantôt femme, je savais qu'il arriverait un moment ou je trouverais mon équilibre.

Je n'avais jamais fait de bêtise étant ado, mais alors là, je crois que pour mon père, je venais d'exploser le compteur! Eh oui à 21 ans, il fallait bien que je m'y mette un jour. Je savais que ma relation avec Peter était de l'ordre de l'interdit, mais je ne l'avais pas choisi, il m'atais tomber dessus comme ça et je ne le regrettais pas malgrès les complications que ça pouvait entraîner. Papa ne semblait pas de cet avis et quand je lui dis que ce n'était pas grave il se leva d'un coup me faisant un discours qui ne m'étonne qu'a moitié. Je savais qu'il n'allait pas sauté de joie, mais je voulais qu'il me fasse confiance. Je l'écouta et me leva tranquillement à sa suite.

Parce que je l'aime! Les autres garçons ne m'interessent pas c'est lui et lui seul.

J'étais têtue quand je le voulais, même si je n'avais jamais vraiment tenu tête à mon père. Il était très concilliant, mais aujourd'hui j'étais prête à défendre mon histoire envers et contre tout. J'alla vers lui toujours calme.

Alors Cam peut se taper tous les mecs de son écurie tu lui dit rien et moi je te dis que je suis amoureuse et tu me fais une scène ?! C'est pas juste papa.

Ben oui tu le monde sait que ma soeur c'est Dom Juan au féminin. Elle a tout les mecs qu'elle veut quand elle veut et elle ne gène pas pour les jetter quand elle n'en veut plus tout le monde le sait. Ca ne me pose pas de problème du moment qu'elle se protège mais se fixer ne lui ferait peut être pas de mal et papa passe par dessus tout ça, alors pourquoi il ne veut pas comprendre pour Peter ?! Je le regarda quand il me parla des problèmes judiciaires que ça pourrait impliquer.

Biensure que je le sais. Tu crois que ça ne me fait pas peur? Personne n'est au courant et il n'y aura pas de problème tant que ça restera comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 21:42


    Le compteur elle était en train de le faire capoter là ! Autant Cameron faisait des conneries régulièrement, des petites choses qui posent problème, qui énervent sur le moment mais ce n'est rien qui puisse la mettre dans ce genre de position. Une fête un peu trop arrosée, du tapage nocturne, du séchage de cours, de la frivolité voulue au niveau des garçons, rouler un peu trop vite sur la piste, vouloir à tout prix gagner un paris pour avoir raison. Et encore la liste est longue. Mais là Alice... si j'avais cru ça possible un jour ! Bien sur que non je ne lui en voulait pas, je n'étais pas décu. Je suis assez bien placé pour savoir ce que voulais dire tomber amoureux. Mais pas d'un personne 15 ans de plus. Pour moi ça paraissait impossible.
    Seulement elle avait aussi le droit à une marge d'erreur, j'en suis conscient, j'aurais simplement aimé qu'il en soit autrement pour ma fille, qu'elle se trouve autre chose à faire que de s'enticher d'un de ses profs de facs qui voient défiler des centaines d'élèves par an.
    C'est sans doute une des premières fois qu'elle me tenait tête, elle avait l'air d'y tenir et c'est ce qui me faisait le plus peur. Alice ne défendais pas ses petits copains de la sorte, elle écoutait sans broncher d'habitude. Celui là semblait être le bon pour elle. Et non ça ne me plait pas !

    Cam c'est différent, elle a 17 ans, et ce sont des garçons de son âge !

    Alors Cameron était le genre... Dom Juan au féminin et encore à côté il se taperait une honte monumentalement ridicule. Elle avait l'amitié facile et la séduction facile surtout. Se taper le premier venu dans les vestiaires de l'écurie ne lui faisait pas peur, à moi si. Erika prenait les précautions nécéssaire et glissait toujours une boite de préservatifs dans son sac de moto quand elle rangeait les fringues et son équipement particulier.
    "C'est pas juste" c'est exactement les seuls mots à ne pas prononcer si on ne veut pas que je me mette à culpabiliser comme un malade, et voila cest fait, merci ma fille, tu grandis dis moi !

    Pourquoi Alice? Je ne comprend pas. Ce n'est pas le seul qui s'intéresse à toi. Tu es belle, brillante, tu as toutes les raisons de trouver quelqu'un qui te corresponde...

    Ma voix se fait beaucoup plus douce, elle m'a culpabilisé. Je suis vraiment trop faible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 22:55

Bon c'est vrai que ma soeur ne l'avait jamais fait celle la .. en même temps vu le peu de fois ou elle allait en cour, ça ne risquait pas de lui arriver! Moi je dis ça je dis rien ^^^^ Mais je n'avais quand même pas l'impression d'avoir commis un crime horrible alors que mon père semblait dépasser. Je pouvait le concevoir, il voulais me protéger, il ne voulait pas que je souffre, mais je savais que peter ne me ferait pas de mal. Je n'avais jamais vu un homme aussi attentif à une femme. Mon père l'était avec Erika, mais bon elle n'était pas du genre super douce ^^^C'était drôle à voir parfois. papa qui voulais lui faire plaisir et Erika qui voulais qu'il la lâche un peu ... J'avais parfois du mal à comprendre ce qu'ils s'étaient trouvé tous les deux, ils étaient complètement opposés et pourtant ils s'aimaient comme des dingues! Avec Peter, nous avions plein de chose en commun, l'art tout d'abord, notre façon de pensée, je crois que j'avais besoin de quelqu'un de posée comme moi, de mature et pour qui les choses simples sont les meilleures. Je n'étais pas une fêtarde, ni une fille qui aimait le luxe et sur ce point la Peter était comme moi. Il était toujours à l'écoute , il savait prédire ce qui me ferait plaisir, c'était quelque chose de nouveau pour moi. Avec Kyle c'était le contraire, c'était moi qui faisait attention à tout ce dont il avait besoin, je me mettais entre parenthèse pour le contenter. J'avais mis longtemps à comprendre que c'était à sens unique alors qu'avec peter tout allait dans les deux sens. Bon je ne suis pas objective vous l'avez compris, je suis simplement amoureuse!

Et alors ?! Est-ce que tu n'aurais pas aimé Erika si elle avait eu 15 ans de moins que toi ? L'âge ne compte pas papa.

Du moins pas pour moi. Au début j'avais eu peur. Peur que Peter me prenne pour une gamine, peur qu'il ne veuille pas de moi à cause de mon âge, mais il m'avait mise en confiance, il me rassurait quant au fait que notre différence d'âge ne lui posait aucun problème. Ce qui m'inquiétait surtout c'était le risque qu'il pouvait y avoir pour lui à la fac. Je ne voulais pas lui attirer de problème alors à la fac on faisait comme si nous étions un prof et son élève. Quelques baisers voler quand nous étions seule mais ça n'allait pas plus loin. Il pourrait perdre son boulot à cause de moi, voir pire. Papa sembla se calmer, ce qui me rassura, je ne voulais pas ma fâcher avec lui, je ne l'aurais pas supporté.

Tu préfèrerais peut être que je sois avec quelqu'un de mon âge qui ne me correspondrait pas ? Peter est celui qu'il me faut je le sais. Je comprend que tu t'inquiètes, mais laisse moi te prouver que je ne me trompe pas.

Je m'approcha de lui pour lui prendre la main. J'osais à peine le regarder. Mon père avait un regard très expressif, impressionnant et j'avais peur de lire la deception dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mar 13 Juil - 23:13


    Cam a du souffler sur sa soeur un paquet de fois, parce que là elle me répond comme elle. Elle a les arguments, je ne peux pas les contrer et ça m'énerve. Parce qu'elle a raison, je ne peux rien contre l'amour de ma fille pour un homme qui donne un sens à sa vie. Moi je lui ai donné un sens les premières années de sa vie, mais pour les suivantes, un autre que moi doit s'en charger. J'ai un peu de mal à me dire que c'est l'étape ou elle devient adulte. Ma première petite fille devient grande et ça je le conçois difficilement. Je sais que Cameron a encore besoin de mio pour un moment et les petites n'en parlons pas. Mais Alice quitte le monde des ados pour aller dans celui des femmes modernes. Qui mènent de front vie sentimentale et carrière professionnelle. Je ne doute pas du talent de ma fille, seulement j'ai un peu peur qu'elle ne se perde. Pour Juliette ça allait, James était un gamin, c'était elle qui était devenue adulte avant lui. Maintenant qu'elle était avocate et enceinte, il n'y avait plus de retour possible. Erika avait du mal à s'en remettre, mais là je commençais à saisir pourquoi !

    J'ai peur pour toi ma puce. Tu peux le comprendre?

    Je la pris dans mes bras, contre moi. Une main derrière sa tête, puis je l'embrassa dans les cheveux. J'avais peur de la perdre, peur qu'elle ne souffre plus qu'elle ne l'avait déjà fait. Elle sortait d'une histoire difficile avec Kyle, n'était ce pas le premier venu qui lui donnait un peu de tendresse auquel elle s'accrochait? Un homme de 15 ans de plus? Je ne sais pas, toujours est il que ça ne me rassurait pas de la savoir avec quelqu'un qui avait déjà fait un bout de chemin avec d'autres femmes. Alice allait se sentir mal à l'aise, peu en confiance, en rivalité et comme ayant un défi à relever, je refusais qu'elle grandisse plus vite que la normale, elle avait son rythme.

    Tu as l'air heureuse mais... Je ne peux pas m'empêcher de penser que tu fais une connerie.

    De toute façon je n'aurais pas le dernier mot. Mes filles l'ont toujours eu. Les filles en particulier. Alana, Emily, Erika... même plus je ne cherchais à l'avoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mer 14 Juil - 0:13

Biensure que je le comprend papa. Mais je te promet que tu n'as pas de soucis à te faire. Peter est quelqu'un de très bien, j'aimerais vraiment que tu lui laisses une chance.

J'avais toujours besoin de l'approbation de mon père, c'était important pour moi d'avoir son avis. Je grandissais, mais je restais toujours sa fille, j'avais besoin de son soutient. Alors je comprenais qu'il est du mal avec le fait que je sorte avec un garçon plus âgé, beaucoup plus âgé, mais j'étais en âge de faire mes propres choix, de prendre mes propres mes décisions et celle d'être avec Kyle malgrès tout était une décision que je ne regrettais pas. J'étais persuadé que quand papa le rencontrerais il le trouverait génial. Ce n'était pas possible autrement. Peter était quelqu'un de très bien, de gentil, de cultivé, il avait beaucoup de conversation, ça aiderait mon père tient!

Papa fini par me prendre contre lui et j'en fu soulagée. J'avais peur qu'il ne m'en veuille, je ne sais pas pourquoi vu qu'il nous avait toujours tout passé ce n'était peut être pas la meilleure chose qu'il ai faite d'ailleurs surtout vis à vis de ma soeur. Si il avait était un peu plus strict peut être qu'elle n'aurait pas fait toutes ses conneries. Je ne critiquais pas l'éducation qu'il nous avait donné, jamais je pourrais le faire étant donné que je trouvais qu'il nous avait élever parfaitement, mais je trouvais aussi que parfois n'avait pas tord. Quand on était petite, elle nous donnait des règles que papa ne faisait pas, il voulait être le père parfait et à mes yeux il l'était.

Pourquoi tu dis ça ? Je sais qu'il est plus âgé, qu'il est mon prof ok .. mais si il faut que je change de fac pour qu'on puisse vivre ensemble sans qu'il y ait de problème je le ferais papa.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mer 14 Juil - 0:25


    Comme si tu allais me dire que c'était quelqu'un d'infréquentable...

    Je l'avais toujours sous mon bras, nous marchâmes sur la plage. Je savais pertinemment qu'elle n'était pas objective, pour autant je n'étais pas le genre à passer outre l'avis de mes enfants et je connaissais parfaitement le jugement d'Alice, elle avait beau être amoureuse, elle gardait toujours une certaine objectivité. Je n'irais pas jusqu'à dire que j'adore déjà cet homme, mais peut être qu'il faut le coup d'être connu. Au moins pour ma fille et elle savait que je ne pouvais rien lui refusait qui ne fasse réellement son bonheur. Ce n'était pas un caprice, ça ne sonnait pas pareil, elle me parlait de l'amour avec un grand A.

    Qu'est ce que tu vas faire de tes études?

    Alors effectivement c'était une question qui me perturbais. Qu'allait être faire maintenant? Elle sortait avec son prof très bien. Mais sa vie d'étudiante brillantissime et prometteuse? Je ne voulais pas qu'il la mette au placard à l'attendre sagement le soir. Elle devait prendre le temps de vivre sa vie, sa jeunesse. Bien que Cameron en ait déjà vécu trois, Alice n'entamais pas vraiment son capital jeunesse. Surtout pour une fille de Miami !

    Ca fait longtemps vous deux?

    Autant m'intéresser au sujet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mer 14 Juil - 1:09

Si ce n'était pas quelqu'un de fréquentable je ne te le dirais pas, je le verrais en cachette et je te mettrais sur le fait accompli ... T'as vu Cam est une bonne prof.

J'esquissa un sourire, il savait que je plaisantais. J'avais voulu le préparer avant qu'il ne le rencontre, je ne voulais pas le mettre devant le fait accomplis pas question, il savait très bien que je ne l'aurais pas fait. Par respect d'abord, et puis je ne voulais pas que leur première rencontre se passe mal, je tenais beaucoup trop à eux deux! Je savais que papa ferait l'effort de le rencontrer et de se montrer courtois parce que ça me tenais à coeur. Bon je ne dis pas qu'il va lui sauter dans les bras, Peter lui prenait sa fille, j'en avais conscience, mais il devait savoir que je serais toujours sa petite fille, que j'aurais toujours besoin de lui même si je ne vivais plus à la maison. Bon on en était pas encore la mais quand même, je parlais de m'installer avec Peter, j'en avais envie, mais je n'étais pas tout à fait prête à quitter mon cocon....

Je continue ne t'inquiète pas pour ça. POur le moment tout se passe bien, si on trouve que ça devient trop compliqué je changerais de fac c'est tout, mais Peter n'est pas pour. Il ne veut pas me perturber .. vous avez un point en commun.

je souris à mon père tout en marchant à ses côtés. Je ne comptais pas arrêter mes études, pas du tout, de toute façon Peter ne voudrait pas que je fasse pour lui. Il n'était déjà pas d'accord pour que je change de fac, il voulait démissionner et trouver un autre poste chose qui n'était pas concevable pour moi. Alors pour le moment on restait dans la même fac, dans les même cours et ont faisaient attention à ce que personne ne comprenne notre histoire.

Quelques mois. Je l'ai rencontré quand j'étais avec Kyle ... il me donnait des cours particuliers en architecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mer 14 Juil - 1:27


    Cam avait une influence déplorable sur le reste de la famille, je tiens à le dire ! Je susi sure que si elle était au courant de cette histoire de prof elle aurait félicité sa soeur et fêté ça à coup de pétards ou de champagne. Ma fille n'a rien de moral, je ne sais pas ce qu'elle fait dans cette famille, c'est mon antithèse tout autant que je l'aime, c'est pour dire !
    Si je n'avais osé penser ne serait-ce qu'au dixième de ce qu'elle fait maintenant étant jeune, je ne serais surement plus ici pour en parler. J'essayer de donner une toute autre éducation à mes enfants que celle que j'avais recu, bien que ce ne soit pas évident, je tenais à avoir l'esprit ouvert et libre, mais ce n'était pas toujours facile de rester objectif avec ses propres enfants.

    Parce qu'en plus ce serait un homme bien... C'est pas bon pour moi ça... C'est moi qui devait être le gentil. Le héro.

    Pour mes enfants je voulais être leur héro et pour Alice, je l'étais jusqu'à maintenant. J'adorais quand elle était petite et qu'on lui demandait quel était son super héro préféré, elle répondait : mon papaaaaaaaaaaa !
    Et ça, ça vaut tout l'or du monde. Comme le coup du mariage, savoir avec qui elle se marirait plus tard. Quand Alana lui posait la question, alors elle se jetait à mon cou et disait à qui veut l'entendre que j'étais son amoureux le plus fidèle et son prince charmant.
    Et bien apparemment le prince charmant il serait près de mon âge, mais ce n'est pas moi. Je la voulais heureuse, mais j'aurais imaginé un fiancé de son âge, encore dans les études. Le cliché je sais, mais je suis proc !

    Puisqu'on suit l'influence Cam, quel genre de cours particulier?...

    Oui je sais, c'esdt beaucoup moins drole quand c'est moi qui pose la question. Mais mon bras autour de son cou et le baiser que je déposais sur sa tempe signifiaient que je n'étais pas hermétique, mais pas forcément pour non plus. Je ne voulais que son bonheur et elle était toujours ma fierté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mer 14 Juil - 1:47

Mais tu seras toujours mon héro papa!

Je me jeta à son coup pour lui faire un gros bisous comme quand j'étais petite, ce sont des reflexe que je ne perdrais sans doute jamais. Papa avait toujours été mon héro et gare au premier qui disait du mal de lui. Les enfants son méchants entre eux et après que maman soit partit, il y avait des enfants à l'école qui m'avait dit que c'était à cause de papa que maman était parti que c'était parce qu'il ne l'aimait pas qu'elle était parti, les enfants écoutaient les ragots que colportaient leur parents et ils me les répétaient, je m'étais disputé avec une fille à cause de ça, j'avais pris la défense de mon père, c'était sans doute la première fois et seule fois que papa avait été convoqué à l'école. Je devais avoir sept ans et je ne comprenais pas qu'on puisse dire du mal de mon papa.
Encore aujourd'hui si il y a une personne que je défendais bec et ongle c'était bien lui! Mon complexe d'oedipe n'est pas tout à fait terminé!

Papa ! C'est déplacé ..

Il en fallait plus pour me choquer mais je ne voulais pas entrer dans les détails de ma vie intime avec mon père ... alors ça jamais! Il m'enbrassa et je me blotti un peu plus contre lui. J'étais toute petite à côté de lui , je me sentais protégé dans ses bras. Je leva la tête vers lui d'un regard tout désolé...

Tu m'en veux pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Mer 14 Juil - 2:08


    Ah bah voila comment me redonner le sourire. Même à 21 ans elle arrivait encore à me faire fondre comme quand elle avait 7 ans avec ses petites couettes.
    Je me doutais que le départ d'Ellie ne l'avait pas aidé, même si elle ne montrait rien et je savais que si elle s'était battue cette fois là à l'école c'était parce qu'elle ne savait pas se situer, pas quoi répondre aux autres enfants, alors je lui avait parlé, calmement et j'avais répondu à toutes ses questions. J'avais prit du temps, même si c'était douloureux de révéler tout ça. Mais je le lui devais.

    Tu n'aurais rien dit à Erika si elle t'avais posé la question.

    Non, elle lui aurait répondu dans les détails je pense. Mais je suis un homme et en plus je suis son père. Alors OK elle n'avait plus sa mère, du moins ne la considérait plus mais quand même ! Bien que je pense qu'à l'âge qu'elle a, parler des préférences des uns et des autres... Je ne suis pas sur que ce soit mon créneau.
    Elle me demande si je lui en veux. Je la regarde alors tendrement.


    J'en ai le droit?

    Je ne pense pas. On ne refuse rien à sa fille quand elle vous regarde avec les yeux du bonheur. Et elle l'était...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Ven 23 Juil - 1:40

Mon père resterait à jamais mon héro. il nous avait élevé tout seul jusqu'a ce qu'il rencontre Erika et je trouvais ça exceptionnel. la ou des parents auraient pu sombrer lui il aurait fait face. J'étais admirative, sans doute pour ça que j'attachais autant d'importance à ce qu'il pouvait penser de moi. Je ne voulais pas le décevoir et en même temps je ne pouvait pas me résoudre à mettre Peter à l'écart, ce n'était même pas pensable! J'allais devoir concillier les deux.

Je n'étais pas une enfant turbulente, mais dès qu'on s'attaquait à mon père, je le défendais bec et ongle pour ça que je m'étais battu à l'école, la seule et unique fois d'ailleurs. Quand papa l'avait appris j'avais eu peur qu'il se fache et qu'il m'en veuille, j'étais petite et pas très sur de moi, mais au contraire, il m'avait rassurée et expliquer que je ne devais pas toujours écouter ce que les gens disait car certain aimait blesser les autres. Si je voulais me défendre, c'était avec les mots c'était souvent beaucoup plus blessant. J'avais toujours suivi ce conseil.

Oui mais toi t'es mon père ... je veux pas parler de ça avec toi ! Erika ... c'est Erika quoi !

Oui ma belle mère était une entité à elle toute seule, la question venant de sa part ne m'aurait pas étonné, mais de mon père!

Biensure que tu en aurais le droit. Y a des parents qui seraient beaucoup plus catégorique que toi .... Tu penses qu'Erika va bien le prendre?

J'attachais beaucoup d'importance à ce que pensais ma belle mère. Son avis comptait beaucoup plus que celui de ma mère c'était évident, elle, elle avait toujours été la pour moi contrairement à Ellie . Je savais qu'Erika avait été marié avec un homme plus âgé qu'elle, le père de Juliette et ça n'avait pas été la plus belle histoire de sa vie, alors je ne serais pas étonnée qu'elle n'accepte pas mon histoire avec Peter. Je pris la main de mon papa dans la mienne avant de poser ma tête contre son bras ( je n'arrivais pas à la hauteur de son épaule) tout en marchant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    Ven 23 Juil - 2:16


    Et Erika est une femme, le message est passé.

    J'embrassa ma fille sur la tempe, l'entourant de tout mon amour en souriant. De toute façon je savais que ma condition d'homme et de père ne suffirait plus à un moment donné. Et bien en voila la preuve. Alice avait beau être une jeune femme hors du commun, elle n'était pas non plus à l'abri d'avoir besoin d'une femme et de ses conseils. Alors elle conseillait sa petite soeur, ce qiu n'était pas du luxe entre nous, mais elle en demandait aussi beaucoup à Alana et Erika.

    Je n'ai jamais su être catégorique avec vous. De toute façon pour ce que ça marche avec Cam...
    Erika le prendra bien chérie. Du moment qu'elle te verra heureuse.

    Elle était toujours contre moi, j'aimais et j'avais besoin de cette proximité, parce qu'elle avait beau être l'ainée, elle restait ma fille, et ma princesse. Casée avec un homme de mon âge ou non.


    FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes filles sont toutes devenues femmes...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes filles sont toutes devenues femmes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les étoiles
» Les voix TTS sont toutes les mêmes ?
» Les femmes bordéliques sont douées au lit. φ Ric
» À toutes les filles de Reuh-Nouveau
» Les femmes au Moyen âge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Plage-
Sauter vers: