One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paris Paris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Lun 2 Aoû - 23:45


    Nous voila enfin seuls. Je dois avouer qu'il me manque déjà, je sais, ça ne fait que deux jours. Mais je suis déjà en manque. Depuis que je suis enceinte je me surprend à manquer de lui même la journée au boulot en plein coup de feu. Peut être que je l'ai toujours ressenti, mais les émotions et les sensations étant décuplés, je m'en rend compte. Et puis c'est le père de mon fils, ce n'est pas une passade, ma mère a bien fini par le comprendre. De toute façon je suis Madame Ryan, et oui déjà ! Nous nous sommes mariés le jour de mes 20 ans, je ne vous raconte même pas la fiesta qui s'en est suivit !

    Il me plaque doucement au mur, je souris, je laisse prendre possession de mon caraco en soie et déboutonne sa chemise tout en l'embrassant, une main autour de son cou, l'autre sur la chemise, un truc que j'ai appris ça. Comme le fait qu'un mec soit super fier de déboutonner le soutif d'une fille d'une seule main, moi c'est la chemise de James. J'embrasse son torse, fait glisser ma veste pour la jeter sur le fauteuil, c'est quand même du Dior !
    Je passe ensuite mes mains sur ses reins, on se jette l'un sur l'autre comme si on sortait de 6 mois d'abstinance, c'est moche !
    Mes baisers glissent dans son cou, j'ai envie de lui, help me !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 0:04

Avec ma femme tout c'était toujours bien passé question intimité, mais alors depuis qu'elle est enceinte je vous jure que c'est une vrai tigresse! Oh je ne m'en plaind pas vous vous en doutez bien ! Ca faisait deux jours qu'on ne s'était pas vu et on pourrait penser qu'au bout de 4 ans de mariage ça pouvait nous faire du bien, mais au contraire, elle me manquait atrocement! En fait, j'avais du mal à être loin d'elle. C'était dingue d'être aussi accro à quelqu'un! On avait commencé jeune tous les deux, 16 ans ..; et personne ne donnait cher de notre histoire, j'étais fier aujourd'hui de prouver à tous le monde que nous étions marié, presque parent et heureux et amoureux comme au premier jour! Juliette était la femme de ma vie, je l'avais su tout de suite et je continuais d'en être convaincue!

J'étais contre elle, elle était prise en sandwich entre le mur et mon corp d'Apollon .. oui oui j'ai toujorus été très modeste! Je suis canon, je le sais ^^ J'embrassa ma femme passionnément, elle me rendait dingue c'était flippant! J'étais en transe .... ses caresses ne faisait qu'accentuer le désir que je ressentait pour elle et en plus elle savait y faire! J'attrapa sa jambe pour la lever contre moi, me rapprochant un peu plus d'elle alors qu'elle faisait valser ma chemise .. tant mieu j'aic haud la ..; très chaud. Je m'occupe de son haut avant de glisser doucement une main dans son pantalon pour la caresser plus intiment, l'embrassant dans le cou ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 0:14


    Envolée la petite fille timide et qui ne parvient pas à s'affirmer et je pense que le scandale que je viens de taper à mon père signe définitivement cette période de ma vie. Aujourd'hui j'étais une femme active, et libre, et amoureuse, et bientôt maman et plus que comblée ! Ca fait beaucoup de et, mais c'est la vérité, tout simplement. Aujourd'hui ma mère adorait James, Aaron aussi et tout le monde le considérait comme un membre à part de la famille, nous n'allions jamais l'un sans l'autre si ce n'était pas pendant ses déplacement. James et Juliette quoi !

    Me retrouver à jouer la femme sandwich ne me dérangeait pas plus que ça en cet instant ^^ les plans à trois n'avaient jamais été mon trip, et puis James ne me l'avait jamais proposé, en même temps il ne tenait pas à me partager. Moi non plus ! Ses caresses se firent plus intense et quand il toucha mon intimité, je me cambra, entourant son cou de mes bras en passant mes mains dans ses cheveux, retenant un soupir de plaisir, tellement le désir était grand. Me mordillant la lèvre inférieure, je me sentais déjà trembler de désir. Je déboutonna rapidement son jean, je sentais que je lui faisais de l'effet, son caleçon se manifestait ! Et puis nous n'avions qu'une heure. Alors fast and furious chéri !
    Mes mains descendirent sur son torse pour retrouver l'intérieur de son caleçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 1:04

J'avais eu du mal à avoir Juliette, entre sa méfiance et celle de sa mère ce n'était pas gagné! Ma belle mère avait mis du temps à comprendre que je ne ferais jamais souffrir sa fille, je l'aimais du profond de mon être et maintenant tout le monde le savait. En même temps, un mariage, un bébé, ça avait fini de convaincre tout le monde que nous étions fait l'un pour l'autre!

Je vous jure qu'après deux jours d'abstinence, je n'en pouvais plus et la voir comme ça, se soir dans son tailleur blanc, une vrai femme fatal ... Si nous n'avions pas été en présence de plein de monde je lui aurais sauté dessus sans crier gare! D'ailleurs je crois qu'elle était dans la même configuration que moi ... ouai quoi que non en fait ... elle me faisait un effet de dingue. En même temps, c'était Juliette la seule femme qui peut me faire monter au plafind en moin de temps qu'il n'en faut pour le dire et en ce moment c'était ce qui était en train de se passer! Je n'en pouvais plus, j'avais envie d'elle c'était un truc de dingue! Quand je la senti enlever mon pantalon pour passer la main dans mon caleçon, je l'attrappa pour la porter contre moi avant de la déposer sur le lit. je fit glisser son pantalon délicatement, exit les sous vêtement, elle était tout à moi! J'étais au garde à vous et nous ne tardîmes pas à ne faire qu'un. Je caressais se hanches, ses seins délicatement, l'embrassant au rythme de nos corps saccadés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 1:16


    Un couple sans le côté sexuel qui va avec ça ne marche pas, sinon ça s'appelle deux vieux potes qui tirent un coup de temps en temps pour se rassurer. Enfin bref, entre nous ça collait carrément bien et dans tous les sens du terme. Là pour le moment je manquais de lui à un point inimaginable. Alors quand il partait 2 semaines c'était le bout du monde, je ne le supportais plus vraiment, je m'arrangeais pour le retrouver pour le week-end, tant pis pour ce que ça couterait, mais j'avais besoin lui.

    Il me porta contre lui pour me poser sur le lit et rentrer en moi, on ne perdait pas de temps, du temps on n'en n'a pas ! Mes gémissements de plaisir s'étouffèrent dans son cou, mes mains aggripaient sa nuque tandis qu'un réseau de frisson m'animait tout le corps. Mes cuisses remontaient le long de ses hanches, puis je me tourna pour prendre l'avantage, mes mains allant et venant sur son torse, bras tendus, tête jetée en arrière pour profiter à fond de ce que je ressentais.
    Mon corps ondulant gaiement sur le sien. Je retrouvais ses lèvres de temps à autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 1:32

Nous étions en osmose sur tous les points tous les deux, et sexuellement parlant n'en parlons pas! Juliette était une bombe au vrai sens du terme! J'avais été son premier et j'en étais très fier. J'étais très respectueux de ce qu'elle aimait, de ce dont elle avait besoin tout le temps, dans la vie de tous les jours. Je savais qu'elle avait besoin de beaucoup d'attention, surtout au début de notre relation. j'étais très sur de moi, elle beaucoup moins, alors je redoublais d'attention pour lui faire comprendre que je l'aimais, elle et elle seule!
Nos corps entremélés s'accrodaient extrêmement bien. Nos lèvres se croisaient alors que nos mains glissaient sur nos corps avec passion. J'accéléra mes va et vient pour lui procurer le plus de plaisir possible. elle pris vite l'avantage sur moi ... maligne la petite ... elle avait un côté dominatrice qui ne me laissait pas de marbre .. et oui on dirait pas comme ça! La petite Juliette à bien grandit et elle sait ce qui me plait! Je la regarde en souriant avant d'empoigner ses main et de ma retourner bloquant ses poignet pour l'exiter un peu plus ! Quoi que je suis aps sur que se soit possible la!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 1:42


    Il y a des fois comme ça ou notre attirance nous guident et nous ne sommes plus maitres de rien. Alors on joue, on se cherche, on s'attire et on se bat même. A celui qui aura le dessus, je dois avouer que je n'en mène pas large, il a une façon de me faire décoller assez impressionnante, il a toujours vallu sa réputation et puis il sait jouer dans plusieurs registres. La douceur quand je vais mal, la tendresse quand j'en ai besoin et la compétition quand nous sommes en train de frauder, comme là ! On est tous les deux censés bosser au congrès, mais comme deux ados on a filé, on a planté mes parents pour aller s'envoyer en l'air, c'est moche, mais tellement excitant !
    Il retrouve l'avantage en bloquant mes poignets contre le matelas, c'est le truc qui me fait décoller au plus haut point ça, et il le sait, il en joue même un peu trop. J'ai d'autres armes, je m'arme de mon regard le plus fatal, tout en mordant ma lèvre inférieur. Je lui laisse lire le plaisir que je ressens dans mes yeux, et fait tout pour paraitre la plus sexy et attirante possible. Je me peux plus bouger, mais ma respiration haletante fait le reste, j'ondule mon corps sous le sien, avec mon bassin, pour ressentir ses gestes au plus profond de moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 2:18

Putain si elle sait y faire!!!! J'en peux plus la je suis en transe, je suis au septième ciel! Cette femme est une déesse et c'est MA femme à moi! Oui je sais je suis un vrai gosse, mais bon on s'y fait à la longue! On joue beaucoup tous les deux, on se cherche, on se trouve et c'est à celui qui aura le dessus! Bon je suis bien plus fort qu'elle alors le dessus je pourrais l'avoir facilement, mais elle a des argument de taille .... Comme son sex appeal ! Elle sait comment me faire plier en deux deux!
Genre quand elle mordille sa lèvre comme elle est jsutement en train de le faire ... les femmes n'ont pas les même armes que les hommrs c'est une évidence et je dirais même mieu c'est pas juste!!!!!!
je suis tout à elle quand elle me regard avec ce regard sexy je suis prêt à me damner! Je lache finalement ses poignets pour prendre posséssion de ses lèvres et de son corps sous mes mains chaudes. je la caresse délicatement avant d'accélerer mes mouvements et d'arriver à l'exase dans un rale des plus explicite .... Je l'aime cette femme et elle le sait, mon regard en dit plus que mes mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 2:25


    Si on m'avait dit qu'être adulte et enceinte ressemblait à ça au lit, j'aurais signé plus tôt ! En tout cas je ne regrettais pas mon choix, mon engagement, mon mariage ou mon bébé. Je pensais qu'en tombant enceinte et je savais qu'il n'était pas super chaud à l'idée d'en avoir un, il ne me regarderais plus comme avant et c'était un risque que j'avais pris, la preuve que ça tournait à l'obsession cette histoire de bébé. Mais il était encore plus tendre et attentif qu'avant, je n'avais rien à lui reprocher, absolument rien, il était parfait, ni trop, ni pas assez. Pourtant trop c'était son genre.
    Mais il était tout simplement l'homme parfait mon mari, mon ami, mon amour, mon amant et bien plus encore.
    Je serrais son corps contre le mien, nos gémissements allant de plus en plus explicitement, sensualité, désir, volupté, je pense que tout y étais pour atteindre le 7ème ciel le plus vite possible. Une heure c'est short, mais avec James c'est que du bonheur.
    Nous fînimes par exploser l'un et l'autre, de désir, de plaisir et d'envie, et voila que nous nous étreignons une dernière fois. Je me tourne pour m'allonger sur lui et m'accrocher à ses épaules comme si ma vie en dépendait. Sous la couette, je cherchais sa chaleur.

    Je veux plus te quitter aussi longtemps...

    Deux jours, tu fais ta capricieuse là Juliette ! Mais il me manquait terriblement. Ma tête enfouie dans son cou, je le dévorais de baisers plus légers les uns que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 2:43

Moi non plus je ne voulais pas la quitter. Sa faisait deux jours, aprfois je partais beaucoup plus longtemps, dans d'autre pays, souvent elle faisait la gueuele quand je le lui annoçait, mais sa passait bien vite. J'adorais mon boulot, mais je m'étais promis de me calmer de ne plus aprtir longtemps maintenant qu'elle était enceinte. On avait besoin d'être ensemble, c'était plus un besoin qu'un caprice!
Allongée sur le lit j'entoura ma femme de mes bras. Moi aussi elle m'avait manqué, je pensais sans arrêt à elle, au bébé que nous allions avoir. J'avais hate d'être père, mais j'avais peur aussi, j'avais peur de ne pas être à la hauteur, de la décevoir en tant que père. Je pense qu'on allait apprendre sur le tas, mais j'étais toujours dans l'exès et je ne savais pas si je saurais faire autrement avec mon fils.

Moi non plus mon coeur .. Tu m'as manqué putain !

Je l'embrassa de nouveau pour lui prouver tout mon amour. Je n'étais pas très doué pour avouer mes sentiments, je n'avais pas été habitué à sa étant gamin, mais avec ma femme je le faisais et je le ferais avec mon fils, il saurait que je l'aime plus que tout.!

TU sais qu'il va falloir qu'on retourne la bas!

Pas enchanté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 2:51


    J'adorais l'entendre dire que je lui manquais, même si je sais que c'était le cas, c'était toujours plaisant de l'entendre de sa bouche non? Et puis c'est l'homme que j'aime, lui manquer est une satisfaction, mais que lui me manque était une terrible frustration. Et vu comment je réagissais à la frustration, il ne vallait mieux pas retenter l'expérience !
    Allongée sur lui, je me redressa sur mes avants bras, appuyée sur son torse, et je posa mes lèvres sur les siennes, doucement, tendrement, délicatement, amoureusement aussi. Je l'aimais comme il n'était pas permis de s'accrocher à quelqu'un.

    Ouai et d'ailleurs il faudrait se bouger si tu ne veux pas que ma mère croit que tu m'as séquestré. Je serais toi je ne me frotterais pas à l'anti terrorisme. Elle vient de croiser mon père, crois-moi il n'y a rien de bon là-dedans.

    Et puis j'avais laissé Manon avec ma mère et Aaron et franchement je me rendais compte à quel point c'était moyen comme attitude. Bon OK elle le comprendrait surement et ma mère ne mordait pas, Aaron non plus !
    Je me releva non sans l'avoir embrassé une dernière fois, tendrement. Partir à la recherche de mes fringues en portant le draps à ma poitrine. Putain elle est grande la chambre !

    Allez chéri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 21:18

Alors la elle pouvait prendre la menace de la belle mère, ça ne m'impressionnait pas. En fait je venais de passer la plus belle heure depuis deux jours alors franchement,il en faut plus pour me faire redescendre de mon nuage! Elle était toujours contre moi, mais pas pour longtemps, elle se redressa et fila à la recherche de ses vêtements. Allongé, je la regardais faire amusé par son stress soudain et surtout par le fait que ses fringues soient éparpillé un peu partout! Désolé je n'avais pas visé quand je les avais envoyé voler ^^ J'étais occupé à autre chose de bien plus passionnant... bon arrête james la c'est bon redescend la pression !
C'est qu'en plus elle voulait me bouger! Mais j'étais bien moi la! Elle avait une chambre d'hotel trop belle, avec une femme trop belle dedan mais que demande le peuple sérieu ?!

On est plus à un quart d'heure près!

ben oui maintenant ... de toute façon ils avaient compris les beau parents et la frangine qu'on allait pas enfiler des perles, on ne s'étaient pas vu depuis deux jours, on allait pas se caler devant l'ordi! Mon sujet attendrait! Je la regardait amoureusement ... l'air un peu con comme un gamin qui voit pour la première une femme nue ... vous savez cet air débile sur le visage alors que vous vous faite plein de film dans votre tête ! Ben voila c'est l'effet Juliette ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 21:23


    Non, nous n'étions plus à un quart d'heure près mais je ne tenais pas à les faire attendre trop longtemps, surtout vis à vis de Manon, elle avait vécu pas mal de choses en deux jours pour une nouvelle venue dans la famille ! Fallait la ménager un minimum et je ne faisais pas spécialement confiance à ma mère pour la rassurer sur les représailles de mon père. Elle a loupé sa vocation, des fois je la verrais bien au théâtre ma mère. Ou née à Marseille, à voir. Sur mon père elle est intarrissable de reproches. C'est le coup qu'elle lui ressorte toute ma biographie tient !
    Encore nue, je le regardais faire, il mattait carrément sa femme ! Bon moi en l'occurence, mais c'était plutôt flatteur. Je mis mes fringues en boule sur le lit, et m'approcha de lui pour l'embrasser.

    Montre moi ton article.

    Qu'on ne soit pas venus pour rien. Enfin je veux dire que ça ne le retarde pas dans son boulot, sinon il serait obligé de repartir. Et ça je ne le voulais plus. Un quart d'heure pour un article c'est plus que ce qu'il m'en fallait au lycée. Je lui apporta l'ordinateur et m'allongea près de lui, ma tête sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 22:24

Youpi je l'avais gagné mon quart d'heure de plus .. voir même une demi heure le temps qu'elle lise tout! Je faisais tout en lui demandant son avis, j'aimais qu'elle me donne son opinion sur ce que je faisais. Déjà au lycée, je lui faisais lire toutes mes rédacs pour qu'elle me corrige els fautes parce que j'étais horrible pour ça, d'ailleurs y a desfois je me demande comment j'ai fait pour être accepté en école de journalisme, mais bon je suis doué, je le sais. J'aime mon boulot, surtout ce soir en fait car c'est en partie grace à lui que j'ai pu retrouver ma femme! Je n'arrête pas de la regarder, elle est tellement magnifique comment je pourrais me concentrer sur autre chose que sur elle.
Elle vint se mettre près de moi avec l'ordinateur qu'elle alluma, mais au lieu de lui montrer mon article, je poussa un peu plus loin mon outil de travail et embrassa ma femme ... ben oui pour le coup le boulot il m'interesse moyen ....

L'article on s'en fou .... Tu sais que tu me rend dingue !

Pas professsionnel pour un sous .. franchement ça fait peine la! Mais Juliette me remit dans le droit chemin et je finis par lui montrer l'article quej'avais bien entamé. Le congrès était annoncé depuis des semaines, j'avais fait un topo sur chaque personnalité, sur ce qui allait découler de cette soirée ... enfin je fais mon boulot de fouineur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 22:34


    James et le professionnalisme...Encore un truc qu'il avait du apprendre ça. Non pas que je l'ai beaucoup aidé, il aime son job, il fait ce qu'il faut pour le garder et même évoluer, mais demandez lui de choisir entre une partie de jambe en l'air après le boulot et écrire un article et il ne mettra pas longtemps à vous répondre ! C'est un homme, en besoin permanent, ouai enfin un homme quoi ^^
    Je ne joue pas l'apologie de la femme qui sait tout mieux que tout le monde, mais disons que ça rassure toujours de se dire qu'on plait toujours autant à son propre mari. Après tout je l'avais voulu, je l'avais eu et je ne le regrettais pas le moins du monde. Son côté gamin me plaisait tout autant que le reste au fond.

    Allez chéri. Plus vite on s'y met, plus vite on a fini. Et moins de temps t'auras à rester ici.

    Je l'embrassa tendrement une dernière fois avant de m'y remettre. Je lisais son article, corrigeant les deux ou trois fautes au passage, des oublis d'inattention, rien de plus, il était devenu très bon en orthographe et j'admirais la passion qu'il mettait dans ses articles.

    T'as le droit de faire un sujet sur l'abus de pouvoir ou pas? J'aurais bien vu l'inégalité de la répartition du temps de parole pendant ces congrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 23:32

Ouai entre ma femme et le boulot y'a pas photo ... Je sais c'est puéril,mais c'est bon d'être un peu gamin parfois. Heureusement que Juliette pour me recadreer parfois, parce que sinon je partirais souvent en live. J'aimais mon boulot, mais disons que si je pouvais monter les articles au dernier moment ça ne me posait pas de problème ..; il y avait de spriorité dans la vie , comme comblée sa femme du mieu qu'on pouvait et vice versa ... enfin ça c'est mon point de vu personnel ! Juliette était beaucoup plus acharnée que moi dans son boulot, c'était fatiguant parfois, elle prenait tout tellement à coeur que parfois les affaires qu'elle traitait la mettait mal à l'aise pendant toute la durée de l'enquête et la il fallait pas l'emmerder au risque d'en prendre pour son grade! Il suffisait de s'y faire au final. Encore une fois, elle me rappela à l'ordre, et lu mon article pendant que je déposais des baisers dans son cou , lui caressant le dos du bout des doigts ^^ Très concentrer vous avez vu !

Je fais ce que je veux .... surtout ce qui fait polémique!

J'étais du genre à créer des polémiques sur des sujets que personnes ne voulait traiter et à la fin ça faisait tellement parler du journal que j'avais de félicitations ... ou pas! J'avais aprfois tendance à aller trop loin dans mes propos, je ne machais pas mes mots. Pour moi, mon boulot consistait à rapporter les faits tels qu'ils étaient et pas à enjoliver la vérité. Alors je n'hésitais pas.

Ouai ... je note ... j'ai l'enregsitrement du congrès, je verrais ce que je peux en tirer pour appuyer l'article ... mais il me semble que les chirurgien on un temps de parole inconsidéré par rapport aux psychologue qui n'ont pas vraiment le temps d'exposer leurs idées alors qu'elles sont aussi intéressante.

sa y est j'étais parti ... IL suffisait que je m'y mette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mar 3 Aoû - 23:55


    Je souriais en tentant de résister au fait qu'il tente de me corrompre, c'est mal ça James ! Mais il s'en fout, il a toujours été du genre à profiter avant... Et après !
    En fait on s'entend aussi bien l'un que l'autre pour ça, seulement moi je sais compartimenter, j'ai besoin de faire des pauses de temps en temps, mais après un temps imparti. Je suis une angoisse à moi toute seule tellement je suis organisée. Aaron en est très fière ! Ma mère juste dépassée.
    Nous sommes tous les deux l'un contre l'autre à parler boulot, OK il y a plus déhontologique pour traiter une affaire, mais tout de même ! Nous sommes maris et femmes, d'où le gros avantage.

    Tu pourrais te baser sur ça ouai. L'importance de la science dans la société d'aujourd'hui. Reconnaitre que la psychologie est encore une science inexacte et peu prise ou sérieux. Tout du moins moins prise au sérieux.
    T'as de quoi faire un truc génial là dessus.

    Je lui souris et l'embrasse tendrement, c'est tout ce que nous avions à voir ensemble. Je suis toujours réticente à lui donner mon avis comme ça, j'ai l'impression de trop le diriger et il est assez bon pour réussir tout seul.

    Et maintenant tu t'habilles, on est super à la bourre !

    Je me redresse pour enfiler mon caraco, retrouve mes sous vêtements à taton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 0:36

J'aime savoir ce qu'elle pense de ce que je fais, on partage tout c'est normal. Et puis elle est très brillante, elle a toujours de bonnes idées que je m'empresse de suivre ... Mes articles devraient être signés James et Juliette !
Ma femme est une stressée de naissance, je m'y étais fait, mais alors si il y a bien un point ou on était différent c'était sur l'organisation. J'étais un bordel ambulant et c'est peu dire, à la maison tous les trucs qui trainaient c'était les mien, le coffre à linge ... c'est quoi ça ?! Mes fringues sont très bien en boules sous mon lit ou sur le porte serviette de la salle de bain ! Alors que Juliette rangeait tout, organisait tout, elle compartiementait tout, j'en était incapable. mais il valait mieu qu'un de nous deux soit comme ça aprce que sinon l'appartement aurait été un gros bordel!

Ouai sa va etre béton, merci mon ange.

Je l'embrassa tendrement avant qu'elle ne file chercher ses fringues, bon il faut bien que je me lève pas le choix alors je le fait et je cherche mes fringues à l'instar de Juliette ... Je fini par m'habiller et être a peu près présentable ! Il faut faire bonne figure devant beau papa et belle maman quand même . Bon à la limite Manon, elle est jeune ^^^^

Vous rentrez quand Manon et toi ?

ON sortit de l'hotel main dans la main pour retrouver le lieu de la soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 0:44


    A la fac, au lieu de partager une chambre avec une fille sur le campus, je partageais un petit appartement, enfin un deux pièces avec James. Toujours aux alentours de la fac, ça lui permettait de suivre les fêtes étudiantes et moi de me mettre au courant des cours en plus. J'amais prendre des options, suivre des cours, comme celui de musique, de photographie ou bien d'art graphique. En fait je touchais un peu à tout, de loin, tout en restant concentrée sur mon droit. James s'amusait un peu plus, mais nous nous amusions à deux, je n'avais que ça à faire, pas de vie de famille à gérer, alors quand il n'y avait plus cours, il y avait la fête, et quand James avait fini, je révisais.
    Je fini par me rhabiller, et me mit debout face à lui pour l'embrasser sans avoir à me surélever, merci les talons ^^
    Je repassa sa chemise de mes mains. Il était plus présentable comme ça. Il est toujours beau mon homme de toute façon ! C'est pas un ex play boy pour rien hein ! Et puis de toute façon la première qui le regarde je lui fais manger la table. J'avais adopté l'attitude de ma mère.
    Pas la meilleure, je vous l'accorde ^^

    Demain. Théo commence à lui manquer. Et j'ai une écho dans deux jours.

    Je resserais sa main dans la mienne. Tendrement. Nous rejoignimes mes parents et Manon. Je pris un air de petite fille prise en faute, chose que j'étais, même si nous étions adultes. Nous primes place à la terrasse d'un café, je me mis à côté de James et Manon, la main de mon mari dans la mienne.

    On a manqué quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 1:36

Les jeunes nous avaient planté à la soirée. Ce qui n'était pas plus mal, j'avais eu le plaisir d'apprendre à connaitre Manon et je l'avais officiellement adopté! Elle était super cette petite! On avait beaucoup aprlé tous les trois ... enfin toutes les deux, Aaron écoutait plus qu'il ne parlait, mais j'avais rassuré Manon sur le fait que ce n'était pas parce qu'il ne l'appréciait pas mais parce qu'il était toujours comme ça! Elle m'avait un peu raconté son parcour et m'avait surtout parlé de son beau fils. Se retrouver mère célibataire si jeune ce n'était pas évident, je le savais car ma fille je l'avais quasiment élevé toute seule!

Puis les tourtereaux finirent par nous rejoindre et on fila de cette soirée pour s'installer à la terrasse d'un café. Je n'étais pas mécontente de quitte cet endroit, trop snob à mon gout, je n'aimais pas les mondanité, je préférais les choses simples et surtout les gens simple! On s'installa à l'air frais de la capitale, cette ville m'avait manqué, j'étais bien contente d'y être revenu et d'avoir fait découvrir une partie de ma vie d'avant à mon mari. Juliette me demnda si elle n'avait rien loupé ..

Oh non ... je pense que ce tu as vu à l'hotel était beaucoup plus intéressant ^^^

Et je ne parlais pas du boulot .. on est d'accord! Elle avait son air de petite fille qui vient de se faire choper en train de faire une bêtise .... ben oui, je ne l'épargnais pas ! J'avais un humour à moi, mais je me doutais bien qu'ils n'avaient pas passé deux heurs sur un article de journal alors qu'ils ne s'étaient pas vu de deux jours!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 1:41


    Manon avait l'air d'avoir le sourire, Aaron ne se plaignait pas et ma mère avait la langue bien pendue. Bon ben c'était déjà bon signe, quand ma mère fait la gueule on le voit tout de suite et puis mon beau père me fait de grand signes genre "n'en rajoute pas une couche, on est complets !". Mais là ça semblait bien se passer. Je pense que le coup du scandale avait fini de vendre l'image de ma soeur à ma mère. Quelqu'un qui s'opposait à mon père était forcément quelqu'un de bien. Et elle bosse au FBI ouai... Je sais. M'enfin elle a du gruger sur le contrat moral ou sur les tests d'aptitude ^^

    Mamaaaaan !

    Tact et délicatesse, elle se foutait de Cam mais franchement parfois elle ne valait pas mieux qu'une ado de 17 ans. Non mais sérieusement, j'aurias osé moi? Non, jamais ! Maintenant elle le prenait comme ça, mais si à l'âge des jumeaux je m'étais pointée la bouche en coeur en demandant ce que j'ai raté, elle m'aurait enfermée à vie dans ma chambre ! Et tué James je crois. Surtout que son sourire du moment, satisfait, et comblé, ne mentais pas. Ma main dans la sienne, un serveur vint prendre commande.

    Un café pour moi s'il vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 2:02

" Mamann" on croirait entendre Cam qui appelle son père! Et en plus elle faisait une tête choquée, trop drôle ma fille!

Eh sa va j'y suis passé avant toi je te signal alors si vous voulez essayer de ruser, essayer de ne pas avoir un sourire béat sur le visage....

N'est-ce pas James?! Je n'étais pas née de la dernière pluie, loin de la, j'avais même commencé très jeune alors bon et puis j'étais franchement ouverte sur le sujet ma fille un peu moins, surtout devan son beau père et moi on est d'accord! Aaron me lanca un regard d'un air de dire " tu les lache 5 minutes"! Manon était morte de rire à côté ... sympa le portrait de famille.

Pour moi se sera une bière s'il vous plait....

James commanda la même chose que moi tendit qu'Aaron choisi un café et Manon un thé .... il y en avait au moins une de raisonnable dans le lot!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 2:05


    Alors règle n°1 on ne CONTRARIE PAS une femme enceinte OK? Et puis de toute façon j'ai le droit d'être invivable, je vais mettre un enfant au monde, bon d'accord pas dans l'immédiat mais ça va venir. C'est comme quand on est en pleine ovulation, tout le monde le sait ! Parce que vous ralez après tout et tout le monde. Sans trouver de réelles solutions.

    Ca c'est lui ! Je suis irrésistible, que veux-tu.

    Pour le coup du sourire. Ca prouve au moins que je fais bien mon job de femme, ce qui ne me déplait pas tant que ça je dois l'avouer. Je suis plutôt fière de son sourire, s'il me le doit surtout.
    J'aurais bien prit une coupe de champagne pour me détendre, mais enceinte ce n'était pas conseillé, le café non plus remarque !

    Au fait vous rentrez quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 2:25

Ben voila comment balancer son petit ami en beauté! Ma fille est trop cool, plus elle grandit plus j'ai l'impression de me voir et je vous jure que je me fais peur parfois! Si elle suit mon chemin James n'a pas fini le pauvre! En même temps pour arriver à être aussi chiante et peste que moi faut le faire ... y a que Cameron qui peut rivaliser et encore je me trouve un cran au dessu . Bon je lui dirait pas parce qu'elle est capable de monter d'un cran rien que pour dire que c'est elle la pire! On est deux gamines parfois c'ets flippant! Un jour faudrait pas que j'oublie que c'est moi qui suit censé être adulte et donc je ne devrais pas répondre à ses provocation ... je devrais ^^

J'ai cru comprendre ...

Je regarde mon gendre en souriant. IL rend ma fille heureuse c'est tout ce qu'il me faut, bon d'accord et en plus il est sympa! Voila je l'ai dit James est cool ! Le serveur apporta nos boisson, j'avais arrêter de faire la chasser pour les café à ma fille, de toute façon elle ne pourrait pas s'en passer!

Après demain ... on aimerait profiter un peu de la ville.

En amoureux tous les deux. J'attrapa la main de mon mari délicatement, instinctivement même!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
Aaron Keller

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Paris Paris   Mer 4 Aoû - 2:31


    Quand un homme sourit comme ça il n'y a pas 36 solutions, il vient de s'envoyer en l'air. Avec sa femme de préférence. On savait James fidèle, et personne n'en doutait, pas même Juliette quand il partait en déplacement, c'est bien qu'il le portait sur lui ! Parce que pour douter ma belle fille était tout de même la plus forte, même Erika était plus confiante.
    Juliette s'était battue corps et âme pour lui, et elle avait eu raison au final. Le seule reproche que j'avais eu à lui faire aurait été de plaire autant, mais on ne peut rien contre la nature.
    On repartait donc après demain. Erika était contre moi, je l'entourrais de mes bras, je l'embrassais régulièrement sur la tempe ou dans les cheveux, j'avais besoin d'elle, en fait surtout de la rassurer, elle venait de revoir Ed et je sais que même si elle ne le montre pas, il en reste des séquelles. Un coup de blues ou quoi que ce soit de ce genre.

    On a eu tout le monde au téléphone, ils veulent tous des nouvelles du bébé.

    Oui bon OK Juliette l'avait sur elle, jusque là pas de soucis, mais que voulez vous, on transmet le message nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paris Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paris Paris
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Commande groupée] Forge World (Paris / Paris Sud)
» 17/10 - PTQ Paris - Paris
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» NabazParis : le script des lapins de Paris
» 07/11 - PTQ Paris - Hasselt Oberon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: