One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ari Fowley

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 0:25


    Nous sommes dans la banlieue de Miami, là où j'ai grandis, avec mes frères et soeurs. Mais contrairement à eux, moi je m'en suis sorti, et sorti comme il le fallait. Je gagne de l'argent, beaucoup d'argent, de quoi raser tout ça et faire reconstruire avec des salles de bain en marbre, mais tout ça, c'est ma façon de me servir de ce que je sais, d'user de ce que j'observe et apprends sur la nature humaine, et ceux qui bossent pour moi ne sont rien de tout ça, ils ne sont que des pions, bêtes à manger du foins et souvent camés jusqu'à la moelle pour les faire obéir. La nature humaine est tellement faible et lâche... Ce n'en n'est que trop facile.
    Je viens de recevoir un appel, un visage familier, ma soeur, est sur le palier de notre... Caravane. Déserte depuis des années. Je m'empresse de l'y rejoindre, pour la protéger ? Grand Dieu non, pour la récupérer... elle aurait dû me revenir il y a bien longtemps et n'aurait même jamais dû partir. Tout comme Léanne aurait fait la recrue parfaite, pas besoin de la doper, elle était bien trop intelligente et vive d'esprit pour avoir besoin de le faire, elle aurait servi à autre chose, tout le temps où elle aurait pu rester naïve. Mais disparue trop tôt, personne ne l'a jamais retrouvée.
    Quant à Jess, elle aurait pu faire une alliée aussi, si elle n'avait pas eu tant besoin d'évasion et si elle ne s'était pas bêtement jetée dans les bras du premier petit caïd qui passait. Elle a tout foutu en l'air en s'offrant à un jeune de nos quartier.
    Elle est bel et bien là quand je descends de ma grosse berline allemande à je ne sais combien de dizaines de milliers de dollars, mais plus ça chiffre, mieux c'est...
    Je claque la portière et enfile mes lunettes de soleil, dans un costar hors de prix que je pourrais bien foutre en l'air rien qu'en approchant un de ses habitants d'un peu trop près...
    Je m'accroupis près de ma petite soeur, dans un sale état de manque, c'est tout ce que j'espérais.

    Jess, Jess, Jess... Qu'est-ce-que t'as encore fait ?...

    Prenant un faux air compatissant. Assez pour lui donner l'impression qu'elle peut me supplier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 0:51

Je suis faible. Alex a raison, je ne suis pas capable de me débrouiller sans un homme, sans lui. Je perds pied dès que je suis seule, je panique, comme si je n'étais pas capable de me débrouiller. J'ai un boulot, une fille, je devrais pouvoir me battre, mais c'est contre mon passé que je me bats pour le moment, contre mes démons qui semblent revenir en force après avoir été en sommeil toutes ses années.
J'ai repris de la came en cachette, une fois, puis deux, puis trois, je pensais que ça m'aiderait à encaisser, à supporter la pression, mais je suis redevenue accro. Je tente de me convaincre que je peux m'en passer, mais c'est faux. Et me revoilà à la case départ, devant la caravane délabrée de mes connards de parent ou il n'y a personne. Et comme une conne, le seul que je trouve à appeler c'est mon frère, Ari. Mon grand frère qui a toujours eu un ascendant énorme sur moi. Il a fallu que je parte de l'humanitaire pour me défaire de son emprise. Et aujourd'hui, je ne sais pas vers qui me tourner! Quelle conne.
J'attends assise sur le perron de la caravane. Je ne sais pas ou sont mes parents, ni même si ils sont encore vivant, je m'en fou en fait! Quand on envoie sa fille de 8 ans acheter de la came, on ne mérite pas d'être parent!
Mon frère finit par arriver dans une voiture de luxe, je m'en tape, je veux juste qu'il me dépanne un peu. Ca fait des années que je ne me suis pas sentie comme ça.


Des conneries .... Tu .... Tu peux m'aider?


Il sait très bien de quoi je parle. Je ne sais pas depuis quand je n'ai pas vu mon frère et je me demande encore pourquoi je suis venue le voir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari Fowley

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 1:02


    Jess était loin d'être bête, mais beaucoup trop fragile pour survivre dans un milieu comme celui-ci, elle n'aurait jamais dû naître ici, elle aurait sans doute eu un autre destin. Oh elle a bien tenté de changer le sien, en partant pour faire de l'humanitaire, mais ce fut en vain, la preuve, ici, elle n'est plus rien que ce qu'elle était avant de partir. Une gamine aux abois, tout simplement. Si le juge avait décidé de l'envoyer en humanitaire pour lui faire changer d'air et prendre conscience des choses importantes de la vie, elle a visiblement fini par en revenir ^^
    Elle est en dessous de tout, échouée comme je ne saurais le décrire, elle n'attends qu'une chose, que je l'aide à se pervertir, encore un peu, un tout petit peu, juste de quoi obtenir ce qu'elle veut, et ce qu'elle veut, c'est une dose, ce pour quoi n'importe qui ici est prêt à tuer. Elle se tuerait elle même s'il le fallait. Elle vendrait un rein, un bout de foie, tout ça pour se détruire un peu plus...

    Bien sûr que je peux t'aider. Mais tu sais comment ça marche ma grande...

    Sortant de ma poche de quoi ravir ses envies, je le dépose devant elle et soutient son regard, oui, elle peut y aller, prendre ce qu'elle veut, c'est après qu'on va négocier, quand elle sera vulnérable.

    Depuis quand tu es dans cet état... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 1:26

Je ne pensais pas replonger un jour, pas comme ça, je pensais avoir enfin la vie que je voulais et que j'aurais toujours dû avoir. Laissé le passé derrière moi et avancer sans me retourner. C'est ce que j'ai fait durant des années. Je me suis concentrée sur ma fille, mon homme, mon boulot, je faisais tout à fond, en me donnant complètement et ça marchait bien jusqu'à ce que Megane n'aille vivre chez son père. J'ai perdu ce que j'avais de plus précieux et ma ligne de conduite par la même occasion. Alex a comprit que j'avais une faiblesse à exploiter et il en joue à merveille.
Je me retrouve face à Ari que je n'ai pas vu depuis des années. J'ai coupé tous les ponts avec tout le monde, tout comme Jesse, un autre de mes frères, je ne sais pas non plus ce qu'il est devenu. Je ne sais pas comment on peut faire des enfants pour les laisser de la sorte. J'ai fais des erreurs avec ma fille, mais jamais je ne l'ai laissé livrée à elle même et ça n'arrivera jamais, je suis trop angoissée pour ça!


Dis moi tout de suite ce que tu veux
.


Je le connais, tout est par intérêt avec lui, il y a toujours une contrepartie. Il n'a pas changé, il est devenu pire. Pour se balader dans ce quartier avec cette voiture sans se la faire braquer, c'est qu'il doit être connu et craint. Il me pose une dose avant de me regarder d'un air glacial. Je ne me fais pas prier pour prendre une dose, en plein milieu de la rue. Personne ne viendra nous arrêter ici, même les flics ne viennent pas en enfer^^


Ca a commencé hier. Ou ils sont?


Papa et maman. Lui montrant la caravane d'un signe de tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari Fowley

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 1:36


    Elle sait comment je fonctionne, si je ne marchais pas qu'à l'intérêt, je ne serais pas où je suis à ce moment précis. Je n'ai pu gravir les échelons qu'en faisant fi de toute pitié, de toute évidence, nos parents n'en n'avaient aucune pour nous. C'est moi qui en ait pour eux, et je suis en train de ressentir la même chose pour ma soeur, celle qu'il me reste mais qui m'a échappé durant tant de temps. Elle sait pertinemment que je ne lui donnerais pas ce qu'elle veut sans réclamer quoi que ce soit, elle est intelligente mais ne fait jamais les bons choix, c'est ça son problème...

    Je ne sais pas encore, mais tu devras me rendre un service, tôt ou tard... C'est légitime, non ? Et visiblement... Tu n'as pas d'autre choix...

    Désignant ce qui se trouve autour d'elle. Elle est dans l'impasse la plus totale et je suis le seul à pouvoir lui donner ce qu'elle réclame, et pas n'importe quoi, du premier choix.

    A l'abri, tout du moins ce qu'il en reste... Tu n'as pas envie de savoir.

    Mes parents sont dans le fin fond d'un hôpital spécialisé, perdus dans les tréfonds d'un HP glauque au possible, ils ne méritent rien de mieux, mais sont devenus de tels zombies que je ne pense pas qu'ils puissent encore s'en rendre compte...

    Monte dans la voiture, tu n'es pas à l'abri ici, viens...

    Lui tendant la main pour l'aider à se lever et monter dans la voiture que je ferais nettoyer une fois rentré... Je me gare chez moi, dans une propriété immense, et gardée telle un bâtiment officiel, puis la fait descendre en la guidant dans le salon.

    Prends une douche et change-toi, ce soir, on sort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 2:15

Je le regarde dans rien dire. Je sais comment ça marche, ça a toujours été comme ça avec lui, comme avec tout le monde dans ce quartier de merde, même avec mes parents je devais négocier pour pouvoir avoir ce que je voulais. Rien n'a jamais été gratuit. J'ai élevé ma fille dans ce sens, qu'elle ne pense pas que tout tombe tout seul, il faut mérité ce qu'on veut, mais je ne l'ai jamais privé, je lui simplement appris la valeur des choses.
Personne n'est au courant de mon passé, du moins, pas de tout et je ne sais pas si j'arriverais à en parler un jour. Oublier, ranger ça dans un coin de ma tête est le meilleur moyen pour ne pas rendre les choses réelles.


Ouai, t'as raison, je m'en fou.


Après tout, ils ne se sont jamais souciés de nous, deux camés comme on en fait plus, des enfoirés qui passaient leur nerfs sur nous. J'aurais eu une vie totalement différente si j'avais eu des parents normaux. Ca ne sert à rien de ressasser le passé de toute manière. Il faut avancer et c'est ce que j'ai fait jusqu'à aujourd'hui.
Je suis mon frère dans sa voiture de luxe avant d'arriver chez lui, dans une grande demeure bourgeoise. Il a réussi, pas légalement, mais je pense qu'il s'en tape, déjà à l'époque, il séduisait des gamines pour les faire tourner à ses potes et récolter du fric. Nous descendons pour retrouver l'intérieur. Un endroit très luxueux à l'image de la personne qu'est mon frère.


Non je ne sors pas. Je ne peux pas rester Ari ....


Je ne compte pas m'attarder ici, je dois rentrer sinon Alex va me chercher partout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari Fowley

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 2:23


    Son langage rappelle celui du quartier dans lequel je viens de la retrouver. Jess est mal dégrossie, intelligente, mais pas très rationnelle, elle a encore des réflexes de nos quartiers, et c'est bien souvent ce qui lui coûte. Je ne sais pas comment elle a réussi à faire sa vie, un homme voudrait de ça ? Autrement que pour une soirée j'entends. Bien apprêtée, je peux la vendre pour très cher, elle a appris à faire des tas de choses ados. Il suffit de lui donner envie de le montrer tout simplement.
    A l'école, mes professeurs ont fini par faire appel à un psy pour m'évaluer, et ils ont décelé un manque d'empathie, qu'on appelait sociopathie, psychopathie et tous ces termes qui font peur à n'importe qui, sauf à moi, je me sentais spécial, c'était déjà bien plus que tous ces gamins qui se battaient pour des billes... Il me suffisait de poser les bases, de faire comprendre qui j'étais et de faire en sorte de me composer un petit capital de billes. Pourquoi ? Oh pas par goût, mais parce que les avoir, et les avoir en quantité suffisante, faisait de moi un homme respecté, et craint, ou envié. Les relations humaines ne m'intéressaient pas, mais le défi, oui, la gagne, aussi.

    Oh mais tu ne restes pas, rassure-toi. Enfile une des robes qu'il y a là-haut, je dois le répéter ?

    Je déteste avoir à dire deux fois la même chose, que ce soit bien clair. Et personne ne s'y risque plus à présent.

    Tu as une demie heure pour te préparer, je compte sur toi Jessica...

    Il n'y avais que moi qui l'appelait par son prénom entier, et ce n'était généralement que très mauvais signe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 3:08

Mon frère a toujours été une personnalité à part, un grand malade voilà, c'est tout! Il n'a jamais eu aucune empathie pour qui ou quoi que ce soit. Il m'a fait vivre un enfer étant petite, je n'en parle jamais je ne veux pas  me souvenir, je ne veux plus avoir de contact avec tout ça. J'ai ma vie maintenant, ma fille, mon homme, c'est sur ça que je dois me concentrer. Je ne veux pas que Megane apprenne quoi que ce soit sur moi. Elle vit avec son père maintenant et c'est sans doute une bonne chose même si ça me fait mal de ne plus la voir autant que je le veux. Je me dis qu'on pourra peut être repartir sur de nouvelles bases.

Pourquoi ? Je ne suis pas venue ici pour m'amuser !


Oh j'ai bien changé, lui aussi, nous avons un parcours de vie différent tous les deux et je ne suis plus la gamine qu'il a quitté. Pourtant je sais que je n'ai pas le choix, son ton ne laisse pas place à la discussion et ça m'inquiète de ne pas savoir ce qu'il attend de moi. Je me prépare comme il me le demande avant de regarder mon téléphone. Aucun appel, je me dis que pas de nouvelles bonnes nouvelles!


Est-ce que tu vas me dire ou on va?


Redescendant pour aller vers lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari Fowley

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 3:17


    Non, en effet, tu es venue ici pour me demander un service, auquel j'ai répondu sans poser de questions, il est normal que j'en attende autant de ta part, n'est-ce-pas ?

    Elle me demande quelque-chose, je réponds à son attente, elle m'est donc redevable et sans sourciller. Je n'ai pas tiquer quand elle m'a demandé une dose, elle doit en faire autant. Sans conditions, sans poser de questions. Parce qu'il est clair que nous ne sommes pas en position ni l'un ni l'autre pour parler de légalité. Encore que s'il y avait un souci administratif, elle serait plus en peine que moi pour se justifier face aux autorités...
    Elle fini par monter se préparer. Si je le lui demande, c'est que je la sais plutôt facile à sortir. Elle porte bien, en dehors de sa façon de se tenir, c'est une jolie fille, on ne lui demande pas de savoir tenir une conversation.

    Tu vas le savoir bien assez vite.

    Je monte dans une limousine une fois l'ayant prise à mon bras et ordonne au chauffeur de nous déposer à l'Exelsior. Une de mes premières boites. Cet établissement est renommé et apprécié, et Dieu sait si j'y ai investi.

    Tu m'attends ici, et tu ne bouges pas, c'est clair ? Sers-toi...

    La laissant dans une pièce aménagée, cosy, lumière tamisées, lit à eau, tout ce qu'il faut pour passer une bonne soirée... Il y a même du champagne et surtout assez de dose pour lui faire passer toute envie de dire non...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 15:49

Sauf que moi je ne suis pas reine des coups à l'envers.

Mon frère bizarrement si ! Il entourloupe tout le monde c'est assez impressionnant. Il était comme ça à l'époque et j'imagine qu'il n'a pas vraiment changé! On ne lutte pas contre la génétique, c'est un sociopathe, il n'a jamais eu aucune empathie, je ne sais pas si il aurait été différent si mes parents nous avait élevé de manière normale ou si c'est en lui, je ne me suis jamais vraiment pencher sur la question. Pour moi, c'était un malade qui n'avait rien à faire en liberté un point c'est tout.
Je redescends, prête comme il me l'a demandé et stressée à l'idée de savoir il m'emmène. Il a monté un empire, il veut sans doute se vanter et me montrer sa réussite, il a toujours été très narcissique! Nous montons dans sa limousine aux vitres teintées et ça me fait penser au fait que ce n'est absolument pas une vie qui m'attire, bien loin de là! On arrive devant un grand bâtiment luxueux, une boite de nuit qui semble lui appartenir.
Il m'emmène dans une pièce ... une chambre et mon coeur commence à battre plus fort que de raison.

Qu'est-ce qu'on fait ici Ari?


Il me laisse seule dans une ambiance tamisée qui ne me plait pas. J'aime les espaces lumineux! Mais il y a beaucoup de tentation ici ... Je veux résister ... Je me sers une coupe de champagne, mais l'envie est trop forte pour que je ne puisse m'abstenir et je prends ma seconde dose de la journée avant de m'asseoir sur un pouf en soie rouge! C'est au bout de plusieurs minutes à attendre que je décide de sortit de la pièce pour aller faire le tour du propriétaire! Après tout, il n'aurait pas dû me laisser seule. J'avance dans un couloir ou la musique se fait entendre avant de me retrouver dans la salle principale. Tout est majestueux ici. Et moi, je devrais peut-être partir, je ne le sens pas son plan là!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari Fowley

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 15:58


    Et tu vois où tu en es ?

    Je n'ai rien contre le fait d'arranger les choses à ma façon, de façon à ce que ça me serve surtout. Pourquoi aurais-je honte de faire en sorte que la vie ne me soit que plus agréable ? La vie est longue, contrairement à ce que l'ont crois,  alors j'estime qu'il ne nous appartient pas de nous plaindre dans la mesure où nous n'avons pas tout mis en place pour faire changer les choses. J'ai sacrifié une partie de mon âme, à ce que certains disent en tout cas, mais au moins, j'ai réussi. Ma soeur, elle, est encore dans la rue...

    Tu me dois un service non ? Contente-toi de profiter du décors pour le moment. Je ferais appel à toi plus tard dans la soirée. Détends-toi.

    Je lui offre de quoi le faire dans les grandes largeurs. Elle a encore plusieurs doses à dispositions et plus elle serait raide, plus elle sera facile à manipuler.
    Je redescends par la salle et ordonne à la barmaid de monter une autre bouteille de champagne, dans plus d'une heure, dans la chambre où se trouve ma soeur, et bientôt mon futur client.
    Je fais monter l'homme à qui je dois moi aussi un service et remarque que la chambre est vide, je lui demande poliment de patienter et chope ma soeur dans les couloirs en l'attrapant par le bras.

    Qu'est-ce-que tu fous ? Je t'ai dis de rester dans la chambre, tu te dépêches ou je t'y fais entrer de force ? Ne commence pas à me la faire à l'envers Jess, il me suffit de claquer des doigts pour savoir qui tu es et à qui tu tiens, c'est bien clair ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 16:38

Tu ne me connais pas.

Il ne sait rien de ma vie et c'est très bien comme ça, je ne veux pas qu'il s'approche de ma famille, je ne veux pas qu'il sache ou je vis ou ce que je fais. Je suis là parce que c'est moi qui suis venue à lui et non l'inverse. Je commence à me dire que je n'aurais pas dû faire ça, que j'aurais dû me débrouiller par moi-même. Je n'ai plus aucun contact avec ma famille, mais au fond, je me demande ce qu'ils sont devenus. En particulier Jesse avec qui j'avais une certaine complicité.
Me détendre, il est marrant lui. Je ne sais pas ce qu'il attend de moi et il veut que je me détende, mais me retrouver dans cette pièce ne me dit rien de bon et je préfère tenter une excursion à l'extérieur de ses quatre murs. Je n'aime pas l'enfermement, ce n'est pas une phobie mais une sensation désagréable.
Je tourne un peu dans les couloirs, légèrement stone, mais comprenant quand même que la boite de mon frère n'est pas qu'une simple boite de strip tease, mais un peu plus que ça. Je sors de mes pensées en sentant sa main sur mon bras, m'empoignant.


Je visitais ... Calme toi! Qu'est-ce que tu attends de moi exactement?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ari Fowley

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 16:44


    Non, mais j'ai le bras assez long pour y remédier très rapidement.

    Elle sait très bien que mes pouvoirs n'ont que peu de limites. J'ai toujours obtenu ce que je voulais à partir du moment où j'ai réussi à quitter mon quartier. Je ne suis plus l'homme qu'on a voulu faire de moi mais un homme craint et respecté, quoi que je ne suis pas sûre que mes méthodes ne fassent l'unanimité, mais après tout, pourquoi pas. Je ne suis pas là pour me faire des amis, mais de l'argent. Rien ne m'atteint.

    Tu n'as pas le temps de visiter là ! Tu retournes là-bas et tu fais ce qu'on te demande, c'est bien clair ?!

    Je la pousse dans le couloir pour la forcer à avancer plus vite.

    Tu vas faire exactement tout ce qu'il te dit, sans broncher, en lui rendant service à lui, tu me rends service à moi, suite à ça, on sera peut-être quitte, et si t'es sage, je te ferais peut-être même appeler un taxi... Bouge-toi !

    La poussant à l'intérieur.

    Bonsoir mademoiselle, je commençais à manquer de compagnie... Que faisiez-vous ? Champagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 17:05

Il n'a pas changé. Déjà petite, il passait son temps à me menacer, il faisais j'exécutais sinon je prenais des roustes et vu mon caractère, j'en ai pris quelques une! A l'époque, j'avais ma petite soeur Léanne, c'était une petite puce que je tentais de protéger comme je pouvais du haut de mon jeune âge. C'est moi qui l'habillait, qui lui donnait à manger parce que mes parents étaient souvent trop stone pour penser à nous nourrir^^ Il y a des personnes à qui on devrait interdire d'avoir des enfants, ben mes parents en faisaient parti!

Ce qu'on me dit ?


Je ne comprends pas vraiment, je suis un peu à l'ouest pardonnez moi ^^ Je crois que je suis en train de comprendre ce qui se passe quand il m'envoie dans la chambre ou attend un homme d'un certain âge, charmant, certes, mais pas mon style.


Ari ....


Il quitte la pièce nous enfermant tous les deux. Je comprends ce qu'il veut que je fasse et je panique ... Mon coeur se mets à battre et je sursaute quand l'homme s'adresse à moi. Je n'ai aucun moyen de m'en sortir putain !


Madame ... Non. Je .... Je ne suis pas celle qu'il vous a dit ... Je dois partir ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léanne Fowley

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 17:16


    Oui ce qu'on te dit Jessica, tu devrais pouvoir le faire maintenant non ? Pense à ta jolie petite famille si tu commences à douter...

    Las, soupirant, comme il le fait quand il a à faire à quelqu'un qui ne percute pas assez vite. C'est un patron exigeant, un homme que la morale n'étouffe pas, le genre que je voudrais voir pourrir en prison le plus rapidement possible et pourtant... C'est mon frère...
    Ari Fowley, je suis Léanne Fowley, petite disparue déclarée morte il y a de ça des années, plusieurs dizaines d'années. Je n'avais que 8 ans à l'époque, et ça a été la chance ma vie, ma façon de sortir de tout ça, même pour les foyer, je ne l'ai jamais regrettée.
    Je suis flic, et pourtant, ce soir, je suis barmaid. Infiltré ? Non, je resquille. Je prends sur mon temps libre pour servir le soir et essayer d'en apprendre assez pour faire tomber cette pourriture ayant envoyé ma grande soeur au charbon, régler une dette que lui seul avait contracté, au prix de son corps... Ce n'est que quelque jours plus tard que j'ai disparue, en voyant à quel point ça avait pu détruire ma soeur...

    Partir ? Je crois pourtant que vous avez tout ce qu'il faut pour moi ce soir... Vous êtes bien au-delà de mes espérances, je suis ravi qu'il se soit trompé... On va commencer doucement...

    S'approchant d'elle en lui servant une coupe avant de la serrer contre lui et de la menotter au radiateur... Comment peut-il supporter que sa propre soeur soit entre les mains d'un pervers du genre ? Des cas comme ça, j'en vois tous les jours avec mon job.
    D'ailleurs, dans celui que je suis en train d'exercer, mon patron m'a demandé de monter à boire, ce que je fais, en quittant mon comptoir pour monter un seau à champagne. Je frappe et entre.

    Excusez-moi, je crois que votre voiture a un problème sur le parking, je sais que vous ne vouliez pas être dérangée, mais le voiturier est parti en urgence et si vous voulez mon avis, faire confiance à un novice pareil pour changer de place une Corvette de 1967 est de la folie pure...

    L'homme se précipite dans le parking, comme je l'attendais, et je pose le seau à champagne sur la table de nuit.

    Vous pouvez vous détacher ? On a intérêt à faire vite, il est vénal mais pas complètement con...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 17:39

Ma fille, c'est a elle que je pense. Je n'imagine même pas que mon frère puisse s'approcher d'elle, pas après ce qu'il m'a fait subir étant gamine. J'ai occulté, j'ai fais un déni, du moins, ce qui peut y ressembler de près, mais jamais je ne m'en remettrais. Personne ne l'a su, je n'en ai pas parlé, a quoi bon? Personne n'aurait cru une gamine des rues, j'aurais été cataloguée directement, mes parents auraient été avertis, et j'aurais pris une rouste. Je ne sais même si ils n'étaient pas au courant. Ils étaient dans la chambre à côté quand ça c'est passé, je me suis toujours dit que ce n'était pas possible qu'ils ne m'aient pas entendu crier. En même temps, ils étaient camé H24 ^^
Je me retrouve seule dans cette chambre avec cet homme ... Un client .... Putain quel connard! J'aurais jamais dû revenir ici, je n'aurais jamais dû venir le voir. Sans que je ne comprenne, je me retrouve menottée au radiateur.  Je tente de me détachée en me sciant les poignets mais rien n'y fait. Quand on frappe à la porte, je me dis que mon frère a peut être simplement voulu me faire peur, mais non, c'est une jeune femme qui rentre pour nous apporter et une bouteille et dire à mon futur amant que sa voiture va avoir un sérieux problème! Ah les hommes et leur voiture! J'ai eu un accrochage avec la voiture d'Alex, je pense qu'il n'aurait pas plus gueuler si j'avais tué sa mère^^


Si je pouvais me détacher il y a longtemps que ça serait fait! Qui êtes vous? C'est mon frère qui me teste?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léanne Fowley

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 17:49


    Je vois des tas de filles circuler ici, je vois surtout tout un tas de choses que je ne supporte pas, que personne ne devrait supporter et pourtant il en vit, et plutôt bien l'enfoiré ! Comment peut-on vendre de filles pour d'autres hommes, il a pensé que ça aurait pu être les siennes ? Quoi que vous me direz, il vend sa propre soeur alors des filles qu'il ne connaît pas ^^
    Je ne comprends pas son fonctionnement, mais j'ai fini par creuser un peu et trouver des rapports psy qui stipulent l'état mental de mon frère : rien à sauver ^^
    Alors je fais ce qu'il me dit au bar pour continuer à glaner des infos au mépris de mon vrai métier et surtout dans le dos de mes supérieurs, s'ils l'apprennent, je vais en prendre pour mon grade, mais après tout, si je suis flic, c'est pour régler cette histoire là, pas une autre... Tous les flics ont un dossier pour une vie, sûrement pas si jeunes, mais c'est mon affaire...

    Je suis... Appelez-moi Roxanne.

    Je ne veux pas et ne peux pas donner mon vrai nom. Je doute qu'elle ait oublié qui je suis, elle s'occupait tellement de moi, et qu'elle ne me reconnaisse pas m'arrange, je n'étais encore qu'une petite fille et la vie en foyer forme un homme, alors imaginez une gamine...

    Ari ? Vous ne pensez pas que je suis en train de jouer ma place à tenter de vous sortir de là ?

    Attrapant une barrette dans ses cheveux pour la déplier et crocheter les menottes. Ca, c'est les longues soirées d'hiver au poste de police ^^ Du mauvais côté pour commencer ! A tout bien réfléchir, c'était un peu comme un stage ^^ Surtout vu le temps que j'y passais...

    Dépêchez-vous, il ne va pas tarder.

    Nous descendons toutes les deux dans les vestiaires des filles, vides pour le moment. Et je lui sors ma veste en cuir pour l'en couvrir.

    Vous avez signé quoi que ce soit avec lui ? Un contrat, reçu une avance, quelque-chose... Hey, je vous parle !

    Elle plane à 10 000 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 18:17

Je m'étais jurée de ne jamais revenir ici, dans ce quartier, dans ce monde que je déteste tant. Et pourtant me revoilà. Je savais que la came me perdrait. Ca fait des années que je n'y ai pas touché, que j'ai résisté, que je n'en ai même pas spécialement eu envie en fin de compte, mais perdre ma fille a été un déclencheur. Je sais qu'elle est mieux chez son père, mais c'est difficile pour moi de ne plus la voir tous les jours, de ne pas pouvoir aller l'embrasser le soir ou lui raconter ma journée. Nos relations sont tendues, mais quand Alex n'était pas là, nous arrivions à avoir des moments de complicités. J'ai l'impression d'avoir perdu tout ça et je pense qu'en me dressant contre Alex, je lui fais payer sa part de responsabilité dans tout ça, ou de me punir en supportant ce qu'a supporter ma fille, je ne sais pas trop.

Pourquoi vous faites ça? Vous allez vous retrouver à ma place si il apprend ce que vous avez fait.


Autant lui dire les choses comme je les vois, ou comme elles sont. Il ne lui fera pas de cadeau si il sait qu'elle m'a aidé et c'est une gamine, je ne veux pas qu'elle ait d'histoire. Quoi qu'en bossant la dedans, elle ne fait pas dans la facilité. Elle me détache en quelques secondes, chapeau l'artiste! Je ne m'attarde pas et descend avec elle, je ne la suis sans savoir ou parce que je suis un peu à l'ouest là et que je ne connais pas l'endroit!


Je .... Non non, rien ... C'est mon frère, il n'a pas besoin de ça pour me faire faire ce qu'il veut! Et pas la peine de gueuler!


Elle est speed cette gamine, elle est jolie, elle passe bien la dedans, mais elle ne devrait pas rester. Je ne sais pas pourquoi son visage me parait familier, peut être une fille que j'ai connu étant petite, ça ne m'étonnerait pas.


Vous ne devriez pas rester là .... Roxanne ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léanne Fowley

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 18:26


    Oh non, il me descendra avant, ne vous inquiétez pas ^^

    Non mais je sais ce que je risque, j'ai vu ça depuis toute petite, et la différence, c'est que moi je sais me servir d'une arme, que j'ai la mienne et qu'au besoin, je sais où un homme comme lui peut cacher la sienne. Ce n'est pas très compliqué. C'est un sociopathe, pragmatique et très organisé, il est forcément dans son coffre ou sous son bureau, et ça n'a pas loupé. Je l'ai trouvé la dernière fois que je suis montée.

    Je gueule parce que vous planez ! Et frère ou pas, ne me dite pas qu'il fera dans les sentiments, on parle d'Ari Fowley là...

    Je suis au courant de ce qu'il trame. Non seulement je bosse pour lui mais je suis flic, je ne vous raconte même pas ce à quoi ressemble une partie de ma chambre, non, en fait, toute ma chambre. Parce que personne n'y vient, je m'envoie les mecs que je ramasse chez eux ou dans ma voiture, mais personne n'entre dans ma chambre. Sur le canapé s'ils sont gentils, mais ma chambre est toujours fermée à clé.

    Et vous non plus, c'est pour ça qu'on va bouger. Je fini mon service dans...

    Ca commence à s'agiter là-haut, je le reconnais au bruit que font les canalisations, j'ai tout étudié ici...

    Maintenant. Alors on se remue, après vous.

    L'aidant à se lever en l'embarquant par la porte de service et fonçant à ma voiture pour prendre la route et taper un texto en route, que je galère à envoyer !

    Tapez pour moi, et envoyez à ce numéro. Un truc du genre j'ai dû partir en urgence, assure la fin du service, couvre-moi et on règle ça comme d'habitude. Ajoutez-y quelques fautes, ça fait plus serveuse de boite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 18:52

La descendre je ne suis pas sur ou alors, en la faisant bien souffrir avant. Je sais comment il est quand on le trahit, il n'a aucune pitié pour personne et je ne souhaite à personne de vivre ce que j'ai vécu, même si je me doute que ce genre de pratique est monnaie courante ici. La preuve, il allait recommencer. Jamais plus je ne m'approcherait de lui, c'est terminé, j'ai compris la leçon.

Je pense que je suis bien placée pour le savoir!


Lui lançant un regard noir. Je suis sa petite soeur, je ne pense pas qu'elle le connaisse comme je le connais alors qu'elle arrête de me prendre de haut. Je suis crevée, c'est la drogue qui me rend stone, faut vraiment que j'arrête cette merde et que je me batte, que je me reprenne.
On se remue .... On sort pour aller jusqu'à sa voiture ou elle se met à rouler je ne sais même pas vers ou en fait. Autant je suis en train de tomber dans un piège que je ne le sais même pas!


Vous êtes qui exactement?


Je fais ce qu'elle me demande, mais je me pose des questions. Cette femme est bizarre, elle n'agit pas comme une serveuse, une serveuse n'oserait jamais bravé mon frère en sachant qu'il est capable de la retrouver!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léanne Fowley

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 19:01


    Et ben ça en donne pas franchement l'impression, parce que vous avez quand même foncé tête baissée dans ses conneries !

    Non mais je lui dis, parce que si elle a l'impression d'avoir brillé, ben c'est pas le cas. Elle savait ce qu'elle risquait non ? Ma soeur ou pas, une femme de son genre ne peut pas être idiote à ce point,et je me souviens d'une grande soeur plutôt maligne, qui parvenait à couvrir toutes mes bêtises et à éviter de faire remarquer les siennes. C'est juste qu'elle a fait les mauvais choix, et quels choix ! Ceux de tomber dans la drogue, j'imagine, puisqu'Ari ne fait que là-dedans, alors il est clair que ce n'est pas le plus judicieux à faire quand on a commencé à se trouver un équilibre mais elle a fini par retomber entre ses pattes, c'est pour ça que je me suis engagée ici, parce qu'il parvient toujours à ses fins et redouble à chaque fois de cruauté, il est temps que ça cesse.

    Ce que vous voulez, mais arrêtez de poser des questions, faites ce que je vous dis et tout ira bien, d'accord ? Et si j'avais voulu vous buter, ce serait déjà fait, je ne rate jamais ma cible. Rangez ça...

    Elle brandit un opinel sous son pull, elle croit que je ne l'ai pas remarqué ? Je suis flic, ce genre de petits trucs, j'ai appris à les remarquer, parce que moi-même il m'arrivait de venir armée dans les commissariats ^^ Chose à ne pas faire, ils n'apprécient pas ce genre d'affront ^^
    Je me gare dans le parking sous-terrain de mon immeuble en banlieue et l'encourage à sortir, montant jusqu'à chez moi en évitant de croiser les voisins. Je déverrouille la porte d'entrée de chez moi et la laisse entrer avant de refermer et de fermer à double tour.

    Une douche, un café ? Vous n'allez pas partir tout de suite, ils vous cherchent là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 20:47

Ouai ça a toujours été.

J'ai toujours trempé dans les conneries de mon frère, il avait une influence impressionnante sur moi et je n'ai su l'expliquer.  J'aurais pu aller me fournir ailleurs mais c'est vers mon frère que je me suis tournée malgré tout. Je me sens conne à mon âge! J'ai toujours été dépendante de quelqu'un, je ne sais pas faire autrement! Quand J'ai été envoyé en humanitaire, j'ai été perdue, puis j'ai rencontré Paul et quand il est parti, j'ai cru que je ne m'en sortirait pas, mais j'ai eu Alex tout de suite. J'ai sans doute un peu forcé le destin par peur.

Et vous pensez que je vais vous faire confiance comme ça ?

Rangeant mon couteau. Elle est perspicace et je ne suis pas une pro du self défense. Je suis une ambassadrice de l'Onu vivant en banlieue et faisant du shopping pour calmer mes nerfs! Je n'ai pas d'autre choix que la suivre de toute façon. Ce n'est plus mon milieu ici, je ne saurais même pas ou aller. On arrive dans un parking avant de monter dans un appartement un peu bordélique ^^ Ma maison est aseptisé à côté!

Un café je veux bien. Je ne peux pas rester, j'ai ma famille qui m'attend. Pourquoi vous faites ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léanne Fowley

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 20:58


    Je juge pas, mais essayez de vous embrouiller avec le modèle en-dessous la prochaine fois ^^

    J'ai beaucoup d'humour, l'humour de flic paraît-il. En même temps avec un frère comme ça, des parents comme les miens, le foyer, mes potes et mon boulot de flic, je ne pouvais pas tourner mieux ! Je suis déjà au top là, que tout le monde vise à se le rappeler ^^ Je suis le genre plutôt optimiste, il a fallu, sinon je me serais tirée une balle bien avant d'avoir une arme à moi, d'ailleurs j'aurais peut-être dû leur dire que ce n'était pas très prudent, mais vous savez ce qu'on dit des flics ^^ Ce n'est pas le QI qui les honore ! Et encore moins le café si vous voulez tout savoir...

    Et il vous faut quoi de plus ? J'ai tenté de vous séquestrer ? De vous faire du mal ? Je tente même pas de vous demander de la fermer ^^

    Non parce qu'elle parle beaucoup, elle pose des questions et on le ferait à moins. Ca me fait bizarre de la vouvoyer, mais c'est le prix de ma couverture quoi qu'il en soit. Si ça peut la sauver, alors ce n'est pas cher payé...
    Je lui prépare un café que je lui tends, je sais qu'elle n'a sans doute rien dû avaler depuis des heures, et je lui tends aussi un cachet, un substitut à ce qu'elle prend, mais sain, j'ai remarqué sa façon de réagir quand la came redescends, elle prend de l'héro, ce n'est pas très difficile à deviner, tout comme nos parents...

    Vous allez rentrer chez vous dans cet état ? Nombreuse la famille ?

    Je suis flic, j'ai le droit de poser des tas de questions si je veux ! Même si elle ne le sait pas.

    Parce qu'il me semble que vous aviez besoin d'aide, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Fowley

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 22:40

J'y penserais, merci du conseil !

Levant les yeux au ciel. De quoi elle se mêle sérieusement? Je la remercie de m'avoir aidé à m'échapper, je lui dois une fière chandelle, mais on en reste là. Je ne compte pas m'expliquer, elle est perspicace, elle a dû comprendre toute seule ce qui se passait. Quoi qu'elle me prend peut-être pour une des putes de mon frère, ça ne m'étonnerait pas vu ma robe ^^ Ce n'est pas à moi qu'on soit clair!


Non mais vous vous pourriez le faire par contre^^


La fermer cinq minutes! Ca va, elle me gave là! Je veux bien être gentille, mais il faut pas pousser. J'ai toujours eu du caractère, il ne faut pas se fier aux  apparences, j'ai mis mon caractère en sommeil durant des années, mais c'est revenu avec la perte de ma fille et Alex ne supporte pas.
Je la remercie pour le café et prend le cachet, c'est plutôt d'une dose que j'aurais besoin là !


Non.


Je ne veux pas en parler, pas ici, pas avec cette fille que je ne connais pas. Je reste méfiante même si au fond, je sais que je peux lui faire confiance, je ne sais pas pourquoi, c'est une intuition.


Oui. Merci. Vous avez prit un grand risque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léanne Fowley

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   Dim 20 Déc - 22:49


    C'est ce qu'on me dit depuis que je suis toute petite, mais ça a du mal à rentrer ^^

    La ferme Léanne, tu nous soules, on a compris, le premier qui la ramène il prend une mise à pied... Je ne vous raconte pas combien de fois je suis restée sur le banc de touche au commissariat au lieu de partir en intervention parce que je la ramènerait trop ^^ Mais on m'aime comme ça, et puis je suis de loin la plus douée avec les gamins, alors c'est un plus, et puis je suis une fille, alors avec les autres femmes, ça marche largement mieux que trois machos en veste en cuir avec une gueule de flic.

    Vous n'avez aucune raison de me faire confiance, mais aucune raison de ne pas le faire non plus...

    Je tente de lui faire voir les choses autrement. La négociation c'est 50% de mon métier, et je peux vous dire que si peu diplomate que je puisse être, ça a surpris tout le monde, et pourtant je suis plutôt douée pour ça !

    Ecoutez, je sais pas pourquoi je vous mens encore, de toute évidence vous n'irez pas le crier sur tous les toits parce que si vous y retournez, il vous feront la peau... Je suis flic, d'accord ? Les risques c'est mon métier. Maintenant on peut discuter franchement ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu n'as finalement toujours été qu'une poupée de chiffons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» toujours pas mon mail de confirmation
» En Pointe Toujours
» La vipère vs Un lannister paie toujours ses dettes
» J'ai toujours mal à l'oreille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: