One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas de putes sous mon toit, Nic...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 16:27


    Quitter mon mari fut la décision la plus difficile mais la plus libératrice qu'il ne m'ait jamais été donné de prendre. Nic et moi ne sommes plus en phase, et bien que je le regrette, je n'ai pas le choix que de l'accepter ou non. Nous sommes parents et pour le bien être de notre fille, nous devons faire les choses bien. Nous nous sommes séparés d'un commun accord, mais son mariage avec l'autre pute en Irak était plus d'accord que moi ^^ Je ne conçois pas qu'il ait pu aimer une autre femme après tout ce que j'ai pu faire pour lui, non mais sérieusement, il se rend compte des sacrifices que j'ai pu faire pour lui ou pas ?!
    C'est l'homme, j'ai saisi, mais ce n'est pas une raison pour bafouer délibérément tout ce que nous étions, et il a tout foutu en l'air. Notre mariage, sa fille, nous, nos souvenirs... Je suis un peu excessive selon Paul, mais c'est un homme, il ne peut pas comprendre lui non plus.
    Mais dans la précipitation, et étant partie comme une princesse, il se trouve que j'en ai oublié la moitié de mes affaires. Alors Paul est un amour, mais il n'a rien compris au principe féminin qui dit que même si j'ai de nouvelles affaires, les anciennes comptent aussi.
    Sac de sport de mon homme, je rentre comme si j'étais chez moi, et je le suis après tout merde ! J'ai vécu plus de 15 ans ici ! Je pousse la porte et tombe nez à nez avec une femme dans la cuisine. SA FEMME ? L'autre, l'usurpatrice ^^

    Cosa ci fate qui ?! Il ramène même ses putes ici maintenant ?

    Mon accent italien devrait contribuer à poser les bases.

    Et il n'est même pas foutu de les habiller ?

    Désignant ses fringues, les miennes en fait ^^ Mais je les lui laisse, je n'en veux plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 17:00

La vie Américaine, je l'ai imaginé durant des années, mais je ne pensais pas pouvoir la vivre un jour. C'est étrange de savoir qu'on peut faire ce qu'on veut sans être surveillée et surtout sans risquer de représailles. J'ai retrouvé mon mari, celui que j'ai dû épouser en Irak. Nicholas Brody, l'otage de mon frère, son souffre douleur, son disciple. Je n'ai pas eu le choix, mais j'ai fini par l'aimer et son départ m'a bouleversé. J'ai fini par trouver le courage de m'enfuir pour le retrouver sans vraiment savoir ce que j'allais découvrir, ni même la vie qui m'attendait ici, mais elle ne pouvait pas être pire que celle que j'avais.
J'apprends la vie ici, c'est étrange que ces choses que la vie quotidienne soit si exceptionnelles pour moi. Je prépare le repas pour ce soir, un tajine de chez moi, j'aime ça cuisiner, je le fais depuis que je suis gamine. Chez nous, les femmes sont soumises à ce genre de tâche. Je suis surprise lorsque j'entends des bruits dans la maison. Nicholas ne rentre jamais si tôt!
Mais c'est avec une femme que je me retrouve nez à nez .... Une femme sublime avec un accent chantant ... hurlant même^^


Je me disais la même chose.

La regardant de haut en bas. Je suppose que cette femme, c'est son ex-femme. Il m'en a parlé et je vois qu'il ne m'a menti sur le caractère^^ Je ne comprends pas ce qu'elle dit en Italien, mais j'ai appris parfaitement l'anglais, merci Nicholas de me l'avoir enseigné durant notre mariage en Irak.


Je peux savoir ce que vous faites ici?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 17:09


    Il a osé ! IL A OSE L'ENFOIRE ! Je ne sais pas encore comment je vais lui faire payer mais j'ai toujours dis être prête à tuer par amour. Je suis italienne, je suis sanguine, passionnée, il en faut, je les représente, et je risque bien de faire un carnage, je ne pense pas qu'elle se remette si vite de son arrivée elle ! Je vais devoir agir, et ça ne va être bon pour personne parce que je vais lui apprendre comment les choses marchent dans cette maison. Ces murs, c'est Nicholas et moi, ce sont nos années de mariage, mariage qui est encore d'actualité d'ailleurs, et je ne le laisserais pas tout foutre en l'air comme il l'a fait avec le reste. Il veut en sauter une autre, il le fait ailleurs.

    Je suis ici chez moi, c'est vous qui n'êtes pas à votre place, que ce soit bien clair entre nous.

    Mon accent est en train de déraper, je ne sais pas ce qui me permet encore de parler dans la langue que j'ai fini par apprendre, la langue maternelle reprends le dessus quand mes émotions sont difficiles à gérer.

    Je vous demande pardon ? Je fais ici ce que je ferais chez moi, c'est à dire ce que je veux, et profitez bien de tout le confort parce que vous ne le reverrez pas de si tôt. Nic n'est pas là je présume ?

    Si je faisais 20 kg de plus et que j'étais plus stable sur mes talons, je la foutrais moi-même dehors.

    Et ce que vous portez est à moi. Même là-dessus il n'est pas foutu de faire les choses bien ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 17:39

Je ne m'attendais pas vraiment à tomber sur son ex-femme ... ou femme, je ne sais pas trop. Ils sont séparés, mais pas divorcé, seulement il est aussi marié avec moi. Je ne lui pose pas de question, il fera bien ce qu'il veut, je le sais, les hommes marchent de cette manière. Je suis née privé de libre arbitre, dans un pays qui ne me laissait aucune chance, mais je l'ai provoqué, j'ai épousé l'homme que j'aimais, un rebelle et j'en paye encore le prix. J'étais le deshonneur de ma famille selon mon grand frère et il m'a obligé à épousé Nicholas quelques jours après avoir tué mon mari. Contre toute attente, je suis tombé amoureuse de lui et inversement, du moins, il me semble. Je ne suis jamais sur de moi.

Si vous le dites.


Lui faisant signe de passer, très calme. Ca ne sert à rien de discuter, elle aura raison. Nic m'a dit que c'était comme parler à un mur. Un beau mur quand même, je me demande comment il peut passer de cette femme à moi.

C'est vous qui êtes parti ... non. Il est à la base.


Il est toujours militaire, il fait moins d'heure. Le repos du guerrier je dirais, il l'a mérité après ce qu'il a subit.

Je suis arrivée il y a quelques jours, je n'avais rien, mais je vous les rends si ça vous chagrine, ses chemises m'iront à la perfection.


Je la regarde dans les yeux. Je crains les hommes, les femmes beaucoup moins ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 17:49


    Son calme m'énerve, je suis du Sud, j'ai besoin de m'exprimer, de faire les choses en grand, de vivre, de hurler, d'aimer, tout simplement ! Je ne suis pas ce qui se fait de plus discret, ni même de plus nuancée, mais il m'aimait comme ça, il m'a rencontré sur une zone de guerre, et même là, je ne savais pas la fermer. Infirmière en chef, je gérais toute les autres, et les infirmiers surtout. Parfois, un regard suffisait, et Nic... il a fallu qu'il joue les malins, qu'il provoque ma colère, juste pour voir si j'étais vraiment ce que je prétendais, il n'a pas été déçu du voyage, et Paul... Quel patience il a cet homme...

    Je suis partie parce que mon mari s'est trouvé être infidèle, un bel enfoiré. Et ne vous méprenez pas, s'il m'a trompé il pourra en faire autant avec vous. Vous êtes trop fade pour un homme comme lui, ça l'amusera quelques mois tout au plus. Profitez...

    Je suis mesquine, on me l'a déjà dit ^^ Mais je fais ce que je peux pour rester aimable en générale, sauf quand on me provoque, me défier sur le terrain de la provocation n'est pas la chose à faire, je déteste perdre, je suis mauvaise joueuse, et surtout très jalouse.

    Et en quelques jours, vous n'avez pas été foutue de lui faire sortir sa carte bleue ? Je suis surprise, vous avez réussi à avoir vos papiers ^^

    Oh c'est méchant... Même ma fille n'est pas si mesquine avec ses copines ^^

    Non è vostro marito, è il mio ! Vous croyez pouvoir me le voler ? Vous ne foutrez pas tout en l'air. Vous avez peut-être un joli cul mais en dehors de ça, vous n'avez rien pour l'intéresser.

    Tapant sur le comptoir.

    Combien vous gagnez pour lui retourner la tête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 18:11

J'ai appris à prendre sur moi, à ne pas envenimer les choses, à encaisser sans rien dire, mais ne pas en penser moins. Le self contrôle est la seule chose qui marche chez moi ... en Irak, surtout chez une femme. Ce n'est pas mon caractère, mais j'ai dû apprendre à changer pour ne pas avoir de problème. Ava, ce n'est pas la même chose, elle parle beaucoup, elle s'exprime et elle est blessante, vraiment blessante.

Il a simplement mit la barre à égalité.


Apparemment, elle l'a trompé aussi et avec son meilleur ami, elle aurait été lapidée sur la place publique en Irak et sans procès, juste pour avoir regardé un autre homme. Elle me fait des reproches, mais elle n'est pas toute blanche et c'est elle qui l'a quitté et non l'inverse.


Pardonnez moi, je ne suis pas aussi vénale que vous semblez l'être.


C'est une vrai garce, mais je ne peux pas bouger, je pense à Nicholas avant tout, il n'apprécierait pas et pourtant l'envie de prendre un couteau et de défiguré son joli petit visage me démange!


Je ne vous l'ai pas volé, vous me l'avez laissé et je vous en remercie.


Je la fixe, c'est une fille du sud, elle hurle, elle s'énerve, c'est marrant à voir!


Combien il vous payait pour la fermer?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 18:24


    Et vous en avez profité. Vous savez ce qu'on fait à une femme comme vous ?

    Surtout dans son pays, elle se serait déjà retrouvée sur la place publique, là où j'ai moi-même failli finir plusieurs fois pour être honnête ^^ Mais Nic me couvrait et bien heureusement, je ne sais pas si j'aurais pu survivre plus longtemps dans ce pays, il m'a détruit, ses hommes l'ont fait, et ma fille est traumatisée, qu'elle l'avoue ou non. Elle fait encore des cauchemars, la nuit, que je tente d'apaiser en la rendormant, elle ne s'en souvient pas toujours, mais nous ne revenons jamais dessus.

    Vénale ? Je suis vénale ? C'est ce qu'il vous a dit ?

    Seule une femme peu briser une amitié, seul un homme peut briser un couple. Les femmes pardonnent, les hommes pêchent, c'est ainsi que ça fonctionne. Elles sont en général fidèles et je préfère rappeler que je ne l'aurais pas été si mon mari n'avait pas été désigné comme "otage sans espoir". Comment recommencer à vivre ? Je l'ai fais, j'ai tenu le cap, durant de longues années, 4, et puis il a fallu que je redevienne femme.

    Et vous appelez ça comment ? Se glisser dans son lit de prisonnier de guerre ? Vous croyez que j'avais la possibilité de faire quoi que ce soit ? Vous en avez profité, c'est tout. Ce n'est qu'un homme.

    Et j'ai assez peu confiance en les hommes concernant leur fidélité, je suis italienne, les hommes aiment les femmes, ils les regardent. "Il est important de regarder les autres pour se rendre compte d'à quel point la sienne est belle" disait Nic. Beau parleur lui aussi, il aurait pu être italien !
    Mais ce fut la phrase de trop et je me jette sur elle, l'insultant de l'italien le plus riche dont je dispose. Les voisins en appellent même les flics pour tapage diurne et direction le poste avec deux visages bien amochés. Elles sont belles les ménagères !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 18:38

Je suis fidèle à mon mari contrairement à vous ...

Non mais qu'on soit clair, je n'ai pas regardé un autre homme que Nic depuis que nous sommes mariés, je préfère que ce soit clair pour tout le monde! Il y a encore quelques jours, j'étais forcée de porter le voile pour sortir de chez moi, mais cette vie je n'en veux plus. Plus jamais je ne retournerais en Irak maintenant que j'ai pu fuir et je sais que Nic ne me laissera pas repartir.


Il n'a pas besoin de me le dire. Il suffit de vous voir.


Sérieusement? Sa robe et ses talons doivent couter plus cher que la plus part des maisons en Irak, elle ne va pas me la faire à moi! Je viens de là-bas! J'ai tout abandonné derrière moi, ma maison, mes meubles, tout ce qui faisait mon quotidien, mais la seule chose qui me fait mal, c'est d'avoir laissé mes souvenirs derrière moi. Mon mari, mes enfants ....


Et vous étiez sa femme. L'abandonner était une solution égoïste.

J'ai un jugement très tranché, mais dans ma culture, on n'abandonne pas son mari, c'est comme ça. Je sais que la vie ici est différente, il existe le divorce et ça me fait aussi peur que ça me rassure. Si je n'ai pas Nicholas, je n'ai personne ici.
Mais cette garce se jette sur moi comme une sauvage. Aucune éducation ! Je me défends avant qu'on ne se retrouve toutes les deux au commissariat. Je vais finir par me faire renvoyer en Irak par mon mari moi ! Je suis stressée à l'idée de sa réaction, ça me fait peur.
Nicholas qui a été prévenu et qui arrive au plus vite, tout comme le nouveau petit ami de l'ex de mon mari^^ On sort toutes les deux à notre tour.


Ca va princesse?


Paul regardant Ava, inquiet alors que je sors sans un mot pour aller vers mon mari.


Je suis désolée Nicholas ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Mer 25 Nov - 18:49


    Ne jugez pas ce que vous ne connaissez pas. Vous êtes mariés depuis quoi... Quelques années ? Et vous le laissez déjà repartir ^^ Sachez que si j'ai été cocue, vous l'êtes tout autant ^^

    Quand il est revenu, on s'est retrouvés lui et moi, je n'ai rien vu, rien décelé, même si le fait de remettre notre couple en marche eu son lot de surprises. Ce n'était plus le Nic que j'avais connu, plus l'homme doux, plus l'homme attentionné quand il me faisait l'amour. A croire que je n'étais qu'un support pour le laisser assouvir un besoin, un simple besoin. Je ne peux pas comprendre, ça ne fait pas partie de ma culture comme ça fait partie de celle d'un militaire qui en voit autant tous les jours.

    Et il suffit de vous voir pour comprendre que vous n'avez pas la même chance ^^

    Il ne lui a même pas racheté quelque fringues mais lui a refilé celles de son ex-femme infidèle, elle doit le prendre comment selon elle ? ^^
    Je ne comprends toujours pas comment elle peut accepter ce comportement, tout comme je ne comprends pas comment elle peut faire autant de concessions pour un homme qui la déracine de cette façon là.

    L'abandonner ? Votre pays me l'a pris, c'est totalement différent, et vous taper le mari d'une autre, aucun cas de conscience ? Ne me dites pas que vous n'avez pas vu son alliance, vous êtes aussi perverse que moi...

    Et nous nous retrouvons chez les flics, je ne m'y attendais pas, les voisins me connaissent pourtant et ils en ont entendu tellement d'autre ^^
    C'est Paul qui vient me chercher, accompagné de mon mari, ex-mari... Non, mari, encore et toujours... Dieu que cette administration est mal faite. Je me jette dans ses bras, les passant autour de son cou pour l'embrasser, juste en regardant Nic qui prend sa pouffe dans ses bras à son tour.

    Bébé... Je te promets que si j'avais pu... !

    Je serais allée au bout ^^ Je n'aime pas le travail bâclé...

    Désolée de quoi ma chérie ? Regarde-toi...

    Caressant son visage avec toute la tendresse du monde, celle qu'il avait quand il m'a rencontré, le salaud !

    N'héberge plus n'importe qui sous mon toit, c'est clair ?
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 16:47

Je l'écoute en la regardant. Il était mariée, je le savais, mais je ne pensais pas que mon frère le laisserait repartir d'Irak, pour moi, ce n'était pas pensable. Et puis il est rentré et j'ai pensais avoir perdu mon mari à nouveau. Seulement, j'ai été plus forte, je me suis relevée et je suis partie. J'ai tout quitté pour venir dans un monde que je ne connaissais pas et que j'aime. J'ai besoin de temps, on n'efface pas presque  40 ans d'habitudes.


Je ne suis pas matérialiste.


J'ai tout quitté, je suis partie sans rien, sans savoir ce que j'allais trouvé, je ne sais pas si c'est du courage ou de la folie! Je ne sais même pas ou je vais putain ! Je ne le montre pas mais je suis morte de trouille et les paroles d'Ava ne sont pas faites pour me rassurer.  Je refuse de lui montrer, j'ai quand même un peu de fierté.


Vous ne savez pas de quoi vous parler!


Je la regarde dans les yeux. Je n'ai pas eu le choix, on ne m'a dit que j'allais épouser cet homme et j'ai dû le faire, mais ça, elle n'a pas besoin de le savoir. De toute façon, elle ne me croirait pas.


N'aggrave pas ton cas princesse...


L'embrassant sur le front en la prenant contre lui très doux. Je suis beaucoup moins sur de moi pour le coup.


Ce n'est rien. Je ne voulais pas en arriver là Nicholas, je te le promets. Je me suis juste défendue....


Il faut dire qu'elle ne m'a pas vraiment laisser le choix, et j'ai quand même assez de caractère pour ne pas me laisser, il a juste été en stand by quand j'étais en Irak ^^


Et toi ne t'approche plus de ma femme c'est bien clair!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 17:02


    Et j'espère pour vous, parce que rien n'est plus sûr avec Nicholas, pas l'homme qu'il est devenu en tout cas...

    Elle n'a pas eu le meilleur, elle ne rencontrera sans doute jamais l'homme tendre et amoureux que j'ai pu connaître. L'homme qui m'appelait trois fois par jour en me sachant enceinte pour être sûre que je ne faisais pas d'effort inutiles, l'homme qui rentrait en trombe en me prenant par la main pour me dire de faire une valise et qu'on partait pour n'importe quelle destination du moment que c'était avec moi... L'homme amoureux, l'homme insouciant, que je regrette tant d'avoir perdu.

    Et vous savez ce que c'est, vous, peut-être, d'apprendre que son mari est à l'autre bout du monde, pris en otage par des barbares, que votre fille ne reverra plus jamais son père, qu'il est mort pour son pays mais que son pays ne déboursera pas un centime pour tenter de le ramener ? Vous savez ce que c'est que d'en apprendre sur l'homme de votre vie au travers d'un écran de télévision, chaque jour que Dieu fait ?!

    Elle ne comprend sans doute pas tout ça, et je ne peux même pas lui en vouloir, j'en veux à la situation, j'ai l'impression d'avoir passé 8 ans de ma vie à espérer après un fantôme, chose que je ne conçois pas, ma fille y a perdu des plumes et c'est bien ça le plus regrettable, je ne pourrais pas rattraper ça pour elle...

    Paul vient me chercher, et mon premier réflexe est de me jeter dans ses bras. Les bras qu'il passe autour de moi en me jurant que ça va aller, que je suis la femme de sa vie et qu'il respectera toujours ma décision, cet homme qui fait de moi la femme aimée, la femme que je fus et sans doute la femme que je pourrais reconstruire.

    Elle vit chez moi ! Tu savais qu'il l'avait ramenée toi ?

    Le visage abimé, il me dévisage, tentant d'approcher sa main de moi.

    Basta, c'est rien...

    De son côté, mon mari, parce que c'est encore le cas, et je regrette d'ailleurs beaucoup ce cas de figure, redouble de douceur avec sa corne de gazelle...

    Chut... Calme-toi, c'est fini. Je sais... Je sais tout ça ma chérie, ça va aller, tu as mal quelque-part ?

    Caressant son visage de la plus tendre des manières, je n'aime pas le regard qu'il pose sur elle, c'est le mien ça !

    On va te faire examiner par un médecin. On y va ?

    Posant sa veste sur ses épaules tandis que je pète une douille.

    Ta femme ? Ce n'est rien de plus que ta maîtresse Nicholas, tu n'as même pas eu les couilles de la présenter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 17:52

Je n'ai connu que celui là et il me plait comme ça.

Je ne vais pas lui mentir. Il aurait pu faire de moi ce qu'il voulait en Irak, mais il m'a traité comme une princesse. Comme le faisait mon mari avant qu'il ne soit exécuté. Je m'en veux d'avoir laissé mon frère mettre la main sur lui, si j'avais été plus forte, il ne l'aurait pas attrapé. J'ai l'impression d'avoir provoqué sa mort et je ne pensais pas pouvoir m'en remettre avant de rencontrer Nicholas. Ca a été dur au début, je ne voulais pas de lui, j'en avais peur, mais il a su me mettre en confiance et j'ai baissé la garde.


Nous avons des vies différentes. Croyez moi, ça n'a pas été facile ni pour vous, ni pour moi.


Etre femme de soldat, je sais ce que c'est. Mon mari n'était pas un soldat officiel, mais un rebelle et j'ai vécu dans la peur, de déménagement en déménagement, avec mes enfants sous le bras, pour ne pas être débusquée et exécutée. Je ne connais pas son passé, mais je pense pas qu'elle envierait le mien.


C'est aussi chez lui ma puce ... Non, je ne savais pas.


Caressant son visage tendrement en observant ses marques inquiet. Il semble très éprit d'elle, c'est une bonne chose, ça l'aidera sans doute à oublier un peu sa rancoeur.

Tu râles, c'est une bonne chose ....


J'étais justement en train de me dire la même chose^^


Non je vais bien. Tu ... tu n'es pas fâché?

Je suis quand même dans un poste de police, il a dû venir me chercher, je sais que ce n'est pas correct et je me sens fébrile.

Non. Ca va ne t'inquiète pas, je ne veux pas te faire perdre plus de temps.


Je me sens bien. Des coups, j'en ai pris, ce n'est pas la première fois et j'ai survécu à pire qu'une Italienne morte de jalousie! Mais mon mari monte au front quand Ava commence à s'en prendre à moi.


Fais attention à tes paroles langue de vipère! Jasmine est ma femme au même titre que tu l'as été!


La menaçant du doigt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 18:09


    Vous n'avez connu que la partie qui fait des efforts, attendez de faire face au soldat traumatisé, vous en reviendrez.

    Autant lui dire de quoi il en retourne. Nic a été très abîmé par ce qu'il a vu, et vécu sans doute. Moi j'ai connu le presque enfant, l'homme ado, celui qui m'embrassait en souriant, celui qui était prêt à tout pour un peu de folie, aujourd'hui, sortir du cadre le rend littéralement dingue et il me fait peur au même titre que la nostalgie de notre histoire est forte.

    Ne croyez pas qu'il va vous offrir un havre de paix, ça y ressemble, mais ce n'est qu'une prison dorée.

    Je ne sais pas si elle aspire à un minimum de liberté mais je peux vous garantir qu'elle n'aura pas le droit d'y goûter sans une contrepartie. Alors elle finira par se dire que ce n'est pas si mal, et puis au moment où elle relâchera sa garde, il se foutra d'elle comme il a pu se foutre de moi, l'enfoiré !

    C'était notre maison, c'est notre mariage !

    Je sais que ça n'est pas très correcte de clamer tout ça face à un homme si amoureux de moi, mais il sait combien j'ai mis d'énergie et d'espoir dans cette union. Cette maison c'est notre histoire à Nic et moi, c'est l'histoire de Mayrone, tout simplement. Je ne suis pas matérialiste, mais sentimentale.

    C'est tout ce que tu trouves à dire ? Parce que si tu comptes m'engueuler, je peux rentrer toute seule !

    Le pauvre, je me rends compte d'à quel point il est doué pour prendre sur lui, pour faire les choses comme il se doit, comme il fait preuve d'abnégation pleine et entière ^^

    Fâché ? Tu t'es faite amocher par mon ex-femme, non, je ne suis pas fâché, je suis désolé...

    Connard... Il n'a même pas un regard pour moi, comment a-t-on pu tomber si bas ? Je ne suis pas très douée pour la diplomatie mais quand même, si je suis si en colère c'est en souvenir de notre amour, pas lui ?

    Perdre plus de temps ? Tu es ma femme ma chérie, c'est à moi de régler ce qui ne va pas, on va aller faire examiner tout ça, et rentrer, tu as besoin de repos...

    L'embrassant sur le front avec douceur, tendresse et presque même un peu d'amour. Non, OK, très bien, beaucoup d'amour et je le déplore, pire que ça même, je le hais !

    Que je l'ai été ? Mais je te signale mon chérie, que je le suis encore, et que si je veux te faire vivre un enfer, je le peux, au même titre que légalement, elle n'a rien à faire là. Qu'en penserais l'immigration selon toi ? Je te rappelle que tu as encore l'anti-terrorisme sur le dos, un quiproquo, un faux témoignage... Et elle rentre dans son pays ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 18:42

Croyez moi, je connais le soldat. Je connais l'homme qui a été torturé et que j'ai aidé à s'en sortir alors que vous vous envoyiez son meilleur ami.

Elle veut la jouer salope, je peux l'être aussi. Je suis Irakienne, les femmes de là-bas ont du caractère, il est juste brimé par une paire de macho qui pense que nous sommes inférieur à eux. Ils n'y connaissent rien. Mon mari m'a toujours dit que la femme était l'avenir de l'homme car nous étions plus maligne et plus forte pour supporter les choses. Je ne peux pas lui donner tord.


Alors vous ne devez pas connaitre les même prisons que moi.


Qu'on soit clair. Je n'aurais jamais autant de liberté qu'ici, elle ne connait pas sa chance!
Je retrouve mon mari, je ne suis pas sereine, mais j'ai besoin de lui, il est mon seul repère ici, je m'en veux de me sentir si seule, de devoir dépendre de lui.


Tu n'as pas à l'être, ce ne sont pas tes actes.


Glissant délicatement ma main sur sa joue en le regardant amoureusement. Je l'aime, c'est une évidence, même si au début, c'était une union forcée, c'est devenu l'homme de ma vie, le second.


Je ne suis pas en sucre chéri.


Je voudrais le rassurer, lui dire que je vais bien, lui faire entendre raison surtout. Ce ne sont que des coups, je ne sens plus rien, je ne veux pas qu'il s'inquiète. Mais les paroles de sa femme le font rentrer dans une colère noire .....







Je vais chercher ma copine chez les flics .. enfin ma copine... ma princesse! Elle n'aime pas que je dise copine, c'est trop abstrait pour elle, elle a l'impression que je m'en fou et je n'ai pas envie de me faire jeter. Ca fait chier, je comprends pas l'Italien ^^ Sauf le Va fa enculo et ça elle le maîtrise à la perfection croyez moi!
Je la retrouve abîmée, c'est pas possible de se battre avec ce qu'elle a au pied?! Si ?


Je sais princesse .... calme toi.


Glissant ma main dans ses cheveux en la prenant contre moi. Je sais qu'elle souffre, elle en a bavé plus qu'elle n'aurait dû et je veux lui rendre la vie facile maintenant, elle le mérite, mais je sais qu'il y a des choses que je ne pourrais pas régler avec des jolis mots et un peu de tendresse.


Pour le moment c'est toi qui m'engueule^^


Lui souriant avant d'aller signer les papiers pour la laisser sortir officiellement. Quoi que si je la laissais là, j'aurais peut-être une soirée de répit^^ Non mais je vais pas lui dire ça, ça va l'énerver! C'est Nic qui est en train de péter un plomb. Il s'approche d'Ava pour l'attraper par le bras et la faire sortir, la plaquant contre le mur. Ma femme ne sait pas fermer sa gueule et c'est vrai qu'elle est méchante la quand même!


Tu la fermes Ava! T'es plus rien c'est clair! T'as voulu te barrer maintenant tu ne te mêles plus de ma vie et tu ne t'approches pas de Jasmine sinon je te fou une plainte au cul! Je suis assez clair ou je te la fais en Italien ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 19:18


    Présumé mort, vous auriez fait quoi ? Ne me sortez pas de grandes phrases, vous récupérez simplement les restes...

    Qu'on soit claires, j'ai été et je resterais la femme de sa vie, celle qui lui a donné une fille, et je ne comprends pas qu'il puisse se dire si amoureux en revenant de la guerre, elle est quoi, un genre de lot de consolation? Je ne comprends pas pourquoi il a eu besoin de me trahir, moi, sa fille, nous, notre mariage, notre histoire. Nous étions amoureux au point de tout vouloir vivre ensemble, même moi l'Irak.

    Vous serez en prison dans votre tête, sauf que de celle-là, il n'y a pas moyen de s'en échapper.

    Je préfère la prévenir, vivre avec un homme comme l'est Nic à présent n'est pas de tout repos, il est tout et son contraire, il est même trop mystérieux pour que moi, je puisse le comprendre. Avant il nous fallait un regard, un seul...

    Je suis ton homme, je t'ai dis comment ça marchait, pour toi et moi c'est pareil.

    Caressant son visage en l'embrassant, non mais il ose ? ^^ Je vais finir par lui démonter la tête moi-même oui ! Je ne sais pas comment il peut avoir si peu de respect pour nous, pour notre histoire même pas réellement terminée, on n'en n'a pas discuté, ça s'est fait comme ça, comme si la fatalité avait remplacé le dialogue.

    Mais je serais plus rassuré si tu fais examiner ça, tu as des nausées, la tête qui tourne ?

    Il doit se souvenir de mon côté passionné. Je suis capable de tuer quelqu'un par amour, je le lui ai toujours dit, je ne sais pas ce qui me retient. Ma fille, Paul, mon nouvel équilibre, peut-être aussi parce que je l'aime encore, sans savoir vraiment comment.






    J'enfouis ma tête contre son torse, l'entourant de mes bras, les bras de Paul ont toujours eu cet effet très rassurant, très doux. Son odeur, sa façon de me toucher, tout respire le respect dans ce qu'il fait, tout fait partie de ce que j'espérais déjà pour nous, avant que Nic ne rentre, il se voit homme, futur mari, pourquoi pas père, mais plus amant. Pour autant, il respecte ce que je suis, ce que j'espérais encore, et le deuil que je ne parviens pas à faire de mon mariage. Je ne l'en aime pas moins pour autant, bien au contraire, j'ai besoin de m'abimer sur cette histoire pour être enfin à lui, de façon pleine et entière.

    Je ne t'engueule pas, tu vois que tu comprends rien, c'est toi qui m'énerve !

    Tapant sur son torse avant de me réfugier contre lui une nouvelle fois, il adore ça quand je joue les divas, c'est ce qui prouve que je suis encore un peu moi-même, et puis il m'a toujours connu comme ça, nous avons des rapports très enfantins, ados, qui font du bien, qui rassurent et qui apaisent.
    Mais les choses tournent autrement quand mon mari décide de réagir, ah ben tout de suite, il suffit de trouver le bon filon, les bons mots, et il est on ne peut plus facile de le faire sortir de ses gonds, j'adore ça ^^ J'accuse un hoquet de surprise quand il me plaque au mur, je ne m'y attendais pas, se pourrait-il qu'il ait autant de respect pour cette femme ?

    J'ai voulu me barrer ? J'ai voulu me barrer ? Va fa enculo, non hai nessuno rispetto. Sono partita per proteggere la tua ragazza. Ce que tu n'as pas été foutue de faire !

    Hurlant à m'en décrocher un poumon, tentant de me débattre, mais il me tient bien trop fort contre ce mur et je fonds en larmes, éclate en sanglots, je suis comme ça, tout et son contraire, c'est moi, la comédia del arte, sauf que pour une fois, je ne joue pas, je souffre, tout simplement.

    Nic dégage, un conseil, dégage, tout de suite. Tu lui as pas fait assez de mal comme ça tu crois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 20:23

Ca ne sert à rien d'essayer de discuter avec un mur, je pense que tout le monde le sait, alors, je ne dis rien, le silence est le meilleur des mépris. Elle est jalouse, je pense que je le serais aussi même si je suis moins virulente qu'elle. Je ne sais pas la vie que je vais avoir ici, mais je sais qu'elle ne peut pas être pire que celle que j'ai vécu en Irak.

Oui, je n'ai pas l'habitude d'autant d'égalité^^


Lui souriant amoureusement. Je dois avouer que je n'ai pas à me plaindre de mon mari, il est parfait, il a son caractère, mais il est loin d'être comme les hommes de mon pays.


Si ça peut te rassurer. Non rien de tout ça Nicholas, ta femme tape comme une fille.


Esquissant un sourire en glissant mes mains derrière sa nuque.







Je serre Ava contre moi, comme je le fais depuis quatre ans. Je l'aime cette femme et son bonheur passe avant tout. J'accepte beaucoup de chose pour elle parce qu'elle en a accepté plus qu'elle n'aurait dû. Suivre Nic en Irak a été la plus grande connerie de sa vie. Je le savais, ce n'est pas une vie pour une femme, ni pour une enfant et je n'aurais jamais demandé à mon ex-femme de venir avec moi et encore moins ma fille. Je suis parti, ça m'a couté mon mariage, mais au moins, je les ai toujours su en sécurité


Oui ma chérie, je t'énerve tout le temps et j'adore ça.


Je suis un petit con, mais c'est une diva aussi! Je ne sais jamais sur quel pied danser! Mais je m'adapte au pire, elle gueule, elle fait la gueule et elle nous fait des lasagnes pour se calmer^^ Je caresse sa tête avec une douceur infini, elle en a besoin après ce que lui a subir Nic. C'est mon meilleur pote, mais je ne tolèrerais jamais la manière dont il la traitait et la traite encore quand ils se voient.

Tu as protéger ma fille ? Tu lui as surtout montré l'exemple en te conduisant comme une pute Ava! C'est ça la protéger? Ne me jette la faute dessus! Tu as voulu partir, tu as fuis plutôt que d'affronter la situation! Tu te le tapais quand nous étions ensemble? Répond moi !


La bousculant de nouveau en hurlant. Lui aussi a mal, il l'aime sa femme ...ex-femme ... j'en sais rien, mais il ne sait plus comment l'aimer, il a été trop blessé, trop endoctriner pour réussir à faire la part des choses avec une femme comme elle qui est tout le temps dans l'excès.


Toi casse toi laisses nous régler ça.


Lâche là Nicholas ...


Jasmine s'approchant de son mari pour se mettre entre lui et Ava, je ne suis pas sur que ce soit une bonne idée, je ne reconnais pas mon meilleur pote!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 20:40


    Pourtant il va falloir la prendre, c'est ici ta vie maintenant.

    Il la serre contre lui, la rassure comme il le faisait avec moi, je reconnais ces gestes, qu'il n'a plus pour moi depuis des années, et je le déteste encore un peu plus. Un mariage est pour moi une union devant Dieu, c'est quelque-chose d'important, de sincère, et de puissant, mais lui fout tout en l'air. Alors oui, la guerre a détruit des familles entières, mais je nous pensais plus forts que ça, nous ne sommes rien de tout ça, il a juste tout foutu en l'air et je ne le lui pardonnerais pas.

    Mais elle de la suite dans les idées, et personne n'aime l'avoir sur le dos, je te le garantie ^^

    Il passe un bras autour d'elle pour la rassurer et se déplace jusqu'au comptoir pour régler ce qu'il faut. Non mais si on le fait chier qu'il le dise, il est ridicule à jouer les ados, ça n'a jamais été lui, en tout cas pas comme ça. Nic était un homme... Un vrai. Paul a ce truc en plus, celui qui fait qu'on sait trouver le juste milieu quand il le faut tous les deux. Quoi que ses limites sont plus souples que les miennes ^^





    Et tu vas finir par le payer, et me voir faire la gueule un petit moment.

    Le menaçant du doigt. Je sais être difficile à suivre, et pas spécialement agréable, mais il faut partir du principe où je suis comme ça pour me protéger, et il le sait. Il sait aussi presque celle que je suis, je lui cache une partie de ma personnalité, la plus sombre, pour qu'il n'ait que le meilleur. On me trouve légère, mais au moins, on ne sait pas ce que j'ai vécu, et personne n'en parle. Ca me rassure de savoir que je suis un peu différente et qu'il me reste assez de moi-même pour plaire à cet homme qui me regardait déjà 20 ans auparavant.

    Comme une pute ?!

    La gifle part toute seule, cinglante, au milieu de ses propos qui redouble d'indécence. Comment peut-il croire que j'ai mis volontairement ma fille en danger ? Ma fille... Mon bébé, qu'on est en train de détruire en jouant notre petit guerre de fierté.

    Non ! Mais j'aurais peut-être dû ! Quand je pense que j'ai tout quitté pour toi, pour nous... t'étais même plus un homme, juste un soldat, de la chair à canon, tu n'étais plus rien Nic, et tu n'es pas grand-chose de plus aujourd'hui ! Ta propre fille a peur de toi !

    Encore une fois je tape sur son torse quand mon corps cogne à nouveau contre le mur, me coupant le souffle le temps d'une seconde.

    Tu lui tapes encore une fois dessus Nic, et c'est moi qui t'en met une, c'est clair ?

    Nous écartant tous les deux tandis que je n'ai même plus la force de me battre, c'est lui qui me soutient, poussé par la rage, par l'envie de me faire taire ou je ne sais quoi encore.
    Surpris de son propre comportement, il me lâche, encore un réflexe post-traumatique. Je lâche tout, m'effondrant dans les bras de Paul, presque amorphe.

    Ramène-moi... S'il-te-plaît.

    Je ne suis plus rien pour mon mari, ex-mari, je ne sais pas, mais ça fait mal, c'est définitif, il n'y a plus rien à sauver, pas même le respect, tout ça pour... rien.
    Quant à lui, il quitte le commissariat en s'asseyant au bas des marches, la tête entre ses mains. Perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 21:51

Je sais bébé, laisse moi du temps.

J'ai besoin de m'habituer à la vie ici, à tout ce qui fait mon quotidien aujourd'hui. Je ne sais pas si je serais amenée à retourner en Irak, mais j'espère m'en tenir le plus loin possible, je ne veux plus retourner là-bas. je sais que je ne suis pas ici légalement, du moins, j'ai un visa pour des vacances, mais je vais devoir faire les démarches pour avoir la nationalité Américaine. Je ne suis pas là pour les papiers ou pour commettre un acte terroriste comme peut le penser son ex-femme, mais pour commencer une nouvelle vie loin de l'enfer.

Je peux le comprendre. Elle souffre chéri, je ne peux pas lui en vouloir.


Je sens que sa colère est une expression de sa souffrance, mais elle apprendra à vivre avec, comme nous tous. Je me blotti dans ses bras comme une enfant. C'est un peu se que je suis ici au final.

On rentre?








Tu ne parleras plus? Vraiment?


La défiant du regard comme un gamin. Je vais me faire allumer moi et pas dans le sens ou je le voudrais! Je l'aime Ava, mais faut avoir les épaules pour la suivre et des tympan en béton! Je tente toujours de la faire rire, même si ça ne marche pas à tous les coups, mais je la connais depuis des années et je pense pouvoir prédire ses réactions .... du moins certaines!
Voilà l'italienne de base qui ressort, j'avais oublié qu'elle avait la main leste avec les hommes qui lui manquaient de respect, seulement Nic aussi à tendance à être nerveux et je n'ai pas le temps de m'interposer qu'il lui assène un retour cinglant avant de la plaquer de nouveaux contre mur. Sa femme s'interpose tout comme moi, le menaçant si il recommence. C'est bien parce que ma femme est là que je ne lui démonte pas la tête. Je ne supporte pas qu'il la traite de cette manière putain . Elle est en larme, je ne la reconnais pas. Elle a mal, je le vois dans son regard et je la prend dans mes bras pour la soutenir elle semble avoir perdu toutes ses forces.


On rentre princesse, c'est fini ....


Je l'entraine avec moi vers ma voiture, je boue à l'intérieur, la voir dans cet état, ça me fait monter les nerfs, elle est pas là, je lui éclate la tête, meilleur ami ou pas. Je serre Ava contre moi, l'embrassant sur le front.


Je vais finir par lui démonter la tête à ton mari! Calme toi princesse .... je suis là. T'es pas toute seule.


Ca me rend dingue de la voir comme ça, je ne sais pas comment trouvé les mots pour l'apaiser, pour qu'elle arrête de souffrir de cette manière.
C'est Jasmine qui s'occupe de Nic et je lui souhaite bien du courage!

Qu'est-ce que c'était ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ava Brody

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 08/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Jeu 26 Nov - 23:40


    Tu as tout le temps que tu veux ici ma Reine, tu le sais.

    Je pourrais le défigurer pour tenir de tels propos. Comment il peut se proclamer amoureux comme un ado alors qu'il ne sait même pas faire la différence entre moi et une femme comme elle ? A croire qu'il traine déjà je ne sais combien d'années de mariage derrière eux ! Mais elle a seulement goûtée à cette idée de couple qui fond comme neige au soleil parce que la complicité n'est plus ? Cette idée de couple qui part en vrille parce que les gens changent ? Non, elle vit encore sa lune de miel, elle va redescendre, je vous le dis !

    Elle n'en serait pas là si elle avait su faire ce qu'il faut, arrête de la défendre.

    Il n'a aucune pitié, il ne sait rien, et je ne peux rien lui dire, parce que je sais pertinemment que je ne peux pas lui révéler ce qui s'est passé. Ce serait me trahir, et je ne supporterais pas de me trouver à nue comme ça devant lui.

    On rentre ma chérie.







    Va fa enculo.

    Haussant les sourcils en tapant sur son torse. Ce n'est qu'une vaste habitude, il sait même que c'est affectueux, et il adore ça. Il me connait assez pour savoir que je ne suis pas de ces femmes qui minaudent, moi je fais les choses en grand et si ça ne lui va pas, et bien il met ses écouteurs et il va courir, comme il sait si bien le faire, je crois qu'il n'a jamais tant couru pendant son mariage.
    Je pète littéralement un plomb quand Nic décide de m'entreprendre et je passe du rire aux larmes, je suis tellement italienne dans tout ce que je fais ! Je ne comprends pas comment je peux en arriver là avec mon propre mari. Je ne comprends de toute façon plus rien depuis des années, cet homme que j'ai tant aimé m'échappe...
    Je me serre contre Paul comme si je n'avais que 6 ans et que je venais de faire le cauchemar le plus terrifiant de ma vie, c'est un homme comme lui dont j'ai besoin, un homme qui me respecte à défaut de toujours comprendre.

    Me lâche pas Paul, me lâche pas... Ti prego...

    Explosant en sanglots contre lui. Je suis à bout de nerfs, tant d'injustice me révolte, mais Nic n'en n'a strictement rien à faire, je ne comprends pas, encore une fois, comment cet homme peut être aussi insensible, ce n'est pourtant pas celui que j'ai épousé me semble-t-il, si ?
    Nous sommes dans sa voiture et je tremble comme une feuille mais il ne me laisse pas tomber, il me serre contre lui, je me réfugie entre ses bras et sanglote de plus belle en caressant ses cheveux. Je suis condamnée au silence.

    Ne dit rien à May, jamais, d'accord ? Aïe, tu me fais mal...

    A me serrer un peu trop fort, mais je le rassure en posant une main sur son bras, son bras qui m'entoure et auquel je me raccroche comme s'il était le seul espoir qu'il me restait. La seule estime humaine que je ne pourrais jamais retrouvée.
    Quant à mon ex-mari, futur-ex, je ne sais pas, il se retrouve face à lui même. Elle en veut toujours l'Irakienne ?

    Du lâcher prise... Je suis désolé. Ce n'est pas ce que je suis Jas, tu le sais ?

    Relevant des yeux humides face à elle, il est perdu lui aussi, mais est-il excusable pour autant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasmine Brody

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   Sam 28 Nov - 22:06

J'aime quand il m'appelle comme ça, je me sens importante à ses yeux. Je ne pensais plus l'être après la mort de mon mari, mais Nic a su me redonner confiance.

Et toi tu devrais peut-être arrêter de l'enfoncer.


Passant ma main dans ses cheveux avant de l'embrasser. On  rentre, je pense que c'est encore le mieux. J'ai besoin de me retrouver avec lui, d'être sur qu'il ne m'en veut pas. Je n'ai pas une grande confiance en moi, mais je sais que je peux compter sur mon mari.





Je ne la lâche pas, j'ai juste envie de lui casser la tête à ce connard. Je ne sais pas comment calmer les pleurs de ma femme. Elle a mal, je le vois, ce n'est pas de la comédie, ce n'est pas comme si elle faisait ça pour se faire plaindre. Elle souffre et je ne suis pas sur de pouvoir calmer sa détresse avec un câlin et des belles paroles.


Je ne te lâche pas princesse. Je suis là.

Je la serre contre moi, caressant ses cheveux délicatement, avec tout l'amour dont je peux faire preuve. Je l'aime cette femme, ça me rend dingue de la voir aussi mal.


Ne t'inquiète pas .... Pardon ... pardon bébé.


Je desserre mon étreinte pour passer ma main sur son visage, avant de conduire pour rentrer, sans lâcher sa main, tentant de la rassurer, alors que Jasmine rassure son mari à son tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas de putes sous mon toit, Nic...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de putes sous mon toit, Nic...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» créer une pièce sous-toit
» Fabriquer un demi mur (pour estrade toit etc ...)
» [Tuto] Créez une autoroute sous votre ville
» Les officiers sous Napoléon -- votre patronyme
» une histoire de sous-couche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Villa de Nicholas et Jasmine-
Sauter vers: