One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le genre masculin ou la malédiction de la famille

Aller en bas 
AuteurMessage
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Lun 26 Oct - 22:51


    Mais où j'ai bien pu foutre ce foutu papier ? Je vis dans un monde compliqué. Je tiens un casino, une affaire familiale, le fruit du labeur de mon père, imaginez déjà la pression, mais c'est aussi un milieu très masculin. Plante toi Jul', ils n'attendent tous que ça ! Je ne sais pas comment je tiendrais cette affaire très longtemps à flot avec la pression que les garçons me mettent mais je vais finir par les envoyer bouler eux aussi, comme tous les papiers que je viens de foutre dans un coin !
    Je suis un peu bordélique, je ne suis qu'une femme, pardonnez-moi ^^ Nous ne sommes pas considérées comme égales à nos confrères masculins, il suffit de voir la façon dont mon frère traite son ex-femme, abruti ^^
    La parité n'est pas une valeur très en vogue dans la famille, et ma mère... Ah ma mère ^^ En dehors de ses liftings et de son shopping frénétique, on n'en tire plus grand-chose. Parfois elle se révèle être de bon conseils, mais comme mon père lui tombe systématiquement dessus, on évite de tenter le diable !
    Je vais finir par réellement m'énerver et foutre le feu à ce foutu bureau. Mon père veut cette convocation pour 17 h et je suis sûre que rien que pour me faire chier et souligner une fois de plus mon incompétence, il sera là une heure avant ! Téléphone à l'oreille en tentant de joindre les archives, je peste contre moi-même. Je suis une artiste moi, pas une bureaucrate, et ça se voit tout de suite ^^

    Et il est où ce foutu papier bordel de Dieu !

    Je ne suis JAMAIS grossière, jamais devant ma fille en fait, mais parfois, la situation prête à un laisser accès de colère, je suis précieuse, un esprit simple dans un monde de brutes ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Lun 26 Oct - 23:33

Ah le casino! Une histoire de famille dans laquelle je n'ai pas voulu prendre part, ce n'est pas faute d'avoir subit l'insistance de mon père pour que je prenne sa succession, étant la plus âgé, c'était soit disant à moi de gérer, mon cul! Je ne gère rien du tout avec lui, surtout si mon frère est dans l'équation. On a un peu de mal à s'entendre tous les deux, en même temps, si il était moins con ^^ Je ne suis pas du genre à me plier aux règles qu'on m'impose, je me suis débrouillée seule et je continue!
Ah j'ai eu une enfance dorée! Je n'ai manqué de rien, si ce n'est de l'amour de mes parents. J'ai du mal à croire qu'ils aient eu deux autres enfants et pourtant! Julianne est arrivé et puis David, j'étais contente de ne plus être seule. Aujourd'hui, je me dis que parfois, sans mon frère, on serait plus tranquille. Surtout Julianne!
Je viens voir ma petite soeur aujourd'hui, si j'arrive à la choper dans un moment ou elle n'a pas de rendez-vous ou de dossier à voir, j'aurais du bol^^
Jean, ranger, veste en cuir, je dépareille dans cet endroit luxueux, mais si ils savaient comme je m'en tape! Je tiens un bar, je ne vais pas m'habiller en Lacoste pour servir des bières^^ J'arrive dans le bureau de ma soeur en ouvrant la porte à la volée.


Surprise^^  Laisse Dieu tranquille va!


Je m'approche d'elle pour l'embrasser sur le front. Elle est constamment sous pression, elle va nous faire un capot ma soeur un jour. Je n'aime pas la voir stressée comme ça, mais je sais que ça vient du bonhomme là-haut... non non, pas Dieu, notre seigneur à nous ^^ Seigneur Padre!


Qu'est-ce que tu as perdu aujourd'hui?


M'installant dans le fauteuil^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Lun 26 Oct - 23:44


    Nous sommes une fratrie de trois, Sloane est la plus âgée, David le plus jeune, et moi je suis l'enfant du milieu. Position déjà difficilement justifiable mais entre une soeur qui se branle de tout et un petit frère tyrannique, je suis l'anxieuse du lot ^^ C'est un bordel sans nom, mais on s'y retrouve, enfin je crois, en tout cas ma soeur, elle, elle s'y retrouve, elle se fout de tout, et surtout des dires des garçons, et au fond, c'est elle qui le vit le mieux ! Je ne sais pas comment elle fait, mais elle a toute mon admiration. Sloane Braun, une force de la nature, capable d'enchainer trois services et un festival de rock, dans son propre bar, en déjeunant à la bière et en vidant tous les petits cons qui se pointent pour faire la loi. Moi j'ai déjà du mal à virer le stagiaire ^^
    Je sursaute à son incursion. J'ai peur de mon ombre ^^

    S'il pouvait ne serait-ce que prendre un tout petit peu pitié, tout miséricordieux qu'il est ^^ Comment tu vas ma belle ? Ca me fait du bien de te voir, et tu dois sortir d'un gros festival, parce que tu as l'air... Disons fatiguée ^^

    Nous avons eu une éducation très croyante, la messe pour faire bien le dimanche devant tout le monde avec les trois enfants, le catéchisme dans la plus belle église, et puis nous avons choisi de prendre chacun notre chemin.
    J'adore ces pauses avec ma soeur, elles me font un bien fou. Plus que les visites de mon frère tout de suite ^^

    Cette foutue attestation des normes constructives. Papa m'a fait faire une expertise complète. Ils m'ont bloqué tout un étage, 6 jours de la semaine ! Il veut me faire couler, c'est aussi simple que ça !

    Je suis un peu nerveuse, mais je ne prends rien, promis ! Pourtant, j'aurais des circonstances atténuantes !

    Café, Thé ? Oh, aspirine ^^ Raconte-moi tout ?

    J'adore ses aventures, ma soeur, c'est mon livre de contes à moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Mar 27 Oct - 0:32

J'ai une relation très forte avec ma petite soeur et ça depuis toute petite, même si nous sommes deux opposées. J'ai toujours été plus fonceuse que Julianne, plus effrontée aussi, je n'ai jamais eu peur de me faire punir contrairement à ma soeur qui était plus craintive, elle l'est toujours d'ailleurs. Ca me rend dingue de voir la pression que lui mettent les garçons. Que ça vienne de papa, ça ne m'étonne pas, il n'a jamais eu aucun respect pour les femmes, mais que David s'y mette ça j'aime moyen. C'est son petit frère, il lui doit le respect et quand je vois sa manière de lui parler par moment, je lui mettrais des tartes!

Ouai j'ai une sale gueule^^ Tu peux le dire, c'est la vérité^^


Ma soeur est gentille, elle est beaucoup trop gentille! Je ne sais pas comment mon frère et mon père peuvent parfois lui faire autant de mal. J'adore passer des moments avec elle, nous sommes aussi différente que complémentaire.


Et le papier qui a du glisser de tout le bordel là, c'est pas ça que tu cherches ?


Assise, je vois un papier sous le bureau qui a dû glisser, on ne sait jamais c'est peut-être ça qu'elle cherche. En même temps, elle est bordélique ... Bon j'ai rien à dire quand on voit ma compta, mais bon, j'ai personne sur le dos moi!

Ouai une aspirine ^^ Oh j'ai amené ma fille et ses copines à Gay Pride ... sauf que j'ai plus l'âge pour ses conneries^^


Elles sont mineur, elles voulaient juste faire la fête, mais elles ne boivent pas ... ben j'ai bu pour les quatre moi ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Mar 27 Oct - 0:40


    Non tu as... une façon de vivre... différente. T'as la tête que tu avais ados après une semaine de rave, d'accord, mais maintenant tu progresses, tu obtiens tout ça en une soirée ^^

    Je ne me moque pas ouvertement de l'âge de ma soeur, en même temps pour ce qu'elle en a à faire ! Elle se fout de l'opinion des autres, et encore plus de celle des hommes, elle est fière de ce qu'elle est et je le suis tout autant, elle ne se prend pas la tête, peut-être même pas assez ^^ Combien de fois je l'ai aidé une nuit entière à faire sa compta parce que le comptable avait besoin de tous les papiers pour le lendemain matin ^^ Mais c'est une artiste, une vraie, une vraie baroudeuse, alors les papiers vous voyez ^^

    C'est... Si t'étais pas ma soeur, je t'épouserais. Et dans la chapelle de cet établissement, juste pour voir la tête de papa ^^

    Je suis provocatrice quand il n'est pas dans les parages. Oh je suis pleine d'idées, mais pas toujours des bonnes, ça fait partie de ce que je suis, je ne suis pas très douée pour tout ce qui touche à l'affront parental, mon père m'impressionne beaucoup trop ^^

    Et tu me feras le plaisir d'attendre les 15 ans de Charlie pour en faire autant ^^ Elle demande déjà quand sera le prochain concert des... Le groupe qu'elle avait adoré là, avec un nom bizarre... et un look... trop grunge pour qu'elle ait le droit de les imiter ^^

    Lui servant son aspirine en posant une main sur son épaule après m'être servi mon 6ème café de la journée.

    Et c'était juste entre filles ou... Jesse était de la partie ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Mar 27 Oct - 1:01

T'as de la chance que je ne sois pas susceptible ... Va dire un truc comme ça à ton frère pour voir^^

Ma soeur est un boulet, mais le vrai de vrai. Déjà gamine, quand il y avait  un plat elle mettait les deux pieds dedans. Elle est pleine de bonne volonté, mais ça dérape souvent, et je ne parle pas de sa maladresse^^  Ca me fait rire, malgré tout, elle a réussi, elle est une femme épanouie avec une fille adorable, je suis très fière d'elle, mais je suis aussi persuadée qu'elle pourrait envoyer tout le monde se faire foutre et monter sa propre affaire, elle est trop douée pour rester sous la coupe de mon père.

Un mariage lesbien sous son établissement ... Je pense qu'il fait monter un bûché rien que pour toi ^^

Famille de catholique pratiquant, quand on voit les magouilles dans lesquelles il trempe, je me dis que Dieu, il s'en sert juste d'excuse quand il a besoin^^ Nous avons eu une éducation très stricte ma soeur et moi, mon frère beaucoup moins, c'était le petit roi à qui on ne devait rien dire!

Laisse la vivre ta fille un peu ! Elle va venir faire un stage chez tatie pendant les vacances!

Je l'adore ma nièce, c'est une princesse, elle est belle comme tout, rousse comme ma soeur avec de beau yeux verts. Elle s'entend très bien avec Colleen, elles n'ont qu'un an d'écart toutes les deux et pendant les vacances, c'est chez l'une ou chez l'autre, ou chez les copines, ou au bar de tatie^^

T'as vu mon état ... biensure qu'il était là. Il m'a rejoins ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Mar 27 Oct - 1:13


    Oh Dav' en ce moment, moins je le vois, mieux je me porte. Il fait vivre un enfer à Vicky pour avoir Killian deux semaines de plus pendant les grandes vacances, il a déjà appelé ses avocats ^^

    Procédurier dans l'âme parce que plein de fric, mon frère se fait une joie de mettre des bâtons dans les roues de son ex-femme depuis qu'elle l'a quitté pour son meilleur ami, leur meilleur ami. Tony. Je persiste à dire qu'elle est bien mieux avec lui, et puis ce n'est pas en retournant la maison à chaque crise qu'il aurait eu une chance de la garder. Résultat, son fils en a une trouille bleue et il redoute ses vacances au point d'en être malade une semaine avant la fin des cours. Je ne comprends pas comment on peut abîmer un gosse à ce point, il se dit père aimant, il est surtout père tyran oui !

    Oh il le fera quand il verra que j'ai foutu en l'air ses plans pour la nouvelle salle de black jack. J'ai suivi ton conseil, j'ai donné mon accord pour le bar à nouveaux talents. Mais t'as intérêt à me donner tous les conseils possibles pour gérer ça et à me trouver un manager digne de ce nom !

    Ma soeur voulait un genre de bar à scène ouverte, où chacun pourrait venir se faire remarquer avec une reprise de ses morceaux préférés ou bien leurs propres compositions. Etant donné la renommée de l'établissement (que l'on doit à papa, ne l'oublions pas ^^) nous permettrait de recevoir du beau monde et sans doute des agents très reconnus, ça deviendrait une vraie chance pour les jeunes. Mais mon père est pour ce qui fait de l'argent, pas pour ce qui fait rêver, en tout cas pas sans profit ^^

    Et doucement, parce que moi je vis à l'étage du patriarche, alors t'es gentille, mais tu me la dévergondes pas trop, c'est moi qui prend ! Et puis James a prévu un gros truc avec elle pour les vacances, j'ai pas trop compris ^^ Un trip Star Wars, Comic Con à San Diego, enfin un de leurs trucs de geeks ^^

    Ma fille est très complice avec son père, le truc c'est que je ne comprends pas la moitié de leurs échanges quand ils se mettent à parler entre eux, c'est très frustrant !

    Tes nuits ont dues être courtes... Vous avez laissé les filles sortir toutes seules ?!

    Pour avoir un peu d'intimité, 4 gamines dans la chambre à côté, c'est pas le top ^^ Mais ma soeur et son mec sont pleins de ressources, je me demande pourquoi ils ont divorcé !

    Et vous allez l'arrêter quand votre crise d'ado ? ^^ Et puis c'était la gaypride, vous n'avez vraiment aucun respect pour les traditions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Mar 27 Oct - 1:39

Killlian c'est moi qui vais le récupérer pour les vacances, il sera tranquille comme ça!

Non mais faut lui foutre la paix à ce gamin. Dès qu'on lui parle d'aller chez son père, il est en pleur, ce n'est pas normal. Je sais que mon frère en a fait voir à Victoria, elle est venue quelques jours à la maison quand ça n'allait, elle sait que le bar lui ait ouvert, elle a sa place à la maison, elle l'aura toujours. Même si elle n'est plus avec mon frère et heureusement pour elle, ça ne change rien à notre amitié.


Tu l'as fait? Tu l'as vraiment fait? Putain je suis fière de toi! Je vais t'envoyer des groupes de malade, tu verras. Et puis merde, une partie de ce Casino t'appartiens, il est tant que tu y mettes tes couleurs aussi et que tu t'affirmes!

C'est plus facile à dire qu'à faire. Moi je m'en fou, j'ai en quelque sorte fait le deuil de la reconnaissance de mon père. Je suis partie à 18 ans avec un rockeur, je me suis mariée, j'ai divorcé, je tiens un bar, je suis le vilain petit canard, mais au moins j'aime ma vie. Julianne attend encore l'approbation de papa, ça me fait chier pour elle.


Eh ben t'en profitera pour venir passer le week end à la maison ^^


Elle sait qu'elle peut venir quand elle veut, mais elle n'a jamais le temps aussi! Je vais la kidnapper un de ses quatre pour faire une soirée téquila, comme quand on était gamine!


Ouai dans l'enceinte de l'hotel, il y avait pas mal d'animation. Elles n'avaient pas envie d'avoir papa et maman sur le dos ^^


Et inversement. Ma fille est assez libre de ses mouvements, du moment que je sais ou elle est et avec qui, ça va. Un texto toutes les heures et il n'y a pas de problème, elle a la permissions d'une ou deux heures le week end, a 15 ans, j'estime que c'est déjà pas mal!


Quoi notre crise d'ado? J'aime bien bousculer les codes ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Mar 27 Oct - 1:53


    Si t'arrives à convaincre son père ! Il rêve de tout ce gosse, sauf d'aller là-bas ^^ D'ailleurs il passe son temps sur la guitare que Jesse et toi lui avez filé. Il est encore plus dans sa chambre que d'habitude !

    Victoria pète un plomb ^^ Il peut passer ses journées enfermé tout seul dans sa chambre à jouer de la guitare, aux playmobils, bien qu'il ait un peu passé l'âge, mais son bateau pirate, on n'y touche pas, c'est une relique ! Inutile de vous dire qu'elle s'inquiète et qu'elle se demande si le problème ne vient pas d'elle. Je pense que c'est déjà un calme à la base, et que son père ne fait rien pour l'aider à prendre confiance en lui non plus. Alors quand S lui tombe dessus, il ne comprend pas ce qui lui arrive !

    Tu m'envoies ce que tu veux du moment que tu me promets de passer au moins une fois par semaine. Parce que la théorie elle est super cool à te voir faire, mais la pratique, c'est déjà un peu moins mon domaine ! Comment on parle à un musicos ? En dehors d'une bouteille de tequila comme il le faut avec toi ^^

    Je suis mesquine. Mais il ne faut pas trop en promettre à ma soeur parce qu'elle vous couche ! Une soirée tequila, elle peut en enchainer trois et remettre sa salle en état pour le lendemain ! Je ne sais pas comment elle fait ^^

    Et tu le caserais où Jesse, si je venais squatter dans ton lit ? ^^

    Tous les deux, c'est une histoire sans parole, sans queue ni tête non plus ! Personne ne comprend rien, mais eux par contre, ont l'air de bien se comprendre, du moment qu'on ne parle pas de responsabilités ^^

    Ben non, maman elle avait autre chose sur le dos...

    Lui souriant, mesquine. Ah ma soeur ! Sex, drugs and rock'n'roll ! Elle nous aura tout fait. Ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas, le souci c'est qu'elle y reste aussi ^^ Je n'ose même pas évoquer son adolescence, elle a fait deux crises à la fois, la sienne et la mienne, et elle était parfaite ^^

    Tu t'envoies ton propre mari en cachette ! Il est où le problème ? Si tu as signé, c'était pour rendre les choses officielles ou sur un simple pari ? Même moi je ne me cachais pas de m'envoyer James, et sous le toit de papa !

    Oh James n'était pas plus dans les petits papiers de mon père que Jesse ne l'est. Mais j'aime beaucoup cet homme, si c'est un mari perturbé et particulièrement difficile à saisir, c'est en revanche un papa exemplaire, il ferait tout pour Colleen. C'est juste un artiste, et ma soeur n'aime pas les conventions ! Elle n'aime que les galères !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 0:44

La musique est la meilleure des thérapie ^^

J'aime le rock, j'ai toujours aimé ça, depuis gamine. Adolescente surtout et puis j'ai rencontré Jesse qui a fini de me convaincre. Je l'ai aimé dès le début, il était tellement différent de tout ce qui m'entourait. Il a été l'homme de ma vie, puis on a eu Colleen et j'ai eu besoin d'un peu de stabilité, chose que mon mari n'a pas compris et n'a surtout pas su faire! Alors j'ai fais le choix pour lui et j'ai demandé le divorce^^


Oh que t'es mauvaise ... Petite peste^^ Je viendrais, je t'enverrais des groupes.


Je lui ai promis que je l'aiderais et je ne la laisserais pas tomber, je ne laisserais pas mon père ou mon frère dire quoi que ce soit sur son travail. Cette idée est géniale et va redonner un coup de peps à cet endroit.


Oh j'ai une bonne réserve^^

Au pire un bon canapé, mais ma soeur passera avant. Si elle veut venir à la maison, elle est la bienvenue, elle le sait, tout comme ma nièce et James. Julianne a une pression de malade et elle a parfois besoin de décompresser! Rien de mieux qu'une soirée téquila pour ça!


C'est plus mon mari et puis c'est pour pas perturber Colleen ^^ Et puis pourquoi je me justifie^^


Non mais dites le moi, je m'envoie qui je veux quand même et ou je veux, ex-mari ou pas^^ Même mon serveur si je veux!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 1:04


    C'est d'une thérapie tout court dont Dav' aurait besoin ^^

    Je suis au moins objective. Il n'y a pas 36 raisons pour lesquelles Victoria a divorcé. David et elle, c'est depuis tout petits, même si je soupçonne Tony d'avoir toujours occupé une grande place dans le coeur de Victoria. Difficile de choisir entre la raison et la passion et il y a des fois dans la vie, où l'un n'est pas dissociable de l'autre, où l'on a besoin des deux, mais que les deux ne sont pas une seule et même personne... C'est bien là le plus douloureux.

    Et c'est moi qui suis mesquine ? ^^

    Non mais c'est l'hôpital qui se fout de la charité, c'est toujours le cas quand c'est avec ma soeur que j'engage la conversation. Elle est habituée à critiquer tout et n'importe quoi, c'est sans doute sa vie d'artiste qui veut ça, et ça me fait sourire. Je ne comprends pas comment nous pouvons être si différentes elle et moi !

    Parce qu'apprendre que sa mère se tape encore son père alors qu'elle est déjà au courant est censé la perturber ? ^^ Tu ne crois pas toi-même à tes mensonges ^^

    Qu'on soit claires, je le sais, elle le sait, inutile de nier, elle est prise la main dans le sac ^^ Des pas dans le couloir et mon frère qui ouvre la porte vitrée de mon bureau sans même frapper, il est ici chez lui, enfin dans son esprit ^^ Le point positif, c'est mon neveu, mais ce que j'aime moins, c'est la tête qu'il tire, ce gosse n'est pas heureux chez son père, et ça me chagrine.

    Bonjour Tatie...

    Nous embrassant chacune notre tour.

    J'espère que t'as préparé ce qu'il faut pour la réunion des investisseurs ce soir, papa t'attends au tournant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 1:41

Non mais avec Dav, même le psy il démissionne ^^

Mon frère a toujours été un branleur de petit con d'enfant pourri gâté! Nous avons toujours eu du mal à s'entendre tous les deux. Combien de fois il m'a balancé à mon pète quand je sortais en douce rejoindre James ou que je prenais Julianne avec moi pour un concert. Ca a toujours été un fils à papa et je ne sais pas comment Victoria a pu le supporter aussi longtemps après ce qu'il lui a fait vivre. Je suis bien contente qu'elle se soit barrée, ça lui fait les pieds à cet abruti!


Je ne suis pas mesquine, il y a des tas de choses à faire dans la réserve^^


La regardant en souriant. Jesse et moi, c'est particulier. On s'aime, mais on ne se supporte pas sur le long terme. Ouai non, c'est moi qui ne supporte plus son comportement puéril, mais bon, ça n'enlève rien à ses talents au lit ^^ Pour le moment ça me va très bien comme ça. Je n'ai pas de compte à rendre, je fais ce que je veux, quand je veux!


Ce ne sont pas des mensonges. Je fais ce que je veux. Jesse et moi c'est ... ponctuel ^^


Ils vont me foutre la paix avec mon ex mari oui !  C'est mon frère qui débarque sans crier gare dans le bureau de ma soeur, comme si il était chez lui^^ Alors moi il me fait un coup comme ça, il ressort aussi sec, mais Juliannne n'a pas le courage de lui dire quoi que ce soit.


Bonjour mon pirate^^


Lui faisant un bisous sur la tête. Il fait la tête, comme à chaque fois qu'il est avec son père. Je le prendrais bien un peu avec moi, mais son père ne veut pas me le laisser, Victoria un peu plus déjà, il s'amuse avec Colleen.


Et t'as le droit de dire bonjour avant de te prendre pour un roquet ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 2:00


    C'est surtout moi qui ait envie de le faire là pour tout t'avouer ^^

    Non mais je pose les bases, histoire de dire ce que je pense ! Et puis il faut avouer que mon frère, dans le genre je vous brise la journée et j'en suis plutôt fier, il est champion de chez champion ! Je ne comprends pas comment il peut prendre autant de plaisir à briser l'autre, pourtant ni S, ni moi n'avons été élevées dans cet esprit là. Au contraire, on a toujours appris à ma soeur à se taire et à moi et bien... à me faire discrète, très discrète ^^

    Et une vraie chambre pour abriter vos ébats, tu ne trouves pas ça plus romantique qu'un coup vite fait dans l'arrière salle de votre propre bar ? ^^

    Ils ont acheté le bar à deux, et ont monté une affaire fructueuse, c'est un concept qui marche, audacieux, mais ils ont réussi leur pari, impossible de dire le contraire. Ils sont fiers de ce qu'ils ont fait, et ils le peuvent, même si elle se complaît à dire qu'elle n'a besoin de personne.

    Mais il te manque dès qu'il franchi les portes de ton bar... Avoue-le au moins !

    Je le sais, et je le vois, eux deux, c'est depuis toujours, et jamais elle n'aimera un homme comme elle aime encore le sien.

    T'as pas des piliers de bar à servir toi ?

    Agressif, comme il l'est toujours.

    Killian, tu y mets du tient et t'arrête de jouer le mollusque, s'il te plaît ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 2:46

Arrête, ça leur ferait trop plaisir^^ Fais les chier jusqu'au bout^^

Je suis pour qu'elle  fasse les choses à sa manière et qu'elle les emmerde, mais ça ne marche pas, elle n'est  pas comme ça ma soeur, elle est en retrait, elle finit par se plier avec un peu d'insistance. Je ne comprends pas ce besoin de l'emmerder, c'est assez flippant quand on y pense. Je ne sais pas, ils ont pas des vies en dehors de ma soeur? Ce ne serait que moi, je les enverrais  chier mais d'une force!


Sex drug' and rock n' roll ma soeur ^^


Lui souriant. Je n'ai jamais aimé la vie tranquille et facile, j'ai toujours voulu bouger, vivre a 100 à l'heure et je l'ai fait très tôt malgré tout, malgré mon père surtout, mais je m'en fou, je ne regrette pas de m'être battu pour la vie que j'ai. Pour Jesse, pour mon indépendance.


Il me manque les dix premières minutes , après j'ai des clients et de la téquila^^


Je ne sais pas si je pourrais envisager de nouveau une vie avec lui, j'en sais rien. Il ne s'est pas vraiment calmé au final et je n'ai pas envie d'élever deux ados^^


Je te compte dans le lot ?


Non parce qu'il enquille mon frère quand même!


Tu le laisses respirer ton gamin ^^ T'as appris des nouveaux morceaux à la guitare mon chéri.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 3:00


    Ma soeur est pour tout, sauf la paix des ménages, elle s'emmerderait bien trop ! Je ne sais pas comment elle peut faire pour faire les choses aussi violemment, et puis je ne sais pas non plus comment elle fait pour faire autant de choses à l'envers de ce que fut notre éducation. Sans doute encouragée par maman, qui sait ! Mais il est clair que je ne tiens pas ça d'elle. Elle est trop rentre dedans pour que je ne m'aligne sur ses pratiques ^^

    Colleen n'est pas juste le fruit d'un accident de banquette arrière ^^

    Oh non, ils s'aiment, plus que n'importe qui, ce n'était pas un amour de confort ou de convention comme c'était le cas pour Victoria. Maintenant qu'on sait que Dav' n'a jamais été ce qu'espérait vraiment ma belle soeur, les choses prennent tout leur sens.

    Tu n'as aucune morale ^^

    Non mais qu'on soit honnêtes, elle n'est pas du genre à faire les choses comme tout le monde les voit et encore moins comme tout le monde les espères. Elle est tout sauf conventionnelle ma soeur ! Mais c'est ce qui fait son charme autant que ça peut forcer l'admiration que j'ai pour elle.

    Je ne m'abaisserais jamais à entrer dans un établissement aussi mal fréquenté. Mon whisky 20 ans d'âge, je le bois dans les grandes maisons. ^^

    Mon frère est un bourgeois notoire qui ne comprends rien à la vie de ma soeur, sa grande soeur, censée être son exemple.

    Oui, mais j'ai encore du mal sur les accords barrés... Mais j'ai bien compris les arpèges.

    Tout sourire en se rapprochant de S près de qui il frôlait le sourire. Il n'ose même pas lui faire un câlin, pas devant son père en tout cas. Si Vicky l'entoure, jamais il n'aura le droit à quelconque marque d'affection de la part de son père, c'est bien trop lui demander !

    Si sa mère était foutue de le faire bosser correctement dans quelque domaine que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

avatar

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 23:19

Biensure que non, Colleen, c'était sur le bar.

Je l'ai aimé, je l'aime encore mais plus de la même manière. J'ai besoin de savoir que je peux compter sur l'homme avec lequel je vis, chose qui est difficilement possible avec Jesse! Je sais qu'il m'aime, qu'il aime sa fille, mais c'est un gamin qui n'arrive pas à grandir! Ce n'est plus pour moi toute ses conneries. J'aime m'amuser, faire la fête, mais je n'oublie pas que j'ai une fille quand même ^^


Ouai mais je le vis bien ^^


Je ne me préoccupe pas vraiment de ce qui est moral ou pas, du moment que ce que je fais ne me pose pas de problème de conscience, ce que pense le monde je m'en contre fou. Et plus ça fait chier mon père, plus je m'éclate!


Avec une pute ou deux vu que tu n'as plus ta femme.


Il me cherche il me trouve. Mon frère et moi ça n'a jamais été une grande histoire d'amour, je n'ai jamais supporté son comportement de gosse pourri gâté et encore moins aujourd'hui. Il se comporte comme un con avec Julianne qui est quand même sa grande soeur, et il a même perdu sa femme à cause de comportement à la con.


Je te filerais des cours tu vas impressionner toutes les filles mon chéri.


Beau comme il est, je suis sur qu'il va faire des ravages, au grand désespoir de Victoria!


Si son père passait plus de deux jours par jour avec son fils, ça se passerait sans doute différent. Ca va mon chéri?


Victoria, débarquant comme une fleur en jetant son ex mari .... une douce mélodie à mes oreilles^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Braun

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Ven 30 Oct - 23:40


    Tu n'as aucune morale, AUCUNE ! Et j'espère qu'elle n'est pas au courant de ça...

    Comment se construire en apprenant qu'on a été conçu sur le comptoir du bar de ses parents ^^ Un minimum pour l'équilibre, non ? Oh une enfant de l'amour, elle l'est, mais quel amour ^^ Sans doute suis-je trop classique. Mon plus grand frisson fut d'avoir eu plusieurs 5 à 7 avec James dans ma propre voiture dans le parking sous terrain à l'abri des caméras ^^ Je me suis rarement sentie plus vivante ^^

    Oh si tu penses que j'ai besoin de les payer ^^ Le seul qui n'ai jamais voulu de toi est un clodo à qui tu as même peur de laisser la caisse ^^

    Son propre mari, enfin mari, ex-mari, et c'est ce qui a fini par tomber sur la gueule à David, mais je trouve ça génial, au moins Vicky a eu le courage de l'éloigner avant qu'il ne la détruise elle même ou son fils.

    C'est vrai ? Tu m'apprendras à jouer Black in Black correctement ?

    Ce gosse est passionné de musique, et il est à bonne école avec S, elle reçoit les plus grands, connait les plus importants, elle a ça dans le sang et aurait pu avoir une belle carrière si elle avait souhaité se lancer dans le milieu. Mais sa fille est arrivée et elle comptait plus que tout. J'admire la mère qu'elle est malgré ce que je peux en dire. Elle a simplement adapté sa façon de vivre, sans pour autant la renier.

    C'est facile à dire pour toi qui ne fait de tes journées qu'une vaste arnaque à touristes ^^

    Maman !

    Se jetant dans ses bras, comme si elle avait le pouvoir de le protéger de tout et rien.

    Je peux savoir ce que tu fais là Victoria ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   Dim 1 Nov - 2:19

Et pourquoi pas ? C'est une enfant de l'amour on s'en fou ou elle a été conçu ^^ Et puis après deux téquilas on s'aimait encore plus^^

S a toujours eu une morale à elle. Je la connais depuis que je suis gamine, elle a toujours été très ouverte d'esprit, j'ai toujours aimé sa façon de faire. C'est une musicienne, une artiste, comme moi, chose que David n'a jamais comprit. En même temps, j'ai arrêté de lui demandé son avis, il est tellement fermé^^


En attendant mon clodo il est toujours là alors que ta princesse c'est barré avec ton meilleur pote^^


Elle n'a peur de rien, ça aussi j'avais oublié de le préciser^^ Ca me fait marrer! Son fils est passionné par la musique, ça aussi ça le gave, en même temps si il arrêtait de penser qu'à sa petite personne, ça se passerait beaucoup mieux avec tout le monde!
Je finis par récupérer mon fils contre l'avis de son père. Comme si il avait le choix^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le genre masculin ou la malédiction de la famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le genre masculin ou la malédiction de la famille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pathfinder - La Malédiction du Trône écarlate
» Miskatonic Horror
» r.p lebabouin
» Tournoi 40k en double 4 novembre 2012
» Quêtes frigost 3 dofus des glaces toussa et oui à faire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Las Vegas-
Sauter vers: