One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La délicatesse incarnée

Aller en bas 
AuteurMessage
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeLun 12 Avr - 23:24


    Juliette avait sauvé notre saison à tous. Sa soeur, Manon, fille de son père avait débarqué à Miami. Apparement elle avait besoin de boulot, et il se trouvait qu'elle était infirmière, la notre nous avait lâchée deux semaines auparavant, emportant avec elle toute chance de participer au championnat élite. Sans équipe médicale nous n'étions pas aux normes Américaines, donc pas reçevable devant un jury.
    Mais si la place se prenait, nous pourrions tous prétendre à un avenir. Depuis que nous savions qu'une nouvelle infirmière rejoignait notre écurie, nous étions tous super excités, survoltés, et nous nous entrainions comme des dingues, motivés à mort.
    Encore une fois Logan était présent pour l'entrainement d'aujourd'hui. Hell avait des révisions et il ne la rejoingnait que ce soir, j'aimais beaucoup qu'il m'accompagne, et puis mes potes de la moto étaient aussi les siens quelque part. Je ne faisais pas attention à comment je roulais. Malgré les recommendations de mon jumeaux, je fonçais tête baissée !
    Nous finîmes par arriver entier cependant. Alors encore une fois je triompha. Venais le moment de prendre la douche, en passant dans le couloir un des garçons m'alluma, nul autre qu'Antoine. Lui il n'en manquait pas une.

    - J'me ferais bien la gagnante du jour sous la douche, tu viens me frotter le dos?

    Et sans me retourner je leva mon bras droit au dessus de moi pour lui faire un doigt magistral. Enfin moi quoi. Du grand Cameron ! Au moins il savait à quoi s'en tenir ^^
    Et je parti prendre ma douche seule, comme à mon habitude, enfin si jamais un garçon venait à venir avec moi, c'était parce que je l'avais invité !
    J'essaya de sortir une fois enroulée dans ma serviette, mais la porte était bloquée, je ne comprenais pas pourquoi. Alors délicate comme je suis, je força, une fois, deux fois, trois fois et j'enfonça la porte d'un coup d'épaule. La porte fini par s'ouvrir dans un fracas magistral, la tête d'Antoine incrustée dedans. Alors ce qu'il foutait derrière je pourrais m'en douter hein, mais il n'avait qu'à pas jouer au con. Logan arriva en courant en entendant le bruit.

    Oh putain Cam tu lui a au moins pété le nez là !

    Ah bon? Désolée !

    Feintais je de compatir. Petite conne ^^ Je levais les mains innocement. J'avais foutu un coup énorme dans la porte, donc dans sa tête. Ben il n'avait qu'à pas être derrière ! Personne n'avait encore eu l'occasion de rencontrer la nouvelle infirmière, ce serait l'occasion ^^ Mon épaule devait être dans un sale état, enfin pour le moment ça allait, ce n'était qu'un émataume léger, quelques coupures dues au bois que je n'avais pas encore remarqué. Mon côté camionneur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMar 13 Avr - 0:42

Ça faisait maintenant presque deux mois que j'étais arrivée à Miami et la ville me plaisait de plus en plus. J'avais eu le temps de visiter pas mal de truc en ville, j'avais fait un peu les boutique, il y avait des magasins super et Théo s'en était donné à coeur joie! J'étais contente qu'il s'adapte à notre nouvelle vie. D'aileurs, il avait été super heureux d'apprendre que j'allais bosser dans une écurie de moto. Ma soeur avait été génial pour le coup, quand elle m'avait donné le numéro, j'avais appelé dessuite et on m'avait demandé de me présenté pour un entretiens assez vite car c'était très urgent. Tout c'était bien passé, le drecteur m'avait donné les horaires, trois après midi par semaine et le samedi entier ce qui correspondait très bien avec les horaires que j'avais pour le moment à l'hopital. J'avais donc été prise pour commencer le plus tôt possible.
J'avais besoin de m'occuper l'esprit, alors plus je ferais d'heure, mieu se serait. J'avais aussi compris que je risquais de devoir bouger quand les compétitions seraient dans d'autre ville que Miami, mais ça je gérerait plus tard. De toute façon, ils voulaient engager deux infirmières pour qu'on puisse se relayer et avec Théo je ne voulais pas trop m'éloigner de la ville.
On avait beaucoup voyagé à l'époque et il avait l'habitude d'être confier à des amis ou à mes parents pendant des mois entier parfois, quand les endroits ou nous allions avec son père étaient trop dansgereux pour qu'il me suive, mais la c'était différent, son père n'était plus la et à Miami il n'y avait que Juliette qu'il ne connaissait pas encore beaucoup. Pour le moment on resterait ensemble, de toute façon j'avais trop besoin de lui pour m'en éloigner ne serait ce que deux jours! C'était une dépendance qui me faisait un peu peur, en voyant Théo, j'avais l'impression de revoir mon mari et m'en éloigner reviendrait à le perdre une seconde fois .. la psychologie humaine est quelque chose de très complexe et surtout très bizarre. Pour le moment, je trouvais mon équilibre comme ça et Théo, tant qu'on s'en sortais moi ça m'allait!

Mon premier jour de boulot à l'écurie était assez calme. J'étais arrivée une heure plus tôt histoire de prendre mes marques. Il y a très longtemps que je n'avais pas travailé dans un endroit aussi bien équipée. Dans les pays ou je bossais d'ordinaire, on bosait avec le strict minimum, tout était rationné alors me retrouver dans une pièce avec une table d'oscultation confortable, une armoire à médicament, des bandages tant que je voulais, tout ça était nouveau. Je m réhabituais petit à petit à la vie normale en fait car ce que j'avais vécu n'était rien de plu que la misère et malhereusement les gens avaient beaucoup trop besoin de nous. Je ressentais une certaine nostalgie à recommencer à bosser en tant qu'infirmière. J'avais tout arrêté quand Julien était mort et je n'avais soigné personne depuis quelques mois, en même temps c'est comme le vélo, ça ne se perd pas. J'avais été formé sur le terrain, j'avais eu mon diplome en Afrique, valable en France et dans tous les pays du monde, l'organisation avait pris tous les frais à charge du moment que je restais bosser avec eux. Un bon compromis pour moi qui adorait voyager. Venir bosser ici aujourd'hui était comme un baptême. Je commençais à l'hopital dans quinze jour, mais je sentais que j'allais plus m'amuser ici. J'allais être entouré de jeune ce qui ne pouvais pas me faire de mal, j'avais besoin de rire, de me changer les idées et enfermée dans un hopital ce n'était peut être pas la meilleure solution possible, mais bon on verrait bien, je ne me prenais pas la tête pour ça. Carpe Diem ... ce proverbe était d'autant plus vrai depuis la mort de Julien!
La journée avait commencé calmement. Je n'avais eu personne jusqu'a la fin de l'entraînement et là, j'avais vu déboulé trois jeune, une fille et deux garçons, dont un était mal en point. Il semblait avoir pris un sacré coup dans le nez et au sens propre du terme pour une fois!

Qu'est-ce qui t'es arrivée?! Allonge toi.

Je les tutoyais, ils avaient quoi dix sept, dix huit ans à tout casser et puis de toute façon on allait être amené à se croiser assez souvent d'après ce que j'avais compris donc autant se mettre à l'aise tout de suite! J'alla vite chercher du coton que j'appliqua sur le nez du jeune homme pour pouvoir voir se qu'il en était.

Je crois bien que c'est cassé ...

Autant ne pas y aller par quatres chemin. Je ne sais pas ce qu'il avait fait mais il ne s'était pas loupé le gosse! Ben il allait avoir droit à un joli plâtre! Je regarda la jeune fille qui était dans la pièce en m'écartant de son ami.

Est - ce que tu peux tenir les pansements s'il te plait ? Il ne faut pas qu'il bouge.

J'alla chercher de quoi desinfecter tout ça avant de lui mettre le platre! je retrouvais les gestes que je connaissais par coeur avc un plaisir énorme, quelle joie de pouvoir de nouveau bosser et être utile. j'étais persuadé que tout ça allait beaucoup m'aider à aller de l'avant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMar 13 Avr - 0:57

    Evoluer au milieu des garçons comme je le faisais avec mon père, mon oncle, Diego, les musicos et maintenant les pilotes de l'écurie depuis quelque années, m'avait poussé à entretenir des relations plutôt fraternelles et amicales plutôt que séductrice. Je jouais volontier au poker, je me mettais facilement dans leurs paris à la con, sauf celui qui pisse le plus loin, je n'avais aucune chance à ça. Malheureusement.
    Toujours est il que leurs jeux étaient les miens, et ma délicatesse à l'image de la leur, quoi que j'étais surement pire, et Logan ne manquait jamais une occasion de me le faire remarquer. Je pouvais être féminine, pour sortir, draguer, allumer. Mais là j'avais juste envie de leur mettre une taule sur la piste, donc pour ça je devais y mettre un coup de poignée de gaz, et non pas une couche de rimel supplémentaire. Chacun ses priorités ^^


    - Aie, j'ai mal...

    Tu m'étonnes qu'il ait mal. J'aida Antoine à s'allonger avec Logan. Je me sentais tout de même assez coupable. Mais s'il n'avait pas forcé la porte c't'abruti ! Aussi je savais que je n'aurais pas du y mettre un coup d'épaule aussi grand, pour l'instant je n'avais même pas conscience de mon état, de toute façon j'avais vu pire. Non là c'est son nez qui m'inquiétait, ça saignait beaucoup.

    C'est normal qu'il saigne comme ça?

    Demandais je un peu en panique. J'étais en serviette, autant dire en tenue légère... En même temps je n'avais pas prévue ça, mes fringues étaient au vestiaire, on verrait ensuite hein ! Je n'étais pas super pudique et puis ils savent comment est faite une femme. Si elle pouvait sauver son nez avant ça m'arrangerait quand même ^^

    - Cam t'aurais pas pu faire attention non? Logan qui me reprenait, alors que je tenais les pansements.

    Quoi, c'est lui qui bloquait la porte de la douche, j'étais pas censé savoir qu'il était derrière à me matter depuis un quart d'heure ! J'ai tenté de pousser la porte sans la défoncer, il s'est pas poussé, moi j'ai enfoncé le truc. Je pensais pas que quelqu'un était derrière.

    Je tentais de me dédouaner, sans grand succès cependant, Logan tentait de regarder ce qui n'allait pas, futur médecin, j'en étais fière ! Moi je ne serais pas reine de la délicatesse, on est au moins sur de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMer 14 Avr - 2:25

A ben oui il avait mal, un nez cassé ça fait rarement du bien à ce que j'avais cru comprendre. Je n'avais jamais testé, je m'étais cassé le bras, le poignet, la jambe, la reine des catastrophes, mais je ne m'étais jamais cassé le nez !

Je vais t'anesthésier localement, tu vas avoir le visage engourdi pendant quelques heures.

La jeune fille tenait les pansements, je lui en avait mis plusieurs pour qu'elle change, pendant que j'allais une seringue pour lui faire une piqûre anesthésiante. C'était encore la meilleure solution pour ne pas qu'il est trop mal. La morphine ferait effet une heure ou deux, pas plus, je ne pourrais pas lui en donner plus sans l'avis d'un médecin mais l'anesthésie locale était tout à fait autorisé. Je m'approcha de lui et le piqua.

D'ici quelques minutes, tu ne sentiras rien. Est-ce que tu es allergique à un médicament?

Je voulais surtout le faire parler, tant qu'il me répondait c'est que ça allait. La jeune fille me demanda si c'était normale que ça saignait beaucoup.

Oui oui ne t'inquiète pas. Le nez c'est comme quand tu t'ouvres l'arcade, ça saigne autant si ce n'est plus et ça fait aussi plus mal.

J'attendis que l'anesthésie fasse effet et remercia la jeune fille avant de m'atteler à la désinfection du nez en écoutant les dire des deux adolescents à côté de moi. Je ne pu m'empêcher de sourire en pensant que c'était cette fille qui lui avait fait ça, elle n'y avait pas été de main morte! Je me pensa sur mon premier blessé, reprenant mes gestes comme si j'avais fait ça hier. Je lui désinfecta le nez jusqu'a ce que ça ne saigne plus. Ça me pris une bonne vingtaine de minutes, mais au moins maintenant c'était nikel, j'allais pouvoir faire le plâtre. Il ne le garderait pas longtemps, c'était un plâtre provisoire en attendant qu'il aille voir un médecin pour faire une radio, mais il n'avait qu'un petit os de cassé, ça se rétablirait vite.

Tu as un couleur de préférence pour le plâtre ?!

Je le regarda en lui souriant, pour qu'il ne s'inquiète pas. Bon
son look de beau gosse allait en prendre un coup pendant quelques jours, voir quelques semaine avec un gros truc blanc sur le nez, mais je ne pense pas qu'il ai besoin d'opération, ça se rétablirait tout seul. L'avantage d'avoir bosser à médecin sans frontière c'est que ma formation était beaucoup plus complète. Il manquait beaucoup de médecin la bas, j'avais donc appris à faire quelques interventions qui étaient noté sur mon diplôme comme faire des plâtre ou retiré une balle quand elle n'était pas
trop pronfondément enfoncé dans la chaire ou dans des endroit trop à risque. Je savais aussi faire une trachéotomie, enfin plusieurs petite chose qui pourrait toujours servir.

Pour une première, c'était pas mal quand même. Je savais que la moto était une passion à risque mais là, c'était même pas en tombant que c'était arrivée! J'étais extrêmement calme, comme toujours, la vu du sang ne m'avait jamais paniqué,heureusement parce que j'en avais vu plus que de raison! C'était bizarre de dire ça, mais c'était devenue une habitude en fait, sauf que dans les pays ou j'étais, j'avais souvent perdu des gens par manque de moyen. Ici je n'aurais pas de problème, j'étais sur équipé et tant mieu, je pouvais intervenir rapidement, comme maintenant! J'alla chercher la pate pour faire le plâtre et revint vers les jeunes qui n'avaient pas bougé d'un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMer 14 Avr - 2:49


    Je ne pensais pas y être allée aussi fort, et puis pour une fois je vous jure que je ne voulais blesser personne ! Je n'avais pas vu Antoine derrière la porte, je pensais simplement qu'elle était bloquée, les verrous fermaient mal. Alors magouille des garçons pour pouvoir profiter d'une fille sous la douche ou budget restreints de l'écurie? Je ne sais même pas si je devais poser la question à l'entraineur, ce serait surement mal venu, je venais de fracasser un de ses meilleurs pilotes. Bon en même temps il n'avait rien à faire là le mec, mais je n'allais pas spécialement m'en venter, je dirais que je fermerais ma grande gueule, tout le monde en sortira gagnant hein !

    Les dossiers médicaux sont dans le bureau de Brass.

    Notre entraineur. Je me proposa d'aller les chercher. Tandis que je tenais toujours les pansements tant bien que mal. Logan serait sans nul doute beaucoup plus doué. Je n'avais aucune délicatesse, à son contraire, Hell ne s'était franchement pas trompée. Par contre nos parents avaient du inverser les rôles, j'avais la délicatesse d'un mec, Logan celui d'une gonzesse. Mauvaise donne non ?

    Rose ce serait sympa ! C'est fashion le rose ça non Antoine?

    Humour à la con, j'en conviens, mais je suis la fille d'Aaron alors j'ai des circonstances atténuantes, et puis mon frère c'est Logan, pas super drôle le garçon quand il s'y met. J'avais un humour ultra cynique. Merci maman, merci papa ! Et merci tatas aussi à l'occasion hein. On se demandait pourquoi je ne m'entendais pas mieux avec Erika. Je pense qu'effectivemnet il y avait moyen de se trouver des tas de points commun pour le coup.

    Cameron Keller, ferme ta grande gueule au moins une fois dans ta vie...

    S'il n'avait pas été si mal en point je l'aurais fermée. Mais là je devais avouer que je l'avais pas mal amochée. Et puis vu la tenue dans laquelle je me trouvais, et l'état de mon épaule, mieux vallait ne pas chercher à se battre. Il était sous le choc, c'est pour ça ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeJeu 15 Avr - 3:13

Je n'étais pas plus stressée que ça par la blessure de mon premier patient, il s'en remettrait, bon sa beaugossitude en prendrait un coup un certain temps, quand il aurait le plâtre, mais après il retrouverait sa bouille d'ange! Je savais que l'apparence était très importante pour les jeunes, surtout pour les garçons ... quoi que non autant pour les filles que pour les garçons. Plus ça allait, plus les mecs prenaient soin d'eux, de leur physique, en particulier les jeune qui aimaient bien séduire! Je comprenais tout à fait, ils avaient besoin de s'amuser et tout passait par la séduction à cet âge la, alors le style momie avec un platre sur le nez c'est pas la classe! La jeune blonde me proposa d'aller chercher le dossier du jeune homme dont je ne savais même pas le nom en fin de compte. L'action et ensuite on parlerait quand il serait platré! Efficacité avant tout. La jeune fille revint avec le dossier d'un certain Antoine qui n'avait aucune allergie .. tant mieu!
Je resta dans la pièce avec les jeunes pour préparer le platre. Ils avaient tous l'air complice, bon la jeune fille avait un peu amoché le garçon mais à la limite ça ne m'étonnait pas. Une nana dans une écurie de garçon, elle ne devait pas être très douce, quoi que j'avais appris au fil du temps qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, elles étaient souvent trompeuses!

Avec un s'il te plait ça serait sans doute mieu passé!


Je me retourna vers le jeune homme pour lui faire un sourire amusé, touillant ma mixture prête à lui appliquer sur le nez. Je m'approcha de lui, très concentré d'un seul coup.

Ne bouges pas, ça ne te fera pas mal.

Je pris un pinceau et commença à appliquer le plâtre tout doucement. Autant je pouvais être très maladroite autant dès que j'exerçais mon boulot, je devenais très habile de mes mains.J'aimais ce que je faisais et heureusement après toutes ses années, c'était un peu comme une passion, au même titre que la moto pour ses jeunes. Il était toujour sous anésthésie donc il ne sentait rien, la douleur se réveillerait d'ici quelques heures mais avec deux ou trois jours de calmant tout irait pour le mieu !

Cameron ... je suppose que c'est toi la soeur de Juliette ....

C'était plus une affimation qu'une interrogation. Je ne la regardais pas les yeux rivé sur le nez de mon patient qui semblait avoir des yeux apeurés ... J'imagine qu'il se demandait comment il allait ressortir. Je le regardais essayant d'être rassuante.

je te l'ai fait blanc histoire que tes potes puissent le customiser.

Avec un clin d'oeil moqueur! Quel soutient je faisais c'était flippant! Je m'éloigna une fois terminé et je lui donna une boite de comprimer, des calmants pour la douleur.

Pas plus de trois par jour sinon tu tiendra plus sur ta moto.

Oui c'était des calmant, si il en prenait trop, il risquait de passer une bonne partie de la journée à avoir envie de dormir purement et simplement! Peut être qu'il devrait en filer un ou deux à Cameron pour canaliser son énergie débordante ^^ D'ailleurs elle devrait peut être pensé à aller s'habiller!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeSam 17 Avr - 17:12


    Je ne me formalisais plus de la politesse depuis bien longtemps, il fallait avouer que je n'étais pas des plus courtoises non plus. Je les poussais à bout, je venais de lui péter le nez et j'en rajoutais une couche en proposant du rose. Enfin c'était moi quoi. Les garçons m'aimaient comme ça, sinon j'aurais vite viré de l'écurie. J'étais très bonne pilote, mais pas de là à être indispensable à une écurie, il ne faut pas se voiler la face, personne n'est irremplaçable, encore moins dans la compétition mixte, je suis une fille, alors une fille se remplace, ou on s'en passe ! Au choix. Ils n'ont pas de cotas de ce côté là. Encore un truc qu'ils devraient changer ça.
    Antoine semblait carrément fliper, tu m'étonnes ! Non seulement il allait ressembler à rien et son RDV de vendredi tomberait à l'eau, mais en plus il risquait de garder une sacrée bosse sur le nez. Les blessures de guerre. Quand j'étais petite et que je tombais, papa m'assurait que ça laisserait une belle cicatrice, dont je pourrais me venter comme étant une blessure de guerre, alors effectivement ma féminité en prenait un sacré coup !

    C'est moi.

    - Et une ça suffit ! Se pleignit Antoine en bougeant un peu trop.

    On t'as dit de pas bouger ! Et lui c'est Logan, mon frère.

    Mais je pense que Juliette avait du lui en parler aussi. On n'allait pas l'un sans l'autre. Une blonde électrique aux yeux clairs, en petite serviette et un grand brun aux yeux aussi bleus que les miens, un peu dans la lune, beau gosse aussi, mais le seul qui n'était pas en tenu. Normal, il avait le droit de faire les points de suture en bord de piste, alors tout entrainement est bon à prendre !

    Moi je veux le premier tour ! En tout cas pour ton rencard de vendredi je crois que c'est mort, t'en fera pas grand chose de ta copine, enfin c'est plutôt elle qui ne fera pas grand chose de toi...

    Des fois je devrais la fermer. En même temps Manon avait l'air super sympa, laisser de la place pour que ses potes puissent en faire quelque chose. J'étais une grande artiste, mais pas sur qu'il passe inaperçu ensuite ^^
    Les garçons étaient morts de rire dans la pièce, ils se retournaient pour étouffer leur fou rire mais ils étaient assez peu discrets voyez vous. Et moi qui prenait un malin plaisir à amuser la galerie. Logan aussi riait, seulement il était un peu plus discret, il se mordait les lèvres pour ne pas avoir à passer pour un salaup du même genre que les autres.

    - Cam tu devrais aller enfiler un truc... Logan qui me rappelait toujours de rappuyer sur play ^^

    Ah euh ouai. Antoine tu bouges pas hein?

    Morte de rire je courrus vers la porte afin d'éviter l'oreiller qu'il venait de me lancer pour me faire taire. Il ne risquait pas d'aller bien loin ! Les garçons repartirent dans leur fou rire, bande de sales gosses dont j'étais la foutue meneuse. Logan était un peu plus sérieux, surtout habitué à ce que je sois comme ça. Mais si je déconnais autant c'est parcre que je m'en voulais. Je ne tenais pas à amocher un de mes équipiés !

    Mais sinon elle est pas méchante hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeDim 18 Avr - 1:15

Logan, je l'aurais deviné, ils se ressemblaient beaucoup, des faux jumeaux en même temps c'était logique. Ils avaient les même yeux, le même sourire, enfin on ne pouvait pas douter qu'ils étaient frère et soeur. Je compris vite que Juliette avait raison sur le tempérament de sa soeur, on entendait qu'elle! Je restais discrète mais la petite troupe me faisait rire, j'allais me plaire à bosser ici, pas que je souhaite avoir beaucoup de blesser, mais quand je n'aurais pas trop de boulot je pourrais aller faire un tour sur la piste pour les voir courir, voir les entraînement et être sur place si il y avait un accident un peu plus grave. Je me doutais que les accidents de moto ne devaient pas toujours être bénin, sinon, ils n'auraient pas besoin d'un médecin et d'une infirmière!

Tu es la description exacte de ce que m'a faite Juliette ... en plus intense! Et c'est un compliment.

Je plongea mes yeux dans ceux de Cameron lui souriant gentilment. Elle était un vrai bout en train et c'est vraiment ce dont j'avais besoin en ce moment! Au moin, ils arrivaient, tous autant qu'ils étaient à me faire sourire! La jeune fille ne semblait pas géné d'être en serviette et alors que j'allais lui dire d'aller enfiler quelques chose avant que sa seviette ne glisse, son frère s'en chargea.

Tu peux te lever, j'ai terminé ... mais evite les portes si possible ...

Je n'avais peut être pas relevé sur le coup, mais j'avais entendu toute l'histoire qu'avait expliqué la jeune fille. Je le ressortais juste au bon moment. Je rangea un peu tous ce don je m'étais servi, posant le dossier sur le bureau. Je regarda Logan d'un air faussement sérieu, surtout très amusée.

Je peux compter sur toi faire en sorte que ta soeur n'amoche pas quelqu'un d'autre. Au moins aujourd'hui .. un par jour c'est déjà un bon cotat ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeDim 18 Avr - 1:25


    Juliette est la voix de la sagesse !

    J'appréciais déjà beaucoup cette jeune femme, et j'avais été frappé par l'effective ressemblance entre elle et ma soeur. Je devais avouer que c'était le même style de femme, tout aussi discrète en apparence, en même temps moi je trouvais tout le monde discret, Logan me faisait toujours gentiment remarquer que le problème venait de moi. Je ne l'étais pas assez ^^
    Antoine remercia Manon tandis que je partais me changer, heureusement que je n'avais pas entendu le coup de la porte, mais je savais que les garçons devaient être encore plus morts de rire, ils devaient connaitre tout autant que moi les tendances dragueuses de ce mec, sur la piste ou en hors concours, en mode pas d'arrêt le garçon !

    - J'y veillerais, je ne garanti rien. Je ne fais pas parti de l'écurie, je suis ma soeur plus qu'autre chose. Ca ne vous dérange pas que je vous "assiste" en quelque sorte? En cas de débordement. Je compte intégrer la fac de médecine l'année prochaine, ce serait un bon entrainement.

    Et ce sera le meilleur de sa promo.

    Lançais je en retrouvant l'infirmerie que les garçons avaient désertés, seul mon frère et moi y étions maintenant, avec Manon. Je n'avais rien remarquer concernant mon épaule. Mais Logan s'indigna.

    - Ca c'est mes fringues Cameron.

    Désolée j'avais pas remarqué.

    Haussant les épaules innocement. D'ailleurs en parlant d'épaule, j'avais réussit à tacher le haut de la manche de mon frère avec du sang, j'avais défoncé la porte, j'avais du en emporter un bout avec. Rien de grave en soit vu que je ne sentais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeLun 19 Avr - 0:54

Pour le coup, je ne pouvais pas la contredire, ma soeur était très sage, très intelligente, très posée et je pourrais continuer longtemps comme ça vu que je ne lui trouvais que des qualités. Je n'étais peut être pas très objective mais le fait que Juliette était loin d'être quelqu'un de désagréable, bien au contraire! Cameron fini par aller s'habiller parce qu'il manquerait plus qu'elle perde sa serviette malencontreusement, se serait les garçons qui seraient content, Logan surement un peu moins! Tout le monde sortit sauf le jeune homme qui attendait sa soeur et qui me demanda si il pourrait m'assister ici en cas de problème. Je croyais qu'il faisait aussi parti de l'écurie, mais non! Un futur médecin .. bien!

Oui biensure se serait avec plaisir, je peux même de remplir un raport de stage ça te fera toujours ça en plus si tu veux. Mais j'ai une condition ... Je veux que tu me tutoie.

Je lui souris en continuant à ranger le matériel pour que tout soit clean alors que Cameron venait de faire irruption dans la pièce en disant que son frère serait le meilleur. Je me tourna vers elle alors que son jumeau ralait parce qu'elle avait pris ses fringues. Je remarqua une tâche d sans toute fraîche sur l'épaule de la jeune femme qui ne s'était plainte de rien.

Tu as le droit de l'engeuler parce qu'elle t'as taché ton tee shirt!

Je regarda le jeune homme avant de m'approcher de la jeune fille, mais comment j'avais fait pour ne pas remarquer sa blessure alors qu'elle avait les épaule nues! J'étais trop concentré sur la blessure de son ami ... super ! Je n'étais même pas capable d'avoir les yeux partout! Je m'étais rouillé depuis que j'étais ici, il allait falloir que je fasse beaucoup plus attention!

Tu peux te déshabillé de nouveau Cameron .. et t'assoir par la même occasion. Tu as mis un coup d'épaule dans la porte je suppose?

Je ressortis les compresses que je venais de ranger avec le desinfectant en espérant que se ne soit pas trop grave. Ce qui était bizarre c'est qu'elle ne s'était pas plainte d'avoir mal .. Je regarda la jeune fille en attendant qu'elle s'assoit à la place de son pote!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeLun 19 Avr - 1:06


    - Ca marche.

    Logan était plutôt timide, rien qu'à voir la façon dont il tenait ses épaules, les bras croisés. Je devais avouer que j'étais beaucoup plus à l'aise en société que lui, en même temps je trouvais très peu de personnes plus à l'aise que moi... Il parait que je l'étais un peu trop, dixit Erika, Alice, et Logan. M'enfin bon ce ne sont que des avis subjectifs, nous sommes d'accord !
    Et Manon renvoya du lourd en lui rapportant que j'avais taché son t-shirt. Moi j'avais fais ça? D'ailleurs il semblait dégouté le pauvre.

    - Putain non Cam il est neuf le pull !

    Désolée...

    Et je l'étais ! C'était un cadeau de maman. Vous savez le vert avec les lettres croisées dessus. Ben justement, j'adorais ce pull et vu qu'il le laissait dans son armoire pour le moment, je le lui avais piqué. En fait plus parce qu'il se rapportait à maman mais bon on ne fait pas toujours ce qu'on veut ! Je n'avais pas voulu lui abimer, bien au contraire et je pense qu'il le savait.
    Je n'aurais pas voulu être à la place de Manon, déjà parce que ce n'était pas un métier que je pourrais faire, je n'ai pas le coeur assez bien accroché, paradoxalement ^^
    Mais aussi parce que je ne me sentirais pas d'assurer le tempo. Je m'assis alors en retirant mon pull. Soutient gorge noir, opaque. Et quand je regarda mon épaule tout me revint.

    J'ai du faire un truc dans le genre ouai... Ca va laisser une cicatrice?

    - Dis lui oui sinon elle va te prendre la tête pour que tu lui fasses les sutures à l'arrache.

    Lucide le frangin ! Mais je pense avoir passé ce stade, les blessures de guerre je pourrais m'en passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeLun 19 Avr - 2:39

Très bien ça c'était fait. Si je bossais au milieu de jeune je ne voulais pas de vouvoiement et j'allais tous les mettres au parfum, pas question de passer pour la vieille de service ... bon ok à vongt six ans y avait pas grand risque mais quand même et puis c'était beaucoup plus convivial quand même! Je ne comprenais pas ses gens qui tenait au vouvoiement à tout prix, surtout quand c'était des personnes que vous cotoyez tous les jours comme à l'hopital ou je bossais. Certaines filles étaient plutôt sympa, mais d'autre voyais d'un mauvais oeil l'arrivée d'une nouvellle dans leur équipe, tant pis elles devraient faire avec!
J'aurais peut être pas du dire ça à Logan qui s'empressa de dire à sa soeur qu'elle avait tuer son pull et oui .... surtout que le sang ben sa part pas. Mais c'était sympa de voir qu'il s'inquiétait plus pour son pull que pour sa soeur! Je les regardais faire pendant que Cam se deshabillait et effectivement ce n'étaitpas très beau à voir.

Je comprend l'état du nez de ton pote!

Elle n'avait pas du y aller de main morte ! Elle avait une énorme coupure et d'ici demain elle aurait surment un beau bleu autour qui ne partirait pas avant quelques jours. Adieu les débardeur! j'approcha le chariot avec tous ce qu'il fallait dessus pour soigner tout ça.

Une petite .... ça donne un côté sexy.

Je regarda la jeune fille en lui souriant. Elle s'était bien ouvert alors oui elle aurait un cicatrice qui se verrait pas mal pendant quelques temps mais qui s'estomperait quand tout sera bien cicatriser! Je pris une compresse pour eponger un peu le sang avant de mettre de l'alcool dessus.

Sa va bruler ...

j'appliqua la compresse sur sa blessure pour bien tout nettoyer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeLun 19 Avr - 2:51


    Non mais Logan avait l'habitude de mes débordements de toute façon, il savait pertinemment que je n'avais pas plus mal que ça, sinon il se serait inquiété, tout comme je m'inquiétais pour lui à longueur de temps. Mais ça il en avait l'habitude aussi. Je devais avouer que je n'étais pas super délicate dans ma façon de faire, mais il n'était pas super délicat dans sa façon de me le faire remarquer.

    Au stade ou j'en suis c'est Lara Croft !

    Lançais je fièrement pour déconner. J'en avais un peu partout des cicatrices. Une dans la nuque, une sur la clavicule droite, une autre sur le bras gauche, une sur le genoux aussi. Et une toute fine en haut du front, sur le côté droit. Elle se voyait à peine.
    J'étais assez contente de tout ça étant petite, mais maintenant j'avouais que ça faisait désordre ^^
    Manon me prévint du désagrément avant de désinfecter, je souffrais !

    Aieuh ! J'espère que son nez est bien cassé au moins !

    Bah oui pour le coup ! Je souffrais là ! Il n'avait rien à foutre derrière la porte, on est d'accord non? Alors pourquoi ce serait à moi de morfler? J'aurais pu être un peu plus délicate, mais ce n'était pas faute que ma réputation me précède. Tout le monde savait comment j'étais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMar 20 Avr - 1:58

Lara Croft est toujours blessée mais n'a jamais de cicatrice ... c'est le principe des super héro!

Bon s'en était pas vraiment une mais quand même c'était le même principe. La nana, elle se fight avec une armée de gars qui font deux fois sa taille et deux fois son poid, mais elle n'a qu'une toute petite égratignure qui ne se voit même plus la seconde suivante! C'est sympa comme concept ^^ Mais si il n'y avait que des gens comme elle, je pouvais aller pointer au chomage moi! Alors des Cameron il m'en fallait de temps en temps et je sais pas pourquoi mais je sens que cette jeune fille je vais la voir très souvent!

Je t'ai à peine touché !

On aurais dit que je l'avais massacré la! Elle était marrante cette petite, une tornade, mais au moins elle mettait de l'animation quand elle passait. Je continua à la désinfecter avant de sortir l'aiguille pour lui faire les points ... oui elle ne s'était pas loupé! Je regarda Logan.

Tu veux essayer de la recoudre ?

Après tout un futur étudiant en médecine il devait avoir une idée de la façon dont on recousait les patients, surtout qu'avec sa soeur ça ne m'étonnerait pas qu'il l'ait déjà fait.

Alors j'ai du fil, rose, jaune, bleu, vert .... tu as un choix particulier? Le rose ça t'irait bien!

Je me foutais d'elle biensure! Un fil rose sur son épaule, elle n'avait pas fini d'en entendre! Au moins elle serait quitte avec son pote qui ressemblait à une momie!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMar 20 Avr - 2:08


    Les supers héros j'adore, depuis toute petite. Remarquez à 6 ans je me trimbalais déjà avec un t-shirt superman. On faisait les cons avec Logan, combien de fois on avait mis nos t-shirt exprès pour aller à l'école et se dire qu'on pouvait mater la moitié de la cour ! Chose qui marchait pas mal pour moi, l'influence surement ^^
    Mais mon vrai héro c'était mon papaaaaaaaaaaaaa ! Et ben il est bien barré mon Oeudipe avec ça...

    Oh c'est une habitude pour lui ^^

    Lançais je en haussant les épaules une fois de plus. Mais aie, ça fait mal ! En fait je pense que c'était psychologique, maintenant que je le savais, ça me faisait un mal de chien.
    Petite nature que je suis.

    Laisse parler ta créativité Logan. Fais toi plaisir surtout !

    Je venais de lui foutre en l'air un pull, alors je payais de ma personne, au lieu de lui offrir un cadavre, je m'offrais moi, un être bien vivant pour le coup ! Et là il s'entrainait souvent sur moi, en même temps je n'avais pas peur de grand chose sur la piste, à part peut être des aiguilles une fois sur la terre ferme.
    En moins de 5 minutes c'était fait. Je devais reconnaitre à mon alter égo sa rapidité, et sa douceur aussi. Je n'avais aps bronché, et surtout pas bougé !
    Puis il reçut un appel, et au son de sa voix je pu deviner de qui il s'agissait.

    Hell... Elle nous pourri franchement la vie, tu pourras lui dire.

    Diplomate moi? Cependant il ne s'en formalisa pas et me sorti son sourire désolé, il rangea son téléphone et passa son bras autour de mon cou pour m'embrasser sur la joue avant de filer.

    A tout à l'heure mini Cam.

    A demain ouai plutôt !

    Bon et bien nous voila toutes les deux, avec Manon. Ca me laisserait l'occasion de la connaitre un peu mieux. Elle avait surtout connu la gueularde pour le moment.

    Je vous aide à ranger?

    Réenfilant mon pull. Ou plutôt celui de mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMer 21 Avr - 1:45

Bon ben si c'était une habitude il allait se débrouiller comme un chef! Et ce fut le cas! j'étais impressionnée, il ne tremblait pas, faisait ça avec une destérité impressionnante. Il avait du s'entraîner plus d'une fois à ce que j'avais compris parce qu'il fallait quand avoir une sacré expérience pour faire ça sans trembler un seul instant! Il termina ça en deux temps trois mouvements, très efficace le garçon!

Excellent!

Je le regarda en souriant avant que son téléphone ne sonne. Une jeune fille et j'en déduisi qu'elle était sa petite amie que Cameron ne semblait pas aimé ! Pas étonnant elle était sa jumelle et surement assez posséssive vu son caractère. Il fini par filer et Cameron se leva alors que je commençais à ranger pour la dernière fois j'espère.

Sa va aller ne t'inquiète pas ... fait attention à ne pas faire trop de mouvement brusque pendant deux ou trois jours histoire que tes points ne sautent pas!

Je la regarda en souriant. Vu son tepérament elle ne devait pas être la reine du calme donc autant la prévenir.

Et tu peux me tutoyer!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeMer 21 Avr - 2:08


    Mon frère était le roi de la suture, en même temps je lui donnais pas mal de taf aussi. Mais il aimait ça, j'en suis sure. De toute façon il n'avait pas le choix, quand je me ramassais sur la piste, chose rare par rapport au nombre de fois où je m'écorchais les mains sur les murs, il n'avait d'autre choix que de s'occuper lui même des dégats, je n'y allais jamais de main morte et c'est le cas de le dire !
    Là pour une fois je ne l'avais pas fait exprès, mais ça aurait été dans mon caractère que de défoncer un garçon à l'aide d'une porte parce qu'il me matait sous la douche. Je ne sais même pas si la présomption de l'innocence s'appliquait encore à moi ^^
    Mon frère fila sans oublier de m'embrasser sur le front. J'adorais quand il faisait ça, ça contrecarrait avec mon côté camioneur mais je m'en fous, c'est mon frère !

    Je ferais attention...

    Lançais de façon très neutre en me levant, j'observais un peu partout l'équipement auquel je ne comprenais rien, mais d'après Logan c'était bien équipé pour une écurie comme la notre. Je lui faisais confiance !
    Juliette m'avait un peu parlé du parcours de sa soeur, pleins de questions me taraudaient.

    Ca ne vous... Enfin ça te surprends pas de débarquer ici du jour au lendemain? D'après Juliette c'était assez rudimentaire comme équipement pour ce que tu faisais avant. Là tu débarques chez des gosses de riches, l'américain dans toute sa splendeur...

    Je n'étais pas spécialement fière de ça. Je me savais privilégiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeDim 2 Mai - 1:33

Cameron ferait attention ... les cinq prochaines minutes?! J'avais eu une description de Juliette qui m'avait parlé du tempérament de sa soeur et la je l'avais eu en direct et je ne doutais pas que si un des garçons, la cherchait un peu trop, elle le tomberais dessus sans même penser qu'elle avait des points! Je pense que j'allais vite m'habituer à la personnalité de chacun des motards de l'écurie. J'avais eu un aperçut de Cameron, de Logan et du prénommée Antoine, mais il en restait bien d'autre! Je n'étais pas difficile au contact, j'aimais beaucoup les gens même si j'appréciais aussi beaucoup la soitude. J'étais un contraste la dessus, j'avais des périodes ou j'avais besoin d'être entouré d'un tas de monde et d'autre moment ou je pouvais rester seule
pendant trois jours sans voir personne. Je n'ai jamais prétendu être facile à suivre!

A le changement est brutal, mais malheureusement on s'habitue vite au
luxe ... J'ai la chance d'avoir tout ce qu'il faut pour vous soigner ici, je ne vais pas m'en plaindre ... on en avait pas le quart en Afrique. De toute façon les différences économique sont pas nouvelles tout le monde les connait. En fait, je ne me pose pas de question, je suis ici maintenant j'ai pas l choix alors je m'adapte, comme je me suis adapté un peu partout ou j'ai été!


Je ne vois pas l'interêt de me prendre la tête, j'étais
ici et je ne repartirais pas, alors ouai les différences entre
les pays me révoltaient, ce n'était pas nouveau en fait
j'avais toujours indignée par la pauvreté dont certains
pays faisaient preuve, mais c'était la vie et je faisais avec.
J'avais une faculté d'adaptation assez impressionnante alors
même si il m'arrvait de penser qu'avec la moitié du
matériel que j'avais là j'aurais pu sauver des tas de
personnes en Afrique ou en Irak, je ne pouvais rien changé à
mon échelle. Je partais du principe que je n'avais pas le
droit de me plaindre d'être dans un pays aussi riche ou je
pouvais avoir ce que je voulais et Théo aussi.

Et puis tu sais avant de connaître les pays pauvres, j'ai connu la France ...

Je la regarda en souriant avant de finir de mettre en ordre
l'infirmerie. Je n'avais aucun préjugé sur la vie des adolescents ici, je savais comment ça se passait et je ne vois pas pourquoi ils ne profiteraient pas de ce qui leur ai offert. En fait, je pense qu'on ne se rend compte des choses qui se passent ailleurs quand on va sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeDim 2 Mai - 1:55


    Bon ben au moins elle semblait faire son job avec envie. Je me doutais pourtant que s'amuser à réparer les conneries de jeunes cons comme nous n'étiat pas l'idéal d'une carrière. Toujours est il qu'elle ne semblait pas avoir le choix. Elle ne venait pas en se pleignant, se trouvait être à l'heure, alors que l'autre se foutait un peu des horraires, elle avait finit par partir, je pense avoir comprit pourquoi. On lui offrait un poste beaucoup mieux payé. On est à Miami, le train de vie est élevé, alors si on peut gagner sa vie un peu mieux que le voisin on ne va pas s'en priver.

    Comme Juliette alors. On a été en France quand on était petits avec mon père. Je ne m'en souviens pas bien. Ma soeur doit avoir plus de souvenirs.

    Je réenfila mon pull et fit attention à mes points, il ne fallait pas croire, j'étias assez douillette ^^ Au premier abord.
    Je m'apprêta à retrouver la sortie, il serait bien que je rentre aussi moi.

    En tout cas si t'as besoin de quoi que ce soit demande nous, on est un peu spéciaux mais pas méchants. Faut pas se fier à la façon dont j'ouvre les portes.

    Petite sourire en coin, la main sur la poignée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon Cleary

Manon Cleary

Messages : 143
Date d'inscription : 31/03/2010

La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitimeVen 7 Mai - 0:27

Cette petite était assez spéciale très marrante en tout cas ! Avec son petit gabari elle en imposait, on appelait ça le charisme et elle en était bourré! J'étais persuadé que Théo s'entendrait très bien avec elle .. elle avait l'air pleine de connerie, comme beaucoup d'adolescent. Etant plus jeune, je disais souvent à ma mère qu'il fallait que jeunesse se passe, ben bizarrement je pensais bien autrement maintenant! Si jeunesse pouvait se passer calmement ça m'irait tout aussi bien avec Théo .... Ce que je craignais c'est d'avoir à courir dans tout les coins de la ville pour aller le sortir de situation galère! Combien de fois mon père était venu me chercher dans des fêtes parce que j'avais trop bu! Je n'appelais jamais ma mère bizarrement, les leçons de morale ça va cinq minutes .. au bout de la cinquième fois mon père avait arrêter de le faire la leçon ça ne servait à rien, il avait mis du temps à l'intégrer quand meme!

Je ne me fie jamais aux apparences ...

Je la gratifia d'un sourire avant qu'elle ne sorte de la salle après s'âtre rhabillé! Je finis de ranger l'infirmerie avant de rentrer à mon tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La délicatesse incarnée Empty
MessageSujet: Re: La délicatesse incarnée   La délicatesse incarnée Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La délicatesse incarnée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: