One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Sam 17 Oct - 20:18


    Pas nous.

    Mon ton est aussi revêche que le sien, si elle croit que je me laisse impressionner ^^ Je ne suis pas du genre toute timide, ou encore à me taire parce qu'on crie plus fort que moi, et Mark n'a jamais eu un mot plus haut que l'autre, pourtant il aurait pu et il aurait surtout dû ! Mais pour lui, trouver la bonne marge entre ce que j'ai vécu et ce que je suis maintenant a toujours été difficile. Il avait toujours peur de me blesser ou de me rappeler de mauvais souvenirs alors il préférait subir. Le pauvre ^^

    Trois jours. Il lui faut une dialyse deux à trois fois par semaine, c'est le seul traitement encore assez peu invasif pour son âge.

    Je dois apprendre à en parler de façon clinique, c'est encore dur, mais si je m'effondre à chaque fois que j'en parle, Evan ne le vivra pas bien et tout ce dont il a besoin venant de ma part, c'est de l'espoir, c'est de toute façon la seule chose que je peux lui offrir.

    Je te fais confiance...

    Ais-je le choix au fond ? Je ne crois pas. Elle semble savoir ce qu'elle fait, on voit tout de suite son passé militaire poindre dans ses paroles et dans sa façon de faire et d'être. Je ne connais pas cette femme, pas comme je l'entends du moins, mais elle inspire confiance, peut-être parce que le regard qu'elle pose sur moi est toujours le même. Ce regard tendre et protecteur. Ce sont plutôt ses paroles qui me bouscules, elle sait où elle va, c'est au moins ça !

    Nous retrouvons un genre de mas, une grande bâtisse rustique et solide dans laquelle nous nous installons. Une chambre est mise à disposition à l'étage, spacieuse, avec le confort minimum. Ce n'est de toute façon que pour quelques jours. Je regarde partout autour de moi en serrant très fort la main de ma fille qui ne parviendra pas à trouver le sommeil, même dans la voiture il lui a été impossible de fermer l'oeil. Je couche mon fils dans le lit et m'assure qu'il respire comme il faut avant de descendre avec Sacha que je fini par endormir sur le canapé.
    Je tourne en rond, regarde fébrilement par la fenêtre et espère de tout mon coeur que ma soeur pourra s'en sortir... Quand elle passe le pas de la porte, je souffle d'un soulagement profond.

    Evan dort là-haut, et Sacha... Je l'ai laissée dans le salon, j'espère que ça ne dérange pas.

    La regardant faire comme si elle revenait d'une partie de chasse ou je ne sais quoi qui l'aurait presque détendue ^^

    Tu es en contact avec... D'autres anciens qui... comme nous seraient partis ?...

    J'ai peur de la réponse au final et ma tasse de café est froide depuis le temps, voilà presque trois heures que je la tiens entre mes mains sans y toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Sam 17 Oct - 22:31

Alors on va protéger ce que tu as.

Ces enfants, elle. Je ne laisserais personne l'approcher, moi vivante, personne ne lui fera de mal. Quand Siobhan est née, j'ai trouvé une raison de me battre, je n'avais que dix ans mais je savais que je ferais tout pour cette petite puce. Nous étions très proche et même adolescente, j'adorais l'avoir avec moi. Je ne sais pas si elle s'en souviens mais je l'ai fais sortir une fois. Je devais avoir dans les 16 ans et une curiosité à toute épreuve. J'ai bravé tous les interdits pour voir à quoi ressemblait le monde extérieur. Siobhan m'avait suivit en cachette alors que je me faufilait hors de notre monde. Je n'ai pas eu le coeur à la laisser derrière moi. Nous avons passé une après midi hors du temps, tout était sujet à s'émerveiller, c'était magique. Le retour à la réalité a été beaucoup plus brutal quand les membres de la secte se sont aperçus de notre absence et sont venus nous chercher en ville. J'ai passé une semaine enfermé dans le noir sans aucun contact, je peux vous dire que c'est le genre de chose qui peut vite vous rendre fou, dans le vrai sens du terme. J'ai eu du mal à m'en remettre, mais j'avais ma petite soeur!

Alors je vais me débrouiller pour que ça ne dure pas plus longtemps.


Je ne veux pas mettre mon neveux en danger, loin de là, bien au contraire.  Elle peut me faire confiance, je lui confirme d'un regard.
Je suis obligée de les laisser seuls, je lui assure revenir vite pour être près d'elle et répondre à certaines de ses questions. Je pense qu'elle doit en avoir des tas et même si certaines choses resteront pour moi, je sais que je lui dois certaines explications, au moins pour la rassurer.
Je reviens au petit matin, je tente de ne pas faire de bruit, même si je sais que mes amis ne dorment souvent que sur une oreille. Nous ne sommes pas ce qui se fait de plus serein. J'ai appris à dormir sur une oreille.
Je dépose mes affaires, je suis chez moi ici. Nous avons des armes, apparemment ma soeur n'est pas novice vu qu'elle en a une chez elle aussi, je ne l'aurais pas à la voir au premier abord, elle fait plus princesse que mercenaire.


Non pas de soucis, si elle est bien. Y a des ouvertures dans le placard si tu veux.


Il ne fait pas bien chaud, je ne sais pas si on lui a passé tous les messages que j'ai demandé. Ca va m'énerver si on ne fait pas ce que je demande. Je ne suis pas une tortionnaire, mais j'aime qu'on fasse ce que je demande.


Aucun qui n'est encore parmi nous.


M'asseyant en face d'elle en faisant couler mon thé bien chaud. Je me lève pour prendre la tasse des mains de ma soeur et la mettre dans l'évier pour lui servir un café chaud. Ca tasse ne fumait plus, ça faisait longtemps qu'elle devait tourner autour. Je suis très observatrice.


Je ne vais pas pouvoir rester longtemps avec vous. Tu penses que ça va aller?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Sam 17 Oct - 22:42


    Je suis désolée...

    De quoi, je ne sais pas, je ne sais plus, je ne comprends pas ce qui me tombe dessus. Je ne me suis jamais posé la question de savoir si on pouvait me retrouver, après tout, j'ai toujours vécu sereinement auprès de Mark, je ne regardais plus par-dessus mon épaule quelques mois après notre union, j'étais tranquille, je pensais en avoir fini avec tout ça. Voilà encore une belle preuve de ma naïveté parfois ! Je croyais pouvoir vivre dans un monde paisible, avec ma fille, mon fils, et puis Mark nous a quitté, le diagnostique est tombé, je me retrouve pourchassée par Dieu, si si, au sens littéral du terme ^^ Je ne sais pas ce que j'ai fais dans une vie antérieure mais pour le coup, j'ai dû en prendre des vies et en faire souffrir des innocents !

    Je n'ai pas eu le temps de m'en occuper, enfin si mais je... Excuse-moi, il va me falloir un peu de temps pour... comprendre, ce qui se passe.

    Je suis perdue, je n'ai pas l'habitude de tout ça, contrairement à elle. Mon agitation à moi se passe au bureau, à défendre des petits innocents hauts comme trois pommes mais à la souffrance incroyable. Je ne sais même pas me servir d'une arme, pas plus que les quelques essais que Mark m'a fait passer au stand de tir il y a quelques années...

    Qu'est-ce-que tu veux dire par là ?...

    Ils y sont retournés, ils sont morts, suicidés, descendus ?... Voilà qui est rassurant, elle a le don pour la formule ma soeur, mais je vous promets que ça vaut le détour ! Non mais comment je fais pour voir le bon côté des choses et rassurer mes enfants moi ? ^^ Evan est une éponge à émotions et Sacha est redoutablement intelligente, beaucoup trop pour me rassurer !

    Où tu vas ? Je croyais qu'on était en sécurité ici ? Qu'est-ce-que tu fuis ? Nous ? Moi ? Qu'est-ce-qui se passe Sloane ?...

    Ah oui, je pose beaucoup de questions, je suis avocate ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Sam 17 Oct - 23:16

Ne le sois pas. C'est comme ça, être désolé ne sert à rien ma grande. L'important c'est d'avancer.

Elle n'a pas à l'être, elle n'a pas à s'excuser, pas avec moi. Je suis là parce que je le veux, parce que j'aurais dû retrouver ma petite soeur bien avant tout ça. Je ne suis pas aussi sur de moi que je le parais et il y a quelques temps de ça, je n'aurais pas supporté un refus de sa part. Aujourd'hui, je me dis que ce n'est que justice si elle me rejette, je ne pourrais pas lui en vouloir de me tourner le dos comme j'ai pu le faire il y a 20 ans de ça.

Je sais. Ca te tombe dessus comme ça. Ce sera bientôt fini.


Je vais m'occuper de tout, je suis en train de faire les papiers en question, j'ai fais ce qu'il fallait devant sa maison, elle comprendra quand elle verra, mais la faire passer pour morte aux yeux de la secte est ce qu'il faut, je ne vois pas d'autres solutions pour qu'il la laisse tranquille. Je ne fais que mon devoir de grande soeur en passant par de intermédiaire que je connais et qui savent très bien faire illusion.


Je veux dire qu'ils sont morts Siobhan.


Très peu on réussi à tout quitter et reprendre une vie normale.  Une amie a moi que j'ai retrouvé il y a quelques années s'est suicidée, car elle ne supportait plus ses souvenirs et elle n'est pas la seule, même une fis sortie, les persécutions sont telles que la plus part ne supporte pas la pression et mettent fin à leur jour. Je ne sais pas si dire ça a ma soeur est une bonne chose, elle semble fragile, je peux le comprendre et je ne veux pas en rajouter sur ce qu'elle a déjà à vivre avec son fils et son deuil, qui n'est absolument pas fait. Mais ma soeur commence à paniquer en me posant des tas de questions sans me laisser en placer une. Je tape d'un coup sec sur la table en la regardant dans les yeux. Voilà ... son attention est capté.


Vous êtes parfaitement en sécurité ici et vous n'êtes pas seule. Quand à moi, je ne fuis personne, j'ai seulement des choses à faire qui ne te concerne en rien ma grande.

Je me lève pour poser ma tasse dans l'évier avant de regarder par la fenêtre, songeuse, ne sachant pas vraiment quoi lui dire. C'est étrange de se sentir si proche d'une personne, mais aussi si éloignée d'elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Sam 17 Oct - 23:25


    Elle m'apparaît très dure, je ne la connaissais pas sous cet angle, et pas si détachée de tout ce qui l'entoure, elle réagit avec un calme et un sang froid que je lui envie grandement. Je ne sais pas comment elle fait et encore moins pourquoi elle fait tout ça pour moi, pour nous. Je suis sa soeur, mais il y a 20 ans qu'elle est partie, elle a une nouvelle vie, alors pourquoi la passer à me protéger ? Je ne dis pas que je prends ça comme un poids à porter, au contraire, je me sens en sécurité à ses côtés, bien que j'ignorais le danger avant ^^

    Combien de temps ça fait que tu mènes ce combat S ? Ne me dis pas que ce sera bientôt terminé, ce ne sera jamais terminé, et tu le sais aussi bien que moi...

    On ne gagne pas contre un homme comme lui, on ne gagne pas contre Dieu, ni le vrai, ni le gourou, comme ça au moins... Pas que je sois spécialement croyante, mais Mark l'était et j'ai respecté ça. Il allait à l'église étant petit, et tenait à baptiser Evan, pourquoi pas, je voyais là une occasion de réunir la famille et de faire la fête. Les croyances et moi vous savez ^^ Moi j'en ai, mieux je me portes, je ne me laisse plus embarquer par quelque idéologie que ce soit et je veillerais à ce que mes enfants restent lucides.

    M... morts.

    Et moi je suis quoi dans tout ça ? Partie comme une voleuse, tout comme elle, mais pour survivre, elle a dû passer le reste de sa vie à combattre et à vivre à moitié pour ne pas se faire prendre, comment je dois le comprendre ? Que ma vie s'arrête là ? Celle de mes enfants aussi ? Encore ces foutues questions...

    Et c'est tout ce que tu me diras ? Je vais devoir me contenter du fantôme de ma soeur et du soldat S ou j'aurais le privilège de t'arracher quelques confidences ? Je ne suis pas une poupée de porcelaine Sloane, j'ai besoin de savoir, et j'ai besoin de vous aider... Toi et les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Sam 17 Oct - 23:44

Pour toi ça le sera, je vais le nécessaire pour ne plus qu'il te cherche. Ils vont te croire morte, je connais des personnes qui font des miracles. Tu pourras reprendre ta vie avec tes enfants.

Elle veut savoir alors je lui explique les choses. La machine est en marche. Après l'armée, je me suis faite passer pour morte pour ne plus qu'ils me cherchent, mais c'est moi qui ai fini par les trouver et briser ma couverture parce que comme une conne j'ai cru que je pourrais sortir notre mère de tout ça, j'ai cru qu'elle serait fière de moi, fière que je m'en sois sortie. Mais ça a été tout l'inverse. Comme je l'ai dit à Siobhan, elle est morte pour moi, elle est morte tout court, elle ne sortira jamais de tout ça, c'est son choix, je ne me battrais plus pour elle.

Oui. Poussé au suicide ou assassiné.


Je devrais sans doute lui dire les choses différemment, être plus diplomate, mais il y a longtemps que je ne fais plus attention à ça. Les paroles viennent comme ça et Siobhan est une adulte, elle peut entendre ce qui s'est  passé. Je me retourne d'un coup quand elle commence à me dire qu'elle veut nous aider. J'espère que j'ai mal entendu ...

Ecoute moi bien Siobhan, je t'interdis de te mêler de ça, je t'ai amené ici pour que tu sois en sécurité pas pour que tu t'impliques. C'est mon combat, le tiens est avec ton fils, je suis assez clair?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Sam 17 Oct - 23:52


    Me faire passer pour morte ? Comment tu veux que j'y parviennes ? Je vis ici, je bosse ici, je commence à me faire une réputation...

    Je commence à exister tout simplement. Dois-je tout quitter ? Pour les enfants je le ferais, pour leur assurer une sécurité certaine et surtout une vie paisible, ils ont assez galéré pour que je ne risque encore une galère de plus. Sacha est trop fragile pour affronter un abandon de plus et mon fils... Je dois faire avec les aléas de sa santé, et surtout avec toute la disponibilité que ça demande, mais je ne peux pas payer les soins en me terrant dans un coin, c'est un cercle vicieux.

    C'est comme ça que tu penses finir toi aussi ? Quand tout... Tout sera terminé pour toi.

    Son combat, quand elle aura obtenu gain de cause, comment trouvera-t-elle un sens à sa vie ? Visiblement sa seule famille se compose de résistants, comme elle. Mais une fois qu'il n'y a plus de raison de les lier, comment tout ça finira ? Comment se petit groupe continuera d'avancer ensemble ? Quand l'ennemi ne sera plus...

    Alors tu me demandes de fermer les yeux et de me taire en attendant que ça passe ? Je ne suis plus une gamine Sloane, toi par contre tu as l'air complètement aveuglée par tout ça, il y a de la vie en dehors de ces murs, en dehors de ce combat. Elle ressemble à quoi la tienne sans tout ça ? Je sais pas, t'as pas des enfants, un mari ? Un homme que tu aimes ?...

    Elle est tellement secrète, elle sait à présent tout ou presque de moi et moi... Rien. Absolument rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 0:41

Tu n'auras rien à faire. Nous allons juste donner l'illusion à la secte. Regarde.

Je sors un papier de mon sac, un article de journal factice avec un avis de décès a son nom et celui de ses enfants. Je sais que c'est perturbant pour elle, ça l'a été pour moi aussi. Je lui tends la feuille.


Tu te souviens que nous n'avions qu'un seul accès avec l'extérieur? Le journal que Dieu recevait tous les jours. Aujourd'hui, ils se sont modernisés, ils ont un accès internet avec un unique site, celui des nouvelles, il le regarde tous les matins. Nous allons posté l'avis sur le site, nous avons mis un panneau de vente devant ta maison, pour donner illusion au cas ou ils décideraient de se déplacer, ce qui serait étonnant. Pour eux tu n'existeras plus.


Elle veut des explications, je les lui donne. Elle n'aura rien à faire si ce n'est reprendre sa vie. La secte est loin d'ici, Dieu n'utilisera pas des hommes pour une "morte", il a tellement d'autres saloperies à leur faire faire. Je sais ce que je fais, trois jours, c'est un peu juste, mais je dois faire avec pour qu'Evan puisse retourner en ville pour son traitement.


Je ne sais pas. J'espère pouvoir recommencer à vivre.

C'est un long combat et je sais que ça peut prendre encore des années, mais j'ai besoin de ça, c'est vital, j'ai trop souffert pour le laisser faire en toute impunité. Je ne sais pas si je pourrais reprendre une vie normale comme on l'entend. Je vis, j'ai une petite maison, un boulot à temps partiel, mais tout est focalisé sur le combat que je mène à l'insu de tous. Personne ne connait mon passé, je n'en parle pas, jamais, à personne. Je ne peux pas. Mais les paroles de ma soeurs font voler mon calme en éclat. J'ai beaucoup de sang-froid, mais quand on parle de choses personnelles, j'ai beaucoup de mal à garder mon calme. Je ne sais pas gérer ce qui me touche de trop près.


Ce n'est pas une demande.


Je suis sèche, beaucoup plus dure que dans son souvenir de petite fille sans doute. Moi qui était si douce avec elle, je faisais ce que ma mère ne faisait pas, des câlins, des bisous, lui lire des histoires dans le but de la faire vivre comme une petite fille normale. Aujourd'hui, les choses ont changés, nous ne sommes plus des enfants et ces questions sont en train de me rendre dingue.


Je n'ai plus personne! Ca suffit Siobhan !


Je frappe du poing sur la table en la regardant dans les yeux sans ciller. Ma main tremble et je sens les larmes monter, mais je les refoule comme je le fais toujours, je n'ai plus pleuré depuis des années ... depuis qu'ils ne sont plus là .... J'ai besoin d'air. Je sors sur le perron pour fumer une cigarette, faisant tomber mon sac au sol au passage. Le contenu s'éparpille, une de mes armes, mes cigarette, mon porte feuille et cette photo qui ne me quitte jamais. Une photo de famille, souriante. Un homme, deux enfants et une femme ... J'avais quelques années de moins sur cette photo. Du passé, une autre vie ...
Je m'assois sur les marches pour tirer sur ma cigarette dans la fraicheur du matin, un châle sur les épaules ....


Tapant du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 0:53


    A la vue de cet avis de décès, mes mains se mettent à trembler, comment imaginer que ce puisse être un faux ? C'est aussi rassurant que déroutant, et franchement difficile à comprendre. Comment je pourrais oublier tout ça, nous sommes comme morts pour certaines personnes, ce sera un fait établi, c'est étrange de mourir dans l'esprit de quelqu'un alors qu'on reste en vie dans celui de certains autres...
    Je regarde ma soeur, cherchant à comprendre la démarche, elle est tout simplement en train de ranger ma vie dans une boite pour mieux l'en ressortir ensuite.

    On a l'impression que tu as fait ça toute ta vie S...

    C'est étrange, je ne la pensais pas guerrière, au contraire, je l'aurais imaginée libre, libre et surtout rebelle comme elle l'était dans mon souvenir. Libre de toutes ces contraintes, refuser de vivre dans l'ombre, mais non, elle se terre, j'ai presque l'impression que ça la rassure au final.

    A vivre pour qui ? Pour quoi ?

    Je me demande si elle a pensé à faire tourner son existence autour d'autre chose que la secte au final. Elle en est sortie mais pas comme elle l'entend, aux vues de ce qu'elle vit, elle y est encore en plein dedans, elle l'a tous les jours à l'esprit et leurs mouvements régissent sa vie...

    Alors parle, exprime-toi, ne te sers pas des magouilles de Dieu pour cracher ta colère, fait-le, tout simplement !

    Si elle doit en vouloir à la terre entière pour la perte d'êtres chers, qu'elle le fasse, que ce soit clair une bonne fois pour toute et qu'on arrête de se prendre la tête sur de foutues illusions. Je ne sais pas, mais réagissons! Je ne peux pas la laisser dans cet état toute seule et je m'en veux de l'avoir blessée. Elle fait tomber son sac au passage et n'en n'a que faire. Je me baisse pour ramasser le tout et tombe sur une photo... Celle d'une famille unie, en apparence parfaite, sans doute aurait-elle été la sienne si elle n'était pas ici... Je la garde entre mes doigts et caresse le papier glacé, pensive. Elle avait le sourire, un sourire sincère, chaleureux et fier de sa revanche sur la vie, elle qui lui avait tout prit, lui rendait tout en retour... Je la rejoins, allumant une cigarette à sa suite.

    C'est pour eux que tu te bats ? Ou leur mémoire Sloane...

    Passant mes bras autour d'elle en posant mon menton sur son épaule, dos à elle.

    Pourquoi tu n'as rien dit ? Parce que j'ai des enfants ?

    Et qu'elle refusait de m'inquiéter d'avantage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 1:26

Je sens ma soeur fébrile et on le serait à moins, mais je sais que c'est la seule solution pour les éloigner d'elle et qu'elle puisse reprendre a vie. L'avantage que nous avons, c'est leur vie recluse, il ne s'intéresse pas à ce qu'il y a dehors si ce n'est aux brebis galeuses qui s'éloignent du troupeaux. Je sais de sources sur qu'une fois ces personnes "éliminés", ils n'y prêtent plus attention. Siobhan pourra ainsi retrouver sa maison, ses habitudes sans craindre de représailles et moi, je serais rassurée!

Une bonne partie oui. Tu n'es pas la première pour qui je fais ça.

Je ne sais pas si je pourrais vraiment me libérer de tout ça un jour. Ma soeur semble l'avoir fait sans trop de difficulté et j'en suis ravie pour elle, ça veut dire que même ça, elle pourra reprendre une vie équilibrée avec ses enfants. Oh je sais à quel point un enfant peut vous rendre la vie magnifique, je ne sais pas si je ressentirais ça de nouveau un jour. Mon dernier jour de paix me semble tellement loin, comme si je portais la croix depuis 1000 ans.
Ma soeur a raison, vivre pour qui ? Je n'ai personne, si ce n'est mes amis de la communauté, je m'interdit toute relation depuis des années, depuis ce soir ou j'ai tout perdu, je ne laisse personne m'approcher plus d'une nuit et encore ^^ Siobhan a une raison de se battre, deux même. Deux petits bouts adorable que je rêve de connaitre. Mais son insistance et sa façon de m'attaquer me font monter les nerfs. Elle est douée la petite, très douée, seulement, il faut se méfier de l'eau qui dort. Je suis une fausse calme et si elle n'arrête pas de me chercher, ça va partir au clash. Je m'approche d'elle en tapant violemment sur la table à m'en faire mal à la main.


Ne parle pas de ce que tu ne sais pas Siobhan tu m'entends! Ne me pousse pas à bout.


Je la préviens une fois, la seconde fois, je risque d'être un peu plus dure. Elle ne me connait pas, elle ne sait rien de ma vie alors qu'elle ne parte pas sur ce terrain parce qu'elle risque d'y laisser des plumes. Je préfère sortir, m'éloigner d'elle, de tout ça, prendre l'air, fumer une clope. J'ai envie de hurler, mais je me contente de m'assoir et d'attendre, me calmant doucement avant de sentir ma soeur derrière moi. Ses mains autour de moi me font tout drôle et je ne la repousse pas. Je prends ses mains dans la mienne. C'est le premier vrai contact que nous avons toutes les deux. Le premier depuis 20 ans.


Il n'y a plus "d'eux" Sio', il n'y a plus personne.


Je sens les larmes venir, je ne veux pas pleurer, je refoule encore une fois, comme je le fais depuis ce soir  là .... J'ai tellement pleuré que j'ai l'impression d'avoir été vidé de toutes mes larmes.


Parce que c'est du passé. Parce qu'il n'y a rien à dire. La discussion est close Siobhan.


Embrassant doucement ses mains avant de me lever pour marcher. Il fait froid, je resserre mon châle autour de mes épaules en tirant sur ma cigarette.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 1:37


    Et quand est-ce-que tu commenceras à penser à toi ?

    Je ne sais pas, je demande, elle n'a pas l'air de bien comprendre qu'il est tout aussi important de ne pas s'oublier, elle ne vit que pour la liberté des autres au final, sacrifiant la sienne. Elle n'a rien construit à côté, en tout cas elle n'a pas l'air d'avoir quoi que ce soit d'autre à quoi tenir en dehors de sa vengeance. Je comprends que tout ça l'ait détruite et l'obsède encore aujourd'hui, mais comment pourrait-elle trouver la paix si elle ne lève pas la tête de tout ça ?

    Cache toi derrière ta colère ou ta petite crise d'autorité si tu veux, tu ne me fais pas peur, je te demande pourquoi tout glisse sur toi si facilement, c'est pas toi ça !

    Comment savoir tout ce qu'elle a pu subir et celle qu'elle est devenue ? Mais je ne suis jamais que meilleure dans le bluff, il faut dire aussi que dans le genre j'insiste un peu, j'ai de l'entrainement, oh combien de fois je me suis faite reprendre par les magistrats parce que je la ramenais un peu trop lors d'un procès, mais je sais qu'un jour, on me dira que l'audience est ajournée et je n'aurais que mes yeux pour pleurer !
    Nous retrouvons une certaine forme de sérénité en se retrouvant dehors, l'air frais nous fait autant de bien à l'une qu'à l'autre.

    Non, elle ne l'est pas S, mais je te fous la paix. Si tu as besoin de... D'une épaule, d'une soeur, tu sais où me trouver visiblement ^^

    Lui souriant en coin, elle a su me trouver 20 ans plus tard, alors me retrouver dans l'appartement qu'elle a elle même mis en vente pour la semaine ^^ Manquerait plus que j'ai à déménager pour de bon !
    La porte s'ouvre, et mon bébé en pyjama se manifeste, il est 8 h du matin et toute matinale qu'elle est, ma fille a faim.

    Poussin, il fait froid dehors, rentre. Comment ça se fait que tu sois déjà réveillée ? Tu n'as pas dormi de la nuit...

    La portant dans mes bras pour le câlin du bonjour, à ne surtout pas manquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 2:07

Quand il sera dans un cercueil.

Je suis dure, je le sais, directe aussi, elle est adulte, je ne vais pas lui mentir. Je le tuerais, c'est mon but, pour tout le mal qu'il a fait autour de lui, pour tout le mal qu'il m'a fait. Il a détruit ma vie par deux fois et sans doute beaucoup d'autre, comment je pourrais cesser de le traquer?
Je me suis souvent demandé quelle avait été la vie de ma soeur quand je suis partie. Il ne semblait pas intéressée par elle, je faisais tout pour détourner l'attention sur moi. J'ai toujours protégé Siobhan, j'ai toujours évité qu'il se retrouve seul avec elle. Je ne sais pas de quoi sont composés les souvenirs de ma soeur, elle n'avait que 8 ans quand je suis partie.  Je me demandais même si elle ne m'avait pas oublié.


C'est là ou tu te trompes. C'est moi, je ne suis plus celle que tu as connue.


Qu'on soit clair. J'ai changé, je ne suis plus la même, avant je n'avais aucun repère, j'étais juste une gamine conditionnée qui devait obéir aux ordres et se plier à ce qu'on lui disait. Aujourd'hui,  je me plie aux règles que j'instaure et rien d'autre. Je suis têtue, j'ai la tête dure et c'est sans doute  qui se fait que je me suis relevée durant toutes ses années.
Je la regarde avant de m'éloigner pour aller marcher un peu, j'ai besoin d'air, de réfléchir, de me poser et de remettre de l'ordre dans mes idées. Ma soeur s'occupe de sa fille qui vient de se réveiller.

Pourquoi elle s'est fâché Madame S ? J'ai froid ....


Lui tendant les bras pour se blottir contre elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 2:19


    On a tous la même envie, mais si tu y finis avant lui ? Il a toute une armée à sa disposition, et vous n'êtes qu'un petit groupe.

    Je ne mets pas en doute leur réflexion ou leurs capacités, mais l'union fait la force et la dévotion est bien l'une des puissances les plus redoutables. Comment marchent les sectes ? Simplement au dévouement à une seule et même parole, c'est un mouvement, et si tout le monde suit le même, le reste plis.
    Inutile de juger ses choix, ou sa façon de faire, elle a dû prendre des chemins sans doute très compliqués, et il est difficile de comprendre ce qu'elle a traversé.

    On change tous Sloane, mais justement, il n'est pas trop tard pour changer à nouveau, pour être qui tu veux, et non pas ce que ton combat t'impose d'être. T'en n'a pas marre d'être leur prisonnière, même à l'extérieur ?

    Elle est peut-être libre, mais son esprit tout entier n'est que plein de ces conneries de la secte, et je me demande si elle n'est pas parfois plus dévouée à son combat que certains à Dieu. Mais passons, ça risque de la rendre encore plus dingue et virulente qu'elle ne l'est ^^
    Ma princesse se pointe, pieds nus, dehors, elle va finir par attraper la crève et ce n'est pas le moment !

    Oh pour rien chérie, ce sont des histoires de grands, mais c'est réglé, et je pensais que tu dormais moi ^^

    La prenant contre moi après l'avoir recouverte de ma veste, elle adore quand mon parfum traine un peu partout, alors secrètement, j'en vaporise un peu sur son doudou ou sur sa couette dans sa chambre quand elle est à l'école. Ce sont des petites attentions qui aident à la rassurer, et ce n'est pas une mince affaire !

    Et si on allait se recoucher un peu toutes les deux là-haut avec ton frère ?

    Passant une main dans ses cheveux. Même si elle ne dort pas, je tiens à la rassurer, par une discussion, un câlin, ou je ne sais quoi encore. J'improvise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 2:53

C'est un risque que je prends ma grande.

Je suis lucide sur le fait que je risque de finir avec une balle dans la tête ou pire encore. Quoi que le pire, je pense l'avoir déjà vécu quand j'étais enfants. Petite, je ne comprenais ce qui se passait, pourquoi on était si dur avec moi et les autres enfants de la communauté. Les châtiments corporels, les humiliations, je ne compte plus les heures que j'ai pas enfermées dans le noir. Je ne comprenais pas comment ma mère pouvait accepter ça et quand ma soeur est née, je me suis jurée que jamais elle n'aurait à subir ce que je subissais. J'espère avoir réussi, j'espère qu'elle n'a pas trop souffert. Je n'ose pas lui demander par peur de la réponse.

Je ne suis plus leur prisonnière !

Montant d'un ton en la fixant. Je n'aime pas qu'on me parle de cette manière, qu'on me perce à jour comme elle semble  le faire. Elle est douée, je dois l'avouer, mais je suis la plus  âgé, elle fait ce que je demande sans discuter. C'est bizarre, mais je ne suis pas sur qu'elle pense la même chose que moi pour le coup ^^ Je la sens légèrement têtue la demoiselle!

Non, il y a des drôles de bruit dans cette maison, ça fait peur.

C'est une vieille maison, très différente de celle ou elle vit avec Siobhan. Il faut qu'elle voit ça comme des vacances à la campagne.

Oui si tu veux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 3:02


    Mais maintenant tu as à nouveau à perdre...

    Nous. Qu'elle se donne corps et âme à sa quête, je le comprends, elle n'avait plus rien ni personne à perdre, mais maintenant que nous sommes là. Je sais qu'on peut former une famille tous les quatre. Ce sera une famille un peu bancale mais qu'importe, après tout pourquoi pas ! Tout est possible, nous sommes sorties d'une secte, alors pourquoi pas ça ? Comment pourrions nous avoir une vie plus atypique que celle que nous avions eu enfant ? Malgré le bourrage de crâne incessant, nous avons réussi à nous faire notre opinion propre, une vie sociale acceptable et à devenir des gens biens !

    Alors pourquoi tu t'énerves ?

    Très calme, je viens de la percer à jour et mon regard fini de percer le peu de patience qu'il lui restait ! Je sais que je peux être odieuse parfois, ou dure à canaliser, et même insistante au besoin, Mark préférait ne pas me mentir trop longtemps, je ne pliais jamais, alors il abdiquait tout de suite et nous gagnions un temps fou ^^

    C'est juste le bois qui craque mon ange, c'est rien. C'est une vieille maison tu vois, c'est un peu comme... une aventure à la campagne. Toi qui rêvais de voir des canards, il y en aura peut-être, et pourquoi pas des poussins ? ^^

    Lui souriant en la couchant près de son frère, je m'installe juste à ses côtés et caresse son front du bout du doigt pour l'endormir. C'est radical comme méthode...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 14:28

Je la regarde dans les yeux. Ses paroles me touchent, elle ne sait pas à quel point. Je suis assez froide au premier abord, je ne montre pas facilement ce que je ressens, mais ça ne veut pas dire que je suis insensible bien au contraire. Je prends les choses beaucoup trop à coeur, je les garde en moi, j'intériorise et ça finis par exploser, mais je vais devoir apprendre à les faire sortir pour ma soeur, parce que j'ai besoin d'elle. Je passe ma main sur sa joue, tendrement.
Mais elle est teigneuse! Je ne m'en souvenais pas! Mais alors elle met du niveau je dois l'avouer. Elle arrive à me faire passer de la tendresse à la colère. Chapeau ma soeur!

Mais je m'énerve pas!


Si là je m'énerve, mais c'est elle qui m'énerve aussi à me chercher là ! Y'en a avec qui j'ai beaucoup moins de patience qu'on soit clair! Bousculer les personnes en face de moi ne pose pas vraiment de soucis si c'est pour leur faire entendre les choses. Je ne suis pas méchante, je pense être juste, je n'ai peut-être simplement pas les bonnes méthodes.

Ah oui cool! Et on pourra jouer avec la balançoire? Je l'ai vu là-bas!

Elle l'a repéré par la fenêtre. C'est une balançoire rustique, faite avec des pneus. Nous avons déjà accueilli des enfants ici et je dois avouer que parfois quand j'ai envie de réfléchir, j'aime bien aller  me poser dessus et me balancer, ça m'apaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 14:42


    Sa façon de partir au quart de tour me faire sourire, tendrement. C'est un trait de caractère que je ne lui connaissais pas, apparemment sous-jacent et il se trouve que j'ai le même, où on va avec ça ? Je ne comprends pas comment on a pu se passer l'une de l'autre si longtemps. Mais elle était partie et même si je lui en ai voulu autant qu j'ai pu être malheureuse, j'ai fini par comprendre qu'elle était mieux dehors que dedans avec moi.
    Je n'aurais pas pu lui imposer de rester pour moi, ça n'est pas son rôle, ce n'était pas à elle de me protéger, après tout, c'était simplement ma grande soeur. Certaines vivent très bien l'une sans l'autre, mais moi j'en ai manqué. Et puis j'ai rencontré Mark, et je me suis dis qu'à regretter ma famille, il valait mieux que je ne l'oublie. J'aurais moins mal à la chasser de mon esprit plutôt qu'à vivre avec son fantôme.

    Alors c'est plutôt bien imité.

    Je vais l'énerver, je le sens, mais c'est mon rôle après tout non ? Elle adore ça ^^ Je ne pense pas être de celles qui sont les plus intrusives. Je pose des tas de questions, mais après tout c'est de bonne guerre non ?
    Je retrouve ma fille, ma fille qui ne jure que par ce qu'on lui interdit, à croire que c'est une façon de vivre que je vais devoir contrer plus tard, elle est d'une intelligence rare, alors que tout le monde la condamnait déjà de par son retard scolaire. Elle n'a pas de retard, simplement une flemme légendaire et une capacité de concentration dont elle n'use que pour ce qui lui plaît. Elle a tout simplement un esprit différent et peu scolaire, elle n'est pas idiote pour autant, au contraire.

    On pourra chérie.

    L'embrassant tendrement sur le front, avant que son petit frère ne se réveille à son tour et ne lui jette un coussin pour lancer les hostilités, ce gosse ne sait pas rester en place, il faut qu'il vienne l'embêter, c'est plus fort que lui.

    Lé fé plus dodo Evan, lé fait la bagarre ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 16:06

D'accord. Ma soeur est une petite joueuse. Elle est taquine, déjà dans mon souvenir, elle était espiègle, elle s'intéressait à tout, elle posait beaucoup de questions, chose qui n'était pas bien vu. J'y répondais comme je pouvais, c'était difficile sans information extérieure. J'ai toujours su qu'il y avait un autre monde que celui dans lequel nous étions enfermés, j'ai compris très vite en lisant l'unique journal que nous avions, que les choses se déroulaient autrement dehors. Dieu prenait les exemples néfastes du journal pour nous faire comprendre combien le monde extérieur était dangereux. Quel con ! Le danger c'était lui et tout le monde était assez naïf pour ne rien voir!

Là, tu vas vraiment finir par m'énerver Siobhan!


Je la préviens. Ma patience est grandement limité, elle ne semble pas s'en rendre compte, mais elle risque de vite le comprendre si elle persiste à jouer ce jeu là avec moi. Je suis encore sa grande soeur que je sache! 10 ans d'écart, ce n'est pas rien.
Je la laisse avec ses enfants, ils vont sans doute avoir des questions, Sacha est assez grande pour comprendre que tout ce qui se passe n'est pas normal. Evan est plus petit, plus insouciant et très turbulent apparemment.


Mais Evan ! Je veux pas me battre!


Elle lui lance elle aussi un coussin avant de se mettre contre sa mère comme un rempart. J'aime cette relation, ça me rappelle des souvenirs ... Mes enfants .... La vie de famille. C'est tellement loin tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 16:22


    Ne prononce pas mon prénom comme si tu me condamnais, l'avocate, c'est moi.

    Je vais réussir à avoir le dernier mot ! Comme quand j'étais petite ! Il n'y a que quand nous étions toutes les deux et sans témoins que j'osais être moi-même, et j'ai fini par oublier qui je suis. Oh je ne gagnais jamais, mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Je n'ai jamais eu la gloire, Sloane décidais de qui avait le dernier mot et point barre, j'avais 10 ans de moins, je me taisais, c'est tout. Elle avait 10 ans de plus, soit autant de raisons de ne pas me laisser avoir le dessus ^^

    Les enfants jouent ensemble comme si tout était normal, moi qui me fait un sang d'encre... Je me demande comment ils parviennent à s'adapter aussi vite, ça me fascinera toujours. Sacha a très vite trouvé ses marques à la maison, elle est toujours angoissée, mais ses habitudes sont tenaces, à croire que ça la rassure. Je suis pour, je me dis que plus vite elle se sentira chez elle, plus vite elle avancera dans la vie. Elle a tellement à reconstruire...

    Alors moi lé gagné chevalier !

    Evan, doucement ta soeur bébé !

    Je ris en la serrant contre moi, un bras fermement passé autour d'elle pour la protéger, j'adore quand elle fait ça, je me sens importante, utile, aux yeux d'une petite fille, surtout au passé aussi difficile que Sacha.
    Je l'embrasse dans le cou et lui donne secrètement la tétine de mon fils, celle sans laquelle il ne peut pas vivre ^^

    T'as l'avantage ma puce ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 16:53

Et moi je suis l'ainée, alors tu fais ce que je te dis et tu te tais.

Ah oui, j'ai développé un léger côté autoritaire que je n'avais pas vraiment à l'époque ou en beaucoup moins prononcé. Sio était obéissante petite, je n'avais pas besoin de me fâcher, ou très rarement. On passait notre temps ensemble toutes les deux, c'était difficile à comprendre pour nos parents, pour tout le monde d'ailleurs. Je m'en foutais, il n'était pas question que je les laisse embobiner ma soeur avec leur conneries, alors je la prenais tout le temps avec moi. Aujourd'hui, elle est grande et indépendante, ça me fait tellement bizarre.


Non moi je suis une princesse, pas un chevalier^^


Ah oui, la différence est importante! Ma soeur a une petite famille parfaite, je suis heureuse pour elle même si je sais maintenant qu'il lui manque l'homme qu'elle aime. Elle est jeune. Elle ne l'oubliera pas, mais elle pourra refaire sa vie j'en suis sur. Je suis tellement fière d'elle.


Et puis c'est moi qui ait gagné^^


Brandissant sa tute en se levant, debout sur le lit, toute fière d'avoir l'avantage. Il y a longtemps qu'il n'y a pas eu autant de vie dans cette maison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 17:02


    Et je suis majeure alors je fais ce que je veux.

    Va le dire à papa et maman si tu oses ! J'ai l'impression de retrouver ma grande soeur comme je l'aurais connu si nous avions eu une vie normale. J'entends par là d'avoir vécu dans un pavillon, de s'être levée à l'aube le matin de Noël avec des yeux grands comme des billes, être parties en vacances à la plage l'été et de se disputer comme toutes les ados à un certain moment, pour une bêtise de garçons ou de brosse à cheveux subtilisée... Mais tout ça...

    Mes enfants sont très proches l'un de l'autre. Evan comprend Sacha comme étant sa soeur à part entière, il ne fait encore aucune différence avec la raison biologique de sa filiation ou non, elle est là, vit sous son toit et lui fait un bisou à chaque fois qu'il le demande, elle est sa soeur, ça ne va pas plus loin que ça, et j'en suis très heureuse. Il est en grande partie la raison de l'intégration si rapide de ma fille...

    Une princesse au fort caractère, une princesse rebelle ma chérie ^^

    Lui souriant en la serrant contre moi, il fait tout sauf chaud ici, mais je m'estime heureuse, après tout, vu le look de ma soeur, on aurait tout aussi bien pu atterrir dans une ZAD sans eau courante ^^

    Mais non pas ma tuuuuuuute ! Lé pas juste !

    Il se jette sur elle pour la bombarder de bisou dans l'espoir de lui faire lâcher prise, il est intelligent mon fils, et c'est un séducteur né, tout comme son père, et à le faire voir, ou le voir vivre tout simplement, il a tout pris de lui... De ses grands yeux clairs à son caractère têtu et battant.

    Maman, l'aide moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Sadler

Siobhan Sadler

Messages : 825
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 17:43

Tu es majeur et tu .... Tu me fatigues! Voilà !

Levant le bras en abdiquant. C'est bon, elle a gagné, de toute façon, elle aura le dernier mot que je le veuille ou pas. Je ne pensais pas tomber sur une jeune femme aussi têtue, mais si, elle est bien là, ma petite soeur butée et caractérielle! Je ne sais pas comment va se passer la suite de notre relation, j'arrive 20 ans après, je ne peux rien demander et accepter ce quelle me donne. Je sais au moins que je peux prendre soin d'elle comme j'aurais dû le faire il y a des années, même de loin, elle ne sera jamais seule.


Oui mais princesse quand même!


Oh elle est têtue, y a pas de doute possible la dessus. Elle est petite, c'est mignon, mais adolescente, ça risque d'être une autre histoire. Je sens qu'elle va rire ... ou pleurer, je ne sais pas trop en fait! On fait des enfants pour le meilleur et pour le pire.


Fallait pas m'embêter!


Sautant sur le lit en rigolant alors que son frère lui fait des bisous pour l'attendrir, je les entends rire d'ici, ça me réchauffe le coeur. Sacha saute du lit, pieds nus, pour courir à la fenêtre la tute en l'air dans sa main.


Allez saute Evan si tu la veux!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

Siobhan Lane

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   Dim 18 Oct - 17:54


    Je croyais que tu me suivais, tu aurais dû le savoir ça aussi, non ? ^^

    Je suis mesquine, tout le monde le sait, je ne suis pas de ces femmes qui attendent que ça leur tombe dessus, je suis maman et célibataire, alors j'ai dû apprendre à répondre, et surtout à me méfier. Mais c'est ma soeur, aussi bizarre soit-elle, je ne comprends pas comment on a pu se retrouver 20 ans plus tard. Pas que je l'ai oubliée, mais je m'étais faite une raison, histoire de moins souffrir, tu parles, elle est têtue ma soeur, et plus que de raison !
    Mes enfants sont en train de jouer comme s'ils étaient frère et soeur et avaient toujours vécus l'un avec l'autre, ça me fait plaisir de les voir comme ça et me permet d'oublier un peu mes doutes, l'espace d'un instant...

    FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un fantôme ... Une ombre ... comme tu voudras.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» A l'ombre d'un grand chêne...rêverie
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Flash Back-
Sauter vers: