One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les années n'effacent pas les efforts fournis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Lane

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Dim 12 Juil - 0:28


    J'ai enfin retrouvé la trace de ma fille, Siobhan, une jeune avocate brillante, c'est tout ce que j'en sais pour le moment. Elle plaidait à Londres, où elle jouissait d'une réputation très honorable, la meilleure dans son domaine. Après avoir fait quelques recherches sur la secte ayant enrôlé mon ex-femme et mes enfants, je me suis rendu compte que ma fille n'en faisait plus partie, elle ne portait pas le nom de son gourou, c'est déjà ça, ma femme en revanche... Tout ça m'a prit des années. Des années aussi pour savoir où se trouvait ma fille, si les informations sur sa profession d'avocate étaient faciles à trouver, elle n'en n'était pas moins douée pour cacher sa vie privée. Son ancienne adresse n'était plus valable, ayant bien pris soin de verrouiller tout ce qu'elle pouvait faire de sa vie personne. Trouver une adresse à Miami m'avait prit moins de temps cependant, peut-être parce que les lois américaines comportaient quelques failles ? La corruption marche toujours et c'est un fabuleux outil pour trouver ce que l'on cherche depuis assez longtemps pour se dire que les voies légales ne mènent finalement à rien.
    Elle travaille ici, au grand palais de justice de Miami, aux côtés du procureur Keller, un as dans son domaine. Je me demande encore ce qui l'a poussé à changer de vie, et de continent d'ailleurs... J'ignore tout de sa vie si ce n'est sa profession. La dernière fois que je l'ai vu, je n'aurais même pas su lui donner d'âge, mais je me souviens encore très bien de son visage, et de ses magnifiques yeux bleus, hérités de sa mère.
    J'ignore si le culot marchera, mais je dois le tenter, on ne sait jamais. J'ai pris rendez-vous avec elle, spécialiste dans les affaires impliquant les enfants, je la reconnais bien là-dedans, aussi speed qu'altruiste, et rebelle... Elle l'était du moins toute petite, au final elle ne connait rien de moi, je suis un total étranger pour elle.
    La secrétaire m'annonce comme étant arrivé et patientant dans le couloir. Quand ses talons résonnent sur le marbre, je me lève, et lui fait face.

    Bonjour Siobhan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Dim 12 Juil - 1:14

Je bosse toute la journée, et je pense que je vais rentrer tard vu tout ce que j'ai à faire. Les journées ne sont pas assez longue, surtout après une soirée avec Sara! Ma meilleure amie est une fêtarde et j'en ai fait les frais hier. Petite soirée téquila, rentrée à 3 heures du matin, levée à 7 heures, tout ce qu'il y a de plus normal^^ Je me dope au café depuis ce matin, j'ai des dossiers à travailler et de nouveaux à recevoir, je n'arrête pas. J'aime mon métier, j'ai un peu de mal à m'adapter au système Américain, mais je vais m'y faire. Tout va plus vite ici, trop vite, personne ne prend le temps de rien, c'est exactement la même chose dans le boulot, tout se passe très vite.
Je prends une tasse de café avant de recevoir mon prochain rendez-vous, je ne sais pas trop de quoi il s'agit, mais je suis ouverte à toutes les affaires. Je ne les accepte pas toutes, j'en confie certaines à des collègues que je juge plus compétant. Je vais moi-même réceptionner mon prochain peut-être futur client, mais je reste sans voix en voyant la personne devant moi. Je ne pensais pas le revoir un jour ... Pas ici en tout cas.


Bonjour .. Suis moi.


Je reste froide, comme lui. Mon père .... Je devais avoir quoi 15 ans, 16 ans, la dernière fois que je l'ai vu. Je ne sais pas quoi penser de lui. Ma mère m'a toujours dit qu'il nous avait abandonné, mais c'est lui qui est revenu vers moi la première fois, il m'a donné une autre version, mais je n'ai jamais pu le revoir. J'aurais aimé pourtant à l'époque, mais apparemment il n'a pas voulu. Il savait ou j'étais pourtant. Je ferme le bureau derrière nous, lui faisant signe de s'assoir.


Qu'est-ce que tu fais ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lane

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Dim 12 Juil - 1:26


    Ma fille a l'air pragmatique, en tout cas si on en juge la perfection de son planning. Je l'ai connue moins ordonnée dans sa tête ^^ Une petite artiste, qui adorait peinturlurer les murs de sa chambre. Combien de fois avait-elle fini au coin pour avoir peint sur la tapisserie ? Sa mère et moi l'avions pourtant avertie plusieurs fois que ce n'était pas à recommencer. Mais elle est têtue, je crois qu'elle l'est encore. Aux vues de sa démarche déterminée quand elle vient me chercher, j'imagine qu'elle est du genre à laver son linge sale en privé, c'est bien ma fille, aussi discrète et froide au premier abord que je peux l'être. Le charme à l'anglaise.
    Je la suis, elle nous enferme dans son bureau, c'est en tout cas la réplique exacte de tout ce qu'on peut voir dans les séries américaines étant prohibées dans la communauté que fréquente encore sa mère. Pas d'image de l'extérieur, aucun livre non examiné et lu auparavant par le gourou... C'est une dictature, un endoctrinement sans fin, c'est tout simplement un enfer dont on ne se sort pas seul...

    Si tu savais le temps que j'ai mis à te retrouver Siobhan, les ressources que j'ai dû mettre en oeuvre pour te localiser... Autant tu es brillante et médiatisé de par ta place d'avocate, autant ta vie privée est on ne peut mieux gardée. De qui tiens-tu ces méthodes ?

    Tentais-je de plaisanter. Mais je crois que l'humour, tout comme moi, n'est pas son trait de caractère le plus développé ^^ On va tenter de le faire autrement...

    J'avais envie de te voir, ou besoin, je ne sais pas trop encore. Je vois que tu as réussi. Comment as-tu pu sortir de tout ça ? Par quel moyen ? Et pourquoi ta mère y est encore ?

    Trop de questions tuent les questions mais voilà 20 ans que je n'ai pas revu ma fille, pourtant je la reconnaitrais entre milles...  Elle n'a pas vraiment changé au fond, elle est telle qu'elle l'était ado, déterminée, apparemment sûre d'elle. Mais j'imagine que tout ça n'est qu'une façade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Dim 12 Juil - 1:47

Mon père, je l'ai caché dans un coin de ma tête, c'était la meilleure manière de gérer son absence. Petite, je me demandais souvent comment serait ma vie si il était là, si il ne nous avait pas abandonné, j'aurais sans doute été plus heureuse, je n'aurais pas eu à subir tout ce que j'ai subi en étant dans cette secte. Mais je sais aussi que revenir sur le passé n'apporte rien de bon, alors j'ai avancé. Sans lui, sans ma mère, sans personne, uniquement avec Ethan, puis avec Evan et aujourd'hui avec Evan et Thylane. Ma vie se fait autour de mon travail et des enfants ... ah oui, de Mica aussi accessoirement^^
J'invite mon père à s'assoir, je ne comprends pas sa présence, pourquoi? Pourquoi maintenant et comment m'a-t-il trouvé? J'ai toujours prit soin de protéger ma vie privé, pour ne pas qu'on me retrouve, je suis peut-être parano, mais je préfère qu'on ignore tout de ma vie privé.


De mes ressources personnelles, mais apparemment, elles ne sont pas suffisante, je vais penser à les renforcer.


J'ai longtemps eu peur que notre gourou me retrouve, qu'il ne me fasse payer ma fuite. Je devais être sa femme, j'étais sa favorite, ça me rend malade rien que d'y penser.


Je me suis mariée ... Pourquoi toutes ses questions? Qu'est-ce que tu veux papa?


Je ne le connais pas, le mot papa m'est étranger, il sonne de manière étrange quand je le prononce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lane

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Dim 12 Juil - 1:55


    Ce n'est pas la peine, crois-moi même le plus courageux aurait abandonné. J'ai passé plus de 10 ans à trouver une adresse, alors un curieux...

    Je suis son père, il est normal que je mette tout en oeuvre pour la retrouver non ? Toute petite, je ne sais même pas si elle est encore en mesure de s'en rappeler, nous étions très proches. Elle était ma fille aînée, la seule que j'avais d'ailleurs, et son frère est venu compléter tout ça. Sa vivacité d'esprit m'a toujours comblé de fierté, dès le plus jeune âge elle prenait plaisir à apprendre, tout et n'importe quoi, surtout les bêtises, mais sa façon de raisonner m'avait toujours beaucoup impressionné. Je ne suis qu'à peine surpris de savoir qu'aujourd'hui elle a si bien réussi. Têtue et déterminée, c'était ce qui la caractérisait le mieux. Fragilisée, c'était surtout ce que j'avais retenu de la seule fois où je l'avais croisée étant adolescente, sans avoir pu y donner suite et je le regrette amèrement.

    Ne te méfie pas de moi ma fille, je ne te veux aucun mal, juste me rattraper, essayer. Les circonstances ont fait que je n'ai pas pu t'approcher plus tôt, mais l'envie ne de le faire n'était pas en cause, crois le bien.

    Lui adressant un léger sourire en coin dont j'ai le secret. Je ne sais pas ce qu'elle a pris de moi, mais pas mal de choses on dirait, à commencer par sa lucidité...

    Tu es donc mariée ? J'imagine que tu as aussi des enfants, et moi des petits enfants...

    Cherchant d'un oeil distrait à apercevoir quelques photos sur le bureau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Dim 12 Juil - 23:26

Je ne sous estime jamais la volonté d'une personne.

Je le sais parce que je suis tenace, quand je veux quelque chose, je l'obtiens et je sais que certaines personnes n'ont aucune limite. J'ai longtemps eu peur que mon gourou me retrouve, alors je me suis cachée, j'ai tout fait pour bloquer tout accès à ma vie privée. En dehors des affaires que je plaide et de la renommé de mon métier, je ne dévoile rien.
Je n'ai que très peu de souvenir de mon père, il nous a quitté quand j'étais petite, j'ai des bribes de souvenirs, des souvenirs heureux, peut-être les derniers que j'ai eu avant la naissance de mon petit frère.
Je ne sais pas pourquoi il est là, pourquoi maintenant, plus de 20 après notre dernière rencontre. A l'époque, j'aurais voulu qu'il m'aide, qu'il me fasse sortir de cet enfer, mais il est parti, il ne m'a plus recontacter. Je ne sais pas pourquoi. J'ai fais sans lui.


Pourtant tu as su me retrouvé il y a 20 ans. Pourquoi ne pas avoir donné suite? Pourquoi maintenant?


Peut -être parce que je suis reconnue, que je ne suis plus une enfant perdue comme je l'étais à l'époque, je suis plus intéressante maintenant que ma vie est faite. Je ne sais pas, je me pose des questions.


Je ne le suis plus et oui tu as un petit fils et bientôt une petite fille.


Je vais adopter Thylane, c'est décidé, j'ai fais toutes les démarches et j'attends qu'elles soient validées pour le lui annoncer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lane

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Dim 12 Juil - 23:37


    Et tu fais bien, celle des parents sont redoutables.

    Je suis père, et je n'ai jamais pu oublier le rôle que j'avais à remplir auprès de Siobhan, pour autant, je n'en n'ai jamais eu l'occasion passées ses premières années. J'ai eu un vague espoir moi aussi une fois l'ayant retrouvée, mais il se trouvait que je n'avais aucunement les armes pour me battre contre la "communauté", pas sans risques en tout cas. Je ne sais pas ce que j'aurais fait si mon ex-femme ou bien ma fille avaient eu à pâtir des représailles allant en premier lieu à mon encontre...

    Parce que pour être franc, ils te menaçaient, toi et ta mère. Si je persistais, ils auraient fini par agir. Autant que je puisse me défendre de vouloir te faire du mal, je préférais savoir que tu souffrais de mon absence plutôt que de moins de libertés. Je sais comment fonctionne la secte à présent, et je sais que j'ai fais le bon choix.

    Appuyant mes propos d'un signe de tête. Si je l'avais récupérée, ils n'auraient pas hésité à la retrouver, ou à faire payer mon ex-femme pour tout ça. Choisir entre son père et sa mère est intolérable, je ne voulais pas l'imposer à ma fille, alors j'ai fais ce choix pour elle, en me jurant d'essayer de l'en sortir.

    Quand j'ai voulu reprendre contact, tu avais quitté la secte, et j'avais perdu ta trace... Quant à maintenant, j'estime avoir bien trop attendu, tu es adulte, j'ai beaucoup de temps à rattraper. Mais il te revient le choix d'accepter de me voir ou pas...

    Je suis très pragmatique, trop sans doute, je suis dans la finance, il n'y a pas la place à quoi que ce soit d'autre dans ma vie que le rationnel et le concret. Alors un gourou et des idéaux spirituels... ^^

    Oh tu es... enceinte ? Est-ce-que tu accepterais que je les rencontre ?

    Accentuant d'un regard mon étonnement, elle n'a pas les formes d'une femme enceinte, encore moi assez pour savoir s'il s'agit d'une fille ou d'un garçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Lun 13 Juil - 0:08

Je le sais.

La volonté et l'espoir, c'est tout ce que j'avais quand Eva, était malade, je ne pouvais me raccrocher qu'à ça. Je suis plutôt pragmatique en général, mais la maladie de mon fils à tout fait voler en éclat. J'ai tourné le dos à la religion après avoir quitté la secte, je ne voulais croire qu'en Ethan et en moi, c'était déjà beaucoup. Et puis avec la maladie de mon fils, je me suis surprise à prier, à prier pour qu'il s'en sorte, pour qu'on le guérisse, je ne sais pas si c'est une coïncidence, mais il va mieux.


Il nous a toujours menacé papa. J'aurais été mieux avec toi.

J'aurais été plus heureuse c'est une évidence, je ne le connais pas, mais je le sais. J'aurais été plus heureuse n'importe ou que la dedans. Très peu de personne sont au courant de mon passé, je n'en parle pas, même mon fils ne le connait pas.  Ca l'aiderait sans doute à comprendre certaines de mes réactions, mais pour le moment, je ne me sens pas capable de tout lui déballer.


Tu es là non ^^


N'osant pas lui dire qu'au fond, je suis heureuse de le voir. Je ne sais pas si nous pourrons rattraper le temps perdu, mais j'aimerais le connaitre, essayer au moins.


Non. Je tente d'adopter une petite fille que j'ai prise en famille d'accueil, normalement ça devrait se faire assez vite. Je ne sais pas .... Est-ce que tu comptes rester ou te volatiliser comme la dernière fois?


Je ne veux pas l'impliquer dans ma vie si il doit repartir, je ne me sens pas capable d'un échec sur ce plan la.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lane

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Lun 13 Juil - 0:18


    Et d'après ce que je sais, il aurait été bien plus que capable de mettre ces menaces à exécution, ta mère et toi n'étiez que des pions pour lui, comme tous les autres. Sans valeur, la pitié n'est pas de mise.

    Autrement dit, il n'aurait pas hésité à les liquider pour faire un exemple. Que ma femme soit la sienne à présent n'aurait rien changé non plus. Ces hommes n'ont d'amour que pour eux même et leur propre intérêt, il n'aurait pas mit longtemps à trouver une remplaçante. Je refusais de prendre le risque, que je l'ai quittée ou non, je tenais encore à ma femme. On n'oublie pas quelqu'un qu'on a aimé au point de lui faire un enfant.


    Je prends donc ça pour un oui, et j'en suis très heureux. Je sais qu'il te faudra du temps mais considère au moins la question de savoir que j'ai fais tout ça dans le souci de te préserver, sans doute un peu maladroitement...

    Je le reconnais, je ne savais pas comment m'y prendre et j'aurais dû le faire autrement et surtout avec un peu plus de conviction. Mais les menaces étaient à prendre au sérieux. Agir ou pas, je me demande encore si j'ai fais le bon choix, aujourd'hui, elle n'a plus besoin de moi, ni de personne visiblement. Elle est bien ma fille. Indépendante et déterminée, très professionnelle, mais lui dire ça comme ça n'est sans doute pas fait pour lui plaire...

    Adopter... C'est un geste très honorable, je vois que tu tiens ça de ta mère. Et ton compagnon, il est aussi impatient que toi ?

    Elle doit être en couple pour adopter, en tout cas je l'imagine, je ne sais pas trop comment imaginer sa vie, elle est tellement secrète !

    Non, je te promets de rester cette fois, si tu me le permets ma fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Lane

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   Lun 13 Juil - 2:04

Je sais tout ça papa, j'ai grandi là-bas^^

Je sais qu'il était sans pitié, qu'il n'y a que lui qui comptait, lui et l'argent qu'il pouvait se faire sur le dos de tout le monde. Je ne comprends pas comment ma mère a pu être aveugle à ce point, comment elle a pu se laisser embobiner et épouser cet homme, ça me dépasse. Elle en était arrivé au point qu'elle avait accepté que j'épouse à mon tour mon beau-père. Quelle mère peut faire ça?
J'écoute mon père et je ne vois pas pourquoi je mettrais en doute sa sincérité. Je ne sais pas quoi penser de lui au final, mais j'ai envie d'apprendre à le connaitre. Toute mon enfance, j'ai manqué d'un père digne de ce nom, mais je pense qu'a n'importe quel âge nous avons besoin de nos parents.

Je l'adopte seule.

Mica n'est pas pour mais ça m'ait égal, je ne peux pas la laisser partir, pas parce que j'ai pitié, mais parce que je l'aime cette gamine, je me suis attachée à elle très vite et puis elle me le rend bien. Biensure qu'il peut rester. J'esquisse le premier sourire de notre rencontre pour le lui confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les années n'effacent pas les efforts fournis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les années n'effacent pas les efforts fournis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Quel a été le meilleur jeu de plateau auquel vous avez joué pendant l'année 2009-2010 ?
» Actualités JdR fin d'année
» [Vends] Bornes d'arcade années 80
» Bonne et heureuse nouvelle année !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Palais de Justice & Commissariat-
Sauter vers: