One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En un tour de main, passer de maître à otage

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 2:09

Je suis une très bonne joueuse et si j'étais un homme ça passerait très bien, sauf que je suis une femme et qu'une femme n'a pas le droit de faire un tel affront à un homme, surtout si puissant. J'ai gagné sa voiture à la loyale, ce n'est pas comme si je l'avais volé, mais ça n'a aucune importance, l'humiliation qu'il a senti est plus forte que tout. En même temps, il fallait dire non si il avait peur de moi!

Chercher les petits.


Je ne lui en dis pas plus, je dois y aller seule, c'est la condition et Tony a le sang chaud, je ne veux pas qu'il risque quoi que ce soit, autant que je fasse ça seule. J'ai déconné à moi de rattraper. Je file à l'adresse indiquée, un hangar dans un coin paumé que même mon gps a du mal à trouver. Je suis complètement en panique, je ne sais pas ce qui m'attend, mais je suis prête à tout pour mes enfants. La première chose qui me saute aux yeux quand j'arrive se sont mes bébés en pleur et je me précipite vers eux.


Je suis là mes chéris ... C'est finis ok ?


Les embrassant à tour de rôle en glissant ma main dans leur cheveux. J'ai pensé à leurs inhalateur et je leur en donne une bouffée à chacun, au cas ou, mieux vaut prévenir que guérir.


C'est moi que vous voulez non ?


M'approchant du ravisseur de mes enfants en le regardant dans les yeux. J'aurais juste envie de l'étrangler de mes propres mains là !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

Guest Star

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 2:18


    Ces mômes braillent depuis qu'ils sont ici. Ce grand espace vide résonne et me donne simplement envie de les étouffer. Mais ils ne seraient plus une monnaie d'échange, alors je tente de prendre sur moi. Ils sont aussi insupportables que leurs propres parents ! Je ne supporte pas le cartel Manzonni mais comme tout le monde, il faut faire bonne figure pour ne rien risquer. Mais cette femme... Je me dois de lui faire payer son affront. Personne n'ose ce genre de comportement face à un Antelini. Je ne comprends même pas que ça ait pu lui passer par la tête. Quelle femme oserait affronter un homme dans un cercle de jeu ? N'a-t-elle jamais entendu parler de la bienséance ?

    Maman lé veut pas tu partes sans nous ! Fait la promesse des chevaliers !

    Son petit garçon, levant les bras vers elle en toussant comme sa soeur. Ils ne parviennent pas à se calmer et j'ai dû les enfermer dans un parc pour qu'ils ne se carapatent pas ! Garder un oeil sur des gnomes du genre est un enfer sans nom ! Eux non plus n'ont pas été élevés ?!

    Toi et ma voiture espèce de garce !

    L'attrapant par les cheveux avant de la balancer sur une chaise où mes hommes la menottent en serrant comme il se doit. Je tourne autour d'elle, le visage illuminé par la victoire grandissante.

    Jusqu'où te penses-tu prête à aller pour eux ? Entends-les... Je te propose un deal, une étape à la fois, un pas pour eux vers la liberté à chaque sacrifice que tu feras. Quand c'est trop pour toi tu dis stop, advienne que pourra... Tu es prête à commencer ? Où est le lâche qui te sert de mari ?

    Lui assénant une gifle du revers de la main qui lui entaille la joue avant d'ouvrir un malle contenant tout un tas de moyens de la faire flancher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 2:34

Je n'imagine même pas dans l'état que sont mes bébés, ils ne me quittent jamais, je suis toujours à la maison, alors je les mets un peu à la garderie, deux fois dans la semaine, mais c'est vraiment parce que bientôt ils vont rentrer à l'école et que je veux qu'ils voient d'autres personne que moi ou leur père, ou leur entourage proche. Mais sans moi, ils sont perdus. Leurs pleurs me rendent dingue.


Promesse de chevalier mon amour. Vous aussi vous allez me faire une promesse. Vous vous tournez et vous regardez le mur là bas d'accord? Jusqu'à ce que je vienne vous chercher. Je serais juste derrière. Je vous aime.


Je les embrasse une dernière fois. Je ne sais pas ce qui va se passer, mais je ne veux pas qu'ils assistent à ça, je ne suis même pas sur qu'ils écouteront ce que je leur dis. J'ai peur, mais je ne dois pas leur montrer, je dois les rassurer.
Je me retrouve assise et menottée sur une chaise, je tremble de tout mes membres quand il m'expose son plan pour libérer. La gifle me fait monter les larmes sans que je ne les laisse couler, j'en ai vu d'autre quand j'étais gamine. Il ignore à quel point je peux être dure.


Vous le savez très bien et vous savez ce qu'il vous fera si vous faites du mal à ses enfants.


Les méthodes du cartel, tout le monde les connais et personnes ne veut y être confronté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

Guest Star

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 2:43


    Mais nous lé punis ? Mais pourquoi ?

    Toujours ces satanées questions ! Sérieusement, ils ont de quoi rendre dingue le plus sain d'esprit ! Ils en sont à combien par jour ? Ils ont des quotas à respecter ou comment ça se passe ? Il paraît que la curiosité est un signe de développement encourageant, ils sont super développés, pas de problème de ce côté là !
    Ils finissent néanmoins par faire ce qu'elle leur demande, en boule l'un contre l'autre dans un coin du parc, face au mur. Je ne sais pas combien de temps ils tiendront mais ce n'est pas mon problème, les séquelles seront une punition supplémentaire pour avoir osé me défier, c'est à moi de lui apprendre comment une femme doit se tenir apparemment !

    Parce que tu oses me menacer en plus ?

    Attrapant une corde dans la malle que j'enroule autour de mon poing en laissant l'extrémité se balancer dans les airs et finir par atteindre son visage. La corde est tellement épaisse qu'elle cogne son corps dans un bruit mat. Le bras pour commencer, puis le ventre, et enfin ses poignets, déjà largement entamés par le serrage des menottes.

    On va commencer. Ceci n'était qu'un échauffement. Tu auras le choix entre chaque coup de subir encore ou de battre en retraite et à ce compte-là, la liberté de tes enfants serait sérieusement remise en doute. L'issue risque d'être fatale si tu t'entête. Tu m'as retiré ce que j'avais de plus cher, à moi, tu comprends où je veux en venir ?

    Allongeant un nouveau coup, avec du câble tressé cette fois, qui cingle sa peau en de jolies marques rouge vif, entamant sa peau.

    Tu continues ou tu abandonnes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 17:46

Non mes bébés vous n'êtes pas punis ...

Je les embrasse, je n'ai pas le temps de leur expliquer, ils comprendront plus tard ... si je m'en sors, chose qui est moins sur. Je commence à savoir comment se passe les choses dans notre milieu et je sais très bien qu'il y a de forte chance pour qu'il ne me laisse pas repartir. Je l'ai humilié sans le vouloir et je vais le payé le prix fort. Je me retrouve entre ses mains, complètement flippé. Je crois que je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie.


Non  ... excusez moi ..


C'est à mes enfants que je pense, mais quand je vois la corde tourne je sens une vague d'angoisse m'envahir et je comprends ce qui m'attends quand je prends le premier. J'encaisse sans rien dire, laissant les larmes couler me forçant à ne pas émettre un son pour ne pas alerter mes bébés. Je serre les poings sur le dossier de la chaise en respirant un grand coup. Je crois qu'il est assez clair oui ^^ Je hoche simplement la tête soufflant avant de lever les yeux sur lui
.

Je continue.


Il ignore à quel point je suis dure au mal, j'ai pris coup étant gamine, j'ai appris à encaisser et il est hors de question que je ne mette mes enfants plus en danger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

Guest Star

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 17:59


    Elle peut les rassurer autant qu'elle l'entends, tout ce qu'ils retiendront de leur mère, c'est la voix éraillée par la peur qui était la sienne la dernière fois qu'ils l'ont entendu. Pourquoi tant de haine ? Parce qu'une femme n'a aucun droit d'humilier un homme comme elle a pu le faire. Dans certains pays, on lapide les femmes, ici, on a au moins la décence de le faire en tête à tête.
    Elle a sans doute la tête dure, mais pas assez pour me résister, parole de Sicilien. Elle commence à comprendre ce qui l'attends, je n'en demande pas plus, il était temps qu'elle sache à qui elle avait à faire !

    Je préfère ça, ça commence à venir. Tout ce qu'il manquait finalement à ton mari étaient les couilles de te faire plier pour te dresser...

    Ce n'est pas dans les habitudes des Manzonni pourtant. Je sais que le fils est moins empreint des responsabilités qui lui incombent, tout le monde en parle assez dans le milieu ! Il refuse de prendre part à trop violent, trop ambitieux, ce qui pourrait faire de lui le calife à la place du calife.

    C'est que tu y prendrais goût... Mais je ne crois pas que la douleur physique ait quelconque effet sur toi. Giovanno !

    Mon "assistant" me fait passer un ordinateur que j'ouvre sur plusieurs vues de caméras surveillances. Une chez son frère, David, une autre sur le stade de foot où joue sa petite soeur...

    Tu vois celle-ci ? J'ai un homme prêt à user de l'arme que je lui ai fournie, un revolver avec du calibre 9... Ca ne rappelle rien ?

    Lui présentant non seulement l'image de Juliet mais lui rappelant par la même occasion le type d'arme ayant tué ses parents, un accident dans un bar, un mauvais coup pour son père, une balle pour sa mère. Je sais beaucoup de choses.

    Tu continues et je la fais descendre, tu abandonnes, et tes enfants trinquent, c'est un choix parmi les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 19:36

Et dire que c'est avec ce genre de mec que j'aurais dû finir, non mais je me fou en l'air, c'est clair et net! Je n'ai pas peur de grand chose, j'ai le tempérament d'une vraie Sicilienne, on me l'a souvent dit^^ Mon mari m'aime comme je suis, c'est tout ce dont j'ai besoin, le reste, si ça ne plait pas je m'en moque. Bon je n'aurais pas dû aller jouer dans ce cercle, mais je ne pensais pas que les choses prendraient une telle tournure pour une partie de poker!
Je le regarde sans rien dire, j'ai peur qu'il finisse par s'en prendre aux petits si je continue à le chercher, je veux juste en finir et partir avec mes petits, leur faire oublier ce cauchemar. Je regarde l'ordinateur et mon sang se glace en voyant mon frère et ma soeur. Des tas de choses me passent par la tête, surtout en voyant l'homme près de Juliet qui ne se doute de rien. Les larmes coulent le long de mes joues, je suis épuisées physiquement et psychologiquement, je suis morte de peur.


Ne faites pas ça.

La mort de mes parents a sans doute été la meilleure chose qui nous soit arrivé, on s'en est sorti sans eux, mais je ne supporterait pas de perdre ma petite soeur. Juliet, on l'a élevé, elle est comme ma fille, c'est ma princesse, ma princesse qui passe ses journées au stade avec des petits branleurs, ça aussi ça commence à me gaver, mais ce n'est pas le sujet ...


C'est moi que vous voulez espèce d'enfoiré! Vous êtes assez lâche pour vous en prendre à des gosses! Et vous vous dites un homme?


Le regardant dédaigneuse, attirer l'attention sur moi pour qu'il les laisse tranquille!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Carlson

James Carlson

Messages : 93
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 19:50


    En passant par l'atelier, j'ai remarqué que Vicky n'y était pas passée aujourd'hui, sinon elle aurait prit le temps de ranger mon bordel ^^ Elle passe son temps à gueuler parce que je ne range rien mais elle le fait à ma place, quelle raison aurais-je de lui retirer ce plaisir ? Elle est comme ma grande soeur, ou petite, ça dépend de comment on voit les choses ! Je la protège comme si elle était une mini partie de moi, tout comme elle me remet en place quand je commence à jouer au con, autant dire que son temps libre, elle le passe à me jeter ^^ J'y prends goût !
    J'ai osé m'aventurer dans l'antre qui lui sert de cabane. Ouais, de maison. Un putain de cartel gardé par des gardes armés, dans lequel j'ai un droit d'entrée, imposé par ma meilleure amie. Elle en a une paire grosse comme ça quand il s'agit d'imposer sa volonté !
    J'ai retrouvé Tony effondré, il a fini par me dire ce qui s'était passé et je n'ai pas mis autant de temps que lui à décréter qu'il fallait agir. Il lui a demandé de venir seule et alors ? Si on faisait tous ce que les délinquants disaient, j'aurais eu ma place au soleil moi ^^Il a eu le temps de voir l'adresse sur le texto et me la communique.

    Vous le remettez en cause ?!

    Envoyant une gifle magistrale, renversant la chaise sous la force du cou. Son bras armé d'un revolver est tendu, le canon de son arme posé sur le front de Vicky, penché sur elle.
    Mon pickup garé en frein à mains près du hangar, je défonce la porte d'un coup de pied et à entendre le cliquetis du barillet qui tourne, j'appuie sur la gâchette...
    Il s'écroule, tombe sur elle et je me précipite pour retourner son corps sur le sol et le menacer une nouvelle fois de mon arme, il est déjà mort, mais la tentation de m'en assurer... Une balle, deux, trois... Trois coups de feu et des pleurs qui retentissent. Les bébés ! Je reprends mes esprits et lâche mon arme pour prendre Vicky dans mes bras.

    C'est fini Terreur, calme-toi...
    Caressant ses cheveux. Est-ce-que ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 22:27

Je ne sais pas comment va se finir cette histoire, mais je ne la sens pas. Je n'ai pas peur pour moi, mes pour mes enfants, si je ne suis plus là, si il m'arrive quelque chose, qu'est-ce qui va l'empêcher de leur faire du mal? Rien, je ne serais plus là pour l'occuper. J'ai peur, si j'avais su que cette partie de poker aurait ce genre de répercussion, je n'aurais jamais jouer. Tony va m'en vouloir, je ne lui ai rien dit parce que j'avais peur qu'il prenne mal le fait que je sorte seule dans ce genre d'endroit, mais j'avais envie d'y aller depuis qu'Antonio m'en a parlé! Lui aussi, il a que des bonnes idées^^
Je veux qu'il garde son attention sur moi pour ne pas qu'il prenne le temps de s'attarder sur les petits. Mes enfants que je ne vois pas de là, mais que j'entends pleurer, j'espère qu'ils ont obéit, qu'ils n'ont pas regardé, je sais que c'est le genre de chose qui marque. J'ai vu mon père frapper ma mère plusieurs fois et ça reste encore gravé dans mon esprit. Mon petit tour fait son oeuvre et je prends une gifle qui m'envoie à terre, me sonnant durant quelques instant avant de sentir l'arme contre moi. Je sens que c'est la fin, et quand le coup de feu retentis, je ferme les yeux. Mais rien .... si ce n'est un corps qui tombe sur moi et la voix d'Antonio .... Je ne comprends pas tout de suite ce qui se passe avant que mon meilleur ami ne vienne vers moi me détacher. Je l'entoure de mes bras en pleurant, me blottissant contre lui.

Ca va ... Mes enfants ... Va les voir ...

Je dois me calmer avant de les voir, ils n'ont pas besoin de me voir pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Carlson

James Carlson

Messages : 93
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 22:35


    Cette nana a un putain de don pour se foutre dans les emmerdes, quoi qu'elle fasse ! Elle aurait pu tomber plus mal avec Tony remarquez, mais elle est mariée à un cartel. Elle ne voulait surtout pas de gosses, elle nous en a fait une paire. Tout est comme ça chez elle ! Déjà gamine : je vais juste vérifier ! Bien sûr, et revient avec les bonnes soeurs aux trousses qui nous choppent tous les deux. Il faut la prendre comme elle est et l'apprécier pour son franc parler. Oh parler elle sait le faire, franchement aussi, la délicatesse, elle y bosse encore ^^
    Mais quand Tony m'a expliqué de quoi il en retournait, mon sang n'a fait qu'un tour. On vit dans un putain de monde de machos à la con, pour la plagier, et elle a toujours eu du mal à se faire à l'idée qu'il y avait des règles, quoi qu'elle puisse en penser. Et les respecter ou non n'est pas une option, en tout cas pas dans son milieu de tarés.

    C'est fini, chut... calme-toi Mini-moi, ça va aller...

    Je la serre contre moi et lui réchauffe les épaules pour tenter de la calmer mais elle me demande d'aller vérifier que ls petits vont bien. Je ne me fais pas prier et les rejoint, dans un parc. Putain, ils n'ont jamais connu ce truc-là ou presque, au bout d'une semaine ils avaient déjà capté comment l'ouvrir ! Je les prends tour à tour dans mes bras et sèche leur larmes avec un bout de t-shirt.

    C'est bon les twins, c'est fini, y a plus de danger. Hey hey, on tousse pas, il est où votre...

    Je viens de l'apercevoir sur la table. J'essaye de l'attraper d'une main libre mais chacune des miennes est prise par un bébé. Comment ils font les parents de triplés bordel ?! Riley l'attrape elle même et me le donne avant que je ne les pose et leur en donne une dose chacun, calmant leur crise.

    Et si on allait voir maman les Razmoket ? Vicky ?

    Je préfère demander avant de leur imposer l'image de leur mère dans cet état. Son visage est couvert de larmes et de sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 23:19

Antonio et moi, on est inséparable depuis qu'il m'a fait sortir de la classe un jour ou j'étais punie, on devait être en CE2, depuis, on ne s'est plus quitté. Il est comme mon frère, tout aussi important, je ne peux pas me passer de lui. Tony a du mal à l'accepter, il en est jaloux et ça m'énerve. Avec Tonio, on se cherche, on s'allume, mais ça n'a jamais été plus loin, il préfère les pouffes!
Le savoir ici me rassure, les coups de feux résonnent dans ma tête et je sursaute quand il me prend contre lui avant de comprendre que je ne suis plus seule, qu'on ne me fera plus de mal tant qu'il sera là. Il m'a toujours protégé et inversement, il n'a pas eu une enfance facile lui non plus, on se comprenait tous les deux.


Ne me laisse pas toute seule....


Je relâche la pression avant de lui demander d'aller voir mes enfants. Je dois me calmer. Je me relève difficilement, j'ai le corps qui me fait mal, mais je dois passer au-dessus. Je glisse ma main dans mes cheveux, essuyant les larmes sur mon visage encore tremblante.


C'est bon ...


Je me retourne pour voir mes bébés venir vers moi.


C'est finis mes chéris, on rentre à la maison .....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Carlson

James Carlson

Messages : 93
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 23:33


    Jamais Princesse.

    La laisser seule ? Elle est la seule chose cool qui me soit arrivée dans cette putain de vie. Hormis les fois où j'ai pu échapper aux flics parce qu'ils n'étaient pas foutus de faire leur taf correctement ^^ Je ne comprends pas comment elle peut tenir le choc pour tout ce qu'elle vit ! Elle a affronté ses parents, leur décès, l'éducation de sa petite soeur avec Dav, ses études, son mariage, ses enfants... J'admire, je ne peux pas faire autrement. Elle est tellement forte que je me demande si quelqu'un pourra lui arriver à la cheville un jour.

    Maman !
    Maman !

    Ils se précipitent tous les deux vers elle, se jetant dans ses bras. Baptiste a un bleu sur le front, Riley ne cesse de sangloter et son petit corps est secoué de spasmes. Elle a ce truc avec ses gosses, ce truc que je rêverais de voir chez la mère de mes enfants si un jour j'en ai un, ou plusieurs ^^

    Je vous ramène. Qui vient avec moi ? Je fais l'hélicoptère !

    J'essaye de dédramatiser tout ce qui vient de se passer, au moins pour eux, on discutera du reste plus tard. Je m'empresse de prendre Riley qui manque de tourner la tête vers le corps du type que je viens d'abattre. Le faisant valser dans les airs, j'imite le bruit d'un hélico pour la faire sourire, le tenter tout du moins. Pas de siège auto, vous m'excuserez ^^ Vicky monte derrière avec eux, et une fois solidement attachés, nous rentrons chez elle.
    Tony nous rejoint sur la terrasse et prend sa femme contre lui, l'embrassant comme s'il venait de la perdre.

    Je crois qu'elle a besoin d'un peu de temps...

    Lé va pas au dodo maman hein ? Hein promis ? Lé va pas au dodo ?

    Riley, paniquée. Si d'habitude elle n'a d'yeux que pour son père, cette fois-ci, c'est la peur de la voir à nouveau sur le point de les quitter qui la ronge, et ça me fait mal au coeur. Baptiste ne dit pas un mot, se contentant de pleurer en silence, je ne l'ai jamais vu comme ça.

    Tu veux que je te fasse couler un bain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 23:44

Je ne sais pas comment il fait pour me rassurer comme ça, il a se don depuis que je suis toute petite, quand ça n'allait pas, je savais que je pouvais me tourner vers lui ou alors j'allais dans notre cabane, celle qu'il a construit pour moi! C'était trop mignon!
Je récupère mes bébés contre moi pour un long câlin, les serrant comme si on allait de nouveau me les enlever. Je suis soulagée de voir qu'ils vont bien, plus ou moins en tout cas. Je sais que cette expérience va les marquer un moment, ça va être à nous de les rassurer avec Tony, je ne sais pas si on y parviendra, il faudrait déjà que j'arrive à me rassurer moi-même.


Allez on suit tonton.


Oui c'est tonton Tonio pour mes enfants. Je porte Baptiste contre moi alors que mon meilleur ami, essaie d'occuper Riley.


Qu'est-ce que tu as fait mon chéri?


Remarquant un bleu sur son front en faisant un bisou dessus avant de prendre la voiture pour rentrer à la maison ou je me blotti dans les bras de Tony. Je n'ai pas beaucoup le temps de me faire réconforter, ce sont mes bébés qui ont besoin de moi.


Non ma chérie, pas tout de suite.


Prenant ma fille dans mes bras pour lui faire un bisou, caressant ses beaux cheveux.


Non, fais le pour les petits, on verra tout à l'heure pour moi.


Un petit bain va les détendre, les faire retrouver leur maison, leurs habitudes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Carlson

James Carlson

Messages : 93
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Dim 17 Mai - 23:53


    Pour toute réponse, Baptiste hausse les épaules en laissant couler ses larmes sans même un bruit et se niche dans le cou de Vicky. Déjà tout petit il avait ce réflexe, comme s'il cherchait à se cacher sous ses cheveux, pour ne rien voir et ne rien entendre du monde extérieur.
    Je les ramènes à bon port, c'est là qu'ils seront le mieux. Je n'ai aucune idée de comment rassurer un gamin, moi tout ce que je sais faire, c'est leur filer des bonbons en douce et leur apprendre toutes les conneries que j'ai pu faire étant môme, et Vicky sait à quel point elles sont nombreuses ! Le grand monsieur tout là-haut et le prêtre chargé des confessions le savent aussi ^^

    Je m'en occupe...

    Tony est résigné, on le serait à moins. Au final, il ne trouve plus réellement sa place. Aurait-il dû se montrer plus dur avec elle pour lui éviter d'aller jouer ce soir là ? Qu'il se rassure, elle entend que ce qu'elle veut !
    Il monte, me laissant seule avec elle et les petits.

    Je peux aider ?...

    Je me sens complètement inutile tandis que les petits ne lâchent pas Vicky d'une semelle.

    Et y a personne qui s'occupe des doudous ? Eux aussi ils doivent avoir super envie d'un câlin. Vous allez les chercher Tic et Tac ? Ils y filent, en courant, de peur de la laisser trop longtemps. Comment tu vas leur expliquer ce qui vient de se passer ? Tu veux que je reste ce soir ?

    Décapsulant deux bières pour lui en tendre une, elle a besoin d'un peu d'alcool, je lui aurais bien servi une vodka mais le punch de ses 20 ans on s'en souvient encore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 0:07

Merci bébé.

Je glisse ma main sur son bras timidement, comme à chaque que je me sens en faute et que je n'ose pas vraiment aller vers lui. Je sais que tout ça est de ma faute et j'ai peur qu'il m'en veuille, j'ai peut-être mérité tout ça, mais pas mes enfants. Ils ont été puni à cause de moi et je m'en veux putain! Quelle genre de mère je suis ?


Tu es là, c'est le principal.


J'ai besoin de lui, Tony est dépassé ou il m'en veut, je ne sais pas, mais il ne décroche pas un mot, je ne sais pas si c'est le choc ou la colère, pour le moment, je n'ai qu'Antonio qui envoie les petits chercher doudou pour qu'on se retrouve tous les deux, devant une bière.


Je ne sais pas ... Non rentre, ça va aller, tu en as assez fait. Merci ...


Prenant sa main dans la mienne pour déposer un baiser dessus avant de glisser ma main dans mes cheveux, je dois faire peur !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 0:15


    Ma femme vient de rentrer et je n'ai pas été foutu de la défendre. Antonio l'a fait pour moi, je ne le portais déjà pas beaucoup dans mon coeur mais ma fierté ne m'aide pas à l'apprécier d'avantage. Pourtant, je sais que je lui dois la vie de mes bébés et celle de ma femme, je vais sans doute devoir cesser tout signe de jalousie envers lui, je le dois au moins à ma femme...
    Je lui propose un bain qu'elle refuse, préférant le donner à ses enfants. J'imagine que c'est une façon de détourner leur attention sur des choses simples. Moi en dehors du jeu... elle sait comment s'en occuper, comment réagir en toute situation. Je panique dès que l'un d'eux à un bobo, ce qui n'est pas son cas. Elle sort sa boite magique, communément appelée la trousse de secours, elle leur raconte une histoire autour de leur bobo et c'est fini. Je ne sais pas comment elle fait, mais je ne l'en aime que d'autant plus.

    Hey, je serais pas très loin. Tu sais où me trouver. Et arrête de douter, t'es toujours aussi belle.

    L'embrassant sur le front en caressant sa joue. Il sait toujours ce qu'elle pense, lire ses doutes avant même qu'elle ne les formules, il a une sacré longueur d'avance sur moi, ce que je n'apprécie pas tant que ça !
    Il s'en va tandis que je la rejoins en bas, lui tendant les bras pour la prendre contre moi.

    Pardonne-moi...

    Ma lâcheté, celle de n'avoir pas fait le bon choix. J'aurais dû la suivre pour la défendre, mais visiblement, j'avais trop peur de les mettre encore plus en danger qu'ils ne l'étaient. J'ai encore un sacré boulot à faire sur celui que je suis...

    On leur donne tous les deux ou tu le fais toute seule ?

    Le bain. Chose dont je ne m'occupe jamais seul, moi je passe en coup de vent déclencher une bataille d'eau et m'en vais avant la fin ^^

    Maman ! L'a peur nous tous seuls en haut, viens titeplé !
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 0:35

Je sais qu'il sera toujours là, il me l'a prouvé encore une fois. Je ne serais sans doute plus là si il n'était pas intervenue, il m'aurait tué et mes enfants par la suite, mais au lieu de ça on est à la maison, en sécurité. Je ne pourrais jamais assez le remercier. C'est mon mari qui prend le relais en s'excusant ...

Tu ... c'est à moi de le faire. Je n'aurais jamais dû le défier ... je ...

Je fond en larme dans ses bras. Je suis épuisée, j'ai mal partout, même ses mains sur moi me font grimacer et pourtant je ne voudrais être nulle part ailleurs. C'est encore là que je me sens le plus en sécurité.

Non vient avec moi, je ne veux pas être seule s'il te plait ...

J'ai peur, encore maintenant, il va me falloir un peu de temps pour me sentir de nouveau sereine, mais c'est pas grave, c'est surtout à mes enfants que je pense, à ce qu'ils ont vécu et comment ils vont gérer ça. Mes enfants ne tardent pas à se manifester.

J'arrive mon coeur.

Je monte avec mon mari pour retrouver mes bébés, évitant de me regarder dans le miroir de la salle de bain. Je les deshabille et les mets dans le bain tous les deux, m'agenouillant devant la baignoire avec Tony.

Bain moussant. chocolat ou framboise?

Ils ont toujours le choix, j'ai des tas de parfum, ça rend toujours le bain plus ludique quand il y a de la mousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 0:45


    Non, tu n'aurais pas dû, mais tu n'écoutes jamais ce qu'on te dit et tu le feras jamais. C'est en ça que consiste mon rôle, assurer tes arrières.

    Elle est têtue depuis que je la connais et apparemment depuis qu'elle est sur Terre ! On ne la changera pas, je dois faire avec, mais si je suis compréhensif, les hommes qu'elle sera amenée à rencontrer, eux, le sont beaucoup moins ^^ Je n'ai jamais voulu d'une esclave pour femme, moi tout ce que je veux c'est une femme heureuse, comblée, qui sourit quand elle parle des siens et qui trouve son compte dans le fait d'élever notre famille. Si ça ne convient pas à Vic, on change les plans, j'ai toujours fais en fonction d'elle, ça ne changera pas. Elle n'est heureuse que libre.
    Je garde sa main dans la mienne tandis que nous montons. Une énorme baignoire pour terrain de jeu. Ils attendent sagement, l'un à côté de l'autre, si proches que leurs bras se touchent, ils ont toujours besoin d'une proximité bien à eux, qui les rassure j'imagine. Je n'ai jamais bien compris comment marchaient les jumeaux, mais eux ne fonctionne pas l'un sans l'autre, pas plus de quelques heures tout du moins.
    Une fois déshabillés, nous les glissons dans le bain en nous agenouillant près d'eux. La main de ma femme dans la mienne, nous leur assurons d'être un couple unis par des simples gestes. Les rassurer sera sans doute un travail de longue haleine. Baptiste hausse les épaules, rester muet ne lui ressemble pas.

    Choisi toi...

    Moi je dis qu'on devrait mettre les deux, et pourquoi pas celui-là ? Et celui-là aussi ? Tu le mets mon grand ? A toi ma Princesse, oui voilà, comme ça, mets en plein !

    Leur donnant tour à tour les bouteilles de bain moussant qu'ils ont ordre de ne pas toucher tous seuls d'habitude. On va perdre la salle de bain mais au moins ils auront le sourire !
    J'attrape un peu de mousse pour en barbouiller mes bébés un à un, puis la joue de ma femme, en lui souriant, tentant de rester un peu plus léger.

    Lé peut sortir maman ? L'a froid...

    Baptiste n'est absolument pas réceptif, encore une fois c'est à l'opposé de ce qu'il est d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 0:55

Je ne recommencerais pas, je te le jure.

Je me serre dans ses bras, retenant mes larmes, tentant de retrouver mon calme alors que j'ai l'impression d'avoir perdu une partie de moi ce soir. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais j'ai cru que j'allais mourir et je suis là, c'est étrange de me dire que ma place n'était peut-être plus ici, je ne sais pas, il faut que je me pose, mais je ne peux pas le faire tant que mes petits ne sont pas endormis et à mon avis, ce n'est pas pour tout de suite!


Si papa le dit alors allons-y !


Les laissant mettre la mousse, toutes celles qu'ils veulent, aujourd'hui, ils ont le droit, Tony tente même de les faire en jouant avec et en me mettant de la mousse, ce qui me fait sourire alors que je le regarde dans les yeux amoureuse. J'aimerais qu'on passe un peu plus de moment comme ça tous les quatre, en général, je fais le bain toute seule.


Tu restes un peu dans le bain avec papa ma chérie.


Portant Baptiste pour le mettre dans son baignoire Spiderman. J'embrasse ma fille et mon mari avant de porter mon fils dans sa chambre, le posant sur le lit.


Tu veux quel pyjama mon coeur? Batman? Lego ? Ou tu préfère le barbie de ta soeur peut-être ?


Tentant de le faire sourir, un peu, je déteste le voir comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 1:04


    Tu n'as rien à me jurer ma chérie...

    Qu'on soit clairs, je ne suis pas là pour corriger ma femme. Si ma condition de sicilien le demande, celle d'homme ne le supporterais qu'à moitié. Je ne conçois pas de faire les choses de cette façon. Je n'ai jamais prouvé le moins élan de violence envers elle, pourtant mes nerfs, elle les a mis à rude épreuve, croyez-moi ! Mais quel intérêt de faire passer mes idées par la peur ? Elle me haïrait, et c'est la dernière chose que je voudrais !

    Et on peut même faire le sous marin si tu veux !

    Souriant à ma fille en lui envoyant un peu d'eau pour la faire rire tandis que ma femme s'occupe de Baptiste. Ce n'est pas que nous avons des préférences, ce serait plutôt le fait d'avoir une façon de faire qui correspond avec le caractère de l'un et de l'autre. Baptiste voit sa mère comme la huitième merveille du monde et d'après elle, Riley ne voit que par moi.

    Suis pas une fille... Esquissant un sourire timide en mordillant son doudou comme il le fait quand il est anxieux. Batman...

    Consent-il à répondre en attendant sagement sur son lit, tendant le bras sans s'en rendre compte pour pouvoir récupérer la main de sa mère.

    Lé va reviendre quand le vilain monsieur ? Et pourquoi l'a pas mal toi ?


    Notant sa joue blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 1:16

Tu n'es pas furieux?

Je ne sais pas comment il fait pour être aussi patient avec moi. Depuis le début il m'a prouvé que je pouvais avoir confiance en lui, que je n'avais pas à le craindre et pourtant, au début ce n'était pas gagné. j'avais peur de ses réactions au début de notre mariage, je ne le connaissais pas comme je le connais mais aujourd'hui, les choses ont changés, je me suis affirmée et pourtant aujourd'hui, je comprendrais qu'il m'en veuille, j'ai mis nos enfants en danger, je ne me le pardonne pas.

Oui lé fait le sous marin là, gad' papa!

Mettant la tête sous l'eau avant de le regarder toute fière, mettant ses cheveux en arrière alors que j'en profite pour m'occuper de mon fils. Je ne le sens pas du tout avec moi, il n'est pas aussi vif, il a eu très peur, je le vois tout de suite, c'est encore un bébé.


Alors Batman.

Je sors le pyjama que je lui enfile avant de prendre sa main.


Il reviendra pas mon amour, je te l'ai dis, c'est terminé d'accord, personne ne viendra plus te prendre.  Oh ça? C'est rien, c'est une blessure de guerre, comme les super héro.


Passant ma main dans ses cheveux pour mettre ses cheveux dans l'ordre en lui faisant un bisou sur la tête.


Tu es crevé mon coeur. On va se mettre au dodo?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 1:24


    Contre moi, si...

    Je l'ai laissée y aller seule, je n'ai pas non plus senti le danger arriver, j'aurais peut-être dû écouter les bruits de couloir pendant les réunions, j'aurais alors su que l'égo d'Antelini avait été piqué au vif et j'aurais pu agir en conséquence. Lui faire comprendre que j'étais l'homme de la maison et que personne ne pourrait s'en prendre à ma famille. Parfois un coup de gueule suffit, il faut simplement en donner l'illusion. Mais je crois que cette fois, je me suis foiré dans les grandes largeurs.

    C'est super ça ma chérie ! Mais on respire pas sous l'eau d'accord ? On fait juste semblant Princesse ^^ Et si on faisait la course de bateaux ?!

    Je leur ai offert un tout petit bateau télécommandé pour le bain, et un plus gros pour la piscine ^^ Mes enfants en sont dingue. Bon, ils les confondent un peu avec les auto-tamponneuses mais on sait au moins de qui ils tiennent ^^

    Mais toi l'a gagné contre le méchant ? Lé pas regardé maman, comme te l'avais promis, lé été sage...

    Il est surtout terrorisé à l'idée de ne pas avoir fait ce qu'on lui demandait et d'être puni par la suite. Pas par nous, en dehors de 3 minutes au coin, ils ne savent pas à quoi ressemble une punition, mais je crois que le bourreau de ma femme vient de leur donner une leçon.

    Non ! Non ! Non ! Lé veut pas dodo, lé veut pas dormir, lé veut pas moi ! Lé veut pas maman, promis lé serait sage !

    Il panique, les larmes coulent encore une fois d'elles mêmes sur ses joues et il se raccroche à sa maman comme si elle venait de lui apprendre qu'il resterait tout seul jusqu'à la fin de ses jours. Il commence à tousser, ça n'augure rien de bon.

    T'as besoin d'aide bébé ?
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 23:10

Tu n'as rien à te reprocher contrairement à moi Tony.

Je glisse ma main sur sa joue pour le rassurer, il n'a pas à se blâmer, je suis la seule fautive dans cette histoire et je m'en voudrais encore longtemps. Je sais que Tony n'est pas méchant, le cartel, ce n'est pas son truc, du moins leur méthodes, celles de son père, mais il n'hésiterait pas à nous défendre en cas de soucis, il l'a toujours fait avec moi.


Ah ouai lé cool lé bateau, mais lé un peu envie de sortir aussi, parce que lé un peu froid gad' ^^


Faisant trembler sa mâchoire comme si elle grelottait. Ma fille, elle sera comédienne c'est une évidence! Elle est amoureuse de son père et inversement!


Biensure, je gagne toujours mon chéri. Et je suis très fière de toi mon bébé, tu as été très courageux aujourd'hui.


Je l'embrasse sur le front, ce sont des bébés, ils n'auraient jamais dû vivre ce genre de chose. Il n'est jamais aussi abattu, je pense qu'il a eu vraiment peur aujourd'hui, pour qu'il ne dise rien, c'est que vraiment ça va pas!


Calme toi mon bébé. Je te l'ai dit, c'est fini tout ça, vous êtes en sécurité et tu tombes de sommeil mon amour.


Je le prends dans mes bras pour un câlin, le serrant contre moi en le berçant. C'est une crevette mon fils, comme ma fille! Mais sa toux m'inquiète et j'attrape son inhalateur avant de poser mon bébé sur le lit.


Aspire bébé ... Calme toi ....


Lui donnant une bouffée d'inhalateur en faisant signe que non à mon mari.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Lun 18 Mai - 23:25


    Bébé, tu n'as rien à te reprocher, fin de la négociation.

    Mon regard tendre contrecarre avec mes paroles. Je refuse qu'elle ne se jette la pierre. Après tout c'est de ma faute si elle en est là aujourd'hui. Si elle malgré elle, impliquée dans toutes les affaires du cartel et ce qui s'y rapporte. Je ne me pardonnerais jamais de lui faire vivre tout ça, de lui imposer ce que je suis, bien malgré moi, mais c'est la vie que je lui ai imposée en lui passant la bague au doigt et lui faisant nos deux enfants.
    Quoi je ne sais pas si on peut appeler ça un enfant quand ça joue la comédie si bien ^^

    Oh je dirais que tu as même très froid ^^ Fait voir encore une fois ? Je suis pas sûr d'avoir bien vu ^^

    Elle recommence, m'arrachant un éclat de rire, ma fille, c'est la femme de ma vie ! Et je suis son prince charmant. Elle changera d'avis en grandissant, c'est bien pour ça que je tente de la préserver, elle et son frère, le plus longtemps possible mais pour le moment ils n'ont que deux ans, ça devrait bien se passer !

    Non, lé pas sommeil, c'est même pas vrai d'abord !

    Se raccrochant au coup de Vicky en sanglotant silencieusement contre elle. Il n'a jamais ce genre de comportement. Pleurer n'est pas dans ses habitudes, en tout cas pas longtemps. Il se fait mal, il râle un peu et au bout de dix secondes il est reparti pour la même cascade, ce qui rend sa mère complètement dingue d'ailleurs ^^
    Les crises d'asthme sont un genre de repère pour nous avertir qu'ils sont dans un moment de grand stress ou simplement contrariés. Les médecins disent que c'est dû à leur prématurité. Je ne comprends pas grand chose à leur discours mais on fait très attention.

    Moi lé veut plus faire dodo tout seul, et que avec Riley et papa et toi, tout le temps. Lé veut plus faire dodo du tout d'abord !

    Il est surtout terrorisé à l'idée de rester seul. Riley et lui sont complètement en symbiose, il leur est difficile de faire les choses à moitié, et c'est ce qu'ils ressentent quand ils les font l'un sans l'autre.
    De mon côté je sors ma fille du bain et la pose sur son lit, sa chambre est comment dire... Elle ferait pâlir un magasin de jouet !

    Vicky les pyjamas ils sont où ?!

    Je suis rapidement largué, pardonnez-moi ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   Mar 19 Mai - 0:31

Oh mais elle lui montre encore une fois, elle ne se prive pas, au contraire. Elle a l'air de vivre tout ça plus facilement que Baptiste. Mon fils est plus angoissé, depuis toujours, je ne sais pas pourquoi, Riley est un peu plus indépendante que son frère. Baptiste est sans arrêt en train de chercher après elle!

Si tu as sommeil, regarde tes yeux mon fils...


Ils tombent de sommeil tous les deux, mais je pense que l'angoisse est plus fort chez Baptiste, il ne pleure jamais longtemps, bon un peu quand il se fait mal, mais ça ne dure pas, même quand je le puni, il ne râle jamais très longtemps.

Tu vas dormir avec Riley mon coeur, tu seras pas tout seul et puis avec papa on est à côté tu le sais.


Je ne sais pas comment le rassurer, je pense qu'il va falloir du temps pour qu'il arrête de penser à tout ce qui c'est passé et encore, je me réjouis qu'il n'ai rien vu, qu'il ait obéit pour une fois.


On va voir papa avant qu'il retourne la chambre^^


Je garde mon fils dans mes bras avant de retrouver la chambre de Riley et lui sortir un pyjama princesse.


 Le troisième tiroir en partant de la gauche dans la seconde commode rose Tony ... Je me demande parfois si tu vis dans cette maison^^


Lui tendant le pyjama en embrassant ma fille sur la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En un tour de main, passer de maître à otage   

Revenir en haut Aller en bas
 
En un tour de main, passer de maître à otage
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Café tour n (Asmodee)
» Premiers Spoils "La Tour de la Main"
» Les énigmes qui font passer le temps
» Archives de la Tour de la Fauconnerie au Louvre
» campagne mordheim, aide de jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: David calvaire de Vicky-
Sauter vers: