One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fin d'un règne, le début de la liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: La fin d'un règne, le début de la liberté   Ven 1 Mai - 22:54


    Ca s'est passé cette nuit. Je savais, c'est moi qui suis à la tête de tout ça. Mais je ne pensais simplement pas que ça deviendrait si... Concret ? Je ne comprends pas trop comment j'ai pu en arriver là. Mais au fond de moi, même si je sais que je devrais éprouver une sorte de vide, je ne ressens que du soulagement. Je vais enfin pouvoir me défaire de leur emprise, de celle de mon père surtout, et ne plus avoir à sortir ma mère de ses galères. Galères dans lesquelles elle se fout sans réfléchir et avec le sourire en plus ! Je ne supportais plus de devoir expliquer à Vicky ou à Juliet pourquoi papa criait si fort, pourquoi maman pleurait ou suppliait pour une bouteille d'alcool.
    Nous sommes libres. Ca m'a coûté toutes mes économies mais nous le sommes. Quel genre de grand-frère je suis ? Quel genre de fils ?
    Je tourne en rond dans le salon depuis que j'ai reçu le texto pour me dire que c'était bon. "C'est bon". Quelle expression pour qualifier le meurtre de mes parents. Meurtre commandité soit dit en passant...
    Ma soeur se lève, nous sommes dimanche, mais elle est toujours debout de bonne heure, plus que Juliet la plupart du temps qui ne s'endort que quand elle tombe d'épuisement.

    Bonjour ma puce, t'as bien dormi ? Je... j'ai pas encore préparé le petit dej mais je... je vais le faire. Qu'est-ce-qui te ferait envie ?

    Je dois trouver le courage de lui parler, comment annoncer à ma petite soeur que nous sommes orphelins ? Et que ce sera nous trois pour de bon cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Ven 1 Mai - 23:25

Je me suis couchée tôt hier soir, je n'ai pas le choix de toute façon, si papa me voit debout passée 21 heures, je me fais punir, alors je reste dans ma chambre, je lis beaucoup, je dessine aussi et quand j'entends des bruits dans le couloir, j'éteins vite fait la lumière pour faire genre je dors. David, il le sait, il s'en moque même si il ne veut pas que je me couche trop tard pour l'école, mais en général je tombe toute seule de sommeil!
Je me lève de bonne heure même si je peux dormir ce matin. Encore une fois, même le dimanche, papa n'aime pas que je me lève trop tard, il dit qu'il n'y a que les feignant qui se lève tard, du coup, j'ai pris l'habitude. Je me lève comme d'habitude, David est déjà debout, il a l'air fatigué, je me suis levée sans mon doudou, j'ai  13 ans, je ne suis pas censée en avoir un, mais le mien a l'odeur de mon frère, c'est un tee shirt que j'ai jamais voulu lui rendre et qui me rassure quand je suis triste.


Bonjour. - Lui faisant un bisou -  Oui ça va. Du jus d'orange s'il te plait.


Je m'installe à table, je suis encore toute endormie.

Juliet elle dort encore?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Ven 1 Mai - 23:33


    Mon père est... était, très dur avec moi, et commençait à l'être avec Victoria. Je pensais qu'il s'en prenait à moi parce que j'étais un homme et qu'il fallait que je m'endurcisse, mais quand je l'ai vu entreprendre son travail de sape avec ma soeur, j'ai pété un plomb, la preuve, aujourd'hui il n'est plus là pour en témoigner. Au moins, j'arrêterais de la voir pleurer tous les soirs parce qu'il lui a fait une réflexion désobligeante sur sa façon de faire, de s'habiller, ou même d'être. Je ne supportais plus qu'il s'en prenne à elle. Qu'en aurait-il été de Juliet ? Elle n'a que 5 ans, c'est encore un bébé, on a une chance de la sortir de là. Je dis on, parce que ses parents, c'est nous, bien plus que nos propres parents. C'est avec moi qu'elle dort quand elle a peur, à Vicky qu'elle demande de la maquiller pour se déguiser, son monde, c'est nous.

    Je vais t'en presser un.

    Je prends le temps de le faire tous les matins, qu'elles aillent à l'école ou pas. Juliet a goûté le jus de pamplemousse la semaine dernière, je ne suis pas sûre qu'elle y revienne de si tôt ^^ Ce sont des petits détails du genre qui nous font sourire parce que nous sommes on ne peut plus fiers de la voir grandir, même si elle le fait beaucoup trop vite.

    Oui, elle a dormi dans mon lit, j'ai pris le canapé, je n'arrivais pas à dormir. Vicky, je dois te parler d'un truc...

    M'asseyant sur une chaise en face d'elle. Cette maison est un taudis, tout du moins ce n'est pas un environnement pour des enfants, pour trois enfants. Mais à présent les choses vont changer. Fini les bouteilles vides qui trainent, les cadavres de canettes de bière, les pétards à moitiés fumés, tout ça c'est derrière nous.

    Papa et maman étaient dans un bar cette nuit et... ils... C'est un accident. Ils... C'est fini ma puce... Ils ne reviendront pas...

    Leur vie est finie, notre vie en tant que famille est fini, notre quotidien va changer... C'est fini...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Ven 1 Mai - 23:58

Je grandi dans une famille de dingue. Mon père est le plus grand alcoolique de tout les temps, et ma mère se laisse faire, elle fait tout ce que demande mon père. J'ai des parents en carton mais un frère et une soeur en or. Je suis très proche de David, plus je grandis, et plus je me rends compte de tout ce qu'il fait pour Juliet et moi. Je ne peux compter que sur lui. Je tente de ne pas trop lui en demander, de laisser plus de place pour Juliet, elle est plus petite, c'est plus difficile pour elle parce qu'elle a toujours besoin d'aide, moi je suis plus grande, je peux me débrouiller.

Je peux le faire Dav'.

Lui souriant. J'adore passer du temps avec mon frère, surtout quand c'est aussi calme à la maison. C'est rare en général dès qu'on se lève, papa commence à crier, ça me gave, mais j'ai pas intérêt à souffler sinon j'en prend une. Avec David, j'ai le droit!


Tu peux la mettre avec moi quand c'est comme ça, elle me dérange pas. Oui dis moi.


J'attrape les biscottes pour me faire une tartine avec du nutella, poussant les bouteilles de bières de mon père pour attraper le pot! On s'y fait! Mais la façon dont mon frère me parle m'interpelle, il a l'air super sérieux. Mais ses paroles me scotchent. Je prends une grande claque.


Ils sont morts ? Tous les deux? C'est pas possible ....


Sentant les larmes monter, je ne sais pas comment je dois réagir, si je dois pleurer ou me réjouir de ne plus avoir mon père sur le dos. Ils étaient quand même mes parents.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Sam 2 Mai - 0:10


    Moi aussi.

    L'embrassant sur le front. J'adore en prendre soin de ma petite soeur, de MES petites soeurs. Juliet est un bébé, Vicky c'est une autre paire de manches, elle est tout de même moins facile à duper ^^ Un dessin animé et on obtient les faveurs de Juliet, Vicky réclame des explications, elle veut tout comprendre, tout le temps, c'est une soif d'apprendre que je ne parviens pas toujours à étancher, même avec tout ce que je peux lui raconter !

    Tu dormais bien, et puis elle n'a pas cessée de se réveiller, elle refait des cauchemars.

    Elle dort avec l'un de nous deux, il est rare qu'elle passe la nuit seule. Ce qui se passe c'est qu'elle s'endort presque systématiquement sous les cris les insultes de mes parents qui se jettent dans un coin de l'appartement. C'est usant pour tout le monde. J'ai arrêté de prendre partie, ils ont tous les deux leurs tords et aucun ne fait d'effort Je sais que mon père en a un peu plus, mais ma mère aurait eu le choix d'arrêter de boire et de regarder un peu plus ses gosses, chose qu'elle n'a pas fait depuis des années. Depuis les 2 ans de Juliet, je dirais, et encore ! C'est moi qui ait appris à changer ses couches, elle avait toujours mieux à faire. 

    Une bagarre dans un bar, ils étaient au mauvais endroit au mauvais moment ma puce je... Je suis désolé...

    Me levant pour la prendre contre moi pour l'embrasser sur le front. Je glisse une main dans ses cheveux d'un noir de jais et sèche doucement les larmes discrètes qui coulent le long de ses joues.

    Ca va être nous trois maintenant, je vais me battre pour avoir votre garde, on sera pas séparés, jamais, je le promets, d'accord ?

    A cet instant, des petits pas se font entendre à l'étage sur le parquet qui grince. Perdue dans son grand t-shirt qui appartient à Vicky, Juliet nous rejoint, les yeux tout ensommeillés.

    Moi aussi veut un câlin.

    Nous tendant les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Sam 2 Mai - 0:48

Je souris a mon frère, il n'y a que quand il est là que j'ai le sourire. Je déteste me retrouver seule à la maison avec mes parents. Mon père est très dur, je sais qu'il ne me voulait pas et il voulait encore moins une fille, il me le fait comprendre sans arrêt. Je fais de mon mieux pour l'éviter, mais même quand je me fais discrète, c'est lui qui vient et qui me cherche. Quand David est là, je reste près de lui ou dans ma chambre, mais quand il n'est pas là, je dois me débrouiller. Je ne lui dis pas tout ce qui se passe parce que je ne veux pas l'inquiéter.

Ben ouai mais papa il gueule tout le temps aussi ! Hier soir avant que tu rentres il l'a jetée parce qu'elle avait laissé trainé ses poupées!


Tu m'étonnes qu'elle dorme pas bien ma soeur, ce n'est pas une ambiance pour une petite fille, elle ne dort qu'avec David et parfois moi, mais c'est surtout mon frère qu'elle demande, elle se sent en sécurité avec lui.
L'annonce de mon frère me fait froid dans le dos autant que ça me soulage, c'est horrible de penser ça de ses parents, mais personne ne souhaite avoir mon père pour géniteur. Je ne peux empêcher mes larmes de couler, c'est surtout la peur de l'avenir.


Tu crois ? Tu es à peine majeur Dav', si ils prennent Juliet?


J'ai peur d'être séparé de mon frère et de ma soeur, ils sont tout ce que j'ai tous les deux. Je sèches mes larmes quand j'entends Juliet arriver.


Bonjour ma puce. Dav' va te faire déjeuner, je reviens.


Je l'embrasse sur la tête avant de la laisser avec David, j'ai besoin d'être seule quelques minutes. Je monte m'enfermer dans ma chambre pour pleurer. Je ne sais pas pourquoi, parce que j'ai peur, parce que l'idée de ne plus jamais revoir mes parents m'angoisse autant qu'elle m'apaise, parce que l'avenir est totalement incertain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Sam 2 Mai - 1:00


    C'est pour ça qu'elle refusait de les sortir de sa chambre quand je suis rentrée...

    Juliet est encore un bébé, 5 ans, elle ne sait même pas encore lire et devrait endosser des responsabilités d'adulte comme le voudrait mon père. Ce n'est pas pour rien qu'elle est si autonome concernant sa douche, ses vêtements ou ses petits déjeuner et qu'elle soit si difficile à combler affectivement parlant. Je tente de combler, comme un grand frère le ferait. Vicky s'occupe de ce que seules les filles peuvent comprendre, et au fur et à mesure qu'elle entre dans l'adolescence, je commence à comprendre qu'il y a beaucoup de choses ^^ Mes petites soeurs sont très différentes l'une de l'autre au final, parce qu'elles n'ont pas encore eu la même vie, Vic n'avait que moi pour la protéger et mes débuts ne furent pas si efficaces que maintenant...

    Ils ne le feront pas Vicky, c'est ensemble ou pas du tout, je suis majeur, je peux demander votre garde, je peux faire un tas de choses pour prouver que j'en suis capable, et j'y arriverais. Tout ça, ça va rester derrière nous, on va prendre un nouveau départ et on sera une vraie famille, toi, Juliet et moi. J'ai besoin que tu y crois autant que moi ma puce.

    Relevant doucement son visage vers moi en caressant sa joue. Vicky comprend des choses qu'elle ne devrait pas à son âge et c'est en partie sur ça que je compte non pas pour me faciliter le travail, mais pour convaincre les services sociaux. Elle n'est pas de ces gamines écervelées qui ne pensent qu'aux garçons, elle commence à y penser, comme toutes les fille, mais elle accorde également beaucoup d'importance à l'école. Tant que ça restera comme ça, elle aura toutes les chances de bien grandir.

    Et si je te préparais tes céréales préférées ce matin Princesse ? Avec... des crêpes d'hier ! Je les ai emballées pour vous après le repas. Qu'est-ce-que t'en penses ?

    Lui en préparant une avec un chocolat et un jus d'orange pour qu'elle ait le choix. Je l'embrasse sur la tête et monte retrouver Vic en tapant doucement à sa porte.

    Est-ce-que t'as besoin qu'on en parle ? D'un câlin, d'explications, n'importe quoi ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Sam 2 Mai - 1:20

Ben ouai, je pensais qu'elle te l'avais dit. Il a pété un plomb parce qu'il s'est prit les pieds dans ses poupées, je l'ai fait monter avant que ça dégénère.

Mettre une tarte à ma soeur parce qu'elle ne fait pas ce qu'elle veut ne le perturbe pas, même si elle n'a que cinq ans. Ca me rend dingue ça, la seule chose pour qui je m'oppose à lui, c'est ma soeur parce qu'elle n'a pas a subir tout ça. C'est un bébé et puis c'est un amour, elle est très câline, bon elle a déjà du caractère, mais ça nous fait rire avec David .... on rigolera moins dans quelques années je pense!


J'y crois Dav', ça peut pas être autrement de toute façon.


Je ne supporterais pas d'être séparé de mon frère et de ma soeur, ils sont ma seule famille, du moins, la seule que je considère. Je ne sais pas comment ça va se passer, mais je sais que je vais devoir aider David, il ne pourra pas tout assumer tout seul, ce n'est même pas son rôle! Il pourrait très bien faire sa vie et nous placer, mais je sais qu'il ne le fera pas, il a toujours prit soin de nous. Mon frère est mon héro !


Humm des crêpes! Merci!


Elle est gourmande ma soeur, très gourmande, un peu comme moi au final, j'adore le chocolat, je tuerais pour du chocolat! Je me suis enfermée dans ma chambre, mais mon frère ne me laisse pas longtemps. J'ouvre la porte de ma chambre et me jette dans ses bras pour fondre en larme.


Comment on va faire Dav', pour la maison, le loyer, les courses ? Tu peux pas le faire tout seul !


Je suis morte de trouille en fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Sam 2 Mai - 1:33


    Tu as bien fait, je suis désolé, j'avais du boulot, je pensais pas rentrer si tard.

    Je ne suis plus apprenti depuis l'année dernière, je suis bon dans ce que je fais, mon patron ne se plains pas. Je fais ce qu'il faut pour. Je suis consciencieux, à l'écoute, ponctuel et assidu. Je ne manque jamais une journée de travail, sauf si vraiment je ne peux pas faire autrement, mais ça ne m'est arrivé qu'une fois. Vicky gère beaucoup Juliet les soirs où je rentre plus tard que prévu.

    Non, ça ne peut pas être autrement. On va recevoir pleins de visites ma chérie, on va devoir remettre tout la maison en état et je compte bien à ce que ce... taudis, ressemble à une vraie maison. Ca va être la notre maintenant.

    Juliet ne doit pas perdre ses repères et je ferais ce qu'il faut pour que Vicky ne perde pas les siens non plus. On va commencer par réaménager les pièces. Ce n'est pas si petit que ça comme maison, et je me pose beaucoup de questions quant à l'intendance. Mon seul salaire pour une maison aussi grande et deux enfants... Mon père touchait une pension d'invalidité, blessé sur un chantier. S'il avait été moins bourré ce jour-là aussi... Il buvait une grande partie de tout ça mais je réussissais à en mettre un peu de côté quand il avait le dos tourné, pour pouvoir tenir le mois, on s'en sortait, parfois difficilement, mais on y arrivait sans trop priver les filles.

    Une à la fois crapule.

    Ebouriffant ses cheveux avant de monter. Je dois la préserver de tout ça à défaut de pouvoir encore le faire avec Vicky que je serre contre moi pour la consoler.

    On va se débrouiller mon coeur, je vais faire des heures supp' à la scierie, je demanderais une avance pour la rentrée des classes dans deux mois, je peux le faire, et puis j'ai un peu d'argent de côté, ça va bien se passer... On n'a plus le choix maintenant. C'est ensemble ou pas du tout. Ti amo.

    Je n'ai pas grand-chose de côté, j'ai dû payer la dernière facture d'électricité que ma mère avait laissée tomber derrière le meuble, les relances elle préférait les bruler, voilà où nous en sommes.

    Tu as ton cours de solfège avec Gianni aujourd'hui, tu pourrais y aller et on irait manger une glace sur le port après ? Qu'est-ce-qu'on dit à Juliet ?

    A partir de maintenant, je l'implique dans les décisions de la famille, qu'elle comprenne qu'elle aussi a son mot à dire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Sam 2 Mai - 23:09

C'est pas grave, tu vas pas t'excuser parce que tu bosses.

Je sais que mes parents galèrent .... bon, ils galèreraient moins si ils ne claquaient pas tout dans l'alcool, on est tous d'accord la dessus mais on n'a pas le droit de le dire. Mon frère bosse, il a finit son apprentissage avec des louanges! Maintenant il travaille, je sais qu'il aide beaucoup papa et maman et je le ferais moi aussi plus tard, mon frère, c'est mon modèle sur terre.


On va le faire, je vais décorer un peu, ça sera plus accueillant.


Je ne sais pas comment on va faire, mais a deux, on va pouvoir s'en sortir, je l'espère en tout cas et je vais tout faire pour.  Juliet est encore un bébé, elle ne doit pas être perturbée, elle doit garder ses repères, c'est nous les grands, c'est à nous de gérer et de faire en sorte que rien ne change pour elle.
Pour le moment, elle mange de bon coeur, comme toujours et pourtant c'est une petite puce, comme moi au final, ou comme David, il n'est pas épais mon frère.


Moi aussi je pourrais un boulot .... Je vais faire du baby sitting et donner des cours.


Je suis pleine de bonne volonté, il n'est pas question qu'il assume tout toute seule. Je suis assez mature du haut de mes 13 ans pour comprendre qu'on va galérer, que ça ne va pas être facile tous les jours. Ca va être une nouvelle vie à laquelle on va tous devoir s'adapter.


J'ai pas envie d'y aller .... Je sais pas. Que papa et maman son partis pour un long voyage .....


Je ne sais pas ce qu'on dit à une petite fille de 5 ans pour lui annoncer que ses parents sont morts.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Sam 2 Mai - 23:23


    J'aimerais pouvoir concilier les deux, mais je ne peux pas gérer à la fois mon boulot et ce qui se passe à la maisON J'essaye d'être irréprochable pour garder mon poste à la scierie, je ne sais pas comment je ferais sans ça. Je ne pourrais pas nourrir mes soeurs, et il va falloir que je redouble d'efforts, je dormirais moins, je trouverais un moyen pour qu'elles ne manquent de rien. Je sais que je ne dois pas emprunter, il y a trop de caïds un peu partout qui me feraient payer le double et surtout payer mes soeurs. Vic aura bientôt l'âge des filles qui rentrent dans les réseaux, et je veux à tout prix l'éloigner de tout ça.

    La déco c'est toi qui gère, t'as carte blanche ma puce.

    L'embrassant sur le front. L'art, la mode, c'est le truc de ma soeur, depuis toute petite, Juliet est plus branchée foot et petites voitures ^^ Il en faut pour tous les goûts ! J'encourage leur personnalité. Je me souviens de Vic petite, elle avait son caractère mais était plutôt rêveuse et passait son temps à dessiner tout ce qui lui passait par la tête, j'accrochais la plupart de ses dessins dans sa chambre ou dans la mienne.

    Toi tout ce que tu vas faire, c'est aller à l'école et y décrocher les meilleures notes que tu pourras. Assez pour pouvoir sortir d'ici un jour, d'accord ? Je sais que tu en es capable. Tu es capable de tout.

    Lui souriant pour lui donner confiance, je crois en ce que je dis. Je la serre contre moi, caressant ses cheveux, avant de prendre conseils auprès d'elle sur la marche à suivre concernant Juliet, je suis encore novice, et elle a un instinct maternel bien plus développé que les filles de son âge selon moi.

    Un long voyage, c'est bien. C'est parfait.

    Je prends sa main pour descendre à la cuisine, et nous nous asseyons tous autour de la table.

    Ecoute-moi Princesse, papa et maman sont partis pour un loooooong voyage. Alors on va se débrouiller un peu tous les trois, d'accord ? Qu'est-ce-que tu dirais de commencer par aller voir les bateaux ?

    Les bateaux c'est mon grand truc. Je rêvais de partir pour un tour du monde en catamaran, avant de... avant tout ça. Maintenant, je dois changer d'objectif, et j'y arriverais, ça ne me fait pas peur. Je vais en faire des princesses aussi gâtées que je le pourrais, et ça va commencer maintenant.

    On se prépare les filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Dim 3 Mai - 0:01

Donc, j'ai carte blanche pour la déco, ça, c'est dans mes cordes! J'adore dessiner, peindre, la mode, la déco, tout ce qui touche à l'art en général, bon je n'ai pas trop le loisir de visiter des musées ou de m'intéresser aux tableaux de maître, mais, si je pouvais, je passerais mon temps à lire sur l'art en général.

Je peux faire les deux tu sais.


J'ai de bonnes notes, j'aime apprendre même si je suis dans un collège avec une réputation mitigée, mais je pense qu'en m'accrochant, je peux peut-être obtenir une bourse plus tard si je veux étudier. Après mon Bac, j'espère que je pourrais faire une école d'art, j'ai pleins de rêve et pleins de projets, mais pour le moment on va se préoccuper du présent!
Je descends avec David qui explique à Juliet qu'on va être obligé de se débrouiller tous les trois maintenant, il sera grand temps de lui apprendre la vérité quand elle sera plus à même de comprendre ce que la mort signifie.


Oh oui !! On pourra faire un tour?


On verra ma puce. Si tu commençais par aller te doucher et t'habiller.


Débarrassant la table du petit déjeuner, dans mes pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Dim 3 Mai - 0:12


    Je sais, mais je ne veux pas, la différence est là. Je veux que tu vives ta vie Vicky, j'assure, t'inquiètes pas. Et t'es trop brillante pour risquer de tout gâcher.

    Elle obtiendra sans grand doute une bourse d'étude pour aller à la fac, elle sera major de sa promo et aura un brillant avenir. Je ne suis pas de ceux qui pensent que la place d'une femme est dans une cuisine ou auprès des enfants. Il est important pour elle de devenir femme, de se réaliser en tant que telle mais aussi en fonction de ce qu'elle choisira. Sa vie lui appartient et nos parents n'ont plus aucune emprise sur elle.

    On verra crapule, si le temps s'y prête. Tu sais ce qu'on dit ? Par vent, reste prudent. Allez, écoute Vicky Princesse.

    Elle descend de sa chaise et file se préparer, avant que nous partions tous les trois sur le port. Cet endroit me permet de me ressourcer, je me sens bien face à la mer, je me sens libre, peu importe ce qui se passe. Juliet sur mes épaules pour éviter de la perdre, nous longeons les quais.
    Etant passé par la capitainerie en arrivant, je repère notre bateau et fait descendre mon petit bout.

    Les filles, le nôtre, c'est celui-là, vous m'attendez deux minutes ? Faites le tour, je reviens tout de suite.

    Viens Vicky, on fait les pirates qui font une invasion ! A l'abordage !

    Sautant sur le pont en tenant la main de sa grande soeur tandis que je filais discrètement dans une petite boutique que Vicky connait très bien. J'en ressorti avec une boite de pastels et de peintures de qualité que je cachais derrière mon dos avant de les rejoindre.

    Alors les pirate, ça donne quoi ?

    Souriant à ma petite soeur en voyant faire la petite dernière, elle a déjà choisi son lit ! Juliet est prudente, elle choisi son lit partout où on va si elle en a la possibilité ^^ 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Dim 3 Mai - 0:58

Je gâcherais pas tout je te promets.

J'ai pas dit que je ne le ferais pas, qu'on soit clair. Je suis têtue, trop au gout de mon frère, mon frère qui lui seul fait figure d'autorité maintenant. Ca aussi ça va me faire drôle, je l'ai toujours respecté et je lui ai toujours obéis, mais il reste mon frère, je ne sais pas trop comment me situer et je ne sais pas comment Juliet va pouvoir le faire. Le "t'es pas ma mère", je sens que je vais le prendre dans la gueule une paire de fois!
Tout le monde se prépare et on est parti pour le port. Je mets un petit short avec un tee shirt et des Converses, simple mais efficace! Ma soeur est toute folle, elle m'entraine sur le bateau en courant comme un pirate.


A l'abordage!


La suivant en sautillant derrière elle, la surveillant surtout pour ne pas qu'elle se penche et qu'elle tombe à l'eau, j'ai pas envie de me mouiller^^ Le bateau n'est pas très grand, mais assez pour nous trois. Mon frère finit par revenir.


Ca donne à l'abordage des couchettes ^^ T'étais ou? Jul', éloigne toi du bord s'te plait!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Dim 3 Mai - 1:05


    Je sais qu'elle peut assurer sur plusieurs tableaux différents, mais il faut avouer que je ne suis pas très doué pour repérer quand on me ment ^^ Ma soeur est très douée à ce jeu là. Elle ne ment pas à des fins fourbes, au contraire, c'est pour pouvoir aider la plupart du temps, arranger les choses de façon à les faciliter. Ma soeur est pleine de bonne volonté, c'est quelqu'un de juste et de droit. Elle sait très bien ce qui est bien ou mal, je n'ai pas eu beaucoup à batailler pour l'éduquer, si je puis dire, elle est très bien élevée et l'a fait pratiquement toute seule !

    Tu crois qu'on verra des requins cette fois ?

    Eternelle question qui revient à chaque fois qu'on prend la mer, mais on s'y fait ! On lui répond, et elle arrête d'y penser, il suffit de avoir jouer avec tout un tas de mécanismes comme ça, chacune d'elle a ses habitudes et il faut savoir les respecter pour ne pas s'attarder et surtout ne psa les froisser.

    Mais euh, je suis pas près du bord déjà ! Je repère les poissons, faudra pêcher pour manger !

    Oui alors elle aurait dû naitre en pleine nature, ça n'aurait pas changé la donne ^^ Manger avec ses doigts est son plus grand plaisir, ma foi ! C'est surtout le t-shirt qui s'en rappelle ^^

    J'avais un truc à aller chercher. C'est pour toi, ouvre. T'as trouvé ton lit Princesse ?

    Laissant ma soeur ouvrir son cadeau en l'embrassant sur le front. J'ai hâte de voir si ça lui plaît, ça fait des semaines que j'ai un oeil dessus. Elle ne fait qu'avec les moyens du bord, des bouts de chandelle, ça ne l'aide pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Dim 3 Mai - 1:29

Si on voit des requins, je te jette à l'eau avec eux, comme ça t'arrêtera de poser la question ^^

A chaque fois c'est pareil, bon elle a 5 ans, c'est normal, mais je ne suis pas la reine de la patience il faut le savoir! Je m'assois sur une banquette, les mains sur les bords du bateau, je prends le soleil. On est là pour ça non? Je ne sais pas en fait .... Je ne cesse de penser à mes parents, à notre futur vie, je me pose des tas de questions sur la suite, sur l'avenir, notre avenir à tous les trois.


Si t'es au bord Jul! Euh ... ouai ... ou y a des chips aussi ^^


Je suis une princesse contrairement à ma soeur. Ca ne me dérange pas de me salir les mains pour peindre ou dessiner, mais alors pour le reste! J'aime avoir des vêtements propres, je ne supporte pas d'être tâché ... Je suis plus délicate que Juliet c'est sur! Je prends ce que me donne mon frère et ouvre pour découvrir des pastels! Ceux que je veux depuis des mois, mais qui sont tellement cher que j'économise encore mon argent de poche pour me les offrir.


T'es dingue Dav'! On peut pas....


Lui sautant dans les bras pour un gros bisou. Je sais que ce n'est pas raisonnable, mais même temps, je vais faire des trucs de malade avec ça! Les couleurs sont justes superbes!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Jones

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 13/04/2014

MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   Dim 3 Mai - 1:43


    Ben non, ils vont me manger après ^^

    Elle est lucide sur le danger, ça ne la freine pas pour autant mais au moins elle est au courant. Juliet est le genre de gamine qui ne fait rien pour arranger les choses quand elle fait une bêtise, elle l'a faite, point, on passera à autre chose ^^ Je suis plus clément avec elle, j'en ai conscience et pourtant je ne devrais pas, je ne suis pas un de ces grands frère hyper autoritaires mais je tiens juste à ce qu'elles puissent être libres de leurs choix plus tard, pour ça, je dois leur montrer le chemin pour bien grandir et ne pas dévier. C'est tellement facile dans le monde dans lequel nous vivons.

    Des chips c'est très bien ^^

    Rajoutais-je en les rejoignant. Non parce que je connais Vicky. Elle ne rechigne pas à la tâche mais elle aime bien rester clean ! Comme une princesse, elle est précieuse, sans que ce soit excessif, elle a su trouver un juste milieu. Je respecte son besoin de se changer deux fois par jours parfois ^^ Je lavais moi-même son linge petite quand maman avait ses crises, le genre qui la faisaient dormir toute la journée sur le canapé.
    Elle ouvre la boite avec un tel sourire que je me dis que je n'aurais pas pu tomber plus juste, ça me fait autant plaisir qu'à elle.

    On peut Vicky, c'est moi qui le décide. Ne penses à tout ça, depuis combien de temps tu en rêves ? C'est à toi, je sais que tu sauras en faire plus que n'importe qui. Prépare-toi à devenir une grande artiste, c'est mon coup de pouce. C'est un nouveau départ non ?

    L'embrassant sur le front en lui souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin d'un règne, le début de la liberté   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin d'un règne, le début de la liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ptidop (le règne du jeu Avord)
» [Livre] Le guide du règne de Makuta
» [Review] LEGO Ben10 8409 : Spider Monkey par Eurobricks
» regne par decret et un temps de corbeaux
» Rapports du Conseil Comtal sous le règne de Ladoce de Lorso (décembre 1458-février 1459)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Versions Alternatives :: Version Sicile-
Sauter vers: