One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma force, ma chair et mon sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Ma force, ma chair et mon sang   Ven 20 Mar - 1:56


    Marcus s'est encore mis à boire ce soir. Il est déjà rentré un peu éméché et plutôt tard comparé à ce qu'il m'avait promis. Je lui avais fait à dîner mais étant rentré en retard, il était déjà froid, ça a été la première raison de sa colère. Pour se consoler, il a bu un verre, puis deux, puis trois. Théo a trouvé le moyen de se faire punir en faisant tomber deux fois sa tour de Lego près de son père, provoquant un bruit assourdissant qui l'a rendu dingue, ce qui lui a valu une fessée et une punition dans sa chambre deux heures avant l'heure du coucher, et sans doudou. Je déteste quand il fait ça ! Il ne peut pas le priver de son doudou, c'est sans doute la chose la plus importante et rassurante pour un enfant.
    Ensuite, Shai a fait des siennes, ce n'est que légion chez elle, elle est simplement vivante, et non mal élevée. Elle bouge, fait du bruit, parle, du haut de ses deux ans elle soule tout le monde, j'adore ça ! Elle dit des tas de choses que je suis la seule ou presque à comprendre avec son frère parce que je passe mes journées avec elle. Marcus refuse que je travaille, pour lui, ce n'est pas ma place. Je l'ai toujours laissé diriger ma vie, et celle de mes enfants.
    Ils ont tous deux finis dans leurs chambre sans dessert et surtout sans doudou. Shailene a pu garder sa tute et son doudou, disons que c'est le seul moyen de l'endormir sans qu'elle ne hurle, mais Théo...
    J'ai fini par lui rendre en douce, sur les coups de 22 h, rejoignant discrètement mon fils dans sa chambre pour lui glisser entre les bras et sécher ses larmes. Il ne dormait toujours pas. C'est encore un bébé. Mon bébé de 7 ans. Après un baiser sur le front et un câlin de superhéros, j'ai proposé à mon mari de monter dans la chambre histoire de le calmer. Je sais toujours comment m'y prendre pour qu'il oublie un peu ses gosses et se concentre sur moi. Il ne les touche pas, mais n'est pas des plus tendre avec eux.
    Mais au bout d'une heure il s'est relevé, et est allé vérifier qu'ils dorment. Quand il a vu le doudou entre les bras de Théo, il est devenu dingue et est remonté dans la chambre s'en prendre à moi.
    Voilà où j'en suis à 2 h du matin. En boule dans mon lit, je n'ai pas eu le droit d'en bouger. Le visage tuméfié, tremblante. Marcus a fini par s'endormir, assommé par l'alcool. Je me lève alors discrètement une fois sûre qu'il ne se réveillera pas de si tôt et sort un sac de sport pour y fourrer les premières affaires qui me tombent sous la main et qui ne me forceront pas à faire du bruit. Je descends à la buanderie et transfère une lessive sèche dans le sac, en boule, sans chercher à comprendre, des affaires de mes bébés, un peu de tout, je ferais avec ce que je trouve. Je monte dans la chambre de mon fils, le réveillant doucement en l'embrassant tendrement sur le front.

    Bébé, enfile ça, on y va.

    Dans un souffle, lui présentant un sweat pour le couvrir par-dessus son pyjama.

    Prends ton camion de pompier et glisse le dans ton sac à dos, je reviens tout de suite avec ta soeur mon ange.

    Filant dans la chambre voisine pour envelopper Shai dans une couverture et la prendre dans mes bras.

    Allez mon amour, on file à la voiture. On par en voyage.

    Posant une main derrière sa tête pour l'inciter à descendre et refermer la porte derrière moi... C'est la dernière fois que je la pousse.

    Grimpe mon coeur, tu as tout ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shailene Eaton

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Sam 21 Mar - 23:25

Oulala, il crie beaucoup papa, je sais pas toujours pourquoi en fait, mais c'est souvent! Bon il fait aussi des bisous parfois quand même, mais pas autant que maman! Maman, elle est toujours avec moi, elle fait toujours pleins de câlins et pleins de bisous et elle me prend dans les bras, papa il veut pas trop, il dit que je dois m'habituer au parc et au cosy, mais je préfère les bras moi et ceux de maman surtout.
Je crois que j'ai fâché papa, ce soir, je voulais juste du pain d'épice, c'est trop bon ça, c'est sucré, j'adore, maman en achète tout le temps et après manger j'ai voulu en manger, mais papa il a dit non. Alors quand il était dans le salon, j'ai voulu attraper le plastique de l'emballage sur le bord du meuble, mais j'ai tout fait tomber et papa il s'est fâché.J'ai pleuré et il m'a mit dans mon lit, ça j'aime pas! J'ai eu le droit de garder doudou et ma tute, mais pas Théo qui est puni lui aussi. Je me suis endormie vite, je suis vite fatiguée quand même moi! Mon frère lui, il joue tout le temps! Il s'endort quand même parce que maman elle lui donne son doudou, mais il est réveillé en pleine nuit par maman qui lui dit qu'on part.


On va ou maman ?


IL se frotte les yeux mais il fait ce que lui demande maman sans discuter et puis c'est moi qu'elle vient réveillée. Je veux dormir encore moi ! Un peu!


Lé va ou lé voyage?


Je comprends pas. Je passe mes bras autour du cou de maman, mais je suis fatiguée et puis je vois que maman elle s'est mal, comme moi quand je tombe.


Lé'a fait bobo là maman ....


Je repose ma tête sur son épaule. On sort, je comprends pas ce qui se passe, mais je suis avec maman et y a aussi Théo alors c'est bien, il manque que papa. On va lui faire une surprise peut-être.


Oui j'ai tout. Pourquoi on s'en va maman ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Sam 21 Mar - 23:42


    Je ne sais pas comment expliquer ça à mes enfants. Je les protège de tout, autant que je le peux, mais ça ne suffit jamais. Je me doute bien que Théo et Shai trouvent leur père un peu trop dur, ils ne le formulent pas ainsi mais ils le ressentent. Ils ont peur de lui, ils n'ont pas peur de moi, ils connaissent les limites sans pour autant craindre que je ne leur tombe dessus. Shailene d'ailleurs pas assez ! Théo est très sage, il écoute tout ce que je lui dis, mais ma petite dernière, la petite flèche de la famille, c'est une autre histoire !

    Je... je sais pas encore mon amour, c'est la surprise d'accord ? Comme des aventuriers, dépêche-toi.

    Je sais que je leur en demande beaucoup mais je ne peux pas prendre le risque que Marcus se réveille et ne nous surprenne. Je sais que je risque tout ce que j'ai à présent. Je pars sans me retourner, c'est ça où je vais faire une connerie. Le descendre, j'y ai pensé, mais on me retirerait mes enfants. Alors je pars avec eux, j'ai tout intérêt à ne pas me louper, je ne sais pas où je vais ni comment, mais je trouverais, et si je dois changer de pays, de culture et tout ce que ça implique, alors tant pis. Du moment que mes enfants sont là, j'ai tout à gagner.
    Shai dépose sa tête sur mon épaule après m'avoir fait remarquer que j'ai plusieurs bobos sur le visage. Je glisse une main derrière sa tête et l'embrasse sur le front, le ventre rongé par une boule d'amour, de désespoir et de confusion totale. Je ne sais pas ce que je fais, mais je dois le faire.

    C'est pas grave mon ange, ça fait même pas mal...

    Je dédramatise tout le temps. Ce n'est pas rare que je sois blessée quand mes enfants se réveillent, alors je leur explique que la nuit, j'ai un autre travail, que je parfois c'est dangereux, un peu comme un super héros, ça aura moins d'impact sur leur équilibre que de leur apprendre que leur père démonte la tête de maman un soir sur deux...

    Je t'expliquerais une fois arrivés mon coeur, je te promets de tout t'expliquer mais rendors toi, ça va être un peu long. Je te réveille quand on arrive.

    Je prends la route après les avoir recouverts tous les deux avec un bisou, leurs biberons dans mon sac. Il a beau avoir 7 ans, c'est encore un bébé mon fils. Je roule sans m'arrêter, je crois que j'ai fais pas loin de 150 km et le soleil n'est toujours pas levé, il n'est pas très tard, disons que j'ai pris les devants assez vite, Marcus se lève souvent en pleine nuit. Parfois calmé, parfois pas du tout...
    Je m'arrête dans un motel, sors ma fille de la voiture, la dépose dans la chambre, la couvrant de mon blouson, puis mon fils, tentant de ne pas le réveiller. Je le glisse sur le lit aux côtés de sa soeur et les regarde dormir quelques instant en les embrassant tour à tour puis attrape mon téléphone pour composer le numéro de ma mère... C'est encore la seule vers qui je peux me tourner...

    Décroche, je t'en prie, décroche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shailene Eaton

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 27/12/2014

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Sam 21 Mar - 23:59

Oui comme une aventure de Tintin.

Moi j'aime son chien à Tintin! Il est trop mimi! Théo il adore regarder ça, alors je le regarde avec lui desfois, mais il râle parce que je bouge tout le temps et que je parle et qu'il peut pas écouter, mais on s'en fou y a des images qui bougent c'est le principal! Moi ce qu'ils disent je comprends pas grand chose!
Je suis pas chiante, je suis le mouvement, je veux juste dormir moi. Je remarque que maman elle s'est encore fait mal, souvent en fait, c'est une aventurière surement comme dans les histoires qu'elles nous racontent à Théo et moi, moi aussi je serais pareil quand je serais une grande, une super méga aventurière. Maman, elle dit que je le suis déjà parce que je grimpe partout, je cours, je tombe, je pleure et je recommence de plus belle!


Lé cro fote maman ^^


Je baille et me remets sur son épaule avant de me retrouver dans le siege de la voiture ou je m'endors tout de suite, ça roule, c'est cool. Théo aussi il fait dodo, mais il se réveille parfois, il est inquiet, moi non, je suis avec maman donc tout va bien! Maman nous amène dans une chambre ou elle nous fait dormir dans un lit qui est pas à nous, je me réveille un peu, mais pas assez pour parler et retombe aussitôt en me collant contre mon frère avec tutute et doudou!


Sara ... Tu as vu l'heure? Qu'est-ce qui se passe?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 0:07


    Exactement mon coeur, comme Tintin, sauf que cette fois, c'est nous les héros !

    Lui souriant en l'embrassant tendrement sur la tête avant de refermer la portière sans la claquer pour ne pas réveiller Shai qui se rendort déjà à moitié. La route me paraît longue, mais jamais assez, je ne serais jamais assez loin de mon mari, j'ai l'impression de porter une cible sur le front, que tout le monde sait que je suis en fuite, que c'est écrit sur mon visage ! Je prends les clés à l'accueil, paye pour une nuit et y installe mes enfants.
    Je ne sais pas où je pourrais me rendre, je suis partie sur un coup de tête, poussé par l'instinct de survie, je sais que je n'aurais jamais pu tenir assez longtemps pour pouvoir monter un dossier contre Marcus, il est trop influent là où l'on vit, il aurait fini par se faire blanchir par les autorités. Déposer une plainte n'aurait mené à rien... Combien de flics intègres subsistent encore ?
    Ma mère fini par répondre, me libérant d'un poids qu'elle ne soupçonne pas le moins du monde.

    Maman ! Maman, je... j'ai vraiment besoin de toi... Je suis... Dans un motel, à environ 150 km de Miami, par l'autoroute du Nord, aide-moi s'il-te-plaît... Je suis complètement paumé...

    Posant mon front contre la vitre glacée, nous sommes en plein hiver, malgré les températures clémentes la journée, les nuits sont plutôt fraîches. Je n'ai même pas pris le temps d'expliquer à ma mère ce qui m'avait prit.

    Papa avait raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Ivanov

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 0:27

Je dors profondément quand j'entends le téléphone sonner. J'ai passé ma vie à me demander si je n'allais pas recevoir un appel de l'armée m'annonçant une mauvaise nouvelle concernant mon mari, maintenant, il va rarement sur le terrain, il reste plus facilement dans les bureaux, mais les extras sont là, et je me suis toujours dit qu'un jour, il ne rentrerait pas. Mais cette fois, lorsque je décroche, c'est la voix de ma fille, ma grande qui me parvient au bout du fil. A quoi elle joue? Elle ne dort pas à cette heure-ci?

Qu'est-ce que tu fais dans un motel Sara? Tu t'es disputée avec Marcus?  Et les enfants?


Je ne comprends pas, mais sa voix m'inquiète et ce qu'elle me dit par la suite d'autant plus. Elle n'a jamais donné raison à son père, je ne comprends pas. Je me redresse difficilement et allume la lumière.


Ou est-ce que tu es ma fille? Je viens te rejoindre.


Je sens la détresse, je ne sais pas pourquoi, mais ma fille n'est pas bien, je ne l'ai pas vu depuis des années, mais je saurais reconnaitre à sa voix comment elle se sent et là, ça m'inquiète. Elle me donne l'adresse de son motel ou je finis par la rejoindre après m'être préparé. Je mets du temps à venir car conduire sur une longue distance est compliquée pour moi, je dois faire des pauses assez fréquentes, mais je finis par arriver et frapper à la pote de sa chambre. Ce sont les blessures sur son visage qui m'interpellent aussitôt et je comprends les raisons de sa fuite sans qu'elle n'ait à me les expliquer. Les petits dorment dans le lit alors que je prends ma fille dans mes bras.


Tu as bien fait ma grande.


Elle ne mérite pas un homme qui lui fasse ce genre de marque, je le sais. Je n'ai jamais aimé son mari, mais elle était tellement sur d'elle que je l'ai laissé faire, je n'aurais pas dû.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 0:40


    Je suis partie, je... Les enfants vont bien, ils sont avec moi.

    Je ne peux pas répondre au fait de m'être disputée avec Marcus ou pas. Une dispute ça sonne comme quelque-chose de banal, ce qui arrive dans tous les couples, hors, même si je sais mon père violent, je sais aussi que ce n'est pas ce qui se passe partout. Certains couplent se disputent en haussant le ton et en allant faire un tour de voiture ou la gueule dans la pièce d'à côté, la plupart d'ailleurs. Mais chez moi, les disputent viennent toujours de Marcus, quant au fait de nous battre (ou plutôt lui de le faire), c'est aussi toujours sa propre initiative. J'ai beaucoup de caractère mais il m'a fait comprendre qu'il ne me servirait pas vraiment sous son toit. C'est lui qui décide et si ça ne lui plaît pas, je le sais aussi tout de suite. Alors je prends sur moi pour être l'épouse parfaite, mais je n'ai plus les épaules, c'est fini...

    Sur l'Interstate 4, en direction de Daytona Beach. Le Mermaid Motel. C'est... Un peu glauque mais ça suffira pour la nuit.

    Je ne sais pas où je suis tombée mais je ne serais pas surprise d'être tombée dans un hôtel de passe ^^ Pour tout avouer, j'ai le don pour ce genre de conneries, c'est ma spécialité de me foutre dans les emmerdes, j'ai toujours aimé ça, déjà petite !
    Sans que je ne m'y attende vraiment, ma mère propose vraiment de me rejoindre. Je ne l'ai pas vue depuis presque des années, pas entendue non plus, et ça me manquait, terriblement... Je ne m'étais pas rendue compte à quel point.
    Deux heures plus tard, elle frappe à la porte. Dans un premier temps mon sang se glace, j'ai tout de suite pensé que Marcus nous avait retrouvé, avant de jeter un oeil par la fenêtre et de me rendre compte que c'est bien elle. Mon coeur se serre quand je lui ouvre la porte et ses bras m'entourent, je m'y réfugie avec bonheur, laissant mes larmes inonder mes joues.

    Pardonne-moi maman, je ne savais pas qui appeler. Je n'ai que vous... Qu'Anna et toi, je... Je ne voulais pas la mêler à tout ça.

    Non, ma soeur a sa vie à la fac, et c'est très bien comme ça. Elle a tout intérêt à garder son innocence et profiter de sa jeunesse, ça ne dure qu'un temps.
    Je m'installe sur un bout du lit, les mains jointes, tapant du talon sur le sol, faisant sursauter ma jambe à intervalles réguliers.

    Papa sait que tu es là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Ivanov

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 1:15

Elle m'en a fait voir ma fille! Je sais que je ne suis pas une mère parfaite, je n'ai pas toujours été très tendre avec mes filles, mais ce n'est pas pour ça que je ne les aime pas, au contraire. J'ai voulu leur donner une éducation stricte pour qu'elles aient des repères, des règles et des armes qui les aident à réussir dans la vie. Mais Sara a préféré partir, le plus vite possible, sans plus à cause de son père que moi, mais elle l'a fait, elle n'avait que 17 ans, elle était enceinte, elle a fait la totale! Je lui avais promis d'être là pour elle, mais mon mari ne l'a pas accepté, je ne lui pardonnerais jamais de m'avoir coupé de ma fille, mais je n'avais pas le choix. C'était abandonner l'idée de voir Sara ou il aurait fait subir à ma petite ce qu'il avait fait à ma grande durant toute ses années. J'ai choisi de protégée Anna, pensant naïvement que ma fille était à l'abri avec son mari.
Je me rends à l'adresse indiquée sans hésiter, inquiète. Je n'ai pas vu ma fille depuis beaucoup trop longtemps et j'ai peur de l'état dans laquelle je vais la retrouver, elle semble désemparée et je comprends immédiatement en la voyant.


Calme toi. Je suis là, tu n'es plus seule.


Glissant ma main dans ses cheveux, elle est belle ma fille, c'est une beauté, ses cheveux sont plus courts que la dernière fois que je l'ai vu, ses traits sont plus marqués, elle semble épuisée.


Non. Ton père est en déplacement en ce moment. Tu devrais aller prendre une douche Sara, te calmer, les petits dorment. Allez.


Je ne lui laisse pas le choix, elle a besoin d'un peu de calme, de se détendre.  J'en profite pour sortir, fermant la porte derrière moi en prenant les clés par sécurité avant de me diriger vers une petite supérette en face du motel et acheter de quoi grignoter pour les enfants et ma fille, mais aussi à boire et une petite peluche pour chacun de mes petits enfants, pour fini avec du café chaud. Je rentre quelques minutes plus tard avec le tout, retrouvant ma fille douchée.


Assieds toi.


J'ai achetée de la pommade pour les coups, ça ne lui fera pas de mal apparemment. J'en applique sur elle, remarquant l'étendue des dégâts.


Tu aurais dû m'appeler Sara. Tu n'as pas à vivre ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 1:26


    Retrouver ma mère me fait un bien fou, un bien que je ne soupçonnais même pas possible. Comment aurais-je pu imaginer qu'elle soit de mon côté ? Je ne l'ai pas vue depuis tellement longtemps... Je suis le genre de gamine qu'on dit ingrate, très bien, je le conçois et je l'accepte, je le reconnais même, mais j'étais amoureuse, partir avec Marcus c'était pouvoir quitter la maison et me défaire de l'emprise de mon père. Seulement, j'étais loin d'imaginer que c'était pour me retrouver sous celle de l'homme que j'aimais. Mon mari, Marcus, le père du bébé que je portais à tout juste 17 ans, mon prof de fac, tout va bien ! Je me dis quand même que si ma fille me fait la même, je vais pleurer un moment ^^

    Mais je... D'accord. Je fais vite.

    Encore une fois je cherche à lui répondre, lui tenir tête mais croyez-moi, c'est peine perdue face à un morceau comme ma mère l'est ^^ Elle est têtue elle aussi, vous ne savez pas à quel point ! C'est le genre de femme à qui rien n'échappe, elle sait tout, même sans en être témoin, je ne sais pas comment elle fait, mais ça m'a toujours beaucoup surprise.
    Je file me doucher, j'ai à peine penser à prendre des fringues de rechange pour moi, j'en ai pris beaucoup pour les enfants, c'est ce qui me semblait le plus urgent. Je reste un moment sous l'eau brûlante, me recroquevillant dans un coin de la baignoire, laissant couler mes larmes qui se mêlent à l'eau de la douche, comme si personne, moi y compris, ne pouvait les voir.
    J'en ressors vêtue d'un vieux jean et d'un marcel blanc. Je tombe sur ma mère, les bras chargés de courses. Je n'aurais jamais pensé qu'elle s'implique autant, je suis... Complètement perdue.
    J'aurais voulu avoir le temps d'enfiler un pull pour masquer les marques sur mes bras, récentes et moins récentes, mais c'est peine perdue, je m'assieds, comme demandé, fuyant son regard.

    Papa t'en aurais fait voir de toutes les couleurs, j'ai voulu partir, j'ai dû assumer. Je l'ai fais pour eux...

    Jetant un oeil à mes enfants qui dorment, même si le sommeil de Théo est plutôt agité, ça doit le travailler lui aussi...

    Tu as fais des courses ? Pourquoi maman ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Ivanov

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 1:42

Elle n'a pas intérêt à discuter, pas maintenant, elle ne sait pas ou elle est, ni ce qu'elle fait, elle est sous le choc, elle est fatiguée, elle va me laisser la guider et l'aider. Pour ce soir, elle n'a plus rien à penser, je vais le faire pour elle, elle est épuisée, je le vois immédiatement. C'est à moi de m'occuper d'elle. Je ne le dis pas, je ne sais pas dire ces choses là, mais elle m'a manqué, terriblement. Marcus n'a jamais pardonné à sa fille d'avoir fait ce choix de vie, mais si je l'ai laissé faire, c'est que je la pensais heureuse et j'ai vu un moyen pour elle de s'éloigner de l'emprise de son père.

Tu n'as pas à assumer de cette manière ma chérie. Personne ne le devrait. Tu as fait le bon choix ce soir.


De partir, c'est ce qu'il faut. Elle n'a rien à faire avec un homme violent qui ne la respecte pas.  Marcus a toujours été très virulent, j'ai pris des coups, mais jamais de cette manière, quand je vois ses bras, je sens mon coeur se serrer. Ma fille n'aurait jamais dû avoir à vivre ça.


Parce que les enfants vont avoir faim en se réveillant et que tu as besoin de prendre des forces toi aussi et un café chaud ne te fera pas de mal.


Lui tendant une tasse encore fumante.


Qu'est-ce que tu comptes faire ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 1:53


    Non, arrête maman, je n'ai pas fais le bon choix, je fais le mauvais depuis des années !

    Je m'emporte toute seule, je m'excuse en levant la main d'un air de dire que je ne m'en sors pas avec moi-même, qu'elle ne doit pas le prendre pour elle, ça va me passer. J'ai toujours appris à m'excuser quand j'allais trop loin, sauf ado, et je méritais les tartes que je prenais, sincèrement ^^ Pas toutes, mais celles de ma mère en général, ne partaient pas pour rien.

    J'ai tout prévus ils ont...
    Me levant pour aller vers mon sac à main. Et merde, mais quelle conne !

    Je viens de me rendre compte que j'avais pris les biberons en oubliant quoi mettre dedans. Le lait de Shai, le chocolat de Théo. Je suis vraiment en dessous de tout. Je prends sur moi en essuyant mes larmes et me rassied face à a ma mère en cachant mes bras du premier truc qui me tombe sous la main, mon vieux sweat de la fac. Quoi qu'étant donné que j'y ai rencontré mon bourreau, je ne sais pas si ça doit rester un si bon souvenir... 

    Merci... Je sais pas maman. Si j'en avais la moindre idée, je ne t'aurais sans doute pas appelé.

    Buvant une gorgée de ma tasse avant de grimacer. Je crois que rien ne passera avant un moment. Je suis trop nouée, trop stressée... Ma fille s'agite et je me lève pour lui redonner sa tétine, la recouvrant en la glissant sous les couvertures, c'est déjà plus confortable. Théo se réveille à son tour.

    On est arrivés maman ?

    Oui bébé, mais c'est encore la nuit, rendort-toi, on n'est pas encore en mission.

    Je l'embrasse sur la tête et rejoint une fois de plus ma mère, croisant son regard. Je ne suis plus une gamine maintenant, mais une maman. Je dois assurer pour trois.

    Je me demandais si vous aviez toujours ce chalet à Aspen ? Ce serait juste pour quelques jours, le temps de me retourner.

    Marcus ne connais pas l'existence de ce chalet, je voulais lui faire une surprise une fois mais il déteste le ski, je me suis ravisée juste à temps en annulant tout à la dernière minute. Ce serait la planque idéale. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Ivanov

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 2:21

Tu t'en rends compte maintenant, tu as trouvé le courage de partir, chose que je n'ai jamais eu Sara. Tu as toute mon admiration ma fille.

Je ne sais pas si je lui ai déjà dit un jour, mais je le pense. Il faut du courage pour tout quitter, courage que je n'ai jamais eu et j'aurais sans dû le faire, quitter mon mari pour éviter à mes filles cette éducation si difficile qu'elles ont eu. Il y a des choix que je regrette, mais je dois vivre avec et malgré j'ai et j'aime toujours mon mari.
Je lui tend le lait que j'ai acheté, je n'ai pas pensé au chocolat, mais le principal, c'est qu'ils aient quelque chose à boire en se réveillant. Théo a grandi, et je ne connais même pas ma petite fille.


On va trouver une solution, mais je te promets que ce calvaire est derrière toi.


Passant ma main sur son visage. Je retrouve ma fille, pas dans des circonstances idéales, mais je m'en contente, la revoir me fait du bien. Théo se réveille et je laisse sa mère s'en occuper, ma petite fille est une femme et une maman, ça me fait tout drôle, je l'observe attendrie. C'est une adulte maintenant.


Biensure.  Restez-y le temps que vous voulez. Personne ne saura que vous êtes là-bas. Tu devrais dormir un peu Sara. Tu est épuisée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 2:34


    C'est pas du courage, c'est de la folie. Je savais pas comment faire, mais il est allé beaucoup trop loin ce soir et...

    Et je crois que mon poignet est cassé, ou foulé, je ne sais pas trop, mais ça fait un mal de chien ! Je tente de le bouger et j'y parviens avec difficulté, ça attendra qu'on soit à Aspen. Je peux tenir, je l'ai déjà fait, ce n'est pas le premier bobo que je supporte en attendant que ça se calme.
    Je ne pensais pas que ma mère prendrait mon parti. M'aider, oui, sans doute, malgré le fait qu'elle soit on ne peut plus stricte et directive, elle n'en restait pas moins une mère aimante. Nous avions droit à notre bisou du soir, et à nos sourires fiers quand nous ramenions de bonnes notes ou que nous excellions dans la discipline extra-scolaire choisie. Tout était réglé comme du papier à musique à la maison, papa y veillait, et j'ai fini par péter un plomb rejeter en bloc ce cadre et cet ordre presque obsessionnel.
    Je pose ma main sur la sienne pour la caresser et sourit discrètement. Mes enfants se réveillent peu à peu. Surtout ma petite dernière, tu parles, il est très tôt et c'est son heure de levé, elle fait parfois la sieste le matin, c'est une lève tôt et une couche tard. Un enfer quoi ^^

    Non maman, quoi qu'il en soit je parviendrais pas à trouver le sommeil, je n'y arrive plus depuis très longtemps...

    Toujours sur le qui-vive, en attendant un nouveau pétage de plomb de mon homme. Je sais qu'il peut partir pour un détail, une connerie, même si je n'en suis pas responsable. J'ai presque appris à m'y faire. Je remercie ma mère en prenant sa main dans la mienne et nous fûmes interrompues par un petit truc tout ensommeillé mais déjà debout ^^

    Moi lé plus sommeil maman, lé suis réveillée ^^

    Je vois ça bébé, mais ne réveille pas ton frère, viens.

    Lui tendant les bras pour la prendre sur mes genoux, face à ma mère. Elle ne connait pas Shailene. Ce petit bout haut comme trois pommes qui déménage comme un joeur de foot américain ! Ah ma fille ne se laisse pas abattre, jamais. Elle parle beaucoup, elle bouge beaucoup, elle casse beaucoup aussi ^^ Une tornade ! Et j'adore ça.

    Maman, je voudrais te présenter Shailene. Je crois que je ne l'ai pas loupé ^^

    Elle m'a toujours souhaité d'avoir un enfant aussi turbulent que moi, c'est chose faite ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Ivanov

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 15:28

Je vois ça. Tu n'as pas à te justifier Sara.

Passant ma main dans ses cheveux avant de voir son poignet. J'ai été infirmière, il me semble que ça remonte à une vie, mais ça ne s'oublie pas. C'est dans un hôpital militaire que j'ai rencontré mon mari, je me suis engagée pour échapper à l'emprise de mon père, je reconnais ma fille en moi, elle a eu le même comportement. J'aurais dû me méfier un peu plus de cet homme qu'elle a épousé. Je m'en veux de ne pas avoir été plus vigilante.


Laisse moi regarder. Tu as mal quand je fais ça?

Bougeant doucement son poignet pour voir son seuil de douleur, à vu d'oeil il ne me semble pas cassé, une bonne bande et le tour sera jouer, mais je préfèrerais qu'elle passe quand même une radio de contrôle, on verra ça quand elle sera posée. Ma petite fille fini par se réveiller, j'ai connu Théo quand il était petit, j'ai des nouvelles par Anna, je vois des photos, mais je sais qu'elle non plus ne voit pas sa soeur autant qu'elle le voudrait.


Mais lé le matin, Théo lé doit léveillé aussi.


Ah oui alors elle parle beaucoup, même au réveil cette petite puce, elle s'installe sur sa mère en se réveillant doucement, elle me regarde dans les yeux, elle est belle cette petite.

Mais je l'espère bien. Bonjour petite puce ...


Passant doucement ma main dans ses cheveux, elle se frotte les yeux en baillant avant de se blottir contre sa mère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 15:40


    Ma mère me rassure comme une môme de 5 ans après un cauchemar, je me fais de la peine. Comment ais-je pu tomber si bas ? J'avais pourtant un projet en béton armé pour mon avenir. J'allais toucher le sommet de la réussite, tout du moins ce que j'appelais la réussite, et pour moi ça s'appelait "liberté". Une fois mon master en poche, j'aurais peut-être tenté un doctorat, une chose est sûre, j'aurais été indépendante, avec une bonne situation et un mari qui m'aime. Des enfants aussi, deux ou trois. Une villa immense, un chien, un chat, et des vacances au ski l'hiver. Et puis j'ai rencontré Marcus, et pour moi c'était lui cet homme qui allait m'offrir tout ça. Un charisme, une carrure, un regard, j'étais raide dingue de lui. Il aurait pu me demander n'importe quoi, et il l'a fait, je lui ai cédé, avec le sourire même ! Quelle abrutie quand j'y repense. C'est con une femme amoureuse, mais une ado amoureuse alors !

    Oui, arrête... S'il-te-plaît...

    Il n'y a pas que ce soir, je crois que Marcus a malmené ce poignet tellement de fois que la douleur n'est qu'une habitude. Mais j'évite de trop m'appuyer dessus, en attendant que ça se répare tout seul. S'il apprenait que j'ai été à l'hôpital sans le prévenir, j'en aurais pris plein la tête. Les gens parlent et il n'a qu'une trouille : qu'ils le fassent à la presse. Il occupe un poste haut placé dans le milieu politique de la ville, ses concurrents sont à la recherche d'un scoop, de la moindre faille dans sa vie personnelle. S'ils savaient ce qu'il y a à trouver !

    Il n'y a pas d'école aujourd'hui ma puce, ton frère il est crevé, viens.

    Elle passe son temps à réveiller son frère ! Elle ne supporte pas qu'il dorme quand elle ne le fait pas ^^ Il arrive qu'il  tombe de sommeil le mercredi après midi ou le dimanche, sur le canapé. C'est plus fort qu'elle, il faut qu'elle aille le réveiller, souvent à coups de doudous dans la tête ^^ Histoire de bien faire passer le message !

    Bébé, je te présente mamie Judy. C'est la maman de maman. Et si on allait faire le bibi ?

    Me levant pour préparer un biberon et le faire chauffer dans le micro-ondes de la chambre. Je surveille mon fils de temps à autre histoire de m'assurer de son sommeil.

    Et Anna, comment ça se passe à la fac ?

    Ma question est surtout de savoir si papa l'a aussi coupé d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Ivanov

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 16:45

Voir ma fille comme ça me rend malade, je tente de ne pas lui montrer mon malaise, elle n'a pas besoin de ça, elle est assez perdue comme ça, mais je n'ai qu'une envie c'est faire voir les pierres à son mari, lui faire payer tout le mal qu'il lui a fait. Je ne suis pas bête, je vois bien que certaines marques remontent à des mois, voir des années. Comment j'ai pu la laisser seule dans cet enfer. Je crois que je ne me le pardonnerais jamais.

Il va falloir s'occuper de ça Sara. Je vais te faire un bandage en attendant, mais tu dois passer des radios.


Une fois en sécurité, je ne lui laisserais pas le choix. Mon mari ne sera pas là durant quelques semaines, je vais pouvoir être auprès d'elle quelques temps. Je vais l'aider à prendre un nouveau départ avec ses enfants, loin de son mari.
Ma petite fille est une petite bavarde, elle ressemble beaucoup à Sara et apparemment, elle a le même caractère fonceur que pouvait avoir ma fille étant petite. Anna était plus calme, du moins au début! Mais alors depuis qu'elle est à la fac, elle a comprit ce qu'était la liberté et les fêtes étudiantes. Tant que ses notes suivent, ça me va, son père est beaucoup moins conciliant tout de suite!


Jour mamie 'dy !


Me souriant de toute ses dents avant de venir me faire un bisou. Elle n'est pas farouche effectivement, ça me fait sourire, elle me rappelle Sara!


Ca se passe très bien, elle est une des meilleures de sa promo et la plus populaire des fêtes de débauche dasn lesquelles elle sort ^^


J'aide ma fille à faire le biberon pendant que sa fille profite du fait qu'on ait le dos tourné pour pour sauter sur le lit et monter sur son grand frère en lui faisant un bisous plus ou moins délicatement^^


Eo lé l'heure de se léveiller! Maman lé fait le bibi et l'oleil est léveillé aussi, lé l'heure de zouer!


Ah ben oui quand le soleil est réveillée, tout le monde est réveillée ... Sara ... je t'ai retrouvé ma chérie ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 16:56


    Maman, pour l'instant l'important, c'est que mes enfants soient à l'abri. Moi ça peut attendre...

    Ca attend depuis des années. J'ai appris à me mettre de côté depuis que je suis avec Marcus, et je le vis très bien du moment que c'est pour mes enfants, mais j'ai dû le faire aussi pour mon mari. Il est le genre d'homme qui demande autant d'attention qu'il soit à la maison ou pas. Il a besoin de pouvoir me joindre n'importe où, n'importe quand. Alors pour lui, ne pas sortir de la maison est la solution parfaite. Sauf que pour moi, elle l'est un peu moins tout de suite ^^
    Je ne sais pas quelle vie j'aurais à présent à offrir à mes enfants mais une chose est sûre : ils seront libres ! Ma fille en particulier. Libre d'étudier ce qu'elle veut, d'aimer ce qu'elle veut, de porter ce qu'elle veut en dehors d'une minijupe indécente pour aller à l'école ^^ Mais elle fera ses propres choix, que je respecterais du moment qu'ils n'attentent pas à sa sécurité. Je sais que je suis une maman protectrice, presque étouffante, mais ce sont des bébés, ils ont besoin de tout ça !
    Attendrie, je regarde ma fille faire la connaissance de ma propre mère. Ca n'a pas l'air de la perturber le moins du monde, rien ne la perturbe en fait, ma fille c'est... une tornade pour le coup ! Je ne sais pas ce que ça donnera à l'adolescence mais je sens que je vais galérer !

    Je plaide coupable pour la débauche, elle a eu le bon exemple. Mais elle ira loin maman, beaucoup plus loin que moi, fais-lui confiance. Elle me manque, j'aimerais la voir.

    De nous deux, Anna a toujours été plus posée, plus réfléchie aussi. Moi je fonçais dans le tas et je ramassais après. Je ramassais d'ailleurs les raclées de mon père la plupart du temps ^^

    Shai... Aïe, c'est mon oreille. Je me lève, je me lève ! Aïe, ça fait mal Shai !

    Bébé, arrête de lui sauter dessus !

    La récupérant au vol, non mais elle lui fait vivre un enfer autant qu'elle le couvre de bisous son frère, ce gamin est sa victime préférée ^^ Ce n'est pas méchant, elle est juste très présente, trop... mais il a l'air de bien le vivre d'habitude ^^ Disons qu'il n'a pas franchement le choix, il fait et on voit ensuite !

    Bonjour mon ange, bien dormi ?

    Le prenant à son tour dans mes bras pour un câlin, caressant doucement son dos en l'embrassant sur la tête, je lui laisse le temps d'émerger, MOI !

    Qu'est-ce-que tu veux déjeuner ? On ne va pas trop tarder, on va voir la neige tout à l'heure, ça vous plairait ?

    Ils ne la connaissaient pas la neige ^^ On vit à Miami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judy Ivanov

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 09/03/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 17:31

Pour le moment on vous mets à l'abri, mais après, je ne te laisserais pas le choix Sara.

Que ce soit clair entre elle et moi. Je vais les conduire à Aspen en attendant qu'elle trouve quelque chose. Nous avons assez d'argent pour lui permettre de trouver un appartement digne de ce nom assez rapide. Ce ne sera sans doute pas le confort de sa maison, mais, ça fera l'affaire le temps qu'elle retombe sur ses pattes. Je vais m'arranger pour que son mari ne sache pas ou elle se trouve, il est hors de question qu'il ne la retrouve pour le moment en tout cas. Je ne sais pas si il a déjà touché à mes petits enfants mais il n'aura pas l'occasion de recommencer.


Tu peux encore aller très loin Sara, il n'est pas trop tard.


Je veux qu'elle comprenne que sa vie n'est pas fini, au contraire, elle vient sans doute de commencer pour elle. Elle va pouvoir être libre tout comme ses enfants et je ne la laisserais pas tomber une seconde fois.


Mais lé faut qui lé lève Eo, lé le loleil là !


Montrant le jour à sa mère pendant que mon petit fil se lève par la force des choses. Théo a 7 ans et je ne l'ai pas vu grandir, mon petit fils. Je l'embrasse sur la tête avant qu'il fasse un câlin à sa mère.


Un chocolat s'il te plait. La neige?


Surpris. En même temps, en vivant à Miami, à part à la télé ils n'ont pas dû en voir beaucoup de la neige ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara Ivanov

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   Dim 22 Mar - 17:42


    Oui maman.

    Je retrouve des automatismes que j'avais quand je vivais encore chez mes parents. Alors le "oui maman" elle ne l'a pas entendu depuis très longtemps ! Mon adolescence a été une véritable épreuve pour tout le monde, sauf pour ma petite soeur que je chéris au-delà de tout et que je passais mon temps à couvrir. Et je le ferais encore si je pouvais la voir un peu plus souvent. Je me doute que sa vie étudiante doit contenir bon nombre de secrets inavouables pour papa et maman ^^ Je pense même qu'elle a tout intérêt à enterrer tout ça avant que papa n'ait l'idée de faire une perquisition chez elle, ça ne saurait tarder, il le faisait tout le temps quand j'étais moi-même à la fac. Il ne trouvait forcément pas grand-chose étant donné le temps que je passais chez Marcus ^^

    Arrête maman, j'ai presque tout perdu ce soir. Presque...

    Regardant mes enfants, eux, je ne les ai pas perdus. Mais j'ai perdu ma stabilité, mon foyer, un toit, mon mari, que je ne regrette pas le moins du monde pour le moment mais qui, quoi qu'il en soit, ne fera plus partie de ma vie ni de celle de mes enfants. Je le refuse, ils sont de lui, mais les élever comme il compte le faire, je suis contre.

    Oui mon amour, mais tout le monde ne se lève pas en même temps que le soleil, même si tu sembles y vouer un véritable culte... ^^

    Réflexion personnelle ! Mais cette gamine suit le soleil ! Elle ne se couche pas pour autant au moment où le soleil le fait, que nenni ! Disons simplement que le moindre filet de lumière la réveille. On a tout essayé avec son père, les rideaux, les stores, rien n'y fait !

    Ouais, la neige. On va aller faire de la luge tous les quatre. Ca va être génial, et ça fait partie de notre mission bébé.

    Lui souriant en me baissant à sa hauteur pour l'embrasser tendrement sur le front, le laissant déjeuner avant de reprendre la route.

    FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma force, ma chair et mon sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma force, ma chair et mon sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Historique] La chair et le sang
» la force du sang VS attaque au feu grégois
» [Question] Noces Pourpres VS Force du Sang (résolu)
» DK sang (tank)
» [Sets] LEGO Ben10 Alien Force

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Version alternative-
Sauter vers: