One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'ai braqué mon âme soeur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 16:48


    Je suis sur Miami depuis peu de temps, je ne pouvais décemment pas laisser ma mère et ma soeur seules, sans surveillance à des milliers de kilomètres. Je gère mes affaires en Sicile comme un grand, je n'ai besoin de personne, malgré ce que peux penser mon grand-père. Je ne peux de toute façon pas compter sur mon frère, il ne saurait pas se faire respecter, pas même de ma petite soeur ^^
    Je me fais toujours la main sur des petits coups à droite et à gauche avec mon équipe. Des amis d'enfance, des gens en qui j'ai confiance. Il est hors de question que je change de partenaires. Je sais que je suis un des meilleurs, c'est pour ça que je prends les décisions.
    Aujourd'hui c'est sur une petite banque qui ne paye pas de mines que nous nous faisons la main. Commencer petit pour grandir ensuite. Il est hors de question de foncer tête baissée sur un braquage sans avoir pris le temps de le tester ailleurs, à plus petite échelle. Nous avons étudié les systèmes de sécurité, observé les habitudes des employés, nous sommes des professionnels.
    Casquette, capuche, cagoule dissimulées, flingue à la ceinture ou dans des sacs de sport, nous passons pour de simples clients qui baissent la tête face aux caméras. Quand je reçois le signal de mon équipier, j'ouvre le feu et tire une balle au plafond.

    Pas de panique, c'est juste un retrait ! Tous à terre, assis contre le comptoir, les uns à côté des autres, jetez vos téléphones, tous sans exception !

    Le flingue en l'air, les autres éléments du groupe se distinguant des otages en prenant les employés à part pour les enfermer, ne gardant que le directeur à portée de main.
    Mais on a une rebelle dans le groupe, ou une sourde, à moins qu'elle ne soit que maladroite ^^ Je l'attrape et passe un bras sous sa gorge pour la prendre contre moi, mon 9mm contre sa tempe.

    J'ai dis tous sans exception. Tu seras l'exemple. Comment tu t'appelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 17:00

Journée banale en perspective.  Je passe à la banque faire un dépôt de chèque avant d'aller en cours, super comme plan ! J'ai promis à ma soeur de passer la prendre cette après midi pour qu'on aille faire un tour en ville. Chelsea grandit et elle aime de plus en plus faire les boutique, mais comme papa et Erika bossent, je lui ai proposé de l'emmener si elle voulait. Ma famille est très importante pour moi et j'ai parfois l'impression de ne pas voir ma soeur grandir, ma petite soeur de 11 ans, qui d'ici quelques mois va être plus grande moi! A croire que mes parents la nourrissent avec de l'engrais tellement elle pousse vite.
Je fais mon dépôt sans remarquer les gens qui passent, rentrent et sortent, je suis une solitaire. Mais un coup de feu me fait sursauter et je comprends que je suis en galère! Tout le monde à terre, je regarde les autres faire et je prends le temps de me demander si je ne peux pas faire biper Erika, c'est son truc les prises d'otage, quand je suis pas dedans, c'est mieux en fait, mais on ne choisi pas! Apparemment ma journée ne va pas être si ennuyeuse que ça! Je n'ai pas le temps de réagir que je me retrouve prise en otage un flingue sur la tempe .... Je suis plutôt tranquille comme fille,ça ne voulait pas dire que je voulais me rebeller!


Lâchez-moi .... Je .... Alice ....


Je panique, mais je remarque une chose, le parfum de mon kidnappeur ... le même que mon frère, il sent bon! Se focaliser sur des détails pour ne pas penser à la situation et céder à la panique. Dans la précipitation, j'ai fais tomber mon sac à main qui étale son contenu ... surtout mes cours et ma carte d'identité ou mon nom apparait .... Etre la fille du plus grand procureur de Miami peut avoir des conséquences, papa nous a toujours dit de faire attention et je ne parle même pas d'Erika qui a la moitié des criminels de ce pays à dos^^ En même temps, pas que des criminels vu son caractère, mais bon, ça ont a pas le droit de lui dire!


Vous avez ce que vous voulez, relâchez moi ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 17:16


    Tout le monde est terrorisé, c'est marrant comme la simple vue d'un flingue peut paralyser les gens ! Les esprits faibles, faciles à contrôler. Je suis un mâle alpha, entrainé depuis tout petit à faire régner l'ordre une fois que ce sera mon tour, et mon tour est venu. Me voilà à la tête du cartel Manzonni, même si Sandro Manzonni continue de garder un oeil sur tout. Je sais comment passer outre son contrôle, moi aussi j'en ai appris sur le terrain, les méthodes du milieu changent, pas les siennes. Il est encore de la veille école.
    Je garde cette fille en otage, ça fait toujours son effet de prendre une nana pour exemple, jeune et plutôt jolie c'est encore mieux, c'est moi qui en profite pour poser mes mains sur elle. Elle a du goût concernant ses fringues, simple mais efficace, elle prend soin d'elle sans en faire trop, et elle a l'air docile, c'est un bon point.

    Alice...

    Je souris pour moi-même avant de laisser mes collègues récupérer le butin dans la chambre forte. Ce ne sera pas un gros coup mais le moyen de se faire au moins 20 000 $ chacun. J'ai connu mieux, mais pour se faire la main, j'estime déjà ça pas mal.
    Les sacs sont pleins, on peut décoller, comme me le fait remarquer mon otage avant qu'un de mes collègues ne percute en ramassant ses affaires.

    Putain Jackpot mec, c'est la fille de Keller, le proc' ^^

    T'es fille de proc' toi ?

    Lui souriant, charmeur, gardant mon flingue sur sa tempe avant qu'un autre coup de feu ne se fasse entendre, un des otages, un jeune branleur, apparemment des quartiers de merde vu son jogging bon marché.

    Putain, toi t'as joué au con...

    Je lui tire dans le bras à balle réelle, j'aurais pu être patient mais c'était au-dessus de mes forces cette fois-ci. On aurait pu sortir sans dégâts, seulement maintenant qu'on a un corps sur le carreau, il va falloir réviser notre plan.

    Toi tu viens avec moi.

    J'entraîne mon otage dans la salle des coffres, vides, chargeant un de mes équipiers de veiller sur les autres otages. Je l'installe sur une chaise, l'attache les mains dans le dos et retire ma cagoule.

    Putain mec tu fais quoi ?!

    Elle m'a touché, a entendu le son de ma voix, a croisé mon regard, à quoi ça sert maintenant ?

    Je lance un regard à... Alice, puisque c'est son prénom, puis me baisse à sa hauteur pose fermement mes mains sur ses épaules.

    OK Alice, toi et moi on va discuter. Tu connais un peu le système ou pas du tout ?

    Celui des banques, des flics d'ici, on s'est renseigné, mais on n'avait pas vraiment prévu d'en buter un ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 17:32

A croire que j'ai vraiment pas de bol, je ne suis pas la seule otage et il faut que ce soit moi qu'on prenne comme exemple. Je n'en mène pas large, mais je ne dois pas paniqué, Erika dirait qu'il faut obéir aux braqueurs, leur faire croire qu'on ne va rien tenter avant de leur faire exploser la tête. Bon elle en a souvent envie, mais elle ne le fait que rarement ou par nécessité, ma belle-mère est une des meilleures flic de Miami ... Heureusement sinon il y a longtemps qu'elle se serait faire dégager vu ses méthodes.
Oui Alice, il n'a jamais entendu ce prénom ...  Je regarde autour de moi sans grand espoir de m'en sortir seule, il n'y a que les flics qui pourront m'aider.


Je suis pas la seule Keller de la ville petit malin ^^


Non mais c'est un nom courant, je ne vais pas lui dire la vérité, ça pourrai être dangereux, je ne sais pas quoi penser, je n'arrive plus à penser en fait, je commence à me laisser gagner par la panique. Il ne semble pas vouloir me tuer pour le moment, mais combien de temps ça va durer. Je m'accroche à son bras qui est sous ma gorge, il me serre! Mais la panique me gagne vraiment quand il tire sur le petit jeune. oh putain! Ils ont descendu quelqu'un, ils n'ont plus rien à perdre. Je crie en fermant les yeux, resserrant mon étreinte sur son bras avant de me voir emmener dans la salle des coffres ou il m'assoie sur une chaise avant de me ligoter et d'enlever sa cagoule. C'est la fin de tout ça non? Pourquoi me garder en vie maintenant que j'ai vu son visage? Cette journée ne sera vraiment pas banale, et elle risque d'être la dernière.

Non ... Laissez-moi partir ...


Je le regarde dans les yeux paniquée.


Les flics vont arrivés.


Dans ce genre de salle des coffres, ils se passent 3 minutes avant qu'une alerte ne soit donné automatiquement aux flics, ce sont les équipements hors de prix des nouvelles salles des coffres et comme cette banque à déjà été braquée, ils s'en sont équipés. Après ça, une équipe est sur les lieux en moins de cinq minutes. Merci Erika pour ces précisions^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 17:46


    Non, mais sans doute la seule avec ça dans son portefeuille... Bordel, vous êtes combien dans la famille ? ^^

    En sortant une photo de famille sur laquelle elle est dans les bras de son père, entourée de toute une tribu. Putain effectivement ils sont nombreux. Mon but n'est pas de tuer qui que ce soit, en tout cas il ne l'était pas, mais je pars au quart de tour et quand on tente de jouer avec mes limites, ça donne ça. Je réagis comme un sicilien le fait, ce n'est ni plus ni moins mon caractère. Je ne suis pas là pour me faire des amis, bien au contraire, tout ce que je veux, moi en ce moment, c'est faire les choses comme je les avais prévus, tant pis pour le reste !

    Elle est pleine d'espoir, c'est trop mignon ! Un peu comme elle...

    Passant sa main dans son décolleté que je lui fais vite dégager d'un revers de main.

    Dégage de là toi ! Va donner un coup de main à Léonardo dans la grande salle.

    Mec on n'a pas toute la vie là, on a moins de 4 minutes avant que la flicaille ne rapplique.

    On va partir ouais, mais tous ensemble. Allez, tu viens.

    Je relève mon otage, lui bande les yeux à l'aide d'un bandana que je portais il y a encore quelques heures et la fait monter dans notre fourgon. Nous partons discrètement, ni vu ni connu, en laissant tout ça derrière nous. Ca aurait dû se passer autrement ! Nous arrivons à notre planque, un hangar immense, perdu au milieu des marécages. Je fais sortir Alice pour l'installer sur un canapé, accrochant une de ses main à un des tuyaux passant sur le mur. Je lui retire délicatement le bandana.

    Ca aurait dû se passer autrement.

    Accroupi face à elle.

    T'es vraiment la fille du proc' alors ?... Et arrête de trembler, je te veux pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 18:29

Vous ne savez pas compter ?

Il y a mon frère et mes soeurs sur cette photo que je ne peux même pas lui reprendre. Je ne veux pas exposer les petits, on ne sait jamais. Je me retrouve seule avec tous ses mecs, dans une salle blindée ... normal ^^ Mais je tente de bouger quand l'un d'eux commence à me toucher. Mais le mec qui m'a prise en otage le dégage brusquement. Quoi? Il préfère le faire lui-même? J'ai peur. Je n'aurais jamais dû venir ici ce matin!


Quoi ? Non !


Me débattant avant qu'il ne me bande les yeux. Là, je panique, j'aurais dû me taire au lieu de faire la maligne, je ne sais pas ce qui se passe, je ne vois rien. Etre aveugle doit être une sensation horrible, je suis dans un camion, je ne sais pas ou on va ni ce qu'ils vont faire de moi, mais j'ai peur, j'ai vu leur chef apparemment, je n'aurais pas dû, je pourrais le reconnaitre et le balancer. On fini par s'arrêter au bout d'une bonne demi heure de route. Je descends et me retrouve assise sur un canapé et menottée avant qu'on ne m'enlève le bandeau.


Laissez moi partir, je ne dirais rien.


Je lui fais oui de la tête, de toute façon, il finira par le savoir autant ne pas mentir.


Alors qu'est-ce que vous voulez?


Le regardant dans les yeux. Il est charmant et je ne suis pas aussi effrayée que je le devrais, il a quelque chose de rassurant quand il parle contrairement à ses potes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 18:46


    Elle joue les malignes en plus ? Je vais la faire taire moi !

    Je t'ai dis de dégager bordel !

    Le repoussant quand il tente de s'approcher. Il veut lui en mettre une, et après ? On n'abime les otages que si nécessaire, c'est d'ailleurs rare qu'on en prenne comme ça en huit clos. Je ne suis pas pour la violence inutile, disons qu'elle l'est souvent mais si je peux éviter d'avoir trop de cadavres dans le placard... Le grand patron tout là-haut m'en sera sans doute reconnaissant. Je garde une croix autour de mon cou, appelez ça comme vous voulez mais les siciliens sont pieux. Je tâche de remercier le seigneur quand il m'apporte quelque-chose de bon, comme la réussite sur un gros coup. Je crois qu'aujourd'hui, on va devoir faire sans lui.

    Ca, je ne peux pas le faire pour le moment. Il y a certains risques que je ne peux pas prendre, tu comprends ?

    Bute-là, elle va nous faire chier Antonio !

    Mais tu vas la fermer ta gueule bordel ?!

    Me redressant pour lui faire face et me montrer menaçant en armant mon bras, prêt à lui en mettre une. Ils savent comment je fonctionne. On me laisse réfléchir, je trouve la solutions et ils suivent, ils n'ont pas le choix, c'est comme ça que ça marche.
    Le troisième de la bande allume une vieille télé, un flash info circule, pour le moment personne n'est encore au courant de la disparition d'Alice, elle n'est même pas censée être là.

    On va attendre que tout ça se calme. Tu vas repartir mais je vais avoir besoin de certaines garanties. Je garde ça.

    Lui montrant la photo de sa famille. Je sais que c'est un moyen de pression on ne peut plus efficace, le meilleur même. Je m'assied face à elle, sur la table basse jonchée de canettes de bière vides, de cendriers pleins et de balles prêtes à être chargées dans nos nombreuses armes. Un véritable arsenal se trouve ici. Le plus aguerrit de mes deux acolytes vient me parler à l'oreille.

    Sérieusement Antonio, elle va finir par nous faire repérer... On devrait...

    Je l'attrape par le col et le retourne sur la table, à moins d'un mètre d'elle.

    Le premier que je prends à poser plus qu'un regard sur elle, je le descends d'une balle entre les deux yeux, c'est bien clair ?

    Je le relâche, je sais que je n'ai pas besoin de dire les choses plus d'une fois. Je reporte mon attention sur Alice, j'ai un plan...

    Ecoute, je pense que t'as compris qu'on plaisantait pas. On te laisse repartir d'ici demain matin, mais ce n'est pas sans condition. On va avoir besoin d'infos, de pas mal d'infos... Tu dois connaître du monde, ton père en connaît en tout cas et je crois savoir qu'il est marié à un agent fédéral. Alors ce sera tes infos contre leur sécurité. Deal ?

    Faisant tourner la photo entre mes doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 19:23

Il me défend, ça m'étonne, ce serait sans doute plus facile pour lui de le laisser me démonter pour me faire peur ou me descendre tout simplement, ils pourraient se barrer sans avoir de témoin. Je ne sais pas comment ça marche dans ce milieu, je ne connais que ce que nous raconte Erika et ce n'est pas toujours glorieux! Moi je suis plutôt du côté de la loi avec un père procureur, j'ai vite compris ce qui était le mieux, je n'ai même jamais osé voler un bonbon contrairement à mes soeurs ! Cameron et Clara n'ont peur de rien, moi j'avais toujours peur de me faire goaler et punir!
Alors c'est un combat de coq, j'ai compris que j'avais affaire au chef du groupe, ça ne m'étonne pas, il en impose, il a une prestance et une façon de vous regarder qui ne donne pas lieu à la réplique. Je me raidis quand il braque son pote sans crier gare, mon souffle s'accélérant. Ma main libre se referme sur le dossier du canapé sans que je ne lâche les deux hommes des yeux.


Pourquoi? Je vous dis que je ne dirais rien.


Oh je suis prête à me taire si ils me relâchent et qu'ils me promettent de laisser ma famille tranquille. Je le suis des yeux quand il s'assoie face à moi. Je ne sais pas trop ce qui va me tomber dessus, mais ça me fait peur. Mais encore une fois, il prend ma défense, c'est qu'il doit vraiment avoir besoin de moi, de mes connaissances peut-être, je n'ai pas intérêt à lâcher quoi que ce soit si je veux rester en vie. Je ne pensais pas pouvoir réfléchir aussi vite avec des flingues autour de moi!


Parce que vous croyez que mes parents me parlent de tout? Je ne sais rien de leur boulot ... Je .... Qu'est-ce que vous voulez savoir concrètement?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 19:42


    Ouais, elles disent toute ça, poupées.

    Ta gueule Léonardo, c'est moi qui lui parle.

    Je ne supporte pas qu'il lui tourne autour, il lui arrive quoi à lui ? Je ne sais pas pourquoi ça me dérange tant de le savoir en train de la reluquer, elle est quoi pour moi ? Une monnaie d'échange ? Et encore, je ne suis pas à un assassinat près, que Dieu me pardonne. Je ne sais pas comment elle tient, mais elle a l'air déterminée, je me doute que sa famille doit compter pour elle, compter plus qu'elle ne veut bien l'avouer. Elle a comprit le principe de vulnérabilité et de valeur de l'information, les gars, on est tombée sur une tête ! Belle et futée...

    Une fille de... 23 ans qui garde une photo de ses parents dans son portefeuille, là où elle peut la voir à chaque fois qu'elle paye son café, se rend à la cafétéria, ouvre une porte à la fac, est forcément assez proche de ses parents pour savoir en quoi consiste leur boulot et entendre parler des affaires sur lesquelles ils sont.

    Je suis perspicace moi aussi, peut-être moins qu'elle mais toujours plus que les deux autres réunis. Que voulez-vous, le personnel qualifié est coûteux de nos jours !

    Je veux savoir qui ils traquent, ce qu'ils préparent, avoir un coup d'avance sur tout le monde, tu comprends ? Savoir que j'ai les coudées franches, et être prévenu si j'ai les fédéraux aux basks. Capice ?

    Relevant doucement son menton pour croiser son regard. Elle a peur, mais tente encore de prendre sur elle. Elle se bat, c'est tout à son honneur, mais pour le moment elle se bat contre elle-même, contre moi elle ne peut pas grand-chose.

    On a encore un peu de temps à tuer, tu as peut-être faim, soif ? Besoin de prendre l'air ? Une clope...

    Me relevant en entamant les cents pas d'un air détaché. Un de mes potes tente de l'ouvrir pour protester, mais je me contente de lever le doigt pour le faire taire, c'est ça le pouvoir ^^
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 21:48

Poupée ... Je lui en foutrais des poupées ^^ Lui, il a de la chance de ne pas être tombé sur ma belle-mère parce qu'il n'aurait plus de dents, je dis ça, je dis rien, mais Erika est intransigeante sur ce genre de comportement. J'aimerais avoir sa force, son caractère, je suis beaucoup plus calme, plus réfléchie, mais si j'avais le cran, je lui répondrais, sauf que je ne l'ai pas, je me contente de le regarder sans rien dire. Je veux juste quitter cet endroit et rentrer chez moi.

Sauf que leur boulot ne rentre pas à la maison et qu'aussi proche je puisse être mes parents, je ne vis plus avec eux .... Je suppose que vous non plus vous n'êtes plus chez vos parents ^^


J'ai 23 ans, il semble plus âgé que moi, il doit savoir ce que c'est. Je ne vis plus chez mon père, je ne parle même pas de ma mère, j'ai un appartement près de la fac et j'espère qu'à son âge un grand garçon comme lui en a un aussi ! Tout ça pour dire que je ne sais pas tout de la vie de mes parents et surtout de leur boulot. Erika en parle un peu plus, mais mon père rarement, quand il est à la maison, il est avec sa famille. C'est le père idéal!


Vous voulez que je devienne votre indic?


Le regardant dans les yeux quelques secondes avant de les baisser sur la photo de ma famille. Je ne sais pas de quoi il est capable, mais est-ce que moi je serais capable de trahir mes parents?


Je veux juste rentrer chez moi ....


Oh je suis têtue, il ne l'avait sans doute pas prévu ça. Je ne sais pas pourquoi, j'ai des appréhension, mais en même temps, il y a cette voix en moi qui me dit qu'il ne me fera pas de mal. C'est étrange. Je me recroqueville sur le canapé, mes genoux contre moi, bougeant ma main engourdie par la menotte.


Vous pensez vraiment que je vais me sauver?


Si il pouvait me détacher, je lui en serais reconnaissante^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 22:07


    C'est... pas la question. Et c'est pas mon problème non plus.

    Non mais elle sort d'où elle ? Surtout d'où elle sort son air hautain de princesse à papa pourrie gâtée ? Ah oui, j'allais oublier, fille de proc' ^^ Comme quoi les gosses de bonne famille ont tous une tare ^^ Je reconnais volontiers la mienne. On ne peut pas dire que je sois de "bonne" famille, disons que je suis plutôt d'une famille influente... Et persuasive. Les méthodes du cartel sont plutôt expéditive. Les secondes chances n'existent pas dans la mafia, nous en sommes le parfait exemple. Mon père a réussi à en réchapper, il est bien le seul, mais il ne perd rien pour attendre, son cercle n'est pas intouchable.

    Tu comprends vite pour une gamine. Ces infos tu peux les avoir avant tout le monde. Personne ne se méfie de toi chez toi. Il te suffit de jeter un oeil sur les dossiers que ramène ton père à la maison, d'écouter un peu aux portes, et d'installer ça sur leurs ordinateurs. Léonardo fera le reste.

    Lui tendant une clé USB. Un logiciel de contrôle à distance, rien de bien méchant, juste un petit mouchard des temps modernes. Je suis pour les nouvelles technologies, elles dépassent encore l'entendement de certains. L'effet de surprise est le maître mot dans le milieu.

    Je t'ai dis que t'allais rentrer, patience... Mais ça n'a pas l'air d'être ton truc, je me trompe ? ^^

    Allant chercher une bouteille d'eau ainsi qu'une canette de Coca dans un frigo qui aurait bien besoin d'un coup d'éponge, pour les déposer près d'elle. Je respecte l'hypothétique régime de madame, vous voyez, je suis gentleman. Libre à elle de tendre le bras. Mon but n'est pas de laisser dépérir, au contraire, l'idée c'est de la renvoyer chez elle en bonne santé et de la fidéliser ^^ Voyez ça ni plus ni moins comme une action commerciale.

    T'as pas le profil de la grande sportive, j'imagine que tu ne me largueras pas tout de suite sur le 100 mètres... Les gars, allez faire un tour, c'est moi qui offre !

    Leur jetant un peu de liquide sur la table pour les faire dégager. Ils hésitent avant de se mettre à rire, ça vient de faire le tour dans leur tête, les voilà à présent persuadés que je veux un peu d'intimité avec notre otage pour faire connaissance comme je sais le faire avec ces dames. J'ai une réputation de Dom Juan que je n'ai pas volé, et je la mets en avant en général, mais cette fois-ci il en est tout autre... C'est très étrange d'ailleurs.
    J'attrape son sac et le reste de ses affaires, jetées en vrac sur une chaise au milieu de la pièce. Elle tremble, j'imagine que c'est le choc, ou peut-être le froid... Je me penche sur elle, croisant son regard.

    Juste le temps que tu te réchauffes...

    Je la détache, puis retire mon sweat à capuche pour lui enfiler. Elle disparaît presque à l'intérieur. Je me rassied sur la table basse et plonge la main dans son sac, un bordel sans nom, un sac de femme quoi ^^ J'en sort sa carte d'identité, puis ses cours...

    Histoire de l'art, hein ?

    Relevant mon regard sur elle en parcourant ses notes, une écriture fine, soignée, appliquée. C'est à coups sûr une intello, tu parles, une fille de proc', elle a tout intérêt à rentrer dans le rang. La situation m'amuse d'autant plus, autant qu'elle peut m'intriguer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 22:39

Ce n'est pas son problème tu m'étonnes. Je ne sais pas si il a des frères et soeur, ni même une famille. Tout le monde en a une, mais pour virer braqueur, il faut vraiment qu'elle soit bancale. J'ai perdu ma mère très jeune, mais j'ai eu la chance d'avoir mon père et Erika qui m'a élevé comme sa fille, j'ai eu un équilibre qui m'a permis de me concentrer sur mes objectifs et avoir une vie saine et équilibrée.

Non. Je vous dirais ce que vous voulez, mais j'installerais pas ça. Je prendrais les infos moi-même .... et uniquement ce qui vous concerne.


Je ne trahirais pas mes parents, pas de cette manière. Je regarderais les dossiers pour voir si rien ne les concerne, mais il n'aura rien de plus. Je n'imagine même pas ce que pourrait ressentir mes parents si ils apprenaient que je balance des infos. Je ne supporterais pas de décevoir mon père, ça a toujours été ma plus grande peur.


Pas plus que le tiens ...


Vu comment il se comporte avec ses potes, apparemment il n'a pas grande patience, je ne sais pas si c'est une bonne chose pour moi, je vais peut-être éviter de le pousser à bout. Je ne sais pas trop quoi penser de tout ça. Il apporte de l'eau et du coca, mais je ne prends rien, qui me dit qu'il n'a rien mit dans les verres! Il fait dégager ses hommes et je ne sais pas si je dois me réjouir ou paniquer à l'idée de ce qu'il pourrait faire en huit clos. Je n'ai aucun moyen de me défendre, on est clair, je ne fais pas le poids, j'en suis consciente. Je fais à peine un mètre soixante pour 40 kilos ça doit bien le faire rire!


Merci ....


Je reste interdite quelques secondes quand il s'approche de moi, mais il se contente de m'offrir son pull ... Je trouve la situation étrange. Je masse mon poignet délicatement en le regardant dans les yeux. Il a ce magnétisme que je ne saurais expliquer mais qui me fascine là tout de suite. Je ne devrais pas penser ça, mais je me sens en sécurité avec lui, uniquement avec lui.


Histoire de l'art, cursus double master en art contemporain et art médiéval. Apparemment tu n'as pas un master en braquage toi .... Débutant?


Oh que je suis méchante! Non mais se faire prendre aussi facilement par des détails qu'ils n'avaient pas prévu, c'est digne d'un débutant!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 1 Mar - 23:02


    Ne nous double pas Alice, on ne le fait qu'une fois avec nous...

    Le principe de seconde chance non accordée. Descendre un indic parce qu'il nous a trahi ou balancé les mauvaises infos est une coutume qui permet de se faire prendre au sérieux par tout le monde, et de garder le calme à l'intérieur du cartel. Personne n'oserait quelconque mutinerie, nous régnons par la peur, et c'est ce sentiment de pouvoir qui me plaît au point de transgresser certaines valeurs que ma mère a pu m'inculquer. Ah ma mère... C'est un chapitre entier de ma vie, pour ne pas dire un Tome. Elle est pour moi l'exemple même de la femme parfaite. Je suis dur avec elle, mais je l'ai toujours été, pour autant, je ne permettrais à personne de l'être.

    Mais moi je suis chef de clan, il faut que je m'affirme et que je fasse respecter ce que je dis à ceux qui me suivent. Comme eux. Tu trouves qu'il y a redire ?

    Sur ma position de chef. Personnellement pas tant que ça. La moindre rébellion se paye, ils savent que pote de longue date ou pas, on ne discute pas les ordres, je les donnes, ils les suivent, c'est tout. Et j'ai bon espoir qu'elle en fasse tout autant. Lui faire peur est la meilleure façon de la contrôler mais si elle écoute sans que je n'ai à la menacer ou l'abimer à chaque fois que je lui demande quelque-chose, c'est quand même plus sympa ^^ Quoi qu'il en soit elle finira par écouter, le résultat sera le même. Je suis très sûr de moi.

    Sous mes airs de gangsters, assez sexy, avons-le, j'ai reçu une bonne éducation. Les siciliens savent prendre soin d'une femme. Même quand elle l'ouvre un peu trop...

    Haussant un sourcil comme elle vient de le faire. Oui alors c'est typiquement le genre de truc qui énerverait n'importe qui ! Elle ose prendre un mec de deux têtes de plus et du double de son poids d'un air hautain façon grande bourgeoise. On va devoir mettre deux ou trois trucs au point elle et moi ^^

    Ne joue pas les malignes Alice, tu as de la chance de tomber sur moi mais le monde est dangereux. Vu ta facilité à tomber sur les plans galères, tu pourrais avoir à faire à des hommes beaucoup moins tolérants que moi. Tu as de la chance d'être jolie.

    Jouant avec un couteau que je sors de ma poche pour l'impressionner, histoire de lui faire comprendre que sa beauté pourrait s'en trouver modifiée s'il lui prenait l'envie de la ramener un peu trop souvent comme elle le fait en ce moment. Parfois la suggestion suffit, surtout avec ce genre de filles, les mademoiselles je sais tout qui prennent la tête à tout le monde ^^

    Master relations commerciales en double cursus gestion d'entreprise et placement financiers. Ton instinct de survie est toujours aussi déplorable ? ^^

    Relevant les yeux vers elle, usant du même ton insolent... Elle énerverait le plus patient ! C'est tout à son honneur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Lun 2 Mar - 20:12

Je le regarde dans les yeux, comprenant ses menaces aussi implicites soient-elles. Je ne suis pas stupide, je ne sais pas vraiment sur quels genres de mecs je suis tombés, mais une chose est sur, ils ne plaisantent pas. Il a quand même tué un mec dans cette banque et ça n'a pas eu l'air de le perturber plus que ça^^

Pas vraiment non ... Une vraie petite terreur ^^


Un petit sourire aux lèvres. Il se prend pour un caïd, c'est un caïd qui a l'air de savoir ce qu'il fait, sauf dans cette banque, il s'est retrouvé comme un con, je pourrais lui dire de mieux préparer son coup la prochaine fois, mais j'ai peur qu'il m'en veuille. Je n'ai pas vraiment confiance, je ne le connais pas, je ne connais pas ses réactions.


Les Siciliens sont des machos qui n'y comprennent rien aux femmes .... Non pardon ... Je parle des hommes en général.


Je n'ai pas à me plaindre de ce côté là, mon homme, c'était Peter, mon prof, il était parfait, tellement que j'ai finis par m'ennuyer, on se voit encore souvent, nous sommes restés très amis, j'en suis heureuse, il vient souvent m'aider à bosser, il me donne des conseils, je pense que nous sommes mieux ami qu'ensemble. Je le regarde de haut ... de toute façon, il a besoin de moi, je viens de m'en rendre compte, il aurait déjà pu me tuer^^


Garde tes menaces .... Je ....


Je ne dis plus rien en le voyant jouer avec un couteau près de moi. Je ne suis pas une grande rebelle, je n'ai pas besoin de ça pour exister et je ne suis pas non plus une grande courageuse. Je tente de garder mon calme, mais je ne cesse de fixer son couteau avant de me recroqueviller sur le canapé. J'ai juste envie de rentrer chez moi.


Je n'ai pas besoin d'instinct de survie dans ma vie de tout les jours..... Je ne tombe pas tout le temps sur des cas comme toi .


Esquissant un sourire de façade. Je voudrais juste qu'il me relâche. Mais je dois avouer qu'il a un cursus très intéressant!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Lun 2 Mar - 20:37


    J'esquisse un sourire quand elle se fout de moi, ça me fait rire, elle l'humour pinçant des filles à papa qui n'ont jamais manqué de rien et qui trouvent on ne peut plus légitime que le monde soit à leurs pieds. Pour autant, elle a aussi ce côté fragile qui me plaît tout autant, voilà, elle me plaît. Je ne devrais pas m'enticher d'une otage que mes acolytes auraient déjà liquidé depuis longtemps. Mais je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure solution. Elle nous sera plus utile vivante, elle seule peut se vanter d'avoir un tel accès aux infos que nous cherchons. Ce sera non seulement plus discret qu'un piratage, mais faire entrer le facteur humain dans tout ça donne un côté très intéressant à l'avenir. J'ai encore certaines méthodes de l'ancien temps, j'aime jouer sur le psychologique, les émotions le facteur inconnu de certaines équations, j'ai le goût du risque, j'aime jouer avec le feu, et les réactions de ceux qui m'entourent. Contrôler une machine est une chose, mais un esprit...

    Oh, je vois que je suis tombée sur une connaisseuse... Féministe ou femme trompée ?

    Relevant le regard vers elle d'un air nonchalant. Elle a un peu de caractère, j'imagine que c'est le genre de femmes dont on ne fait pas le tour si facilement. Apprendre à connaître quelqu'un comme elle doit demander du temps, et de la patience... Elle mordrait si elle pouvait !
    Elle se raidit à la vue du couteau, j'en déduis donc que c'est une non violente, une petite princesse ayant grandit sous un dôme de verre. Je parlais de fille de bourge ! Elle n'a jamais dû connaître la rue, ni quoi que ce soit des méthodes qui y règnent. Elle n'a pas l'air d'avoir confiance en la parole d'un homme, en tout cas pas d'un inconnu. Ses parents ont dû lui répéter maintes et maintes fois les mêmes choses à propos de la dangerosité du monde extérieur. Et ils ont sans doute raison...

    Je dois le prendre pour un compliment ?

    Je vérifie l'heure, puis, couteau à la main, je me lève, arrivé à sa hauteur, je le replie pour le mettre dans la poche et attrape son bras avec douceur pour l'aider à se lever.

    C'était très sympa mais tu dois être attendue pour le dîner. On se revoit très vite Alice...

    Je la laisse repartir, la regardant hésiter avant de filer sans demander son reste. Je crois que le contact est établi, je ne suis pas prêt de l'oublier...







    Quelques jours plus tard...

    Le secret d'une équipe efficace est sans doute l'entraînement. Nous ne relâchons pas nos efforts pour être toujours prêts à monter sur un coup. Je suis bien décidé à m'implanter dans le milieu Floridien avec mes méthodes de sicilien. Amener un peu du pays ici est un luxe dont je ne refuse de me priver. Aujourd'hui c'est tir, derrière le hangar pour éviter les résonances. Nous disposons de toutes sortes d'armes, mais j'ai encore foi en le charme du bon vieux revolver. Celui que je tiens en main me vient de mon grand-père, c'est une fierté d'en avoir hérité. Nous tirons sur des cibles improvisées, concentrés, même si à force, ça devient un véritable jeu d'enfants. Un des tirs dévient et un cri me parvient.

    Alessio bordel !

    Je vide le contenu de mon barillet dans la cible et raccroche mon revolver à la ceinture avant de faire quelques pas vers notre victime du jour.

    Dégage. A l'agresseur de notre invitée. Princesse Alice, je ne te pensais pas si pressée de me revoir, que nous vaut l'honneur ?

    Les mains à ma taille, décontracté, usant de mon sourire le plus charmeur. Elle est toujours aussi belle... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Mar 3 Mar - 17:49

Ni l'un ni l'autre. Juste perspicace.

Je n'ai pas une grande expérience avec les hommes, je n'ai eu que Peter de vraiment sérieux, quelques amourettes au lycée, mais rien d'assez intéressant pour que ça dure plus de quelques semaines. Mais je crois commencer à connaitre les hommes en général, ils ne sont pas tous bons, loin de là. Merci Erika pour les discours machistes!


Vous le prenez comme vous voulez.


Relevant les yeux vers lui avant qu'il ne s'approche de moi avec le couteau. Je me recule contre le dossier mais il fini par le ranger devant moi. Mon coeur se calme doucement quand il me dit que je peux partir. Comme ça? Aussi facilement? J'acquieçe quand il me dit me revoir très vite avant de partir sans demander mon reste.
Ce n'est que quelques jours plus tard que je reviens. J'aurais pu demandé à Erika ou à mon père de m'aider, de mettre cet enfoiré sous les verrous, ou je ne sais pas, de m'aider, mais je veux le revoir. Je ne sais pas pourquoi, je dois être complètement dingue, mais je n'ai pas arrêté de penser à lui depuis ma libération. Je porte un jean, un petit haut à fleur, une pochette, des ballerines. J'entends des tirs, mais je m'approche avant de voir une arme braquée dans ma direction. Je panique et hurle en sentant quelque chose m'effleurer l'épaule. Je me baisse d'instinct avant d'entendre la voix d'Antonio ... J'avais oublié combien elle était sexy!


Ils sont malade tes hommes!


Fusillant du regard celui qui m'a visé! Je ne suis pas censée arrivée en gueulant dans un repère de braqueur, j'en ai conscience, mais après tout, c'est lui qui voulait me revoir.


C'est vous ça?


Lui collant le dossier d'un braquage que j'ai photocopier pour ne pas qu'Erika s'aperçoive de quoi que ce soit. Un braquage sur lequel bosse ma belle-mère, avec trois mort, une banque dévalisée, apparemment elle serait sur le point de voir qui sont les suspects sur une caméra vidéo qui lui donne du fil à retordre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Mar 3 Mar - 18:13


    J'ai pleinement conscience des méthodes un peu rustres de mes hommes. Ce sont deux amis, certes, mais nous sommes une équipe, chaque élément est indispensable dans ce genre de coups, chacun apporte ses compétences et nous nous marchons ensemble depuis le début. Nous avons commencé petits, et puis ils m'ont suivi en arrivant à Miami. Cs mecs-là n'ont que moi, pas vraiment de famille, ou alors avec laquelle ils ont plus ou moins rompu le contact. Soit parce que certains sont en prison, soit parce qu'ils ont été reniés. C'est comme ça que ça marche au pays, quand on trempe dans ce genre de coups. Je suis tombé dedans quand j'étais petit comme on dit, j'aurais pu vouloir suivre l'exemple de mon père mais il n'en n'est rien. Il n'est pas celui que je veux prendre pour héros, il s'est barré en laissant tout en plan, ma mère, mon frère, ma soeur, moi... Et surtout le cartel. J'aspire à faire mieux que lui...

    Juste un peu nerveux, légèrement triviaux aussi, je dois l'avouer. Ils n'ont plus aucune idée de comment s'adresser à une femme ^^

    Je lui souris, lui faisant face. Ayant retiré mon t-shirt tout à l'heure aux vues de la chaleur écrasante qu'il peut faire dehors à cette heure de la journée, j'espère pouvoir l'amadouer à coups de biceps exhibés, mais il n'en n'est rien, en tout cas elle ne le montre pas. Elle est beaucoup plus réfléchie que ça, et ça me plaît... Beaucoup. Elle me colle un dossier entre les mains, que j'ouvre pour le feuilleter et en profiter pour savoir ce que les flics ont sur nous.

    Pas notre meilleur coup... C'est tout ce qu'il ont sur nous ? A cette allure-là, on aura braqué tous les casinos de la ville avant qu'ils n'aient eu le temps de remplir à nouveau les coffres ^^

    Moqueur. Je pose le tout sur la table et relève la tête vers elle, elle semble excédée, prise d'une énorme crise de conscience, ça lui passera, c'est difficile à encaisser au début mais ça fini par passer.

    Tu as l'air tendue, une bière pour te détendre ? A moins que tu préfères... Te défouler.

    Désignant les cibles d'un signe de tête en mordillant ma lèvre inférieure pour la charmer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Mar 3 Mar - 18:48

Contrairement à vous ... avec un flingue et un couteau ^^

Histoire de lui faire comprendre que je n'ai pas oublié la prise d'otage et ses méthodes. Et pourtant, je suis là. Je dois être complètement dingue. Il y a quelque chose en lui qui m'attire, mais je ne saurais dire pourquoi. Il est devant moi, torse nu, me dominant d'une bonne tête et demi ... La prochaine fois, je mettrais des talons, histoire de ^^ Il est beau, il est musclé, ce n'est pas le genre de chose sur lequel je m'arrête en général, mais je dois avouer que c'est toujours plaisant d'avoir un espère de descendant d'Adonis devant soi! Je garde la tête froide en me concentrant sur ce pour quoi je suis venue.

Ils ont aussi ça .... - lui tendant la photo de la plaque d'immatriculation de sa voiture - J'espère que tu as été assez malin pour ne pas la mettre à ton nom. Ma belle-mère est peut-être pas une lumière en informatique, mais là, elle va vite faire le rapprochement avec toi ^^

Je suis nerveuse, je ne suis pas censé lui dire tout ça, je ne suis pas censée l'aider, c'est un criminel putain! Je me déteste pour le coup. Erika me fait confiance, tout le monde me fait confiance, je suis en dessous de tout à trahir ma famille comme ça.

Initie moi ....

Le regardant dans les yeux. Je n'ai tenue une arme, on est d'accord, mais je ne demande qu'à apprendre! Je suis une bonne élève!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Mar 3 Mar - 19:07


    Dans d'autres circonstances j'y aurais mit les formes ^^

    Je sais parler aux femmes, ça fait partie de ma culture de sicilien gâté par la nature. Ma mère m'a toujours dis que j'étais beau, mais qu'elle devait rester la première femme de ma vie. Le message est passé, et les filles aussi dans ma chambre ! ^^ C'est une fierté pour les hommes comme moi, c'est synonyme de pouvoir en quelques sortes. Ne vous indignez pas, la frivolité, tout du moins l'abondance de conquêtes a toujours été signe de puissance, dans pratiquement toutes les cultures, occidentales tout du moins pour ce que j'en sais.
    Mais aucune fille ne traîne par ici, sauf elle... Si je lui ai demandé de venir au hangar et non ailleurs, ce n'est pas pour rien, j'ai confiance en elle, quelque-chose la retiendra par la force des choses, je sais qu'elle tient à sa famille autant que moi à la mienne. C'est cette peur panique d'avoir à les perdre qui l'aide à se tenir et moi à la contrôler.

    Léonardo, quand t'es allé  faire les plaques, tu les as mises à quel nom ?

    Ben le mien pourquoi ?

    Mais quelle bande d'abrutis...

    Dépité ^^ Je lève le regard vers Alice après avoir longuement soupiré. Des amateurs et encore je me trouve indulgent ! C'est encore à moi de redresser les choses, c'est ce qui incombe à la tête de l'équipe. Il m'est arrivé de me dire qu'un membre réfléchi en plus dans l'équipe ne serait pas du luxe, et quand je vois quelle précision elle apporte sur toutes ses preuves, je crois qu'elle pourrait lui ressembler. Le seul souci ? Elle ne se rangera jamais de l'autre côté de la barrière, elle a été élevée par un proc' et un agent du FBI, elle est conditionnée, je crois... On va la tester...

    OK, c'est là que tu entres en jeu. Tu te débrouilles comme tu veux mais cette photo doit disparaître du dossier. Papier comme informatique. Ca doit être dans tes cordes ça non ?

    Je suis sûre que oui, elle a l'air pleine de ressources. Je n'aurais pas parié dessus au départ mais à voir les résultats en si peu de temps et de si bonne qualité, je ne peux que rester très admiratif.
    Elle joue mon jeu et me demande de l'initier. Je m'approche d'elle avec un sourire et lui intime de me suivre. Elle prend place face à la cible, je lui fais passer une paire de lunettes de sécurité avant de lui glisser le revolver entre les mains. Je passe mes bras autour d'elle, son dos rencontrant mon torse, mes bras enveloppant le haut de son corps pour l'aider à positionner correctement ses mains sur l'arme.

    Concentre-toi... Visualise, expire et tire...
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Mar 3 Mar - 20:25

Ah ouai vous êtes un Italien de première classe^^

Lui souriant. Non mais ça va, les beaux discours et tout le truc du prince charmant, je n'y crois plus, je ne suis pas Barbie et Ken est un connard qui la trompe avec Marina^^ Oui, je joue aux Barbies avec mes soeurs ! Enfin, je jouais, parce que Clara, maintenant, elle joue à Barbie pouffe et Chelsea, elle commence à délaisser ses jouets pour s'intéresser aux choses de "grands". Mes soeurs grandissent beaucoup trop vite, c'est impressionnant.


Vous braquer depuis longtemps?


Non je demande parce qu'ils n'ont pas l'air super organisé les trois mousquetaires là ^^ Ca le fait sourire, je ne me fou pas d'eux du tout! Non mais je ne suis pas un grand bandit, mais il y a un minimum  quoi^^


Non c'était pas ça le deal, je vous amène les infos, maintenant vous vous démmerdez! J'ai pas accès à ce genre de truc!


Balançant la photo sur la table, il joue à quoi là? Je m'en veux déjà assez comme ça, je ne peux pas m'introduire dans les fichiers et effacer toute trace de cette photo! Je le suis devant les cibles, ou il me fait prendre position, me donnant des lunettes. Je frissonne en le sentant contre moi, me concentrant comme il me le dit avant de tirer une première, j'ai un recul et lâche l'arme.


C'est ... c'est pas mon truc ça...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Mar 3 Mar - 20:44


    Un sicilien, ne m'offense pas, tu vas me vexer ^^

    Je ne suis pas très tolérant sur la différence entre les italiens et les siciliens, il me semble le lui avoir déjà dit pourtant, et je suis sûr qu'elle l'a retenu. Elle a tout retenu, c'est le genre de fille qui se souvient de tout de ce qu'on peut lui dire, le moindre détail, elle ferait un malheur sur une opération avec nous... Je dis ça je dis rien ! J'en ai rencontré des femmes, mais des comme elle... J'ai surtout rencontré des tas de bimbos qui n'avaient de valeur pour moi que le temps d'une nuit, et encore...

    J'ai commencé jeune ouais... Mais à l'époque on se contentait de taper petit, j'ai évolué, tout seul apparemment ^^

    Des supérettes, des petits vols à l'arrachée, rien de bien méchant, mais assez pour se faire la main et apprendre à gérer les émotions. Je ne sais pas si j'ai bien fait de continuer avec eux, je suis plutôt fidèle en amitié, mais je crois que je suis en train de faire une connerie en les faisant suivre. Je ne suis pas certain qu'ils aient bien compris les enjeux. Chacun a son talent, comme Léonardo en informatique et Alessio et ses connaissances en coffres et sécurité, mais ça ne suffit pas, il faut aussi que la précision suive... C'est là que ça fait défaut, ils restent des gamins de la rue... J'instruis mon invitée, comme elle me l'a demandé. Seulement ça s'avère moins facile que ça en avait l'air au départ. Après le premier coup de feu, elle lâche tout et s'éloigne, comme prise de panique.

    C'est déjà trop pour toi ?
    Ramassant le flingue. Viens, on recommence, tu as été surprise, c'est tout.

    Je lui tends la main pour la convaincre et la prend à nouveau contre moi. Je pose mes mains sur les siennes pour arrêter ses tremblement et lui murmure les mêmes instructions à l'oreille pour la calmer.

    Tu peux le faire... Contente-toi de le vouloir, le reste suivra.

    Mes lèvres tout près de son oreille, je sens son coeur battre la chamade contre moi, je ne relâche pas mon étreinte, je sais qu'elle peut le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Jeu 5 Mar - 19:21

Oh Sicilien ^^

Levant les yeux au ciel comme si ce n'était qu'un détail. Ca en est un pour moi, il vient du sud même si il n'en a pas vraiment le type contrairement à son frère qui lui est très typé, mais apparemment, il en a le caractère!

Ouai ben y a encore de l'évolution à faire.

Je le regarde dans les yeux. Il n'insiste pas sur le fait que je refuse ce qu'il veut, je ne m'en sens pas capable, je lui balance des infos, c'est déjà pas mal. Il m'aide à m'installer sur le stand de tir, mais je panique au premier coup, me reculant en lâchant l'arme. Je ne suis pas vraiment faite pour ça ....

C'est dit si gentiment ^^

Mesquine avant de lui prendre la main, prenant le plis de lui faire confiance. Il me met en position et pose ses mains sur les miennes me murmurant à l'oreille comment faire. Sa voix me rassure, je ne l'explique pas. Je l'écoute et finis par tirer, accusant un léger recul, mais touchant la cible sur le bord.

Y a du mieux ...

Me retournant en lui souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Jeu 5 Mar - 19:35


    C'est ce qu'il y a de plus important à retenir sur moi.

    Ouais ça et les filles qu'il ramène à la chaine, il s'est souvenu de ton prénom, sens t'en honorée Princesse ^^

    La ferme Alessio...

    Ce hangar ressemble à un garçonnière, alors il y aurait plus romantique pour ramener une femme, et c'est ce que je fais, moi je les fais  directement venir sur mon yacht, je laisse cet endroit à mes acolytes. Quand ils auront compris comment braquer une banque ou un casino tout seuls, ils n'auront plus besoin de se contenter de ce que je leur donne, et nous mettrons aussi sur des coups. Pour l'instant, c'est moi qui suis chargé de trouver tout ça, les garçons, eux, gèrent la logistique dans le domaine qui leur incombe.

    Maintenant que t'es là, il y a peut-être moyen de ressembler à quelque-chose... ?

    Inclinant la tête en lui souriant. Je sais y faire avec les femmes, même si elle m'a l'air totalement opposée à l'idée que j'en ai de façon sommaire. Pour moi elles sont dociles, soumises, faibles, en tout cas pour la plupart. Mais elle... Quand je la regarde je m'égare, c'est un sentiment étrange.

    Etre gentil ne sert à rien dans mon monde, j'ai d'autres talents ^^

    Charmeur. Elle va me prendre pour un beau parleur, il n'en n'est rien, j'ai des preuves de ce que j'avance !
    Je tente de lui donner confiance en reprenant le contrôle de ses gestes avant de la laisser tirer à nouveau.

    Cette fois-ci au moins, tu as regardé la cible avant de fermer les yeux pour tirer à l'aveugle ^^ Y a du mieux, c'est vrai ^^

    Me mettant à rire avant de vider moi-même le chargeur sur toutes les cibles voisines. Je lui décroche sa cible et y ajoute mon numéro de téléphone avant la lui mettre entre les mains.

    Tu me suis ? J'ai quelque-chose à te montrer...

    Lui glissais-je discrètement en effleurant sa main, attrapant mes clés de voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 8 Mar - 14:39

Susceptible et Dom Juan ... Je prends note.

Le regardant dans les yeux. Si vous voulez savoir quelque chose d'un homme, questionnez ses meilleurs amis, vous saurez tout, même tout ce que vous ne voulez pas savoir. Quand j'étais avec Peter, c'était avec ses soeurs que je parlais, il en avait 4, une famille d'Irlandaise qui n'avaient pas leur langue dans leur poche! J'ai appris des tas de choses comme ça!


Sauf que je ne fais pas parti de votre bande, je suis là parce que j'ai pas le choix^^


Que ce soit clair. Il ne m'a pas vraiment laissé le choix, je n'ai pas vraiment envie qu'il s'en prenne à ma famille, je ne sais pas de quoi il est capable, mais il a quand même tué quelqu'un, ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère.

Comme celui de tuer des innocents ^^


Me mettant en place sans le regarder avant de tirer et de toucher le bout de la cible. Je dois avouer que c'est libérateur. Je comprends qu'Erika aille se défouler au stand de tir quand elle est sous pression et avec ma soeur ça arrive souvent!


Je ne suis pas une spécialiste ...


Je récupère ma cible avec son numéro, je ne sais pas pourquoi il me déstabilise autant, il me plait, il a  quelque chose qui m'attire et m'intrigue. en lui. Je déchire la cible et garde uniquement son numéro, jetant le reste par terre avant de le suivre. Je ne sais pas trop ou je vais, mais je le suis, je ne peux pas faire autrement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

Antonio Manzonni

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   Dim 8 Mar - 15:22


    Que tu l'ais ou pas ne changera pas grand-chose, fais-moi confiance.

    Elle décidera elle-même de faire partie de notre équipe, je m'en porte garant. Je ne sais pas tout de la vie qu'elle mène mais je suis prêt à parier qu'à côté de son quotidien, nos plans la feraient triper. Nous ne vivons que dopés à l'adrénaline, je ne sais pas faire autrement. Je ne pourrais pas passer ma vie derrière un bureau avec une vie bien rangée à rentrer tous les soirs auprès de ma femme pour coucher les gosses. Cette vie-là n'est pas pour moi, j'ai trop besoin de vivre, de me sentir libre.

    Et tu as de la répartie, c'est intéressant. Mais dangereux...

    Elle pourrait finir au fond d'une cave pour moins que ça en Sicile. Elle ne le sait sans doute pas, tout est trop permissif ici. Elle vient pourtant d'une bonne famille, peut-être trop, ce qui lui a donné l'apparente confiance en elle que vantent les filles à papa de ces quartiers bourgeois. Elles perdent leur assurance assez vite pour peu de savoir comment s'y prendre.

    Tout s'apprend.

    Lâchais-je à sa suite avant de prendre mes clés de voiture et de lui ouvrir la portière avant de prendre la route jusqu'au port où je me gare devant un yacht immense. Encore une fois je lui ouvre la portière de ma voiture de sport et remonte mes lunettes de soleil sur la tête avant de la faire monter sur le pont par la petite passerelle. Une fois à bord, je lui ouvre le coulissant pour la laisser rentrer. Ici c'est mon chez moi, ça change de l'univers du hangar qui ressemble plus à un repère de dealers qu'à un palace comme ici.
    J'attrape un dossier dans mon bureau, contenant des photos prises à la volée de chacun des membres de sa famille. A moi de faire mon petit numéro, c'est le domaine dans lequel j'excelle.

    La plus grande de tes soeurs, Juliette, a de très bons états de service paraît-il, quoi qu'un peu turbulente. Ton unique petit frère, Logan, sera sans doute un brillant médecin. Sa soeur jumelle, Cameron, a une vie à présent bien rangée, rien à voir avec son adolescence si je ne m'abuse, sans doute sa vie de maman ? Passons à Clara, la petite rebelle de la famille, habillée un peu court si tu veux mon avis. Il y a aussi Chelsea, la petite dernière... Douce, souriante, une élève modèle d'après ce que je sais. Quant à Erika, c'est un agent remarquable mais à la discipline plus que douteuse. Et enfin ton père... Le grand procureur Keller, a une vie aussi rangée que du papier à musique.

    Je sais sans doute peu de choses sur elle, mais assez sur ses proches pour la faire réfléchir. Je laisse tomber le dossier sur le bureau, laissant les photos d'eux s'étaler parmi d'autre dossiers.

    Débrouille-toi comme tu veux, mais efface ces bandes...

    M'approchant d'elle en glissant une main sur son visage avec douceur, afin de capter son regard et lui faire comprendre que je n'hésiterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'ai braqué mon âme soeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai braqué mon âme soeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» BRUDER / SCHWESTER - Frère / Soeur militaire (F - N)
» Messe d'adieu à notre soeur Audra.
» soeur marie therese des batignolles
» La sombre histoire des soeur alabham.
» [Fiche] fourni-soeur-emanuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Le Port-
Sauter vers: