One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes

Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Ven 27 Fév - 18:57


    David ! David où tu vas ?!

    La porte claque. Encore une fois, notre soirée s'est déroulée dans l'hostilité la plus totale. Il ne supporte plus rien qui vienne de moi, il ne supporte plus rien en dehors de son verre de scotch. Même sa fille il passe son temps à lui faire des reproches alors qu'elle est brillante. Je ne comprends pas comment on peut se laisser sombrer comme ça, surtout si bas. Ce n'est pas l'homme que j'ai connu. Je suis tombée amoureuse de celui qui aurait donné sa chemise à celle qui l'avait ruinée en renversant du champagne dessus ^^ Aujourd'hui j'ai un mari aigri, toujours énervé contre tout et tout le monde. Personne ne peut le calmer quand il est comme ça et boire le rend con.
    Quand il est au bureau, j'en viens à me dire que ce n'est qu'un répit de courte durée. Je prierais presque pour que les journées ne se termine pas. Je n'ai pas peur de lui, c'est de le voir comme ça qui me fait peur, de le voir s'enfoncer sans rien pouvoir y faire.
    J'essaye de faire profil bas devant les enfants, en particulier devant Maé qui vit avec nous. C'est différent pour Baptiste, il est indépendant, on ne le voit pas beaucoup, il est très occupé. Mais ma belle-fille n'a pas le droit de sortir en semaine, et quelques heures le weekend si son père est d'humeur. Alors je tente de lui cacher tout ça, de la préserver.
    David a dû retourner faire un tour au bureau où il passera sûrement la nuit, sauf s'il lui arrive malheur sur la route. Tout ça m'épuise, et j'ai peur de le perdre, d'une façon ou d'une autre.
    Je me rends dans la salle de bain, examinant ma joue. J'ai pris le revers de sa chevalière. Ce n'est pas joli mais je peux le camoufler. Je me contente de mettre un peu de pommade contre les coups et de souffler un grand coup. Digne, je vais me coucher, avant de m'effondrer en larmes et d'exploser en sanglot, en position du foetus dans mon lit vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maé Jones

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 16/04/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Ven 27 Fév - 19:23

Je suis enfermée dans ma chambre. Si j'avais un peu plus de cran, j'irais voir mon père pour lui dire quel connard il peut être en ce moment, mais je n'en suis pas capable.  J'ai peur. Peur de lui, de ses réactions, de ces mots, il est très dur, avec tout le monde et en particulier avec Victoria. Elle a un courage que j'admirerais toujours, je ne sais pas si je pourrais supporter ce que mon père lui fais subir depuis des semaines et j'ai peur qu'elle finisse par craquer.
Je les entends crier ... enfin surtout papa et même en me bouchant les oreilles, j'entends sa voix. Je suis en boule dans mon lit, je suis censée dormir à cette heure-ci, mais je n'y arrive pas. J'angoisse dès que ça ne va pas comme je veux et en ce moment, c'est Tchernobyl à la maison.
Je suis en boule dans mon lit, les mains sur mes oreilles, tentant de dormir, mais les larmes sont plus forte que moi et bizarrement, ce n'est qu'en entendant la porte claquer et les cris cesser que je me sens soulagé.  C'est dingue d'avoir envie de voir son père quitter la maison. Je suis en stress dès qu'il rentre, j'ai l'impression d'avoir perdu mon père. J'attends quelques minutes avant de sortir de ma chambre, à la lumière de mon téléphone, je vais me chercher un truc à boire, mais en passant devant la chambre de Vic, j'entends ses sanglots, elle se cache de nous, elle tente de nous faire croire que tout va bien, mais c'est faux et je le sais. Ca me fait mal au coeur de la savoir aussi mal. Je rentre doucement dans sa chambre ou je la vois en boule dans son lit.  Je m'approche d'elle avant de m'allonger derrière elle, caressant ses cheveux.


Pleure pas Vic ...


Je lui fais un bisou sur la tête, je me sens totalement impuissante face à tout ça, je ne sais pas comment la consoler.


Il est parti, t'es tranquille ...


Posant ma tête contre elle en l'entourant de mes bras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Ven 27 Fév - 19:37


    Je ne sais pas comment on a pu en arriver là nous deux. Moi qui ait pleuré cet homme durant 22 ans... Aujourd'hui je viens presque à avoir peur qu'il rentre, peur de ne pas dire ce qu'il faut, peur de ne plus savoir faire. Pourtant je suis sans doute la femme qui le connaît le mieux au monde, mais il me le rend mal. Je pleure beaucoup, c'est mieux que de me mettre à boire moi aussi ^^ Je pourrais aller chez mon frère, mais il a d'autre soucis à gérer et je ne veux pas qu'il en vienne à détester mon homme. Je sais que c'est ce qu'il fera, par la force des choses. Il prendra toujours mon parti, même si ce n'est pas la chose à faire. Pour autant, je crois que ça lui ait égal d'être juste ou pas du moment que ça me concerne. Comme moi avec les petits. Je protège mes fils, même si Nolan subit malgré lui les tensions de notre couple. Il ressent ce que je ressens, c'est très étrange. Quant à Maé, elle est à un âge où elle devrait rêver au prince charmant, certainement pas se rendre compte que les hommes peuvent être aussi cruels qu'ils peuvent aimer. Je voudrais éviter qu'elle grandisse trop vite, même si le mal est fait.
    Je n'ai pas conscience de pouvoir être entendue, le manoir est grand et chacun y fait sa vie. Pour autant, je sursaute quand je sens une présence derrière moi, avant de sentir les bras de ma belle-fille autour de moi. Je prends ses mains dans les miennes et serre ses bras autour de moi, étouffant un autre sanglot, c'en est trop. Elle est au courant de tout, je n'ai pas pu la protéger. Qu'est-ce-que je peux être naïve...

    Je ne pleure pas chérie, je suis juste déçue...

    Et j'aurais pu trouver autre chose à lui répondre, après tout ce n'est plus une gamine, c'est une ado, certes, mais elle comprend beaucoup de choses. Je cherche à la protéger comme une enfant de 8 ans, chose qu'elle est loin d'être. Tout ça doit être tellement dur à vivre pour elle ! Je me demande encore comment elle peut trouver le courage de rentrer tous les soirs après l'école.
    Les rôles sont inversés, et c'est elle qui me rassure. Je décide de me reprendre et de me retourner, pour à mon tour la prendre dans mes bras en l'entourant comme si je pouvais la protéger du reste du monde. Ca aussi c'est naïf...
    Je dépose mes lèvres dans ses cheveux et ferme les yeux pour prendre une grande inspiration.

    Tu n'as pas à vivre tout ça mon ange... Je suis désolée...

    Caressant ses mains des miennes avec une douceur maternelle que je ne réserve plus qu'à Nolan étant donné que les deux grands ne se laissent plus faire.

    La vie n'est pas supposée être si dure, ni le mariage faire souffrir autant. Ils ne sont pas tous comme ton père en ce moment, d'accord ?

    La retournant face à moi pour caresser son visage et sécher ses propres larmes qui subliment ses yeux d'un bleu si intense qu'il intimide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maé Jones

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 16/04/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Ven 27 Fév - 20:31

Quand Vic est revenue dans la vie de papa, je l'ai vu changé du tout au tout, il était plus souriant, plus calme, plus heureux. C'était un homme que je n'avais jamais vu et puis Victoria m'a tout de suite adopté, elle n'a pas fait de différence entre ses fils et moi et encore aujourd'hui elle n'en fait pas, elle me défend même tout le temps, c'est génial d'avoir un soutient féminin, j'en manquais. Disons que m'opposer à mon père est compliqué, il n'est pas très conciliant, mais Vic prêche en ma faveur.
Enfin, en ce moment si elle arrivait déjà à se défendre elle-même, ce serait bien, elle manque d'argument face à mon père, je le sais, je les entends tout le temps, je vis ici à temps plein moi, je remarque les changements. Et je vois que Vic n'est pas heureuse. Je m'allonge contre, elle, si elle a envie d'être tranquille, elle saura me le dire, mais je ne veux pas la laisser seule, pas dans cet état.


Si tu pleures, ne te cache pas, je sais ....


Ils sont naïfs les parents par moment, comme si je ne voyais et n'entendais rien, elle ne pourra jamais me protéger de tout, faut qu'elle se le mette en tête. Elle se retourne pour me prendre dans ses bras, elle est tout ce que j'ai connu comme véritable lien maternel avant que j'ai ma mère et même maintenant, elles sont tellement différentes que j'ai besoin des deux pour mon équilibre.


C'est pas à toi de t'excuser, arrête, t'y est pour rien, c'est papa le soucis. Il te fait vivre un enfer, tu crois que je le vois pas?


Elle est toujours très douce avec moi, alors qu'elle fou la trouille à tout le monde! Même moi au début elle m'impressionnait, bon encore aujourd'hui, disons que je n'aime pas qu'elle se mette après moi, c'est arrivé une ou deux fois, j'ai pas fait la maligne! Elle a ce truc qui en impose Vic.


Je sais Vic, arrête, t'as pas besoin de me rassurer. Hey mais qu'est-ce que ....


La regardant, plutôt regardant la marque sur son visage. Putain l'enfoiré! Je lui en veux à mon père, il ne sait pas comment! Je croyais qu'il ne recommencerait jamais après la période qu'il a eu avant de venir ici.


Vic ... pourquoi tu restes avec lui ?


La regardant dans les yeux. Je ne comprends pas, elle n'est pas du genre à se laisser contraindre. Elle qui a tellement peur de la violence, je le sais, je l'ai vu à plusieurs, même Baptiste elle le craint quand il s'énerve .... Baptiste quoi ^^ Je connais les crises de violence de mon père, elle doit être terrorisée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Ven 27 Fév - 20:46


    Elle sait... Bien sûr qu'elle sait. Je suis en dessous de tout de ne pas avoir pu la protéger plus tôt. Je ne sais pas comment elle fait pour se montrer si courageuse à seulement 15 ans. Elle fait comme si de rien n'était, de toute évidence elle respecte mon silence et se contente de suivre le mouvement sans faire de vagues en faisant bien attention à ne pas énerver son père. Elle doit savoir qu'il a un caractère assez difficile à gérer maintenant qu'il est retombé dans son vice premier qu'est l'alcool. Je ne sais pas tout de sa période alcoolique, il refuse d'en parler, tout comme je refuse de parler de certaines choses. Nos silences sont nos jardins secrets et nous respectons les zones d'ombre de l'autre. C'est comme ça que ça marche entre nous. Si on peut appeler ça marcher, j'ai l'impression de tout perdre, que tout s'effondre, que mon mariage me file entre les doigts comme une goutte d'eau sans que je ne puisse rien y faire, ça me rend dingue. Je dois avoir ma part de responsabilité, reste à savoir si c'est parce que je ne parviens pas à l'empêcher de boire ou si c'est parce qu'il le fait à cause de moi...

    Je pensais naïvement que j'arrivais à t'épargner tout ça mon amour, oui...

    La serrant contre moi en caressant ses cheveux. Maé m'apporte autant d'amour que mes fils. Je ne les comparerais pas, mais j'en ai besoin autant qu'eux. Si nous venions à nous séparer David et moi, je garderais contact avec Maé, je serais aussi disponible pour elle que je le suis maintenant. Même si sa mère est là maintenant. Au même titre que Nolan, elle compose ma famille.

    C'est rien chéri, un mauvais coup, rien de plus. Ne t'inquiète pas.

    Arrangeant mes cheveux pour les faire tomber sur ma joue pour masquer le coup. J'ai intérêt à être plus prudente demain matin en descendant déjeuner. Nous avons à coeur de prendre nos repas ensemble, tout du moins les petits déjeuners et les dîners. Ca nous servira pour Milane plus tard, à savoir si elle a découché ou non. Je sais que Maé n'a aucun intérêt à affronter son père sur ce terrain là, il deviendrait dingue !
    Mais la question que je me pose depuis le début me parvient, pourquoi ?

    Parce que je l'aime mon coeur... Je n'ai jamais aimé un homme comme ton père, et je n'en n'aimerais jamais plus d'autre. Je ne peux pas l'expliquer, c'est en moi. Tu connaîtras peut-être ça un jour, toi aussi, mais fais-moi le plaisir de te préserver.

    Glissant une main sur sa joue en l'embrasant sur le front. Je tente de la rassurer.

    Je l'aime assez pour encaisser le temps de trouver une solution, tu comprends ? Je suis sa femme, c'est à moi de trouver une solution. Je sais que ton père est un homme bien, il l'a été, il le redeviendra, je te le promets mon ange...

    Je suis prête à en payer le pris, après tout je l'ai épousé, je suis responsable de son bonheur, je l'ai juré, nous sommes unis, pour le meilleur et pour le pire. J'ai vécu le meilleur, je suis en train de traverser le pire, mais je tiens bon...

    Ce projet de voyage à New-York avec l'école, tu en rêves toujours autant ?
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maé Jones

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 16/04/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Ven 27 Fév - 22:18

Victoria est une personne que j'admire énormément. Quand papa me l'a présenté, je n'ai pas tout de suite été à l'aise avec elle, elle m'impressionnait énormément de par sa prestance, sa manière de parler, de jeter ses fils ...^^ Quand on s'est installé au manoir j'appréhendais, mais elle m'a tout de suite mise à l'aise, elle a prit mon parti contre mon père et j'ai compris que je pouvais lui faire confiance. Je n'avais jamais eu de belle-mère avant elle. Je ne doute pas que papa ait eu des relations, mais aucune qu'il m'a présenté. Victoria est devenue une personne très importante pour moi, une maman que je n'avais jamais eu, avec qui je pouvais parler mode, maquillage, garçon et tout, tout simplement. Elle me connait très bien, trop bien parfois je dirais même!

Arrête de me protéger Vic, je ne suis plus un bébé.


Je ne veux pas qu'elle cherche à m'épargner de quoi que ce soit, je suis plus forte qu'elle ne le pense. Mon père ne m'a jamais rien laissé passer et même si ce n'était sans doute pas son but, mais il m'a fait grandir peut être plus vite que je n'aurais dû. C'est comme ça, je n'ai pas été malheureuse pour autant, j'ai juste un peu plus de plomb dans la tête que les jeunes de mon âge. Je me blotti contre ma belle-mère avant de remarquer sa blessure. La tout de suite, je déteste mon père, j'ai juste envie de lui dire que c'est un connard qui ne mérite pas sa femme.


Oui, un parmi d'autre ...


La regardant dans les yeux. Ce n'est pas la première qu'elle a une marque, qu'elle a les poignets marqués, c'est le genre de truc que je repère assez vite pour les avoir vécu moi aussi et ça me fait mal de savoir que Vic est dans la même galère. Mon père est incontrôlable quand il boit, il n'a plus les même notions et faire du mal ou pas lui est totalement égal.


Si Killian voit ça il va le démonter et il aurait raison.


Mon frère ne tolèrera jamais ça, sa mère, c'est sa reine, personne n'y touche et surtout pas mon père. Il est sans arrêt en conflit avec lui, c'est fatiguant pour tout le monde, mais je sais qu'il ne lui laisse rien passer et surtout pas ce genre de chose. Il n'est pas violent mon frère, mais pour Victoria, il pourrait se révéler.
Je l'écoute attentivement, mais je ne sais pas comment on peut se préserver d'un homme qu'on aime. Elle est très forte et pourtant, elle ne sait pas le faire, alors moi! Je suis amoureuse de Diego, mais je reste méfiante, c'est plus fort que moi, il le sait, il fait très attention à ne pas me blesser! Il est parfais mon homme!


Non Vic, un jour il te fera vraiment mal, crois moi. Tu devrais aller un peu chez Tony.


Papa ne se contrôle pas, la dernière fois qu'il a recommencé à boire, il était très dur, puis il a commencé à devenir violent, au début c'était juste une gifle de temps en temps, puis deux, puis un jour il a tapé tellement fort qu'il m'a envoyé sans le vouloir à l'hopital, je ne veux pas que ce soit pareil avec Victoria, je m'en voudrais de ne pas l'avoir averti.


Oui, mais c'est mort, j'ai eu un 8 en histoire et papa m'a puni, il n'a pas voulu signer mon autorisation. De toute façon, j'ai pas envie de te laisser toute seule.


Jouant avec un mèche de ses cheveux, contre elle, je ne veux pas la lâcher, elle ne l'a jamais fait pour moi, c'est à mon tour d'être la pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Ven 27 Fév - 22:40


    Non, c'est une jeune femme, et ça me fait peur. Comment peut-elle grandir aussi vite. Je n'avais déjà pas fait la connaissance d'une gamine, en tout cas pas d'une ado rebelle, c'était au contraire une jeune fille on ne peut plus raisonnable, polie, aimable, bosseuse et agréable. Je dirais même que je la trouvais trop discrète, trop disciplinée, et puis elle a rencontré sa mère ^^ Je ne dis pas qu'Abby a mauvaise influence sur sa fille, bien au contraire, elle lui apprend à s'ouvrir, à aimer sortir, même s'il arrive que ça tourne mal. Mais il est important pour elle je pense de retrouver la vie d'une ado de 15 ans avant de se retourner à 30 et de se dire qu'elle n'a pas eu de jeunesse. Elle a pourtant toutes les cartes en main pour en profiter ici, et surtout mon appui. La forcer à étudier ou lui mettre la pression pour qu'elle n'ait en tête que son avenir n'est sans doute pas lui rendre service. Tout comme la laisser faire à sa guise ne l'est pas, mais je pense qu'un juste milieu, avec un cadre est une bonne chose, un cadre raisonnable j'entends. Quand son père bosse tard, il arrive que je la dépose dans une fête, parfois simplement chez une amie, mais ça lui fait du bien de changer d'air. Elle en a besoin, il refuse simplement de le voir !

    Tant que c'est moi qui prend, ce n'est pas important ma chérie.

    Affichant un sourire de circonstance pour la rassurer. Je peux encaisser, je ne veux pas qu'ils aient à le faire. Je ne sais pas s'il a bien conscience de ce qu'il fait, sûrement pas puisqu'il revient en s'excusant après chaque dispute. Il sait très bien se remettre en question après coup, mais recommence indéniablement, c'est comme une scène sans fin.

    Killian ne saura rien Maé, ça reste entre nous, c'est bien clair ?
    Un peu plus sèche que je ne l'aurais souhaité. Excuse-moi ma puce... Pardon, c'est pas contre toi... Mais je ne veux pas vous mêler à tout ça, j'ai déjà assez de mal à me gérer moi-même...

    Je ne parviendrais pas à gérer la colère de mon fils, ça me paraît complètement impossible. Il est de ces non-violents qui préfèrent envoyer les autres à sa place, mais quand il s'agit de son père, il change du tout au tout. Il pourrait déplacer des montagnes pour moi ou pour les femmes de sa vie. C'est un papa très responsable, j'en suis très fier. Presque plus que mon mari...

    Je sais qu'il peut faire peur Maé, mais il ne me ferait jamais de mal au point que je ne puisse m'en relever, il a juste besoin de... Souffler.

    M'allongeant sur le dos pour retenir mes larmes et me passer une main sur le front. Je prends une grande inspiration et ferme les yeux, épuisée. Epuisée de lui trouver des excuses, de chercher à me dérober, épuisée de cette vie, tout simplement.

    Tony ? Tu lui as dis quelque-chose Maé ?!

    Je suis inquiète du fait que ça puisse se savoir, je ne supporterais pas qu'on me perce à jour, je ne veux pas paraître faible. Mon frère dit que je suis trop fière, comme une sicilienne. On lui parle de sa fierté à lui ?
    Je me redresse, alertée par les dires de ma belle-fille et prend tendrement son visage entre mes mains.

    Bébé regarde-moi. Je refuse que tu t'interdises de vivre pour moi, ou pour ton père. Je peux m'occuper de moi, mais j'ai besoin que tu vives ta vie toi aussi. Que tu sortes, que tu vois du monde, que tu sois heureuse à ta façon. Ca finira par s'arranger, il faut que tu me fasses confiance d'accord ? Je vais te la signer ton autorisation, je trouverais une excuse. C'est ce que je fais de mieux depuis des semaines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maé Jones

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 16/04/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Sam 28 Fév - 23:59

La vie de ma mère est en totale opposée à celle de mon père. Ce n'est pas comparable, je ne sais même pas ce qu'ils ont pu un jour se trouver si ce n'est leur passion pour les boissons alcoolisées. Quoi que ça doit être assez fort vu qu'ils ont fait un enfant^^ Papa est aussi rigide que maman peut être fun. Je ne la connaissais pas comme ça, en même temps, je n'ai connu ma mère que dans une salle éducative avec une assistante sociale qui surveillait tous ses faits et gestes. Je la découvre aujourd'hui. C'est compliqué entre nous, je sais que c'est en partie de ma faute, je ne lui laisse rien passé. Je suis tiraillée entre mon amour et ma colère, mais elle m'apporte beaucoup, elle m'aide à m'ouvrir, autant qu'à pu le faire Victoria.  Elle est juste un peu plus directe et un peu moins subtile. J'ai beaucoup plus de liberté avec ma mère qu'avec mon père, je tente de trouver un équilibre entre les deux, mais celle qui m'apporte le plus de stabilité, c'est encore Victoria. Elle sait toujours comment me rassurer, sauf ce soir, c'est à moi de le faire, pas à elle. Je ne reconnais pas papa avec elle, lui qui était si amoureux ...

Si c'est important, c'est grave Vic.


Il n'a pas le droit de lui parler comme il le fait, il n'a pas le droit de lui lever la main dessus, il m'avait promis qu'il ne recommencerait jamais à boire, jamais! Il sait combien j'en ai souffert et je ne comprends pas qu'il puisse faire vivre ce genre d'enfer à Victoria. Je lui fais affirme que je ne dirais rien, même si je ne suis pas sur que garder ça pour elle, soit la meilleure solution. Je suis perdue, je ne sais pas comment je réagirais à sa place.


Moi aussi je pensais ça, mais je me trompais... Il le fera ...


Il a fini par m'envoyer à l'hôpital, sans le vouloir, je le sais, mais la finalité était la même et je refuse que ça arrive à Victoria, elle ne mérite pas tout ce qu'il lui fait vivre, personne ne le mérite. Je me pose beaucoup de question sur le couple que formait ma mère et mon père à l'époque, comment ils étaient. Je ne sais rien, papa n'en parle pas et pour le moment, je ne sais pas si j'ai assez confiance en ma mère pour lui poser la question. J'ai peut-être peur de la question inconsciemment. Je pose ma tête contre l'épaule de Victoria, passa ma main dans ses cheveux tendrement, comme elle sait le faire avec moi.


Non j'ai rien dit ... mais tu pourrais aller passer quelques jours là-bas, ça te permettrais de souffler un peu.


Elle est épuisée, c'est une évidence, moralement et physiquement, il y a de quoi, je n'arrive pas à croire que les garçons n'aient rien remarqué. J'aimerais que Baptiste se rende compte du mal que papa lui fait et qu'il lui mette une grande tarte pour le faire redescendre ... Je dis Baptiste, parce que mon frère, il risquerait de se casser un ongle^^


Non tu fais rien, je m'en fou de ce voyage d'accord! J'aurais d'autres occasions, et pis j'ai pas vraiment envie de partir. Je peux dormir avec toi ce soir?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Dim 1 Mar - 15:10


    Je n'ai plus conscience de ce qui peut être important ou pas. Tout ce que je vois, c'est la souffrance de mon homme, la mienne passe après. Tout comme elle passerait après celle de mes enfants. Maé en fait bien évidemment parti. J'essaye d'être sa mère, tout autant que sa confidente. Je voudrais remplir tous les rôles mais je me rends compte que je n'y parviens pas et ça me rend dingue. Comment je peux aider une gamine qui souffre autant que moi si je ne suis même pas foutu de trouver comment aller mieux ? Je dis aller bien, tenir le coup, mais c'est le soir que j'ai besoin de craquer, de m'effondrer, à l'abri des regards pour n'alerter personne. Je fais très attention à Baptiste qui vit à la maison, et Killian qui est on ne peut plus empathique avec moi, depuis tout petit, mais Maé parvient à me surprendre chaque jour un peu plus. Sa maturité, sa perspicacité, c'en est même effrayant.

    Qu'est-ce-que tu veux dire ma chérie ? J'ai peur de comprendre...

    Je ne veux pas comprendre, je ne veux pas savoir qu'il n'est pas comme ça qu'avec moi, je ne veux pas savoir que mon homme est ce genre de salaud. Je l'aime, beaucoup trop pour envisager le quitter, même dans ces circonstances, je lui pardonne tellement de choses... Je lui pardonne ce que je n'aurais jamais pardonné à personne, pas à moi-même. Mais face à lui je ne suis plus rien, sans lui je ne suis plus rien non plus. Je ne me reconnais pas, je me fais même peur. Je n'ai plus aucun recul sur les choses, c'est maintenant que ça commence à devenir dangereux...

    Ton père a besoin de moi mon ange, c'est maintenant que je dois être là pour lui, c'est maintenant que je dois lui prouver être digne de lui. Je ne te demande pas de comprendre, en revanche je voudrais que toi, tu ailles chez ta mère quelques temps. Ce sont des histoires d'adultes, tu n'as pas besoin d'y être mêlée, je suis désolée profondément désolée que tu le sois autant...

    Elle s'accroche à moi, à nous, à cette maison, cette famille, autant qu'elle le peut, comme si elle avait peur de manquer d'attaches. Et je le conçois, elle a dû grandir sans sa mère, avec un père parfois beaucoup trop dur pour qu'elle ne puisse comprendre ce qu'elle avait à se reprocher. Je crois qu'elle est même beaucoup trop mûre pour son âge, et je le fais souvent remarquer à mon homme, elle en porte énormément sur ses épaules pour son âge, je ne trouve pas ça normal, mais je ne suis pas sa mère, je n'ai en conséquent rien à lui dire. Je ne comprends pas ce besoin de la responsabiliser autant. Elle n'a que 15 ans, à quoi ressemblera sa vie d'adulte ?!

    Bien sûr mon amour... Viens.

    Je lui ouvre la couette pour qu'elle se blottisse au chaud contre moi, l'entourant d'un bras maternel en l'embrassant tendrement sur le front.

    Je t'aime ma puce.

    C'est important pour elle de l'entendre. Son père ne lui dit jamais, sa mère est encore une peu maladroite, mais je sais que sous ses airs de jeune fille responsable, elle a besoin de se savoir aimée, comme tous les enfants, c'est encore ce qu'elle est !
    Je caresse tendrement ses cheveux de façon régulière, comme pour l'endormir, quand nous entendons du bruit en bas, le porte manteaux qui s'écroule. Je sursaute, persuadée que David revient. Mais c'est la voix de Baptiste qui nous parvient.

    Chuuuuuut ! Putain de porte manteaux, je vais me faire allumer !

    Baptiste... je vais finir par le donner ce gosse... Il ne devait pas passer la nuit chez son père ?

    Mon fils est toujours par monts et par vaux et Maé toujours au courant de tout ce que font mes fils ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maé Jones

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 16/04/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Dim 1 Mar - 16:24

Victoria est amoureuse de mon père, elle ne voit que par lui et apparemment, depuis toujours. Je l'ai vu s'effondrer quand il a disparu en mer, je n'avais jamais vu ma belle-mère aussi mal en point que durant cette période, elle a complètement perdu pied, je n'ai eu que mon frère à qui me raccrocher. Je ne sais pas ce qu'est être amoureuse au point de ne pas pouvoir vivre sans l'autre. J'aime Diego, mais, je sais que j'ai aussi ma famille autour, mes frère, mes parents, ma mère, mes amis. Victoria, elle assume tout toute seule, elle ne sait pas parler, en même temps, je ne suis pas sur que mon père lui laisse le loisir de le faire.

C'est pas la première fois qu'il replonge Vic. Faut vraiment que tu fasses attention.

Je sais de quoi papa est capable quand il boit. Il n'est plus lui, il est méchant, il ne se contrôle pas, il s'en veut après coup, mais le mal est fait. Je l'ai couvert quand j'ai été à l'hôpital, j'ai dit à tout le monde que j'étais tombée chez moi et que ma tête avait cogné la table, je ne voulais pas que papa ai des problèmes. Ca a été un déclic pour lui, mais je refuse que ça se passe comme ça avec Victoria.

Non je reste avec toi. A deux, on est plus forte.

Lui faisant un bisou. Elle sait maintenant qu'elle peut se confier à moi même si je sais qu'elle ne le fera pas, elle veut nous protéger de tout, mais ça ne marche pas de cette façon. Nous sommes grands, elle ne peut pas tout prendre sur elle sous prétexte que nous ne pouvons pas assumer, ça ne marche pas comme ça. On est grand et plus fort qu'elle ne semble le penser.
Je me blotti contre elle, tentant de m'endormir, mais j'ai trop de questions en tête. Ca tourne et retourne.

Je t'aime Vic.

Je ne lui dit pas souvent, je ne sais pas dire ces choses là, j'ai été élevé par mon père, il ne dit pas ce qu'il ressent si ce n'est à Victoria. Je tente de m'endormir et commence à y parvenir, mais un bruit dans le salon me fait sursauter. Baptiste et son tact légendaire^^

Si, il avait prévu une soirée avec Margaux ^^ Il a dû changer de plan ^^

Souriant en tenant la main de ma belle-mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   Dim 1 Mar - 16:38


    Oh mon amour...

    L'entourant de mes bras en l'embrassant sur le front, retenant les larmes qui me montent aux yeux. Je ne supporte pas de savoir qu'il peut faire du mal à sa propre fille, sa chair, son sang. Comment peut-il en arriver là ? Comment peut-il se regarder dans un miroir en sachant ce qu'il a fait ? J'avais déjà du mal à dire non à mes propres fils, alors leur faire du mal ! Ce n'est pas l'homme que j'ai connu, épousé une première fois, ni une seconde, mais un tout autre. Comme si on avait remplacé sa personnalité, et ça me fait peur, je perds tout mes repères sans lui, je ne me savais pas si dépendante, ça aussi ça m'effraye...
    Elle est trop jeune pour avoir à vivre tout ça. Je ne l'interrogerais pas ce soir mais il va falloir qu'on en reparle elle et moi, il est hors de question que je ne la laisse s'enfermer dans son silence. Je dois être là pour elle, elle l'est pour moi ce soir et je trouve déjà ça anormal, ce n'est pas à elle de faire tout ça. Son père manque vraiment à tous ses devoirs en ce moment.

    N'oublie pas de vivre ta vie Maé... Tu n'en n'as qu'une.

    Elle n'a pas à se pourrir la vie pour sauver ou alléger la mienne. Au contraire, elle se doit de tout faire pour vivre à fond. Je vais surtout faire en sorte de l'encourager à devenir celle dont elle rêve et non pas cette personne raisonnable et rationnelle qui n'aurait au final que l'ennuie comme compagnie. Elle n'a jamais eu le droit de rêver, mais ça va changer.
    Mon fils retourne l'entrée avant de monter se coucher, il n'est pas alcoolisé, juste maladroit ^^ J'en prends l'habitude, j'aime mes fils au-delà de tout, mais parfois je me dis que je ne suffis pas à les protéger...
    Je fini par réussir à trouver le sommeil, rassurée par la présence de mes enfants sous mon toit.

    FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mariage est une prison dorée de laquelle on ne s'échappe qu'avec des larmes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Manoir de Victoria-
Sauter vers: