One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu manquais à notre bataillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 1:47


    Trois semaines de plus. C'est ce que j'ai tiré en Irak après le départ d'Olivia. Je dois dire que si je ne voyais que par ma mission en partant pour le front, mon retour n'a rien de semblable, c'est elle que j'avais en tête, et non plus mes objectifs. Mes résultats s'en sont quelques peu ressentis, mais je restais le seul à savoir la cause de ma défaillance. Il était de toute façon hors de question que je ne parle de tout ça à qui que ce soit. Après la découverte d'une taupe dans notre groupe, j'ai arrêté de faire confiance à qui que ce soit, il n'y avait qu'en elle que je l'avais réellement.
    J'ai rarement été aussi impatient de rentrer au pays et en même temps si nerveux. Je me demande parfois si ce n'était pas parce appréhension de retrouver Olivia. Que lui dire, comment me comporter, a-t-elle oublié nos derniers moments avant son départ ?
    Moi non en tout cas. J'ose à peine y repenser, et pourtant... C'est ce qui m'a aidé à tenir. Là bas les choses n'ont pas changées, si ce n'est qu'elles étaient plus supportables à ses côtés. Il aura fallu qu'elle parte pour que je m'en rende compte.
    Les troupes débarquent à l'aéroport de Miami. Par chance, nous venons de la même ville, même si pour elle, c'est histoire d'adoption. Elle est Russe, et croyez-moi, son comportement en tant que soldat s'en ressent ! Je n'ai jamais vu quelqu'un suivre les ordres avec autant de minutie et de précision !
    Je ne suis pas le dernier à descendre de l'avion, ni le dernier à récupérer mon sac, ça y est, je vais pouvoir la retrouver... Pour autant, il va falloir que je prenne le temps de trouver quoi lui dire, de me changer aussi, je porte encore mon treillis et pour tout avouer, j'aimerais retrouver ma vie de civile au moins le temps d'une soirée.
    Mais elle est là... Elle est venue me chercher. Comme une femme de soldat... Je reprends mes esprits et m'avance vers elle. Souriant sincèrement.

    C'est dingue ce qu'une femme peut manquer à un régiment !

    Affichant un sourire plus timide cette fois-ci en lui tendant les bras, je n'ose pas l'embrasser, peut-être n'en n'a-t-elle seulement pas la moindre envie. Et si la dernière fois n'était qu'un moment d'égarement ? Certains diraient que je suis beaucoup trop cérébral pour un soldat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 2:14

J'ai dû quitter l'Irak il y a trois semaines, je n'ai pas eu le choix, ordre de mon supérieur, quel enfoiré. Je suis la meilleure tireuse du régiment, la seule femme aussi, il y en a très peu sur le territoire, tellement qu'on peut les compter sur les doigts d'une seule main. Mais Matt est apparemment un proche de mon commandant et il lui a demandé une faveur, me faire rentrer au pays! Il veut avoir le contrôle sur moi comme il l'a toujours eu au final et il a gagné, j'ai dû rentrer.
J'avais les boules, j'aime ce que je fais, je sais que je suis utile, j'ai quitté l'armée pour y retourner au grand désespoir de ma soeur! Mais c'est comme ça, j'ai besoin de ça et maintenant il y a Chris, un soldat de mon régiment qui est un peu plus que ça au final. Je ne pense qu'à lui ces derniers temps et le savoir seul là-bas m'inquiète, pas que je n'ai pas confiance en lui, au contraire, c'est un très bon soldat, mais je sais comment ça se passe pour en venir moi aussi. L'Irak m'a changé à un point que je ne saurais dire. Etre sniper est éprouvant, je n'en parle pas, si ce n'est parfois avec Kyle, mais je préfère garder ça pour moi.
Chris rentre aujourd'hui de mission et je me suis dit qu'aller le chercher pourrait être une surprise. Ari est à l'école, elle n'y va que le matin pour le moment, elle n'a que trois ans, je la récupère le midi, ce qui me laisse deux bonnes heures de libre devant moi. Je me sens soulagée en le voyant arriver.


Pourquoi vous n'aviez plus personne pour vous bottez les fesses? Je suis contente de te voir.


Le serrant dans mes bras avant de l'embrasser. Je me fou qu'on nous voit, j'en ai envie. Je ne sais pas  vraiment ou on va ni même si il envisage quelque chose, mais on aura tout le temps d'en parler.


Ta fille n'est pas venue?


Je ne savais pas si elle serait là ou pas, j'avais un peu d'appréhension de ce côté là, mais apparemment, elle n'est pas là. Il n'est que pour moi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 2:28


    Olivia sait mieux que personne ce qui se passe là-bas, et surtout comment ça se passe. Je ne remets pas en doute sa capacité à se réadapter à la vie ici, elle est tellement forte... Pourtant, je sais que le terrain lui manquera, tout autant qu'il a pu la marquer. Elle repartira, je sais qu'ils renverront des troupes là-bas d'ici quelques semaines ou quelques mois. Elle sera dans les premiers. Je n'ai pas trop compris son rapatriement, après tout elle était notre meilleur élément. Je n'aurais rien su si elle ne m'avait pas parlé de Matt, le père de sa fille. Mais je ne parviens toujours pas à saisir pourquoi notre supérieur a préféré rendre service à un ami en se débarrant de notre plus grand espoir. Elle est sans doute la plus professionnelle aussi, la plus docile aux ordres reçus. Moi qui me pensait rigide, j'ai trouvé mon maître !
    A ma grande surprise, elle me prend dans ses bras et m'embrasse d'elle-même. Je ne me fais pas prier pour lui sourire en réitérant notre baiser, caressant tendrement sa joue. Je pose mon front contre le sien en profitant de ce moment. Que les autres nous remarquent ? Et alors ? J'en ai marre de me cacher, j'ai des sentiments, comme tout un chacun, et je crois que nous sommes pratiquement les seuls à ne pas nous en cacher. Le milieu militaire est particulier, elle est la première à l'avouer, pourtant, c'est notre vie, c'est ce qui nous défini, plus qu'une passion, c'est un destin.

    Oh j'ai fais ça très bien en ton absence, mais force est de reconnaître que c'était beaucoup moins sexy...

    L'humour, c'est tout ce qu'il nous restait là-bas, et j'ai toujours noué une complicité particulière avec Olivia. Une amie avant d'être plus. Maintenant, je sais que ce n'était pas un simple coup de coeur parce que nous nous sentions seuls, je l'ai dans la tête, c'est plus fort que moi.

    Non, elle a cours. Sa mère et moi avons toujours mis un point d'honneur au fait que mes missions ne perturbent pas ses projets.

    Que ce soit d'aller en cours, de sortir, de voir des amis... Elle a su m'attendre pendant plusieurs mois, à mon tour de le faire. C'est particulier, mais je n'ai jamais accepté qu'elles passent leurs vies dans l'attente, même si je leur impose d'une façon ou d'une autre.

    C'est comment ici depuis ton retour ? Rien à signaler ? Tu assures ton suivi avec l'unité ?

    Celle qui se charge des retours des soldats partis pour combattre en Irak. Ils font très attention au stress post-traumatique, elle est un peu têtue mais elle devrait suivre ce programme. Tout comme retrouver sa vie de maman a dû lui faire un bien fou. J'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 3:42

Quand on m'a proposé de réintégrer l'armée, je n'ai pas longtemps hésité. J'ai quitté le FBI et je me suis engagée. Ma formation de sniper a été éprouvante, tant physiquement que moralement, mais j'en suis sortie plus forte, j'ai un mental très dur et heureusement, sinon je n'aurais pas supporter la formation. Je ne dis pas que viser quelqu'un avec le canon de son arme est quelque chose de simple, bien au contraire, mais je ne tire pas pour tirer, mais pour sauver les hommes qui sont sous ma responsabilité. J'élimine les menaces. C'est ce que je me dis. Je ne tire pas par plaisir mais par nécessité.
Je retrouve Chris avec plaisir. Nous avons lié une complicité très forte tous les deux, et j'en ai besoin pour supporter la pression et la difficulté de ce monde dans lequel nous évoluons, je ne me plains pas, je l'ai choisi, mais ça n'enlève pas le fait que ce soit par moment très dur. Chris est devenu indispensable à mon équilibre et les sentiments que j'ai pour lui sont bien réels. Je l'embrasse et il ne se fait pas prier pour en faire autant.


Ah parce que je suis sexy ^^


Lui souriant. Il est plein d'humour et je suis pleine de sarcasme!  Il m'a aidé à m'ouvrir aux autres et ce n'est pas plus mal, je ne suis pas des plus sociable. Egoïstement, ça me rassure de savoir que je suis seule avec lui, je ne sais pas si j'aurais aimé rencontré sa fille ici, c'était soit son moment soit le mien, mais à deux ça aurait été compliqué. Je prends sa main pour sortir de l'aéroport.


C'est ... calme. Non, je vais bien.


Je ne veux pas entendre parler de psychologue et de toute ses conneries, je n'en ai pas besoin, j'ai toujours géré mes problèmes toute seule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 3:53


    Des tas de posters de toi partout dans le régiment, comment tu crois que j'ai tenu le coup ? ^^

    C'est con à dire mais ça aurait bien été le genre des gars là-bas. Piquer des photos ou s'occuper de faire un montage avec le visage d'Olivia pour les placarder dans toute la base. Le niveau ne vole pas très haut, et quand nous partons pour plusieurs mois, la testostérone prend le relais. Certains ont plus de respects que d'autres. Mais une seule femme pour tout un régiment, c'est carrément de la folie. Ce que j'aime chez elle, c'est qu'elle n'a pas froid aux yeux, rien ne l'impressionne, rien ne l'arrête, elle fait toujours fasse. Elle est la femme la plus courageuse qu'il m'eut été donné de rencontrer. Rien que pour ça elle a tout mon respect, et devrait avoir gagné celui de tout le régiment.

    Hey Liv', pas à moi. C'est déjà l'excuse que tu me sortais quand on étais là-bas, après une nuit de garde plus difficile que les autres. Je crois pouvoir prétendre au fait de te connaître un peu mieux que ce que tu ne sais mentir.

    Lui souriant légèrement en caressant sa joue, mon sac à bout de bras, retrouvant le soleil de Miami, c'est autre chose. Ici aussi il fait chaud, mais l'air est différent, ici je suis chez moi !

    Et ton ex, il en reste quoi ?

    Je ne suis qu'à moitié ironique. Je sais qu'elle a dû le confronter, mais reste à savoir ce qu'il en est à présent. Il s'impose dans sa vie, j'imagine qu'une femme comme Olivia, on ne la laisse pas partir si facilement. Je ne connais pas grand-chose de sa vie, elle est très secrète et ne se livre que très partiellement. Elle aurait bien été capable de l'abîmer pour lui faire passer l'envie de recommencer à demander ce genre de "services" à ses amis hauts placés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 15:55

Quel bandes de cons! Ce serait bien le genre là-bas. J'ai dû m'affirmer pour faire parti d'un monde aussi machiste, il y a des mecs bien, comme Chris, mais il y en a encore qui sont restés à l'ère du machisme et qui n'accepte pas que la place d'une femme puisse être sur un champs militaire. Et quand cette femme est une des meilleures tireuses, ça pose tout de suite problème. Je ne m'en fais pas, je sais me défendre quand on m'attaque, je fais mon boulot, je sais que la plus part des hommes me respectent et inversement, mais il y a toujours des cons ^^


Je me réadapte doucement d'accord. Je n'ai pas besoin de psy.


Je suis têtue, ce n'est pas nouveau, je n'en serais pas là ou je suis si je n'avais pas ce caractère. Il m'a fallu ça depuis toute petite. Je n'ai pas eu une enfance facile, je ne dis pas que j'ai été malheureuse, mais j'ai été adopté bébé, j'ai perdu ma mère quand j'avais 7 ans et j'ai fini par être élevée par mon père, un militaire assez dur. Je n'ai pas manqué d'amour, mais j'ai dû me plier à une certaine discipline dont je n'ai jamais su me défaire. C'est sans une des choses qui fait de moi un si bon soldat.


Ne me parle pas de lui! Il me rend dingue !


Je suis allée le voir pour lui dire de sortir de ma vie, mais il ne veut rien entendre, il veut voir sa fille, mais je sais que c'est pour se rapprocher de moi, Ari, il s'en fou, comme si s'est toujours foutu du fait que j'ai perdu mon second bébé à cause de lui. Je ne sais pas si il va me lâcher un jour.


Tu veux venir à la maison  ou tu préfères rentrer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 16:11


    Comment tu peux être aussi carrée et disciplinée sur le terrain et aussi réfractaire aux ordres quand ils viennent d'un psy ? ^^

    J'ai toujours aimé l'énorme paradoxe que peut-être Olivia. Elle est tout et son contraire. Et pour le coup, je sais ça peut être un problème dans notre métier. Mais elle est déterminée, droite, elle suit les règles à la lettre et remet à sa place le premier qui ose y déroger. C'est très impressionnant de la voir à l'oeuvre. Je ne l'imagine pas dans le civil, quelque-chose lui manquerait, comme une partie d'elle-même.

    Il attend peut-être de toi que tu reviennes vers lui...

    Prenant sa main dans la mienne en quittant l'aéroport pour retrouver le parking où elle m'indiqua où trouver sa voiture. Je dépose mon sac dans le coffre avant qu'elle ne me laisse le choix.

    Non, ça me plairait de venir chez toi.

    Lui souriant avant de l'embrasser tendrement et de monter dans la voiture avant de me laisser guider. Nous arrivons devant chez elle, je la suis, ne lâchant pas sa main.

    C'est ici que tu vis ? C'est... Fonctionnel ^^

    Tout est carré, comme son côté au régiment, on ne peut rien dire là-dessus, c'est à se demander si sa fille vit avec elle !

    Tiens, au fait... Je t'avais promis de te ramener ça.

    Lui confiant son arme de service, celle qu'elle a dû rendre à notre supérieur avant de partir. Elle y tient beaucoup, c'est symbolique, Olivia n'est pas matérialiste, au contraire, seules les choses symboliques ont de la valeur pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 16:33

Les psy ne servent à rien à part vous embrouiller l'esprit et vous faire douter de vous. Je vais bien.

Les psy, je ne les aime pas, j'en ai vu quand j'étais gamine, après la mort de ma mère parce qu'à l'école on me trouvait trop renfermé, et puis Jody est psy, alors ne me parlez pas de tout ça! J'ai beaucoup de mal avec ma soeur ... c'est juste une intruse à mes yeux, je n'ai qu'une soeur, c'est Catherine et croyez-moi c'est largement suffisant!


Oh c'est clairement ce qu'il veut, mais l'espoir c'est tout ce qu'il aura.


Il est hors de question que je ne retombe dans ses bras. Il y a quelques mois de ça, je n'aurais peut-être pas dit ça, mais aujourd'hui, j'ai Chris en tête et je ne veux pas qu'Ari grandisse près de son père, il n'est pas de bonne influence pour elle. Je n'aime pas sa façon de faire. De toute façon, il n'a aucun droit, il ne l'a pas reconnu pour la simple et bonne raison qu'il n'était pas là quand j'ai accouché et que je n'ai pas voulu donner son nom.
Alors on va chez moi. Nous ne connaissons que nos tente de fortune dans le désert d'Irak, je suis contente qu'il apprenne à me connaitre autrement qu'en mission. La vie est tellement différente dans le civile. Mon appartement est carré, petit, fonctionnel, je n'ai pas besoin de plus, on verra quand Ari grandira.


Quoi ? Tu as un soucis avec mon gout prononcé pour la déco ^^


C'est de l'humour, on est d'accord. Hormis quelques photos de ma fille, il n'y a rien en terme de décoration, les murs sont blancs, je n'ai pas le temps! Ma soeur est dingue à chaque fois qu'elle vient ici ... pour une décoratrice d'intérieur mon appartement ressemble au purgatoire!


Une bière soldat?


Lui souriant avant qu'il ne me tende mon arme de service. C'est mon fils ça! Je l'embrasse pour le remercier avant de le ranger dans un tiroir de la desserte de l'entrée, fermée à clé. On ne sait jamais, ma fille touche à tout!


Comment c'est passé le reste de la mission?

Lui servant à boire, avant d'ouvrir la fenêtre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 16:47


    Tu parles comme quelqu'un qui connait un psy qui a mal tourné ^^

    C'est encore de l'humour, je ne pensais pas si bien dire ! Alors pour le coup je peux comprendre son côté réfractaire à tout ça, elle n'est pas seule, mais pour le moment, tout ce qui compte, c'est qu'elle se remette. Elle a dû prendre ça comme une punition, et ça l'était, c'était injuste, elle avait les meilleurs résultats, mais pour le moment il faut s'assurer qu'elle puisse repartir.

    Vous avez eu un enfant ensemble, tu lui seras toujours liée ma puce...

    L'embrassant sur la tempe, une façon de lui dire que je comprends. Je suis jaloux, c'est encore nouveau pour moi tout ça, surtout pour une femme comme Olivia. En apparence si indépendante, si forte. Elle n'a pas l'air d'avoir besoin de qui que ce soit, et ça me fascine. Pour autant, je la pense plus fragile qu'elle ne le dit.

    Tu es une vraie fille, aucun doute ^^ Il n'y a plus qu'à attendre que ta fille soit assez grande pour prendre le relais. C'est un coup à vivre avec la Reine des Neiges ça ^^

    Non mais qu'on soit clairs. Elle se fout de l'allure que peut avoir son appartement, pour autant, sa fille devra bien donner son avis à un moment ou à un autre. Des dessins partout, ça va être le délire de ma petite amie ça ^^

    Une bière, civile ^^

    Elle n'aime pas qu'on l'appelle comme ça, c'est un truc de militaire. Nous sommes valorisés par notre statut, revenir à la vie civile fait du bien les premiers temps, mais le terrain manque. Nos vies sont plates en dehors de nos missions. L'adrénaline appelle l'adrénaline.

    On a finit par trouver le petit groupe qui pillait nos réserves, des gamins, rien de plus. Tu ne risques pas d'être en retard pour ta fille ?

    Je suis un papa inquiet quand je suis là, j'évite de m'inquiéter quand je suis trop loin, ça n'est bon ni pour elle, ni pour moi, alors je tente de trouver une équilibre. Je trinque avec elle, m'asseyant sur le canapé avant de reprendre sa main dans la mienne.

    Je ne t'ai pas envoyé de message... Je n'étais pas sûr que tu... que ce soit très clair entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 18:00

Une de mes soeurs est psy ^^

Et pas la meilleure des deux. J'ai toujours autant de mal à accepter que Jody puisse faire partie de ma vie, elle prend trop de place et Catherine l'adore, ça m'énerve. Elle est tellement plus facile que moi! J'ai peur que ma soeur finisse par l'aimer plus que moi. Je sais, c'est un comportement enfantin, mais je ne le contrôle pas. Je suis jalouse, ça m'énerve!

Ca ne veut rien dire, ma fille, je l'ai eu et je l'élève seule.


Matt n'a rien à faire dans sa vie, c'est une évidence. Je ne veux pas qu'il l'approche, je ne veux même pas qu'il prononce son nom! Il n'a aucun droit sur ma fille.


La reine des neiges?


Je ne vois pas de quoi il parle en fait, mais bon si il le dit, je veux bien le croire. Je ne suis pas la reine de la déco, j'ai besoin que tout soit carré, ma fille ça la gonfle parce que je ne supporte pas que sa chambre soit en bordel, bon elle a trois ans, je sais faire la part des choses, mais je veux qu'elle range après avoir joué, un minimum^^


Civile?


M'approchant de lui pour prendre son menton entre mes doigts et l'embrasser. Je nous sers deux bières avant de m'installer près de lui dans le canapé.


Elle sort à midi de l'école.


Ca nous laisse un peu de temps. Je ne sais pas comment pourrait être notre vie en dehors du camps, la vie civil, nous ne la connaissant qu'individuellement au final. Je ne suis pas très doué avec les hommes, je sais que vivre avec une militaire est loin d'être évident, mais Chris et moi nous savons au moins à quoi nous attendre.


C'était très clair et ça l'est toujours pour moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 18:23


    Ce doit donc être celle avec qui elle ne s'entend pas ^^ Olivia est pleine de surprises, effectivement, à l'entendre parler, je sens bien qu'une de ses soeurs a toute son admiration, au contraire de la seconde. Je ne connais pas encore très bien sa vie, elle est bien trop secrète pour ça. J'ai comme l'impression qu'il me faudrait toute une vie pour apprendre à la connaître. C'est une mission en soit. Je ne sais pas trop comment on se définis pour le moment, mais nous sommes bien ensemble, c'est la seule chose qui devrait compter.

    Tu me raconteras un jour pourquoi tu lui en veux autant ?

    Elle en parle comme du diable en personne, elle se referme dès qu'on aborde le sujet, je cherche juste à apprendre à la connaître. Elle et moi avons pour projet de partager quelque-chose tous les deux, j'aimerais pouvoir partager ce qui lui fait de la peine, pouvoir la soutenir. Tout ce qu'un homme voudrait faire pour sa femme, tout simplement.

    Ouais, la Reine des Neiges ! Tu... tu connais pas... la Reine des Neiges... OK euh... Ta fille elle t'as jamais fait passer le message ? ^^

    Non parce que je me doute que sa petite a une vie normale comparée à la nôtre, impossible d'y échapper, même ma propre fille m'en parle ! Elle est ado, mais apparemment il n'y a pas d'âge pour adhérer au mouvement ^^ Soldat Dunham. Lui souriant quand elle prend mon menton pour m'embrasser. Je pose une main sur sa jambe, avant de joindre ma main à la sienne. Sa fille ne sort qu'à midi, j'ai oublié ce que voulait dire aller chercher un enfant à l'école. Pour le coup, ma fille ne supporte pas qu'on aille la récupérer au lycée. Il ne faudrait pas qu'on sache que ses parents s'occupent d'elle ! Ca lui passera j'imagine.

    Ca l'est pour moi aussi Liv'. Je sais que ça paraît un peu précipité. Mais toi et moi on sait qu'on n'a pas forcément le temps. Il peut se passer n'importe quoi, je ne veux pas regretter. On se lance ?

    Officiellement. Je pense que ça l'est, étant donné nos effusions face à tout le reste du régiment à mon arrivée ^^

    Tu me présenterais ta fille ? Et ta soeur...

    Elles sont les personnes les plus importantes de sa vie, autant en faire partie le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 18:49

Oui. On en reparlera.

Je ne me livre pas facilement, je suis comme ça, assez renfermée, je prends sur moi et intériorise tout, ma soeur ça la rend dingue! En même temps, Catherine elle parle pour dix, il en faut bien une qui tempère les choses! Nous sommes tellement différentes en tout point, ça aussi ça m'énerve parce qu'elle ressemble comme deux gouttes d'eau à Jody!


Apparemment pas ... C'est quoi un jouet?


Ma fille la voudrait peut-être, ou elle l'a déjà ? Je ne sais pas en fait. Ma soeur lui achète tellement de chose que j'en découvre tous les jours et puis, elle récupère des jouets de Dylane et des fringues, alors je n'ai plus de place pour stocker, ma soeur en garde pas mal chez elle vu qu'Ari vit souvent là-bas. Donc je risque d'entendre bientôt parler de la reine des neiges, ma foi ^^
Il n'a pas tord sur le fait que nous ne savons pas le temps que nous avons, j'en suis conscience, une mission peut très vite mal tourner et je ne veux pas perdre une minute que ce soit avec Chris ou avec ma fille. Je m'installe sur ses genoux, lui faisant face avant de l'embrasser pour lui donner ma réponse.


On va commencer par ma fille. Ma soeur on verra demain, je veux pas te faire fuir tout de suite^^ Tu viens avec moi la chercher à l'école?


Je ne lui impose rien, on peut remettre ça a un autre jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 19:01


    Uniquement si tu en as envie Liv'. C'est comme ça que ça marche.

    Elle n'a pas à me confier ce qu'elle ne veut pas. Nous sommes un couple à partir de maintenant, ou peut-être même à partir du moment où je l'ai embrassé, je ne sais pas, ça aussi ça dépend de pleins de choses, comment ça se passe dans la tête d'une femme ? ^^ Sur le terrain, on se pose moins de questions, c'est peut-être plus facile de n'avoir à vivre que par l'instinct, je ne sais pas. Je n'ai que ça en tête et pour le moment je ne me vois pas changer de vie, je n'ai d'ailleurs pas de raison de le faire, ça a toujours fonctionné comme ça pour moi, je changerais le jour où mes priorités changeront.

    Un dessin animé en fait. Une histoire entre deux soeurs, dont une a des pouvoirs magiques qu'elle ne maîtrise pas et qui part s'isoler dans le grand froid, et... Quoi ! Me regarde pas comme ça, j'ai une fille moi aussi ^^

    Un soldat de mon rang n'est pas censé se vanter d'en savoir autant sur les princesses. En même temps, j'essaye de m'intéresser à ce à quoi ma fille pourrait le faire. Malheureusement, elle a passé l'âge de me confier sa journée, ce que je déplore. Le temps passe, et je regrette souvent ces années passées à vivre en parallèle avec ma vie de civile... Mais ça ne dure qu'un temps, je sais pourquoi je me suis engagé et mes convictions n'ont pas changées.

    Oui, bien sûr, ce serait... Ce serait super. Tu me laisses prendre une douche et me changer avant ? J'ai peur de la faire fuir ^^

    J'attrape quelques affaires propres dans mon sac et file dans la salle de bain. Un jean, un t-shirt, un peu de parfum, histoire d'être présentable. Je ne crois pas qu'elle m'ait déjà vu en civile !

    Ca ressemble à quoi pour des présentations ? J'aurais peut-être dû me raser...

    Elle a trois ans, et je balise comme pour un entretien d'embauche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 19:40

Laisse moi un peu de temps.

Je en suis pas du genre à me confier facilement, on commence à bien se connaitre, mais la vie civile et la vie en mission est différente et ça me fait un peu peur. Et jamais je ne lui plaisais pas autant en civil? Je ne suis pas facile à vivre, j'ai du caractère, lui aussi, ça pourrait ne pas coller. J'ai tellement peu de chance avec les hommes que je me pose beaucoup de question et pourtant j'ai envie de laisser faire les choses pour une fois.


C'est trop chou ...

Moqueuse. Non mais il a l'air tellement convaincue que ça me fait sourire. J'ai donc loupé le phénomène de la Reine des Neiges, j'imagine que ma fille va m'en faire un topo précis un de ces jours.


La salle de bain est par la.


Lui montrant le couloir d'un signe de tête avant de ranger deux ou trois trucs qui trainent en l'attendant. Il ressort en me demandant si ça passera pour les présentation.  Oui bon, elle a 3 ans ^^ Mais moi je le trouve tellement différent sans son uniforme de militaire. Je le regarde quelque secondes avant d'aller vers lui pour l'embrasser.


Tu es parfait et j'adore ton parfum ... Ne panique pas, elle va t'adorer.


Lui souriant pour le rassurer, ma fille elle est comme ma soeur, elle aime tout le monde, c'est fatiguant!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 19:55


    C'est une partie de ton histoire qu'il t'appartient de livrer ou pas. On n'est pas sur le terrain Liv'.

    En mission, il est important de livrer toutes les infos récoltées. Le moindre détail peut changer la tournure d'une mission, on ne peut pas se permettre de passer à côté de quoi que ce soit. Il n'y a pas d'individualisme accepté sur le terrain, nous sommes un tout, un camps, une patrie, un pays, pas des soldats ici et là. La notion d'unité est très importante non seulement pour avancer ensemble vers un même but, mais aussi pour garder le moral. Notre unité est la famille que nous n'avons pas là-bas.

    Tu ne soupçonne pas tout ce que peux savoir à propos des princesses, c'est très impressionnant, je te jure !

    Je n'ai pas vraiment le profil du fan de princesses, mais je pourrais me découvrir ! Jusqu'à présent la femme de ma vie sur le terrain, c'était mon arme, aujourd'hui il y en a deux ^^ Je ne sais pas ce que ça donnera une fois en mission, la situation a changé, est-ce-que je serais plus inquiet, est-ce-que je parviendrais à garder mon sang froid, à la considérer comme une équipière et non ma petite amie ? Je sens les insomnies venir d'ici !
    Elle m'indique la salle de bain de laquelle je ressors environ 15 minutes plus tard, je ne me souvenais pratiquement plus de la sensation d'une vraie douche ! C'est une sensation unique, je ne pensais pas que ça me manquait autant ! On se fait très vite au confort rudimentaire, nos priorités sont ailleurs.

    J'ai aussi oublié de te dire que je te trouves très belle comme ça...

    Passant une main sous sa veste pour l'embrasser dans le cou. Je ne l'avais jamais réellement vue en civile. A la limite les épaules dénudées de par son marcel, mais rien de ce qui peut aider à deviner les courbes d'une femme ! Elle me plaît quoi qu'il en soit, et elle ne plaît pas qu'à moi, croyez-moi !

    J'ai affronté des rafales de balles à 200 km/h, je peux affronter ta fille, je suis prêt...

    Serrant sa main dans la mienne avant de l'embrasser et de la suivre jusqu'en centre ville et d'attendre devant l'école.

    Elle te ressemble ?

    Je n'ai pas fait attention aux photos à l'appartement, pourtant j'aurais dû, l'observation représente les 3/4 de mon métier, mais le stress sans doute, je ne sais pas, je me fais vieux !
    Je passe mes bras autour d'elle, caressant doucement son ventre en déposant mes lèvres dans sa nuque. On ressemble à des parents, c'est très étrange ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 20:28

Chris est quelqu'un de doux, d'attentif, je m'en suis aperçu tout de suite. En mission, nous sommes un tout, nous travaillons en binôme, mais nous sommes un ensemble. Avec Chris, nous avons accroché tout de suite, nous avons trouvé un équilibre dans les missions et je ne sais pas si ça pourra être pareil par la suite. Je ne suis même sur que les relations entres membres d'une même équipe soit autorisé. Mais je m'en moque.

Tant que tu ne les approche pas de trop près.


Qu'on soit clair, je ne suis pas jalouse, je le mets en garde. Je n'aime pas les princes charmants ... en même temps, quand on connait mon ex, je n'ai pas besoin de le préciser. Je le laisse se changer, il est aussi rapide que moi ^^


Ca change ...


Le regardant dans les yeux, on va apprendre à se découvrir petit à petit, comme un nouveau couple. J'ai l'impression d'être une ado parfois. Je l'embrasse tendrement en passant mes bras autour de son cou. Si il est prêt on y va, je n'aime pas être en retard, je le suis rarement. On arrive devant l'école de ma fille ou il y a déjà pas mal de parents.


Oui, une petite blonde avec une coupe au carré et une mèche devant les yeux ^^


J'attrape ses mains, c'est la première fois que je viens la chercher avec un homme, elle n'était pas encore à l'école quand j'étais avec Peter. La sonnerie retenti et une masse d'enfant se dirige vers nous et la mienne arrive en sautillant.

Bébé!  - Lui faisant signe - Ca va ma chérie? Ca c'est bien passé?

La portant dans mes bras avant de lui faire un bisou. Elle est belle ma fille, elle me galérer mais elle est belle.


Ma puce, j'ai quelqu'un à te présenter, il s'appelle Chris. Chris, je te présente mademoiselle Arizona. Tu fais un bisou chérie.


Passant ma main dans les cheveux de ma fille, pour lui enlever la mèche des yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 20:44


    Mon truc c'est plutôt les femmes en rangers qui n'en font qu'à leur tête ^^

    Lui souriant en l'embrassant, comme un ado qui se rend chez sa petite amie dont les parents ne sont pas là ! Alors je suis adulte, et elle l'est aussi, mais on a toujours le sentiment d'être surveillés. Notre métier rend parano. C'est à nous de surveiller, mais qui nous dis que nous ne sommes pas nous même sous surveillance ? A se poser trop de questions, on devient fous, et c'est le cas pour pas mal d'entre nous au début. Les années passant, on prend du recul, qui ne peut pas nous faire de mal !

    Une mini-toi avec une mèche. Elle écoute aussi mal ? ^^

    suis moqueur, elle le sait, c'est ma façon de me détacher de tout, c'est ce qu'il faut pour gérer au mieux le stress du retour, je sais que je ne couperais pas à certains cauchemars, à certains doutes, à ce qui fait que le retour des troupes est si difficile, et Olivia doit le vivre aussi, même si elle doit le garder pour elle. Elle est têtue, ce n'est pas nouveau ! Effectivement, une petite blonde à la mèche rebelle et devant les yeux cours vers nous, cartable sur le dos, sa veste impeccablement boutonnée. Ma fille, à son âge, elle avait le blouson à bout de bras et marchait dessus une fois sur deux, son cartable était tout tâché de feutre et sa coupe n'en n'était plus une ^^

    Mamaaaaaaaaaan ! Se jetant dans ses bras en tentant de faire le tour, se serrant contre elle comme si elle ne l'avait pas vue depuis des semaines. Ouais ! La fait pleins de dessins qui déchirent trop trop trop ! Tu voudras les voir toi ? 

    Donc je pars du principe que le langage n'est pas celui de sa mère ^^ Olivia parle très bien, trop bien ! En comparaison au reste du régiment qui jurent comme des charretiers !
    Elle me présente sa fille en bonne et due forme. Je me baisse à sa hauteur.

    Salut mademoiselle Arizona. Recevant un bisou moins timide que je ne l'aurais cru. Moi je veux bien les voir tes dessins qui déchirent trop trop trop ^^ Je parie que t'adore les crêpes du parc, ça te dirait d'aller en manger une avec ta maman et moi ?

    Lançant un regard amusé à Olivia. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 23:11

C'est bien ça, les rangers ...

Je préfère que les pouffes à moitié à poil qui se trémoussent dans tout Miami! Le jour ou ma fille se balade comme ça, je l'enterre moi-même, j'espère quand même lui donner d'autres valeurs que ce genre de connerie.
Alors la mèche, c'est ma soeur, elle trouvait ça trop mignon, maintenant, ma fille ne veux plus l'enlever, je dois avouer que c'est super craquant!

Elle passe la moitié de son temps avec ma soeur, je ne suis pas entièrement responsable de son éducation.

Ma soeur lui donne des mauvaises habitudes que je m'efforce de reprendre quand je suis là, mais je sais que ce n'est pas évident pour ma fille, je préfèrerais qu'elle prenne de mon côté que de celui de ma soeur! Catherine lui laisse tout passer ^^

Oui biensure mon coeur.

Passant ma main doucement dans ses cheveux en la dévorant du regard, elle est belle ma fille et je retrouve quand même beaucoup de son père.

Ah ouai lé trop bon avec plein de chocolat!


Donc on est parti pour une crêpe! Je tiens la main de mon homme en marchant, laissant ma fille sautiller à mes côtés, elle est pleine de vie, je ne m'inquiète pas pour ça!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Dim 22 Fév - 23:26


    Je ne suis pas très client du cliché des floridiennes, si ça peut te rassurer ^^

    Je la sens un peu tendue. Mais il est difficile de savoir ce qu'elle pense. Si elle est jalouse ou non, elle n'avait pas à l'être en Irak, il n'y avait que des hommes ! Moi je l'étais, inconsciemment, même si je refusais de me l'avouer. Mais quelle raison aurait-elle eu de l'être ? Je vais découvrir de nombreuses facettes de sa personnalité, ça m'intrigue beaucoup. Elle est tellement mystérieuse... Ce doit être le côté Russe. Côté dont tout le monde se méfiait. Se faire sa place là-bas n'a pas été simple, non seulement pour ses origines, on ne reviendra pas sur les Russes et leur tendance au complot, mais aussi pour sa condition de femme.

    Elle est super son éducation, quelques années de plus et elle passera inaperçue dans un régiment ^^

    Elle commence à adopter leur langage ! Bon, elle a encore un peu de chemin à faire mais n'a que trois ans, ça promet ! Ca risque de donner une ado comme ma fille, révoltée, légèrement susceptible, difficile à maîtriser et particulièrement je m'en foutiste. Un bonheur...

    Attend, gad' !

    Sortant de son sac des feuilles pliées au carré, je suis persuadé que ses copains, eux, l'ont fait à l'arrache comme je l'aurais fais moi-même à trois ans ^^

    La lé un dessin de toi au cravaille, là lé tatie avec tonton, et là lé Elsa !

    Liv', j'ai l'honneur de te présenter la Reine des Neiges ^^

    Je me redresse et nous partons pour le parc. Je récupère discrètement la main d'Olivia, tandis qu'Arizona se tient fièrement de l'autre côté, nous devançant de quelques pas. J'imagine que venir de retrouver sa mère après plusieurs mois d'opération doit forcer quelques craintes, quelques angoisses aussi. Ma fille avait sa mère. Arizona a sa tante, c'est un contexte totalement différent.

    Donc on était partis pour une crêpe avec pleiiiiins de chocolat pas vrai ? Ce sera quoi pour le soldat Dunham ?

    Je règle les trois crêpes après que chacun ait fait son choix et Ari va la manger un peu plus loin, face au toboggan. Pour une personne aussi droite et carrée que ma petite amie, j'ai peur que ce soit un manquement à son éducation déjà dégradée selon elle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Jeu 26 Fév - 18:14

Je le regarde dans les yeux. Oui ça me rassure un peu, mais il reste un mec, un militaire. Je me méfie beaucoup des hommes, je ne suis pas tombée que sur les bons, si ce n'est Peter qui était une exception. Pour une fois, je voudrais une histoire qui dure, qui tienne la route et qui ne le fasse de mal.

Ne parle pas de malheur.

Il est hors de question que ma fille ne s'engage dans l'armée comme j'ai pu le faire, je refuserais totalement. Je sais à quel point c'est un monde difficile et je ne veux pas de ça pour ma fille. Je regarde le dessin de ma fille, tout bien plié.

C'est très jolie ma puce. Ah oui Elsa d'accord ^^

La reine des neiges. Je suis loin de tout ça, j'en ai conscience, je suis surtout dans mon boulot. J'ai du mal à m'en détacher même quand je suis ici, ma soeur me le reproche assez. On arrive au parc ou je prends une crêpe au sucre et ma fille une au chocolat, je sais déjà que ses fringues vont passer au lavage express en rentrant^^

Ari, par les escaliers le toboggan s'il te plait!

Non mais je la sens venir avec ses conneries ma gamine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Jeu 26 Fév - 18:29


    Le truc bien avec la mienne, c'est que je suis au moins sûr qu'ils n'en voudront pas ^^

    Non mais qu'on soit clairs, Deva a tout sauf le profil pour rentrer dans le rang. Ma fille est loin d'être bête, elle se complaît simplement à bien montrer le contraire. Plus elle se fait remarquer, mieux c'est ! La provocation est son fond de commerce, il suffit de voir son look et sa façon de parler ^^ J'ai arrêté de me battre pour les gros mots, elle en apprend de nouveaux à chaque fois que je la vois, et encore, je suis sûr qu'elle en invente ! Sa mère est en train de tomber dingue. Je fais ce que je peux, mais je ne suis pas toujours là. Et comme mon ex-femme non plus... Ca tourne au règlement de compte dès que l'un de nous deux ose faire une réflexion à Deva.
    Nous nous installons sur le banc histoire de garder un oeil sur Arizona. On surveille un corps entier de marines qui représentent la cible de tout un pays, ça ne devrait pas être trop compliqués de s'occuper d'une gamine de 3 ans, surtout si c'est elle. Elle écoute, elle n'a pas le choix visiblement ^^ Liv' est donc du genre à prévenir les bêtises au lieu de lui laisser le temps d'y penser toute seule !

    D'accord maman !

    Ca, il va falloir que tu m'apprennes comment l'inculquer à un enfant. A trois ans, Deva elle se contentait de souffler ^^

    Lui souriant avant de l'embrasser, passant un bras discret autour d'elle. Je ne suis qu'un ami dans la tête d'Ari, je ne veux pas la bousculer.
    Nous la regardons faire, je rêverais d'avoir trois ans moi aussi pour faire tout ça ! Nous avons le parcours du combattant qui pourrait y ressembler ^^
    Ari fini sa crêpe et monte docilement par les escaliers jusqu'à ce qu'un grand bouche le passage.

    Peut passer titeplé ?
    Aucune réponse. Titeplé ?! Allez, veut passer titeplé.

    Toujours rien. Il ne lui en faut pas plus pour le pousser et provoquer les pleurs du gamin.

    La dit titeplé moi ! Mais lui l'a pas bougé ! 

    A sa mère, comme si elle savait déjà qu'elle allait se faire jeter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Jeu 26 Fév - 19:04

Oh vu le caractère d'Ari, ce n'est pas gagné!

Ma fille reçois deux éducations opposés. Je sais que chez ma soeur, elle fait ce qu'elle veut, Catherine lui laisse tout passer, comme à tous ses enfants d'ailleurs. Ca me fatigue, mais je ne peux pas lui dire de changer, elle accepte de garder ma fille quand je ne suis pas là, c'est déjà super de sa part. Je refuse de la laisser à son père, ce n'est même pas envisageable.
D'ailleurs, je sens la connerie de ma fille à des kilomètres et je préfère la prévenir avant qu'il ne lui prenne l'envie de prendre le toboggan à l'envers^^


Oh Ari aussi soufflait, merci ma soeur, mais depuis qu'elle a été soufflé une paire de fois dans sa chambre, elle a arrêté.


Je suis une maman sévère, je le sais, mais c'est comme ça. J'ai reçu une éducation extrêmement stricte sans pour autant en être malheureuse, j'avais autant de bisous que de punitions, j'ai appris les limites, chose que ma fille a du mal à intégrer apparemment!


Arizona!!!


Je me lève pour aller vers elle et la porter dans mes bras hors des jeux avant de la poser par terre devant moi, m'accroupissant à sa hauteur.


Je m'en moque que tu ais dit s'il te plait. Tu n'as pas à le pousser, tu aimerais que je le fasse moi, que je te pousse, que je te fasse tomber pour passer? Regarde moi quand je te parle.


Relevant son visage d'un doigt pour la regarder dans les yeux.


Tu vas t'assoir sur le banc, les jeux c'est terminé.


Me relevant pour la pousser doucement d'une main dans le dos vers le banc ou Chris nous attend, laissant Ari s'installer entre nous.


Tu dînes avec nous ce soir?


A mon homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Cooper

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Jeu 26 Fév - 19:21


    Je vais dire à Deva d'aller souffler dans sa chambre, elle va juste y faire le mur ^^

    Je suis assez lucide sur la façon dont ma fille vit son adolescente et surtout comme elle exprime son besoin d'exister. Sa crise d'ado est on ne peut plus présente. Elle n'aura pas loupé sa jeunesse, je peux vous le dire ! Elle nous fait tout. Enfin surtout à sa mère parce que j'ai le bon rôle. C'est tellement plus facile pour moi de me cacher derrière le boulot et de ne réagir que quand la situation l'exige vraiment... Je ne veux pas m'en faire une ennemie, et pourtant elle m'en veut à moi aussi...
    Liv' ne se fait pas prier pour réagir, je ne sais pas comment elle fait pour être si carrée dans sa tête. Elle m'impressionne à tout mener de front comme ça ! Même si j'imagine qu'Arizona préfèrerais être à ma place plutôt qu'à la sienne, là tout de suite.

    Non... Pardon.

    Baissant les yeux avant d'aller s'asseoir docilement à l'endroit indiqué. Les mains jointes à se tortiller les doigts, elle écoute Olivia sans ciller, sachant pertinemment qu'elle n'a pas d'autre alternative.

    Le ferais plus maman...

    Elle s'installe entre Olivia et moi, l'ayant aidé à grimper sur le banc. Je suis tenté de lui faire un bisou pour la rassurer et la calmer mais je n'en fais rien, moi aussi je vais me tenir à carreaux !

    Et si on allait chercher des pizzas, je suis sûr que tu adores ça Ari, pas vrai ? Ou un McDo, ce serait pas trop cool un McDo ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

avatar

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   Jeu 26 Fév - 19:36

Le jour ou ma fille fait le mur je vais la chercher moi-même, elle va me supplier de rentrer!

Oh je suis têtue! Je redoute l'adolescence d'Ari, elle est obéissante avec moi parce qu'elle sait qu'elle n'a pas le choix. La punir ne me fait pas peur, contrairement à ma soeur qui n'ose rien dire à Dylane de peur de la froisser. Je pars du principe qu'un enfant à besoin de règle pour se construire et de limite mais ça, ça marche tout petit^^
Ari sait qu'elle a mal fait et elle ne bronche pas.


D'accord.


Passant ma main dans ses cheveux sans pour autant lever la punition. Chris propose une soirée pizza ou macdo, il a dit le mot magique! Ma fille adore les pizzas, elle doit avoir des origines italiennes! Comme ma soeur!


Une pizza bébé?


Regardant ma fille avant de quitter le parc pour rentrer et commander le tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu manquais à notre bataillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu manquais à notre bataillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les instruments de musique de notre époque
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Notre cher et tendre Kyo !!
» Le Bataillon Belore
» bon anniversaire a notre forum et oui il a 1 an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Centre Ville-
Sauter vers: