One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce monde fait de pouvoir et d'argent

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 18:39


    Il fait froid, humide, pendant quelques instants, je pense que c'est dans mon rêve, que ce ne sont que les conséquences d'une mauvaise nuit... Mais je fini par retrouver certaines sensations dans mes membres engourdis. Les mains attachées dans le dos, c'est rarement bon signe ! ^^ J'ai l'impression d'avoir la plus grosse gueule de bois de l'histoire. Ma tête me fait mal et ma nuque encore plus, comme si je m'étais endormie toute contorsionnée. Je dois être dans cette position depuis des heures pour que mes bras semblent si lourds et mes doigts si engourdis par le froid.
    J'émerge difficilement mais me fait violence et petit à petit, ma vue recouvre une certaine clarté. Je regarde partout autour de moi, allongée sur le côté dans un premier temps, puis je me contorsionne pour tenter de me redresser. Aurais-je bu un truc que je n'aurais pas dû pendant une soirée ? Ma mère va me tuer ! En parlant de ma mère elle doit me chercher partout, je dois me dépêcher de rentrer... C'est la première idée qui me vient avant de voir Victoria, tout près de moi, ligotée de la même façon. Ce n'est pas un bad trip, on vient d'être enlevées. Je jette un rapide coup d'oeil autour de moi, c'est sombre, sale, et immense...

    Victoria... Victoria !

    Je panique, elle est encore endormie, mais je n'aurais pas parié dessus avant de forcer mon regard à observer le mouvement de son buste. Il se soulève de façon régulière, elle respire.

    Qui vous êtes ?! Vous m'entendez ?! Sortez-nous de là ! C'est quoi votre délire !

    Je hurle dans le vide en espérant me faire entendre. Je suis en pleine crise de panique, je tremble de tous mes membres qui me font un peu plus mal à chaque mouvement, ça me rappelle trop de souvenirs, je vais me calmer, je vais me calmer... Je DOIS me calmer... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 18:58

La voix qui m'appelle me parait lointaine ... très lointaine ... J'ai froid, je ne comprends pas pourquoi, je suis dans un demi sommeil, comme souvent, mais cette fois c'est différent. J'ai du mal à retrouver un sommeil profond depuis la disparition de David, ça me hante encore. Et puis, maintenant, il y a bébé Nolan qui me fait passer les nuits ^^ Faites des gosses!
Mais cette fois est persistante, trop pour que ce ne soit normal. Je bouge et sens mon corps tout engourdi, comme si on m'avait mis un poids les jambes. Une douleur me lance dans le bras et je m'aperçois que mes mains sont liées. J'ouvre doucement les yeux avant de me redresser et je m'aperçois que ma nièce est avec moi. C'est quoi cette histoire. Nous nous trouvons dans un espèce d'entrepôt humide, immense qui fait résonner chacun de nos gestes. Je tente de remuer mes poignets pour défaire mes liens, mais je n'arrive qu'à me blesser. J'ai la tête lourde, j'imagine que nous avons été droguées. Je tente de garder mon calme alors que Léo panique.


Doucement ma grande. Si ils étaient là, ils se montreraient.


Je me lève et marche doucement dans la pièce, observant autour de moi, cherchant à repérer les lieux, une issue peut-être.


Tu te souviens de quelque chose?


Je ne sais pas ce qu'on fait là, je ne me souviens de rien en fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 19:08


    Victoria fini par revenir à elle, ce qui a pour effet de m'apaiser tandis que je sens la toux monter et ma gorge se resserrer. Je peux contrôler tout ça, je le peux, je l'ai déjà fait... Je dois me concentrer, c'est tout. C'est une histoire de mental, rien de plus. J'en ai tellement appris grâce à Amanda... Je ne me suis pas totalement remise, de même que ma mère, nous sommes déjà des handicapées sentimentales notoires à la base, ça ne nous a pas arrangé ^^
    Elle fini par se relever en m'assurant que nous sommes seules. Comment...

    Comment tu fais pour garder ton calme ?

    Je me relève, moi aussi, et tourne en rond en sens inverse, sauf que moi je cherche une sortie ou un moyen de défaire mes liens ! Je repère une pince coupante sur un établi au fond du hangar. En me hissant sur la pointe des pieds, de dos, je parviens à l'attraper, non sans mal.

    Non je... Je devais sortir ce soir, il y avait un truc dans cette boite sur le port, pas loin du casino de Tony. Et toi ? Tu sais où tu étais avant de... de te retrouver là ? Tourne-toi.

    Je me mets dos à elle et tente de trafiquer quelques mouvements habiles, les mains liées pour couper ses liens. Si je peux éviter de l'abimer c'est bien, ça reste la Reine ! Enfin ça faut pas le dire à ma mère, parce que la Reine, elle dit que c'est elle ^^

    Il doit bien y avoir un moyen de sortir d'ici !
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 19:21

Regarde autour de toi Léo, nous sommes seule, ils ne veulent pas nous tuer sinon on ne serait déjà plus là. Ca veut dire qu'ils veulent quelque chose et si ils veulent quelque chose, ça nous laisse une marge de négociation.

Je la regarde dans les yeux, tentant de la rassurer, ce qui n'est pas évident. Elle est en panique, je peux le comprendre, mais elle n'est pas seule, je suis là et je ne laisserais rien lui arriver. Je me rends compte que le seul rapport que nous avons toutes les deux, c'est Tony. Je tente de trouver une raison à notre présence ici.


Je rentrais du studio, après c'est le trou noir.


Je me tourne et elle arrive à défaire mes liens, ce qui est une bonne chose en soit, j'ai les poignets abîmés, mais c'est le dernier de mes soucis. Je libère ma nièce à son tour avant de passer ma main dans ses cheveux. Je ne sais pas qui nous a amené ici, mais tout semble clos.


Aucun moyen de sortir mesdames ... Je vois que vous êtes réveillées ..... Bien, le jeu va pouvoir commencer.


Je prends la main de Léo pour la faire passer derrière moi, instinctivement, le geste d'une maman. J'observe l'homme en face de nous, je ne le connais pas, il est grand, brun, le visage marqué, impressionnant et je remarque aussitôt la bosse d'une arme sous son tee shirt, ainsi que le couteau qui dépasse de sa botte.


Qu'est-ce que vous voulez?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 19:36


    Qu'est-ce-qu'ils pourraient exiger de nous deux ? On n'a rien en commun si ce n'est... Tony.

    Tout prend forme dans ma tête à présent, je comprends ce que je fais ici tout comme ce que fait Victoria à mes côtés. Bien entendu, mon père. Alors la raison exacte est sans doute très floue et mêlée à une magouille financière ou je ne sais quoi, mon père adoptif est sicilien, il doit bien avoir fait un coup ou deux de travers et quelques représailles à craindre ^^ Elle me libère à son tour et passe une main dans mes cheveux, ça me rassure, j'en ai besoin.

    Il faudrait qu'on sache quelle heure il est. Mon portable est complètement mort...

    L'écran n'est plus, quelques bouts de verre tombent quand je le sort de ma poche, et je fais partie de la génération pour qui les montres appartiennent au siècle dernier ^^
    La voix d'un homme me glace et je me raidis un instant avant de sentir le bras protecteur de Victoria me faire passer derrière elle. Je suis tellement tétanisée que je ne saurais bouger. Cependant, ça ne semble pas impressionner ma tante qui ne se défait pas de son port de tête, ni même de la pointe d'arrogance qui agace tant ma mère ^^

    Oh vouloir n'est plus vraiment le terme à présent. Exiger serait plus juste. Vous n'êtes pas sans savoir mesdames que votre dénominateur commun est la famille. C'est important la famille. Quoi que les liens du sang chez vous... ^^

    Il parcourt le hangar de long en large et je ne peux réprimer une quinte de toux, je peux passer au-dessus, je peux le faire, je le sais.

    L'honneur est d'ailleurs censé être quelque-chose de respecté dans les familles, vous m'avez l'air plutôt respectable. Enfin vous, madame. Mademoiselle, votre éducation semble comporter quelques ratés ^^ Tony ne vous a certainement pas tout dit du soudain... capital, obtenu pour monter son affaire, n'est-ce-pas ? A quel point connaissez vous votre frère Madame Harper ? Ou Jones, ou encore Stevenson ?

    Il connait toute sa vie, c'est qu'il cherche à nous faire savoir... Ma main tient fermement celle de Victoria, derrière son dos. Elle me rassure, sa simple présence le fait, pour le moment j'ai besoin d'analyser, de comprendre... Je cherche surtout un moyen de nous sortir de là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 19:53

Oui, j'en ai déduis la même chose.

Mon frère. Mon frère qui est censé être clean. Je ne sais pas ce qu'on veut de nous, mais je sais que Tony est visé, j'ai un bon flair en général, je me trompe rarement et pour que sa fille et sa soeur soit otage ici, ce n'est pas qu'une coincidence. Léo semble paniquée, je la comprends, je ne suis pas rassurée, mais je ne panique pas tant que rien ne me force à le faire.


Tu auras au moins gagné un nouveau téléphone en rentrant ...


Lui souriant en tentant de calmer son angoisse. Regina et Tony ne la laisseront jamais sans téléphone, comme je ne laisserait jamais mes fils sans cet objet d'addiction. Mais une voix nous coupe et je sens Léo se raidir derrière moi. Je serre sa main, lui faisant comprendre qu'elle n'est pas seule, qu'elle doit me laisser faire.


La famille  .... Vous voulez parler de mon frère.


Ce n'est pas une question, c'est une affirmation, il parle de mon frère, je le sais. Il confirme notre hypothèse. Je ne le quitte pas des yeux, serrant la main de Léo pour qu'elle se calme. Tony m'a dit qu'elle était asthmatique, l'angoisse lui provoque des crises, ce n'est pas le moment, il faut qu'elle prenne sur elle, qu'elle se force à se calmer. Je ne pourrais gérer les deux problèmes.


Et vous? A quel point connaissez-vous mon frère? Si vous en saviez autant que vous semblez le penser, vous savez que cette petite ne vous sert à rien
-  Montrant Léo d'un signe de tête - Vous vous en êtes prit à la mauvaise personne. Léo n'a rien à voir Tony, elle n'est que la fille de sa compagne, rien d'intéressant.

Je serre de nouveau la main de Léo pour lui faire comprendre de ne pas intervenir, je veux la faire sortir de là. Je sais qu'elle déteste qu'on dise qu'elle n'est pas la fille de Tony, mais je tente le tout pour le tout, si il pense qu'elle n'a rien à voir avec lui, j'espère qu'il la laissera partir.


Vous vous êtes trompé de cible .... ridicule  ...


Le regardant dans les yeux avec un sourire mesquin. Je ne dois pas lui montrer ma peur, surtout pas. Je dois garder le contrôle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 20:08


    Perspicace en plus d'être aussi charmante. Vous remontez dans mon estime.

    De quel estime il parle ? Il ne nous connaît pas ! Je suis certaine de ne jamais l'avoir croisé, même par hasard. Il est le genre d'homme que je repère du coin de l'oeil, j'ai tellement peur d'eux... Je sais que tout le monde n'est pas comme Dimitri, mais je commence à me dire que soit je n'ai pas de bol, soit le monde est encore plus craignos que je ne le croyais, et ça n'est pas fait pour me rassurer !

    Bien tenté, amis j'en sais assez pour savoir que vous ne connaissez de Tony que ce qu'il veut bien vous montrer, et très peu de son passé visiblement. De même que je sais aussi qu'il a adopté cette gamine il y a quelques mois, bien qu'incapable d'élever ses aînés. Un lâche, c'est bien ce que je disais ^^ 

    Comment peut il en savoir autant à mon propos ? Je suis complètement perdue et les larmes me montent aux yeux mais quand je sens le geste de la main de ma tante, je comprends, une tentative de diversion. Elle a vraiment un courage sans bornes qu'on ne soupçonne pas au premier abord !

    Ridicule...

    Il fait les cents pas, et fini par se stopper pour marcher dans notre direction. D'un geste du bras il me dégage de quelques pas pour attraper Victoria en passant un bras sous sa gorge, maintenant une lame froide et luisante sous cette dernière pour exercer sa menace.

    C'est un peu ce que je pense de votre tentative de diversion. Je vous pensais meilleure que ça. Mais après tout c'est peut-être de vous dont il n'a pas grand chose à faire ? Il a fait tellement cherché à cacher son passé, que s'il avait voulu trouver son avenir, vous en l'occurrence, le reste de ses racines, il vous aurait trouvé bien avant. D'ailleurs en parlant de racines, celles de son casino ne sont pas aussi saines que vous le pensez. C'est un vendu, et c'est moi et tout mon cartel qu'il a vendu à l'époque pour financer sa nouvelle vie. Une somme assez conséquente en échange d'infos sur tout mon réseau. Il m'a fait plonger pour se construire un empire, mais cet argent est à moi, c'est moi qui devais balancer son père et tout son cartel.

    Donc il s'est fait doubler et son égo en a pris un sacré coup. Il continue d'exercer sa pression en enfonçant un peu plus la lame dans la peau de sa gorge, je ne peux pas le laisser faire ça. Je me force à tousser pour lui assurer que mon état n'est pas une menace, mais saisi une barre de fer pour la lever au-dessus de ma tête et tenter de lui en asséner un coup avant d'être coupée dans mon élan par un de ses sbires.

    Victoria, la porte du fond !

    Réussis-je à crier avant que le garde ne me pose sa main sur la bouche, faisant taire mes plaintes et mes injures en me soulevant du sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 20:23

Je ne le lâche pas des yeux, si il avait voulu nous tuer, il l'aurait fait, alors je tente de jouer les cartes qui me viennent en tête et tenter de faire libérer ma nièce, c'est qu'une enfant malgré tout, elle ne devrait pas être là.

Vous parler de lâche? Vous en prendre à une enfant, vous trouvez ça courageux? Si mon frère est un lâche vous ne valez pas mieux que lui.

Défendant mon frère corps et âme en regardant notre ravisseur de haut en bas. Il parle de lâcheté en enlevant deux femmes! Je ne sais pas ce que mon frère à fait pour s'attirer ses foudres, mais il ne faut pas qu'il lui tombe dessus sinon ça va être un carnage. Il a raison sur un point, je ne connais pas le passé de Tony, mais j'imagine que ce genre de chose, il a déjà dû en gérer quand il vivait en Sicile.
Je n'aurais jamais dû le provoquer, il pousse Léo pour m'attraper en me mettant un couteau sous la gorge.Je respire difficilement, la peur monte, mais je vois Léo en face de moi et je ne peux pas céder à la panique.

Apparemment vous n'avez pas été assez malin^^

Je sens la lame s'enfoncer sous ma gorge m'entaillant la peau avant que Léo n'intervienne. Elle est dingue! Sous l'effet de surprise j'arrive à me défaire de l'étreinte de cet homme alors qu'un homme tient Léo. Je ne partirais pas sans elle, même si une opportunité s'imposait à moi.

Lâchez -là ! Dites à votre homme de la lâcher! Vous n'êtes qu'un lâche c'est une enfant!

Je regarde l'homme dans les yeux, qu'il me prenne moi, mais qu'il ne la touche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 20:47


    Aux grand maux les grands remèdes, vous devez connaître ce genre de pratiques, n'est-ce-pas ? Mais je vois qu'il vous a bien dressé, il a de beaux restes de son passé dans le cartel. Il en a maté tellement... 

    Victoria a sans doute des choses assez peu glorieuses à cacher derrière cette classe et ce statut social, mais on a tous des secrets, parfois ils nous détruisent, parfois ils nous construisent. Dans son cas à elle, je dirais que ça l'a plutôt aidé. Elle est carrément au sommet ! Tout le monde connaît son nom, elle vit de sa passion, est marié à son premier amour, et est maman de... 4 enfants !

    Vous souhaitez vraiment jouer à ça ? Si vous voulez trinquez pour deux, aucun problème, mais ne soyez pas désobligeante... 

    D'un geste vif et sec il relâche son étreinte autour du coup de Victoria pour saisir son poignet et le tordre dans un craquement sinistre avant de remonter son bras sous sa gorge et resserrer un peu plus sa prise sur elle. Je ne peux réprimer un cri sous la main du sbire encore plaquée sur ma bouche.

    C'est là tout l'intérêt, les enfants sont les otages les plus persuasifs. Ils ont la vie devant eux. Quant à vous...

    C'est une façon de lui dire qu'elle a des années de vol ? Il joue avec sa vie lui je trouve ! La situation est trop tragique pour que je puisse la trouver comique. L'homme de main de notre ravisseur me rattache les poignets, les mains en avant cette fois, c'est peut-être le signe qu'il attend que je fasse quelque-chose pour lui, que je me déplace, ce qui est bien plus facile à faire comme ça que les mains dans le dos. Je prends exemple sur Victoria pour tout analyser, sa logique est implacable et son sang froid remarquable.
    Il porte la main à son oreille et un large sourire se dessine sur son visage.

    On me fait savoir que notre invité d'honneur vient d'arriver...

    Une camionnette entre dans le hangar, les phares nous aveuglent, et ils en descendent un homme en costar noir qu'ils trainent comme une poupée de chiffons avant de l'installer sur une chaise. Il est dans les vapes, sa tête dodeline, et soudain tout s'éclaire dans cette pièce de taule, révélant le visage du dernier otage.

    Papa !!!

    Je me jette en avant, tombant à genoux face à lui, mes mains liées ne me laissent pas grande marge de manoeuvre, mais je pose néanmoins mes avants bras sur ses genoux en tentant de le réveiller, je n'ai qu'une peur, c'est que ce soit son cadavre qu'ils soient en train de nous présenter. 
    Victoria s'agite entre les bras de notre preneur d'otage, c'est alors qu'il lui fait comprendre de regarder en direction de son homme de main, lourdement armé d'un automatique contenant sans doute assez de munition pour abattre toute la clientèle de mon père se trouvant dans une de ses salles de jeu.

    Bouge, et c'est la petite qui prend. Je veux qu'il se sente aussi impuissant qu'il m'a laissé en me faisant tomber avant que je n'ai pu le faire. Il regrettera ce qu'il a fait, tout se paye un jour, il m'a tout retiré, c'est à mon tour. Et n'essaye même pas de prévenir les flics. Ayant remarqué que sa main valise glissait sur le téléphone se trouvant dans sa poche. Viens avec moi...

    Il l'entraine au fond du hangar, face à une demie douzaine d'écrans sur lesquels certaines images de Baptiste, Killian et Mila, ma mère, ou encore David et Nolan, au manoir, au terrain de sport où Baptiste dispute quelques battles...

    J'ai des hommes partout, eux aussi sont surveillés. Je veux récupérer l'empire qu'on m'a volé, c'est assez clair pour toi ou je dois m'en servir de moyen de pression ?
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 22:00

Apparemment vous le premier ^^

Je suis mesquine, mais si il en a matté un, c'est bien lui, sinon nous n'en serions pas là. Il peut dire ce qu'il veut, mais, je connais mon frère, il n'a plus rien à voir avec l'homme qu'il était en Sicile, il a changé, il ne mettrait pas sa famille en danger pour une histoire d'argent, surtout sa fille! Léo, c'est son bébé, le premier qui l'approche risque sa vie, il a été clair là-dessus.
Je sais que je devrais me taire, c'est l'histoire de ma vie, mais tant qu'il est sur moi, il ne s'occupe pas de Léo, il ne lui fera pas de mal, je la protège comme mon frère l'aurait fait, c'est instinctif, j'agirais de la même manière si un de mes enfants étaient à sa place. Mais à trop vouloir jouer, je finis par le payer et mon hurlement de douleur n'est pas feint quand il me brise le poignet d'un tour de main. Je ne peux retenir mes larmes quelques secondes, sous le coup de la douleur. Je me plie en deux avant  qu'il ne me bloque de nouveau, me coupant la respiration.
Quand à moi? Il est en train de dire que je suis vieille cet enfoiré! Il y en a qui ont prit des tartes pour moins que ça, qu'on soit clair! Je viens d'avoir un enfant, c'est que je suis encore état de marche! Mon regard croise celui de Léo et je lui fais comprendre de ne plus bouger, qu'elle fasse ce qu'ils disent est sa meilleure chance, je ne m'en remettrais pas si elle était blessée.
Des phares nous aveuglent, je ne comprends pas ce qui se passe jusqu'à ce qu'ils trainent un homme au milieu de la pièce ... Tony! mon sang ne fait qu'un tour quand je le vois sans bouger et Léo semble avoir la même pensée que moi. Je me débat dans les bras de mon ravisseur alors qu'un homme éloigne ma nièce de son père. Pourquoi il fait ça ? Je ne comprends pas l'intérêt de l'amener ici si il voulait le faire chanter, on est là, ça ne suffit pas. Je tente d'appeler la police du téléphone dans ma poche de mon unique main libre, mais l'homme m'en empêche brisant mon téléphone par terre, avant de me forcer à regarder en direction de son homme de main.


Non vous aurez ce que vous voulez ...  Laissez partir la petite et vous aurez tout ce que vous voulez.


Je ne veux pas qu'elle soit là si ils décide de nous tuer, ou de tuer Tony, je ne veux pas qu'elle voit ça, il me tient avec ma famille, je ne broncherais pas et Tony fera ce qu'ils veulent si ils me menacent, ils n'ont pas besoin de Léo. Je ne peux m'empêcher de lancer des regards vers mon frère, angoissée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 22:24


    Je n'ai rien compris à ce qui m'arrivait. Je suis sorti pour une histoire de livraison non conforme apparemment. Ce n'était en fait qu'un prétexte à me faire descendre. Et puis c'est le trou noir... Je n'ai rien compris à ce qui m'arrivait et je n'ai pas encore repris conscience. Les choses sont lointaines. Le bruit, les sensations, tout me paraît tellement loin et étouffé. On me bouscule, me fait traîner, jusqu'à une chaise apparemment, sur laquelle je m'écroule, à bout de force. Les cris de ma fille, le bruit d'un coup violent, c'est ma soeur qui vient de se faire rappeler à l'ordr, je reconnais les voix, et je comprends, je comprends tout maintenant... Je n'ai pas besoin d'identifier son visage, je reconnais ses méthodes.

    Black...

    Je relève difficilement le regard, haletant. Je pose quelques secondes mon front contre celui de ma fille avant qu'on ne la tire en arrière trop violemment pour que je ne tente pas de me lever, mais me retrouve bien vite assis. Il n'y a rien d'autre que je puisse faire à cet instant précis, mes muscles sont tétanisés, mais commencent à se détendre, petit à petit. Sauf que c'est maintenant que j'aurais besoin de transformer cette rage en force.

    Malheureusement la valeur de ce que je veux n'est pas quantifiable. Vous ne vous en sortirez pas, inutile de vous raccrocher à cette idée, il vous verra souffrir, puis mourir lentement, sans rien pouvoir faire. Attaquez vous à la fierté d'un sicilien et à son honneur pour le détruire, vous serez certain de taper juste.

    Glisse-t-il à l'oreille de ma soeur en laissant parcourir ses lèvres le long de son cou.

    Lâche-là enfoiré ! Lâche-les ! C'est moi que tu veux non ? Tu veux le casino ? Tout est à toi, laisses-les partir...

    Ce qu'il aimait à l'époque, c'était les filles, les jolies filles, de celles plutôt dociles qui acceptaient de danser pour quelques billets, et quand ça ne leur suffisait plus, il usait d'un peu d'autorité, et le travail reprenait. Attache les Ghjulio.

    Les hommes de main de mon ennemi juré attachent les mains de ma soeur et de ma fille, bras en l'air, à deux piliers de fer soutenant la structure du bâtiment. Du bout de sa lame, il commence par couper les bretelles de la robe de ma petite soeur, avant d'arracher le col du t-shirt de ma fille, dont les pupilles se remplissent de panique, le regard qu'elle lance à Victoria est insoutenable. Sa peur des hommes est insoupçonnable et c'est sur ça qu'il joue, tout comme Victoria et son passé... Elle n'était alors qu'une ado, mais c'est le genre de choses qui ne s'effacent pas.

    Combien de temps tu vas encore l'ouvrir ta gueule ma beauté ? On lui demande s'il aime encore ça ? 

    Tournant autour de Vicky, la menaçant de son sourire et de la lame de son couteau qu'il fait glisser légèrement sur son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 22:47

Je vois mon frère reprendre conscience, il est vivant , c'est tout ce que je vois pour le moment, je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose vu ce qu'il prévoit, mais ça me rassure quelques secondes. Mon frère est une grande partie de ma vie depuis que nous nous sommes retrouvés. Nous sommes très proches tous les deux et je ne supporterais pas de le perdre.
Donc mon frère le reconnais, je ne sais pas si ça doit me soulager ou me mettre en colère, quoi que pour le moment, c'est surtout de l'angoisse que je ressens, non seulement pour moi, mais surtout pour Léo. Je suis grande, je suis adulte, j'ai vécu beaucoup, je me relèverais, mais cette petite fait preuve d'une force que je ne soupçonnais pas, elle panique, je le vois, mais elle ne se laisse pas envahir, quoi que depuis qu'elle a vu son père, ce n'est pas glorieux, je ne peux pas lui en vouloir.
J'écoute Black me murmurer à l'oreille avant de frôler mon cou de ses lèvres de pervers. Je me relève pour lui cracher au visage d'un air dégouté en le regardant dans les yeux.
Un des hommes frappe Tony au visage lorsqu'il tente de nous défendre, il ne peut rien faire tout seul, mais la panique grandi quand on se retrouve attachée, Léo et moi, les mains en l'air, à leur merci. Je me débat, mais c'est peine perdue, je le sais.


Arrêtez laissez là .... Je ferais ce que tu veux. Tu me veux, vas-y, mais laisse là je t'en prie.

Je le regarde dans les yeux, c'est lui et moi, je suis prête à me plier à ce qu'il veut si il ne touche pas Léo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Lun 19 Jan - 23:05


    Mon pire cauchemar, revivre ce que j'ai pu vivre, mais je dois me montrer forte, pour mon père, parce qu'il est là face à nous et que c'est lui qui va morfler, je ne peux pas marcher dans son plan et contribuer au fait de lui faire tant de mal. Si je dois souffrir moi pour qu'il le fasse un peu moins, alors je le ferais. Je n'ai jamais fait si confiance à un homme, je ne me suis jamais sentie si aimée, soutenue, et regardée comme une personne, pas comme une femme, mais comme sa fille, comme son enfant, qu'il soit mon père biologique ou pas, qu'il m'ait élevé ou pas, ça ne fait aucune différence dans son comportement. C'est ce pourquoi je me suis toujours battue et ce pourquoi je voudrais me battre encore. Je n'ai plus rien à perdre, je n'ai plus de barrières, ce que je redoutais le plus est en train de se produire. J'ai un gros problème avec les hommes et je sais d'où il vient, encore une fois j'y suis confrontée...

    Tout n'est que métaphore, tu représentes la femme qu'il a perdu, mais elle, environ au même âge... Il a négligé sa première fille, Guilia, à ton avis, quel effet ça lui ferait d'en perdre une deuxième ? Et puis à toi, on t'a épargné toute les privations du milieu, le mariage arrangé et ce genre de conneries qui forgent une femme et leur caractère. De quel droit y as-tu échappé ?

    Il lui tourne autour, avant de s'avancer vers moi et de parcourir mon corps du regard avant de faire signe à un de ses sbires de le faire de ses propres mains. Je me raidis, levant les yeux au ciel pour trouver la force de ne pas hurler. Mes tremblements sont tels que je peux les confondre avec mes mouvements visant à scier mes liens en les frottant contre l'arrête du poteau rouillé et acéré. Je lance un regard à Victoria qui tourne la tête vers moi, soit pour m'assurer qu'elle tient le coup, soit pour me demander de le faire. L'homme de main de Black, font nous venons d'apprendre le nom, s'offre quelques libertés en m'embrassant. Mais les mains de cet ennemi commencent à remonter sous les restes de la robe de Victoria, et je ne le supporte pas.Je ne sais pas ce qui me prend de le laisser faire, mais pendant cet agression physique, je trouve la présence d'esprit de glisser ma main à présent libre dans le dos de mon assayant pour récupérer son arme et lui tirer une balle dans le bras. Tout se passe très vite dans ma tête, j'insiste du pied en écrasant la blessure de mon assaillant à terre et je pointe le canon de son arme sur l'arrière du crâne de Black.

    Tu... Tu la lâches... Tout de suite, ou j'appuie sur la détente. Tout... Tout de suite. J'ai... j'ai rien à perdre.

    Je tremble encore, mais je n'hésiterais pas, je suis à deux doigts de faire une connerie. Pour avoir vécu ça, pour avoir vécu un viol en bonne et due forme, je sais que je ne supporterais pas que ça puisse arriver à une autre femme. Encore moins à ma tante qui enchaine les tentatives pour me sauver la mise. Je lui dois au moins ça, et bien plus encore, quand à ce que je dois à mon père, ce n'est même pas quantifiable. Mon regard passe furtivement de l'homme, à Black, en passant par Vic ou encore mon père pour m'assurer qu'il est encore conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Mer 21 Jan - 18:01

Il fut un temps ou je regrettais de ne pas avoir grandi auprès de mon frère, avec lui en Sicile, je me disais souvent que ma vie aurait été bien différente, mais Tony m'a bien fait comprendre que c'était faux, que j'aurais sans doute été plus malheureuse avec lui, à grandir dans ce milieu qu'avec ma mère.  Il m'a expliqué comment ça marchait en Sicile pour les femmes, surtout pour les femmes comme moi qui ne savent pas se taire. Les femmes indépendantes et libres.
Quand nous nous retrouvons avec Léo, attachées toutes les deux les mains en l'air. J'ai peur mais je tente de me montrer forte pour ma nièce, pour mon frère, parce que j'ai peur de les perdre. Black veut Tony et il l'aura, par tout les moyens et il va se servir de nous pour lui faire du mal parce qu'il sait que toucher à ses proches est tout ce qui compte, tout ce qui peut l'atteindre. Je le sais, on ne pourrait pas me faire plus de mal que si on s'en prenait à mes enfants tous autant qu'ils sont.
Un des hommes de mains de Black commence à s'approcher de Léo pour poser ses mains sur son corps, je la regarde pour lui donner du courage, pour qu'elle tienne le coup, je dois convaincre de la laisser tranquille, je suis là moi. Je ferme les yeux en sentant ses mains sous ma robe, son contact me dégoute, mais je dois me montrer forte, je n'ai pas le temps de comprendre ce qui se passe qu'un coup de feu retentit. Léo .... Elle a du cran cette gamine, plus que je ne le pensais.


Léo ... regarde moi. Détache moi ...


J'attends qu'elle me détache sans qu'elle ne lâche Black de l'arme. Arme que je lui prends de ma main valide pour braquer notre kidnappeur. La haine que je ressens envers lui ne peut pas se qualifier ni se quantifier.


Ca fait quoi de se faire avoir par une gamine enfoiré?


Léo est prêt de moi, je regarde mon frère, avant de prendre ma décision. Sans lâcher Black du regard, je prends une a une les mains à Léo pour les poser sur ses oreilles avant de la prendre contre moi.


Ne regarde pas.


Je l'embrasse sur la tête avant de l'entourer de mon bras, je ne veux pas qu'elle voit ça, même si elle a déjà vécu beaucoup de choses.  Mon regard se porte sur Black une dernière fois avant que je ne tire sur lui, une seule balle dans le coeur ou pas loin ... Je ne suis pas une experte, mais il s'écroule devant moi sans que je ne lâche mon arme.


Va voir ton père ....


A l'oreille de Léo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Mer 21 Jan - 18:23


    Elle me demande de la regarder, et de la détacher, je n'ai pas le cran de me venger moi-même. Je m'en voudrais plus tard, pour le moment je suis tétanisée alors qu'elle semble savoir ce qu'elle fait. Je lui lègue la tête des opérations, je n'en veux pas, tout ce que je veux c'est m'écrouler et me vider de mes larmes, mais l'adrénaline tend mes muscles et le pilote automatique est enclenché, je réagis à l'instinct et je m'exécute.
    Mon regard suis le sien dans la direction de mon père qui se débat comme il peut pour tenter de se détacher. Il n'est pas au mieux de sa forme et ses gestes sont approximatifs, mais je sens d'ici son envie de lutter, pas pour lui, mais pour nous. Son instinct protecteur, visiblement semblable à celui de Victoria qui me prend contre elle et je comprends où elle veut en venir quand elle me serre contre elle, son bras autour de moi, comme pour m'enfermer dans une bulle qu'on réserverait à un enfant trop petit et trop fragile pour affronter la réalité du monde qui nous entoure. C'est un geste maternel, un geste qui doit sans doute lui en coûter puisqu'elle doit faire face à l'angoisse qui nous tenailles depuis que nous nous sommes réveillées ici, dans ce hangar.
    Le coup de feu part et un sursaut s'empare de moi, avant que les sanglots ne me submergent pour marquer la fin de toute cette histoire. Il s'écroule sur le sol et une marre de sang auréole son corps. Je ne me fais pas prier et court vers mon père, me laissant glisser à genoux sur le sol pour le libérer en me serrant contre lui, comme si ma vie en dépendait. Il me sert contre lui, avant de me poser sa veste sur les épaules et de tituber jusqu'à Victoria, prenant un peu plus d'assurance à chaque pas. Le bras toujours tendu, ma tante n'a pas bougé, les yeux rivés sur le cadavre de notre assaillant. Il pose une main sur le canon de l'arme, l'autre glisse dans les cheveux de sa petite soeur.

    C'est fini Bella...

    Lui glisse-t-il à mi voix avant de pointer son arme sur l'homme responsable de tout ça, et de vider le chargeur...

    C'est vraiment fini.

    A son tour il la prend contre lui et l'embrasse sur le front, la serrant dans ses bras avant de dégager quelques mèches de cheveux qui lui barrent le visage.

    On doit soigner ça... Viens. 

    Prenant délicatement son poignet entre ses mains tandis qu'une crise d'asthme me rattrape. Nous sommes tous le choc. Je me laisse tomber contre le mur, la tête entre mes mains, me concentrant sur ma respiration pour me calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Mer 21 Jan - 19:14

Je suis dans une bulle, je sais ce que je viens de faire et je ne le regrette pas, il le fallait. on ne s'en prend pas à ma famille, surtout pas! Je tire ... Je dois le faire sinon il reviendra. Je prends soin de protéger Léo de tout ça, elle n'a pas à voir ça, elle est trop jeune pour vivre ce genre de chose. Je finis par l'envoyer vers son père, elle n'attends que ça, je sais qu'ils sont très liés tous les deux et une fois détaché, il n'hésite pas à la prendre dans ses bras  pour la rassurer. Tony a trouvé une redemption avec Léo, chose qu'il n'a jamais eu avec sa fille et il en prend soin de sa petite!
Je ne reviens à moi que lorsque je sens mon frère près de moi, mon bras se détend et je lui laisse l'arme, je ne veux plus la tenir. Je prends conscience que je viens de tuer un homme. Et puis si il n'était pas mort, mon frère l'achève. Je le laisse me prendre dans ses bras sans vraiment réagir.


Ca va  .... Tony ....


Je lui montre sa fille qui est en train de lâcher toute la pression et toute la peur qu'elle a emmagasiné depuis quelques heures. Tony file vers sa fille pour s'accroupir difficilement près d'elle.


C'est fini ma chérie. Regarde moi Léo - Prenant délicatement son visage dans ses mains - Léo .....

Je m'assois, j'ai l'impression que toutes mes forces sont en train de m'abandonner, je trouve pourtant le courage d'aller vers mon frère et ma nièce.


Appelle Regina ...


A mon frère pendant que je m'accroupis près de Léo, prenant sa main dans la mienne.


Ton courage m'a impressionné ma douce. Tu es plus forte que ça ... Concentre toi sur moi, il n'y a plus rien autour, juste toi et moi. Respire doucement, ça va passer.


Je pense qu'il n'y a que sa mère qui pourra réellement la calmer, ou tout simplement la rassurer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Mer 21 Jan - 19:26


    Je ne calcule plus rien de ce qui se passe autour de moi, comme dans une bulle hermétique qui m'empêcherait même d'entendre le bruit autour de moi. Je me renferme en moi-même, comme pour palier à tous les risques. Si physiquement je m'en sors indemne, je ne peux pas en dire autant de mon côté mental. C'est mon père qui me sort de ma torpeur, je ne sais pas quand je recouvrerais ma lucidité, mais une chose est sûre, si je me suis accroché, c'est pour lui. Il s'accroupit face à moi et je sursaute en sentant ses mains sur moi. Il relève mon visage pour me forcer à le regarder, et je m'écroule une nouvelle fois en larmes en me jetant à son cou.

    Me laisse pas papa, me laisse pas...

    Je suis comme une petite fille apeurée, il est hors de question que je le lâche, j'ai bien trop peur. Je ne suis pas capable de me dire que tout est fini. Je vais me reprendre, mais il me faut un peu de temps.
    Mon père me quitte et je tends le bras vers lui, paniquée, avant que ma tante ne prenne le relais. Une fois le contact établi de sa main sur la mienne, mon rythme cardiaque reprends celui qui était le mien quand j'étais dans les bras de mon père. Elle me fait remarquer mon courage, tu parles de courage, je ne parviens pas à formuler quoi que ce soit, je suis tétanisée alors qu'elle est là, devant moi, à essayer de me rassurer. Comment fait-elle ?! Je lève sur un elle un regard paniqué, je ne sais plus où je suis, mais je me concentre comme elle me le demande et petit à petit, ma respiration se fait plus régulière, je parviens à recouvrer un semblant de lucidité.

    On va tous au cercle.

    C'est un ordre, ce n'est pas une proposition. Escortée de mon père et de Victoria, nous retrouvons l'arrière salle de Tony, je prends place sur un canapé, en boule. Le visage de mon père n'est pas dans un meilleur état que celui de ma tante...
    Les immenses d'entrée du cercle claquent, et je sursaute une nouvelle fois. David et ma mère débarquent en courant, paniqués eux aussi. David est un homme aussi amoureux de sa femme que Tony l'est de la sienne, c'est évident. Il glisse ses mains autour de son visage et l'embrasse avec douceur.

    Dans quelles embrouilles tu t'es encore embarquées bébé ?...

    La prenant contre lui, heureux et soulager de la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Jeu 22 Jan - 0:28

Léo se raccroche à son père comme un bébé, je peux le comprendre, elle a peur et elle risque d'avoir peur encore un moment. Je n'en suis pas à mon premier kidnapping, Dimitri m'a laissé des marques que je n'oublierais jamais et j'ignore qu'il en est de même pour ma nièce. J'envoie mon frère appeler sa femme et tente de calmer Léo. Elle a été très forte, très courageuse et maintenant, elle relâche la pression. Je me fais très douce pour elle, pour qu'elle se calme, se qu'elle fait petit à petit avant que Tony ne nous emmène au cercle. On n'a pas trop le choix d'ailleurs^^ Mais quitter cet endroit de malheur ne nous fera pas de mal, au contraire.
On arrive dans une arrière salle du Cercle ou Léo se blotti dans le canapé, alors que je me sers un verre, j'en ai besoin pour me calmer, mais aussi pour anesthésier la douleur dans mon poignet. Je reste sur mes gardes quand la porte s'ouvre avant de voir Regina et David entrer.


Mon chéri! - Me blottissant dans ses bras -  J'ai rien fait!

Je fais l'offusquée, non mais il m'a vu ? Il peut pas me demander comment ça va au lieu de m'engueuler? Je me sens soutenue, c'est bien! Une qui est soutenue, c'est Léo. Regina fonce vers elle en entrant dans la pièce


Ma chérie, je suis là ... C'est fini ma puce.

Elle la serre dans ses bras, caressant ses cheveux tendrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Jeu 22 Jan - 0:42


    Je ne me pardonnerais jamais le fait de les avoir mises en danger toutes les deux. Je sais que je ne suis pas tout blanc et que tout se paye un jour, même une fois repenti. J'ai un passé, j'ai eu plusieurs vies, mais j'étais loin d'imaginer que toutes se mélangeraient. Je n'avais aucunement prévu le retour de Black à Miami. Ce sont de vieilles histoires, que je pensait enterrées. Mais il n'en n'est rien, au contraire. A présent il faut que je me concentre sur ma famille, ma soeur, mes filles, ma femme, mon fils... Je me suis découvert une autre vie, et de nouvelles envies au fil du temps et je ne saurais me permettre de tout foutre en l'air. Ce traumatisme est entièrement de ma faute, je ne peux pas le réparer, mais je peux encore une fois tenter d'apaiser les choses. Je le leur dois autant que je me sens coupable.
    J'ai également appelé David, Vicky a besoin de soutient, autant qu'elle puisse paraître forte, mais je ne conçois pas de la laisser prendre sur elle plus longtemps.

    Si, tu m'as fait peur... Je t'aime.

    C'est sa façon à lui de dédramatiser la situation. Serrée contre lui, il l'embrasse doucement sur le front, puis dans le cou, humant son parfum, celui de ses cheveux, dans une douceur infinie, comme s'il avait peur de la casser.

    Comment tu te sens ?

    Sur un coin du canapé, Léo se renferme sur elle même, comme si elle avait le pouvoir de rentrer dans sa coquille. Mais quand elle entend les pas de sa mère, son visage reprend instantanément des couleurs et ses bras lui sont tendus comme si elle était la seule à pouvoir la sauver. Elle se serre contre elle, ses bras autour de son cou et entortille ses doigts au col de sa chemise, comme elle l'a fait avec moi tout à l'heure, je sais que c'est le genre de chose qu'elle ne fait que quand elle est au plus mal.

    J'ai failli le buter maman... J'avais une arme entre les mains...

    C'est sans doute le plus dur pour elle, de se dire que tout ça est bien réel. Je m'accroupis autour d'elles, glissant une main dans le dos de ma femme en embrassant le front de ma fille. Je leur laisse quelques minutes d'intimité, elles ont besoin de se retrouver, et me dirige vers ma soeur.

    Ton poignet Bella, tu peux le bouger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Jeu 22 Jan - 22:15

Tout est terminé, on s'en sort quand même bien compte tenu de la manière dont ça avait commencé! Je ne pensais pas m'en sortir aussi facilement, mais l'avantage a été pour nous, il ne faut pas s'en prendre à la famille. Je ne sais pas si mon frère a d'autres cadavres dans son placard, mais ce serait bien qu'il me prévienne histoire que je sache ce que je risque ^^
Je me blotti dans les bras de mon homme, il est le seul qui sache me rassurer comme ça. Je me blotti dans ses bras, ravalant ma douleur pour ne pas l'alerter. Je sais que je ne suis pas toujours aimable avec lui, que je suis parfois dure ou injuste, mais je l'aime au-delà de tout.


Maintenant ça va mieux. J'ai eu peur bébé....


Je peux le dire maintenant, peur qu'il nous tue, peur qu'il s'en prenne à Léo ou a mon frère, mais on est hors de danger et quand je vois mon frère avec sa famille, je me dis qu'on a gagné.


Calme toi mon ange, c'est fini tout ça .... Tu as été très forte.


Mon frère finit par venir par nous, laissant sa femme et sa fille un peu seule, je pense que Léo, aussi grande soit-elle, a besoin de sa mère.


J'ai du mal ... Comment tu te sens?


Passant ma main sur la joue de mon frère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Manzonni

Anthony Manzonni

Messages : 741
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Jeu 22 Jan - 22:32


    Comment aurait fait David sa ma soeur ? Elle a eu tellement de mal à se remettre de ses deux disparitions que je sais qu'une troisième séparation n'aurait pas été supportable. Pour lui comme pour elle, la vie n'a aucun sens l'un sans l'autre. Je le conçois, comme elle n'aurait aucun sens sans ma femme pour la partager. Ma femme qui se trouve être saine et sauve. Combien de temps aurait-il mit à s'en prendre à elle ? Ou à Killian ? Peut-être même à Alex. Il n'aurait eu aucun intérêt à s'en prendre à mes fils, ils sont trop proches du cartel. Il devait sans doute connaître l'histoire d'Alex et le fait que je vienne de la retrouver.

    C'est fini mon amour, c'est fini, t'as le droit de craquer.

    La serrant contre moi en caressant doucement son dos. Elle semble entière, mais je me doute que le plus dur à surmonter se passe dans sa tête. Et je suis prêt à n'importe quoi pour la soutenir, je serais là, c'est elle qui passe avant tout le reste.

    Victoria a besoin de soin, c'est grâce à elle qu'on est là. Mais... Et si Tony avait d'autre ennemis ? Et si le cercle attisait encore plus les convoitises ? Et si ça se reproduisait et... ?

    Elle panique, c'est souvent comme ça dans l'esprit de Léo. Imaginer le pire pour se rassurer ensuite. Elle en a déjà tellement vu... Seule Regina parvient à la rassurer comme il se doit. Je sais que je ne suis pas très doué pour trouver les mots, ce serait plutôt le truc de ma femme ça. Je sais les trouver pour charmer, mais pour le reste...

    Regi va jeter un oeil. Je me sens sans doute mieux que Léo, ou toi... Tout est de ma faute Bella, et je te promets de me racheter, d'essayer tout du moins. Si on s'en est sortis c'est grâce à toi.


    Je l'embrasse tendrement sur le front, la gardant contre moi en glissant une main dans ses cheveux avant de lui glisser quelques mots à l'oreille.

    Je te dois ma vie et celle de ma fille Bella, demande-moi ce que tu veux... Tout ce que tu veux...

    Il paraît que tu es blessée ?

    Ma femme, qui use d'un ton étrangement amical et plutôt doux pour les circonstances et surtout pour s'adresser à ma soeur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Ven 23 Jan - 19:48

Maintenant que tu es là ça va.

Je me blotti contre lui avant de passer ma main sur son visage. Il me rassure comme personne ne sait le faire et ça a toujours été. Je ne sais pas comment expliquer cette connexion que nous avons tous les deux et que nous avons toujours eu. Je  glisse ma main sur sa nuque en le regardant dans les yeux. Je sais que je vais devoir lui dire ce que j'ai fais, mais je ne sais pas comment, ni si j'en ai le courage, ce serait le rendre réel. Je sais que cet homme n'a eu que ce qu'il méritait, mais c'est ma réaction qui m'a fait peur, le fait de ne pas avoir hésité une seule seconde.
Regina se charge de calmer Léo, elle qui parait si sur d'elle quand on la voit comme ça, n'est en fait qu'une petite fille qui a besoin d'être rassurée.


Grâce à Victoria ?!


Elle parait surprise la garce! On ne s'aime pas trop toute les deux, deux reines dans un même univers, ça ne peut pas marcher et comme je suis la vraie reine, ça ne lui va pas!


Ecoute ma puce, c'était un évènement isolé, ça ne se reproduira pas je te le promets. On fera renforcer la sécurité si ça peut te rassurer d'accord mon coeur?


Mon frère vient nous rejoindre, je sais qu'il s'en veut, il m'a fait peur, j'ai cru qu'ils allaient le tuer devant nous.


On est tous là, c'est tout ce qui compte. Vous êtes sains et saufs c'est tout ce que je voulais.


Esquissant un sourire pour mon frère, c'est ça la famille, se protéger les uns les autres. J'ai fais ce que j'avais à faire pour les protéger.


Mon poignet ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Ven 23 Jan - 20:07


    Et je ne te quitte plus. Je bosserais de la maison, au moins pour quelques temps, les aller/retour au bureau c'est fini, d'accord ?

    Tout comme mon père, David a un boulot très prenant. Son propre business, une entreprise dont il prend soin. Bon, mon père donne plutôt dans le pécher de la luxure ^^ Mais ça reste un job prenant. Je suis sûre que sans famille à retrouver le soir, ils seraient tous les deux des bourreaux de travail, le genre qui dort au bureau. Seulement je pense que si David dort au bureau, Vic l'y enferme et y met le feu ! Il se montre très doux avec elle. Il la serre contre lui, l'embrasse sur la tête, caresse ses cheveux, pose son front contre le sien. Il a sans doute eu aussi peur que mon père, même s'il n'y a pas assisté. Mais je ne pourrais pas imaginer une seconde pouvoir perdre ma famille, ce serait beaucoup trop dur à supporter.

    Ouais, c'est elle qui m'a retiré le flingue des mains. J'aurais été incapable de m'en servir une seconde fois... Elle... Elle un cran de malade maman.

    Je ne m'en remets toujours pas. Comment a-t-elle pu trouver ce courage ? Et surtout où ?! Je sais qu'elle avait aussi peur que moi, et ce mec qui la touchait de partout. Comment j'aurais pu prendre le dessus après ça ? Elle est un exemple de courage pour moi, tout comme ma mère.

    Non je veux... je veux pas devenir parano, je veux juste... qu'on reste tous ensemble.

    C'est un besoin pour moi d'être rassurée sur ce point. J'ai toujours cette foutue peur panique de l'abandon. Même quand ma mère rentre avec une heure ou deux de retard sur une garde je la bombarde d'appels et de textos pour savoir si elle compte rentrer bientôt ou pas ^^ Oui oui, j'ai 18 ans ! Je ne parle même pas des textos qu'on peut s'échanger ou des conneries de photos qu'on peut s'envoyer par MMS ^^ C'est un gamin mon père, il avoisine parfois les 15 ans d'âge mental, parfois...

    D'où tu tiens ce sang froid Bella ?

    Elle est impressionnante, je ne dis pas qu'elle n'a pas eu peur, mais elle a su le tourner à son avantage, elle en a fait une force alors que nous étions tous paralysés !

    Assied-toi, je vais m'occuper de ça. S'installant face à elle en auscultant son poignet. Tu as mal quand je fais ça ?

    Quant à moi, je me réfugie dans les bras de mon père, un bras sous le sien, ma tête sur son épaule, je ne suis pas imposante entre ses bras et je tremble encore.

    Papa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Ven 23 Jan - 20:31

Tu me le promets?

Le regardant dans les yeux. Je vais avoir besoin de lui, là, je suis encore sous le coup de l'adrénaline, mais je sais que je vais avoir le contrecoup d'ici quelques jours et que je risque d'avoir des crises de panique. Je tente de garder mon sang froid, de prendre sur moi, mais je me connais assez pour savoir que je vais finir par craquer et avoir des cauchemars sans arrêt. Ca se manifeste toujours de cette manière.

Une seconde fois? Qu'est-ce qui c'est passé ma chérie?

Passant sa main dans ses cheveux toute douce, je crois que je ne pourrais pas être aussi calme qu'elle si un de mes fils était à la place de Léo, je suis capable de prendre sur moi quand c'est moi qui suis visé, mais avec mes enfants, ça passe tout de suite moins bien.

On reste ensemble mon amour.

La serrant dans ses bras. Je ne sais pas d'ou je tiens mon sang froid, j'ai du vivre trop de situation difficile et apprendre à gérer autrement qu'avec la panique.

Je ne sais pas ... Je ... Il a eu ce qu'il méritait....

Baissant les yeux en passant ma main dans mes cheveux, mal à l'aise. Regina vient vers moi pour s'occuper de mon poignet, je ne suis pas sur de trop lui faire confiance. J'esquisse une grimace quand elle touche mon poignet.

Oui .... Il est cassé?

Je pense que je connais déjà la réponse. Tony prend sa fille dans ses bras, l'embrassant sur la tete.

Je suis désolée ma princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Wayland

Léo Wayland

Messages : 673
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   Ven 23 Jan - 20:53


    Si ça peut te rassurer et t'aider à te remettre, bien sûr que je te le promets mon amour.

    Elle va avoir besoin de lui, besoin de soutien, tout comme moi, tout comme Tony aussi, quoi qu'il en dise et autant qu'il puisse jouer à l'homme fort, je le sais sensible. C'est un homme bien, un homme en qui j'ai confiance et je peux vous garantir qu'ils ne sont pas nombreux ! Il n'y a que mon frère et lui au final.

    J'ai réussi à me détacher et prendre son flingue à un des mecs et j'ai tiré, pas par choix, mais j'ai paniqué et mon doigt a appuyé sur la détente. Je tenais Black, mais je l'aurais pas fait longtemps. Vic a pris le flingue et elle... Elle nous a tous sortis de là. C'est un héros maman, sérieux.

    Je sais que ma mère ne l'apprécie pas tant que ça ^^ Mais elles sont surtout jalouses de l'attention que Tony peut accorder à l'une et pas à l'autre. Pourtant, mon père est incapable de faire un choix, il tient autant à l'une qu'à l'autre. D'une façon différente, mais il a besoin d'être entouré lui aussi, comme un sicilien ^^
    Je me sers dans les bras de ma mère avant de la libérer pour qu'elle s'occupe de ma tante. Je pense même qu'elle aurait pu commencer par elle.

    Bien sûr Bella, et t'as pas le droit de culpabiliser. Regarde-moi. Prenant son menton entre ses doigts avec douceur. Tu n'as rien à te reprocher, jamais. C'était non seulement de la légitime défense, mais largement mérité. Tu ne l'as pas tué, tu as protéger les tiens, ça fait toute la différence, tu m'entends ?

    Ma mère fini par jeter un oeil sur son poignet abîmé. C'est un médecin hors pairs, mais elle ont aussi quelques griefs l'une contre l'autre ^^ Tony dirait que la jalousie est dans la nature des femmes, on parle de celle des hommes ou ça ira ?!

    Je crois, je vais devoir le mettre en place, ça va être un peu douloureux...

    Maintenant son poignet fermement entre ses mains. Puis, sans prévenir, elle replace le tout dans un craquement insoutenable, je n'ose même pas imaginer la douleur qui doit s'en suivre.

    C'est remis en place, je dois le maintenir. Passant une bande autour de son poignet qu'elle s'affaire à serrer assez pour que ce soit efficace. Léo dit que c'est grâce à toi, elle est complètement fascinée, tu viens d'être érigée au rang de héros, et gagné un disciple ^^ Merci... Pour ma fille, et... pour Tony.

    Non, tu pouvais pas savoir... C'est... C'est vraiment fini ? T'as plus personne qui t'en veux ?

    Relevant un regard pleins de larmes vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce monde fait de pouvoir et d'argent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce monde fait de pouvoir et d'argent
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « tout fait quelconque de l'homme (...) »
» Riesling du monde!
» Proverbes / Opinions / Déraison / Citations
» Championnat du Monde Mah-jong
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: