One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand l'Espagne rencontre la Sicile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Mar 16 Déc - 22:41


    Miami, la Sicile, pour le climat, je ne me sens pas spécialement dépaysé. Mais les moeurs ici sont... Comment dire, inexistantes ? Regardez ces filles partout en ville, dans les rues, sur la plage. Oui, il fait chaud, mais en Sicile aussi il fait chaud, et je vous prie de croire qu'elles ne sont pas toutes si peu vêtues ^^ Au grand damne de mon frère... C'est le paradis de Sandro ici. Tout ce à quoi il aspire, c'est la gente féminine mon petit frère, ici il n'a qu'à sourire pour en avoir une. Elles sont plutôt faciles et se laissent convaincre sans trop se faire prier.
    Je dois avouer que ça me laisse pensif. Ma soeur vit ici maintenant. Alex est déjà une femme, 19 ans... C'est un bébé, mais ça reste un souci à gérer. Je ne veux pas qu'elle dérive, elle voit déjà mon père, qu'elle rencontre la plupart du temps au cercle de jeu qu'il tient. Comment je pourrais lui faire confiance sincèrement ? ^^ J'apprends, petit à petit, pour elle, mais aussi pour ma mère. Mais ça ne m'empêche pas de la tenir. Hors de question qu'elle ne se balade en micro short dans les rues de Miami ! Personne ne la remarquerait, elle se fondrait dans la masse, mais si je l'apprends, je la tords en deux !
    Je conduis une de ces voitures de sport si prisées à Miami, une Ferrari flambant neuve. J'ai toujours aimé les choses voyantes, j'ai été élevé comme ça. Plus un homme en montre, plus il est respecté, ça marche comme ça de là où je viens. Je ne m'en plains pas vraiment ^^ 
    Ayant rendez-vous avec un client en terrasse, je me gare sur le côté et honore mon entretien. L'accord conclu, je retrouve ma voiture, ou mon bijou, sur le parking, à la différence près qu'à présent, mon jouet préféré est abîmé. Une femme, plutôt jolie, qui jure en espagnol, vient de fracasser mon feu arrière, et en plus elle gueule !

    Vous venez d'abîmer ma voiture...

    Je la regarde, elle a de la chance d'être belle, parce que chez moi, elle aurait fini dans une salle les yeux bandés ^^ Mes clés dans une main, je soupire, hésitant encore entre gueuler plus fort qu'elle ou lui demander pourquoi elle a tenu à se garer si près d'une bagnole de luxe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Mar 16 Déc - 23:28

J'adore faire les boutiques et Miami est le summum pour ça! Je pourrais passer mes journées entières à trainer dans les boutiques si bien que plus personne ne veut venir avec moi et surtout pas mon frère, tant pis, il ne sait pas ce qu'il perd! J'ai des paquets partout dans la voiture, je suis une vraie fille! Je vis chez David depuis qu'il est revenu, depuis qu'il vit de nouveau avec Victoria surtout, il va vraiment falloir que je me trouve un appartement, parce que la cohabitation avec ma belle soeur est assez compliqué.
J'ai envie d'aller boire un verre en terrasse et j'avance sur le parking, mais distraite par mon téléphone, je quitte la route quelques secondes avant qu'un choc ne se fasse sentir .. Eh merde! Juste au moment ou j'étais en train de me garer! Comme si j'avais besoin de ça! En même on se gare pas ici avec une voiture comme ça, c'est de la connerie! Je gueule en espagnole quand un homme arrive, charmant d'ailleurs^^


Oui bon en même temps, il faut pas avoir grand chose dans le cerveau pour garer une voiture comme ça, dans un endroit aussi fréquenter^^

Ah oui, je suis en faute pardon ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Mar 16 Déc - 23:39


    Les femmes ici ne savent pas plus conduire qu'ailleurs ! Et alors celles sur qui je viens de tomber ^^ On se remaquille à l'arrêt ma belle, personne ne te l'a dit ? Elle se fait entendre d'ailleurs, elle l'ouvre comme une sicilienne en colère. Enfin une sicilienne sur le point de mal finir parce qu'aucun homme ne se laisse parler comme ça en public. Ca me fait sourire sa façon de s'énerver contre elle-même. Je l'observe quelques secondes de loin pour la regarder faire et me décide à intervenir. Mais c'est qu'elle est sûre d'elle en plus ! Putain je suis tombé sur qui ?!

    Ca s'appelle bosser, mais vous le sauriez si vous vous intéressiez un peu plus à celui qui paye tout ça.

    Désignant ses paquets. J'appelle ça fait du shopping. Elle doit avoir trouvé un bon parti pour pouvoir claquer autant d'un coup ! En même temps sur Miami l'argent est légion, mais j'aimerais bien savoir si un homme s'occupe de madame ou pas ^^

    Et c'est vous qui avez cassé mon phare. Vous comptez faire quoi ?

    Halluciné, les mains dans les poches arrières de mon jean. Je ne comprends pas ce qu'elle attend là ^^ Elle croit que je vais laisser couler en lui faisant un grand sourire pour la laisser repartir sans qu'elle ne m'ait donné son numéro ? Elle n'a pas dû bien comprendre comment ça marchait.

    Et puis quand on ne sait pas conduire ce genre de choses, on s'achète un vélo. Inutile de conduire une voiture aussi grosse que la bouche que vous ouvrez ^^

    Me frottant l'arrière de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 17:28

C'est sur que boire un coup en terrasse c'est bosser dur .... une manière détournée de savoir si je suis célibataire ... les hommes sont tellement prévisible!

Il n'est pas vraiment discret en fait, je sens le dragueur d'ici et vu son accent je dirais un Italien, ou quelque chose de latin ... un nid à emmerde en fait! Barre toi loin Lia^^ Et pourtant, je m'amuse là, ça va, sa voiture elle n'a rien, juste un phare qu'il pourrait se payer avec le pourboire qu'il a du laisser au restau à l'instant^^


Je peux vous offrir un autre café pour compenser ... ou un verre ... ou ce que vous voulez^^


Oh je ne suis pas farouche comme femme au grand désespoir de mon frère, mais je suis naturelle, un peu trop franche et sans doute pas assez méfiante, mais après tout, il est charmant, autant passer un bon moment autour d'un café. Je suis charmeuse, il semble l'être aussi, enfin bon pour le moment il a les boules, mais je vais le détendre moi^^


Oh ça ... c'est pas la mienne^^ Je l'ai piqué à un vieux bourge pour venir ici ... je ne vais pas m'abaisser à prendre le bus^^  J'adore les compliments ...

Je le fais marcher ... c'est juste la voiture à mon frère qui va sans doute me taper un scandale quand il va voir la bosse devant ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 17:41


    Et les femmes tellement peu dociles par ici ^^

    Non mais elle me cherche, je lui réponds, aucun souci ! En même temps je ne comprends pas ce qu'elle cherche. Elle vient de m'éclater la voiture, elle se plaint, elle n'a pas l'air de regretter quoi que ce soit, tout va bien dans le meilleur des mondes ! Elle est naturelle et particulièrement à l'aise, on ne peut pas le nier. Alors je dois avouer que paradoxalement, ça me plaît beaucoup ^^ 

    Ce que je veux, vraiment ?

    Esquissant un sourire charmeur en relevant mes lunettes de soleil sur la tête. Son regard est très expressif, c'est agréable de jouer sur ce côté là. Je crois que je suis sans doute en train de me mettre dans les embrouilles, c'est le genre de nanas dont on ne se sort pas si vite de la tête, le genre qui vous intrigue et qui vous fini par vous le faire regretter ^^ Profondément regretter !

    Entretenue par un vieux bourge, c'est triste. Vous méritez mieux que ça...

    Encore une fois elle m'entraine dans son jeu. Les hommes sont faibles face à une femme aussi belle et elle a l'air de le savoir ! Et d'en jouer... quant au fait que je sois en train de me laisser draguer sans avoir eu le temps de faire le premier pas, on va le taire, personne chez moi ne se vanterais de se voir voler ce privilège. C'est pourquoi je prends les devants.

    On va plutôt faire les choses autrement... C'est moi qui vous invite et vous acceptez pour vous faire pardonner.

    Ca me paraît plutôt honnête et me laisse ma place de mâle alpha qui me procure tant de fierté ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 18:47

Bienvenu dans le monde moderne ^^

Autant que quelqu'un lui dise à ce con de macho que les femmes ont aussi leur mot à dire sur tout et tout le temps, c'est comme ça que je le vois pour ma part. Maintenant si il a un soucis avec ça, je m'en tape, on ne se reverra surement pas après ça! Oh oui, tout ce qu'il veut, je suis à l'écoute, je le regarde charmeuse.


Qui vous dit que je suis entretenue ? Vous croyez vraiment tout ce que vous dises les jolies filles? Cette voiture est à mon frère^^


Je rigole toute seule, non mais il semble tellement naïf! Se laisser tourner la tête comme ça par une fille qu'il vient de rencontre chapeau mon gars!


Je ne vais pas blesser votre égo de mâle dominant ... Allons-y.


Ben ma foi, si il veut m'inviter. Je crois que je comprends déjà quel genre d'homme il est, un dominant, macho qui n'aime pas se laisser diriger par une femme ... Ok, mon frère a raison, j'aime les emmerdes^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 18:59


    Ou celui de la débauche...

    Laissant aller mon regard tout autour de nous, sur ces filles à moitié nues qui se baladent comme si de rien n'était. Aucune pudeur, aucun respect pour les hommes non plus puisque je sais que la coutume ici est de tendre à croire que les hommes et les femmes ont les mêmes droits.

    J'en déduis donc que vous êtes proche de votre famille, c'est une valeur que j'apprécie.

    Chez nous en Sicile la famille est sacrée. Nous vivons encore tous ensemble chez ma mère, malgré l'âge que nous avons Sandro et moi. Alex est une fille, elle a donc moins de chance de prendre son indépendance que nous, et puis elle doit attendre le mariage pour ça, c'est une coutume sur laquelle je n'aimerais pas avoir à revenir ^^ Alors oui il est clair que je ne suis pas de ces hommes qui se laissent dire quoi faire, mais on ne revient pas sur les traditions, question d'honneur, et j'ai été élevé en plein dedans ! Je lui offre mon bras pour me diriger vers l'établissement le plus classe de cette rue, d'un blanc pur, d'une classe sans pareille, un grand nom de la restauration et du divertissement. Le vigile me laisse entrer rien qu'en détaillant la qualité de mon costume et nous prenons une table en terrasse, avec vue sur la mer. Je tire sa chaise et la laisse s'asseoir avant de prendre place face à elle.

    Belle et intelligente, qu'est-ce-qu'il y a d'autre à apprendre sur vous ? Vous m'intriguez comme peut ont su le faire jusqu'à présent. Dites-moi tout, je suis très curieux... Et déterminé.

    Me penchant sur la table en croisant les bras et sortant mon plus beau sourire pour capter toute son attention.

    Vous vivez sur Miami ? Je perçois quelques bribes d'accent latin dans vos paroles. Et vos réactions ^^

    Petite pensée pour ma voiture dont le phare gît encore au sol, dans l'indifférence la plus totale de mon invitée ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 19:58

La débauche ? Vous ne connaissez pas le sens de ce mot^^

Je peux lui montrer moi ce que c'est que la débauche, la vraie, celle qui ne s'invente pas et qu'on n'imagine pas! Je n'ai pas grande morale, ni grande estime de moi, alors bon, ce n'est pas vraiment un soucis pour moi. Ce ne serait pas la première fois que je me tape un mec le premier soir et sans doute pas la dernière!


Très proche, la famille est le plus important, c'est la seule à qui on peut totalement se fier.


Je sais que je peux tout demander à mon frère il sera toujours là, il est la seule personne en qui j'ai entièrement confiance même si je ne lui montre pas tout le temps. Mais j'ai appris la valeur de la famille le jour ou j'ai été privé de mon frère. On s'installe en terrasse dans un restau de luxe ou monsieur se fait très galant, ça me fait sourire, il me sort le grand jeu là ?


Et vous êtes un flatteur de haut niveau ^^


Lui souriant, non mais soyons clair.


J'ai vécu des années en Espagne, mais je suis redevenue Américaine depuis quelques mois...  Vous avez un accent latin très prononcé ... Italien?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 20:14


    C'est une invitation à le vérifier ?

    Non parce que je peux lui en parler si elle veut ^^ Et pas qu'en parler d'ailleurs ! Elle me teste, me défie presque, qu'est-ce-qu'elle cherche ? Elle a un culot sans faille, qui me fait sourire. Paradoxalement, c'est un comportement que je n'accepterais pas d'une fille de chez moi. Mais elle... Elle est... Renversante. Je ne saurais décrire l'effet qu'elle me fait mais c'est comme si tout convergeait vers elle, pour attirer notre attention sur elle et elle seule. Bien sûr que tous les hommes ou presque se retournent sur elle, moi le premier ! Et c'est moi qui l'emmène boire un verre ^^

    J'aime entendre ça, c'est exactement ce que je pense. La seule de qui vous ne devriez jamais craindre la trahison. Vous me plaisez.

    Je suis plutôt franc. Je n'ai pas pour habitude de tourner autour du pot. J'ai toujours eu le choix, je n'ai jamais eu qu'à désigner pour avoir. Aucune n'a jamais refusé. Je sais que mon nom pèse très lourd en Sicile et je dois avouer en avoir beaucoup joué, et en jouer encore. Après tout, les privilèges sont là pour être usés et je ne me plains pas de ce que ça a pu me rapporter !

    Et vous n'avez encore rien vu. Imaginez ce que je peux faire avec un restaurant 5 étoiles et une limousine ^^

    Je sais que l'argent aide beaucoup dans les relations, même si toutes les femmes ne sont pas vénales, la plupart s'en tiennent à ce critère. Je suis riche, beau, plutôt intelligent voir même particulièrement redoutable, et objectif pour la peine ^^ Toujours est-il que j'ai certains arguments non négligeables face auxquelles les femmes résistent rarement longtemps. Mais je pressens qu'elle s'en fout, et c'est tout à son honneur, même si pour le moment j'ai encore besoin de la découvrir. Elle est beaucoup trop mystérieuse pour que je ne laisse passer l'occasion de la percer à jour, et ce, dès à présent.

    Rien de si médiocre... Je suis sicilien.

    Avançant fièrement mes origines. Si elle sait faire la différence, elle marque déjà un point, un en plus de tous les autres, et ils commencent à se faire nombreux. J'apprécie ça chez les femmes, la vivacité d'esprit. Et elle ne semble pas en manquer, bien au contraire !

    Alors racontez-moi, qu'est-ce-qu'une femme comme vous peut faire dehors toute seule, sans alliance, avec pour seule compagnie, la voiture et la carte bleue de son frère ? Vous cherchez à combler quelque chose ? Tourner la page d'un amant ayant eu l'inconscience de vous éconduire ?

    Je suis éduqué aussi, je sais parler ^^ Au contraire de la génération qui sévit à présent...
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 20:34

Pourquoi pas ...

Le regardant de haut en bas. Après tout, il est charmant et je lui doit un rétro alors bon ^^ Je ne suis pas du genre à m'encombrer de la morale, loin de là, me taper un mec dans les toilettes d'une boite ne me pose pas de soucis, je m'en fou en fait, ce n'est qu'un corps, pas une tête^^


Déjà ? Attendez d'en voir un peu plus avant de vous avancer.


Je ne suis pas sur que ce soit le genre d'homme a accepter mon caractère, pas sans une crise ou deux. Je suis latine et avec le tempérament qui va avec, c'est rarement compatible avec un un homme dans son genre, il semble aimer le contrôle, les choses carrées, je ne suis pas comme ça, je ne suis pas carrée, je suis bordélique, chez moi comme dans ma tête!


Je suis plutôt diner romantique sur la plage ...


Le fric ne m'impressionne pas, si j'en veux je bosse. Je danse très bien  et puis, j'ai un diplôme en langue ... toutes langues confondues j'entends ^^ Il ne m'impressionnera pas comme ça, il peut en être sur!


Oh Sicilien ...Excusez la méprise.


Souriante^^ Non mais je comprends, je n'aimerais pas qu'on dise que je suis Portugaise! Je suis Espagnole de coeur et c'est tout!!


Elle fait simplement du shopping, ne cherchez pas plus loin .... et vous? Dans quoi travaillez vous?


Curieuse, croisant mes jambes sous la table.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 20:55


    Ne me tentez pas, je ne fais jamais rien à la légère...

    Lui accordant un sourire qui en dit long sur la façon dont elle peut me plaire ! Je n'ai pas besoin de me cacher de mon ressenti, elle a tout d'une personne plutôt franche et directe, ça évite de se perdre en conjecture, je suis pour ! Je ne sais pas ce qu'une femme comme elle peut chercher chez un homme comme moi, je n'ai rien caché de mon plaisir à avoir le dernier mot, et pourtant elle ne fuit pas. Elle ne sait pas grand-chose de l'homme que je suis, tout comme j'ignore encore qui elle est, pour autant, mon instinct me trompe rarement.

    Alors montrez moi en plus, ne me faites plus attendre.

    Et pourtant l'attente entretient le désir. Elle a beaucoup d'esprit, ça m'apparaît plutôt clair pour le moment ^^ Elle ne se démonte pas, répond à chacun de mes propos par un trait d'humour bien à elle, c'est le genre de femme auquel on accroche son premier regard et tous les suivants. Je suis charmé, c'est un fait.

    Ca tombe bien, la plage c'est plutôt mon domaine. L'argent ne vous impressionne aucunement n'est-ce-pas ? Vous en connaissez la valeur, ça vous suffit.

    C'est ce que sa façon de faire m'indique en tout cas. Je ne connais pas grand-chose de son passé mais je ne demande qu'à apprendre pourquoi elle se contente d'une vie si simple tout en sachant user de quelques excès, comme aujourd'hui. Une femme qui vit au gré de ses envies, guidée par sa spontanéité, c'est une artiste, ça se voit tout de suite ^^

    Vous êtes toute excusée.

    Prenant sa main par-dessus la table pour y déposer un baiser avant de la lui rendre. Je n'ai pas pour habitude de cacher mon attirance, et avec elle, je crois que le message est passé ^^

    Dans tout ce qui rapporte et qui fait qu'un homme est assez occupé pour avoir à boire des verres dans des cafés pour mettre le client en confiance. D'ici ou d'ailleurs je travaille sous le soleil, de quoi pourrais-je me plaindre. Imaginez à quel point ma journée aurait été fade sans votre présence pour la rendre unique ?

    Master de drague option beau parleur, on me le dit souvent ^^ C'est histoire de famille, il faut voir mon frère embobiner ses coups d'un soir, c'est remarquable !

    Pardonnez-moi, je fais preuve d'un cruel manque de savoir vivre depuis tout à l'heure, je ne me suis pas présenté. Antonio. Antonio Manzonni. Pourrais-je savoir à qui ais-je honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 22:16

Ca tombe bien, moi non plus.

Je suis sur de moi, ce n'est qu'une apparence, mais je n'aime pas qu'on voit mes faiblesses, je les caches pour ne pas qu'on s'en serve contre moi comme a pu le faire Juan Antonio durant tout notre mariage. J'apprends de mes erreurs ... J'essaie en tout cas.
Il est charmeur, on sent tout de suite le Sicilien, ils ne sont pas vraiment différent des Espagnols au final^^


Exactement, je suis plus attachée à la valeur des choses.


On dirait pas comme ça, mais je suis une grande sentimentale! Si si ! Allumeuse mais pas que^^ Comme quoi les apparences sont souvent trompeuses et ça s'applique à moi! Et en plus il est gentleman ... il va me plaire lui. Je ne sais pas pourquoi je me laisse toujours avoir par les beaux parleurs, c'est maladif chez moi^^


Votre voiture aussi doit penser la même chose ^^


Mesquine et taquine.... Non mais il me cherche aussi! Je suis joueuse, lui aussi semble-t-il !


Manzonni, rien que votre nom donne le ton. Julia Jones pour vous servir ^^


Imitant une révérence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Jeu 18 Déc - 22:29


    Elle me laisse sans voix, et c'est bien la première fois. J'entrouvre mes lèvres pour parler, mais rien n'en sort, elle m'a battu à mon propre jeu en ayant eu le dernier mot. Je lui concède pour cette fois. Tout chez elle incite au jeu, à la tentation, c'est un fruit défendu et elle semble le savoir mieux que personne ! Comment lui en vouloir ? J'aime savoir que je suis de ces hommes capable d'intriguer les femmes comme elles. Elle est tellement différentes des femmes dont j'ai l'habitude ! C'est le jour et la nuit. Je demande, j'obtiens, et elles baissent toutes les yeux. Elle, elle nique ma voiture et trouve le moyen de m'inviter à boire un verre ^^ Je suis tombé où moi ?

    Serais-je tombée sur une sentimentale ? Quoi qu'à tout bien réfléchir, c'est plutôt vous qui m'êtes tombé dessus ^^ Ou sur ma voiture, au choix...

    J'ai encore les boules, qu'on le sache ! Mais comment en vouloir à une fille comme elle ? Ce n'est que matériel, mais elle, semble tout sauf matérielle, elle est bien vivante, je vous le garantie ! Et son sourire à damner un saint... !

    Riez, vous êtes la première à oser abîmer un bijou pareil sans le moindre remords, votre frère risque d'en éprouver un peu plus... Vous n'avez pas loupé la sienne non plus. Vous avez vraiment votre permis ? ^^ Ce sera un secret entre nous...

    Me baissant sur la table pour lui murmurer ces derniers mots. Je noue une complicité avec elle, elle est charmeuse mais aussi taquine, elle a du répondant. Sainte Mère de Dieu cette fille s'approche du Diable ^^ C'est ce que diraient les anciens en tout cas.

    Julia... Ca vous va à ravir. Et quelle noble cause servez-vous ? Je dirais que vous êtes une artiste, reste à savoir dans quel domaine. Mais sans vouloir trop m'avancer, vous disposez du corps parfait de celui des danseuses... et je me trompe rarement.

    Laissant aller mon regard de haut en bas, rien de désobligeant, c'est même plutôt flatteur, puis je retrouve son regard, affichant un petit sourire satisfait, celui du dragueur qui vient de tomber sur la perle rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Ven 19 Déc - 23:44

Oh pauvre petit garçon qui pleure parce que son joujou est abîmé ...

Oh que je suis moqueuse. Non mais ça va Caliméro, il ne veut pas non plus que je le plaigne? Cette voiture, c'est un gadget pour lui, même son costume coute plus que ce que je gagnais en Espagne en tant que traductrice! Petit con! Il a tout du bourge sur de lui par excellence et j'adore ça!


Si vous saviez ce que j'ai dû faire pour qu'on me le donne^^


Lui souriant charmeuse. Biensure que j'ai mon permis, mais j'étais distraite ça va, ça arrive à tout le monde non? Je suis une artiste, j'ai la tête dans les étoiles et puis ça va, ce n'est que du matériel, j'aurais pu être abîmée, qu'il s'estime heureux, il n'aurait pas eu le privilège de m'inviter à boire un verre!


Vous ne vous trompez pas, danseuse et traductrice ...


Oui oui, j'ai un cerveau aussi, pas qu'un corps, qu'on soit clair ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Manzonni

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 14/12/2014

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Ven 19 Déc - 23:56


    Vous vous moquez, vous avez même de l'humour. Je vous ais dit qu'avoir autant de qualité est tout simplement indécent ?

    Lui souriant, charmeur, encore une fois, mais elle se joue de moi et j'adore ça. Je sais que ça sent la galère, ça sent la nana qui ne sait absolument pas la fermer et je dois avouer que ça n'est pas spécialement pour me rassurer. En même temps, c'est typiquement le genre de trucs qui m'attire. Je pleure après. Jamais autant que mon frère mais je me retrouve comme un con parce que je n'ai pas su gérer les débordements. Mais qu'est-ce-qu'on se fait chier avec une nana docile qui dit oui à tout !

    Arrêtez de me faire rêver et montrer moi, j'apprends très vite ^^

    Je passe à la vitesse supérieure. Elle est plein de sous entendus, après tout ça ne semble pas la perturber plus que ça, au contraire, ça a même l'air de lui plaire ! Je ne suis pas contre, j'aime les femmes qui n'ont pas froid aux yeux. J'aime celles qui prennent les choses en main et vont de l'avant. Elle, elle part au quart de tour !

    Vous maîtrisez le corps et la langue... Je suis impressionné.

    Restant sans voix une seconde en finissant mon verre pour me donner une contenance, elle n'a pas froid aux yeux et j'ai tout intérêt à lui montrer que moi non plus !

    Je vous propose de vous emmener dîner ce soir, afin d'en savoir un peu plus sur le démon qui semble sommeiller en vous... Je suis intrigué, vous pouvez vous en vanter. Acceptez, elles le regrettent rarement ^^

    Lui souriant en coin m'approchant d'elle par-dessus la table. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria - Elena Cruz

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   Sam 20 Déc - 0:38

Je suis la femme idéale, estimez vous chanceux ^^

Je joue comme ça, mais je suis loin d'être sur de moi, je suis une Espagnole, je suis fière et il semble comme moi ce jeune homme! Un Sicilien, je suis dans la merde, à croire que j'aime me faire du mal!


Je n'en doute pas ...

Il me fait des sous entendu assez explicite au final, je vois ou il veut en venir, mais je vais le faire languir sinon ce n'est pas drôle! Il doit avoir l'habitude de tout avoir en claquant des doigts, je vais lui montrer que je ne suis pas aussi accessible que certaines!


Jamais plus d'un rendez-vous par jour ...


Attrapant sa main pour lui écrire mon numéro dessus ...


Appelez moi ... surprenez moi ...


Lui souriant en glissant ces mots au creux de son oreille avant de quitter la table pour le laisser seul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'Espagne rencontre la Sicile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'Espagne rencontre la Sicile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» Quand on s'evade en Azeroth...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Centre Ville-
Sauter vers: