One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce fils qui n'était plus tien

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 1 Aoû - 1:27


    Je travaille pour le compte de Victoria Stevenson, fraîchement divorcée. Elle compte se remarier. Je suis au courant de tout. Je suis pour ainsi dire payé pour travailler à vide. C'est à dire que je suis payé même si je ne trouve aucune information la concernant ou concernant ses proches, je suis son joker, son coup d'avance. Mon job consiste en le fait de surveiller tout ceux qui l'approchent, de près ou de loin et de l'informer de ce qu'ils trament. Elle déteste les surprises, je suis l'anti-surprise. Voilà des années que c'est ainsi, depuis plus de 15 ans dirais-je ? Quand elle a commencé à se méfier de son mari. De Conrad. Je découvre beaucoup de choses, de secrets, et quand ça la touche personnellement, je me tais, je respecte ce silence. Je me contente de l'informer de ce que les autres trament, c'est une technique comme une autre qui me fait gagner ce que je dois pour plus que bien vivre sur Miami.

    Une femme comme elle a énormément d'amis mais encore plus d'ennemis, c'est là le danger, et je crois que j'ai quelque-chose de taille...
    Je surveille son beau père, en ville depuis qu'il a débarqué avec la grande madame Harper, mère de Victoria Stevenson.
    Je frappe à son bureau, nous avions rendez-vous.

    Victoria. J'ai ce que vous m'avez demandé. En appuyant mes filatures j'ai remarqué que monsieur Riggs passait beaucoup de temps en ville, tout est indiqué dans le dossier. En reconstituant son parcours, il a tout l'air de chercher un enfant... Et en creusant un peu, il a fini par en trouver un. Tout est là.

    Un enfant qui aurait connu les services sociaux à l'âge de 9 mois, brun, des yeux verts, clairs, du groupe O négatif avec une gêne respiratoire au moment de l'admission par les services sociaux. La période correspondrait avec les 17 ans de Victoria, soit l'époque où sa mère était déjà avec cet homme. Ca devrait l'intéresser, d'une manière ou d'une autre. Un enfant caché de la part de son beau père ? Une tromperie concernant sa mère ? On ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 1 Aoû - 2:08

J'ai un détective qui travaille pour moi depuis des années. Un peu plus de 15 ans maintenant, quand j'ai commencé à soupçonner Conrad d'avoir des maitresses, au départ ce n'était que ça et puis il a commencé à travailler sur tout ce qui m'entourait, les personnes, les actes tout ce qui pouvait me nuire ou avoir un quelconque intérêt pour moi. Je le sais très fidèle, Conrad a tenté de le soudoyer, mais il me l'a dit. Moyennent un salaire très satisfaisant, je sais que je peux faire appel à lui pour n'importe quoi. Nous nous rencontrons une fois par moi, parfois un peu plus quand je lui confie une mission. Nous avons rendez-vous aujourd'hui, il a quelque chose à me dire et j'ai hâte de l'entendre, je suis rarement déçu.
Nous nous installons dans l'ancien bureau de Conrad ou il m'explique ce qu'il en est. Mon beau-père et ma mère sont installés en ville, jusque là, rien de nouveau, je savais qu'ils étaient en ville et je fais tout pour les éviter. Mais ce qu'il me dit m'intrigue. Je prends le dossier, le lisant avant de m'assoir, me sentant mal d'un seul coup. Tout concorde avec mon fils, mais ce n'est pas possible, il n'était même pas au courant pour l'enfant. Je passe ma main dans mes cheveux avant de me lever pour me servir un verre que je bois d'une traite.


Vous être sur de vous?

Parce que là, ça remet toute ma vie en question, du moins, tout ce que je pensais quand à la mort de mon fils.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 1 Aoû - 2:19


    Tout se monnaye dans ce bas monde, même la loyauté, et surtout à Miami. Ne croyez-vous pas qu'elle achète tout ça bien assez cher pour que je ne me laisse tenter par son ex-mari qui lui ne m'apportera qu'un léger bonus, tandis que mon avenir est assuré depuis 15 ans par la même personnes qui me gardera 15 ans de plus pour les mêmes services à prix exorbitant ? Il suffit d'être un peu calculateur, de voir sur le long terme et de ne pas se laisser aveugler par le nombre astronomique sur le chèque.
    Elle m'a fait enquête sur David Jones, je n'ai jamais rien trouvé, sans doute parce que Conrad connaissait mes réseaux et a appris à dissimuler ça comme un grand, je dois le lui reconnaître. Je n'ai jamais pu trouver que la version de l'histoire imposé par son ex-mari.

    Absolument. Toutes les infos ont été recoupées au moins deux fois chacune. J'ai autre chose sur cet enfant, qui ne figure pas dans le dossier, ça vous intéresse ?

    Je peux aussi balancer du bonus sans moyenner quoi que ce soit, disons que c'est cadeau de la maison ! Sans pour autant savoir qui est cet enfant par rapport à elle, sans doute un moyen de faire chanter sa mère et de détruire son mariage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 1 Aoû - 2:59

Je ne comprends pas ce qui est en train de me tomber dessus là, je ne veux pas comprendre, je ne veux pas me dire que j'ai vécu toutes ses années sur un mensonge. Je ne quitte pas le dossier des yeux. Perdre mon fils a été la plus dure épreuve de ma vie avec la disparition de David, ça me marquera à jamais même si maintenant il est prêt de moi. Au début, à son retour, je ne voulais pas lui faire confiance, j'avais peur qu'il reparte, qu'il me laisse à nouveau. Encore aujourd'hui, je n'aime pas quand il part plus de deux jours pour le boulot, ça m'angoisse.

Oui, je veux tout savoir. Je vous sers un verre Andrew?


Depuis le temps, nous avons une relation presque amicale, si on peut dire ça comme ça, mais ça n'est plus que professionnel, j'aime sa discrétion, le fait qu'il ne pose pas de question, qu'il ne juge pas. Je l'invite à prendre place, tentant de garder mon assurance sans que ce ne soit vraiment flagrant. J'ai l'impression que le monde s'effondre sur moi une nouvelle fois, c'est épuisant à force.

Cet enfant  ... il est à Miami?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guest Star

avatar

Messages : 741
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 1 Aoû - 3:10


    Volontiers, merci.

    Je prends place sur un des fauteuils en cuir faisant face au bureau. Anciennement celui de Conrad, dans des boiseries nobles et au mini-bar plus que bien fourni. Je ne sais pas si elle en tire une quelconque victoire ou sentiment de domination mais je dois avouer que les affaires lui vont bien. Elle mène une affaire dans la mode qui me mène à la surveillance de la concurrence. On ne parle pas d'espionnage industriel mais de protection de bien personnel... Dirons-nous. Les apparences amènent à la reformulation.

    Oui, en effet. Il s'appelle Jackson, porte le nom de sa famille adoptive. Un gamin plus ou moins sans histoire jusqu'à ses 13 ans où il commence à se trouver des amis peu fréquentables. Rien de bien méchant au début, surtout des dégradations, de l'absentéisme, quelques bières ou bouteilles piquées à la supérette. Puis sur les coups de 16 ans le ton monte et il donne dans le deal de médicament. Des cachets qu'il revendait au lycée, ça n'a pas duré longtemps. Quelques gardes à vues, une condamnation pour tentative de vol de voiture, de la revente de pièces illégale. Petit à petit il a cessé le gros oeuvre pour les petites magouilles sans intérêt. Il travaille au garage Carlson depuis quelques mois, sur la 62ème. Je viens de vous mailer sa photo.

    Reposant mon téléphone sur le bureau. Elle sait tout, que dire de plus ? Un gamin turbulent, mais une famille aimante et compréhensive. Pas un méchant gars, plutôt paumé, qui a fini par se trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Dim 3 Aoû - 0:44

Je lui sers un verre en l'invitant à s'installer devant moi, nous avons noué une relation de confiance lui et moi, je sais que je peux tout lui demander sans avoir peur de voir mes secrets s'ébruiter. Et Dieu sait qu'ils sont nombreux, mes secrets! Je le sais, j'ai beaucoup de chose à cacher, beaucoup de choses dont je ne suis pas fière, mais c'est comme ça, je ne reviendrais pas en arrière, je dois faire avec mes erreurs et les assumer. Seulement ce qu'il me dit me fait bizarre, on parle de mon fils ... Il m'explique un peu le parcours de cet enfants d'une trentaine d'année, un peu chaotique, mais rien de bien méchant, Baptiste aussi en a fait de belles! Mais c'est en voyant la photo que j'eu la confirmation  que c'était bien mon fils. Une mère sent ces choses là, je vois ses yeux, c'est lui. Jackson, cet enfant que j'ai veillé tous les ans à la falaise.

Je vous remercie Andrew, c'est un excellent travail que vous avez fournis.


Je me lève pour lui tendre une enveloppe avec un chèque. Une rallonge pour le travail qu'il a fourni, il le mérite. Il vient quand même de me trouver la preuve que mon fils n'était pas mort. Je ne sais pas comment ça a pu se passer, je me pose des questions, mais la seule solution qui me vient me fait froid dans le dos. Mon beau-père, c'est obligatoirement lui qui est derrière tout ça. Je me sens fébrile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Dim 3 Aoû - 0:56


    J'ai un nouveau plan pour un extra. Un défilé pour lequel je dois monter le matériel, et assurer la sécurité ensuite. Ca reste dans mes cordes, je me sens capable de tout ça. Après tout en dehors de la mécanique, je suis plutôt manuel et baraqué, et ça me permet toujours de sortir un peu plus et de vivre en regardant un peu moins à la dépense. Je suis bien où je suis au garage Carlson. James est cool et l'ambiance est sympa, bien mec quoi ^^
    C'est ici je crois, je me pointe devant le lieu prévu. C'est une putain de grande salle aux murs vitrés. La classe à Miami quoi...
    Je dois trouver une certaine Victoria Jones. C'est elle la responsable, la patronne et la créatrice, enfin la big boss quoi. Je suis à l'heure et en tenue pour bosser. Baggy, marcel blanc, cheveux attachés, je suis prêt ! Bon je fais un peu gipsy pour le délire de ses fringues mais elle cherche un manoeuvre, pas un mannequin. A l'entrée, un des techniciens me demande qui je suis.

    Je suis là pour la place d'ouvrier, on m'a dit de me pointer pour 14 h...

    Et ben me voilà ^^ Toi qui fait deux têtes de moins que moi dans ton costume trois pièces et qui semble aimer les garçons ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Dim 3 Aoû - 1:09

Je suis stressée, pas comme quand j'organise un défilé, mais parce que j'ai engagé mon fils pour le boulot. Mon fils, censé être décédé depuis des années. Je veux que tout soit parfait. Je ne sais pas comment lui parler, comme lui dire qui je suis, c'est difficile. Je le fais venir pour bosser, apparemment ce job lui convient, j'avais peur qu'il refuse, je ne saurais pas comment l'aborder. Je vais l'observer, voir comment il réagit et essayer de nouer un dialogue avec lui. Je suis un peu perdue et quand il arrive c'est le drame! Je perds mes moyens .... Je dois prendre sur moi pour l'approcher.

Laissez le passer.

Au technicien de l'entrée. Je regarde l'homme face à moi. Il est ... grand, il fait facilement deux têtes de plus que moi, je ne parle pas en question de poids parce qu'il me soulève comme il veut. Je n'arrive pas à croire que je sois devant mon fils, mon grand garçon, il est encore plus beau que j'aurais pu l'imaginer. Je reste interdite quelques secondes avant de lui tendre la main.


Je suis Victoria Stevenson. Il y a beaucoup de travail. Vous me suivez?

Non ce n'est pas un choix, je l'entraine un peu plus loin pour lui montrer le boulot à faire. J'ai du mal à trouver mes mots, la grande reine n'est plus grand chose pour le coup!


Si vous avez des questions n'hésitez pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Dim 3 Aoû - 1:19


    La patronne en personne vient m'accueillir et me laisser passer. Donc ils sont pro ici ! Elle n'est pas épaisse, elle fait femme d'affaires, classe, dans la mode, je n'en doutais pas trop. Victoria Stevenson, on en entend parler souvent, rien que les journaux people en parlent, je ne suis pas la presse mais les nanas qui tournent autour du garage si ^^ Alors je m'adapte, j'écoute, sans jamais commenter, je suis plutôt doué pour ça. Je fais mes petits trucs dans mon coin et je n'emmerde personne.

    Je vous suis.

    Je la suis sans faire d'histoires, emboitant mon pas sur le sien, bien qu'il lui en faille deux pour en faire un mien. Je ne sais pas exactement comment va se dérouler la journée mais je ne pense pas que ce soit sorcier.

    Le podium, les lumières, les tables, et ensuite le placement. Je pense que c'est bon. Vous avez des exigences particulières ?

    Je suis serviable aussi, il faut le savoir ! En même temps si elle doit me demander un truc en plus, elle peut toujours venir me trouver, elle sait où je suis c'est elle qui m'a engagé et je suis le seul ouvrier concernant le gros oeuvre. Oui bon les autres sont un peu plus précieux, on ne m'aurait pas demandé d'habiller les mannequins quoi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Lun 4 Aoû - 23:06

Je ne sais pas trop comment me comporter vis à vis de ce jeune homme qui se trouve être mon fils. Mon grand garçon! Il a bien évolué, la dernière fois que je l'ai vu, c'était encore un bébé, il n'avait même pas un an, je m'en souviens comme si c'était hier, c'est impressionnant comme il a grandit! Ah c'est devenu un beau jeune homme et pourtant, il n'était pas épais bébé! Je ne sais pas grand chose de sa vie, je ne sais même pas si il acceptera de m'avoir dans la sienne quand je lui aurais dit qui je suis. Je suis pleine de doute et je n'ai personne à qui me confier la dessus. David ne sait rien pour le moment et c'est très bien comme ça. J'ai peur de sa réaction quand il l'apprendra.
Pour le moment, je me concentre sur Jackson, je lui montre son boulot, mais il semble savoir ce qu'il a à faire, en même temps, je ne suis pas disposée à être trop chiante, au contraire.

Non rien de particulier, juste la longueur du podium qui doit arrivé, à peu près au milieu de la salle.

Lui montrant un peu ce que je voulais, mais ce n'est qu'un détail. Je le laisse aller se mettre au travail, restant pas loin. Je m'occupe de la déco de table, pas trop loin de lui pour l'observer, je lui lance des regards, faisant attention à ne pas paraitre trop insistante, mais c'est difficile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Lun 4 Aoû - 23:15


    Il est encore très tôt, à peine 5 h 30, il faut au moins ça pour préparer une soirée, surtout vu le boulot qu'il reste à abattre. Nous ressemblons tous à des petites fourmis prêtes à faire fonctionner la fourmilière. Ca promet d'être une grosse soirée, le genre très mondain et qui n'attire que du beau monde. Pas mon milieu quoi ^^ Mais ça fait du taf, je ne bosse pas aujourd'hui. Ca me fait ça en plus, je dois retaper toute ma voiture mais les pièces ne sont pas gratuites.
    Elle a la pêche la patronne pour cette heure-là, sur talons, dans une robe sublime, putain la vie des bourges est difficile quand même ^^ Moi je me fais de la peine fringué comme un gitan que je suis ! Mais je ne suis pas là pour défiler, juste pour préparer le bordel.
    Je m'attèle à la tache, sans broncher. Je suis plutôt manuel, je sais me débrouiller, je n'ai pas besoin de grand chose ni de grand monde, je suis autonome. Une fois fini, soit deux bonnes heures plus tard, je retourne voir la patronne.

    J'ai consolidé les appuis en fixant des barres transversales. Ca fera moins de bruit lors de leur passage, mais concernant les habillages, je dois m'en remettre à vous il paraît.

    Ouais enfin la déco du podium quoi ^^ la mode c'est son truc elle est la créatrice ! Tout le monde la respecte, et la crains même j'ai entendu. Ca parle comme des filles chez les employés, bon en même temps la plupart doivent aimer l'autre côté de la balance, et ne s'en cachent pas ! On lui dit à la patronne ce qui vient de se passer dans les coulisses ou pas ? ^^ Non hein.

    C'est... Stewart, qui m'a dit de m'adresser à vous, mais si vous êtes occupée...

    Ca risque de prendre un peu de temps histoire de faire plusieurs essais, elle a peut être autre chose à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Lun 4 Aoû - 23:43

J'ai mon fils en face de moi et je ne sais pas quoi faire, je me retrouve à le regarder comme si je mattais mon premier petit copain au lycée! Il est tôt, mais je suis à fond, je suis en forme, j'ai très peu dormi, comme toute veille de défilé, mais encore plus aujourd'hui, savoir que j'allais voir mon fils en chair et en os ne m'a pas laissé une minute de répit. Au bout de deux bonnes heures, il revient vers moi pour me dire qu'il en avait fini avec l'estrade. Il est efficace, je ne peux pas dire le contraire.

C'est exact, j'ai une idée précise de ce que je veux. Le thème, c'est chic en bleu et noir. Les vêtements seront dans ses tons là et je voudrais une estrade dans les même couleurs, avec les lumières changeantes.


Bon j'ai les idées bien arrêtées, je sais ce que je veux, ce n'est pas un soucis, je sais surtout ce que je ne veux pas. Je l'entraine avec moi vers une table pour lui montrer le plan que j'ai dessiné moi-même. J'aime tout gérer du début à la fin.


Si vous voulez, vous pouvez placer les pots de fleurs tout le long de l'allée, un noir, un bleu, intercalée. Je vais m'occuper du tulle et tout de qui va avec.


Et je vais le faire flipper à être aussi directive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Lun 4 Aoû - 23:56


    J'écoute tout ce qu'elle me dit, attentivement. Je n'ai jamais eu trop de problèmes avec l'autorité, ce que les flics ont pourtant déduis. Je n'ai juste pas su résister à la tentation de faire des conneries pour me faire remarquer, mais désobéir pour dire que je ne fais pas ce qu'on me dit, très peu pour moi. J'ai toujours respecté et beaucoup aimé mes parents adoptifs, je sais que je ne suis pas leur fils, ça me suffit.
    Je hoche positivement la tête pour répondre à ses exigences en la suivant à table puis de retour vers le podium, elle est très efficace et elle sait ce qu'elle veut, surtout ce qu'elle veut pas aussi apparemment ^^

    Très bien.

    Je m'exécute, non parce qu'elle semble assez claire dans sa tête alors je vais tenter de ne pas la décevoir, mais je vous avoue que ça met un peu de pression de savoir qu'elle sait tout ce qu'elle veut comme ça ^^
    Une idée me vient, mais je n'ose pas la lui exposer, j'ai peur que ce soit interpréter comme de la présomption, ou de la désinvolture, elle ne semble pas commode en plus de ça ^^ En plein travail, je m'interrompt.

    Excusez-moi... Je ne devrais sans doute pas vous donner mon avis mais... J'ai peut être une idée pour... donner un coup de moderne à votre ambiance. J'imagine que vous avez déjà tout pensé des dizaines de fois et je ne prétends pas avoir de meilleures idées que vous mais...

    Respire Jackson ^^ C'est dingue d'être timide à ce point ! Oui un grand garçon comme moi !

    Je pourrais vous installer tout un système de Led le long du podium. Les lumières viendront en contre plongée, et non en hauteur comme c'est le cas d'habitude. Ce serait une façon d'innover et ça prendrait moins de place que vos fleurs sur l'estrade. Mais vous êtes la directrice et ce n'est qu'une idée futile, spontanée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Mar 5 Aoû - 0:22

Je suis assez clair dans ce que je veux et je lui montre les plans, plus pour être près de lui, le voir, le sentir près de moi. Je ne sais pas combien de temps je vais tenir sans lui dire qui je suis, mais je préfère l'observer, il n'a pas l'air bien violent, ça contraste avec sa carrure. Je n'irais lui chercher des noises, qu'on soit clair. Il revient tout seul vers moi un peu nerveux.

Détendez-vous je ne vais pas vous manger.

Lui souriant, il semble tout timide, ça fait bizarre sur un grand garçon comme ça. Je sais que je peux parfois être un peu directive, voir même pas spécialement aimable, mais je suis ouverte à toute proposition et j'écoute la sienne avec attention.

Allez-y, faite à votre idée. Si ça ne me va pas, vous démonterez...

Ca m'étonnerait que ça ne me plaise pas pour être honnête, mais bon, je préfère le prévenir^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Mar 5 Aoû - 0:30


    La timidité, c'est un truc que j'ai dû apprendre à combattre ça. Mes potes pensent que pour moi tout a été facile étant plus jeune, avec les filles, tout ça... Tu parles, j'étais du genre timide maladif et du genre à ne pas me sentir à l'aise du tout quand l'une d'elles m'approchaient. Je ne suis pas exactement le genre de type qui tiens une fille dans chaque bras pour pavaner, une seule me suffit, une seule que j'ai en tête jour et nuit mais face à laquelle je suis trop timide pour parler de choses sérieuses ! Alors l'humour, les petites attentions, ça je sais faire, mais discuter, y a plus personne !

    Très... très bien.

    Je n'en reviens pas, elle me laisse faire. Bon, je démonte si ça ne lui plaît pas, mais après tout j'ai une chance. Je ne sais pas si ça peut aider, en même temps je ne compte pas faire ma vie dans une carrière de monteur de podiums mais c'est un côté qui me plaît, l'innovation, le contact aussi paradoxal que cela puisse paraître.
    Je me lance donc dans une toute nouvelle création. Arrangeant ainsi le podium d'une ambiance plus futuriste, dans les tons bleutés, un peu comme des spots, des jets de lumières qui viendront encadrer les mannequins. Télécommande en main, je suis en train de tester mon bordel. Voilà presque une heure qu'on me laisse bricoler comme je l'entends. Je suis bien ici moi ^^
    Sans que je ne m'en aperçoive, un petit jeune qui semble être un des assistants, vient prévenir la directrice que je suis en train de changer les plans.

    Je crois que votre manoeuvre n'a rien comprit au plan de travail. Qu'est-ce-qu'il fabrique ? Il chamboule tout depuis tout à l'heure ! Il n'a pas bougé depuis plus d'une heure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Mar 5 Aoû - 1:01

Il ne semble pas très à l'aise quant à ce qui est de me parler, je ne vais pas le manger, bien au contraire, je suis contente de le voir ici, qu'il soit avec moi et je crois que je serais prête à passer sur beaucoup de chose pour lier une infime complicité avec lui. Je sais que rien n'est gagné, il ne sait pas qui je suis, il ne sait pas ou il est exactement, mais bientôt, ici, ce sera chez lui, je l'espère en tout cas. Je le laisse se mettre au boulot sans l'interrompre, il carte blanche, je le laisse faire à son idée, le regardant de temps en temps, cherchant à voir si il me ressemble. Je ne sais pas, je ne suis pas assez objective dans ce cas. Je suis sortie de mes pensées par un de mes assistants.

Et depuis quand la décoration est votre créneau? Je sais ce que je fais il me semble. Retournez plutôt vous assurez que tous les invités seront présent ce soir.

De quoi il se mêle, je fais un peu se que je veux. Mon fils est compétent et apparemment plein d'idée, j'étais dans le classique, il donne une touche moderne à tout ça. Je vais vers lui, le voyant faire les essais lumière.

Idée vendue. C'est parfait.


Lui souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Mar 5 Aoû - 1:10


    Lui il vient de se faire moucher, j'aurais pu rire un coup si je l'avais remarqué ^^ Non parce que dans le genre langue de vipère, ils sont fort ces bonhommes. Je ne sais pas combien elle en a engagé mais la mixité est respectée, autant d'hommes que de femmes qui semblent savoir ce qu'elles font et surtout ce qu'il ne faut pas faire ! Disons que je suis l'âme brute du bordel, parce que je ne me sens pas raccord au décor là ^^ Je fais un peu crasseux avec mon baggy ayant fait la guerre et mon marcel tout simple. Le pire ça doit être les cheveux, je n'ai pas vraiment de coupe, ce n'est pas faute que ma mère tente comme le diable de me prendre un rendez-vous chez le coiffeur depuis mes 16 ans.

    C'est vrai, ça vous plaît ?

    Questionnais-je rassuré et souriant, que ça puisse lui plaire si facilement. Elle n'est pas si terrible qu'on le dit finalement, ça se fait tout seul ! Je lui fais une dernière démonstration en lui laissant la télécommande bidouillée, bon c'est de l'impro mais ça marche !
    La journée continue, et il reste tout le matériel à installer. La salle prend forme sur les coups de 16 h.

    Je crois que ma part ici est finie. Je reviens toujours pour 20 h pour le service sécurité ?

    Elle acquiesce et je file me changer, surtout prendre une douche, me reposer un peu pour assurer ce soir, et j'imagine une bonne partie de la nuit étant donné la soirée qui s'annonce. Je ne suis pas dupe, ces gens-là sont des fêtards !
    Je ressors mon costar, qu'on dit plutôt classe mais de coupe modeste, histoire d'avoir l'air d'un garde du corps et pas d'un videur du Bronx ^^

    Madame Jones, le protocole de sécurité est en place, un dernier coup de main ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 0:13

Biensure. C'est de l'excellent travail jeune homme.

Donc il a mon sens artistique, je me sens fière d'un coup, c'est étrange de me reconnaitre dans un jeune homme que je ne connais pas. Pourtant, je sais que c'est mon fils, je le sens, je le vois, j'ai juste envie de l'embrasser, de lui dire qui je suis, mais c'est trop difficile, j'ai trop peur de sa réaction, trop peur qu'il me rejette, qu'il n'écoute pas ce que j'ai à lui dire. Je lui confirme sa participation à la soirée en tant que garde du corps, pourquoi m'en privé, ben en même temps vu sa carrure, je vais pas l'engager pour les cocktails, il me casserait tout en se retournant ^^
Il vient le soir comme je lui avais demandé, prêt à l'emploi! Il est beau mon fils, je pourrais le regarder durant des heures.

Non c'est parfait. Vous êtes très élégant.


Lui souriant, sincère, le costume lui va très bien, aussi bien que ses fringues de gitans de ce matin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 0:25


    Entendre que votre travail plaît est toujours valorisant. Je ne sais pas si je dois vraiment prendre ça pour argent comptant, les gens de ce monde ont tendance à employer des mots qui dépassent leur pensée. Petit, on m'a appris la valeur des choses et à ne pas dire je t'aime à tords et à travers, seulement quand ça comptait, on sait se le dire, on sait aussi se dire quand on n'est pas bien. Disons que notre équilibre est important mais que nous savons traduire les silences et les gestes sans explications. Pour autant, elle a l'air vraiment ravie, je le suis aussi !

    20 h, je suis à l'heure, la ponctualité James s'en fout au garage, mais la patronne elle a l'air de tout sauf de James ^^ C'est une femme que je situerais dans la bonne quarantaine, très charmante, et qui doit sans doute le savoir aux vues de la façon dont elle traite son monde ^^ Elle est un genre de reine pour ces jeunes de la mode qui aspirent à grandir dans le milieu. Moi je suis juste le décorateur et le monteur les mecs, et ce soir le vigile ^^ La subtilité je leur laisse !

    Merci. Vous êtes... resplendissante.

    Osant un sourire timide, putain mais va t'acheter un dico moderne, ça ne doit plus se dire depuis des années, je ne sais pas comment parler à une femme de son âge en fait, j'ai déjà du mal avec celles du mien ^^
    Je me mets en place, et fait entrer les invités selon leurs cartons d'invitation, en épaulant le directeur de salle. Bien que la vraie patronne reste Victoria, elle emploi du monde !
    Le début se soirée se déroule plutôt bien, les invités prennent une coupe en attendant le défilé, ça doit être l'ébullition en coulisse. Je regarde partout autour de moi, c'est mon job ce soir, et remarque un homme un peu insistant. Je ne dis rien le premier coup, rien au deuxième, mais quand je vois qu'il réitère encore une fois auprès de Victoria, je commence à m'en mêler et les rejoins.

    Elle vous a conseillé de prendre place il me semble.

    Arrivant à sa hauteur, la dépassant de presque deux têtes, même sur talons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 0:52

Je ne sais pas comment va se dérouler le reste de la soirée, mais je n'avais pas envie de le voir partir tout de suite, j'ai envie d'en profiter encore un peu, je lui ai proposé d'être mon vigile pour la soirée parce que je sais que je pourrais l'avoir à l'oeil n'importe quand, après je ne sais pas quand je vais le revoir, je ne sais pas si j'aurais le courage d'aller lui parler. Il faudra bien pourtant, c'est mon fils, je ne peux pas le laisser à l'écart de ma vie maintenant que je sais qui il est .

C'est très gentil. Tout va comme vous voulez?

C'est dingue d'être en face de son fils sans savoir quoi lui, sans pouvoir lui parler comme une mère, sans pouvoir le prendre dans mes bras. C'est frustrant. Je le laisse partir, continuant à diriger ma soirée comme bon me semble, j'ai du boulot, mais au bout d'un moment un homme insiste lourdement pour avoir mes faveurs. Je lui envoie mon homme ou comment ça se passe? Je ne sais pas comment m'en débarrasser quand je vois mon fils venir vers nous.

Et vous êtes qui pour me dire quoi faire?

Le regardant de haut. Moi je ne le tenterais pas hein ^^ Il fait bien deux tête de plus que moi et je suis sur 15 centimètres de talons!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 1:06


    Toutes vos instructions sont claires pour le moment, je vous souhaite un bon défilé madame Jones.

    Je suis courtois, poli, on dirait pas comme ça, et je porte un costar putain ! Si mes potes me voyaient j'en entendrait jusqu'à la nuit des temps. Je ne risque cependant pas de les croiser dans ce genre de soirées, ils sont moins mondains que la directrice ^^ Ils sont plutôt... Bières sur la plage, feu de camp et guitare à la Gipsy ! J'adore ça, je suis quelqu'un de très libre, très nature, prêt à partir à l'aventure n'importe quand, sur un coup de tête. Ca me plairait ! Quoi que Miami est une aventure à elle toute seule ^^

    Un problème de taille, de la taille de celui d'un homme un peu trop lourd ! Je ne suis déjà pas pour qu'un mec insiste auprès d'une nana dans un bar alors imaginez un peu ce que ça pourrait donner sur une femme comme Victoria. Elle doit être convoitée de tous les côtés mais il y a des façons de faire, même si on risque de se faire éconduire, on reste tranquille !

    Ici je suis la sécurité, mais dehors je pourrais bien être le genre de type à vous apprendre le respect envers une femme. Spécialement comme l'est Victoria. Je vous laisse le choix, soit vous vous installez sans faire d'histoire, soit je vous escorte jusqu'à la sortie.

    Sans m'en rendre compte, j'étais presque passé devant elle, comme un réflexe protecteur contre cet individu plutôt malveillant. Encore un journaliste qui doit chercher à faire un papier un peu plus exclusif que les autres. Je ne sais quelle proposition indécente il vient de lui faire mais je ne suis pas sûr que ça plaise à son mari !

    Je peux encore le faire sortir vous savez.

    Une fois qu'il eut pris la bonne décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 1:26

En plus il est super gentil. Bon en fait, j'ai le fils parfait devant moi et il ne le sait pas! C'est quand même frustrant ce genre de situation. Je ne peux même pas en parler, je ne sais pas comment le dire à David, j'ai peur qu'il le prenne mal, j'ai peur qu'il m'en veuille de lui avoir encore caché quelque chose. C'est l'histoire de notre vie ça, enfin de ma vie, je suis très secrète, il y a des zones d'ombre dans ma vie que personne ne connait et qui ressortent quand je m'y attends le moins. J'ai cru Jackson mort, un jour je demanderais des explications à mon beau-père, il faut que je trouve le courage de l'affronter, ce qui n'est pas gagné, mais me dire qu'il m'a privé de mon fils toutes ses années me rend malade de rage.
Donc ce mec est un peu lourd, si peu! Je n'arrive pas à m'en débarrasser, mais mon fils vient à ma rescousse, c'est chou! Ce grand garçon ne laisse pas place aux doutes, il remballe le mec avec assurance .... je pense que je vais l'engager!


Non merci, c'est gentil, je ne savais pas comment m'en sortir. Vous feriez un excellent garde du corps à temps plein.

Lui souriant, fière.  Je lui propose même quelque chose à boire, il le mérite, il mérite une pause !

Vous accepteriez de faire quelques extras lors de mes soirées?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 1:37


    Il fini enfin par la lâcher, certains sont beaucoup plus insistants qu'ils ne le devraient et je ne sais pas toujours comment les remettre en place poliment, déjà dans les bars c'est le cas ! Mais dans un bar, il n'y a pas 36 façons de renvoyer un mec un peu lourd d'où il vient : une bonne tarte dans sa gueule et c'est fini ou une baston à l'extérieure. Je ne suis pas sûr que la violence soit une des armes de prédilections de la directrice ! Alors on va rester cool ^^

    Je vous remercie mais j'ai déjà un boulot que j'affectionne particulièrement.

    Lui souriant. Ah oui ma place au garage j'en suis plutôt très content ! J'adore les bagnoles et les motos depuis tout petit, alors je me suis intéressé à tout ce qui est mécanique et aujourd'hui je suis un genre de touche à tout dans ce domaine. James m'a fait confiance en m'employant, il n'a pas l'air de le regretter pour le moment. Je remercie Victoria pour le verre, une coupe de champagne, je ne crois pas qu'ils servent de bière ici ^^

    Oui, bien sûr. Vous savez je n'ai aucune formation dans ce domaine. Vous organisez souvent ce genre de soirée ? C'est votre domaine, ça se sent tout de suite. 

    Je discute moi même avec la boss, dans un costume hors de prix, et je me trouve même plus à l'aise que tout à l'heure !
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

avatar

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 2:39

Oui, je sais ... mécanicien. Je me renseigne toujours sur les personnes que j'engage.

Avec un sourire mesquin. Je suis la reine, j'ai le droit. J'ai su tout ce que je devais savoir par mon détective, il fait un excellent travail, je sais que je peux tout lui demander, ce que j'aimerais, c'est savoir comment mon beau-père a pu le faire disparaitre, son argent sans doute, je sais qu'avec de l'argent on peut tout avoir et à l'époque, je n'avais rien, juste mon bébé. Bébé qui est devenu grand et protecteur.

Rien que votre carrure fait illusion. Oui, assez régulièrement effectivement.

J'aimerais lui faire découvrir mon univers, ma vie tout simplement, je ne sais pas si je serais prête à répondre à ses questions sur ses origines, mais du moment que je peux le serrer contre moi comme une mère et son fils, je pense que je pourrais tout faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackson Manzonni

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   Ven 8 Aoû - 2:48


    Vous êtes... très impressionnante, vous savez ?

    Me frottant l'arrière de la tête, non mais qu'on soit clairs, elle me fait peur, et elle ferait peur à n'importe quel gars du quartier ^^ Non parce qu'elle n'en n'impose pas tellement au niveau de la carrure mais l'attitude calmerait tout le monde. Je ne suis pas du genre méchant, bien au contraire, moi j'aime que les choses se passent en paix, je suis un peu comme Alice sur ce coup là, après nous le déluge, j'évite le conflit, je ne sais jamais comment le gérer !

    Oh, ce n'est qu'une illusion alors, je ne suis pas vraiment pour la violence. Les bagarre, je serais plutôt du genre à les éviter, je suis le côté passif de nos soirées on va dire ^^

    Non parce que mes potes eux ils montent au front, y a pas de souci ! Dans le genre un peu gipsy aussi, ça part vite en cacahuète quand il y a conflit d'intérêt.

    Je crois que le défilé commence.

    Sans que la reine n'est donné son feu vert, peut-être mais nous nous retrouvons subjugués par le défilé qui se met en place tout seul. Les filles savent comment se placer, malgré les nouvelles installations lumineuses, je chamboule un peu leurs repères là les pauvres !

    Du peu que je puisse en connaitre, vous avez beaucoup de talent.

    Sincèrement, en regardant les filles défiler. Elles portent des robes qu'on peut mettre tous les jours, pas de ces grands couturiers français ou italiens qui font des trucs qu'on ne voit même pas à la gay pride ! Je ne connais pas cette femme mais une chose est sûre, elle connait la femme sous toutes ses coutures et sait mettre leurs formes très en valeur. Elle en ferait pas une pour ma copine de robe ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce fils qui n'était plus tien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce fils qui n'était plus tien
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Manoir de Victoria-
Sauter vers: