One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Et bien toi qui n'en voulais pas !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév - 21:59

Entre deux audiences, rien que ça. Il allait falloir qu'on ai une sérieuse discussion sur le boulot tous les deux, je ne voulais pas qu'elle se tue au travail alors qu'elle était enceinte. Je n'étais déjà pas chaud pour qu'elle prenne le dossier de son père mais si en plus elle devait bosser sur des affaires aussi dure en parallèle, ça n'allait pas être possible, il allait falloir qu'elle se ménage un maximum et j'allais veiller la dessus!
Elle me montra très explicitement par quoi ça commençait quand on voulait faire les bébés! Si toutes les profs apprenaient comme ça au lycée, je vous jure que les mômes comprendrait vite de quoi il en retrournait ! Ma femme se retourna pour m'embrasser ... un vrai pro ...

T'es une prof excellente!

A oui et très impliquée surtout! Mes mains sur ses hanches remontèrent sous son tee shirt jusqu'a sa poitrine pour redescendre caresser son ventre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév - 22:06


    Le boulot j'en avais besoin pour combler ce manque de confiance en moi, la réussite professionnelle me donnait l'espoir d'être quelqu'un qui en vaille le coup. Alors oui c'est très con, mais j'étais aussi très jeune. Hors de question de me retirer le boulot, je travaillerais de la maison si il fallait mais non seulement je ne pourrais plus fumer en paix, ni boire de café, ou d'alcool, alors au moins le boulot quoi ! Manquerait plus qu'il me pique une crise pour les ondes téléphoniques... Il en serait capable ! Je vais filtrer ses lectures moi, ça va pas trainer !

    T'es plutôt bon élève...

    Je le laissais me caresser, je n'allais pas reculer en si bon chemin si? Dos au bar, je me laissais aller à lui, il passait sur ma poitrine avant de descendre sur mon ventre ce qui ne fit que contracter mes abdos. Je retira mon top avant de le laisser tomber par terre. Passant à mon tour mes bras autour de son corps, dans son dos pour descendre sur ses fesses, tout en l'embrassant. Tendrement pour commencer, puis amoureusement ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév - 23:38

J'allais les bouffer les livres sur la grossesses ! Je n'y connaissais rien mais je comptais bien devenir un pro pour épauler ma femme un maximum. Je voulais savoir ce qui était bon pour les femmes enceinte ou ce qui ne l'était pas .... comme la cigarette! Pas question qu'elle en touche une pendant la grossesse, pas plus que du café. J'allais la ménager au maximum pour que la grossesse se passe sous les meilleurs hospice! A oui et j'allais faire le stock de chocolat ... les femmes enceinte mangent beaucoup de chocolat j'ai entendu dire. Enfin je verrais ce dont elle aurait envie au moment venu ... pour l'instant je comprenais très bien ce qu'elle voulait et je pouvais répondre à sa demande! Pas étonnant que je sois un si bon élève avec une prof comme elle! Je la colla un peu plus contre le plan de travail , mes mains se ballandant sur son corps alors qu'elle retirait son haut. Sentir ses caresses me rendait fou, vraiment ^^ Je dégrapha son soutient gorge embrassant sa poitrine après avoir enlever mon tee shirt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeMer 24 Fév - 23:46


    Je connaissais James, je sais qu'il serait un mari merveilleux avant d'être un papa exemplaire. Il me ferait prendre 20 kg, serait hyper voir trop vigilent et j'allais devoir rendre des comptes sur ma journée tous les soirs. Sans oublier qu'il saturerait ma messagerie, et ma boite mail quand il partirait en déplacement. Mais ça je m'en doutais hein, je gèrerais sur le moment. Comme lui !
    J'étais heureuse de le voir si... Epanoui d'un coup !
    Je le laissa m'embrasser, il avait cette façon de faire qui me rendait dingue. Il n'y avait plus d'espace entre lui et moi, ni entre moi et le bar. J'allais finir là haut moi ça n'allait pas trainer ! Et dire que j'avais envie de pleurer toute la journée... James était l'amant idéal, le mari aussi.
    Je l'embrassa sur son torse une fois qu'il en eu fini avec ma poitrine. Mais il reprit. Et je me cambra sous l'intensité de ses baisers. Il y allait fort, vraiment. En plus j'avais l'impression qu'avec la grossesse les sens étaient décuplés. Je déboutonna son pantalon avant de passer ma main entre ses fesses et son caleçon. Pour remonter dans sa nuque et approcher son visage du mien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Fév - 0:55

La sa y est j'étais en route! Juliette avait le don de me faire monter au crénau sans aucun effort. Elle avait l'art et la manière de faire avec moi, sa façon de me toucher, de m'embrasser, rien que son regard me rendait fou ! Je l'embrassa de plus belle alors qu'elle déboutonnait mon pantalon que je fis glisser sans attendre, elle y allait fort quand même ^^ Je la souleva pour l'asseoir sur le comptoir du bar, caressant ses cuisse en l'embrassant sur le ventre amoureusement pour remonter tendrement sur ses lèvres, glissant ma main dans ses cheveux.
J'avais envie d'elle ... bon si on va part la j'avais toujours envie d'elle, mais la c'était puissant! Je déboutonna son pantalon pour le faire glisser à terre embrassant ses longues jambes ... Pff j'avais très chaud d'un coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Fév - 1:02


    Whah, whah, whah, ça partait en cacahuète grave là ! James et moi étions toujours d'accord en ce qui concernait nos ébats amoureux. Nous étions très complices sur tous les points, mais notre point fort était de savoir prédire les envies de l'autre, de les devancer et de les encourager. Je savais pertinement que c'était l'homme de ma vie et que ce serait le père de mes enfants, alors autant de se donner les moyens de ses ambitions et rendre notre vie pimentée !
    Je me laissais aller à ses baisers, surtout que dans notre cas, nous étions seuls pour le moment, on avait donc tout le loisir d'en profiter, et ça au moins ce n'était pas banni par le fait d'être enceinte.
    Il m'installa sur le bar pour carresser mes cuisses, grand grand point faible là chéri ! Et il le savait. Je ne controlais plus grand chose quand il commençait de cette façon. Je soupirais de plaisir en caressant son torse. Agrippant ses lèvres de façon fiévreuse. Pratiquement nue, je me laissa aller à lui, une jambe de chaque côté de ses hanches. Mes bras autour de son cou et mon regard brulant de désir.

    Fais moi l'amour James...

    Murmurais je à son oreille. Mais je pense que le message était passé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Fév - 1:37

A oui la pour être clair le message était des plus limpide et ça tombait bien parce que moi aussi j'avais envie d'elle comme c'était même pa permis! Il fallait en profiter maintenant parce que quand on aurait le petit, il allait falloir qu'on fasse gaffe à ne pas se faire gaoler, les gosses se réveillent souvent en plein milieu de la nuit et je n'avais pas envie qu'il rentre en plein de la nuit pendant que sa mère et moi étions en train de nuit amuser! Donc la cuisine et tous les endroits fréquentés par le petit bout srait proscrit de nos ébats alors autant en profitait maintenant!
Je lui enleva ce qui restait sur elle pour avant de tirer ses jambes vers moi et de m'approcher d'elle tout en l'embrassant dans le cou. J'avais chaud et entre deux baisers passionnés, nos corps enlacés finirent par ne faire qu'un. Je soupirais de plaisir, glissant mes mains sur ses hanches puis sur ses cuisses avant de l'embrasser passionnément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeJeu 25 Fév - 1:46


    Avec le petit bout, nous devrions nous imposer une discipline. Et je ne serait surement pas du genre à le faire garder par tout le monde, pour être tranquille. Etant donné qu'en semaine il me serait difficile de le voir. Je voulais être une maman exemplaire. Alors oui je le prêterais surement de temps en temps, mais pas tout le temps ! Il faudrait me travailler au corps, moi je vous le dis.
    James savait comment s'y prendre, et il n'en fallu pas plus pour que nous nous laissions tenter au plaisir de la chair. Mon souffle saccadé venait s'écraser doucement contre son cou. Tandis que ses mains me faisaient frissonner au plus haut point. Il n'avait pas sa réputation de play boy pour rien le garçon ! Il avait de la pratique. Depuis 8 ans exclusivement avec moi, du moins j'espérais, mais il n'était pas en reste.
    Mes ongles s'enfonçant dans le dos musclé de James, je passais mes mains sur ses muscles dans l'espoir de le serrer un peu plus contre moi et de lui faire passer le message implicite qu'il n'avait rien à changer. Et surtout qu'il ne s'arrête pas. Nos lèvres s'entrechoquaient. Nous étions en symbiose totale. Lui et moi n'étions qu'un, dans tous les sens du terme. Et je murmurais son prénom au creux de son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeVen 26 Fév - 1:07

Il y a quelques années de ça, j'étais du genre play boy de ses dames. Une fille chaque soir pour m'amuser et surtout fatter mon égo. je savais que je plaisais, je n'étais pas dupe et je prenais même le luxe de choisir les filles avec qui je voulais passer la nuit. J'étais très populaire au lycée, le genre de garçon que tout le monde regarde et qui en joue pour s'amuser. c'était vraiment un jeu pour moi, je ne me prenais pas du tout au sérieu, je voulais rigoler avec ma bane de potes, me comporter comme un ado attarder. Et puis j'avais rencontré Juliette et elle m'avait complètement fait changer d'optique. Tout le monde avait du mal à croire que je reste avec elle sans aller voir ailleurs, mais je n'en avais simplement pas besoin. Au début, elle avait résister alors je l'avais voulu d'autant plus et puis cette posséssion c'était transformé en besoin. J'avais besoin d'elle plus que de n'importe qui dans ma vie et ça, mes avait eu du mal à l'accepter. Je sortais beaucoup moins, je ne voulais qu'elle c'est tout!
Et je ne le regrettais pas. Nous étions sur la même longueur d'onde, autant mentalement que physiquement, nous étions complémentaire et ça se voyais d'autant plus dans des moments comme celui la. Nous étions en osmose totale. Faisant glisser mes mains sur ses fesses, j'intensifia mes mouvement en soupirant de plaisir alors qu'elle murmurait mon prénom à mon oreille. Je l'embrassa passionnément, sensuellement en sentant ses ongles dans mon dos. Dieu que j'aimais cette femme!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeVen 26 Fév - 1:21


    James avait ramé pour m'avoir, et après c'était moi qui ramait pour le garder ! Je connaissais son passé de flambeur et surtout son passé de Dom Juan. Alors quand nous nous étions mis en couple, ce que je redoutais était de devoir jouer les filles potiches comme les autres, et passer dans son lit, chose à laquelle je n'étais pas encore prête. Mais il avait attendu, patienté de nombreux mois. Je ne pouvais pas lui trouver plus belle preuve d'amour. Ses amis et moi n'étions pas super potes... A part un ou deux, les rares exception neuronales on va dire ^^
    Mais quand nous avions découvert le sexe tous les deux on avait compris que la relation platonique ne pouvais pas marcher. Mon corps tout entier hurlait le sien. Surtout dans des moments comme ceux du présent.
    Au début il était attentif, doux, et quand nous avions eu notre indépendance, commencé à entrer dans l'âge adulte, on s'en était donné à coeur joie !
    Nous nétions plus des enfants et moi j'avais besoin de lui plaire, tout simplement. Comme maintenant. J'étais extrêmement engagée dans ma relation avec James, bien que nous soyons jeunes. Un bébé, un appartement, un mariage, un job stable chacun. La roue du destin ne semblait pas prête de tourner !
    M'accrochant à lui pour puiser le plaisir au maximum, je porta ses mains à ma poitrine, en nage, avant de reprendre mon souffle comme je le pouvais, raffolant toujours un peu plus de ses baisers, de ses mains sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Fév - 0:45

Juliette était la femme de ma vie je l'avais su dès que j'avais commenncé à la connaitre. Elle m'avait apporté la stabilité dont j'avais besoin et ce n'étais pas rien! J'avais totalement changé de vie à son contact, je m'étais rangé, j'avais une vie d'adulte ... ou presque. J'avais un job, un appart, une femme et bientôt un bébé. J'allais sérieusement devoir murir avec un bébé à charge, mais j'avais 9 mois pour m'y faire!
Notre étreinte était des plus passionnée, comme toujours. On était sur la même longueur d'onde question sexe et ceux depuis toujours. J'avais été patient au début de notre relation, c'était tout à fait normal d'aller au rythme de Juliette pour moi, je n'avais pas voulu lui mettre la pression. Nous étions dans une osmose parfaite. J'étais essouflé quand arriva notre dernière étreinte, je soupira son prénom à son oreille avant de la poser mon front contre son front, épuisé mais heureux et comblé ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Fév - 1:15


    La journée ava rès mal commencé mais la soirée superbement bien finie grace à James. Je lui devais beaucoup ujourd'hui, a commencer par sa patience, énorme, à l'instar d'Aaron, ce qui forcément forçait le respect. Mon beau père était mon modèle de patience, celui de tout le monde d'ailleurs.
    Notre étreint prit fin au bout d'efforts intenses, j'étais essouflée mais heureuse et comblée, une fois de plus grâce à mon mari. Qu'est ce que j'en étais dingue !
    Il avait accepté cette histoire de bébé sans broncher. Et je lui en étais plus que reconnaissante, il était ma vie, et sans lui je ne voyais pas l'intérêt de devenir mère.
    Essoufflée, en nage, je posa mon front contre le sien, tout sourire, épuisée.

    Je t'aime...

    L'entendre murmurer mon prénom dans le dernier souffle de notre étreinte m'avait toujours encouragé dans le fait que je sois la femme de sa vie.
    Je passa mes mains sur ses épaules avant de poser ma tête dans son cou. Pour reprendre mon souffle. Une fois fait, je déposa un baiser à l'endroit où je venais de poser ma tête et enfila sa chemise à lui. Pour m'allumer une cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Fév - 3:18

Notre amour était plus fort que tout et je le savais depuis toujours. Si je n'avais pas été aussi amoureux d'elle étant gamin, j'aurais écouté mes potes qui me disaient qu'elle n'était pas faite pour moi ou j'aurais très bien pu aller voir ailleur lorsque je partais sur des affaires dans d'autres pays, mais non, je n'en avais aucune envie. Juliette m'apportait tout ce dont j'avais besoin, elle était mon équilibre et sans elle, la vie aurait un gout amer.
La gardant dans mes bras je ne pu m'empecher de sourir quand elle m'embrassa sur le front comme un gosse, j'adorais ça et elle le savait. Je caressa son dos quelques instant avant qu'elle ne file ... pour s'allumer une clope!!

Ça tu oublies chérie !

Alors la mais même pas en rêve, elle fumerait en étant enceinte ! J'alla vers elle pour lui prendre l'objet de la discorde! pas clope, pas d'alcool, pas d'effort et autant de chocolat qu'elle voudrait c'est un bon compromis non ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Fév - 3:27


    Ma façon implicite à moi de lui faire savoir que son côté gamin me plaisait, c'est celui qui me manquait depuis toute petite en fin de compte. Moi j'incarnais les responsabilités et la maturité, ce qui pouvait avoir son charme quand je portais un de ces petits tailleurs italiens achetés sur Milan lors de notre voyage annuel. Ou bien encore la lingerie qu'il me rammenait en rentrant de voyage.
    Lui était le côté magique, un peu coloré aussi, l'âme d'enfant de notre couple. Peter Pan, il aurait mérité que je l'appelle comme ça au lieu de chéri tient ! Ou casse couilles, au choix, surtout quand il vint me prendre ma cigarette.

    Hey mais James qu'est-ce-que tu fais là?

    Comme si ma cigarette était en verre et risquait à tout moment de se briser, je le suivait dans l'appartement pour la récupérer. Ah non pas la guerre au tabac ! J'ai envie de fumer, une petite, de temps en temps, pas plus de 3 par jours c'est juré ! Sortant mon air attendrissant.

    Chéri, s'il te plait... J'en fume que la moitié, promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Fév - 3:45

Je tatona par terre pour trouver mon pantalon .. mon jean, je passais ma vie en jean de toute façon, c'était très pratique, sexy quand on le portait bien et passe partout! C'est ce don javais besoin dans mon boulot, de pouvoir me faufiler dans la masse pour avoir le scoop que je voulais et s'habillait en monsieur tout le monde était le melleur moyen de ne pas se faire repérer par la concurence.
Qu'est ce que je faisais ?! Je partais faire le tour de l'appart avec sa cigarette à la main ! MAis ou est ce qu'elle avait foutu les cendrier ?! Elle rangeait tellement tout que je ne retrouvais jamais rien!

Tu ne veux pas que je te serve un demi aussi ?! t'es enceinte bébé ...

Je détestais la voir prendre cet air suppliant, mais je ne voulais pas que mon gosse naisse dépendend à la nicotine, ni à la caféine, pas plus qu'a l'alcool ... mais ça c'était pas un problème, elle détestait les alcool fort! Je la regarda très sérieu ... et ses yeux de chien battu ne m'attendriraient pas ... normalement..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Fév - 3:53


    James était juste fantasmagorique en jean, et il le savait, une chemise blanche et un gilet garçon de café avaient le don de me rendre dingue, de lui, de tout en fait. Mais Juliette va falloir que tu te calmes là. Parce que si tu te laisses dépasser par tes hormones maintenant, à la fin de la grossesse tu le coinces dans un coin ! Chose qu'il apprécierait à coups sur.
    Je ne souhaitais pas vraiment arrêter de fumer, limiter pour le bébé bien sur, mais combien de femmes enceintes continuaient à fumer? Et leurs bébés étaient en parfaite santé.
    Je redoubla mes yeux suppliants, avant de lui prendre sa main libre. Mais j'eu beau véifier, il laissait la clope tellement en l'air que je ne pouvais pas l'attraper ! L'enfoiré !

    Ecoute chéri on va faire un deal. Je tire un trait sur tout ce que tu veux hormis le boulot, et tu me laisses une marge d'erreur de trois cigarettes par jour. C'est rien du tout !
    S'il te plait chéri... mon amour...

    Quelle comédienne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Fév - 23:53

Ma femme était très persuasive quand elle le voulait, en même temps, je ne pouvais rien lui refuser. je l'aimais trop, je voulais la gatée et dès que j'en avais l'occasion je lui offrait des cadeaux, lui apportait le petit déjeuné au lit, lui offrait des fleurs... des petites attentions qui lui prouvait jour après jour que je l'aimais plus que tout. J'avais l'impression que mon amour pour elle, grandissait au fur et à mesure des années.
Je gardais la cigarette en l'air pour ne pas qu'elle puisse l'attraper. Elle était grande mais quand même pas assez et j'avais ce sourire en coin victorieux d'ado attardé qui était fier de lui!

Deux par jours maximum .... trois les jours de grand stress c'est à prendre ou à laisser!

Je la regarda attendant sa réponse avec impatience. Elle était dure en affaire, mais moi aussi ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitimeDim 28 Fév - 0:04


    James était l'homme parfait. Il me couvrait de cadeaux dès qu'il en avait l'occasion, sous n'importe quel prétexte. Et ça me mettait souvent mal à l'aise. Mais j'avais appris à faire avec, après tout ça lui faisait plaisir aussi. Au début je pensais que c'était parce qu'il me trompait, il avait liquidé sa première paye en cadeaux pour moi. Je vous dit pas comment j'avais cogité suite à ça ! Mais il avait su trouver les mots, et m'avait envoyé en pleine figure que mon manque de confiance en moi commençait à devenir casse bonbons pour lui aussi !

    Deux. Vendu. T'es redoutable en affaires. Un vrai requin !

    Je me mis à rire avant de lui reprendre la cigarette délicatement des mains pour faire tomber la cendre dans le cendrier et tirer une latte. L'embrasser après en posant une main sur son torse.

    Faut que je vois ma mère demain. Ca t'ennui pas que je t'accompagnes pas au foot?

    Oui, Mr avait ses exigeances...
    Il me confirma que non, je pu ensuite aller prendre une douche digne de ce nom.

    FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Et bien toi qui n'en voulais pas !   Et bien toi qui n'en voulais pas ! - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Et bien toi qui n'en voulais pas !
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les BD qu'elles sont bien
» Les films qu'ils sont bien
» Mission 6 : Rira bien qui rira le dernier !
» J'aimerais bien qu'on fasse un film sur...
» [Fan-Fictions] Comment bien écrire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Appartement de Juliette et James-
Sauter vers: