One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On ne choisi pas sa famille !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 17:26


    Suite à ma dispute avec Erika, et ce n'était pas la première de la journée, j'avais filé dans le garage pour enfiler mon casque, mon blouson de moto et filer sur le port avec ma moto. Ca me faisait du bien de pouvoir prendre l'air de temps en temps toute seule. Enfin surtout sans elle et sans qu'on me fasse la morale. Paquet de cigarette dans la poche intérieure.
    Je gara ma moto là où je pu, et en descendit, casque à la main, j'ouvris mon blouson en cuir, pour en retirer mon paquet de clopes. J'en glissa une entre mes lèvres avant de l'allumer, et de longer le port à pied, les cheveux dans le vent, qui m'empêchaient de penser. Au moins ça ! Je marchais tête baissée, la cigarette entre deux doigts, je ne savais pas trop où j'allais ni où je dormirais ce soir, peut être que je retournerais dormir chez Alana, ce qui se faisait de plus en plus régulier. Au moins j'avais un point de chute.
    Au bout d'une heure, je m'assis sur un des blocs de pierre, pour regarder les aléas des vagues, puis des bateaux, les yacht qui allaient et venaient.
    Je ralluma une cigarette. Croisant les jambes en perdant mon regard au loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 18:27

Sympa la soirée! Je commençais à avoir l'habitude. J'avais essayer de calmer le jeu avec Cameron, mais elle n'en faisais toujours qu'a sa tête, ça aussi j'en avais l'habitude, il fallait juste attendre qu'elle se calme. Mais la ça avait été loin, Erika en avait vraiment marre et je pouvais la comprendre, d'autant qu'elle n'avait pas la petience de papa! Erika aussi avait filer et papa à sa suite en me demandant de faire attention aux petites. J'avais de la peine pour elles, Erika et papa n'était pas souvent la et quand on pouvait passer un moment en famille ça partait en sucette. Chelsea vint se mettre sur mes genoux, son pouce à la bouche. Elle avait huit ans et n'arrivait pas à se débarrasser de cette manie. Personne n'avait plus faim et Clara commença à débarrasser la table. Alors que Logan avait toujours son baladeur sur les oreilles, je lui enleva un écouteur pour qu'il entende ce que j'avais à lui dire!

Tu peux t'occuper des petites ? Je vais chercher Cam..

Chelsea passa de mes genoux au sien et mon frère lui colla un écouteur dans l'oreille pour qu'elle profite de sa musique de dingue! SOn crénau c'était le hard rock et la petite semblait amusée par es boum boum de la batterie. Je pris ma veste et mon sac et fila à la voiture. Je savais très bien ou trouver ma soeur. Quand ça n'allait pas, elle filait sur le port, je ne ais pas pourquoi cet endroit l'avait toujours calmée. J'y arriva en dix minutes et gara ma mini cooper en face d'un petite restau. J'aperçut ma soeur assise au bout de la jetée, toute seule. Je la connaissais par coeur. J'arriva doucement à côté d'elle et passa ma main sur ses cheveux avant de m'assoir à côté d'elle!

Sa va mieu ?

En gros " Tu t'es calmée, on peut discuter?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 18:39


    Rester seule m'avait toujours calmé, mais rapidement il me fallait trouver un point de chute où retrouver du monde. Le squatt de mes potes, ils ne vivaient qu'au travers de la musique et avaient une villa pour eux tous seuls, payés par leurs parents. Ils vivaient là bas tous ensemble, qu'est ce que je pouvais les envier ! Enfin bref, prendreun moment pour moi ne pourrait pas me faire de mal. Je n'arrivais pas à trouver de lien entre Erika et mon père enfin en tout cas pour l'éducations, leurs principes étaient opposés ! Je ne comprenais pas non plus le fait qu'elle s'entête à me calculer, qu'elle m'oublie, on s'en portera mieux.
    Alice fut la première sur les lieux, et quand elle arriva derrière moi pour passer sa main dans mes cheveux je ne fus pas surprise. Elle avait toujours été très douce, et surtout très protectrice. J'adorais ma soeur pour ça. Ce serait peut être finalement plus elle qui aurait le rôle de mère avec moi. Elle me comprenait, enfin du moins tentait de me suivre, on vivait la même chose après tout.
    Je tirais une nouvelle fois sur ma cigarette et baissait la tête.

    Non.

    J'étais encore à bout de nerfs et envie de frapper dans tout ce qui bougeait, mais je ne pouvais pas faire ça, un minimum de correction. J'étais violente, mais je frappais sur les objets, jamais je ne pourrais frapper mon père, mes frères et soeurs ou encore Erika. C'était une limite que je refusais de franchir. Par respect pour mon père mais aussi pour Chelsea et Clara.

    Rassure moi, c'est pas moi qui foire tout le temps? Des fois ça vient aussi d'elle non?

    J'étais en train de réfléchir à me faire enfermer, ça foutrait la paix à tout le monde ! Si ma mère était là, j'irais vivre avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 19:52

Je savais que ma soeur ne resterais pas longtemps. Ça allait cinq minute, le temps qu'elle se calme ensuite il lui fallait du monde. J'avais l'impression qu'elle avait simplement peur d'être abandonné à nouveau. Elle ne s'était jamais remise de la disparition de ma mère et j'étais persuadée que si elle était toujours avec nous, Cameron ne s'en porterais que mieu. Mais la réalité était tout autre, maintenant c'est avec Erika que papa vivait, et il en était très heureux, pour moi ça suffisait à m'aller, d'autant qu'elle était loin d'etre du genre désagréable. Je m'entendais très bien avec elle, je la trouvais sympa et drôle. J'aodrais parler avec elle, en fait elle avait été mon repère féminin avec mes tantes et heuresuement pour moi qu'elle était la au quotidien parce que mon père faisait ce qu'il pouvait mais pour les questions féminine, il pouvait repasser! Je n'aurais pas été lui parler de mes chagrins d'amour, même si j'étais sur qu'il m'écouterais, mais pour ça je préférais me tourner vers Erika.

Eteind ça s'il te plait...

J'avais horreur qu'elle fume ... surtout quand elle était à côté de moi! Si elle voulait se pourrir les poumons qu'elle le fasse de toute façon je ne pourrais pas l'en empêcher mais pas quand j'étais la !

Vous avez des tords toutes les deux. J'avoue qu'elle est peut être un peu autoritaire, mais si tu ne faisais pas d'une religion le fait de te braquer dès qu'elle te dis quelques chose sa aiderait tu ne crois pas ?

Je n'étais pas du genre à me prendre la tête, j'évitais les conflits si ça ne me semblait pas necessaire et la si Cameron y mettais un peu du sien ça pourrait beaucoup mieu se passer. Mais ma soeur était comme elle était et on la prenait comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 20:04


    La cigarette, le combat permanant de ma soeur et moi. Elle détestait que je fume, encore plus devant elle. Pourtant je ne m'en cachais plus. Au début c'était pour faire comme les garçons, mais têtue comme je suis, j'avais fini par y mettre un doigt dedans et maintenant j'étais accro. Je ne fumais pas beaucoup, un paquet pouvait me faire la semaine. Mais quand j'étais contrariée comme ce soir. Ca allait bon train ! C'est surtout en ce genre de période. Les fêtes de Noel, ça m'avait toujours foutu le cafard, d'autant plus que maman me manquait plus que de raison. Et ça tout le monde le savait mais je refusais de l'avouer. Peut être parce qu'il était hors de question pour moi de me montrer faible.
    Alors je pris sur moi, tira une dernière latte et écrasa ma cigarette en soufflant la fumée en sens contraire d'Alice. Je respectais le fait qu'elle ne veuille pas s'intoxiquer. C'est un début !

    Le problème Alice, c'est qu'elle n'a rien à me dire, c'est pas maman. C'est à papa de redresser la barre, il ne le fait pas, il doit avoir ses raisons, point barre. Je n'irais pas lui dire comment éduquer Chelsea et Clara, alors elle ne se mêle pas de mon éducation OK.

    Je croisais les bras, nerveuse, en colère, un peu anxieuse aussi pour la situation de mon père ce soir, il allait en prendre pour son grade à cause de moi. Et je ne trouvais pas ça juste. J'avais juste envie de me retrouver avec de la musique à fond des boites et m'endormir à côtés des baffles.
    Peut être que j'irais faire un tour au squatt, je ne sais pas.

    Tu me dépose chez Alana?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 20:33

Cameron et moi avions toujours été très proche, je l'étais aussi avec Logan mais c'était dfférent. Cameron avait toujours été ma poupée, étant petite je la protégeais beaucoup, je couvrais ses bêtises aussi .. enfin ça je le faisais toujours pour éviter les crises d'Erika. Si elle voyait son carnet d'absence elle prendrait peur et papa aussi d'ailleurs!

Je crois que papa c'est fait une raison, les seuls fois ou il t'a puni tu lui as fait la gueule pendant une semaine et ça il supporte pas. Erika elle, elle s'en fou; Je sais que tu ne me croira pas mais elle fait ça pour ton bien Cam. Tu sais elle ne veut pas remplacer maman, elle veut juste avoir sa place à elle.

J'aimerais juste que ma soeur lui laisse une chance de le faire. Ce que j'avais peur c'est qu'au bout d'un moment elle en ai vraiment marre et qu'elle décide de partir avec les petites en laissant papa. Je ne voulais pas le voir malheureux, ça me rendrait dingue. Et puis je n'avais pas envi d'être séparé de mes soeur et d'Erika. J'adorais notre grande famille!

Cam je sais que maman te manque. Pourquoi tu ne veux pas en parler?

Elle ne disait jamais rien à ce sujet mais je savais qu'elle souffrait de la disparition de notre mère. On ne savait pas ce qu'elle était devenue et moi j'avais préféré la croire morte plutôt que penser qu'elle ai pu nous abandonner. J'avais fait mon deuil, sans doute pour ça que j'acceptais beaucoup plus facilement Erika que ma soeur!

Tu ne veux pas rentrer à la maison ? Je pense qu'elle te laissera tranquille et papa serait content que tu rentres. Il s'inquiète.

Je recommença a passer ma main dans ses cheveux. Je n'étais pas du genre à étaler mes sentiments, mais elle savait ce qu je ressentais, tout mes petits gestes équivalait à des "Je t'aime".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 20:43


    Sa place a elle est surement dans la vie de papa, mais pas dans la mienne. Il couche avec très bien, mais il m'emmerde pas avec ses histoires.

    J'étais très dure. Mais en même temps cette théorie n'était pas si con que ça. Il avait son boulot dans sa vie, et est ce que ses collègues faisaient parti de la mienne? Non hein. Bah là pareil. Je n'avais rien contre le fait qu'il soit heureux avec elle, au contraire, mais qu'il ne me demande pas de l'être moi aussi. C'était une place pas tout à fait vide ni totalement occupée qu'elle prenait. Et ça je n'appréciais pas du tout. Je ne savais pas faire la part des choses, je crois que mon problème vient de là. En même temps je ne suis pas objective pour deux sous.

    Y a rien à dire sur le sujet OK !

    J'étais toujours sur les nerfs comme ça quand on me parlait de ma mère. Je refusais qu'on dise quoi que ce soit de mal sur elle. Elle m'avait mise au monde, papa en était dingue, et Alana avait perdu sa meilleure amie. Alors qu'on ne vienne pas lui casser du sucre sur le dos maintenant.
    En fait j'avais envie d'en parler, j'en mourrais d'envie, qu'on me raconte comment elle était, ce qu'elle aimait, ce qu'elle faisait pour nous endormir par exemple, quelle relation on avait avec elle.

    Non, je vais faire un tour au squatt. C'est la seule chose qui me vide la tête.

    La musique ! Et ça tout le monde le savais. Les solos de batterie que je me tapais dans le garage, quand ce n'était pas Logan, et puis les heures passées avec ma guitare entre les mains. Quand on partait en vacances, on prenait souvent une villa, et de temps en temps il y avait un piano, je pouvais passer des heures derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 22:45

Cam ... Tu crois pas que tu pourrais faire un effort ne serait ce que pour papa.

Je n'aimais pas quand elle parlait comme ça. Il fallait vraiment qu'elle prenne conscience qu'Erika risquait de se barrer si ça continuait comme ça et si sa arrivait , papa serait malheureux et ça je savais qu'elle ne le voulais pas, pas plus que moi. Papa avait trouvé un équilibre avec Erika, comme tout le monde dans la famille. Je pensais aux deux petites aussi, si ils se séparaient , elles ne verraient pas leur père autant qu'elles le devraient. Quand papa et Erika se prenait la tête c'était la plus part du temps pour Cameron, alors ma soeur ça ne lui posait pas de problème vu qu'elle était de nouveau au centre de l'attention, mais moi ça m'énervait car tout pourrait mieu se passait si elle le voulait bien. Je ne lui en voulais pas, elle était comme ça et on ne la changerait pas, mais parfois j'aimerais savoir ce qui lui passait par la tête.

Biensure qu'il y a des choses à dire et c'est pas en gardant tout pour toi que sa va s'arranger Cam. Tu penses qu'elle est toujours vivante .. ok dans ce cas elle nous a abandonner tu t'en rend compte ?

J'étais posée, calme, mais têtue quand je m'y mettais aussi. Si je ne la poussait pas , elle n'en parlerait pas et pourtant c'était la meilleure chose à faire. Moi j'avais les idées claires la dessus pas elle.

Tu vas pas passé la nuit la bas ? Appel moi je viendrais te chercher quand tu veux rentrer .

J'étais aussi flippée que papa, surtout que je connaissais Cameron, ele n'avait pas de limite quand elle était dans un tel état de nerf! Je n'aimais pas trop qu'elle traine avec cette bande qui était plus agée qu'elle, mais je ne pouvais pas l'en empêcher alors je faisais en sorte d'avoir un oeil sur elle sans être trop collante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 23:02


    J'en fais tous les jours des efforts, il n'y aurait que moi je plaquerais tout et je partirais en tournée et enregistrer un album avec le groupe, ils en produise des tas en Europe. Je n'attend que ça.

    Me barrer, je le menaçais souvent, mais je ne sais pas si j'en aurais été capable, mon père était mon point de repère le plus précieux et sans lui et son approbation je n'étais pas grand chose. Ma musique je ne la jouais pas devant la famille, peut être parce que j'avais peur de ne pas être prise au sérieux. Tout le monde avait du m'entendre mais restait discret, par respect peut être. En tout cas si j'avais ne serais ce que l'avis de mon père et qu'il s'avérait bon, je fonçerais dans cette voix là.

    Je peux pas parler de maman, j'ai pas le courage OK.

    Je me mis en boule sur mon bloc de pierre, en ramenant mes jambes à moi en les entourant de mes bras, me balançant d'avant en arrière. Je pouvais faire très enfant quand je m'y mettait. Je retenais surtout mes larmes. Il n'était pas question que je montre la moindre faille. Cette putain de fierté.

    Elle ne nous a pas abandonné, elle n'a peut être pas eu le choix. On voit ça partout dans les films.

    Je me raccrochais à des petites choses insignifiantes, mais je ne voyais plus beaucoup d'espoir. Ni en mes frères et soeur, ni en ma famille... Alors je faisais ce que je pouvais. Mais je ne lacherais rien. On venait bien de quelque part non? Et bien j'avais besoin de comprendre ça pour savoir où j'allais.

    La soirée finira quand tu te lèveras, t'en fais pas pour moi. J'me rattraperais dans l'après midi. Sors, tu devrais voir tes potes, ça te ferait du bien, surtout ça te changerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Dim 3 Jan - 23:54

Fuir ce n'est pas une solution .

Mais c'était parfois beaucoup plus facile que d'affronter la vérité, je savais de quoi je parlais. Moi c'était avec les hommes, dès que sa devenais trop sérieux je fuyais sans laisser d'adresse, juste un mot ou un message, mais ça n'alait pas plus loin. Il falait vraiment que je travail la dessus, mes histoires ne duraient jamais, je préférais partir à la première difficulté de peur qu'on me quitte. Un psy aurait fait le rapprochement avec la disparition de ma mère, mais je ne voulais pas y croire.

Ok ma puce .. excuse moi..

Je ne voulais pas la rendre plus malheureuse qu'elle ne l'était déjà, la voir se recroqueviller comme ça me fit mal au coeur et je ne pu m'empêcher de la prendre dans mes bras appuyant sa tête contre mon épaule pour qu'elle se sente moin seule. Elle était parfois un peu naïve, pas étonnant, elle n'avait que dix ans et passait une mauvaise période. J'étais beaucoup plus réaliste en ce qui concernait ma mère soit elle était morte, soit elle nous avait abandonnée ce que je trouvais ignoble, mais je pense aussi qu'on a toujours le choix. Je ne voulais parler de ça maintenant au risque de rendre ma soeur encore plus triste, je me contenta de la serrer dans mes bras.

Cameron ... tu peux pleurer tu sais..

Je ne me souvenais pas avoir déjà vu ma soeur pleurer, du moin pas depuis qu'elle était toute petite. A côté j'étais une vrai fontaine!

Mes potes je les vois à la fac. Je te propose un truc, on va boire un verre toutes les deux, histoire de papoter un peu et ensuite si tu veux toujours aller voir tes potes je t'y dépose sa te va ?

Plutôt concilliante comme fille!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 0:06


    La preuve que si. Si maman a réellement fui, elle a pas eu à nous supporter pendant 15 ans.

    J'étais cynique. Mais elle me connaissais quand j'avais mal jétais impulsive, et excécrable. Ce qui ne m'autorisait pas pour autant à manquer de respect, je n'avais pas le droit mais prenait le gauche.
    Elle s'excusa bien vite avant de me prendre dans ses bras, elle avait une de ces patiences ! Moi je dis bravo. Je m'incline sincèrement. J'avais moi mêem du mal à me supporter alors imaginez un peu le bordel ! Mais Alice comprenait beaucoup de choses, je n'avais jamais eu à lui prouver les choses par A + B pour lui faire comprendre ce que je ressentais. Un peu comme papa, il ne parlait pas beaucoup mais il savait tout.

    Non, je peux pas Alice. Parce que si je commence je m'arrête pas...

    Je me resserais contre moi même et prit une grande inspiration en essuyant délicatement une larme sous mon oeil, je reniflais et tournait la tête, inutile de vous dire que je ne craquerais pas plus. Je prenais sur moi, ça allait aller. Pas de raison !

    Têtue hein? Va pour un verre.

    Un léger sourire et je me relevais, casque au bras, ma veste en cuir sur le dos, la capuche de mon sweet retombant dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 0:52

Ne dis pas ça . Je préfèrerais la savoir morte plutôt qu'apprendre qu'elle nous a abandonner. Je comprends pas que tu sois si dure avec Erika alors que tu serais prête à pardonner à maman de nous avoir laissé...

Je me demandais parfois si elle ne pourrissait pas la ie d'rika par principe en fait! Je savais qu'elle voudrait avoir notre mère près d'elle, mais si elle revenait après nous avoir anbandonné, qui sait si elle ne recommencerait pas! De toute façon les spéculations ne servaient à rien, si elle avait du revenir, il y a longtemps que ça serait fait.

Elle était très forte , sans doute un peu trop à mon gout. J'aimerais qu'elle se laisse aller, qu'elle voit la sensation que ça fait. Certain dise que pleurer ne fait pas avancer les choses, non ils ont raison, mais ça soulage grandement! Et si ma soeur pouvait evacuer sa rage par des larmes plutpot que sur les murs de la maison il y en a pas mal que sa arrangerait !

Je suis pas ta soeur pour rien ! Allez viens.

Je passa mon bras autour de son épaule. Elle était pus grande que moi et pourtant je portais des talons !! Ça m'enervait ça ! Ma soeur pris son casque, son manteau et on se dirigea vers un petit bar sur le port ou il n'y avais pas trop de monde. On s'intalla à une table à l'interieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 9:54


    Erika et maman sont deux personnes différentes OK ? Maman c'est maman. Et Erika c'est... la femme de papa. Point barre. Rien de plus pour moi. C'est si compliqué à comprendre?

    Non parce que je pouvais aussi lui faire un dessin à ma grande soeur ! Pas à son niveau artistique hein mais schématiquement je crois qu'elle comprendrait. Hors de question que je baisse les armes, on avait trop de conflits, je n'arrivais pas à prendre sur moi quand elle me balançait un truc, parce qu'au travers de moi, j'avais la facheuse impression qu'elle se vengeait sur maman. Peut être parce qu'elle avait récupéré un homme en ruine, mon père en l'occurence, et j'étais la seule qui ressemble autant à ma mère. J'avais hérité de pratiquement tout d'elle. Peut être aussi pour ça que papa me passait pleins de trucs comme ça. On va tous finir chez le psy moi j'vous l'dis !

    Nous nous dirigeâmes alors vers le bar en face, sur le port. Je connaissais bien cet endroit, j'étais toujours fourée ici de toute façon près de la mer, j'avais besoin de ça pour me sentir bien. Voir l'eau, les vagues, le sable aussi, et puis le soleil ! Un pays où il pleut tout le temps me déprime, y a qu'à voir nos 15 jours passés à Seattle. Pour les vacances, alors ça oui on avait vu pleins de trucs, mais sous la pluie ! Et quand il pleut je suis infernale, je tourne en rond dans la maison et j'emmerde tout le monde. Ca m'angoisse en fin de compte. Encore une question à poser au psy, décidément lui, le jour où il me tombera dessus je vais comprendre ma douleur et le porte feuille de papa aussi !
    J'étais plus grande qu'Alice, pas de beaucoup, mais disons que j'étais assez fière de ça. On me disait souvent que j'avais la taille requise pour le mannequinnat, mais certainement pas la mentalité ! Très peu pour moi. Ou alors pour un shooting de charme... A voir. Ce serait sympa pour les cartes de voeux ça non? ^^
    Nous prîmes place à une table, je levais la main en commandant une bière. Bah ouai, je n'allais pas commander une menthe à l'eau non plus hein ! J'ai une réputation à tenir moi !

    Alors la fac? Ca se passe comment?

    Toujours très discrète sur sa vie Alice, on ne savait jamais vraiment ce qui s'y passait, alors on tatillonnait, petit à petit on en savait un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 17:36

Ma soeur avait les idées bien arrêté et lui faire entendre raison n'était pas d'actuallité, je préféra lever les mains devant moi dans un signe de capitulation Je n'avais pas envi de me prendre la tête avec elle. Nous avions chacune notre façon de penser et de voir les choses et je respectais ça. Je comprenais que se soit dur pour ma soeur de ne pas savoir ce qu'était devenue maman, mais ça me faisait peur qu'elle se fasse de faux espoirs, si on venait a apprendre qu'elle était effectivement morte, Cameron risquait de tomber de haut et je n'avais pas envi de la ramasser à la petite cuilère.

On alla au bar en face du port. Sympa comme coin, j'y allait de temps en temps avec des copains quand on avait quelques heures de libre entre deux cours. Ma soeur commanda une bière ... ça ne m'étonna même pas, elle n'allait pas commander de l'eau ! Je commanda une téquila sunrise ... j'adorais ça, ça n'était pas trop fort mais super sucré! En fait il me fallait du sucré dans les coktail pour adoucir le gout de l'alcool. Une fois nos boisson en main ma soeur attaqua les choses sérieuses en me demandant comment sa se passait à la fac.

J'ai pas mal de boulot pour le début de mon mémoire. Alana doit m'aider a affiner mon sujet.

Ma tante m'étais d'une aide précieuse, elle tenait une galerie d'art super et allait elle même dans différent pays pour trouver les oeuvres qu'elle exposait. Je parlais beaucoup avec elle de ce que je ressentais vis à vis de ça, ms peur de ne pas réussir. Je ne le faisait pas avec papa car il avait déjà beaucoup a faire avec ma soeur, et je ne voulais pas lui prendre la tête avec mes angoisses.

Et toi alors? Tu comptes laisser tomber les études après avoir eu ton diplome ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 17:46


    Si toi tu dis que t'as du boulot, qu'est ce que j'en dirais moi...

    A sa place je n'aurais pas pu. Personnellement quand j'avais un livre à lire pour dans 6 mois je me considérais comme débordée. Elle, affichait ça en moins d'une soirée ! Non franchement, je l'admirais, elle était très bosseuse, elle avait surtout du courage. Refuser de sortir pour bosser, ça je n'avais jamais su faire, et apprendre ne m'intéressait pas, même si ça ne m'aurait pas fait de mal. Je n'étais pas hyper courageuse pour ce genre de choses, je préférais prendre l'air, profiter, rejoindre des amis, ma priorité était différente de la sienne. En même temps ce n'était pas très respectable pour moi. Mais je me fous de ça, et je pense que tout le monde l'a bien saisi !

    Elle passait aussi beaucoup de temps à la galerie avec Alana, à parler art et déco. Je comprenais que cette passion les soude, c'était bien d'ailleurs, au moins elle avait une confidente, je trouvais ça rassurant, parce que ce n'était pas le genre à se confier. Pas assez à papa je trouve, mais peut être qu'elle ne peut pas dire ça à un homme, je comprendrais surement quand j'aurais son âge. Mine de rien 4 ans de plus ce n'est pas rien, c'était une adulte et moi je me sentais encore comme une petite fille. Je l'admirais encore une fois pour ça.

    J'aurais préféré laisser tomber avant mais puisque j'ai pas le choix...

    J'haussais les épaules en envoyant la moitié de ma bière. J'avais soif... J'évitais surtout la question. Je n'avais effectivement pas trop le choix d'arrêter mes études ou non, tout le monde allait dans ce sens là, pas de diplome, pas de boulot, et si jamais je voulais tenter un truc dans la musique, au moins que je puisse avancer quelque chose sur mon CV. Il ne me restait pas énormément de temps pour avoir mon bac, ensuite ciao bambino !

    J'ai deux ans à tenir. En comptant cette année. Je vais tenter de tenir le cap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 18:46

Chacun son truc ma puce... toi c'est la musique !

Je connaissais la passion de ma soeur pour la musiqu, d'ailleur difficile de l'ignorer quand on était dans la même maison qu'elle. Je remerciais papa d'avoir fait insonnoriser sa chambre parce que quand vous essayer de bosser dans la chambre à côté et que ma soeur se met à jouer de la batterie vous ne vous entendez même plus penser! J'étais sur qu'elle ferait quelque chose dans ce monde la, elle était super douée et contrairement à mon père, ça ne me posais pas de problème qu'elle essaye de tenter sa chance. Si c'était sa voix. Il suffisait juste que quelqu'un soit avec elle pour l'accompagner, elle n'avait que 17 ans mine de rien et était encore très naïve.

Je veux pas jouer les rabats joies mais c'est vrai qu'avoir ton bac se serait important. Après ça je suis sur que papa te foutra la paix avec les études ...

Je bu une gorgée de ma téquila alors que ma soeur s'enfilait la moitié de sa bière! Elle avait une sacré descente avec laquelle je ne pouvais pas rivalise . Puis je continua sur ma lancée..

Mais pour ça il faudrait que tu arrête de m'appeler tous les trois jours pour que je te signe des mots d'absences!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 18:53


    Exactement ! Mais je crois que t'es la seule à le capter. Entre toi aux beaux arts et Logan bientôt en fac de médecine... J'ai intérêt à me la cartonner genre Rolling Stones si je veux rivaliser !

    Je me mis à rire légèrement en triturant la fermeture éclaire de ma veste, posée sur la table. Je pouvais avoir de l'humour quand je voulais. Mais c'est vrai que j'admirais pas mal mes frères et soeurs pour ça. Logan ne disait rien, il bossait sans poser de question, en S, moi en L, j'aimais lire, la littérature et la philo. Enfin je la ramenais toujours un peu trop, je me faisais virer une fois sur deux mais bon, c'est l'intention qui compte hein !

    T'es mauvaise langue, j'me suis vachement calmée. Sur les absences j'en ai plus que deux par semaines.

    Ouai, c'est ce qui fait tous les trois jours ! Nule en maths, je l'ai dis hein... Enfin bon, encore une fois je prouvais ma démagogie et ma façon de me sortir des mauvais pas à la manière d'un avocat, en baratinant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 19:26

T'as pas rivaliser Cam ... chacun son truc, si t'es heureuse dans la musique c'est tout ce qui compte!

Son bonheur avant tout. Je ne me voyais aps faire autre chose que les beaux arts. Certains parents voyaient une vie déjà tracé pour leur enfant, avocat, comme leur père, institutrice, comme leur mère. Pour ça, papa était génial, chacun avait choisi la voi qu'il voulait, il était fier de nous quoi que nous fassions. Je ne voulais surtout pas que ma soeur se sente en rivalité avec nous, ou qu'elle se sente inférieur parce qu'elle n'avait pas envi de faire d'étude! POur le coup, j'étais super ouverte, si elle voulait faire de la musique c'était génial et je la soutiendrais toujours.

Ouai .. deux que tu me demandes à moi et combien que tu te signe toi même ??

Non mais elle me prenais pour une débutante ou quoi ? J'étais peut être super studieuse, mais ça ne m'avait pas empêcher de sécher de temps en temps dans le dos de papa et d'Erika. Papa s'en fichait un peu tant que le bulletin suivait et surtout que je finissait par le lui dire, il détestait qu'on lui mente. Erika était beaucoup moins cool pour le coup, c'est sans doute pour ça que je couvrais tout le temps ma soeur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 19:41


    Tu devrais penser à faire des gosses, tu ferais des heureux tu sais !

    Envoyant une autre razade de bière. C'est sur que je voyais bien Alice maman. Surtout que je me voyais bien tata ! Peut être que ça aurait le don de me calmer qui sait. En même temps c'était difficile à prévoir étant donné que je ne la voyais pas plus de quelques semaines avec un garçon. Et comme je me doutais que ce n'étiat pas le genre à se lasser aussi vite que moi... Il devait y avoir anguille sous roche. Mais nous n'étions pas bêtes, je connaissais ma soeur, si elle fuyais c'était par peur de l'engagement. Moi beaucoup moins, mais chacun sa tare hein !

    Grillée...

    Lançais je en trinquant ma bière contre son verre avant de faire une grimace désolée. Ce que j'aimais jouée la provoc' ! En même temps elle avait raison, j'en signais pratiquement autant moi même. Je ne séchais pas tous les cours, je suivrais plutôt bien en littérature, et en français. En même temps je le parlais courrament, tout comme l'italien. Encore un truc qu'on peut admettre à papa, il était très cultivé et ne rechignait pas à nous la transmettre.

    Mais je dois au moins reconnaitre un bon point à Erika. Elle a raison pour l'appart à la fac tu sais...

    Elle serait bien plus tranquille et loin de nos soucis, de nos disputes, elle pourrait enfin vivre sa vie et pourquoi pas rencontrer un mec pour de bon ! Vivre sa vie quoi. Indépendante comme elle était, ça me surprenait qu'elle ne l'ai toujours pas fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 20:37

Mais biensure! Trois soeurs et un frère ça me suffit largement pour le moment!

Je n'incluais pas Juliette , elle était plus agée que moi ... mais si je voulais pouponée pour le moment j'avais Chelsea ... et Cameron quand elle s'y mettait! Une vrai gamine parfois! Je n'étais pas prête à être maman, déja je n'avais pas fini mes études et puis j'étais jeune !! Je ne sortais pas beaucoup mais je tenais à préservé ce peu de liberté que je m'octroyais sans me prendre la tête avec un enfant pour le moment! Et puis comme si on était pas assez nombreux dans cette famille!!! Une gorgée de ma téquila alors que ma soeur avait quasiment fini la sienne!

Carrément! Tu crois vraiment que je suis passé par la moi aussi ! Tu me prends pour une débutante ou quoi ?

J'avais l'air toute sage comme ça et je l'étais plus ou moin .. en fait je faisais mes coups en douce quand j'étais au lycée.Rien de bien méchant biensure, j'avais toujours été raisonnable, mais quand même je savais comment marchais les jeunes et surtout ma soeur pour le coup !

T'es sérieuse ?? Tu me vois prendre un appart toute seule ? Tes disputes avec Erika me manquerait trop ^^

Ironique vous l'avez compris ! C'était cadeau pour ma soeur ça! J'aimais beaucoup rentré le soir à la maison et retrouver toute la famille. Et puis papa et Erika n'étant pas souvent la, il falait bien que quelqu'un prenne le relais avec les petites. Pour le moment la situation m'allait très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 20:45


    Ouai enfin l'avantage que t'as quand t'es parent c'est que tu les as tout petits et moins casse couilles.

    J'étais très polie aussi ^^ Mais elle en avait l'habitude, je ne prenais pas de gants pour dire ce que j'avais à dire, elle le savait. Si j'avais envie de partager une idée je ne m'en privais pas. Toujours est il qu'il ne fallait pas non plus s'attendre à ce que je lui sorte un remarque du dico. On était entre nous, je pouvais me lacher. Quoi que me retenir n'était pas dans mes habitudes non plus.

    T'as pas pu en faire plus que moi. Et si papa en savait la moitié il me tue. Je pense que pour Erika le nombre d'heures de colle de la semaine suffit à l'achever.

    Ironie quand tu nous tiens... On a le sens de l'humour de notre père hein, on ne nous en veut pas pour autant ! Toujours est il que s'adapter dans ces cas là est difficile !

    Hey !

    Je la tapais sur le bras en plaisantant avant de recouvrer un minimum de sérieux.

    Ce serait peut être mieux pour toi ouai. Parce que t'occuper de nous c'est pas ton rôle. T'as une vie une à vivre, profite en pour t'éclater ! Je dis pas que ça me fait plaisir de te voir partir, bien au contraire mais t'as le droit de souffler aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 21:55

Ouai et tu sais de quoi tu parles!

Dans le genre emmerdeuse elle se posait la la frangine, mais bon maintenant je m'y suis faite, au bout de 17 ans j'ai pas vraiment eu le choix en fait. Elle n'avait rien épargné à papa et franchement si je devais avoir une gamine comme elle je sais pas si je pourrais être aussi patiente que lui. Il avait la patience d'un sain avec Cameron et franchement je ne sais pas comment il faisait! J'étais patiente mais y'a défois je comprenais qu'Erika pète un plomb avec elle et encore je trouve qu'elle gérait pas mal le truc la belle mère!

Donc j'ai des trucs à balancer si je veux te faire chanter!

Moi aussi je pouvais être une peste quand je le voulais! c'était rare j'avoue et puis je disais ça, alors que jamais je n'oserais balancer ma soeur pour rien au monde ... enfin à moins que je fasse une gaffe, ce qui n'était pas rare, mais dans ce cas ce n'était pas vraiment de ma faute!
L'ambiance de la maison me manquerait trop si je partais. Pour le moment je ne m'en sentais pas prête, j'avais besoin d'être avec mon frère et mes soeurs et mes parents aussi .. Mes parents oui car je considérais Erika comme ma mère de coeur.

Je m'occupe de vous parce que ça me plait Cam, pas parce que je suis obligé et franchement je ne me sens pas prête à partir .

J'avais toujours été très famille et puis la fac n'était pas si loin de la maison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 22:08


    Exactement ! Moi je me demande des fois si maman n'a pas bien fait de partir.

    Parce que oui, elle était parti, hors de question que j'accepte la théorie de l'accident, j'en parlais de façon claire et certaine, jamais hypothétiquement, j'en était incapable et puis je m'accrochais à ça comme une moule à son rocher, c'est désespérant je sais.

    On ne fait pas chanter la famille, c'est une question de morale. On n'est pas loin de la mafia tu sais, le sang italien tout ça...

    Un sourire en coin, j'adorais me la jouer mafieuse avec ma veste en cuir et mes bottes à talons. Une fois je m'étais faite passer pour une dealeuse dans une boite, un mec un peu trop collant, j'adorais la tête qu'il avait fait !

    Et c'est moi l'immature... Sérieusement t'es pas plus brillante que moi sur le plan affectif j'te signale !
    Remarque les petites sont plutôt cool, Logan existe par intermitence et moi ben... Je rempli tes soirées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Keller

Alice Keller

Messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 23:04

Cam ....

Je détestais qu'elle parle comme ça. Allait savoir pourquoi, je pensais que j'avais régler avec maman, pour moi elle était morte ce n'était pas possible qu'elle ai disparue et qu'elle nous ai abandonnée, qu'elle ai quitté papa et ses enfants. Je m'étais peut être créer ma réalité à moi pour me protéger, à l'inverse de ma soeur pour qui ma mère ne pouvait pas être morte. Encore une grosse différence entre nous!

Et depuis quand t'en a quelque chose à faire de la morale toi ?

C'était nouveau ça! Ma soeur qui parlait de morale non mais on aura tout entendu je vous jure! Cameron avait sa morale à elle, celle qui l'arrangeait en fait! J'étais plus soft, je rentrais dans la norme, je savais les limites à ne pas dépasser alors que ma soeur se fixait ses propres limites parfois pas tout à fait aproprié à son âge.

Je suis pas aussi mature que tout le monde peut le penser Cam .. et puis j'aurais peur de m'ennuyer sans vous!

Je termina ma téquila d'un trait. Ce srait mon seul et unique verre .. j'avais quand même ma voiture à ramener!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   Lun 4 Jan - 23:15


    Je sais ce que tu vas dire, ça ne change rien, pour moi elle est vivante, et j'te garanti qu'elle ne nous a pas oublié.

    Je ne laissais pas la place au doute, peut être pour ne pas avoir à faire mon deuil, je préférais l'espoir, j'étais naive, ça ne choquait personne en fin de compte. J'étais d'un naturel optimiste, peut être un peu trop, mais depuis toute petite j'espérais. Pleins de choses. Que les Beatles se reforment, que papa ai du temps pour nous, qu'Erika cesse de me prendre la tête... Déjà rien que ça c'est du super méga optimisme !

    Depuis que j'ai le droit de retenir ce qui m'arrange. Je dirais... Depuis 10 ans environs.

    Secouant la tête pour approuver de façon ironique mes dires. Je devais avouer que j'étais un peu le clown de la famille, doublée d'une tempête, mais j'adorais faire rire les autres, j'amusais la galerie depuis toujours en fin de compte. J'aurais pu écrire un one woman show avec toutes mes conneries et mes théories à la con sur le féminisme.

    Pas aussi mature? T'assumes le boulot de trois personnes à la maison et tu te dis pas mature? Mais regarde Logan et moi Alice ! Y en a pas un qui fait quoi que soit ! On t'aide pas pour les filles, on t'aide pas pour papa et on t'aide pas non plus pour tes cours. T'as une passion et t'es obligé de prendre sur toi pour joindre les deux. C'est égoiste de ma part, excuse moi...

    Je m'excusais?! Ouah ! A noter ça. Mais je me rendais compte que je n'étais pas si cool que ça en fin de compte, même odieuse à table, surtout pour Alice qui n'avait rien demandé.
    Je levais la main en direction du serveur pour demander une tequila sunrise, j'avais envie d'y gouter ! Mais j'avais encore la moto à rammener moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne choisi pas sa famille !   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne choisi pas sa famille !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Description et tactiques usuelles de la famille Stark
» Les drops de la famille Makeji
» [RP] Réunion de famille chez les d'Erzulie Dantor
» Famille absente
» Bienvenue dans la famille !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Le Port-
Sauter vers: