One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 3:50

Je faisais toujours ça pour me calmer, m'isoler. Je n'étais pas le genre de femme à me taire, j'allais vers l'affrontement sans aucun scrupule et je faisais ensuite avec les conséquences que j'engendrais. Ensuite, pour me calmer, il me fallait être seule un moment .. un long moment. J'aimais prendre l'air sur la plage. J'enchainais clope sur clope, j'allais vraiment finir par devenir accro si ça continuait, mais là c'était le dernier de mes soucis. J'avais enlever mes chaussures pour marcher les pieds dans l'eau. Elle était fraîche à cette heure ci mais ça ne me drangeait pas.
Je détesatais quand je me prenais la tête avec Cam, mais quand c'était Aaron c'était encore plus insuportable. Après avoir marché une bonne quinzaine de minutes et fumée trois cigarettes, je finis par me poser face à l'océan, les vagues léchant mes pieds au fur et à mesure qu'elle montait. Je n'avais pas envi de rentrer pour entendre Aaron m'engueuler, il allait pas tarder à monter, je rentrerais quand je serais sur qu'il soit dans la chambre. Je n'étais pas du genre à fuir, mais la j'avais eu ma dose pour la soirée. Mais c'était sans compter sur mon mari qui finit par venir s'asseoir à côté de moi m'annonçant de but en blanc que je ne savais pas tout ...

De quoi tu parles ?

J'étais lasse et je n'avais vraiment pas envie de jouer aux devinettes. J'avais les genou replier sur moi même, ma tête posée dessus, je ne croisais pas son regard. Je n'étais pas du genre à baisser le regard devant un homme, surtout mon mari, mais Aaron était quand même du genre super impressionnant quand il s'y mettait et se soir, même si je lui avais tenu tête, je n'en menait pas large. Pas que j'ai peur de lui, pas du tout, je sais que jamais il ne me toucherait, mais je le sentais déçut et en colère et j'avais du mal à assumer que se soit de ma faute. Je m'alluma une nouvelle cigarette ... ma petite rebellion personnel !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 11:34


    Je savais exactement comment fonctionnait ma femme, Erika était une grande partie de ma vie, c'était la femme de ma vie, de ma vie actuelle. Ellie avait été celle de l'ancienne. Je sais que ça peut paraitre idiot de tout scinder comme ça. Mais c'était plus facile pour moi. Il y avait eu l'avant et l'après. Le départ d'Ellie avait coupé ma vie en deux. Et maintenant c'était Erika qui la composait, avec sa fille, mes enfants et nos deux petites dernières. Je vivais bien en fin de compte, j'étias heureux de la vie que je menais et je le prouvais assez à ma femme. Hormis les tensions entre ma fille et ma femme, mais ça c'est de bonne guerre, c'est le lot quotidien de toutes les familles. Avec 3 ados à la maison il allait forcément falloir qu'un d'eux déconnent.
    Erika s'en voulait, je n'en doutais pas. Mais sa façon de se replier sur elle même, de fumer plus que de raison, de fuir mon regard... Tout ça ne lui ressemblait pas. Elle était en train de se laisser bouffer par la situation, et on le serait à moins. Je me devais de lui expliquer, après tout c'était ma femme. Et après 12 ans de vie commune elle avait droit à une explication.

    Tu dois te demander pourquoi une simple gifle me met hors de moi, pourquoi je les protèges autant, pourquoi je ne supporte pas la violence.
    C'est parce qu'Alana et moi, on a du passer par là. Et que mon seul but aujourd'hui est de les protéger de tout.

    Je pense qu'elle comprendrait. Je tourna la tête vers elle avant de reporter mon regard sur la mer. Les réactions d'Erika étaient insondables. Et même si j'avais gardé mon air sur de moi, limite froid, je sais qu'elle comprendrait que je ne souhaitais qu'éclaircir la situation. Pour ne pas la laisser dans le flou. Ca donnerait surement un sens à toutes les fois où je la défendais. Ainsi qu'à ma patience.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 19:41

Avec une famille aussi nombreuse, pas étonnant qu'il y ai des altercations d'autant qu'une famille recomposée n'était pas facile à gérer, il fallait faire les uns avec les autres, on n'avait pas le choix. Aaron et moi étions complémentaire pour beaucoup de chose, mais nous avions un avis assez opposé question éducation. Il était putôt laxiste, laisser les gamins faire un peu ce qu'ils voulaient alors que j'étais plutôt plutôt stricte, pas à l'extrême, mais il y a des choses sur lesquelles je ne pouvais pas passer alors qu'Aaron laisserait plus facilement couler, mais on faisait avec.
J'aimais mon mari plus que tout, mais je commençais vraiment à saturer avec Cameron. J'avais déjà pensé à partir pendant quelques temps, histoire de réfléchir chacune de notre côté, mais je n'étais pas sur que se soit une solution. Cameron m'en voulait d'être avec son père, à la place de sa mère et ça je n'y pouvais pas grand chose.
Me retrouver sur la plage m'aidait à m'apaiser, à me calmer. J'aimais entendre le bruit des vagues et la lune se refleter sur l'eau noir. Je n'aurais jamais pu vivre ailleur que près de l'océan, c'était quelque chose que j'avais toujours appréciait. Heureusement d'ailleurs, parce que vivant à Miami si on n'aimait pas la plage c'était un peu dommage, vu qu'on trouvait de l'eau jusqu'au centre de la ville! Aaron fini par me rejoindre pour s'assoir près de moi. Je ne comprenais pas pourquoi cette gifle l'avait mis dans tout ses états. J'en avais pris plusieurs étant gamine, lui aussi je suppose et ça ne nous avait pas tué .. Cameron s'en remettrait, elle en avait vu d'autre! C'était bien la première fois que j'étais dans l'incompréhension total vis à vis des réactions de mon mari. Il commença à m'expliquer quelque chose que je n'aurais jamais imaginé ... Je n'étais pas sur de comprendre ou je ne voulais pas comprendre...

Alana et toi .... Tes parents étaient violent?

Je savais qu'il n'avait pas eu une enfance facile. Un père militaire et une mère souvent absente, mais je n'aurais jamais imaginé une telle chose ... Je le quitta la mer des yeux pour le regarder, prenant sa main.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 21:34


    12 ans de vie commune et je n'avais rien lâché. Une période que je tentais d'occulter, sans grand succès cependant. Il m'arrivait d'en parler avec Alana, mais de façon très implicite, par des gestes, des regards ou des sous entendus par rapport à une situation qui nous rappelait notre passé. Elle comprenait tout à fait que je ne souhaitais pas alerter Emily. Et elle ne le souhaitait pas non plus. Je pense que c'est pour ça qu'on évitait au maximum le retour à cette période. Je ne voulais pas qu'on ai à expliquer à notre petite soeur pourquoi on avait autant morflé, pourquoi notre haine envers les parents était si intense. Elle était profiler, elle aurait du comprendre. Mais entre ce que veux l'esprit et ce qu'il peut faire, il y a un monde. Elle avait peut être comprit au fond, elle l'occultait tout autant.
    Erika prit ma main et je n'osais pas la regarder. Mais je devais tout lui dire, après tout elle y avait le droit, et puis je ne me sentirais que mieux avec moi même. Surtout avec mes enfants, je pourrais peut être les défendre un peu plus librement.

    Seulement mon père. Au début il n'y avais que moi sur qui il frappait, quand j'ai voulu m'interposer entre ma mère et lui. Et puis un soir Alana est descendue dans le salon en entendant des cris. Depuis elle était dans la confession, donc dans la même situation que moi. Depuis ce jour on s'est juré de protéger Emily de tout ça. Elle ne sait rien.

    Voila une partie de la vérité. C'était déjà beaucoup pour moi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 22:52

Je m'apercevais qu'en fait, je ne connaissais pas mon mari aussi bien que ça. Je croyais le connaitre, savoir prédire ses réactions, les comprendre mais j'étais totalement à côté de la plaque. J'écoutais attentivement ce qu'il me disait, complètement abasourdi. Je n'arrivais pas à comprendre comment un père pouvait en arriver la avec ses enfants. J'avais toujours eu peurde ça durant mon premier mariage. Mon ex-mari buvait beaucoup et j'avais toujours eu peur qu'il en vienne un jour à s'en pendre à Juliette, je détestais la laisser seule le soir avec lui mais je n'avais pas toujours le choix.
Quand il m'expliqua ce qu'il en était tout s'éclaira pour moi. Je comprenais pourquoi il mettait tant d'ardeur à protéger les petits. Je me sentais mal vis à vis de ce que j'avais fait à Cam. Je m'approcha d'Aaron pour le regarder, faisant remonter ma main sur son bras.

Je suis désolé ... je ne voulais pas te rappeler tout ça ... Je sais que j'aurais pas du la gifler mais j'aurais pas été plus loin ... enfin tu le sais ...

J'essayais de me justifier mais je cherchais mes mes mots. J'avais du mal à imaginer ce qu'ils avaient du vivre étant gamin, personne ne peut imaginer. Je ne sais pas pourquoi il ne m'en avait pas parler avant, ça faisait 12 ans qu'on était ensemble et je m'apercevais que je ne savais rien de mon enfance.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 23:01


    J'étais quelqu'un de très mystérieux. C'était indéniable. Je ne parlais pas beaucoup, encore moins de moi. Erika avait du y plancher durant 12 ans pour me connaitre, du moins pouvoir me prédire, mais elle ne savait rien de mon enfance. Elle connaissait la période post Alice, tout simplement. Elle savait que j'avais rencontré Ellie très jeune, mais rien de plus. Tout avait été plus clair après sa naissance. Mais en ce qui concernait mes premières années, personne ne savait rien. A part Alana. Nous étions deux personnes au monde. Avec mon père et ma mère mais je ne les comptaient plus comme faisant parti du mien. Alana pareil. Elle était aussi mystérieuse que moi au fond. Tout le monde en savait beaucoup sur sa vie actuelle, mais sur son passé... Si, Tom le savait. Elle n'avait pas pu lui cacher. C'était son mari depuis bien trop longtemps. Et je le comprenais. Elle avait besoin de tout le soutient possible et d'une franchise à toutes épreuves.
    Je senti la main d'Erika remonter et je posa la mienne par dessus.

    Je le sais Erika. Excuse moi de m'être emportée. Je ne supporte pas qu'on touche à mes enfants, c'est plus fort que moi.

    Entre mon histoire à moi et la gifle de Cameron il y avait plus qu'un monde on est d'accord ! Mais je ne conçevais pas de la voir souffrir de cette violence, je n'étais pas objectif pour deux sous. Alana le serait plus que moi, mon problème était de me sentir responsable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 23:53

En fait nous étions tous les deux très mystérieux sur notre passé. Je n'étais pas au courant de son histoire parce qu'il ne se confiait pas la dessus, pas plus que moi sur mon enfance ou mon mariage. Aaron savait les grandes lignes de tout ça, je n'avais pas vécu ce qu'il avait eu à vivre, j'avais eu une enfance plutôt heureuse jusqu'a ce que je me rebelle contre la religion que m'imposait mes parents et pour le coup j'avais été radicale, j'étais tombés enceinte ... pas super le schéma pour des parents catholiques hyper pratiquant! Quant à mon mariage, je n'étais pas rentré dans les détail, il savait que mon mari était un coureur mais ça s'arrêtait la. C'était un sujet que j'évitais de toute façon depuis toujours et ça ne changerais surement pas.

Ne t'excuse pas mon coeur ...

Non il n'avait pas à s'excuser pour tout ça, je comprenais mieu sa réaction et je crois que c'est ce qu'il me fallait. J'avais besoin de comprendre le comportement des gens alors que je n'arrivais pas à comprendre le mien par moment.

Je ne recommencerais plus je te le promet ...

Je tourna sa tête vers moi ppour qu'il me regarde puis je l'embrassa tendrement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Jeu 25 Fév - 0:02


    Le mariage d'Erika restait lui aussi tout un mystère. En même temps je ne me donnait pas le droit de lui demander quoi que ce soit venant de cette période, elle en avait trop souffert pour que je remue le couteau dans la plaie. Il était hors de question de la faire souffrir, je pense que ça y est, elle avait eu sa dose. Juliette était spéciale, adorable, serviable, mais tellement craintive dans ses premières années... En fait il lui avait fallu rencontrer James pour prendre confiance en elle. Remarque sortir avec le play boy du lycée et rester avec ça devait aider aussi.
    Elle me promis de ne pas recommencer et m'embrassa tendrement alors que je me laissais faire. Je posa ensuite mon front contre le sien en fermant les yeux. Avant de reporter mon regard sur la mer.

    Elle est chez Ellie. Je sais pas si elle reviendra.

    Elle avait l'air remonté à bloc, et n'attendait que le bon moment pour vivre avec sa mère. Je le savais. C'était son immaturité. Elle pensait qu'on la jugerait si elle passait trop de temps avec elle, alors en vivant là bas elle en avait tout le loisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Jeu 25 Fév - 1:06

Nous avions tous les deux notre jardin secret que nous gardions jalousement. J'avais besoin de cette indépendance, de ces petites choses à moi que personne d'autre ne savait. Peut être que j'en parlerais un jour, on m'avait conseillé d'aller voir un psy, mais ça c'était hors de question. Ma psychothérapie ça avait été mon boulot et ma fille uniquement! Et puis j'avais rencontré Aaron et maintenant tout roulait .. enfin presque tout ...

Elle reviendra chéri ... elle a trop besoin de toi. Ça prendra peut être un peu de temps mais elle reviendra.

J'en étais sur. Passer un peu de temps seule avec sa mère ne lui ferait sans doute pas de mal, elle en avait besoin, mais j'étais persuadé qu'elle reviendrait assez vite et quand ça arrivera, je me ferait toute petite .... autant que possible du moin! Je fini par me lever pour venir me mettre face à lui assise en tailleur. C'était la première fois qu'on s'engueulait aussi durement tous les deux et j'avais besoin de le retrouver, d'avoir mon mari. Je pris ses mains dans les miennes pour les embrasser.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Jeu 25 Fév - 1:14


    Si je ne posais pas de questions à Erika ce n'était pas par je m'en foustisme bien au contraire, c'était plutôt par respect. Elle avait besoin de son mystère de tirer un trait sur son passé et sur sa vie, alors je faisais mon possible pour le respecter. Et elle m'en était reconnaissante, tout comme moi de ne pas me poser de questions. Que ce soit sur Ellie ou bien sur mon enfance. Alana et moi gardions très bien le secret et Emily n'était au courant de rien. Je refusais de lui apprendre, on était OK sur ce point avec Alana. On voulait la protéger, oui, même à 35 ans. Ca faisait parti de nous.
    Erika s'en voulait, je le voyais à sa façon de se mettre face à moi pour s'excuser, et je me sentais encore plus coupable ! Je n'aimais pas m'engueuler avec elle, encore moins jouer les durs comme ça. Quoi que je ne jouais pas, je ressembliat vraiment à mon père et je détetais ça. Je passa mes pouces sur le dessus de ses main. Et l'attira contre moi pour la prendre dans mes bras. L'embrasser dans le cou avant de la serre rcontre moi, doucement. M'impregnant de son odeur pour me rassurer.

    Je sais pas, je sais plus... J'arrive plus à suivre Cam. Ca me fait peur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Jeu 25 Fév - 1:54

Notre couple était vraiment solide, je le savais sinon je n'aurais pas tenu aussi longtemps avec les crises de Cameron. Si je n'avais pas autant aimé mon mari je ne sais pas si j'aurais été capable de supporter tout ça. Aaron était toute ma vie, je ne sais pas ce que je ferais si je venais à le perdre, je ne sais pas si je pourrais m'en remettre. J'avais mon équilibre avec lui, avec les enfants et je n'avais jamais été aussi heureuse que depuis que je vivais avec lui.
Je m'en voulais de ce qui c'était passé, si je ne m'étais pas jeté sur Cameron comme ça rien ne se serait passé. Je m'en voulais de l'avoir gifler, jamais je ne recommencerais et j'irais m'excuser auprès d'elle si elle me laissait une chance de le faire, ce qui n'était pas gagner. Aaron me prit dans ses bras, ce qui me fait le plus grand bien. J'avais peur qu'il ne m'en veuille pendant un bon moment et ça, je ne sais aps si je l'aurais supporté. M'engueuler avec Cam c'était une chose, mais resté faché avec mon mari c'était au dessus de mes forces!

Personne n'arrive à la suivre Aaron ... C'est moi le problème, elle ne me supporte pas je suis sur que si tu repartais avec sa mère, elle serait la plus heureuse.

Ça me tuait de dire ça, mais c'était la vérité. Cameron serait bien plus heureuse entre ses deux parents et j'en étais tellement consciente que je commençais à penser que je n'avais plus ma place ici. J'étais sans doute aussi perdue qu'elle, mais je le montrais beaucoup moin.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Jeu 25 Fév - 2:03


    Erika m'avait aidé à retrouver gout à la vie. Quand je l'avais rencontré, cela faisait 4 ans que je trainais ma peine à faire palir le plus grand des dépressifs. Je tenais pour mes enfants, mais m'effondrait à la première occasion quand j'étais seul. Alana était très présente durant cette période. Quand mes enfants étaient malheureux, je me tenais et les réconfortaient, prenant sur moi pour ne pas craquer.
    Mais elle avait tout chamboulé dans ma vie. On pouvait encore être heureux, le coup de foudre ça existe. Je l'avais croisée un jour au palais de justice et là... Whaouh. C'était elle, c'était une évidence. Flingue ou pas je m'en foutais. C'était Erika. D'ailleurs nous n'avions pas perdu de temps pour apprendre à nous connaitre. Sans elle je n'en serais pas là aujourd'hui. Elle m'avait redonné gout à la vie, et surtout donné deux filles magnifiques.

    Mais c'est avec toi que je compte faire ma vie. Et malgré tout ce qu'elle dit, tu fais parti de son équilibre Erika. Elle ne sait simplement plus où te mettre dans sa vie. Si tu n'existais pas ce serait plus simple pour elle. Mais la preuve, elle cherche à te caser quelque part, pas à t'oublier.

    Psychologie à la con j'en conviens. Je la regardais en passant ma main sur sa joue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Ven 26 Fév - 0:18

J'étais persuadé que Cameron se porterait beaucoup mieu sans moi dans les pattes. Elle avait sa mère maintenant et n'avait pas spécailement besoin de moi, de toute façon , il y a des années qu'elle n'avait plus besoin de moi. Je le ressentais comme ça de plus en plus et je n'avais pas d'autre choix de m'en accomoder.
Aaron avait changé ma vie, quand je l'avais rencontré j'avais repris gout à la vie, foi en l'amour surtout. Je m'étais mise dans la tête de n'avoir que des relations d'un soir pour passer le temps comme on dit et ça m'allait plutôt bien jusqu'a ce qu'un certain procureur rentre dans ma vie. On s'était tout de suite bien entendu, très bien entendu et vivre ensemble avait été une évidence. Tout c'était très bien passsé avec les enfants jusqu'a ce que Cam entre dans l'adolescence. Je pensais que ce ne serait qu'une période, mais la période durait et elle ne semblait pas prête de passer maintenant qu'Ellie était la.

Je n'en suis vraiment pas sur Aaron. J'ai l'impression que Cameron ne veut pas de moi dans sa vie. Je suis peut être trop dure avec elle ... je ne sais pas ce que j'ai loupé.

J'étais toujours en train de douter quand il s'agissait des gosses, je ne savais pas si je m'y prenais de la bonne façon. Je n'avais jamais eu de problème avec Juliette, mais peut être que cette éducation ne convenait pas à Cameron. je ne savais pas et si je continuais à me oser des question j'allais devenir dingue.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Ven 26 Fév - 0:28


    Ce que je ne comprenais pas dans le comportement de ma fille était surtout le fait qu'au début, tout semblait bien se passer, très bien même. Le premier contact avait été excellent, ça s'était mieux passé que je ne l'aurais cru. Cam avait tout de suite adopté ma femme, et aujourd'hui elle semblait paniquée à l'idée de devoir la partager à la place de sa mère. Cameron était entière, elle aimait que les choses soient à leur places dans sa vie. Savoir où se situer, sans quoi elle devenait invivable parce que perdue. Mais Erika était ma femme maintenant, Ellie resterait une des femmes de ma vie, mais elle avait aussi une vie. Tous les deux avions changés en 15 ans. Je rassurais Erika faute de pouvoir rassurer ma fille comme je l'aurais voulu. Je passais ma main de haut en bas dans son dos pour la réconforter. Puis mon autre main sur sa joue.

    Cameron a peur des barrières, c'est pas un scoop, l'autorité l'insupporte, j'ai l'impression qu'elle se sent prise au piège et qu'elle se défend comme ça. Alors toi ou une autre ça lui est égal.
    Mais à la différence des autres Erika, tu es ma femme, et je t'aime. Je ne conçevrait pas de faire un choix entre l'une ou l'autre.

    La preuve, avec ses profs, elle ne les aimaient pas beaucoup non plus, tout comme les flics !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Ven 26 Fév - 1:31

Le temps avait filé à une vitesse incroyable. Je me rappelais de la première journée que nous avions passé tous ensemble comme si c'était hier. Le zoo. On avait passé une super journée. C'est ce jour la que j'avais rencontré mes beaux enfants et tout c'était super bien passé. J'étais nostalgique de ce jour la, de cette époque la, quand tout ce passait bien entre tout le monde. Cameron avait grandi et évolué à sa manière, moi aussi on avait changé toute les deux et je ne sais pas pourquoi on en était arrivé la, je pense que je n'arriverais jamais à le comprendre.

Personne ne te le demande Aaron.

Jamais je ne lui demanderais de faire un choix entre sa fille et moi, ça ne m'avait même pas effleuré l'esprit une seule minute. Si jamais la situation devenait trop dure, je partirais je verrais quitte à prendre un appartement et voir Aaron la bas pour laisser Cam respirer. Ce ne serait pas la situation idéal pour les deux dernières, mais on s'adapterais. Je serais prête à beaucoup de chose pour ne pas le perdre, on appel ça l'amour! Je me blotti un peu plus contre lui quand je le senti caresser mon dos.

Tu as appelé Ellie? CAmeron est bien la bas?

On pouvais penser le contraire, mais je m'inquiétais pour Cam malgrès tout. Elle était partie en furie avec sa moto et je n'aimais pas ça du tout. Les accidents étaient si vite arrivé. C'est pour ça que je n'avais jamais voulu que Juliette ai un scooter ou une moto et ce serait pareil pour Chelsea et Clara beaucoup trop dangereux!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Ven 26 Fév - 1:40


    Personne non, mais la situation finirait par le faire d'elle même à un moment donné. On ne pourrait pas vivre en conflit tout le temps comme ça sans en subir les conséquences un jour. Ce n'était pas une vie pour les petites, pourtant elles ne s'en formalisaient plus. Cam n'était pas prête à prendre son indépendance. Il lui faudrait un homme pour ça, aussi féministe et grande gueule qu'elle soit ! Mais vu qu'elle changeait de copains toutes les deux semaines environ autant y aller molo sur le prétendu homme de sa vie !
    J'embrassa le front de ma femme quand elle se blotti contre moi, j'adorais la voir faire ça.

    Elle y est. Entière...

    Et ça je n'aurais pas parié dessus ! Les accidents sont tellement fréquents et ma fille tellement énervée en partant ! Surtout que ce n'était pas le genre à ménager son engin pour la conduite, elle fonçait tête baissée.
    Je senti les mains d'Erika sous mon pull.

    T'es gelée chérie.


    Il faisait nuit, pas étonnant vu l'heure qu'il était ! En plein milieu de la nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Sam 27 Fév - 0:02

Déjà elle était bien chez Ellie, c'était une bonne chose. J'avais peur des accidents. Son père avait été ok pour lui offrir une moto chose que je n'aurais pas fait, du moin pas pour rouler sur route. D'ailleurs, il était au plis, hors de question que les deux petites en ai une plus tard. Je savais que Clara en voudrait une, ne serait ce que pour faire comme sa soeur, mais elle était déjà au courant que c'était niet! Elles auraient une voiture quand elles auraient l'âge de conduire, c'était beaucoup moins dangereux qu'une moto.
Il était tard, je ne savais pas vraiment quelle heure, mais il commençait à faire frais. J'avais des frissons mais ça ne me perturbais pas, j'étais bien dans les bras de mon mari. mes mains sous son tee shirt, j'adorais quand il m'embrassait sur le front comme ça.

Ouai ... on rentre? Je devais aller embrasser Clara...

Oui ya bien une heure de ça, elle devait s'être endormie avec la soirée qu'elle avait eu!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Sam 27 Fév - 0:35


    J'avais très peur de l'accident de la route, mais Cameron ne me laissait pas le choix, comme d'hab me diriez vous. En même temps j'en prenais l'habitude. Mais je ne pouvais pas l'empêcher de rouler, c'était sa passion, comme si on enlevait la parole à Erika, même pas pensable ! QUoi que ça nous soulagerait de temps en temps, ben Cam c'était pareil. Mais je vais m'abstenir de cette comparaison ridicule devant ma femme... Du moins pour ce soir !
    Je ne tenais pas à faire de polémique, en tout cas pas ce soir, et puis elle avait déjà prit pas mal de choses dans la tête, qu'elle ne méritait pas. Elle n'assurait pas l'intérim. Aucunement.

    Je suis désolé pour ce que Cam t'as dit tout à l'heure.

    Je m'excusais pour elle, mais je savais qu'elle le pensait elle aussi, même du fait qu'elle soit chez sa mère elle devait regretter. Si ce n'est pas ce soir ce sera demain. Mais elle regrettait toujours.
    Nous nous levâmes ensuite pour rejoindre la chambre de notre fille. Clara dormait en effet. Je releva la couette sur son épaule. Avant de l'embrasser tendrement sur le front en lui caressant les cheveux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Sam 27 Fév - 2:41

Non chéri ... c'est pas grave...

Il n'avait pas à s'excuser pour sa fille, il n'y était pour rien. J'aimais la franchise et pour le coup Cam avait été claire et nette, un peu trop, mais je savais à quoi m'en tenir. Je ne voulais plus me prendre la tête ce soir avec ce qui c'était passé, on verrais demain. Là, j'avais besoin d'aller embrasser ma fille, de la prendre dans mes bras. Qu'est ce que j'avais eu peur! On monta avec Aaron et on la trouva endormie... pas étonnant la soirée avait été éprouvante pour elle, elle n'avait que 10 ans! Aaron la couvrit alors que je l'embrassais doucement pour ne pas la réveiller. On finit par retrouver notre chambre, complètement épuisés pour une bonne nuit de sommeil.

[FIN]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Point de non retour ?
» Le retour des géants du point&click ne dépend que de nous !
» qu'est ce que ca veut dire ?
» Retour à la Toile après la guerre
» Le Point de Non Retour 24 et 25 janvier 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Palais de Justice & Commissariat-
Sauter vers: