One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Lun 22 Fév - 21:53


    Et merde...
    Je crois que c'est de circonstance. Je devais garder Clara ce soir, premier ordre d'Erika et de papa. Enfin surtout de la belle mère parce que mon père savait que j'avais une soirée. Du moins il le soupçonnait, il était là quand j'avais répondu présente pour Samedi soir quand j'étais en voiture avec lui.
    Remarque ça n'avait rien changé à mes projets, voyant qu'on s'ennuyait ferme à la maison, je pris ma petite soeur sous le bras pour l'emmener à cette soirée. Au "Squat", une villa où vivaient les membres de mon groupe, nous avions prévu d'inviter quelques potes, et en fin de compte cette soirée s'était fini en débauche totale. A danser sur le bar, pétard et get27 en main. Concours de tequila frappés, j'en étais au moins à mon 6 ème shooter. Ca craignait grave. Enfin ne faisait que craindre jusqu'à ce que les flics ne débarquent... Et là ça craignait un MAX !
    Tapage nocture, détention de stupéfiants, alcoolémie sur mineur... Et on va la laisser non exhaustive la liste, ça vaudra mieux... ^^
    Voila pourquoi je me trouvais en garde à vue, ah oui, j'allais oublier, outrage à agent !!! Ca c'était mon petit plaisir à moi. Ca craignait pour un père proc, une belle mère et une tante au FBI.
    J'attendais l'arrivée de l'autorité familiale. Il allait falloir que je m'explique, en plus de ça Clara était dans la salle d'attente. Je ne faisais plus vraiment la maligne, je flipais un max pour ma soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Lun 22 Fév - 22:57

Erika et moi avions décidé de sortir se soir. On avait notre soirée tout les deux, je voulais demander à Alice si elle pouvait garder Clara, Chelsea était chez Alana, mais Erika trouva bon de demander à Cameron de le faire. C'est vrai que je demandais toujours à Alice et se soir elle était avec son petit ami du moment. Je ne le connaissait pas encore mais j'espèrais faire très vite sa connaissance car Alice semblait vraiment accroché à lui. Nous étions donc partis avec ma femme laissant mes filles toutes les deux pour le plus grands plaisir de Clara qui adorait passer des moments avec sa grande soeur.
J'amena donc ma femme dans un petit restau sympa pour une soirée en romantique avant de rentré à la maison sur les coups de onzes heures et de trouver la maison vide ! On trouva ça vraiment bizarre, mais je n'eu pas vraiment le temps de chercher des explications qu'un coup de téléphone de la police nous expliqua tout ce qu'on voulait savoir! Ma fille se retrouvait au poste avec sa soeur pour détention de stupéfiant, tapage nocturne et je n'allais pas en dire plus à ma femme sinon elle allait étrangler ma fille sans aucun procès! Je fila aussitôt chercher mes filles, les savoir dans un comissariat sordide ne me plaisait pas du tout! Lorsque j'arriva, un policier m'indiqua la salle d'attente ou se trouvait Clara et je pu prendre ma fille dans mes bras pour la rassurer. Elle allait bien,mais était un peu secouée. Après avoir confier ma fille à une stagière pour ne pas qu'elle reste seule, je me dirigea vers les cellule de garde à vue ou se trouvait Cameron. En y allant, le policier m'expliqua ce qu'il en était exactement, tapage nocturne, alcoolémie, détention de stupéfiant, outrage à agent ! Eh elle a seulement 17 ans! Le policier ouvrit la cage et j'alla prendre ma grande file dans les bras..

Tu vas bien ma puce?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Lun 22 Fév - 23:16


    Je n'avais même pas de quoi tourner en rond dans ce trou à rats ! Ma soeur était surement toute seule à l'accueuil, morte de peur, parce qu'ici ce n'était pas le pays de Candy, de Barbie ou de toutes ces conneries qu'elle regardait à longueur de temps. Mais plutôt le réalisme tragique dans toute sa splendeur. Et puis j'avais failli entrainer Diego avec moi. J'en étais malade. Comment j'aurais pu me le pardonner si lui aussi avait eu à faire quelque chose dans cette histoire? Dieu merci Clara était encore trop petite pour être impliquée et arrêtée par la police, de toute façon elle ne comprenait pas grand chose.
    Ce fut mon père qui vint me chercher en cellule. Ouf, ce n'était pas la belle mère ! Qui ne m'aurait sans doute pas fait de cadeaux.
    Quand ils me laissèrent sortir, je sauta dans ses bras.

    Papa !

    Je le serra du plus fort que je pu contre moi. Réfrénant mes larmes de soulagement par fierté.

    Clara va bien? Je voulais pas l'entrainer là dedans, j'te le promet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 0:34

J'avais hâte de récupérer mes filles et si possible en bon état. J'avais toujours peur que Cameron ne me revienne pas en entière ou abimée, parce que dans les genre cascadeuse, ma fille était la championne! Combien de fois j'avais du l'amener à l'hopital pour des fractures ou des entorses étant gamine! J'arriva devant la cellule ou je trouva ma fille qui n'avait pas l'air fière! Je la serra dans mes bras jusqu'a ce qu'elle ne s'écarte d'elle même. Je me doutais qu'elle n'avait pas voulu tout ça, mais, elle aurait du réfléchir avant d'amener sa soeur à une fête ou on lui avait dit de ne pas aller. Je n'étais pas très strict, je le savais, pour l'autorité je me pliais à ce que décidait ma femme, elle était plus douée que moi pour ça. Mais la il allait vraiment faloir que je parle a Cameron, je ne voulais pas qu'elle ai un casier judiciaire, qu'elle finisse commme délinquante.

Elle va bien ne t'inquiète pas. Est ce que c'est bon ? JE peux la ramener?

J'interrogea l'officier face à moi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 0:41


    Oh non je n'en menais pas large. Je testais toujours mes limites, encore plus depuis que maman était revenue. Une façon de me prouver à moi même que j'étais capable de tout. Ridicule je sais, mais j'ai 17 ans, vous croyez vraiment que je n'ai que mon avenir en tête? Comme ces fils de bourges sur la côte de Miami? Et bien non, je voulais m'éclater et me chercher, bah là pour le coup c'est mon père qui m'avait retrouvé !
    Clara allait bien. Je soupira, soulagée. Elle finit par nous rejoindre devant la cellule et se jeta dans nos bras à tous les deux. Je la réceptionna et la serra contre moi. Je ne pleurais plus. Tout allait rentrer dans l'odre, après tout on était encore vivant non?

    - Signez le formulaire...

    Non pas super ravi de me voir quitter les lieux non. Mais qu'il se rassure, je lui enverrait une petite carte postale au Monsieur ! Mais j'allais me retenir ed lui balancer ça pour sortir réellement de cet enfer.
    Nous regagnâmes le parking. Sans un mot pour ma part, ma petite soeur dans les bras de mon père. Je m'occupa de l'attacher à l'arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 1:12

Ma fille était une ado de 17 ans, totalement irresponsable, j'avais bien saisi l'histoire, mais tant que ses conneries ne la mettait pas en danger ou ne mettait pas son avenir en danger je restais cool, mais la, je ne voulais pas qu'elle fasse de bêtises. Je savais qu'elle testait ses limites, mais elle avait été loin ce soir ce serait quoi le prochain coup, un braquage pour se donner des émotions forte? Je ne savais pas vraiment ou elle allait s'arrêter. Tant que ça se contentait à une cuite de temps en temps et à sécher les cours, ça passait, mais la j'avais peur qu'elle ne sache pas se donner de limite à elle même. Clara nous rejoignit et fila dans les bras de sa soeur. Je signa le formulaire et prit ma petite dans les bras en me dirigeant vers la voiture. Cameron s'ocupa d'attacher sa soeur qui avait l'air crevée, pas étonnant, se retrouver dans un commissariat à 10 ans .. c'était Erika qui allait être contente!
Je pris place au volant de la voiture et démarra dès que mes filles furent attaché, j'étais super prudent pour ça ...trop sans doute! Je n'avais pas dit un mot depuis que nous avions quitter le commissariat, je ne savais pas quoi lui dire, comment lui dire surtout sans qu'elle ne se braque ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 1:19


    J'étais shootée à l'adrénaline, la preuve par la moto, la musique à 1200 décibels, et ce genre de conneries que je faisais en permanance, enfin ma belle mère appelait ça des conneries, mais ces conneries résumaient ma vie en fin de compte. Parce que si on regardait bien, hormis la musique et ma moto je n'avais pas grand chose dans la vie. Ma famille bien sur, mais c'était différent.
    Je m'attacha à l'avant, accoudée à la portière, épuisée. Trop d'émotion tue l'émotion. Les garçons n'avaient pas eu à aller au post, pour la simple et bonne raison qu'ils étaient majeurs pour la moitié et que le reste s'était tiré vite fait bien fait en voyant le girophare. Et moi il avait fallu que je me la joue grande gueule.
    Une fois arrivés à la maison, je sorti de la voiture, Clara courrut à l'intérieur se jeter dans les bras d'Erika. Et moi je suivais le mouvement de mon père. Je rentra avant lui uniquement parce qu'il ne m'avait pas laissé le choix !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 1:45

Je faisais les cents pas dans la maison. Imaginer ma fille dans un commissarait sordide me rendait dingue. Aaron avait eu confirmation qu'elle allait bien, mais je ne serait rassurée que lorsque je l'aurais dans les bras. Ça n'aurait été que moi j'aurais été chercher Clara et j'aurais laisser Cam en cellule pour le reste de la nuit, mais son père n'avait pas voulu! Ça lui aurait fait les pieds et sans doute empêché de recommencer une connerie pareille! J'étais remonté comme un coucou Suisse, j'avais envie de retrouver et je ne vous dis pas le soulagement quand j'entendis la porte s'ouvrir et la frimousse de Clara passer la porte pour se jeter dans mes bras. Je la serra contre moi jusqu'a ce que se soit elle qui me dise que je l'étouffais .... Cameron rentra suivit de son père. L'adolescente semblait fatiguée .. tant pis pour elle. Je déposa ma fille par terre en lui disant d'aller se doucher et de se mettre en pyjama en attendant que je vienne lui faire un bisous pour qu'elle s'endorme. j'espèrais qu'elle n'allait pas être trop marqué par ce qui s'était passé. Ma petite puce montée, je regarda Cameron furieuse!

Qu'est ce qui t'as pris ?! Elle a 10 ans Cameron putain !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 1:50


    Putain l'accueil de fou ! Remarque je m'y serais attendu à ça. Mais il ne fallait pas pousser non plus, je l'avais pas foutu sur scène dans un club de strip. Et heureusement parce que là j'étais bonne pour le bucher ^^
    Toujours est il que j'étais crevée et que je ne me sentais pas de jouer les combats féminins avec mon effrénée de belle mère.

    Putain ça va, lâche moi, commence pas s'te plait.

    Je me dirigeais vers la cuisine pour me servir une bière. Me déshatlérant comme si la soirée n'avait pas suffit ! Je referma le frigo en posant ma bière sur le bar pour m'essuyer la bouche d'un revers de main. Ensuite je la rattrapa pour monter dans ma chambre. C'était sans compter sur Erika...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 2:18

Que je la lâche ?! Non mais elle était très drôle cette petite quand même. Elle n'avait pas l'air de se rendre compte de ce qu'elle venait de faire la?! Et son père qui ne disait rien biensure c'était trop lui demander. La laisser au poste ok, je suis d'accord c'était un peu dur, j'avais dit ça sous le coup de la colère, mais une petite interdiction ne la tuerait pas ! Il tuerait peut être le mur , mais pas ma belle fille!

Non je te lâche pas !

Mais elle s'en foutait royalement mais vraiment quoi, elle alla dans la cuisine se servir une bière ... non mais elle se foutait de ma gueule. j'avais l'impression de parler à un mur sérieu!

T'as raison boit, t'as pas assez picoler!

Je la tue tout de suite ou j'attend un peu ... a non y avait Aaron je vais attendre alors! Elle se dirigea vers les escalier pour aller dans sa chambre comme si j'allais la laisser faire tient! Pas même un mot d'excuse rien du tout!

Tu reste la on a pas fini ! Et tu me donnes ça!

Je me posta devant elle pour ne pas qu'elle monte et lui pris la bière des mains me retenant pour ne pas l'exploser par terre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 9:32


    J'aurais du m'en douter de celle là remarque... Non j'te lache pas, comme si elle allait lever les bras en signe de capitulation et me sortir un "OK fais ce que tu veux". Ironique ou non, ça ne lui arriverait pas de sortir un truc pareil. La passivité n'était pas son truc, au contraire. Il fallait qu'elle entre en action, en conflit, sans ça elle ne se sentait pas controler la situation. Et elle détestait ça, tout comme moi. Sauf que je maitrisais un peu plus l'art de laisser tomber. Chacun son truc hein.
    Elle me fit même une petite réfléxion pour la bière, vous voyez, la provoc', ça marche !

    Exactement, j'ai pas eu le temps de finir.

    De picoler. Elle me cherchait, je répondais, mal mais je répondais quand même. Alors effectivement ça avait le don de l'énerver, mais je cherchais à lui faire péter un plomb, retrouver le dessus. Elle et moi c'était un combat permanant depuis mes 13 ans. Peut être 15, enfin à 15 c'était devenu réellement invivable. A 13 on avait encore l'espoir que ça s'arrange. Mais alors maintenant, c'était pire ! Et le retour de maman n'arrangeait rien dans mon envie de lever le pied coté conneries, ou mettre à bout ma belle mère.
    Je la regarda de haut quand elle tenta de monter les escaliers avec moi.

    Quoi, qu'est ce que tu vas faire? Appeler les services sociaux? Mais fais.

    Mon regard durement planté dans le sien. J'étais crevée, j'avais mal à la tête et je m'étais faite coincée seule dans cette putain de cellule. Dieu merci Clara n'avait rien mais je n'allais pas lui avouer que j'avais flipé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 15:39

Eh ben on était encore bien barré! J'avais eu un mini .. mais alors vraiment mini espoir de la voir reconnaitre ses tords, de la voir faire profil bas pour une fois. D'autant que se soir elle y avait été fort, entrainer sa soeur la dedan, elle était complètement inconsciente cette gamine et je me demandais ce que se serait la prochaine fois?! Je ne savais pas comment réagir avec elle et c'était de pire en pire de toute façon. Depuis le retour d'Ellie, elle était infernale, pire qu'avant .. je ne pensais pas que se soit possible mais si ... Cameron nous étonnera toujours !

T'aurais même pas du commencer avec ta soeur à côté!

Je pense que c'était ça le gros problème de la soirée, qu'elle ai entrainée sa petite dans ses conneries! Je ne pouvais pas laisser passer ça. Aaron lui, ne semblait pas plus alarmé que ça. Je me demande parfois ce qu'il attendait pour réagir?! Dans le genre calme et posé je n'avais jamais vu quelqu'un l'être autant, mais j'aurais aimé qu'il intervienne, qu'il lui dise qu'elle avait déconné ... mais ça aussi c'était utopique! Je me planta devant elle alors qu'elle montait les escaliers ...

Non .. mais se serait que moi tu serais resté en cellule ça t'aurais calmé un peu.

Je ne supportais pas qu'elle me regarde de haut comme ça! C'est quand même pas une gamine de 17 ans qui allait faire la loi dans cette maison ... quoi que ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 15:47


    Mais ça va elle est entière ta gamine, elle a 10 ans, pas 5 !

    Pour moi elle était déjà grande, en fait elle demandait à ce qu'on la prenne pour une ado, parce qu'elle prenait trop exemple sur moi, mais elle était encore une petite fille. Et c'est surement pour ça que j'avais autant flippé en cellule, parce qu'elle était seule, et surement morte de trouille. Rien qu'à l'évocation que je lui en avait fait, elle avait peur des flics !

    J'imagine ouai, de toute façon tant que c'est pas tes gosses t'en a rien à foutre. T'es comme ça Erika, ne cherche pas à jouer la mère compatissante, j'ai pas besoin de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 16:20

Oui elle a dix ans et sa place n'est pas dans un commissariat police! Et moi qui voulait essayer de te faire de nouveau confiance c'est mort! Cette fois tu vas pas t'en sortir comme ça Cameron. Plus de sortie, plus de moto, plus d'ordinateur, tes week end tu les passes ici à bosser et pour le moment les week end chez ta mère tu oublies je suis sérieuse.

Je ne savais pas si c'était la bonne méthode mais j'espérais la faire réfléchir, qu'elle se calme un peu au moins quelques semaines.. un peu de répis ne me ferait pas de mal à moi non plus pour le coup, parce qu'elle me fatiguait vraiment. Juliette n'avait pas été difficile, même pendant l'adolescence, on s'était quelques fois accroché au sujet de James, mais jamais rien de méchant. De toute façon, elle était tellement mature qu'elle arrivait toujours à me clouer le bec!

T'as pas le droit de dire ça Cam ... je veux juste que t'arrêtes tes conneries ...

Je considérais les enfants de mon mari comme les miens, mais avec Cameron j'avais de plus en plus de mal. Dès que j'essayais une approche, elle me repoussait alors j'avais fini par laisser tomber.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 16:27


    Me priver de sortie c'est dans ses rêves, plus de moto? Même pas envisageable, plus d'ordi c'est mort, bosser, kézaquo? Et plus de quoi??? Les week-end chez ma mère?! Elle osait prétendre me priver de ça? Non mais elle plaisantait ou quoi? C'est de l'enlèvement de mineur ça, oui madame ! Totalement. Elle ne m'avait pas abandonné au sens strict du terme, j'étais donc encore sous sa responsabilité parentale, j'irais quand je voudrais, et Erika n'aurait pas son mot à dire.

    Mes week-end chez maman j'ai même pas à te demander ton avis Erika. J'y vais que ça te plaise ou non. T'as aucuns droits sur moi, que ce soit bien clair !!!

    Elle se foutait de moi ou quoi? Je n'avais pas morflé pendant 15 ans pour qu'on me retire ma mère comme un jouet à un enfant, ça craint sérieux ! Elle s'est rêvée c'est pas possible autrement ! Et papa qui ne disait rien. Remarque pour le coup je préférais, je risquais d'être méchante avec elle aussi alors...

    Mais ça va les flics n'étaient pas censés débarqués ! On serait rentrés avant vous de toute façon, t'aurais rien su alors lache moi la grappe un peu ! Ton problème c'est d'être là, t'as rien à foutre là maintenant que maman est de retour. C'est aussi simple que ça ! Merci d'avoir jouer les interims.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 17:07

Tu vis ici alors tu fais ce que je te dis point barre!

Je n'avais pas envie de continuer les explications. Elle ferait ce que je lui demanderais et Aaron n'avait pas interêt à me contredire ! c'était peut être idiot de lui interdire de voir sa mère, mais la j'étais tellement sur les nerf que je n'avais qu'une envie c'était qu'elle reste dans sa chambre et qu'elle n'en bouge plus jusqu'a ce que je lui en donne l'autorisation. Ce genre de truc marchait sur les deux petites mais sur Cam c'était une autre histoire et j'allais avoir besoin du soutient de mon mari cette fois.
Je savais ce qu'elle pensait de moi mais qu'elle le dise aussi brutalement me fit mal au coeur. Quand elle était gamine tout ce passait bien, je ne sais pas ou ça avait déconné entre nous, je n'avais pas l'impression d'avoir été trop stricte ou pas assez présente, mais en grandissant on s'était éloignés et même si je ne le montrait pas ça me rendait triste d'avoir à me battre sans arrêt avec elle. J'aurais voulu qu'Aaron réagisse mais non et sous le coup de la colère j'envoya à ma belle fille une gifle momumentale. C'était ça ou je tombais en larme...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

avatar

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 17:20


    Les filles se battaient tout le temps, depuis quelques années c'était une guerre sans mercie, de mots, de preuves et surtout de coups bas. Mais elles n'en n'étaient jamais venues au mains, et tant mieux. Je n'aurais sans doute pas supporté et aurait eu à faire un choix. Chose que je refusais. Entre ma femme et mes enfants c'était carrément impensable.
    Jusqu'à ce que ce soit Erika qui pète un plomb, et on l'aurait fait à moins.

    Erika !

    Je refusais de montrer une quelconque violence envers mes enfants, il était hors de question de les élever dans la peur. Chose que j'avais du vivre et ça avait profondément marqué ma soeur. Moi aussi, outre mesure, je n'avais pas à m'en plaindre, j'étais l'ainé.






    Alors ça... Elle n'aurait jamais du en arriver là. Je porta instinctivement ma main à ma joue, elle ne m'avait pas loupé, j'avais cru tituber, mais je ne lui ferais pas ce plaisir ! Jamais de la vie ! Il était hors de question que je lui montre un quelconque signe de faiblesse. Je fila dans ma chambre sans autre forme de procès et y jeta de quoi survivre. Mon balladeur, des fringues, mon ordi... Pensez vous que j'aurais pris mes cours, rêvez toujours !
    Et je redescendis en jetant tout ça sur mon dos. Ma veste en main. Mes clés et mon casque. Et je fila chez ma mère. En claquant la porte, sans un regard. Juste une larme qui coulait le long de ma joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 17:46

Je ne pensais en arriver la un jour. J'étais peut être brute, rentre dedan et tout ce que vous voulez mais pas violente .... enfin pas avec mes enfants en tout cas. Juiette avait été élevée dans la peur par son père, il n'avait jamais été violent avec elle, du moin pas au sens vrai du terme, mais elle en avait quand même était très marqué et jamais je ne pourrais faire la même chose avec les petits. Mais ce soir, la tension de toutes ses dernières années étaient ressorti d'un coup. Cameron m'avait blessé, j'avais répondu. Elle état montée directement dans sa chambre alors qu'Aaron me rappelait à l'ordre. Le jour ou j'aurais son soutient à lui il pleuvrait des grenouilles! Cam réapparu presque aussitôt pour passer la porte et filer je ne savais aps ou .... chez sa mère sans doute, elle passait tout son temps la bas depuis quelques temps. Je resta silencieuse, j'étais sur les nerf et il fallait que je me calme. J'alluma une cigarette en allant la fumer vers la fenêtre, complètement partie dans mes pensées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mar 23 Fév - 17:51


    Cameron n'avait pas perdu une seconde pour réagir. Filer dans sa chambre et redescendre à fond les ballons pour prendre son casque et ses clés. Je refusais qu'elle prenne sa moto dans un état pareil. Mais apparement je n'avais pas franchement le choix. Putain mais je sers à quoi dans cette maison moi? A arrondir les angles?!

    Cameron !

    Impossible de la rattraper, elle était déjà loin à en juger par le bruit de plus en plus loingtain de sa cylindrée.
    Je revins alors vers Erika, plus que remonté, je devenais froid, elle avait levé la main sur ma fille, elle avait surement ses raisons, mais jamais au grand jamais je ne lèverais la main sur un enfant, quel qu'il soit.

    T'es contente de toi? Qu'est ce qui t'as prit?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 1:46

Je ne savais ou tout cela aller nous mener, CAmeron était partie mais elle reviendrait, elle ne pourrait pas rester loin de son père c'était pas possible, ils étaient trop liés l'un à l'autre. En même temps, une coupure ne nous ferait pas de mal entre elle et moi mais là, j'avais peur qu'elle ne soit sur le long terme et ce n'était pas mon but. Bien qu'on ai du mal à le croire comme ça j'étais très attachée à ma belle fille... on dit qui aime bien chatie bien ... ben ça ne c'est jamais autant appliqué qu'a notre cas à toutes les deux!
J'avais besoin de réfléchir, de me calmer surtout, comme à chaque fois que je me prenais la tête avec elle. Aaron respectait ça en général .. en général parce qu'une fois n'est pas coutume c'est lui qui monta au crénau sans que je ne demande rien !

Qu'est ce qui m'a pris ?! Putain mais t'as vu comment elle me parle ta gamine tu crois que je vais me laisser faire. SI t'es pas capable de réagir faut bien que quelqu'un le fasse ...

Qu'il commence pas la dessus parce que je n'étais pas en tord! J'en avais marre de prendre sur moi tout le temps !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 1:52


    Cameron était partie et j'avais pour projet d'appeler Ellie pour savoir si elle était bien chez elle, une fois que je me serais expliqué avec Erika. En bonne et due forme comme on se le devait. Je regardais ma femme aussi durement que je le ressentais. Elle tentait de se défendre en plus. Je sais que Cameron était loin d'être facile à vivre mais on ne tape pas sur une enfant, encore moins elle qui ne sait plus où elle campe depuis 15 ans.

    On ne réagit pas en frappant sur ses gosses Erika. C'était la seule limite à ne pas franchir.

    Et elle le savait. Les limites physiques. Je détestais la violence, surtout sur mes enfants vous imaginez bien. Jamais au grand jamais je n'ai levé la main sur ma fille, bien qu'elle m'ait plus d'une fois poussé à bout. Mais je sais qu'un jour ça aurait fini commme ça. C'était obligé, toutes les deux cherchaient les limites, jusqu'à les trouver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 2:30

Je détestais la façon qu'il avait de me regarder. Il pouvait être très dur et la première fois qu'on s'était vraiment engueuler, il m'avait même impressionné, mais plus maintenant. Je soutenais son regard, plongeant mes yeux bleu dans les siens. Je savais que j'avais déconné avec Cameron, mais elle m'avait cherché, j'en pouvais plus, il pouvait comprendre qu'elle m'avait poussé à bout. Je ne regrettais pas ce que j'avais fait, sa viendrait peut etre plus tard, surement même. C'était la première fois que je levais la main sur un de mes enfants, je gueulais beaucoup mais je n'étais pas méchante. Pourtant avec Cam se soir je n'avais pas pu me retenir et je savais qu'Aaron ne me laisserait pas passer ça.

Sa va elle est pas en sucre ta fille! Si tu me soutenais de temps en temps je n'en serais pas arrivée la! Alors m'engueule pas !

Je lui reprochais souvent de ne pas intervenir quand on se prenait la tête avec Cameron et ça me gonflait sérieusement! Je tira un bonne latte de ma cigarette ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 2:36


    Erika était une personnalité plus que complexe, et je ne sais pas si je saurais prédire ses actes un jour. Je ne l'avais pas vue venir cette gifle, pourtant en d'autres circonstances et avec une autre belle mère elle en aurait surement prit un peu plus souvent. Cam était aussi fière qu'Erika. Normal que ça clash à un moment donné.

    Si je ne te soutiens pas c'est parce que je ne souhaites pas prendre position au milieu de vous deux. Si tu regardais aussi bien qu'il le faudrait tu verrais que je ne donne pas non plus raison à Cam.
    Mais les frapper c'est trop pour moi. J'estime qu'il y a d'autres moyens d'avoir le dessus. C'est lâche Erika. Tu ne sais pas ce que c'est.

    Elle allait péter un plomb, je le sais. De toute façon nous allions tous le faire alors allons y gaiement ! Je ne plaisantais pas. J'étais ferme, sur de moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Erika Keller

avatar

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 3:02

J'étais quelqu'un d'assez imprevisible, je l'avoue, mais il me connaissait quand même assez bien pour savoir qu'au bout d'un moment j'allais exploser. Alors en général je tapais dans les murs, mais la c'était Cameron qui avait pris, une fois n'est pas coutume. Elle m'avait blessé j'avais réagit sans réfléchir. Je marchais à l'insctinct et la provocation, comme elle. On était beaucoup trop similaire et c'est ce qui créer toutes ses tensions.
J'avais du mal à accepter qu'après ce qu'elle m'avait dit Aaron prenne sa défense comme ça. On se disputait rarement aussi durement, surtout lui, il était calme et doux et là, le sentir aussi dur me mettais mal à l'aise. Mais est ce que je pouvais le laisser dire en la fermant?! Non ça c'était fini, j'avais fait la carpe pendant mon premier mariage c'était fini maintenant! Mais qu'il me dise que j'étais lache, la il y allait fort, je le regarda méchament, j'arrivais à croire qu'il me sorte ça après tout ce que j'avais supporté avec Cameron...

Lache ?? Tu sais quoi pense ce que tu veux, mais si c'était à refaire je le referais ça lui fait les pieds!

J'en pensais pas un mot. Si c'était à refaire je réfléchirais peut être avant de lever la main sur elle, c'était même sur, je me contiendrais comme toujours. Mais qu'il me dise ça ... Son regard était insuportable, je pouvais soutenir celui de n'importe quel terroriste mais pas celui de mon mari, aps quand il était comme ça. Je le poussa et alla vers la porte pour aller m'aérer sur la plage .... Je faisais tout le temps ça quand j'allais mal.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Keller
Admin
avatar

Messages : 1157
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   Mer 24 Fév - 3:11


    Si je me montrais aussi dur avec Erika c'étiat bien sur pour une raison personnelle, pas pour la baffe en elle même. Elle l'avait mérité, je sais. Mais j'étias toujours empreint de cette culpabilité. Quand je me rappelais les soirs où mon père rentrait tard, énervé, que ma mère en rajoutait et qu'il buvait un verre, je savais que la soirée, pour Alana ou moi, serait de courte durée et surtout douloureuse.
    Je protégeais beaucoup mes petites soeurs. Au début Alana n'avait rien su, il ne tapais que sur moi alors que j'essayais de m'interposer entre ma mère et lui. Puis elle avait fini par s'en rendre compte en se réveilant en pleine nuit au milieu d'une dispute et depuis nous avions tous les deux morflés. C'est ce souvenir qui me marquait, en aucun cas je ne souhaitais ça pour ma fille, même pas qu'elle en ressente le dixième.
    Impossible de discuter. Je me calmais seul, du moins je tenais avant d'appeler Ellie une fois Erika sur la plage. Elle était bien chez elle, Cameron venait d'arriver. Elle avait du rouler comme une furie. Je lui expliqua un peu les faits et elle me promis de prendre la version des faits de Cam pour les comparer.
    Et je finis par aller rejoindre ma femme sur la place, une fois mon verre de scotch envoyé. Je m'assis à un bon mètre d'elle, regardant les vagues. Il serait peut être temps que je lui fasse comprendre mes réactions qui pouvaient paraitre excessives.

    Tu ne sais pas tout Erika...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-day-in-miami.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon ben je crois que le point de non retour c'est celui là...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Point de non retour ?
» Le retour des géants du point&click ne dépend que de nous !
» qu'est ce que ca veut dire ?
» Retour à la Toile après la guerre
» Le Point de Non Retour 24 et 25 janvier 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Palais de Justice & Commissariat-
Sauter vers: