One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les limites du FBI

Aller en bas 
AuteurMessage
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 2:31


    On s'est préparé pour l'intervention de tout à l'heure, longuement, en changeant les plans chaque jour, et même au dernier moment, pour plus de discrétion, mais ça a fini par capoter et nous tomber sur la gueule. En fait, surtout à moi, le chef d'équipe, c'est toujours plus marrant de taper sur le grand tout en haut ! En même temps ma tête est connue par ceux qui s'intéressent au FBI, c'est à dire les criminels. Il n'y a pas 36 façons de le comprends de toute façon. Je sais que ceux qui s'intéressent le plus à nos conférences de presse sont soit les concernés, donc ceux qu'on cherche à arrêter, en particulier les terroristes qui veulent savoir ce que nous avons sur eux, et les fanatiques, donc autant dire pas le grand public lambda. Tout ça pour dire que la cible semblait être moi, ou alors mon équipe, ou tout simplement de faire évader le condamné. On sortait du tribunal, avec le prévenu, quand on s'est fait attaqués par les escaliers de services, qu'on pensait sécurisés étant donné que nous avions à la base pensé passer par une autre entrée, il doit vraiment y avoir une putain de taupe ! Résultat : 3 côtes cassées, le visage abimé parce que j'ai dû prendre un coup de bélier (oui ils ont attaqués comme des grands ^^) et un début d'asphyxie par les gaz lacrymos et autre lâchés pour faire diversion et récupérer leurs copains. Je me retrouve en chambre, repos forcé, masque à oxygène pour m'aider à respirer et surtout diminuer l'asphyxie. J'ai pas l'air d'un con là ! Le grand agent Sullivan ^^ Sur un truc aussi simple qu'une escorte putain. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 2:46

Mark a passé la journée au bureau aujourd'hui, ça arrive souvent, je le savais quand je l'ai rencontré, un haut gradé au FBI, je ne peux pas lutter. Je comprends que son travail soit très important, le mien me plait aussi même si ce n'est qu'un début pour ma part. Ma petite entreprise commence à décoller, c'est difficile de se faire un nom dans le milieu, mais je sais que les Stevenson sont connus, mais je ne veux pas qu'on m'associe de nouveau à mon mari ...ex-mari ^^ C'est compliqué. Enfin tout ça pour dire que je suis sur les plans du prochain évènement mondain se déroulant à la boite de Tony. Une délégation Japonaise qui a des demandes bien définies, je ne peux pas me louper. Je travaille sur la terrasse, c'est l'avantage de vivre dans une ville comme Miami, ou il fait toujours beau!
Ce fut un coup de fil de l'hôpital qui me coupa dans mon élan, un coup de fils qui me mit en panique. Mark est à l'hôpital, une opération qui a mal tourné, il a été prit pour cible. Je déteste vraiment son boulot! Je ne perds pas de temps rentre tout en le laissant en vrac sur la table et je file à l'hôpital ou je demande la chambre de monsieur Sullivan. Je rentre doucement, au cas ou il se serait endormi, mais je trouve sur son lit, le visage tuméfié, le torse bandé et avec un masque à oxygène pour l'aider à respirer. Non mais c'est pas vrai! Il ne peut pas rester dans son bureau comme tout les chef! Je m'approche de son lit pour l'embrasser sur le front, n'enlevant pas son masque.

Comment tu te sens?

Passant ma main dans ses cheveux, il a juste a me faire un signe, je comprendrais, je ne veux pas qu'il enlève son masque si ce n'est pas nécessaire tant qu'on ne l'a pas autorisé à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 2:55


    J'ai surtout les boules parce que dans mon état, je ne vais plus pouvoir faire le barbeau face à ma copine ^^ Enfin petite amie, amante, je ne sais pas trop. Ce n'est pas vraiment ma maîtresse vu que je ne trompe personne, mais elle par contre... Bon, son mari est un con, certes, mais ça n'est pas pour autant qu'elle doit le crier sur tous les toits et on reste discrets pour elle. Je l'aime, je pense en être réellement amoureux, ça se voit à la façon dont je pense à elle, dont j'ai peur de l'inquiéter, de vouloir me préparer 2 h avant comme une gonzesse quand je vais la voir ^^ Bref, j'ai envie d'en prendre soin, chose que son mari ne fait plus depuis des années. Elle le mérite pourtant, s'il savait la chance qu'il a ce gros con !
    Je fais ce que je peux pour ne pas virer le masque, je me suis fait engueuler deux fois par les infirmières déjà ^^ Alors je zappe sur la télé pour tenter d'attirer mon attention sur autre chose, de m'occuper l'esprit.
    La porte s'ouvrit, sur ma copine justement, et merde ^^ Quand elle me dit qu'elle est capable de retrouver son ennemi au bout du monde !

    Vicky ? Qui t'as prévenu ?

    Je retire mon masque et tente de me redresser mais je grimace et retombe comme je suis venu. Putain ça va m'énerver ça ! Je ne suis pas très patient dans un lit d'hôpital, mais je le suis avec tout le reste.
    Je la laisse m'embrasser et me rallonge, seulement maintenant que j'ai bougé, ça refait mal ! Je veux qu'on me shoote !

    Tu ne devrais pas être là. Je t'aurais appelé.

    Quand j'aurais eu l'air moins con oui ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 3:15

Mark est mon amant, officiel ou pas, je m'en moque, pour moi, il compte plus que mon mari, mais je suis une femme, pleine de contradiction et j'ai besoin d'assurance avant de tout quitter, pourtant, ce n'est pas l'envie qui m'en manque, nous ne nous entendons plus, nous n'avons plus rien en commun si ce n'est des rancœur et des magouilles dont jamais je ne parlerais devant Mark. Je le protège de tout ça, de mon mari. Si Conrad apprend ma liaison, j'ai peur qu'il ne s'en prenne à Mark, il en serait capable pour me blesser.
J'ai été prévenu par les infirmières et je n'ai pas hésité à venir une seule seconde. J'ai eu peur, son métier me fait peur pourtant je n'ai rien à dire. Un jour il prendra une balle et ce jour là, je ne pourrais rien faire que pleurer. J'ai déjà perdu un homme que j'aimais, je ne suis pas prête à en perdre un second. Oui je l'aime, je le dis, pas à lui, je suis trop pudique pour ça, mais mes sentiments sont là. Il n'a rien à voir avec mon mari.

Une infirmière ... Elle m'a rendu ça ^^

Son téléphone que je pose sur la petite table près du lit^^ Elle a du avoir mon numéro dedans, je ne sais pas et je m'en fou, je suis là, c'est le principal. Je passe ma main dans ses cheveux, l'incitant à ne pas bouger. Ben oui ça fait mal.

Quand? Ce soir? Dans une semaine? Quand tu serais complètement remis? Tu veux que j'appelle l'infirmière pour qu'elle augmente tes calmants?

Je ne veux pas le voir souffrir. Je ne sais même pas ce qu'il a concrètement, mais vu ses bandages, pas besoin d'avoir fait médecine pour comprendre que ses côtes sont cassées. Je m'assoie doucement près de lui, prenant sa main dans la mienne, glissant doucement la seconde sur son visage. Je n'aime pas le voir comme ça.

Qu'est-ce qui s'est passé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 3:22


    Donc même le personnel médical me trahit ^^ Aïe...

    Oui non mais je ne peux même pas me foutre de la gueule de la situation sans avoir mal. Ca va pas me plaire, je crois que les câlins c'est fini pour un moment là. Et ça me soule parce que je me sens comme un ado puni ^^ et frustré ! Je ne la vois déjà pas aussi souvent que je le voudrais, ben là je vais pas la voir pendant un petit moment. Je ne veux pas qu'elle prenne trop de risques.

    Je sais pas Vic, quand j'aurais... Quand j'aurais quitté ce truc affreux ^^

    La combinaison hospitalière, ou blouse, ou ce que vous voulez, ben c'est moche. Je me repasse toujours une chemise, met du parfum et un jean neuf ou presque pour aller la voir, et là je la reçois comme ça... Youhou tu marques des points beau gosse ! Beau gosse de 40 balais mais quand même ^^

    Non, tu t'en vas plus.

    Retenant sa main dans la mienne, avant de la glisser sur sa hanche. Tu parles, je ne suis capable que de ça ^^ C'est bien mon grand, ça t'apprends la vie, et la vigilance ! Je m'en veux d'avoir foiré putain !

    L'opération a foiré, et je cherche encore pourquoi. Quand je l'aurais choppé ce petit con qui a bavé... !

    Pour moi aucun doute, c'est un bleu. Ils n'ont pas conscience que parler d'une opération en soirée peut nous trahir, je ne sais pas, sortir en boite, parler un peu fort, le groupe à côté entend ça, il vend les infos à un pote, qui informe le groupe qui soutient le prévenu, etc... Tout s'enchaine et ça nous met dans ce genre d'emmerdes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 19:18

Ils ont bien fait et arrête de t'agiter.

Posant ma main sur son torse pour le canaliser. Plus il va s'agiter, plus il va avoir mal et je n'ai pas envie de le voir souffrir plus qu'il ne le fait déjà. Un jour, ses blessures seront plus grave et même si je ne le montre pas, ça m'inquiète. Je sais mon métier très dangereux, mais je ne peux rien y faire. Jamais je ne lui demanderais de quitter son métier, il est trop important pour lui, je le sais.

Je me fou de tout ça bébé ... tu es beau.

Non mais qu'il le sache, je ne suis pas avec lui parce qu'il porte de beaux costumes, mais juste pour lui, parce que je l'aime comme il est, c'est sa simplicité qui me plait, c'est loin de mon univers et ça me fait du bien de ne pas avoir à regarder par dessus mon épaule quand je suis avec lui. Il est ma bouffée d'oxygène. Je ne pars pas alors! Je m'assois doucement près de lui, essayant de ne pas trop faire bouger le lit pour ne pas le blesser.

Et quand tu te feras tuer!

Le regardant dans les yeux sans rigoler, je n'aime pas qu'il prenne de risques, je ne veux pas qu'il le fasse si ce n'est pas nécessaire, après tout il est en haut de l'échelle, il doit bien avoir des subalternes pour faire ça. C'est comme si je faisais le ménage chez moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 19:24


    A quel point tu peux être objective ? Tu es amoureuse, ça compte pas...

    Prêcher le faux pour savoir le vrai, vous connaissez la technique ? Non parce que moi oui et je l'use ! Je ne sais pas exactement ce qu'elle ressent pour moi mais il est clair que pour le moment elle ne parlera pas. C'est une femme pour le moins difficile à cerner, mais une fois que vous avez comprit comment elle fonctionne, elle vous révèle tellement de choses ! 

    Je suis plus solide que ça, arrête de paniquer. Mais je dois avouer que c'étaient pas des débutants... j'ai du boulot.

    Pour les retrouver oui oui !
    Elle s'assied près de moi, et je passe une main sur son bras, l'incitant à la faire tomber sur moi pour l'embrasser et faire en sorte qu'elle ne s'allonge près de moi. Y a encore une partie ou deux de mon corps qui n'est pas si douloureuse non ? ^^

    Elles sont nombreuses les infirmières dans le couloir ?

    Non pour savoir comment je vais faire pour me barrer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 19:53

Je suis toujours objective, ne t'en fais pas pour ça.

Le regardant dans les yeux. Je ne me dévoile jamais, il le sait, mais si je ne l'aimais pas, je ne serais pas là, je ne mettrais pas mon mariage en péril ... enfin, ce que je compte retirer de mon mariage, parce que le mariage en lui-même n'existe plus, il n'y a plus que de la rancoeur entre Conrad et moi et une possession malsaine. Il m'a pardonné une première infidélité, il ne m'en pardonnera pas une seconde, je le connais. Et pourtant je n'ai pas hésité une seule seconde à venir.


Tu ne vas pas te lancer dans une vendetta j'espère?


Non mais parce que je vais mal le vivre qu'il le sache. Je ne veux pas passer mon temps à attendre qu'il se prenne une balle, qu'il reste dans son bureau, c'est très bien ça! Je m'allonge près de lui, la tête sur son épaule, tenant de ne pas lui faire mal. Je ne suis pas grosse, mais quand même. Des côtes cassées, ça doit être très douloureux.


N'y pense même pas ... Tu ne pourras même pas marcher ^^


L'embrassant tendrement sur la joue, tenant sa main. Je sais ce qu'il pense, mais il ne sortira pas tant qu'il n'aura pas l'aval des médecins, donc, pas ce soir puisqu'il n'y a plus de médecin. Et puis, je peux jouer les infirmières moi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 19:59


    Et ça n'est pas toujours pour m'arranger...

    L'embrassant une nouvelle fois. Oui, je vais l'user, mais si c'est moi j'ai le droit ! Enfin je crois que j'ai le droit ^^ Il est difficile de trouver le juste milieu avec elle, et surtout parce qu'elle ne vous laisse pas souvent le choix, mais je fais comme si.

    Rien de plus que la résolution de l'enquête bébé.

    Caressant ses cheveux, tandis que sa tête était posée sur mon épaule. J'ai un bras autour d'elle et je ne peux pas faire grand chose de plus mais sa présence m'apaise grandement, je préfère vous le dire ! Je ne suis pas du genre à faire les choses à moitié, et encore moins quand il s'agit d'elle, mais ça fait tellement de bien de se dire que je peux être là pour elle...

    Mais bien sûr que je pourrais, si tu m'aides à passer les vigiles ^^ Je serais franchement mieux chez moi, on peut même pas regarder la télé tranquille ici !

    Je tente de l'amadouer et tourne la tête vers elle, il faut qu'elle m'aide sur ce coup là ^^

    Cap ou pas cap ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 20:22

Oh parce que tu as à te plaindre peut être?

Non parce que je me trouve très conciliante avec lui. Je ne suis pas facile à vivre, il le sait, mais je suis différente quand je suis avec lui, du moins, la plus part du temps. J'ai mon caractère et après toutes ses années, c'est difficile pour moi de changer. Je me radoucie à ses côtés parce qu'il sait me rassurer, mais je ne suis parfois pas très douce^^ Mais je lui fais aussi confiance pour me recadrer, il ne me laissera pas passer si je deviens trop difficile à gérer et c'est ce que j'aime chez lui.


Ne prends pas de risque inutile ... après tout, tu as des hommes pour ça!

Non mais c'est vrai, je ne fais pas ce que je ne suis pas obligé de faire, qu'il en fasse autant. Mon inquiétude trahie mes sentiments, ça lui permet de voir combien je tiens à lui. Mais alors il rêve si il pense que je vais l'aider à sortir. Il est blessé, il a prit des coups au visage, qui sait si il ne risque pas une commotion? Pas question que je le laisse prendre des risque.

Non tu restes ici.


Oui bon je suis un peu catégorique, mais il me connait, ce n'est pas parce que je suis un peu sèche que je suis en colère, c'est ma façon d'être. Mais alors il me regarde comme mes fils quand ils veulent quelque chose!


Non Mark, tu ne m'auras pas avec ce regard.


L'embrassant sur le front avant de me lever pour aller lire le dossier au pied de son lit.

Tu risques une commotion cérébrale ... tu comptais me le dire?


Non mais bon, j'aime bien avoir tout les éléments en main avant de prendre des décisions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 20:31


    Et c'est moi le chef, donc j'ai le droit de taper qui je veux ! ^^

    Oui bon je suis un gamin aussi, mais ça la fait rire d'habitude. Je suis un grand ado, responsable au boulot mais assez cool en dehors. J'ai besoin de tout ça pour pouvoir faire ce que j'entends au boulot, pouvoir retrouver une soupape à la maison, et souvent c'est ma fille. Elle me bouge pour douze et je dois dire que ça me fait du bien. Quand j'ai quitté la mère de Théa, il me fallait quelque-chose pour me lever le matin, et en dehors de ma fille, c'était mon boulot, mais je ne pourrais as refaire ma vie avec mon job !

    S'il te plaît...

    Usant un peu plus du regard typique, oh ça l'énerve ça, je le sais bien et ça me fait rire ^^ Après tout je fais ce que je veux je suis un grand garçon.
    Ah, la commotion ^^

    Non, pas du tout. De toute façon tu veux même pas me laisser sortir, pourquoi je te dirais mes secrets ?

    Boudant comme un petit garçon. Oui bon, j'ai 15 ans d'âge mental et l'oxygène ça shoot ^^

    Toi et moi... ça pourrait marcher ce soir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 22:12

Tu n'as pas tapé grand monde aujourd'hui ^^

Le regardant de haut en bas ... Non mais je dis ça, je dis rien ^^ Il n'a plus 20 ans, il faut qu'il s'en rende compte aussi, il n'a pas l'endurance des petits jeunes après qui il court! Physiquement je ne doute pas qu'il peut faire le poids, il est bien bâtit mon homme, mais si ils lui tombent à deux ou trois dessus, il ne pourra pas les avoir tous et c'est lui qui prendra, comme aujourd'hui !

Arrête avec ce regard ^^

L'embrassant tendrement sans pour autant céder, mais je n'aime pas qu'il fasse son air malheureux là! C'est un gamin mon homme, mon amant, mon ami, il est tout ça en même temps. Je n'ai plus de relation avec mon mari, physique j'entends, nous faisons chambre à part et quand il tente un rapprochement, il se heurte à un mur, je ne supporte pas qu'il me touche. Je ne sais pas combien de temps ça va durer, mais j'ai peur qu'un jour il se lasse et qu'il force les choses.

Je les apprendrais toute seule! Je sais toujours tout.

Non mais autant qu'il le sache, même si je dois soudoyer tout le monde qui se met sur mon passage, je m'en moque, quand je veux savoir quelque chose, je mets toutes les chances de mon côté. Alors ça pourrait marcher ? Je pose ma main sur ses côtes blessées, comme si de rien n'était en le regardant dans les yeux ...

Ca ne marchera pas ^^


Je suis une garce, j'en ai toutes les méthodes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 22:31


    Hey ! Te moque pas, j'aurais pu !

    Oui non mais si, j'aurais pu d'abord ! Donc on avait un plan, qui n'a pas été suivit au final, parce que tout a foiré pour une histoire de fuite. Je sais très bien que c'est un des petits jeunes que nous avons dans l'équipe, pour les cotât, tu parles, ils viennent surtout pour se la dorer comme il le faut sous le soleil de Miami, ils font leurs classes et choisissent ensuite leur affectation.

    C'est la seule chose que j'ai contre toi.

    Penchant la tête pour l'amadoué, elle est dure au mal putain ! On fait comment pour la corrompre ? Non parce qu'elle, elle corrompt tout le monde ^^ Je ne sais pas si elle va finir par le faire avec moi, mais je ne suis pas exigeant, encore moins avec elle.
    Oui elle sait toujours tout et elle est garce en plus de ça. Elle s'approche de moi et pose sa main sur moi, de façon plus ou moins délicate.

    Aïeuh ! Garce !

    Ca la fait rire, moi moins ^^ Non mais à quoi elle joue exactement ? Je prends sur moi pour ne pas la ramener plus et passer pour un bonhomme.

    Tu pourrais jouer les infirmières... Je suis sûre que tu serais très douée. A domicile c'est encore mieux.

    Glissant ma main dans son dos, puis sous son chemisier. Non mais je tente de la corrompre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 22:58

Oh je n'en doute pas chéri.

Non mais bon au bout d'un moment arrête quoi, laisse faire les petits jeunes, ils sont là pour être exploités non ? Je ne sais pas comment ça marche dans son milieu, mais chez moi, les petits stagiaires ou les nouveaux, c'est eux qu'on envoie au front ou à qui on fait faire toutes les merdes! C'est pas fair play, mais c'est comme ça et ça ne m'a jamais posé de soucis de conscience!


Et ça marche très bien en général!

Mais pas aujourd'hui. Je l'embrasse, glissant ma main dans ses cheveux, je l'aime, c'est clair, je n'ose pas lui dire, je ne sais pas faire ça, j'ai peur qu'on s'en serve contre moi, je reste toujours méfiante, pourtant, je sais qu'il ne me blessera pas. C'est malgré moi, je me dis parfois que si David voyait ce que je suis devenue, il me détesterait.

Non Victoria .... ma reine pour toi ^^

Lui souriant, je retrouve l'humour que j'avais quand j'étais jeune et que j'ai perdu au profit du cynisme depuis que je vis avec Conrad. Il m'a complètement changé, c'est dingue, je m'en aperçois depuis que j'ai cette relation avec Mark, je vois les différences entre eux et la Victoria que je suis chez moi contre celle que je suis avec Mark. Avec lui, je sais que je peux être moi-même, il m'y encourage, c'est moi qui me mets encore des barrières.

Mais je vais jouer les infirmières .... ici.

Je suis têtue, je le sais, je ne lâche rien, c'est ce qui a fait ma force toutes ses années, sinon je me serais écroulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 23:10


    Reine Victoria, trouvez-moi mes fringues ou embrassez-moi pour me faire taire ^^

    Non mais il faut aller dans son sens en fait, quand vous avez comprit ça, vous avez tout compris, et ce n'est pas peu dire. Elle est très difficile à cerner, et il ne faut pas sortir d'Harvard pour tout comprendre.
    Elle est très calculatrice, tout autant que ça lui sert pour cacher sa fragilité, mais ça moi je l'ai compris maintenant, et je sais pertinemment que je ne suis pas fait pour ce genre de conneries, parce que je me connais, je ne suis pas du genre à faire les choses avec délicatesse, je reste un homme, et je lui fais remarquer, bien que je me confonde en excuses après ^^
    Donc elle veut jouer les infirmières. OK ! Je me redresse, en grimaçant tout de que je sais mais je vais rentrer quand même ! Je tente d'enfiler mon t-shirt, déjà là ça coince ^^ Ma veste, c'est bien la veste, pas besoin de lever les bras !

    Il est où mon jean ?

    J'ai fais mon service militaire, j'ai plus peur de rien ^^C'est pas trois côtes cassées qui vont me retenir si ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 23:28

Reine Victoria! J'aime ! C'est comme ça que je veux être vue et je sais que c'est que ça comme ça qu'on me voit dans mon milieu. Je suis impitoyable, je ne laisse rien au hasard, ce que je veux j'obtiens et si je décide qu'une personne est indésirable à mes yeux, je la mets sur le banc de touche sans aucun scrupule, peut importe la méthode que je décide d'utiliser. Je sais que je suis une garce quand il le faut, méchante même, mais du moment que j'obtiens ce que je veux ça ne m'étouffe pas. Tout le monde sait qu'il ne faut pas me contrarier, pas se mettre contre moi au risque de subir une sentence impitoyable. Mark n'aime pas ce trait de caractère chez moi, il ne conçoit pas que je puisse écraser quelqu'un par simple contrariété et il me le fait savoir avec plus ou moins de délicatesse, moins que plus d'ailleurs. Mais il ne me changera pas comme ça. Je l'embrasse pour le faire taire, c'est lui qui a demandé, c'est pas moi ! Je glisse mes mains sur ses joues pour l'empêcher de bouger, mais une fois éloignée, il essaie déjà de partir.

Tu veux vraiment que j'appelle pour qu'on t'administre un calmant?

Non mais je demande, il m'énerve à vouloir partir là et je n'aurais aucun scrupule à le faire! Il le sait, alors qu'il arrête de jouer parce qu'il ne gagnera pas avec moi !

Tu t'assoies et tu restes tranquille!

Le repoussant sans douceur au fond de son lit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Dim 2 Fév - 23:38


    Elle m'embrasse, c'est tout ce que j'attendais ! Je ne sais pas si ça va durer entre nous, mais je vais tout faire pour c'est sûr! Je ne pensais pas pouvoir retomber amoureux, pas comme ça en tout cas, et pas d'une femme comme elle ! Elle est un peu tout ce que j'évite depuis mon divorce ^^ Et puis les gens comme ça, je les ai souvent en interrogatoire sans jamais rien en tirer.

    Non, je veux me tirer loin d'ici, et toi tu vas te faire engueuler comme moi si t'es pas gentille avec le patient.

    Je dis ça comme ça, mais je me suis fait gronder comme un môme pour avoir enlevé mon masque à oxygène. Mais je sais qu'elle n'est pas contre moi, elle est plutôt pour ma santé en fait, sans pour autant que ça m'arrange. Je veux rentrer.
    Elle me pousse au fond et un cri de douleur m'échappe.

    Ca c'était pas fairplay du tout...

    L'attirant pour la faire tomber sur moi, quitte à avoir mal ^^ Je remonte mes mains sous son chemisier, dans son dos, et joue avec l'attache de son soutient gorge.

    Et une compensation, ça peut s'envisager pour une convalescence sévère ma reine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 0:30

Je ne pensais pas ressentir quelque chose d'aussi fort pour un autre homme que le père de Killian. David a été mon premier amour, le vrai, celui avec qui on voit son avenir, son futur, avec qui on veut construire sa vie.  Je voyais ma vie avec lui, mais tout a été brisé quand il a disparu, je ne saurais jamais ce qui s'est vraiment passé et ça me ronge. J'ai épousé Conrad parce qu'il était gentil, rassurant, je l'aimais beaucoup, mais je ne peux pas dire que j'en étais amoureuse, il m'apportait la stabilité, il était agréable, mais je n'ai jamais ressenti la passion que j'ai eu pour David ou que je peux ressentir avec Mark. Je ne sais pas ou va nous conduire cette histoire, c'est difficile de se projeter quand je sais que j'ai mon mari derrière.

Si le patient était un peu plus disciplinée.

L'embrassant tendrement en lui souriant. Il est beau, même abîmé il est beau mon homme. Mais il a mal et encore une fois, j'ai raison, il ne s'en sortira pas comme ça, il va souffrir et pour le lui prouver, je le repousse sans grand scrupule contre le dossier du lit ...


Tu vois, tu ne peux pas bouger ^^

Non mais qu'il se rende compte par lui même! Mais il finit par m'entrainer avec lui sur le lit, je fais attention à ne pas lui faire mal le pauvre quand même! Ses caresses me font frissonner, je l'embrasse sur le torse tendrement ...

Ca pourrait se faire ^^

Le regardant en souriant, caressant ses muscles, il est beau pour son âge mon homme, très beau même putain, il s'entretient, il n'a pas le choix avec son boulot. Je l'embrasse tendrement, glissant ma main dans ses cheveux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 0:41


    C'est ta faute ça, quand t'es là je suis plus moi même ^^

    Non je ne la drague pas, je joue, et j'en joue très bien, elle adore ça, qu'on arrête de se méprendre, elle sourit et surtout elle me tourne autour. Elle est quand même magnifique... Je ne sais pas comment j'ai pu attirer son attention. Pour les gens de sa caste, je ne suis qu'un gratte papier, un fonctionnaire de base, mais visiblement elle n'est pas si vénale, je me suis lancé, je l'ai invité, elle a dit oui. Là où je suis salaud, c'est que je savais parfaitement qu'elle était mariée ^^

    A l'examen tu serais recalée pour mauvais traitement sur patient en difficulté.

    Je dis ça comme ça, mais je sais parfaitement comment elle traiterait le premier patient qui la fait chier. Et paf l'oxygène ou le calmant ^^ histoire d'être tranquille. La patience n'est pas son fort et il lui faut diriger, j'adore la voir faire, surtout que ça ne prend pas avec moi, elle le sait pourtant !

    Ca ferme pas à clé ces portes, si ?...

    Entre deux baisers, sa chemise déboutonnée à présent, une main sur sa jupe, caressant délicatement son dos, puis embrassant son cou en glissant une main dans ses cheveux.

    Ce genre de plan ça m'est arrivé j'avais 16 ans ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 17:30

Charmeur ^^

Non mais je lui dis, je le sais, il m'a charmé avec ses belles paroles, ses attentions, sa gentillesse, il le sait, ça me fait fondre. je suis discrète sur tout ce qui me touche et je pense qu'on a encore beaucoup à apprendre l'un de l'autre, c'est ce qui fait que notre couple peut marcher, on se découvre petit à petit. Je pense à un couple alors que je ne suis même pas divorcer, mais ça ne l'a pas arrêté quand nous nous sommes rencontrés et pourtant il le savait!

Je ne compte pas devenir infirmière, je n'ai pas la patience.


Et je n'ai pas envie de l'avoir pour tout avouer. Pas que je moque des autres, mais j'ai d'autres priorités que m'occuper de personnes malades, c'est sans doute égoïste, je le suis, je ne m'en cache pas, j'ai appris à le devenir. Je suis relativement calme avec Mark parce que j'ai eu peur putain ! 

On peut arranger ça ....

L'embrassant avant de quitter ses bras pour aller bloquer la porte avec une chaise ... Moi non plus je n'ai pas fait ça depuis mon adolescence .... bloquer les portes comme ça j'entends^^ Je reviens vers lui, souriante, m'allongeant près de lui, j'ai peur de le blesser ... quoi que c'est un homme, il survivra ...

Nous en étions ou ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 17:39


    Agent Sullivan suffira ^^

    Lui souriant en caressant son ventre délicatement. Je suis un charmeur seulement quand je le veux, et elle, je la voulais ! Maintenant que je l'ai eu, je la veux encore ! Ca fait toute la différence entre un connard et un charmeur non ? Je ne sais pas trop comment l'interpréter parce que je ne suis pas fait pour comprendre le système féminin, je suis un homme, ça devrait suffire à poser les bases ! Et ben non, pas toujours figurez-vous...

    Et t'es beaucoup trop belle pour te cacher derrière une blouse ^^

    Non mais je lui dis, parce que ce n'est pas le genre de femme qui s'investira dans une action sociale par plaisir ou par bonté, elle a des priorités, que nous ne partageons pas forcément, mais quel est le souci, je sais comment la cerner, c'est tout ce qui compte ! Nos différences nous aident aussi.
    Ah ouai elle est comme ça elle ! Elle bloque la porte et revient vers moi pour s'allonger délicatement contre moi. Je l'épouse quand sincèrement ?

    Je crois qu'on en était...

    Embrassant son cou en faisant glisser sa chemise au sol pour la récupérer contre moi et glisser mes mains dans son dos, puis glissant la fermeture éclair de sa jupe.

    Là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 18:18

Vous êtes un charmeur agent Sullivan ^^

L'embrassant tendrement. Je suis bien dans ses bras, je me sens en sécurité, ça fait des années que je n'ai pas ressentis pas ça pour un homme.  Mark est différent, je ne pensais pas être attiré par ce genre d'homme. Les hommes de pouvoir n'ont jamais été  mon truc, David, l'étais, mais il avait cetet humanité et ce respect qui m'ont plus, Mark a les même qualités malgré son statut, c'est ce qui m'attire chez lui en plus de sa belle gueule qu'on soit d'accord.
Je lui souris sincèrement, je n'ai pas l'habitude des compliments, il n'y a que mes fils qui m'en font, enfin Baptiste, il n'hésite pas à me dire qu'une robe me va bien, que je suis jolie maquillée de telle manière, c'est toujours plaisant. Il ne perds pas le nord, je le connais, je glisse mes mains sous sa blouse ... bon on fait plus sexy, mais je m'en moque, c'est lui que je veux. Je l'embrasse, caressant son torse tenant de ne pas lui faire de mal ... putain, c'est moi qui ait peur de le casser ^^ Je glisse mes lèvre dans son cou délicatement laissant glisser ma jupe au bout du lit. Non mais j'ai 15 ans là, c'est assez impressionnant comme je change à son contact.


Tu es sur que ça va?

Non mais j'ai peur de le blesser merde!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 18:26


    Tu l'as déjà dit ^^

    Je prends sur moi pour ne pas la déshabiller tout de suite, en même temps je ne lui ferais pas grand mal vu ce que je suis là ! Mais je suis au moins sûr de pouvoir retrouver ma forme d'ici quelques jours. Plus de peur que de mal, mais du mal quand même ^^ Disons que pour le moment je ne suis pas bon à grand chose et j'ai peur que mes limites soient vites atteintes, c'est con parce que là elle est prête !
    Elle se fait douce, elle se fait femme, et je la trouve radicalement différente de ce qu'on pourrait penser d'elle. Je la trouve parfaite pour moi, et je ne suis pas objectif, toujours est-il que c'est elle et pas une autre que je veux, même si je ne comprends pas toujours ce qu'elle veut ni comment elle le voudrait.

    Aïe ! Ca va, ça va...

    Oui ben non ça va pas en fait, elle vient de prendre appui d'un côté et me fait grimacer. Mais je ne perds pas de vue que nous n'avons pas beaucoup de temps à passer ensemble et remonte mes mains le long de ses jambes, puis à l'intérieur, avec douceur, la serrant doucement contre moi mais pas trop. Oui c'est dur d'être abîmé ! Mais je suis un homme, elle peut le sentir tout de devient compliqué en dessous de la ceinture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Jones

Victoria Jones

Messages : 1398
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 19:11

Je sais je me répète mais il aime ça, je le vois bien. Nous sommes assez différent, mais nous arrivons à nous entendre, on ne parle pas de choses qui fâche et tout se passe bien. Je sais qu'il y a certains traits de mon caractère qui l'exaspère, mais je suis comme ça, on ne me changera plus maintenant. Je tente de m'adoucir avec lui, mais mes mauvais réflexes reviennent au galop à la moindre contrariété.
Je sais me faire très douce avec lui, j'oublie la Victoria Stevenson que je suis durant un moment pour n'être qu'a lui, il le sait je n'ai la tête qu'a lui quand nous sommes ensemble, je ne me partage pas. Je suis entière et il le sait. Même quand je suis chez moi, je ne pense qu'à lui j'attends un message, un petit mot. Ce nous arrive de ne pas nous contacter de quelques jours, mais je finis par trouver le temps long. J'ai peur qu'il se lasse de la situation, peur qu'il finisse par me quitter et pourtant je ne sais pas faire le premier pas pour divorcer.


Non ça ne va pas tu vois!


Non mais le but n'est pas de lui faire mal mais je ne sais pas ou mettre mes mains moi! Lui le sait par contre petit malin! Non mais j'ai vraiment l'impression d'être une gamine avec son petit ami! Mais je ne suis pas très à l'aise, si jamais quelqu'un voulait entrer ?! Il y a un temps ou je me posais moins de question que ça! Je soupire de plaisir, mais là, ça va être difficile, je le conçois d'autant que quelqu'un frappe à la porte avant d'essayer d'ouvrir ....

C'est pas vrai !T'as de ces idées ^^

Je crois que je ne me suis jamais levé aussi vite, je manque de tomber avec mes talons ^^ Oui je l'engueule mais merde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Sullivan

Mark Sullivan

Messages : 113
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: Les limites du FBI   Lun 3 Fév - 19:18


    Mais si ça va ! Je dis plus aïe, promis ^^

    Non bon j'ai 15 ans et je veux que ma petite amie reste chez moi et sèche le dîner à la maison ! Appelle pour dire que tu fais un exposé avec ton amie je sais pas ! Bon, j'en avais des plans combines quand j'étais jeune ^^ Ca marchait ! Au début...
    Je prends sur moi pour la douleur mais le plaisir la remplace, je me sens comme une pucelle tient ! Ma gueule, je sais ^^
    Et ma petite amie fait un bond de 10 mètres de haut pour ne pas se faire goaler ! Je me mets à rire en finissant par me tordre de douleur, oui ça fait mal !

    T'es sexy quand tu flippes ^^

    Glissant ma main sur sa jambe encore nue tandis qu'elle se rhabille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les limites du FBI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les limites du FBI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur les mains limites / scores...
» Les limites de la Justice : Procès IG contre perso fuyant
» L'uchronie : quelles limites ?
» cumul des rôles
» STARCRAFT 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Hôpital-
Sauter vers: