One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Je n'ai jamais su être ta mère

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rick Hunter

Rick Hunter

Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeVen 25 Oct - 23:39


    Cora me fait bosser avec Regina depuis quelques semaines. Elle est enceinte d'un autre, et ça me rend dingue, surtout depuis qu'elle me dit que le problème vient de moi. Je vais très bien, je n'ai aucun problème ! Je ne supporte pas qu'on s'en prenne à ma virilité, encore moins mon ex femme. Elle a prouvé quoi elle ? Tout juste bonne à bosser pour sa mère et élever une délinquante, qui l'est toujours d'ailleurs, suffit de la voir ^^
    Je me retrouve à bosser sur un dossier avec elle, pour des machines à tester sur des patients, j'ai besoin de ses rapports. Elle ne me les a pas encore fournis. Putain je suis commercial, je fais pas dans le social moi ! Je ne comprends pas comment elle peut se laisser aller à ce point. Alors ça y est, elle pense pouvoir couper court à tout le reste sous prétexte d'avoir un mec et bientôt une famille ? Tu bosses là ma chérie, alors tu te reprends !
    Je débarque dans son bureau, encore assise... Je m'y appuis sans ciller, je ne dois pas lui laisser le choix, manquerait plus que les femmes aient le droit de parole ^^ J'ai appris ce que ça donnait de leur laisser.

    Mes rapports, tu comptes me faire attendre longtemps ? C'est compliqué de foutre un putain de commentaire sur un protocole que tu bosses depuis des mois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 0:24

Comme si la vie n'était pas assez compliqué, je dois en plus me taper mon ex en collègue ... Je ne parle pas de Greg, mais de Rick ... ou bon ben j'ai trois ex marquant, dont deux qui bossent avec moi, je dois le chercher c'est pas possible! Je ne l'ai pas choisi on est d'accord, c'est encore ma mère qui me l'a imposé pour me faire chier et elle a réussit, ça m'emmerde!
J'ai perdu mon bébé il y a quelques jours, je suis épuisée, moralement et physiquement, c'est encore trop frais pour que j'arrive à me concentrer comme il le faudrait, je ne pense qu'à ça, ça m'obsède. On essaie de se soutenir avec Tony, mais il morfle autant que moi et je ne sais pas comment lui parler. Nos relations sont trop compliquées pour que ce soit normal.
Je suis dans mon bureau, je ne le quitte plus beaucoup, seulement pour les interventions que j'ai de prévues ou celles d'urgences, je remplis les dossiers en retard quand mon ex entra dans le bureau sans frapper. Non mais il s'est cru chez sa pute lui ou comment ça se passe? Je lève les yeux sur lui, un regard noir comme je sais si bien le faire.


Oh tu baisses d'un ton! Je les ferais quand je pourrais, j'ai des choses plus urgentes que ta paperasse!


Non mais il s'est prit pour mon boss?! Non parce que j'ai déjà ma mère sur le dos, ça va, il n'a rien à me dire, mais je reconnais là son côté directif.


Tu voulais autre chose? Sinon tu connais la sortie.

Replongeant dans mes dossiers en l'ignorant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick Hunter

Rick Hunter

Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 0:39


    Quand on était ensemble, du moins au début, elle avait encore un minimum de tenue au boulot et d'intégrité, maintenant elle s'en fout ! La preuve. Regardez la façon dont elle me parle. Aucun respect. Depuis qu'elle a eu Léo, elle a dégringolé. Elle ne compte plus autant sur le boulot pour devenir quelqu'un, comme si son pseudo rôle de mère, je dirais plutôt d'éducatrice, allait lui rendre quelque-chose. Elle ne sera jamais mère, ce n'est pas la sienne. Mais qu'elle soit enceinte me fout les boules, je vous le dis tout de suite !
    Je ne sais pas quel avenir elle envisage mais la médecine va devenir compromise, enfin la chirurgie tout du moins, parce qu'elle était douée, c'est ça qui me rend dingue. C'est quelqu'un de très doué pour ça. Je ne sais pas, peut être son nouveau mec, Regi a toujours été très naïve.

    L'hôpital est en contrat avec ma boite, tu l'es donc aussi. Quand je demande un rapport, tu le fais. T'as eu trois mois pour t'y mettre, ne me dis pas que tu as bossé H24 ? Non parce que tu rentres souvent chez toi... Léo, tu la bordes toujours ? ^^

    Je suis mauvais, ça je le sais, en même temps j'ai les boules, et je ne supportais pas sa façon de prouver autant d'attention à sa fille alors que moi j'en avais moins. Elle disait que ça ne changerait rien entre nous, au contraire, ça a tout changé.

    Je veux mon rapport Regina, tu n'es plus la Reine du royaume, c'est fini tout ça, ta place tu l'as eu tu l'as perdue. Alors reprends toi, et je le veux pour la fin de la matinée. Tu ne sortiras pas de ce bureau.

    Puisqu'il faut lui faire comprendre les choses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 1:24

Je suis bien contente que ça se soit terminé entre Rick et moi, il n'était pas celui que je pensais, je l'ai découvert quand j'ai adopté Léo. Si il avait tenté de l'accepter, je suis sur qu'ils auraient pu s'entendre, mais il n'a fait aucun effort pour ça. Léo était une gamine, elle ne demandait qu'a avoir une famille et il lui a refusé ce droit, il ne peut s'en prendre qu'à lui si nous nous sommes séparés. Il ne l'accepte toujours pas et que je sois enceinte le rend dingue parce que lui n'a jamais réussi à me faire un enfant et pourtant on le voulait, à croire que c'était un signe. Mais alors qu'il parle de ma fille me rend dingue après ce qu'il lui a fait, je me lève d'un bond pour me planter devant lui le menaçant du doigt.

Ne parle pas de ma fille enfoiré, pas après ce que tu lui as fait!


Non mais qu'il ne me chauffe pas parce que j'ai la main qui me démange. On parle boulot, mais on ne met pas ma fille dans la conversation, elle n'a jamais rien demandé! Je n'ai pas de compte à lui rendre et il commence à me chauffer à me parler comme si j'étais son employée! Je prends sur moi, je tente, mais mon regard trahis ma colère et ma haine.

Tu auras ton rapport quand je l'aurais décidé et pas avant. Va te plaindre à ma mère si ça te déplait  ... tu ne sais faire que ça te plaindre, ça ne changera pas.


Non mais il se prend pour qui lui  sérieusement, il faut qu'il redescende parce que sinon je vais l'aider à le faire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick Hunter

Rick Hunter

Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 1:30


    Ca c'est sa version, et je ne la laisserais pas me trainer dans la bout. Mentir, se camer et sécher les cous, elle n'a jamais su faire que ça. Ta mère a raison sur toute la ligne. C'était ça notre problème.

    Sa fille ! Enfin son envie de jouer les mères Theresa. Je ne suis pas contre un peu de bonne action de temps en temps,  mais pas de là à adopter des mômes dans un quartier défavorisé. Un délinquant reste un délinquant, c'est tout. Depuis toute petite elle a grandit au milieu d'eux, elle ne pourra pas changer. Et Regina, que ce soit Léo ou une autre, a toujours voulu sauver les chats et chiens errants. Il ne fallait pas choisir médecine, mais assistante sociale !

    C'est elle qui m'envoie je te signale, et si je viens te voir en personne c'est pour t'éviter le débarquement. Tu crois qu'elle pense quoi de toi ? Tu n'es pas sa petite fille modèle, tu rates tout depuis des années. Regarde ou tu en es...

    La regardant d'un air dédaigneux. Je ne supporte pas de la voir si libre, si soumise à la fois à un autre homme, si engagée auprès de lui, et enceinte aux dernières nouvelles !

    Tu crois que tu peux fonder une famille ? Tu es seulement incapable de la tenir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 1:51

Ce n'est pas elle la menteuse et le seul problème qu'on avait c'était ta stupidité et ta jalousie chronique.

Ce n'était pas Léo le problème, mais lui et je n'ai jamais tenu rigueur à ma fille pour l'échec de mon couple, elle a fait des efforts jusqu'à ce qu'elle comprenne que ça ne servait à rien parce que mon homme était trop con. Je m'en veux surtout de ne pas l'avoir quitté avant qu'il ne fasse trop de mal à ma fille, je voulais sauver notre histoire. Léo ne serait pas partie si j'avais pris les choses en mains, je n'aurais pas perdu tout ce temps sans elle. Ses paroles me blessent, mais je ne lui montre pas, je soutiens son regard comme je le faisais durant notre mariage.


Et qu'est-ce qui te fais penser que ce tu penses m'intéresses?

Je tente de garder mon calme, de me dire que son jugement n'est rien, mais ce qui me blesse c'est que je suis persuadée que ma mère est dans cette optique de penser que j'ai tout raté. Je ne sais pas comment la rendre fière de moi et j'en ai marre d'essayer.

J'ai la famille que je veux, celle que tu n'as jamais été capable de me donner ^^

Oui ben il me cherche! Il n'a jamais été foutu de me faire un bébé et apparemment le problème ne venait pas de moi, il devrait se remettre en question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick Hunter

Rick Hunter

Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 1:58


    Parce que t'espérais qu'on forme tous une jolie famille ? Ca ne marche pas comme ça Regina, on ne rapporte pas des pièces pour en faire un tout.

    Oui je suis dur, mais j'ai comme le sentiment qu'elle n'a même pas essayé de donner forme à notre rêve, et savoir qu'elle est en trin de faire les choses avec un autre homme me rend dingue. C'est mon bébé qu'elle aurait dû porter, pas celui d'un inconnu, surtout pas celui d'un italien de bas étage, mais ça rime à quoi ?!
    Je n'aime pas ce qu'elle est devenue depuis notre séparation, et sa mère non plus, ça nous fait un point commun. Cora et moi en avons beaucoup au sujet de Regina.

    Parce que je partage le point de vue de ta mère, et que la seule capable de faire prendre conscience des choses c'est elle. Elle est dure, mais tu n'as jamais compris que la violence.

    Verbale, physique j'ai évité, enfin au début, et puis parfois elle me poussait à bout. Son regard me rend dingue, elle a le don pour nous envoyer nous faire foutre en un levé de sourcil, ça m'amusait au début mais ça s'est vite retourné contre moi.

    Ne joue pas à ça Regina, tu n'auras pas le dernier mot sur ce terrain là. TU N'AS JAMAIS VOULU DE CETTE FAMILLE ! Tu t'es toujours foutu de ma gueule.

    La plaquant au mur en l'ayant empoignée violemment, oui elle pousse au meurtre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 2:20

Sauf que c'était toi la pièce rapporté ... la preuve, j'ai une famille aujourd'hui.

Si il avait mis son orgueil de côté, son égo, on aurait pu avoir un avenir, mais je me suis aperçu que c'était juste de la méchanceté qu'il avait envers ma fille. Je ne l'ai jamais négligé, j'ai seulement dû me partager, mais j'ai toujours été présente pour lui, il ne peut pas me dire le contraire! J'avais confiance en lui, mais il a changé et j'ai évolué aussi et heureusement. Léo m'a fait prendre conscience de beaucoup de chose, elle m'a fait devenir maman et ça a été mon plus beau boulot ... le plus dur aussi, mais je ne vais pas revenir sur les conneries de ma gamine ^^


Quand je t'entends parler comme ça, je sais que te quitter à été la meilleure chose que j'ai faite de ma vie. Même ça tu n'as pas réussi à l'empêcher ....

Je lui parle très calmement, mais mon regard trahis ma haine, parce que c'est vraiment de la haine que j'ai pour cet homme.  Je sais que lui parler de notre histoire le blesse, mais il me cherche, on pourrait rester sur une "relation" professionnelle, mais il passe son temps à me chercher. Il répond avec violence, comme toujours, mais je n'ai plus peur de lui. Pourtant je sens ma tête tourner quand je heurte le mur. Je ferme les yeux quelques secondes avant de relever les yeux sur lui.

Je la voulais notre famille, mais apparemment la performance n'était pas ton fort, j'aurais dû m'en douter ... tu n'as toujours eu que de belles paroles ^^

Le regardant de haut en bas d'un air dédaigneux, haussant les sourcils de manière naturelle, de manière énervante, mais c'est ma marque de fabrique. Je ne me sens pas très bien, mais je tente de donner le change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick Hunter

Rick Hunter

Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 2:28


    Se taire elle n'a jamais su le faire, c'est plus fort qu'elle. Regina a toujours voulu avoir le dernier mot. Gérer elle même son job, sa vie de famille, la maison, sa fille, ses études, tout ce qui a pu traverser sa vie a été mis sous contrôle, sauf moi, on ne me contrôle pas, je le fais tout seul ou pas du tout, mais personne ne me dit à quelle place je dois être. Elle a pourtant été tout de suite mise au pli. Je faisais des efforts pour lui plaire, pour que notre relation reste inchangée au maximum mais visiblement ça ne suffisait pas comme il aurait fallu. Nous serions encore ensemble en cas contraire. En tout cas elle peut se venter du fait de me mettre hors de moi, elle a le don pour ça je trouve, je ne sais pas comment elle fait mais elle a réussi à me faire vriller en 3 minutes, il n'en fallu pas plus pour que je lui prouve de quoi j'étais capable.

    Ne me force pas à t'apprendre comment je fais pour être un homme Regina, tu as dû garder pleins de souvenirs.

    Passant ma main sur son bas ventre. Elle m'a quitté, je n'ai plus rien à perdre, j'ai totalement pété un plomb au fil des années, et je ne suis plus le même.

    Tu feras moins la maligne quand je te ferais virer de ton poste pour incompétence. Tu ne peux pas tout gérer, la preuve, regarde tes derniers résultats... renonce Regina, tu n'es plus bonne à rien.

    Pressant mon corps contre le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 2:45

On a été amoureux Rick et moi, j'en étais dingue, je me voyais faire ma vie avec lui, c'était tracé, on aurait une famille, une maison, un chien même pourquoi, enfin j'étais heureuse avant qu'il ne change de comportement, avant qu'il ne me montre son vrai visage en fin de compte. Il a finit par avoir ce qu'il voulait, le départ de Léo, mais il n'a pas changé pour autant, il ne supportait pas que je la recherche, ce n'était plus possible entre nous, mais il ne voulait pas le voir, j'ai été la plus lucide.

Le souvenir que tu n'as jamais su me satisfaire ^^ Ne me touche pas tu me dégoutes.

Lui envoyant une gifle monstrueuse. Je me lâche, mais j'ai de nouveau un vertige, je pose ma main sur mon front quelques secondes, le temps de reprendre mes esprits et de le laisser comprendre combien j'étais en colère. Je ne suis pas une pute pour qu'il joue comme ça avec moi et le sentir contre moi me dégoute. J'ai les larmes aux yeux, je ne veux pas le montrer mais il me fait peur. Ne voyant pas comment m'en sortir, je planta mon talon dans son pied, pour qu'il me lâche, j'aimerais que Tony soit là pour lui coller une raclée ... Ben oui, je ne suis pas de taille. Je tremble alors que je m'éloigne de lui, mais ma tête recommence à tourner, plus violemment jusqu'à ne plu rien ressentir, le trou noir. Je m'effondre à quelques pas de lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick Hunter

Rick Hunter

Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 2:59


    Je te dégoûte ? Tu n'en disais pas autant il y a quelques temps...

    Glissant ma main sur sa poitrine. Je ne vais pas m'en priver, après tout elle cherche à se faire latter, elle ne fait que répondre, encore et encore, si elle se croit en terrain conquis elle se plante ! Parce que celle qui tire les ficelles c'est Cora, et Cora je l'ai dans la poche pour le coup. Je ne conçois pas qu'elle m'échappe, c'est trop dur à dire, et puis même si Tess a remplacé Regina, elle a fini par se barrer aussi, ce sont toutes des salopes, dès qu'elles ne voient plus leur propre intérêt, elles se barrent, comme si nous étions des pions, la première à avoir posé le truc, c'est Regi, elle morflera pour les autres.
    Elle tomba entre mes bras, s'effondrant sur le sol, je ne l'ai pas sentie partir, je n'ai pas fais attention, je ne sais pas comment réagir. Je panique ! Je me contente d'appeler une équipe avec son propre biper et file en douce...






    On vient de me biper en urgence, ma fille vient d'avoir un "accident". Elle a fait un malaise. Assez sérieux pour qu'on doive lui faire les premiers soins, prendre sa tension et attendre qu'elle ne sorte de son inconscience. J'ai récupérés ses analyses, elle n'est pas enceinte... Son taux d'oestrogène est bien trop bas. En comparant ces résultats à ceux d'il y a quelques jours, j'ai compris qu'elle avait perdu le bébé, mais que son malaise n'était pas une fausse couche. Ca s'est passé dans mon propre hôpital et je n'a rien vu. Je n'ai de toute façon jamais su être mère, je le regrette un peu à ce moment précis.
    Je la rejoins dans sa chambre, elle dort encore, apparemment elle a accumulé beaucoup de choses qui ont provoqué un burn out. Elle ne tient plus debout que par la caféine. Une fois à son chevet je vérifie ses constantes, et module sa perf pour lui offrir un peu plus de soluté sucré. Elle ne s'alimente pas, j'ai noté une net perte de poids, ça n'est pas fait pour arranger son équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 3:16

L'accumulation de tout me fait péter un plomb, je ne sais plus ou j'en suis et je pense que c'est l'affrontement de trop. Le coup de stress de trop. Je ne sais pas de quoi il est capable, les derniers temps, sa violence me faisait peur, mais il ne m'a jamais muselée. Aujourd'hui, j'ai l'impression de me retrouver quelques années en arrière et la montée d'adrénaline à eu raison de moi, j'ai fais un malaise assez grave pour que je ne me souvienne de rien.
Je me réveille quelques heures plus tard, dans un lit, comme une malade ... oui bon, c'est ce que je suis concrètement, mais ce n'est pas ma place et pas non celle de la personne près de moi. Ma mère. Oh putain ^^ Je ne suis pas d'humeur à entendre ses remontrances .... Je peux retomber dans les pommes?! J'ouvre doucement les yeux , grimaçant en sentant la perfusion dans mon bras.

Qu'est-ce que tu fais là ?

Regardant ma mère. Non parce que si elle est là pour me jeter à cause des rapports en retard, qu'elle reparte sinon je pense que je vais fondre en larme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Mills

Cora Mills

Messages : 56
Date d'inscription : 19/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 3:23


    Je suis sans doute en train de comprendre pourquoi ma fille est à bout. Je ne l'avais pas vu jusqu'à présent, elle vient de perdre son bébé, elle aura besoin de quelques jours et reprendra tout comme avant ensuite. Elle est forte, je la connais ma fille, et je lui mets la pression pour qu'elle réussisse, comme depuis petite, et ça fait partie des choses qui font d'elle cet excellent médecin aujourd'hui. Alison ne m'a pas laissé faire, mais je compte bien en avoir au moins une sur les deux.
    Elle se réveille, déjà, je n'ai pas dis que je trouvais le temps long, notez-le ! Je ne suis pas du genre très douce, encore moins avec les personnes qui me sont chères. La pitié n'a jamais élevé personne, au contraire, ça fait des lâches. Je ne veux pas que ma fille en soit une, elle ne l'est pas, je la connais assez.

    Je voulais m'assurer que tu ailles bien Regina. Tu as mal à la tête ?

    Posant une main sur son front pour vérifier au toucher sa température. Elle en avait, ce sont les hormones, son corps évacue encore l'oestrogène.

    Ta tension est faible mais il n'y a rien de trop alarmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 3:39

Je ne pensais pas trouver ma mère à mon chevet, elle n'est pas du genre très attentive ou très maternelle, je n'étais même pas sur que ce qui s'est passé arrive à ses oreilles, après tout, elle n'a rien sur pour mon bébé et c'est très bien comme ça. Je ne veux pas entendre ses critiques vis à vis de tout ça. Je ne le supporterais pas.

Ca va, j'ai la tête un peu lourde, mais ce sont les cachets.

Je suis médecin, ça aide à diagnostiquer! Je me redresse doucement, je ne suis pas au top de ma forme, je dois avoir une mine affreuse, mais ça passera, je me relèverais. Rick a eu raison de mon courage et je pense que mon corps n'a pas suivi. Que ma mère pose sa main pour vérifier ma fièvre me surprends, il lui arrive quoi ? Qu'est-ce qu'elle veut me demander?

Je suis épuisée, j'ai dû faire une baisse de tension, je n'ai pas eu le temps de dîner aujourd'hui.


Je ne veux pas qu'elle se fasse des films, c'est passager, je vais mieux, je vais me remettre au travail. De toute façon, je préfère être ici que chez moi pour le moment. C'est difficile avec Tony, soit on se prend la tête soit on parle à peine, je ne peux pas parler du bébé, je n'y arrive pas.


Est-ce que tu as vu Rick?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Mills

Cora Mills

Messages : 56
Date d'inscription : 19/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 3:44


    Tu es aussi piètre menteuse que bonne étudiante ma fille.

    Elle était très douée pour les cours, elle se donnait à fond, et je n'ai jamais rien eu à redire sur ses notes pour le coup, mais j'en disais tout autant sur sa façon de fréquenter les autres, ses relations, ses sorties, et surtout son Greg. Je ne comprenait pas cet intérêt pour lui. Beaucoup trop vieux, beaucoup trop immature, et surtout très mal élevé, je ne l'ai pas élevée de la sorte ma fille et je voulais que ça lui reste un peu, mais elle n'en n'a fait qu'à sa tête.

    Je sais que tu as perdu le bébé, et j'en suis désolée...

    Je n'ose pas la regarder dans les yeux, c'est bien preuve de pudeur. Je ne sais pas lui parler et je n'ai jamais su le faire, je ne sais que lui donner des ordres pour la booster et la guider, et au fond de moi j'étais persuadée que ça suffirait. Apparemment pas...

    Je sais qu'il était avec toi au moment de ton malaise. Je l'ai congédié pour quelques temps.

    Le temps qu'il ne réfléchisse à ses méthodes. Qu'il la récupère, oui, je suis pour, mais pas qu'il lève la main dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 3:57

Je vais prendre ça pour un compliment ^^

Oui ben j'essaie de tourner les paroles de ma mère à mon avantage quand je le peux, c'est rare alors j'en profite! Nous avons des relations difficiles toutes les deux, elle n'a jamais sur être une mère comme les autres. Elle a toujours été très dure, exigente, je lui dois en grande ma partie ma réussite, elle m'a boosté, mais pas de la bonne manière, j'aurais préféré qu'elle le fasse avec des encouragements et des bisous plutôt qu'avec des critiques et des punitions. Mais ses paroles me laissèrent sans voix, je savais qu'elle l'apprendrait mais pas si tôt. Je glisse ma main dans mes cheveux, mal à l'aise, je ne veux pas évoquer le sujet, mais ses excuses me vont droit au coeur. Je ne connais pas ma mère compatissante et ça me clou le bec.


Je ne te demande jamais rien maman, mais s'il te plait, ne me force pas à travailler avec lui.


Ca va mal se terminer, pour lui ou pour moi, mais je ne le supporterais pas longtemps et lui ne supportera pas mon attitude, un de nous deux va morfler et je parierais plus sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Mills

Cora Mills

Messages : 56
Date d'inscription : 19/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 4:02


    Entre ma formulation spécifique et sa façon de tout prendre mal, je ne voyais pas comment on aurait pu s'entendre elle et moi. Nous avons deux caractères difficiles. Je ne supporte pas de me sentir inférieure et elle ne supporte pas de se sentir incomprise, comme ça au moins, nous n'irons pas loin !
    Elle le prend comme elle l'entend, de toute façon je n'ai jamais su m'adapter à sa façon de prendre les choses, elle ne m'en tient même plus rigueur. Ca fait partie des choses que je voudrais partager avec elle mais je ne sais pas le faire ça non plus. Elle et moi avons 36 ans de communication à reprendre.

    Les rapports passeront maintenant par moi, vous n'aurez plus de contact direct.

    Je ne veux pas lui imposer un bourreau. Rick me semblait bien sous tous rapports, mais pour avoir un mari très sanguin et parfois violent, en la personne du père d'Alison, je sais ce que c'est, et je ne le lui souhaite pas, que ce soit clair. Cependant son Tony, je ne le sens pas, il n'est pas venu la soutenir à ce que je sache. Et Greg lui tourne autour, je ne cautionne pas non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 13:43

Je pense que je n'ai jamais vu deux personnes se comprendre aussi mal que ma mère et moi. Petite, je faisais ce qu'elle me disait sans discuter parce que je la craignais beaucoup, mais je savais que je pouvais compter sur elle si j'avais besoin, elle répondait à mes questions, elle m'expliquait les choses, mais j'ai grandis et j'ai pris du caractère entre elle et mon père, il y avait peu de chance que je sois une adolescente docile. Je n'ai pas de bêtises, mais j'avais mes idées, je savais ce que je voulais et les gros conflits sont arrivés en même temps. Elle voulait me façonner comme elle le voulait, mais je voulais avoir ma personnalité. J'ai passé deux ans en pension parce qu'elle me trouvait trop rebelle, avant d'intégrer la fac de médecine comme elle le voulait. Ce n'était pas forcément mon choix, mais je voulais qu'elle soit fière. Ma quête a toujours été celle là, rendre ma mère fière de moi et à chaque fois que j'ai pensé y arrivé, il y a un évènement qui est venu tout gâchée. Aujourd'hui, je n'ai même plus envie de faire des efforts, elle pense ce qu'elle veut, je fais ce que je pense être le mieux pour moi. Mais j'aurais aimé pouvoir lui parler de la perte de mon bébé sans avoir peur d'être jugée. Alors la voir près de moi aujourd'hui me parait bizarre, je me méfie beaucoup d'elle. Je l'aime, mais je la crains encore à mon âge!

Merci maman.

La regardant. Ca me soulage qu'elle me dise ça, je pense que Rick est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, je ne suis pas de taille à lutter, pas en ce moment en tout cas. Je suis trop fragile, même si je ne veux pas l'avouer.

Tu ne devrais pas rester là, tu dois avoir du travail et je vais mieux.

Je me sens un peu mieux, fatiguée, mais je pense que je suis capable de quitter ce lit pour me remettre au boulot, je n'irais pas courir un marathon, mais je dois pouvoir m'assoir et remplir mes dossiers en retard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Mills

Cora Mills

Messages : 56
Date d'inscription : 19/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 14:56


    Je n'ai jamais fait les choses comme il aurait fallu avec ma fille. Dans le fond si, c'est la forme qui laisse à désirer en fait. Je ne sais pas comment elle peut chercher encore à me faire plaisir, elle pourrait m'envoyer bouler, comme elle le fait de temps en temps mais je sais que quoi qu'il se passe j'aurais le dernier mot. Je crois qu'apprendre les choses par analyses détournées m'a fait prendre conscience d'énormément de choses, et je ne suis pas fière de ça, qu'elle le sache, je ne suis pas fière de ce que j'ai pu faire pour la blesser.

    J'ai mon biper. Et tu ne vas pas mieux, ta tension est basse et regarde-toi.

    Oui bon, elle a une sale tête et je pourrais lui dire moins violemment. Toujours est-il qu'elle n'est pas en état de travailler et j'aurais dû le comprendre bien assez tôt. Je ne suis pas du genre à faire les choses comme une mère dite normale. Je ne la couvre pas de bisous, de cadeaux, d'attentions sans mérite, je veux le meilleur et la vie ne lui fera aucun cadeau, qu'elle le sache.

    Tu vas rester ici quelques heures, tu as besoin de repos. Et entre nous, j'aurais aimé savoir pour ta grossesse. Je ne suis sans doute pas la mère idéale, mais j'aurais dû être là...

    Je me repends, je pense avoir pris conscience qu'élever ou avoir un enfant n'est pas que dureté, c'est aussi un peu de sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 15:47

J'ai toujours eu l'impression de ne pas être à la hauteur pour ma mère, que personne ne l'était d'ailleurs. Même mon père n'a jamais été assez bien et pourtant il a tout fait pour elle, il a supporté beaucoup de chose jusqu'à ne plus tenir. Elle est belle, elle est intelligente, mais elle a un caractère effroyable et je ne sais pas comment elle a fait pour trouver un second mari et faire un autre enfant. Alison a trouvé le courage de s'émanciper, je l'ai encouragé dans ce sens et je ne le regrette pas. Elle suit les même études que ma fille et ça lui plait, c'est une artiste ma petite soeur, elle dessine magnifiquement bien, elle tague aussi très bien, il suffit de rentrer dans la chambre de Léo pour le voir.

Je suis un peu fatiguée en ce moment, ça va passer.


Je n'aime pas être traité comme une malade, même si c'est la réalité. Je suis à bout, mais je ne veux pas le voir, je veux m'occuper pour ne plus penser au bébé. Ma mère m'a très vite appris que la vie n'était pas comme dans les contes qu'elle me lisait parfois, qu'elle était dure et que j'allais devoir apprendre à l'affronter. Je l'ai compris depuis des années, mais aujourd'hui, je le prends en pleine figure.

Tu prends tout ce que je fais pour une échec, je n'aurais pas été capable de t'entendre dire que là-dessus aussi j'avais échoué.

Je prends sur moi pour lui dire tout ça, mais pour une fois, c'est elle qui ouvre le dialogue et je ne veux pas rater une occasion de pouvoir parler avec ma mère comme on aurait dû le faire depuis des années.

C'est fait de manière, que tu l'ai su ou pas n'aurait rien changé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Mills

Cora Mills

Messages : 56
Date d'inscription : 19/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 15:59


    Il fallait bien que je finisse par le prendre dans la figure, après tout je l'ai mérité tout ça. Je ne sais pas si elle prépare son discours en attendant de me le servir mais pour le coup elle a sans doute raison. Je ne suis pas à la hauteur et je ne l'ai jamais été, pas à celle d'une mère aimante. Une mère qui rend capable, oui, mais pas une mère à proprement parler. Une tutrice, mais en aucun cas une maman. Ma petite dernière de 17 ans est émancipée, ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille bien plus tôt, mais on réalise toujours trop tard le forfait de ses erreurs, la preuve. Regina, 35 ans, me le fait encore comprendre.
    Il est temps de prendre sur soi et sans doute de s'affranchir de quelques aveux. Je prends sa main dans la mienne, assise sur un fauteuil à côté de son lit. Je ne pensais pas devoir en arriver là aujourd'hui, mais le fait est qu'elle a entièrement raison. Même si ça me blesse.

    Je sais que je me montre très dure, sans doute un peu trop pour des jeunes femmes de votre âge, ou les jeunes filles que vous avez pu être. Mais je n'ai jamais voulu pour vous que le meilleur. Cependant, je sais que ce genre d'épreuve nécessite la présence d'une femme, d'une mère à plus forte raison. Et ta culpabilité là dedans n'a aucune raison d'être.

    Bon, je suis un peu conventionnelle et les belles paroles sont une épreuve pour moi mais pour le coup je pense qu'elle a comprit l'idée principale. Je ne suis pas vraiment pour le faire de l'enfoncer un peu plus pour une raison qui n'en n'est pas. Elle a perdu son enfant, ce n'est pas un échec, c'est une fatalité.

    On va approfondir les examens, et trouver pourquoi. De quand date ton dernier bilan gynéco ?

    Elle se pensait stérile, le fait est que le souci viendrait plutôt de Rick. A l'époque ils ne se sont pas posés la question au final. Elle ne tombait pas enceinte, la faute était la sienne, on aurait dû prendre le problème à l'envers pour bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 16:34

Ma mère fait un pas vers moi et je ne suis pas sur que ça soit arrivé une fois en 35 ans alors je prends et je ne veux pas l'enfoncer, elle a sans doute fait ce qu'elle a pensé le mieux, elle aurait juste dû prendre le temps de m'écouter quand je lui disais que sa méthode n'était pas la bonne, ou au moins, changer de tactique avec Alison. Tu te foire avec une gamine, essaie de faire mieux avec la seconde. Ma petite soeur a  17 ans et elle a choisi l'émancipation, ce n'est quand même pas anodin. Je suis dure avec Léo, je le sais, mais à côté de ça, je l'encourage dans tout ce qu'elle décide d'entreprendre, même si ce n'est pas la voie que j'aurais forcément choisie pour elle. Aujourd'hui, elle aime ce qu'elle fait, elle prend plaisir à ses études et c'est une victoire pour moi autant que pour elle. Elle prit ma main, ça non plus je ne m'y attendais pas. Quelqu'un l'a drogué? Un esprit bienfaisant c'est emparé d'elle? Les extraterrestres ont fait des tests sur elle ? Non je ne sais pas, mais ce n'est pas ma mère ça!

Je sais que tu voulais qu'on réussisse maman, je n'en ai jamais douté, mais tu n'as pas eu les bonnes méthodes. Les encouragements valent mieux que les critiques. Tu es là, c'est ce qui compte.

Lui souriant en serrant sa main. Elle n'imagine même pas ce que sa présence représente pour moi à ce moment précis. J'ai l'impression d'avoir 5 ans et d'avoir un besoin énorme de ma maman.

Sans compter le rendez-vous pour ma grossesse, il y a ... un an peut être, avant que je sois avec Tony. Greg m'a déjà fait pas mal d'examen.

Je lui dois une fière chandelle, il s'est occupé de moi comme un pro et je sais que je peux compter sur lui pour n'importe quoi, ça me rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Mills

Cora Mills

Messages : 56
Date d'inscription : 19/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 16:45


    J'ai très vite appris que la vie ne faisait pas de cadeaux, alors j'ai pris les choses en main pour mes filles, aujourd'hui elles sont fortes selon moi, bien plus que je ne m'abaisse à leur avouer, mais c'est pour les aider à garder la tête froide  et à se remettre en question. La vie est un combat permanent quoi qu'elle en dise et il faut bien avouer qu'elle n'a pour le moment épargné personne, encore moins nous. Mais ça fait partie du jeu. Regina a su se relever de bien des épreuves, ce n'est pas le genre de femme à se laisser abattre comme une cruche après une séparation au point de tout perdre autour d'elle. Elle relève la tête et se donne à fond dans le boulot, ce que Rick lui a grandement reproché. Elle a plongé quand Léo a disparu, et moi qui ait failli "perdre" ma fille aujourd'hui, tout du moins son malaise m'a fait le même effet, je comprends aujourd'hui ce que ça veut dire.
    Alyson a eu de gros soucis de santé, je n'ai pas été plus tendre avec elle pour autant au niveau de ses études, mais elle ne peut pas me reprocher de ne pas m'être investie dans son cas. J'ai remué ciel et terre pour lui trouver un nouveau coeur, et je ne l'ai jamais avoué. Je n'ai vécu que pour ça durant des semaines, voire des mois, je n'ai rien lâché, je n'ai rien montré, et au final, ça a porté ses fruits, elle se porte tellement bien aujourd'hui qu'elle m'a cordialement envoyée me faire foutre à coups d'avocats. Je dois lui reconnaître cet aplomb.

    La vie est difficile ma chérie, et je peux au moins me venter aujourd'hui d'avoir des filles fortes.

    Elle va se relever, la perte de son bébé est certes un drame mais si elle ne rebondit pas maintenant, elle ne le fera jamais. Tony est dans sa vie, bien que je le désaprouve, toujours est-il qu'en matière d'homme, elle ne m'a jamais vraiment consulté...

    On sait au moins que tu n'es pas stérile, mais je reste persuadée que le problème n'est pas physiologique. On l'aurait décelé bien plus tôt. Qu'as-tu de plus avec Tony que tu n'avais avec Rick ?

    La stérilité est bien plus souvent liée à un blocage psychologique qu'on ne veut bien le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Mills

Lana Mills

Messages : 992
Date d'inscription : 06/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 17:26

Je ne dis pas que je suis une mère parfaite, mais j'ai tout fait pour que Léo et moi, nous ayons une relation de confiance. Je ne voulais pas marcher sur la peur comme pouvait le faire ma mère. Je n'ai pas eu une enfance malheureuse, je jouais, je faisais des bêtises, comme tous les enfants, mais j'ai eu une mère qui n'a pas hésité à me faire comprendre comment marchait les choses. Me punir tout un week end ou me coller une paire de gifle parce que je n'avais pas été sage ne l'a jamais perturbé outre mesure, mais j'ai eu moins appris les valeurs, le respect, la droiture. Tout les enfants ont besoin d'un cadre, mais il y a un juste milieu à trouver et je tâtonne encore avec Léo!  Je me remets sans arrêt en question vis à vis de ma fille c'est dingue. Je me sens un peu rassurée depuis qu'il y a Melinda parce que tout bêtement, je ne suis pas seule, si je fais une erreur, je sais que Léo aura sa mère biologique à qui parler.

Oui forte et pleine de valeur.


Lui souriant sans lâcher sa main. Je vais remonter la pente, je l'espère, pour le moment c'est encore trop frais pour que j'y arrive de manière posée, mais ça viendra.


Tout maman. Tu ne sais pas la moitié de ce que j'ai vécu avec Rick. Tony est adorable avec moi, il est présent, il ne passe son temps à me faire des reproches, il a accepté Léo.


C'est ce qui est le plus important pour moi. Comment j'aurais pu avoir un enfant avec Rick alors qu'il n'acceptait pas ma fille? Je pense qu'inconsciemment, ça a joué. Ca me fait drôle de parler de ça avec ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cora Mills

Cora Mills

Messages : 56
Date d'inscription : 19/01/2013

Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitimeSam 26 Oct - 17:45

    Des valeurs que je me suis acharnée à leur inculquer. Elles sont encore jeunes, elles ont le temps de trouver un moyen de se trouver elles mêmes. Parce que Regina se cherche encore, et ça se voit comme le nez au milieu de la figure depuis que j'ai repris l'hôpital, Alyson préfère le faire toute seule, mais au moins Regina veille sur elle, ce n'est pas comme si elle se trouvait être seule. Je préfère ça au fait qu'elle aille parcourir le monde avec une bande de junkies. Ma fille est malade, autant qu'elle puisse s'en défendre.
    Je ne sais pas si j'ai bien fait de les élever toutes les deux avec la même dureté, elles n'ont pas le même caractère, Alyson se fout de me faire plaisir ou pas, et ça fait bien longtemps croyez moi ! En dehors de ça je suis fière de mes filles, même si je ne leur dit pas, la pudeur faisant...

    Pourtant Tony n'est pas... Il tient une boite de nuit, il dort le jour, il n'a pas de famille connue... Léo est presque adulte, c'est toujours plus facile d'accepter des enfants qu'on n'a pas à assumer.

    Comme le père d'Alyson a accepté Regina, elle n'était pas là, ça ne changeait rien pour lui de toute façon. En dehors de ça je ne fais pas cas du reste, j'étais amoureuse de cet homme et j'ai eu une fille avec lui, indépendante.

    Tu as besoin de quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Je n'ai jamais su être ta mère Empty
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su être ta mère   Je n'ai jamais su être ta mère Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'ai jamais su être ta mère
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Adieu Levan III du nom,on ne vous oublira jamais....
» Mon lapin ne dort jamais :)
» [TV] Ce soir ou jamais : Enseigner l'histoire
» Il parle presque jamais ?
» Certaines personnes ne changerons jamais | ft.Gabriel McAllister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Hôpital-
Sauter vers: