One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chéri, une envie d'évasion

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Chéri, une envie d'évasion   Ven 5 Fév - 18:23


    Il était près de 23 heures. James et moi étions rentrés tard, comme à notre habitude. Nous avions eu le temps diner tous les deux, ce qui se faisait rare. Le train train quotidien. Nous étions dans la chambre. Moi dans la salle de bain attenante, en train de me laver les dents. Boxer en soie couleur or, caraco assorti. Mes cheveux longs et bouclés retombants sur mes épaules. Je passais mes soirées à user de crèmes et de ce genre de trucs. James n'arrêtait pas de me dire que je n'avais pas besoin de ça, mais vous connaissez les femmes !

    J'avais déjeuné avec ma mère à midi et proposé à Chelsea et Clara de venir à la maison si maman et Aaron partaient en France. Ca m'aurait bien plu d'avoir les filles. J'allais en parler à James.
    Je m'appuya contre l'encadrement de la porte donnant sur la chambre.

    Chéri, Aaron a invité ma mère à passer un week-end sur Paris, je lui ai proposé de prendre les filles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Ven 5 Fév - 19:31

Journée de fou comme toujours. J'étais sur une histoire de mannequinat ou des jeune filles se faisaient avoir par des photographes peu scrupuleux. J'avais été interroger des jeunes mannequins qui avaient vu des photos d'elle assez dévetue publiée sans leur autorisation. Il avait fallu que je repasse au bureau pour donner ce que j'avais à mon boss et j'avais eu l'autorisation de publier l'article qu'il fallait que je boucle pour demain ! Merci patron !
J'avais quand même pu rentrer pour diner avec Juliette, ce qui n'arrivait pas tout le temps ses derniers temps. On avait deux boulots prenant et sa arrivait qu'on se croise plus qu'on ne se voit. Mais se soir nous avions la soirée pour nous. Juliette était super sexy dans son petit boxer ^^ Mais alors la voir se mettre dix mille truc sur la tête me plaisait beaucoup moins ^^ Une demi heure dans la salle de bain quoi! Je prenais mon mal en patience. J'étais assis sur le lit, boxer et torse nu mon ordinateur devant moi pour commencer mon article quand Juliette me parla de son projet de prendre ses soeurs pour le week end.

Oui t'as bien fait, ça fera des vacances aux grands un peu ... On pourrais aller passer la journée a Disney tous les quatres.

Juliette avait une grande famille ce qui me plaisait beaucoup d'autant que les deux dernière adoraient venir ici, on les emmenait toujours partout pour les amuser. Nous vivion dans un appartement et les laisser enfermé n'était pas pensable, elle s'ennuyaient , j'étais comme ça étant petit, toujours besoin de bouger!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Ven 5 Fév - 20:22


    Je demandais souvent sur quoi bossait James, normal après tout, nous étions mariés, même si le secret professionnel, dont il ne faisait pas souvent preuve avec moi quand je me mettais à le harceler, était un truc auquel il se tenait. En ce moment c'étiat tout un truc sur les mannequins, donc ça voulait dire interview sur le lieu de travail. Et ça j'avais un peu de mal à le digérer. Mais ça faisait parti de son boulot. Il ne disait rien quand j'avais RDV avec un riche PDG près à corrompre une jeune et belle avocate comme moi comme il me le rappelait souvent.
    J'étais toujours sexy, en tout cas toujours pour James. Nous nous connaissions depuis nos 16 ans et je ne voulais pas passer pour la fille qui se laisse allée une fois mariée. Je n'étais pas sa première, loin de là, alors que lui si. Je voulais juste le garder.

    Toi? Toi tu irais à Disney Land? Tu sais c'est le pays de Mickey, Minie, Peter Pan... Tout ça.

    Je n'étais pas sure d'avoir bien saisi là. Son truc à lui c'était plutôt les motos, les voitures, le foot ! Mais alors Disney. Je n'aurais pas cru qu'il en prenne l'initiative tout seul. Il adorait les enfants, mais de là à se taper un week-end à Disney...
    Faudrait que j'envisage plus sérieusement le fait de le faire devenir papa moi ! Je me faufila sur le lit, à ses côtés. Posant ma tête sur son épaule pour voir ce qu'il écrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Ven 5 Fév - 21:42

Ma femme était du genre super curieuse, à toujours me demander sur quoi je bossais, à lire mes articles même parfois, pas par jalousie mais vraiment par curiosité c'était impressionnant! Le secret professionnelle ne lui disait rien ? Quand je ne voulais pas lui parler de l'enquête que je menais, elle me harcelait et la je craquais... je ne pouvais rien lui refuser de toute façon et elle le savait!
Elle fut surprise que je propose d'amener ses soeurs à Disney. C'était pas trop mon trip mais elles n'y avait encore jamais été à c que j'avais compris et puis c'était l'âge idéal!

Ben on va pas les amener voir un match de foot ! Et puis ça peut être super romantique le chateau de la belle au bois dormant ... je suis sur qu'il y a des petits coin sombre ou on pourrait faire des tas de choses tous les deux !

On mettait les petites dans une attraction ce qui nous laissaer quelques miinutes devant nous .... Fallait que je me calme! Mais ma femme me rendait fou surtout quand elle venait se coller à moi comme ça. Je passa mon bras autour de son cou pour la rapprocher de moi alors qu'elle regardais ce que j'écrivais ...

Ça t'interesse ?

J'aimais bien qu'elle me donne son avis sur les affaires .. de toute façon une fois qu'elle savait de quoi il en retournait autant avoir son avis ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Ven 5 Fév - 22:23


    James était le genre beau gosse, avec une idée toujours bien précise derrière la tête. Mais c'était pire étant jeunes. C'était le leader en puissance. Celui qui attirait toutes les filles. Le genre roi de la promo, moi j'étais moins reine, je n'aimais pas trop la médiatisation. J'étais respectée, ça me suffisait, toujours plus discrète de toute façon.
    Je tapais sur son épaule, amsée.

    Hey ! Disney c'est pour les filles, personnellement je préfèrerais aller voir les Chipendales.

    Un sourire en coin. Il savait que je plaisantais. Il avait toujours le mot pour rire de toute façon. Il était joueur, mais si je lui donnais le feu vert il n'hésiterais pas ! Il me fallait vraiment prendre un week-end pour nous deux, Rome, Sidney, New-York, mais on était sur place pour le luxe et la détente, Miami ! Quoi qu'Ibiza m'irait tout aussi bien.
    Quand il passa son bras autour de moi, je calais ma tête contre la sienne.

    Tu ne devrais pas attaquer de front tout de suite, regarde ton premier paragraphe, je le nuançerais un peu. T'envois tout dans la conclusion.

    Convaincre un public c'était mon job ! Je ne savais pas tout, mais j'aimais lire ce qu'il écrivait, il avait une plume spécifique, et j'aimais ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Ven 5 Fév - 23:28

Ma femme avait un sens de l'humour à tout casser ... un peu comme sa mère, ça fait rire qu'elle! Les cheappendale mais biensure! J'étais jaloux, pas excessif biensure, mais je ne me voilais pas la face Juliette était une femme magnifique et beaucoup d'hommes la regardait et je détestais ça. Ce n'était pas du tout un manque de confiance en elle, on était ensemble depuis huit ans maintenant et j'avais une totale confiance mais je me remettais toujours en question, mon assurance n'était qu'une façade.

Ben on va faire deal chérie ... tu vas voir les cheappendales avec tes copines et je fais une soirée strip teaseuse avec mes potes! Sa te vas ?

Je la regardais d'un air de défie .. j'étais sur qu'elle n'accepterais jamais ... mais alors même pas en rêve! J'adorais la sentire contre moi, je l'embrassa tendrement sur la tempe caressant son épaule de ma main libre, elle avait la peau super douce ! J'écoutais toujours ses conseils, je n'étais pas le genre d'homme à être vexé quand ma femme redisais quelque chose sur mon travail, au contraire je prenais en compte son avis, elle était très objective.

Ouai je vois l'idée. Je vais essayer d'égaliser un peu les parties, ne pas tout envoyer d'un coup.

J'étais perfectionniste, je pouvais passer des heures sur le même paragraphes parce qu'un mot ne me plaisait pas ou ne traduisait pas exactement ce que je voulais dire. On bossait beaucoup tous les deux, chacun dans notre domaine, mais on faisait le même nombre d'heure.

Sa te dirais de partir un week end ? J'ai envi de m'aérer la tête, de voir autre chose ... et ça ne te ferais pas de mal de laisser un peu le boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Ven 5 Fév - 23:43


    Je n'avais pas spécialement confiance en moi et ce n'était pas un scoop. Quoi qu'il en soit, je n'avais pas le choix que de faire jouer les apparences, ne serait ce que pour mon métier et m'y imposer. Mais en couple j'étais encore pire, à douter de moi en permanence, mais James savait trouver les mots, et je ne l'en remercierais jamais assez.

    J'ai pas de copines.

    Sourire triomphant, en coin, et mon regard par en dessous, celui qu'il adorait, celui de petite peste ! Mais j'adorais jouer de ce côté petite fille, en plus ça lui plaisait alors... Je l'embrassa des plus tendrement et amoureusement en souriant.
    Nous aimions tous les deux notre métier. Mais j'appréçiais quand il pouvait me donner un conseil sur une de mes plaidoiries. De toute façon il me fallait toujours répéter devant lui. Alors imaginez sur un gros dossier !

    Pas l'égaliser, ça le rendrait neutre. Mais échellone le. Regarde, par exemple sur ton intro, met juste en place le plan, ensuite t'avance un argument, puis trois autres, puis deux de plus que tes trois derniers, et dans le dernier t'envoi tout. Par contre à la fin tu synthétise tout.

    Lui montrant l'écran. Je pensais ça plus fort comme impact, en tout cas étant une femme, et soyons réaliste les articles sur la mode c'est pour les femmes !
    Il me proposa un week-end, ce mec était mon dieu ! Je souris et l'embrassa. Puis prit son ordinateur pour le poser un peu plus loin et le réembrasser tendrement en passant ma main dans ses cheveux.

    Et tu m'emènerais où Dom Juan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 0:21

Non mais t'as ta mère et tes soeurs !

Pour le coup la belle mère elle ne dirait pas non ! Elles étaient très proche toutes les deux, ça m'avait faait un peu peur au début, surtout qu'elle ne pouvait pas me calculer. Selon elle, je lui avait voler sa fille et ça aurait pu se terminer entre nous si Juliette ne m'avait pas imposer. Je ne voulais pas créer de problème entre elles deux mais sa avait fini par se tasser. Et puis elle était plutôt cool la belle mère quand on la connaissait!
Juliette m'expliqua son point de vu sur l'article. Je menais des enquêtes beaucoup plus légère la plus part du temps, mais depuis quelques temps j'étais envoyé sur des histoires plus grave, plus dur et ça ne me drangeais pas, mes articles prenaient un peu plus d'ampleur. C'était une évolution qui me plaisait.

D'accord ... qu'est ce que je ferais sans toi ?!

Je l'embrassa à mon tour, prenant son visage entre mes mains, tendrement. J'aimais cette femme plus que tout au monde, je la regardais amoureusement quand elle me demanda ou je comptais l'enmener. Elle retira l'ordinateur de mes genoux pour m'embrasser à son tour.

J'avais pensé à Paris ou Venise ... un truc bien romantique... Mais on part ou tu veux !

Je caressais son bras délicatement déposant des baisers dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 0:30


    Je ne trainerais pas ma mère dans un endroit où je pourrais potentiellement m'envoyer en l'air mon amour. Et mes soeurs n'ont pas besoinde moi pour ça.

    Amoureuse comme au premier jour, j'adorais faire ce genre de réflexions. Un peu crues, mais ça n'étonnais pas du tout James, il me connaissait depuis le temps. Je devais lui reconnaitre la patience les mois de partielles où je m'enfermais dans une pièce pour réviser. Et il respectait ça. C'est tout ça que j'aimais chez lui.

    Mais rien chéri, tu ne ferais rien sans moi.

    J'aimais l'autodérision. Je n'étais pas plus sérieuse que ça en me ventant, je n'étais le genre à me venter, plutôt le contraire. Il était sans cesse en train de me rassurer, de me revaloriser alors que je faisais le contraire.

    Mm... Paris. Mais je suis pas sure qu'on sorte beaucoup...

    Je souriais et frissonnais à son contact, fermant les yeux, les cheveux d'un côté de mon épaule, je me mordais la lèvre inférieur sous son effet. Je fini par m'allonger sur lui en le regardant des plus amoureusement. J'étais dingue de lui. Surtout, j'adorais Paris, et cette perspective me réjouissait. On changerait les dates avec celles de ma mère, histoire de ne pas se croiser ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 1:28

Toi non .. mais ta mère elle serait capable de te trainait la dedan !

Elle avait pas froid aux yeux la belle mère, mais je n'avais pas le droit de le dire! En tout cas pas devant elle. En tout cas je savais d'ou ma femme tenait son caractère, en moindre mesure biensure. Juiette était très douce comme femme, très concilliante, mais elle ne se laissait pas faire du tout! Elle pouvait montrer une force de caractère impressionnante quand elle le voulait et j'aimais ces deux facettes.

Je déteste quand tu es aussi lucide !

Je l'embrassa à nouveau. Elle avait raison, elle était toute ma vie, sans elle je serais totalement perdu. Je détestais devoir partir pendant deux ou trois jours pour un reportage et la laissait seule, elle me manquait trop !

Oh mais si tu veux on peux s'enfermer tous les deux dans une luxueuse chambre d'hotel en ayant qu'une seule activité de tout le week end!

Oh oui si elle le prenait comme ça je n'allais pas dire non ! Elle se mit sur moi en me regardant des plus tendrement .. comment vous voulez que je ne craque pas moi. je fis glisser mes mains sur ses hanches en ne lachant pas son regard bleu ...

Tu sais que c'est vraiment pas décent ce que tu es en train faire mon coeur ...

Ben ouai la j'avais du mal à me contrôler !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 1:36


    Et mon libre arbitre t'en fais quoi chéri?

    Maintenant j'étais au dessus de lui, prenant un appui sur le matelas, on changeait un peu les roles, lui aimait en abuser de sa virilité en prenant la place du maitre, mais je n'étais pas si docile...

    J'aime pas le changement.

    Alors s'en tenir à une seule activité, du genre sport de chambre m'allait très bien. Nous avions 24 ans mais menions la vie d'un couple de trentenaire. Ca ne me dérangeait pas outre mesure, j'avais toujours été très mature. J'avais surtout peur d'enfermer James dans mes illusions, ce que je refusais.

    J'ai jamais voulu être descente...

    Je souriais et ne pouvais m'empêcher de frissonner, dieu qu'il me faisait de l'effet !
    Ses mains sur mes hanches me firent contracter mes abdos tandis que j'embrassais doucement son cou. J'étais déjà à moitiée dévêtue et lui aussi pour le coup, nous sortions tous les deux de la douche.

    J'ai envie de toi...

    Finis je par lâcher au creux de son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 2:02

Je leva les yeux au ciel! Son libre arbitre ... elle n'était pas du genre à faire quelques chose qu'elle ne voulait pas, j'étais au courant je vous. J'adorais son caractère et elle savait qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait de moi, je lui passais tout ses caprices et j'adorais ça!

Tant mieu moi non plus ...

Rester enfermée tout le week end à combler de bonheur ma princesse ne me posait strictement aucun problème! MAis alors vraiment aucun! Juliette était une femme surperbe et c'était la mienne !!! J'en était très fière, j'avais encore parfois du mal à comprendre pourquoi elle avait flashé sur moi. A l'époque j'étais un petit con qui collectionnait les filles sans faire gaffe au mal que je faisais mais dès que j'avais rencontré Juliette tout ça avait étét fini, c'était elle et aucune autre!
Elle n'avait pas voulu être décente ... tant mieu, je n'avais pas envi qu'elle le soit et quand elle me murmura qu'elle avait envi de moi elle fini de m'achever! Je passa mes main sous son boxer pour caresser ses fesses j'aimais qu'elle joue les femme entreprenante. Je l'embrassa des plus sensuellement dans le cou remontant mes mains sur ses hanches, la caressant doucement avant de la retourner pour me retourner sur elle et lui bloquer les mains au dessus de la tête, l'embrassant sur tout le corps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 2:10


    James n'étais pas contraignant pour deux sous, il suivait mes envies, mes joies, mes peines, et je suivais les siennes, d'où l'équilibre qu'on trouvait dans notre couple. Et nous y tenions.
    J'aimais sa façon de faire, il était toujours très doux et très amoureux. Je ne comprenais toujours pas pourquoi lui avait flashé sur moi à l'époque de nos 16 ans. C'est vrai que lui c'était évident, tout le monde flashait sur lui, il était James Ryan. Son bonnet sur la tête et son blouson de cuir. Et je trouvais ça terriblement sexy. Mais je n'étais pas le genre de fille qu'on remarquait au premier abord. J'étais discrète, bosseuse, la cool du groupe, la force tranquille. On ne me trouvait jamais dans les embrouilles. Quelques soirées branchées mais parce que certains des populaires aimaient mon côté calme et surtout le fait que je puisse les aider pour les cours sans leur demander de sortir avec moi en échange.

    James me bloqua les mains au dessus de la tête pour se retourner sur moi et mener le jeu. J'adorais ça ! Surtout le fait que je retrouve un homme capable de me poser des limites que moi même je ne trouvais pas. Il avait le don de me rendre toute chose. Ses mains sur mon corps me firent frissonner comme un coup de vent glacial, pourtant si chaud !
    Mes mains arpentaient son corps presque nu, c'était mon homme et il était tout à moi ce soir. Taillé à la perfection, merci le sport, et surtout merci ses potes qui l'entrainaient à la salle de muscu. Je caressais son torse avant de finir sur ses reins, m'aventurant même dans son caleçon histoire de prendre la température ^^ Apparement l'effet était réciproque. J'agrippais ses lèvres en le serrant contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 2:45

En fait l'équilibre de notre couple venait du respect mutuel qu'on se portait l'un l'autre. Pour rien au monde je ne lui aurais manqué de respect et gare à celui qui oserait le faire. Personne ne touchait à mon amour, je la protégeais sans l'étouffer biensure, mais j'aimais la rassurer, prendre soin d'elle. Des petites attentions comme lui apporter le petit déjeuner au lit avant qu'elle ne parte bosser, ou préparer le diner quand je rentrais avant elle pour qu'elle puisse se reposer. J'aimais la voir sourire de toutes ses attentions.
J'aimais garder mon role de "male dominant" quand nous étions dans l'intimité, pas brusque pour un sous, je la calinais, la caressait tendrement pour la faire frissonner et j'y arrivais pas mal^^ Elle me faisait un effet de fou j'étais chaud bouillant là ! C'était pas humain une femme aussi belle et douée .... ben oui elle savait exactement ce qui me plaisait, ce que j'attendais, nous étions sur la même longueur d'onde. Elle m'embrassa passionnément en m'attirant à elle. Je glissa mes main sous son tee shirt caressant sa pointrine avant de lui enlever son haut ... elle était beaucoup mieu sans ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 2:51


    A 16 ans j'étais plutôt à classer dans les idéalistes, du genre à imaginer le prince charmant avec les bases du respect, je n'aurais pas pu m'imaginer avec un homme violent, ou trop macho. Les restes de mon enfance sans doute. Encore bien marquée par l'histoire de ma mère, je me souvenais de tout, et dans les détails, alors pour moi James était une bouffée d'oxygène. Bien sur j'aimais quand il prenait les devant et jouais son rôle d'homme auprès de moi, mais jamais au grand jamais il ne se serait permis de me manquer de respect et j'aimais ça.

    Nous étions difficilement controlables dans ce genre de moments, faut bien que jeunesse se passe ^^
    Mes mains se firent de plus en plus balladeuses, et elles finirent par glisser totalement dans son caleçon, je devais avouer que je n'étais pas peu fière de mon effet ^^
    Je lui retira son seul sous vêtement, pouvant maitnenant à ma guise caresser ses fesses, et remonter dans sa nuque pour embrasser tendrement ses lèvres, puis ses épaules. Nous n'étions jamais bien loin l'un de l'autre quand nous n'étions pas en déplacement, quoi qu'il en soit on saturait la boite mail de l'autre, et on s'appelait 3 fois par jour.
    Je n'avais plus de haut, et je ne tarderais pas à finir en tenue d'Eve, mais c'était toute la magie de notre couple, le désir, même après 8 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 3:05

L'adolescence est la période ou on s'amuse et ou on fait totalement n'importe quoi et je ne m'en étais pas privé j'avais même commencé super tôt! 14 ans ma première garde à vue pour ivresse, mais ça je ne m'en vantait pas bien qu'avec le recul c'était des bon souvenirs! j'étais du genre play boy, à frimer devant les filles avec ma belle voiture et un jour j'avais croisé Juliette. Ça avait été le coup de foudre, j'avais aimé cette douceur qu'elle dégageait, cettre fragilité. A 16 ans, elle était encore une petite fille, moi ausi, on avait en quelques sorte appris à grandir ensemble.
L'amour qui nous unissait durait depuis 8 ans et ne s'était pas essouflée. Nous étions inventif, nous ne voulions pas nous laisser envahir par le quotidien et j'aimais lui faire des surprises pour pimenter notre couple. Comme aller la chercher au boulot en limousine pour l'amener au restau ou des petites choses folles qui faisaient que le désirs ne s'éteignait jamais! D'ailleur la il était à fond et elle pu en juger par elle même! Je ne tarda à faire sauter son boxer, le faisant glisser délicatemment le long de ses jambe en les embrassant pour remonter délicatement jusqu'a sa taille, puis sa poitrine. Je l'aimais plus que tout. On finit par ne faire plus qu'un. Je ne cessais de l'embrasser, passant mes mains dans ses cheveux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 3:12


    Grandir. Mon problème de timidité venait de là, je n'étais pas capable de grnadir toute seule et j'en étais restée au stade de mes 10 ans affectivement. Sauf que j'étais très mature intellectuellement. Je savais me gérer seule, comprendre quand ma mère n'allait pas bien, j'étais très autonome.
    Et James et moi avions grandis ensemble. Lui avait prit un peu de ma maturité et moi un peu de laisser aller, on se complétait.

    Il était toujours plein d'attentions, un show man et un flambeur comme je les aimait, il n'était pas méchant pour deux sous, au contraire, et je devais avoeur que ça me plaisait plutôt de le voir aussi attentif et surtout aussi enclin à me plaire. Cherchant toujours le petit détail qui tue.
    Et il était en train de les trouver. Le sentant glisser le long de mon corps, mes doigts se resserèrent sur le draps, mon coeur s'accéléra et mon souffle représenta le plaisir qu'il était en train de me procurer. Puis nous ne fimes plus qu'un. Là mes mains entourèrent son corps, le caressant à n'en plus pouvoir, jétais dingue de lui et complètement à ses ordres. C'était lui et pas un autre.

    Chéri...

    J'étais bien dans ses bras, en plus il savait trouver les gestes qui me correspondaient, ceux que j'attendaient de sa part. L'homme dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 3:23

En fait l'amour était imprevisible. Mes parents s'attendaient à me voir finir avec une strip teaseuse, ou une fille canon mais peut etre pas super futfut ... vu mes fréquentation du lycée, mais Juliette avait été mon exception. Elle était toute fragile quand je l'avais recontré, j'avais du la mettre en confiance, la rassurer. Elle n'avait pas eu un passé tout rose, même si je ne conaissais pas tous les détails, mais je savais que son père n'était pas vraiment le père idéeal, pas évident après de faire confiance aux hommes. Mais elle savait que jamais je ne lui ferait du mal, du moin jamais délibérément, je l'aimais trop pour ça..
On ne fit plus qu'un et je redoublais d'amour pour la combler. Je savais me faire viril, mais très doux avec elle, je n'étais pas de ses mecs qui ne pensait qu'a leur plaisir et se foutait de ce pensait leur femme. Du moment que je la comblais, je l'étais aussi. Mes va et vient s'intendifièrent alors que mon souffe s'accélerait, mon coeur battant à tout rompre. ..

Je t'aime ... Juiette ...

Je murmurais son prénom comme si elle était mon dieu. La femme de ma vie c'était déjà amplement suffisant

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 12:11


    La patience de James était héroique. D'une part pour mes études, il avait fallu qu'il comprenne que je ne passais pas mes soirées avec des potes, mais à réviser, ensuite c'était pour lui faire confiance à lui, j'avais mis du temps au lycée, mais j'étais parvenue à comprendre qu'il ne me ferait pas de mal, c'est vrai après tout, il semblait avoir changé. Puis ça avait été notre première fois, presque un an après qu'on se soit mis ensemble et ça je vous jure que c'étiat un courage énorme ! Le Play Boy du lycée qui fait ceinture en attendant sa coincée de petite amie. Je n'étais pas coincée, je n'avais simplement pas confiance en moi et peur de le perdre. Allez comprendre les femmes !
    Et enfin ça avait été l'année dernière, quand j'avais pris mes fonctions au barreau de Miami. Dans un cabinet d'avocats très réputé. Mais je pense que je le nom de Keller avait aidé, je m'étais présenté sous ce nom là, histoire d'avoir mes chances, tout marchait au piston et même si j'étais contre, j'avais besoin de ce job. Je travaillais entourée d'hommes, il l'acceptait. Il avait eu du mal au début mais quand il avait vu les cinquantenaires bedonants ils s'étaient calmés. Il flippait simplement pour les jeunes premiers, en stage.

    J'aimais les multifacettes de mon homme. Il pouvait jouer le mec protecteur, le mec affirmé et en même temps l'amant idéal. Alors que demander de plus? Pour ma part rien du tout. J'étais heureuse avec lui, ça me suffisait.
    Nous nous retrouvions souvent tous les deux, au maximum, sachant qu'il pourrait repartir le lendemain pour un reportage. Et j'avais de plus en plus de mal avec ça, en ce moment j'étais dans mes projets d'enfants. Je n'osais pas lui en parler, il aimait sa liberté, c'était un ado en fin de compte, il n'avait pas fini de grandir. Et moi je me sentais femme plus qu'avec aucun autre homme.
    Mes mains parcourant son corps qui commençaient à s'échauffer plus que de raison, nous étions en nage, et nous ne renoncerions à ce genre de moments pour rien au monde.
    Une main sur ses reins, l'autre dans ses cheveux. Le souffle saccadé, coupé. Je me retourna pour reprendre ce pseudo avantage qu'il me laissait au bon vouloir de temps en temps. Nous ne formions qu'un depuis des années, notre couple était une entitée à part entière et ce genre de moments me le confirmaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 23:39

Notre couple avec Juliette était très stable, solide. C'était une première pour moi, comme pour elle. Avant de la rencontrer, je rencontrais des filles dans des bars, avec mes potes et le lendemain je ne me rappelais parfois pas leur nom. Mais Juliette m'avait tout de suite calmée. Je ne m'étais pas expliqué ce qui c'était passé, mais j'avais pas mal changé pour elle, pour lui plaire, pour qu'elle arrive à me faire confiance. J'étais son premier amour et j'avais été à son rythme sans aucun problème, loin de moi l'idée de lui mettre la pression, je n'aurais jamais pu faire ça. En fait on était complémentaire l'un de l'autre. On dit que quand on tombe amoureux on trouve notre moitié et c'est exactement ce qu'était Juliette, ma moitié. Quand on était séparé, je n'avais qu'une hâte c'était de la retrouver. Je détestais devoir partir pendant des jours entiers et la laisser seule, mais ce qu'il y a de bien la dedan se sont les retrouvailles ^^
J'aimais la sentir dans mes bras, caresser son corps parfait, l'embrasser tant que je pouvais. Nos corps étaient dans une osmose des plus parfaite comme toujours. Ses moments étaient magiques, l'aboutissement de notre amour. Juliette était une femme excepetionnelle, j'aimais quand elle prenais les choses main .... Elle se retrouva sur moi en rien de temps. Je fis glisser mes mains sur ses hanches, moite de plaisir je descendis sur ses fesses embrassant sa poitrine sans aucune retenue. C'était dingue l'effet qu'elle me faisait !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Sam 6 Fév - 23:47


    On pouvait reconnaitre à James son expérience avec les filles avant moi. A 16 ans il avait un tableau de chasse à faire rougir Cameron ! Je vous jure qu'à côté j'étais la sainte vierge, d'ailleurs je l'étais ! Il était le premier, mais le seul qui m'avait mise en confiance aussi simplement, avec des mots, des gestes, des preuves aussi. Je me doutais que c'était un gros effort que de se transformer en un mec un peu moins fier, et un peu plus compréhensif, mais au fond ça lui avait réussit et j'étais très fière de lui.

    Effectivment je retrouva l'avantage, sans qu'il n'y paraisse vraiment puisque ses gestes avaient le don de me faire frisonner malgré la chaleur de nos deux corps. C'était le plaisir, tout simplement.
    J'agrippais son cou tandis qu'il s'occupais de ma poitrine, nous étions à bout de souffle tous les deux, mais tellement amoureux...
    Je murmurais son prénom au creux de son oreille emprisonnant les muscles de ses épaules entre mes doigts, puis ses reins, sans retenue non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Dim 7 Fév - 0:54

Je pouvais me vanter d'avoir vécu mon adolescence a fond ! D'ailleurs mes potes avaient eu du mal à comprendre ce retournement de situation. Du moment ou j'avais renconré Juliette, je sortais beaucoup moins, je ne draguais plus biensure, j'avais aussi limité les soirées foot avec les potes et ses derniers avaient du mal à l'accepter. Plus d'une fois ils m'aaient insiter à la quitter en me disant que c'était pas une fille pour moi, qu'elle était trop "coincée" ... et oui pour eux une fille qui bossais pour y arriver était une fille coincé .. voila la mentalité! Je n'avais pas céder, bien au contraire, ça m'avait confirmer dans mon idée qu'elle était la fille que j'attendais et qu'eux n'étaient pas vraiment des potes. J'avais vite fait de faire le tri pour ne garder que les vrais amis, qui se réjouissaient pour et qui étaient toujours les amis que j'avais aujourd'hui!
C'est dans ses moments la que j'avais la confirmation que Juliette était faite pour moi. Nous étions sur la même longueur d'onde au niveau de nos pensées, morale, opinions, comme au niveau sexuel. Je connaisais son corps par coeur et pourtant elle arrivait toujours à m'étonner par des gestes bien placé. L'amour n'était pas un recommencement, mais une éternelle découverte et même après huit ans on arrrivait encore à se surprendre. On arriva au moment de non retour dans un soupir de désir partagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Dim 7 Fév - 1:01


    En fréquentant James, je fréquentais aussi toute la team des plus abrutis et machos du lycée, de la débauche américaine. Il avait certains potes avec qui ça ne passait pas du tout ! Comme un certain Jérémy, le genre qui se prenait pour le boss de la bande et pour qui toutes les filles qui passaient plus de temps à réviser qu'à réaliser les fantasmes les plus inavouables étaient vouées au couvent. Alors il avait incité James à me quitter plus d'une fois, de toute façon il était persuadé qu'il ne tirerait rien de moi. J'avais fini par tout plaquer pendant une soirée et surtout flanché en permettant à James de dire que nous avions couchés ensemble pour qu'il lui foute la paix. Même si c'était faux. Nous étions passés à l'acte quand j'étais prête. Et la confiance était primordiale. Maintenant c'était les yeux fermés.

    Toutes les bonnes choses ont une fin et celle ci était magique. Nous nous retrouvions un maximum les temps où l'ont pouvait et pour moi c'était sans demi mesure. J'avais beaucoup travaillé pour en arriver à avoir cette vie là. Un travail sur moi même aussi, la confiance en les hommes, j'avais eu du mal. Alors imaginez pour le premier départ de James. Que faisait il pendant ses voyages? Voyait il d'autres femmes? Une alliance est si vite retirée... Et j'en connaissais quelque chose !
    Nous finimes par nous écrouler sur les oreillers, moi sur lui. A bout de souffle, épuisée, comblée, ravie. Souriante aussi. Et je continua de l'embrasser sur le torse avant de remonter à son oreille.

    Je taime, je t'aime, je t'aime...

    Me serrant contre lui, la couette sur nous, nous étions en nage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ryan

James Ryan

Messages : 186
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Dim 7 Fév - 2:06

L'arrivée de Juliette dans ma vie avait chambouler toute ma vie, mon mode de vie surtout. J'étais un oiseau de nuit et j'avais appris à suivre son rythme et même à bosser. Elle m'avait remis dans le droit chemin parce que à l'allure ou j'allais j'aurais quitter le bahut sans aucun scrupule, mais avec Juliette avait repris l'envi de bosser de me donner à fond dans les études pour avoir un job décent qui nous permettent de vivre dignement et surtout de nous installer ensemble au plus vite! J'avais l'argent de papa derrière, mais je voulais m'assumer seul, prouver à Juliette que je n'étais pas qu'un fils à papa qui ne pensait qu'a s'éclater! Bon c'était un peu ça au début, mais j'avais compris mes priorités et ce n'étaient pas les soirées entre potes! Elle en avait quelques une avec moi et je dois dire qu'elle avait de la patience parce que mes soit pote n'était pas très subtil, elle était très belle alors imaginait les reflexions après trois verres! J'en avais mis plus d'un KO parce qu'il n'avait pas été correct avec elle. J'étais bagarreuse étant gosse, mais la aussi l'effet Juliette m'avait calmé, elle était plutôt du genre à laisser couler alors que moi je rentrais dedan !
Dans des moments comme celui la, on avait tout de deux adoescents, à se dire des mots doux. Allongé près d'elle, collé à elle pardon, je passa ma main sur son visage quand elle me dit qu'elle m'aimait pour l'embrasser tendrement.

Je t'aime mon ange...

c'était le plus sincère du monde, elle le savait. C'était pas évident d'être séparé l'un de l'autre, elle avait eu beaucoup de mal au début, sans doute plus que moi, elle doutait et je le savais, mais jamais je n'irais la tromper, je l'aimais trop. Elle était dans ma tête jours et nuit, comme une ado !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Ryan

Juliette Ryan

Messages : 763
Date d'inscription : 04/01/2010
Localisation : Miami - Floride

MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   Dim 7 Fév - 2:51


    James était un gosse de riche, et c'est pour cette raison que la première année de lycée je ne pouvais pas l'encadrer. J'étais du genre sélective, fixée sur mes idées, on se demanderait presque de qui je tiens ^^
    Mais il avait su me charmer, il avait eu le coup de foudre pour moi et moi j'avais joué ma difficile, il avait eu raison de ne pas laisser tomber, à côté de quoi je serais passée sinon?! Je m'en rendais malade rien que d'y penser. J'aurais sans doute raté ma vie sans lui. Je l'aimais d'une façon personnelle, indescriptible, il était une partie de moi, c'était indéniable.
    Je me blotti dans ses bras, sur le côté, ma tête dans son cou. Même après cette étreinte charnelle je n'étais pas prête à le quitter, il partait trop souvent en séminaire, en voyage d'affaires, je devais le comprendre, c'est son job. Mais il me manquait, tout simplement.
    Cette idée de bébé me trautait de plus en plus dans la tête mais j'avais peur de lui faire peur justement.

    James, je peux te poser une question?

    Relevant les yeux vers lui, sans bouger de ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chéri, une envie d'évasion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chéri, une envie d'évasion
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une grosse envie...(Débutant)
» L'Envie ne manque pas, le temps si...
» Envie d'un peu de RP en dehors des RRs ? Judgement's Day est là !
» envie d'intégrer une famille ig
» Quand ça passe par la tête et que l'envie nous en prends...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Appartement de Juliette et James-
Sauter vers: