One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du mystère découle le désir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 21:55


J'attends
... Je trouve le temps long. Je suis dans cette salle exigüe depuis une
bonne quinzaine de minute et je me demande si le flic qui m'a fait
venir ne fait pas exprès de me laisser patienter pour me tester. Une de
mes filles a été retrouvée morte hier, meurtre apparemment. Je gère ce
qui se passe au manoir, mais je n'ai pas le contrôle de tout ce qui se
fait dehors. Lila n'avait pas de rendez-vous extérieur, je l'aurais su.
Je fais très attention aux filles qui travaillent avec moi, aux
rendez-vous qu'elles prennent. Pour une rencontre extérieur, la personne
doit déjà être venu au manoir avant pour que je puisse le connaitre.
J'ai mis ce système en place depuis l'agression qu'a subi Jolane,
j'essaie de ne rien laisser au hasard et pourtant il y a encore des
failles. Je ne sais pas ce qui s'est passé avec Lila, mais si je suis
ici c'est que je ne vais pas tarder à le savoir.
Je commence à perdre
patience, mais je prends sur moi, restant assise. Jean moulant surmonté
de botte m'arrivant en dessus des genoux en cuir noir, corset, chapelet
et veste en cuir, je joue de mes ongles sur la table en métal avant
d'entendre la porte s'ouvrir.

La ponctualité est censée être une vertu chez un représentant de la loi
. - Me levant - Melinda Wayland. Je peux savoir pourquoi vous m'avez convoquée?

Regardant le flic dans les yeux. Un homme mur, à l'allure sur de lui, charmant, peut être un peu fermé et pas marié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 22:06


    Nous sommes su une nouvelle affaire, une affaire de meurtre dans les quartiers retirés et huppés de Miami. Ca ne me change pas trop de New-York, toujours cet intérêt probant pour le sexe et la drogue, reste encore à savoir comment gérer l'affaire, et surtout par quel bout l'interpréter.
    Une jeune femme retrouvée morte dans une ruelle à la limite des quartiers huppés, je ne sais pas encore ce que l'autopsie peut nous révéler mais il va falloir la jouer serré. Nous avons à peine quelques pistes, la plus probante et parce que ça doit toujours être la première dans une affaire du genre : l'organisatrice de ce genre de soirées. Je n'irais pas jusqu'à dire mère maquerelle, je ne la connais pas encore, mais ça y ressemble, il me reste à savoir ce que ces filles font réellement.
    Je rentre dans la salle d'interrogatoire, un dossier en main, et me voit agressé de la plus simple et efficace des manières, apparemment la patience n'est pas sa plus belle qualité.

    Je connais votre nom, c'est moi qui vous ait convoqué. Asseyez-vous.

    Je l'invite en désignant la chaise, puis pose le dossier sur la table, la regardant droit dans les yeux.

    Je ne vous apprend pas la disparition d'une de vos employées, Lila Steterson. Parlez moi de son emploi du temps, elle était avec un client ce soir là ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 22:36

Je sais que mon business peut paraître glauque et déplacé pour le commun des mortels, mais quand on se penche sur la philosophie de la chose, on s'aperçoit qu'il n'y a rien de pervers là dedans. Je dirais que c'est une sorte d'art, de l'art moderne et non passif qui amène au désir et à la jouissance. Je ne cherche jamais à me justifier sur ce que je fais, j'explique quand les personnes ont des questions, mais je ne m'excuse pas de faire ce genre de chose, je pense que si plus de personnes osaient avouer leur fantasme et les assouvirent, il y aurait moins de meurtre à caractère sexuel, moins de viol.
Donc c'est lui qui m'a appelé. Je le regarde de haut en bas, j'observe beaucoup les personnes que je rencontre, je tente de les cerner. Je m'assoie, les jambes croisées, jouant avec mon chapelet. Je ne suis pas croyante, je dirais que c'est plutôt une provocation de plus ou moins bon gout ^^ Alors il est froid, impassible, mais je ne me laisse pas déstabiliser.

Une de mes filles, détective ... pas employée.

Je les connais toute et je ne les considère pas comme des employées, plus comme des amies, certaines ont l'âge de mon fils, c'est plus qu'une relation employée/employeur qui nous lie. Je rectifie la chose tout de suite.

Elle est restée au manoir jusqu'à 23h30 avec un client, pour la suite je ne peux pas vous dire. Si elle a vu quelqu'un d'autre, ce n'était pas le cadre de la maison.

Je m'appuie au dossier de la chaise en inox, je n'ai rien à cacher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 22:44


    Il me semble que la partie est loin d'être gagnée, en tout cas en ce qui la concerne. C'est souvent moi qui prend les gros interrogatoire, disons qu'ils ont tendance à se confier plus facilement à quelqu'un d'expérience plutôt qu'un petit flic en stage. Il faut mettre toutes les chances de notre côté pour que ça marche, surtout sur ce genre d'affaires.

    Vos rendez-vous se déroulent-ils toujours dans le cadre de votre "maison" ?

    Je tente de comprendre son activité professionnelle, il faut avouer que c'est difficile de faire la part des choses en ce qui la concerne, comment distinguer le bien du mal ? Surtout comment distinguer ce qu'elle dit de vrai du faux ?

    Je ne vous cacherais pas le fait que cette affaire ressemble beaucoup à un meurtre de prostituée. Votre "fille" avait-elle des contacts fréquents avec un client en particulier ? Ou un qu'elle aurait éconduit un peu plus violemment que les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 23:05

Non. Certains rendez-vous sont pris à l'extérieur selon l'envie de la personne, mais tous les rendez-vous sont répertoriés et elle ne devait voir personne ce soir là. Je ne vous cache pas que certaines filles exercent cette activité en dehors du cadre que je leur donne, je leur déconseille mais je ne suis pas tout le temps derrière elles.

Je ne lui cache rien, je ne suis pas là pour lui mentir mais pour l'aider à trouver qui a tué Lila. Elle ne travaillait pas avec moi depuis longtemps, je la connaissais très peu en fait, mais je sais qu'elle a eu un soucis avec un client il y a quelques semaines. Il y a parfois des dérapages, c'est pourquoi aujourd'hui, j'essaie d'accepter en priorité les clients réguliers.

Je remets les choses au clair détective, je ne tiens pas une maison close, mes filles ne sont pas des prostituées. Nous incarnons les fantasmes des hommes mais il n'y a aucun acte sexuel de pratiquer. Si les filles veulent aller plus loin, elles le font en dehors du manoir, mais comme je vous l'ai déjà dit, je leur déconseille.


Je ne veux pas qu'il pense que je force ses filles à faire quoi que ce soit, si elles sont là, c'est qu'elles le veulent, c'est qu'elles aiment ce qu'elle font, comme moi. Je fais rarement des extras aujourd'hui, ça m'arrive avec des clients que j'ai depuis longtemps, je prends ça pour une pause détente, mais depuis mon retour de Russie, je n'ai pas retenté l'expérience.

Nous avons toutes nos clients réguliers. Lila n'était pas là depuis longtemps, mais elle était appréciée. Et oui, elle a eu un problème il y a quelques semaines avec un homme qui ne voulait pas respecter les règles, mais tout a été réglé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 23:11


    Que ce soit clair entre vous et moi madame Wayland, je ne vous juge pas. Votre activité professionnelle n'est pas le sujet, vous êtes en règle, je n'ai pas à me mêler de ça. En revanche ce qui m'intéresse c'est le comportement de vos clients.

    Je cherche à savoir qui aurait pu vouloir du mal à cette jeune femme. Elle n'avait pas plus de 22 ans, encore dans les études, une très bonne élève d'après sa fac. Je ne sais pas ce qui a pu la pousser à se lancer là-dedans, l'argent sûrement, et puis cette boite a l'air sûre. Elle est sur pieds depuis un moment.

    Parlez moi de ces règles ?

    Ca m'intéresse. Après tout il ne sera pas difficile d'établir un profil, encore que pour le moment nous ne sommes même pas sûrs de pouvoir parler de meurtre, mais vu la violence orchestrée, il ne s'agit sûrement pas d'autre chose.

    Nous avons retrouvé Lila dans une ruelle à l'angle de Kern Street de l'Hupper side, certaines de vos filles avaient elles l'habitude de travailler là bas ? Et avec quel client a-t-elle eu des problèmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 23:45

C'est extrêmement clair.

Le regardant dans les yeux. Je suis froide, mais je pense que j'ai trouvé mon maître, il ne laisse rien paraître, c'est assez déroutant. J'aime ce genre de personnalité autant que je m'en méfie. Mais je sais au moins qu'il est cash, ça nous fait un point commun. Je posa mes mains sur la table, laissant apparaitre des bagues, ainsi que quelques bracelet en argent et métal noir, la plupart sertit de pierre pourpre.

Les femmes que j'emploie sont là pour réaliser les fantasmes des hommes. Les hommes font ici ce qui leur est interdit en temps normal, ils prennent rendez-vous en nous disant ce dont ils ont envie et avec quelle fille. Elle est libre de d'accepter ou de refuser. Chacune à sa spécialité, dominatrice ou dominée, jeux de rôle extrême ou plus doux. Avant de commencer, les deux parties se mettent d'accord sur un mot qui sonne la fin du jeu quand ça commence à aller trop loin pour l'un des deux. Le but est que ça reste un plaisir pour les deux parties.


Je tente de lui expliquer la façon dont ça marche, ce n'est pas évident pour tout le monde, savoir se contenter de jouer sans toucher n'est pas toujours facile. Je ne lâche pas le détective des yeux, je n'ai pas honte de ce que je fais, je l'assume parfaitement.

Pas que je sache. La plupart des rendez-vous extérieurs se font dans des endroit atypiques, des endroits à thème pour plus d'authenticité. William Andrews, il n'est plus autorisé à s'approcher des filles.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Ven 26 Avr - 23:55


    Je l'écoute, presque fasciné par son récit. Elle semble avoir monté son affaire en toute connaissance de cause, je dois dire qu'un tel professionnalisme m'impressionne. Elle fait femme mûre, femme d'affaires et représente à la perfection son métier, mais je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle fait malsaine, au contraire, elle attire. L'oeil et les hommes.
    Apparemment son concept est sécurisé, bien ficelé, je suis assez d'accord avec le principe de mot pour stopper le jeu. Visiblement c'est une femme très réfléchie et qui a une longue carrière elle.

    William Andrews...

    Notais-je sur mon calepin. Je vais lancer une recherche sur cet homme et avec un peu de chance, lui trouver des antécédents, il faut aussi que je récupère les analyses à la morgue, et le compte rendu du médecin légiste pour savoir si oui ou non il y aura enquête et à quel niveau. On ne soupçonne pas tout ce qu'on peut apprendre à propos des circonstances de la mort en examinant un corps.

    Vous êtes libre. Mais si quelque chose vous reviens, je vous serais reconnaissant de m'en faire part.
    Lui tendant ma carte. Vous semblez être quelqu'un de réfléchi madame Wayland, protégez vos filles, on ne sait pas encore s'il s'agit d'une série ou d'un malheureux hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 0:09

Je sais que ce que je fais peut paraître malsain, être mal interprété, et je préfère expliquer les choses, montrer que ce que je fais est tout à fait honorable. C'est un concept qui a de l'avenir selon moi car j'ai toujours plus de demande, même si je n'accepte pas tout le monde.
Je suis libre. Très bien si monsieur le dit. Je vais renforcer la sécurité et mettre les filles au courant pour ne pas qu'elles travaillent dehors pour le moment, je préfère refuser des rendez-vous extérieur et être sur de voir les filles arriver entière le lendemain. Je ne jouerais jamais avec leur sécurité. Je serra la main du détective en esquissant un sourire avant de quitter les locaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 0:15


    J'ai promis à Melinda Wayland de la tenir informée de l'avancée de l'enquête. C'est une de ses filles qui s'est faite assassiner, en tout cas elle les appelle comme ça, et ça me surprend un peu. Elle en a l'air très proche, je ne sais pas si elle les connais toutes personnellement ou si elle les considère comme une famille, toujours est-il qu'elle semblait vraiment attristée de sa disparition.
    Je me rends à l'adresse du manoir, celle qu'elle m'a présenté comme étant son lieu de travail. Effectivement, on peut se dire que ça donne le ton. Je ne suis pas dans ce genre de pratiques, mais je respecte ceux qui le sont, après tout il faut de tout pour faire un monde et croyez moi j'ai vu de tout en autant d'années de carrière dans la police.
    En costume sombre, comme tous les jours, ma plaque à la ceinture, je sonne à la porte. Ici règne un sentiment de sécurité, tout du moins ça ne fait pas maison close dépravée ou repère de camé, comme on aurait tendance à le croire quand on entend parler du métier, ça ferait plutôt escorts de luxe.
    Madame Wayland en personne vient m'ouvrir, visiblement surprise.

    Vous vouliez être tenue au courant de l'avancé de l'enquête, hors il se trouve qu'il y a du nouveau.

    Mais je ne révèlerais rien en public, parce que ça ne se fait pas, secret professionnel oblige et puis surtout je ne sais pas si les filles sont au courant de tout ça. Tout du moins cela pourrait déclencher une envie e revanche, un mouvement de panique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 0:43

Je ne m'attendais pas à voir le détective Taylor aussi vite. Je ne m'attendais pas à le revoir tout court d'ailleurs. Je lui ai demandé de me tenir au courant de l'avancer de l'enquête, mais je ne pensais pas qu'il aurait réellement le temps de le faire. C'est très courtois de sa part. Je lui ouvre au manoir, dans l'aile réservé au boulot. Je tiens les deux bien séparés, déjà pour moi, pour mes enfants, pour les filles. Je m'écarta pour laisser le détective entrer, lui ouvrant grand la porte.

Je vous en prie.

Esquissant un sourire froid, je suis sur la réserve, toujours quand je ne connais pas bien quelqu'un. Les cris à l'étage peuvent faire peur, j'en suis consciente, mais c'est normal, si ça gueule c'est que ça marche bien! Je l'invita à me suivre pour aller dans mon bureau ou nous serons plus à même de discuter.

Installez-vous. Je peux vous offrir quelques chose à boire?

Le regardant dans les yeux.

Vous avez trouvé celui qui a fait ça?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 0:51


    Elle me fait entrer, et je regarde ébahi le décors de son antre. Je dois avouer que ça donne le ton. C'est même plutôt propice à ce qu'elle m'en disait. Un échange de plaisir entre partenaires consentants et avertis. Les cris m'indiquent que ça semble marcher assez lucrativement ^^ Elle a réussi à séparer son espace en deux endroits bien distincts. Je pense que c'est une femme assurée, qui sait ce qu'elle fait, en tout cas dans sa vie maintenant. Je ne connais pas son passé, j'aurais pu me renseigner mais ça ne rentrait pas dans le cadre de l'enquête.
    Nous montâmes dans son bureau et je ne peux m'empêcher d'admirer la décoration du manoir sur le chemin.

    Un café ce sera très bien, merci.

    Je suis classique, conventionnel, je suis flic, et j'aime que les choses soient carrées, droites, et je peux parfois paraître un peu accariâtre, je le suis, d'une certaine façon.

    Effectivement. C'était un ex petit copain, visiblement déséquilibré depuis leur rupture il y a deux ans. Les analyses indiquaient des traces de chlorazépame dans son sang, le même calmant auquel il avait accès durant ses heures d'internat à l'hôpital central de Miami où il venait d'entrer après l'obtention de ses premiers examens.

    Lui expliquais-je avant de la remercier pour son café. J'observa aussi son bureau, tout à son image, un peu gothique, mais moderne. Des couleurs chaudes, et une décoration baroque. Quelques photos sur le bureau, que je ne peux pas observer, elles sont dos à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 1:05

Je fis deux cafés que je posa non pas sur le bureau, mais sur le guéridon se tenant dans un coin de la pièce, le bureau fait beaucoup trop formel. J'ai la chance d'avoir un grand bureau, spacieux et éclairé, j'y passe beaucoup de temps alors je l'ai voulu à mon image, sombre mais classe avec des objets de décorations, des photos de mes enfants, quelques peintures tiré du surréalisme, j'aime beaucoup Salvator Dali.

Je n'étais pas au courant qu'elle fréquentait quelqu'un. Crime passionnel?


Je sais que ce n'est pas évident d'accepter que la personne avec qui nous vivons fasse ce genre de métier. Il n'y a pas de relation physique, mais une relation intime se créer, même si elle reste professionnelle. J'ai eu beaucoup de relation et très peu ont accepté ce que je faisais, mais c'est à prendre ou à laisser.

Je vous remercie d'être venu. Je ne pensais pas que vous le feriez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 1:12


    Justement, ils ne se fréquentaient plus depuis quelques mois, il a très mal pris cette séparation et est retombé dans ses vieux démons. Selon ses amis de la fac, elle recevait une dizaine d'appels par jours.

    Et puis il a fini par savoir qu'elle avait changé de vie pour se payer ses études et semblait très bien le vivre. Elle réussissait sans lui, c'est sans doute ce qui l'a le plus perturbé, et il est passé à l'acte, comme ça, sans forcément de raison puisqu'il aurait pu le faire bien avant.

    Il suffit d'une mauvaise journée, d'une parole pour déclencher la folie meurtrière. Même si tout ça n'est pas de très bonne augure.

    Elle me remercia d'avoir respecté ma parole, elle n'a pas dû fréquenter que des gens de confiance, sa surprise me l'indique. Je ne sais pas si elle a eu à faire à ce genre de personnages dans le passé.

    Je tiens toujours mes promesses, et vous sembliez réellement bouleversée, enfin autant qu'une femme de votre genre puisse l'être.

    Esquissant un sourire en finissant ma tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 1:19

La possession. Je crois que je ne comprendrais jamais ce sentiment.

Posséder une personne n'est pas l'aimait. Je suis jalouse quand je suis avec quelqu'un, juste ce qu'il faut, mais je ne suis absolument pas possessive et je ne tolère pas qu'on le soit avec moi. Je suis trop indépendante pour me laisser étouffer, pour me laisser dicter une quelconque conduite qui ne serait pas la mienne.

Vous semblez connaitre le sujet sur le bout des doigts.

Lui souriant. Il est flic, il sait de quoi il parle et ça n'a pas l'air de l'enchanter. Je ne sais pas si je pourrais faire ce métier, je ne sais pas si je serais assez forte pour supporter de voir des cadavres toutes la journée. Je préfère les personnes bien vivantes, la chaleur, le contact. Sa phrase me fit relever les yeux sur moi, piquée par la curiosité.

Une femme dans genre? Développer détective.


Lui souriant en posant ma tasse et plantant mes yeux dans le siens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 1:26


    Il est parfois inné dans les relations.

    Je veux dire par là que souvent, une relation naît sur un sentiment de possession. Je l'aime parce qu'elle est à moi, si elle ne l'est plus elle perd de son intérêt. Je ne sais pas non plus pourquoi les hommes et les femmes s'acharnent à se faire tant de mal. Mais je suis un novice des relations sérieuses, disons que j'ai eu une belle histoire, mais compliquée sur la fin, je n'ai pas retrouvé l'amour stable depuis mon divorce, chose que ma fille cadette ne m'a pas pardonné. Le divorce et les conditions de celles-ci j'entends.

    Je le pratique depuis un certain temps.

    J'ai une longue carrière, j'ai commencé à tout juste 20 ans, j'en ai 45 aujourd'hui. 25 ans de bons et loyaux services, disons que ça aide à se sentir un bon flic, mais moins un bon père. Les heures interminables, les urgences, tout ça.

    Quelqu'un d'en apparence indéfinissable. Quelqu'un de très mystérieux, je dirais même au-delà. Vous êtes pratiquement impossible à cerner mademoiselle Wayland.

    Elle n'est pas mariée, je le sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 1:58

Mais il peut se contrôler, s'appréhender. Je crois que je n'accepterais jamais ce genre de comportement.

Je suis une dominatrice et non l'inverse et ce sont les hommes eux-même qui m'ont fait devenir comme je suis. J'étais conciliante dans ma jeunesse, je ne le suis plus, la maturité m'est tombée dessus, la prise de conscience aussi, je relativise beaucoup les choses et surtout les relations avec les hommes. Je ne sais pas si je suis prête à repartir dans une histoire après ce que j'ai vécu avec Dimitri, le temps me le dira, mais pour le moment, je me mets des barrières de peur de souffrir à nouveau.

On le voit tout de suite.


Son calme, sa froideur, sa manière de parler, d'expliquer les choses, il sait comment se comporter durant un interrogatoire, avec assurance et fermeté. C'est bien là le comportement d'une personne qui a de l'expérience.

Je vous remercie du compliment.

Lui souriant en le regardant dans les yeux. Je n'aime pas qu'on lise en moi comme dans un livre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 2:05


    C'est souvent celui d'une personne manquant totalement de confiance en soi, et en son partenaire. Mais je vous laisse l'appréciation de ce genre de choses, c'est votre domaine.

    Esquissant un nouveau sourire, c'est son truc les relations humaines. Moi je suis plutôt du côté de la science, du rationnel, elle est dans l'alchimie. Je pense que nos deux professions, tout du moins les qualités qu'elles requièrent peuvent se rendre totalement complémentaires.

    C'en était un en effet, autant qu'une façon de vous dire que vous êtes totalement déstabilisante.

    Je ne sais pas exactement pourquoi je joue avec elle, toujours est-il que ça m'attire. Le petit jeu de la séduction ne semble pas avoir de secret pour elle, encore qu'elle me surprend à le faire d'une façon si subtile.
    La pendule sonna 21 h.

    Oh, veuillez excusez mon intrusion si tardive, vous n'avez certainement pas dîné, je ne m'étais pas rendu compte de l'heure. Je vais vous laisser le faire tranquillement, je voulais simplement vous tenir au courant.

    L'enquête est bouclée, la justice est rendue à cette jeune fille, et encore une fois j'en ai perdu toute notion du temps en débarquant à des heures impossibles, je suis parfois plus classe que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 2:25

Je pense qu'il a bien cerné la chose! Mon ex est un concentré de ce que je déteste chez un homme, j'ai pu aborder tous les défauts rédhibitoires avec lui et je sais d'autant plus ce que je veux et ne veux pas dans une relation. C'est très clair dans ma tête et je ne laisserais plus rien passer à personne.
Alors je suis déstabilisante ... J'aime ça, ça me fait sourire, un sourire sincère, plus masqué.

Je ne pensais pas que vous étiez du genre à vous laisser déstabiliser détective.


Je me leva pour aller vers la fenêtre allumer une cigarette, je ne fume jamais à l'intérieur, j'ai pris cette habitude avec Kellan. Je ne voulais pas qu'il inhale la fumée étant enfant et encore aujourd'hui, je n'aime pas ça, j'ai gardé cette habitude que je trouve respectueuse.

Ne vous inquiétez pas, avec mon métier, mes journées sont à peine commencées. Je ne fais pas ce genre de chose en général, mais si vous n'avez rien de prévu, je connais un petit restaurant Italien fabuleux.


Lui souriant. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, j'ai dit plus d'homme dans ma vie!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 2:32


    En effet, je ne le suis pas, mais vous semblez être l'exception qui confirme la règle.

    Lui souriant moi aussi sincèrement en me cachant derrière un deuxième café. Cette femme me trouble, et pourtant je ne suis pas du genre à me laisser démonter. J'en ai maté des plus coriaces, disons que la jeune femme se trouvant devant moi me fait prendre conscience que tout n'est qu'illusion et qu'il est toujours bon d'aller voir au-delà.

    Et bien je n'ai pas pour habitude d'accepter mais pourquoi pas. J'en serais ravi.

    Abandonner un peu mes dossiers pour me changer les idées en charmant compagnie. Après tout ce n'est qu'un dîner et je ne suis pas du genre à en demander trop le premier soir, j'ai trop de respect pour la gente féminine.
    Je lui tends la main pour quitter le bureau, elle m'escorte ensuite jusque devant chez elle et nous prenons ma voiture.

    Guidez-moi, je vous écoute ?

    Pour la route. J'ai tout de même une femme de classe à mes côtés que je vais devoir intéresser durant tout un repas, en espérant ne pas être trop rébarbatif avec mes histoires... On fait comment pour assurer ? Je ne sais même plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 2:53

Il y a longtemps qu'on ne m'avait pas complimenté de la sorte, Dimitri n'était pas très enclin à tout ça, au contraire, je suis encore en phase de reconstruction, mais certaines marques sur mon corps me rappellent tous les jours que je ne suis pas vraiment prête à m'en sortir. Je suis distante avec les hommes, le seul que j'accepte totalement, c'est Logan parce qu'il est le seul en qui j'ai véritablement confiance, je sais que jamais il ne me blessera volontairement.

Vous verrez, côtoyer des vivants c'est sympa aussi!


Je me moque de lui, mais je ne pense pas que je pourrais vivre en rencontrant des personnes pour leur annoncer des mauvaises nouvelles. Personnellement, je préfère leur faire plaisir, mais tout est une question de point de vue. Je pris sa main pour le guider jusqu'à la sortie du manoir, c'est très grand! Nous prîmes sa voiture, ça ne me pose pas de soucis.

Dirigez-vous vers le port, le restaurant se trouve dans une rue adjacente.


Je vis un peu excentrée de la ville, sur les hauteurs de Miami, dans un quartier bourgeois que j'aime beaucoup, mais me promener sur le port est un plaisir dont je ne me prive jamais. On se gara à quelques pas du restaurant qui se trouve être très intimiste. Je n'ai pas fait exprès. Envoyant valser les conventions, ce fut moi qui m'engagea la première en lui ouvrant la porte.

Après vous détective.


Le gratifiant de mon plus beau sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 3:00


    Vous avez de l'humour, une autre qualité à rajouter à votre profil.

    C'est sans doute la première fois que je souris autant en une soirée. Elle pourra se venter de ça. Etant un homme pour le moins seul et démuni sans mon job, je pense que ça n'a pas fait de moi le candidat idéal au mariage, ni même à la fréquentation. Les femmes rêvent du prince charmant, surtout ici à Miami. Faire la fête est la religion qui compte le plus d'adeptes.
    Nous arrivâmes à destination, où elle décida de renverser totalement les conventions, j'en suis largement surpris et impressionné.

    Vous décidez d'agir contre les codes. Vous êtes une vraie rebelle. Mais laissez moi me rattraper.

    Lui retirant la chaise dans un élan de galanterie. Elle a l'air d'aimer jouer avec les limites, les codes, la provocation, elle le porte sur elle, ça me fait sourire. C'est quelqu'un de très atypiques.

    Vous sortez souvent dans ce genre d'endroits ? Après tout vous semblez libre comme l'air...

    Pas d'alliance, une boite qui marche, elle a tout pour elle.

    Et le propriétaire semble vous avoir à la bonne.

    Notant le clin d'oeil qu'il venait de lui faire du bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 3:14

Vous allez me faire rougir.

Je ne me laisse pas impressionner, surtout pas par les hommes. Je suis pour la parité, vous savez ce truc qui dit que l'homme et la femme doivent être égaux, qu'ils doivent avoir les mêmes droits! Je suis très féministe contrairement à ce qu'on pourrait penser du fait de mon métier, je milite pour le droit des femmes et j'ai toujours appris ce respect à mon fils. Je pense que je ne m'en suis pas trop mal sortie.

J'agis selon mes propres règles, détective, je suis une anticonformiste.

Je pense qu'il l'a saisi, mais je le précise pour la forme. Nous nous installâmes autour d'une table pour deux au couleur de l'Italie, un pays que j'affectionne.

Je le suis.

Je n'épilogue pas sur moi, je n'aime pas ça, je parle très rarement de moi, demandez à ma fille, elle est dans ma vie depuis pas mal de mois maintenant, mais elle ne me connait pas forcément. Je donne à voir ce que je veux.

Oui je viens souvent. Mais je vais éviter les Italiens ... Qu'est-ce que vous buvez?

Le regardant dans les yeux. Pour le moment, le seul qui m'intéresse c'est lui, Mac Taylor.

Parlez moi de vous détective. Hormis votre travail et une passion prononcée pour les costumes sombres, je suppose que vous êtes attirés par beaucoup d'autre chose.


Oui non mais il a toujours des costumes qui font croque mort ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mac Taylor

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 3:22


    Cette femme, ce mystère, cette distance, cette chaleur mêlée de froideur, je ne sais pas comment le décrire, mais ça me fascine déjà. Melinda n'est pas le genre de femme que l'on ignore, elle ne peut pas laisser indifférent, c'est impossible. Je ne sais pas quel est son type d'homme et je me demande même pourquoi je me pose la question. Je ne suis pas censé penser à ça en ce moment, tout du moins pas si vite.

    Souvenir douloureux ?
    Questionnais-je à propos des italiens, mais à son regard surpris, je me ravise. Je ne voulais pas paraître indiscret.

    Je me replonge dans la carte des vins. C'est encore là que je suis le moins indiscret et dérangeant. Je ne suis pas spécialement doué avec les femmes, sinon je ne serais pas si seul ^^

    C'est bien ce que je dis, vous avez de l'humour ^^

    Notant mon costume effectivement sombre, mais pratique pour le boulot parce que très conventionnel. Je retire ma veste pour la poser sur la chaise, je serais sans doute plus à l'aise comme ça, même si je parais moins classe.

    Malheureusement j'ai un métier très prenant, ou je consacre de trop de temps à ce que je fais, je ne sais pas dans quel sens on pourrait le traduire. Avant j'avais une vie en dehors du travail. Quand mes filles étaient encore petites, même si ça a toujours été un problème.

    Les horaires, les urgences, les dossiers qui traînent, les horreurs desquelles j'étais entourées en permanence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda Wayland

avatar

Messages : 1029
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   Sam 27 Avr - 23:25

Mac Taylor est une personne spéciale, je ne saurais pas comment le définir, je ne le cerne pas en même temps nous ne nous sommes vu que deux fois, il en faut beaucoup plus pour connaitre quelqu'un. Je sais juste que c'est une personne de parole, il est revenu me voir alors qu'il n'était pas obligé et c'est une qualité que j'apprécie chez un homme.
Sa question me surpris, il dû le voir à me regard car il se ravisa aussitôt, mais je ne m'attendais pas à ce genre de questionnement.

Je ne m'offense pas facilement, je ne m'y attendais pas c'est tout. Mais effectivement, je n'ai pas toujours de bonnes expériences ... avec les hommes en général.

Autant être franche. J'en ai bavé avec les mecs, et même si je ne sais pas si je le reverrais un jour, je préfère être clair. Je ne me fais pas d'idée, mais si nous dînons ensemble, c'est qu'un certain feeling passe.
Oui j'ai de l'humour. Je souris à sa réflexion en le regardant dans les yeux. Je n'ai pas d'humour, je suis cynique, je le sais, la vie m'a rendue comme ça.

Vos filles? Elles vivent avec vous ou avez votre ex-femme?

J'ai noté la marque de l'alliance sur son doigt, il ne l'a donc pas enlevé depuis longtemps, séparation assez récente ou difficulté à surmonter cette séparation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du mystère découle le désir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du mystère découle le désir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Stardust: le mystère de l'étoile.
» Les SOS, un grand mystère!
» Donjon mystère 2
» Le Mystère de la Jambe de Bois
» [Non-IE] Pokémon Donjon Mystère : Fuel's Adventure [Chapitre 9]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Bureaux du FBI-
Sauter vers: