One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nos débuts parisiens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 2:51

Je m'amuse ... tu devrais essayer ça te décoincerait!

Ca va il va pas me casser mon plan là, je suis avec mes potes, j'emmerde personne, faut qu'il vienne me casser les couilles, mais qu'il retourne bosser! Ah oui il bosse là ^^ Bon ben il a cas retourner dans son comissariat et me laisser m'éclater avec mes potes putain !

Mais vas-y putain !

Il ne me laisse pas le choix de toute façon il me fit rentrer dans la voiture pendant qu'il allait agresser mes potes, non mais il fait quoi là ?! Il a cru rêver ou quoi et ses putains de porte qui s'ouvrent pas. J'ouvris la fenêtre de la bagnole et passa par la fenêtre, je m'en bats les couilles qu'il m'engueule !

Vas y qu'est-ce que tu fais là cousin ! Lâche les, ils ont rien fait , ils écoutent un peu de musique!

Oui alors j'ai 14 ans et j'ai peur de rien. J'ai pris de la gueule depuis quelques temps et j'emmerde le monde en le regardant dans les yeux et surtout mon frère pour le coup, de toute façon pour le peu qu'il est à la maison, il a rien à me dire! J'ai ma pote qui me regarde en souriant, je suis fière, je fais mon effet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 3:00


    Mais putain qui se dévoue pour la buter ? Non parce que je n'ai pas le droit, je suis en service et pas censé lui taper sur la gueule, par contre si un de ses copains me chauffe un peu trop ça peut partir en couilles très vite. Flic de voirie, j'ai beaucoup de mal avec les petits cons du genre, je préfère prévenir.

    Sérieux Ax' tu vas la fermer ta gueule parce que je te laisse à la DDASS en passant.

    Je préviens, et je commence à m'énerver, mon collègue se tait et il a même l'habitude de ça ^^ Il sait que je pars très vite dans les tours et c'est sans doute pour ça qu'il est aussi peace and love, ça contrecarre avec moi.

    Bon papiers là les mioches !

    Ils ont 14 ans, c'est quoi à votre avis ? Des petits cons en baskets qui ne font rien de plus que dealer du shit pour se racheter d'autres baskets ^^
    Une fois contrôlés je repris le volant et quitta la cité, tant pis pour le flag des petits jeunes à la beuh.
    Je roule en direction du commissariat.

    Putain Ax' tu me refais un coup comme ça je te laisses en garde à vue avec une tarte dans la gueule, capice ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 3:14

Ben au moins t'arrêtera de me casser les couilles!

Je ne sais pas fermer ma gueule, je sais c'est un soucis, mais je veux surtout faire la belle devant mes potes en fait. Genre j'ai peur de rien, même pas des flics! Je suis une petite conne et je le sais! Je sens que mon frère monte en pression, mais il a rien à foutre là aussi putain ! J'ai les boules parce qu'il est en train de niquer ma vie sociale! Et en plus il contrôle tout le monde. Je m'appuis contre le mur en faisant la gueule, j'ai balancé discrètement le joint. Mon frère me fit monter dan sla voiture avant de rouler. Je regarde dehors en faisant la gueule, ouvrant et fermant mes doigts avec ma main pour lui faire comprendre qu'il causait tout seule. Je suis super insolente mais je m'en tape!

Ben vas -y fou moi en garde à vue, j'aurais un truc à raconter à mes potes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 3:21


    Enculé, l'envie de la démonter me guette ^^ Je ne peux pas faire ça, c'est pas la mienne mais le jour où ma gamine répond comme ça je risque de mal le prendre et de l'abimer. Alors Axelle a toujours été exemplaire, l'école c'était son truc à elle, sauf que maintenant elle préfère sécher les cours et vivre de sa crise d'ado. Chose que je ne comprends pas tout le temps.
    Je rentre au dépôt, et heureusement parce que je vais devoir l'entretenir. D'ailleurs je laisse mon collègue rentrer au poste et chope ma soeur sur le parking.

    Tu crois que je t'ai pas grillée pour le joint ? Tu me prends pour un débutant ? Tu me files les noms de ceux qui te fournissent sinon je te fous en garde à vue et j'appelle papa et maman pour te récupérer, crois-moi ce sera beaucoup moins drôle quand ils auront décidés de te fliquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 3:34

Je sais que je suis intenable en ce moment, c'est une période à passer, mes parents en peuvent plus, enfin ma mère parce que mon père n'est là que le week end et c'est bien ça le soucis. Il a rien à me dire parce qu'il n'est pas là et quand il essait de jouer l'autorité le week end pour montrer qu'il reste mon père, je l'envois chier. Je suis une peste et mon frère a du mal avec ça. On arriva au dépôt ou mon frère se gara en laissant partir son collègue avant de coincer sur le parking. Je souffla quand il commença à me parler ... Ca me gave qu'on me fasse la morale.

Je suis pas une balance.

Le regardant dans les yeux , m'appuyant à la voiture, un pied sur la carrosserie attrapant mon téléphone qui vibrait dans la poche de mon jean. Je lu mon texto comme si mon frère n'existait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 3:40


    Ca donne ça à 14 ans ?! Mais faut les buter à leur anniversaire ^^ Faut pas laisser ça sortir sérieux. Elle ressemble à rien ma soeur, enfin si, elle est belle mais pas comme ça ! Elle fait cagole de Marseille et je déteste ça, c'est ce genre de petits jeunes que je coffre à longueur de temps pour agression, prostitution et tout le bordel. Ma soeur est assez jolie et assez formée pour faire le trottoire, mais je l'y vois, et elle va prendre sa race !
    Elle appui son pied sur la bagnole, oh elle a cru qu'elle était à moi ? ^^

    Et tient toi bien bordel !

    La chopant par le bras pour la retirer. Je la regarde dans les yeux en envoyant voler son portable, rien à branler, ça lui fera pas de mal de décrocher.

    Tu te reprends tout de suite Ax', je viens pas te chercher en garde à vue avec le gang des Rivaldi moi. Alors tu prends ton bordel, tu poses ton cul dans cette putain de bagnole et j'te ramène !

    C'est trop tard pour la refoutre à l'école alors je la ramène à la maison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 3:56

Je suis dans une période ou je me cherche en fait, je teste les limites de tout le monde et surtout de mes parents et de mon frère. Ma mère bosse beaucoup, elle n'est là que le soir, mon père est absent et mon frère, ben il est flic, ça veut dire que j'ai pas mal de temps pour moi, sans qu'on me fasse chier ... Quoi que maintenant que Victor sait ou je traine mes après midi, j'ai peur qu'il me flic.

Mais doucement putain !

Il est pas doux mon frère, il me boucsula pour pas que j'abime sa bagnole ... Elle est moche de toute façon.

Mon téléphone putain ! Vas-y t'as pas le droit de faire ça, la vie de ma mère tu vas m'en payer un autre! Putain de flic!

Balançant un coup de pied dans la roue de la voiture. J'aime pas les flics, ils m'emmerdent, et mon téléphone putain il a niqué mon portable ça m'énerve! J'aurais bien dis "enculé de flic de merde", mais j'ai peur qu'il ne le prenne pas bien du tout.

C'est bon je rentre toute seule, je veux plus te voir!

J'ai les larmes aux yeux, j'en ai marre, je suis vexée, j'ai plus de téléphone, 'jai pas envie de rentrer, je veux juste être toute seule!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 4:08


    Putain de Flic ? PUTAIN DE FLIC ? Vas-y sors moi un Fuck la police que je te démonte Axelle.

    Je ne l'appelle jamais par son prénom en entier. Je ne sais pas si je suis capable de me retenir, je vous le dis ! Je ne comprends pas tous ces jeunes qui insultent la police à tout bout de champs, bon, j'étais des leurs, mais j'ai compris entre temps, si ma soeur peut être moins con que moi et en faire moins voir à mes parents je ne suis pas contre !

    Tu rentres pas toute seule Ax', allez monte.

    Me faisant plus doux en la prenant par le bras pour la faire monter dans la voiture, je ne supporte pas de la voir comme ça, les larmes aux yeux. Je retire ma veste pour la lui mettre sur les épaules, il commence à faire froid maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 4:19

Bon ben je pense que je vais fermer ma gueule parce que pour que mon frère m'appelle par mon prénom entier c'est qu'il est vraiment sur les nerfs, je vais pas tenter le diable parce que si ma mère se retient de me coller des tartes, je suis pas sur que mon frère le fasse longtemps. Je baissa la tete sans rien dire, j'ai que 14 ans et aussi grande gueule que je sois, mon frère gueule plus fort que moi et m'impressionne beaucoup. Il mit sa veste sur mes épaules avant de me faire monter à l'intérieur de la voiture ou je m'appuya à la vitre pour pleurer cherchant la main de mon frère avec la mienne, sans le regarder,juste pour le sentir et sentir qu'il ne me fait pas la gueule. Il me ramena à la maison avant de retourner prendre son service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 12:18


    Un an plus tard...

    Je pense que les ados ont un truc particulier avec le fait de faire chier leurs parents. Ou les générations antérieures vous voyez ^^ Je ne sais pas ce que j'ai fais à la mienne mais elle a 16 ans et elle envoi du bois, enfin elle fréquente surtout les garçons en ce moment et ça me plaît pas des masses pour tout avouer... Ma petite soeur c'est une princesse, à laquelle on ne touche pas, on ne touche pas ma soeur, ni pour l'embrasser ni pour autre chose, ça me perturbe ça ! C'est encore une gamine !
    Je vais être à la bourre pour mon service de 18 h, je ne sais pas où sont mes fringues, je suis sorti toute la nuit la nuit dernière et j'émerge à peine. Alors chemise en vrac, jean, baskets, et on est partis. Ah non putain mon arme de service...
    Ax' est avec un pote dans sa chambre, d'ailleurs les mecs dans sa chambre je suis pas trop pour ^^ J'ouvre la porte, autant pour moi, elle n'est pas dans sa chambre ni avec son pote, ni tout court !
    Par la fenêtre, je la remarque en bas, dans la rue, putain c'est mon calibre qu'elle a à la main la garce !
    Je descends les marches 4 à 4.

    Putain mais tu sais pas te tenir bordel ! Ax' tu lâches ça tout de suite, tes doigts sur la détente !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 12:38

J'ai seize ans et les garçons sont devenus ma priorité, enfin, surtout un en particulier. Jessy 18 ans, petit branleur de cité que je veux impressionner à tout prix. Il est beau comme un dieu, il a une classe de malade avec son Lacoste et sa casquette, enfin il a tout pour me plaire et énerver mon frère! Mais ça aussi je m'en fou, c'est pour moi que je vis pas pour lui. Il a fait la fête hier soir et il a laissé tout son bordel dans sa chambre ... enfin sa chambre c'est la mienne quand je veux et là, je veux, j'ai trouvé son flingue et j'ai eu une idée de ouf! Je sais qu'avec ça Jessy va me kiffer à mort, il verra que par moi et loin de moi l'idée que ça puisse être dangereux!
Mon frère dort encore et je suis descendue dans la rue avec Jessy, devant la maison, je lui montre ma trouvaille et il kiffe j'avais raison, d'autant que je sais m'en servir, j'ai regardé le fonctionnement sur internet, je me suis renseignée, je ne veux pas passer pour une conne. On écoute du rap avec les minis baffles qui s'adaptent à son ipod .... ipod pas très clean, mais je m'en fou, il m'a donné le même alors je cherche pas à savoir. Je suis assise sur son scooter et je lui montre le flingue avant de voir mon frère descendre ... Victor, 26 ans, la tête dans le cul et encore chez papa/maman^^ Putain moi si je pouvais me barrer je le ferais!

Ca va détends toi, je vais pas te l'abîmer .... T'as vu comment il stress....

Rigolant en regardant mon futur copain qui se marre aussi. Je n'ai aucune conscience du danger, que je puisse me blesser ne me vient même pas à l'esprit, je suis prudente!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 12:47


    Ma soeur fait tellement de conneries que je ne sais pas si elle le fait simplement exprès ou si elle se donne un style. Elle a 16 ans, putain mais va bosser et arrête de faire chier ton monde ! Elle a de la chance d'être ma petite soeur parce qu'avec une autre j'aurais été beaucoup moins conciliant, je vous le garantie. Ma petite soeur c'est toute ma vie mais ses conneries vont finir par lui couter la sienne.
    Je prends sur moi pour ne pas l'emplâtrer, parce qu'elle cherche à impressionner ses potes mais ça va vite me gaver son délire.

    Ouai je stress ! C'est un automatique bordel de merde, rends-moi ça, doucement !

    Posant ma main dessus en lui broyant les doigts sans faire exprès, le tirant d'un coup pour le récupérer. Putain 80 grammes de pression et ça part tout seul ces conneries !

    T'as rien à branler devant tes potes en fait, putain mais va faire tes devoirs !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 12:56

Je ne fais pas vraiment de conneries, je test l'environnement qui m'entoure, je me fais mes règles, ça va j'ai 16 ans, j'ai plus besoin qu'on me flic comme une môme de 10 ans. Alors mon frère je l'aime, mais il me fait chier à être arrêt sur mon dos, c'est bon j'ai des parents alors qu'il se détende là parce que ça va vite me gaver a 13 ans je répondais pas, maintenant je me gêne pas, flic ou pas flic grand frère ou pas grand frère si il me fait chier je lui dis. Je lui fis un coup de suspens en le faisant tourner comme dans les Westerns avec Clint Eastwood .... Je le fais même pas tomber ....

T'as vu la classe un peu cousin ....


Je m'adresse a Jessy avec un grand sourire super fier de moi avant que mon frère ne me nique la main en reprenant le flingue .... Putain il m' a tué avec mes toutes mes bagues!

Aïeeee ..... Mais fais doucement!

Lui lançant un regard noir. Je ne suis pas concilliante, ça va j'ai tué personne!

Vas-y mais tu t'es pris pour mon père ou quoi ?! Dégage!

Lui faisant signe de la main d'aller voir ailleurs si j'y suis ... c'est bon il m'a gavé là !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 13:01


    Mais elle me bande à dire cousin comme ça tout le temps ! Je vais l'emplâtrer ça va pas trainer ! Je ne sais pas d'où elle sort toutes ses conneries mais je vais vite la briefer moi ça va pas traîner ! Je ne suis pas le genre qu'on fait chier sans en payer les conséquences. Je ne suis pas Scarface non plus mais en général on évite de me faire chier quoi ^^

    Si t'arrêtais tes conneries j'aurais pas à te brutaliser.

    Oui oui je la brutalise pour elle alors je suis son délire, je ne suis pas chiant, sauf quand on m'emmerde ! Elle peut me coûter ma carrière de flic si jamais il y a un accident. Ce ne sera pas ma faute mais quand même. Alors je sais que les flics sont très cons et très bornés à ce propos. Oui oui, j'aime le milieu dans lequel j'évolue ^^

    Non vaut mieux pas non, et c'est toi qui dégage Ax' avant qu'il me prenne l'envie de t'en mettre une dans la gueule. Tu largues ton délinquant et tu remontes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 13:37

En ce moment c'est tendu avec mon frère, on s'engueule plus qu'on ne s'entends,mais j'ai l'impression qu'il veut remplacer mon père et ça me gave. Il a pas à se méler de ma vie, c'est pas parce qu'il est flic qu'il doit dicter sa loi! Ma mère elle me dit alors il a rien à dire et puis basta!

Parce que t'en a pas fait toi des conneries?! Vas-y cousin sérieux parle pas !

Non parce que les gardes à vues, il les a enchainé et là il me casse les couilles pour des broutilles. Il a oublié tout ce qu'il a fait mais pas moi, j'étais petite, mais j'ai grandi! Sentant qua ça commencait à chauffer Jessy finit par foutre le camp, putain il m'a casser mon plan ce con ! Je suis dégoutée, je passa près de mon frère en le bousculant, provocante avant de rentrer et de balancer du rap à fond dans toute la baraque. je suis super fan du groupe NTM. Je chopa un sac pour mettre des affaires dedans ... oui je compte me barrer ou je sais pas, mais j'aurais bien un ou deux potes pour m'héberger ^^ Et qu'il vienne m'en empêcher mon frère il va pas être sourd!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 13:42


    Je pense que je pourrais tout supporter mais son wesh cousin ça commence à me péter le jonc mais quelque-chose de costaud ! Elle a appris ça où elle ? C'est limite si mes parents font pas la prière avant de couper du pain sérieux ^^ Je ne comprends pas toujours comment elle se comporte mais ça fait parti des choses que je ne peux pas comprendre ou contrôler, et ça me fait chier pour tout avouer !
    Alors je prends sur moi et la laisse rentrer, et je vais être en retard au taf, putain il me manque mes clés. Je remonte, elle a foutu son rap à fond des boites, et merde putain, elle me fait chier !
    Je rentre et baisse le son, je l'éteins pas, qu'elle se plaigne pas ! Parce que je ne serais pas toujours aussi conciliant.

    Ax tu te détends, tes copains je veux plus les voir à la maison, c'est compris ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 13:51

J'en ai marre de tout en ce moment, j'ai juste envie qu'on me foute la paix, de toute façon ca arrangerait tout le monde si j'étais pas là, j'emmerderais plus personne. Je monta pour faire mon sac au moins ils seront tranquille et moi je serais avec des potes, je pense que c'est ma nouvelle famille, j'ai 16, ils comptent beaucoup pour moi, je suis naïve et je veux juste me faire accepter, qu'on remarque que je suis là. Mon frère baissa la musique, je m'en fou, j'ai pas envie de le voir, de toute façon, il est jamais là et quand il est là, c'est pour me jeter alors qu'il se casse, c'est ce qu'il fait de mieux. J'ai les larmes qui coulent quand il me dit qu'il ne veut plus voir personne ici.

C'est bon tu verras plus mes potes et tu me verras plus non plus. De toute façon t'es comme les parents, t'en a rien à foutre de moi!

Je me sens seule c'est violent, mon père bosse toute la semaine, ma mère enchaine deux boulots du coup, elle rentre le soir et elle est crevée et mon frère bosse tout le temps et en plus il pense partir de la maison bientôt, je suis toujours toute seule et j'ai du mal à le supporter, mais ça tout le monde s'en fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 13:54


    Je ne suis pas diplomate, je ne sais pas parler, je ne suis pas le genre super conciliant non plus, et je n'ai pas de vie en dehors du taf. Alors elle me prend bien la tronche ma soeur mais je l'aime, faut juste que je sache le lui dire. Avant ça allait tout seul mais depuis qu'elle est rentrée dans son truc de cité là, ben j'ai l'impression de ne plus exister pour elle, de ne pas être à la hauteur et ça m'angoisse sérieux.

    Si tu passais moins de temps à nous casser les couilles on passerait plus de temps ensemble, mais tu préfères tes racailles là. Alors va dealer ton shit, fait toi arrêter et tu verras que t'es rien pour eux !

    Elle est juste un genre de passe droit, ils envoient une petite française pure souche pour dealer le truc, ou faire passer la came si jamais elle trempe là-dedans, et elle est au dessus de tout soupçons, je les connais les combines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 14:01

Je ne sais pas pourquoi ça passe plus avec mon frère, depuis qu'il est flic, il a changé, ou c'est moi, j'en sais rien, j'ai des potes, une vie sociale, mais aucune vie de famille, je préfère passer du temps dehors que toute seule à la maison. La solitude m'angoisse, l'abandon m'angoisse et en ce moment je ressens les deux avec un sentiment décuplé.

En attendant eux ils sont là! Maman elle bosse tout le temps, papa est jamais là et toi quand tu rentres soit t'es trop bourré, soit c'est pour m'engueuler! J'en ai marre d'être toute seule tout le temps et puis tu vas partir de la maison et on se verra plus du tout!

Je pleure comme un bébé, mais j'ai que 16 ans et je sais pas comment gérer les choses, surtout quand mon frère me balance des trucs comme ça, il est super cash et parfois je suis pas capable d'entendre la vérité. Je balança mon sac pour m'assoir en boule sur mon lit. J'en ai marre de tout voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 14:11


    Je ne comprends pas toujours ma soeur. Avant ça allait tout seul entre nous, c'était comme une évidence pourtant. Je ne sais pas ce qui se passe, peut être l'adolescence, encore que la mienne ne nous a jamais séparés, au contraire, la seule qui me tenait en alerte était ma petite soeur, ma princesse. Ben elle a morflé ma princesse ^^
    Elle pleure et je ne supporte pas de voir ses larmes, je culpabilise et c'est mort, il n'y a plus rien à faire de moi ensuite. Alors je sais que je pourrais me montrer moins dur mais j'ai peur pour elle et je panique, voilà comment ça fini.
    Je m'accroupis à sa hauteur, elle n'a pas tord dans le fond, elle est seule cette gamine. Je dégage son visage de ses cheveux, et essuie ses larmes.

    C'est pas vrai ça. On se verra toujours. Parce que t'es assez chiante pour venir squatter mon appart trois fois par semaine, et je serais incapable de te dire non. Et puis attend, je suis pas partie encore ^^

    Non ben je suis pas trop pour les papiers et tout le bordel et ma mère doit m'aider, sauf que je ne sais pas si j'ai vraiment envie de prendre mon indépendance, je passe déjà ma vie au boulot.

    T'inquiètes pas petit bout, toi et moi ça se finira pas comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 14:21

Mon frère ça a toujours été ma référence, avant que je rencontre mes potes, j'étais fière de dire que mon grand frère était flic, maintenant je suis plutôt dans le trip "Fuck la police" ... bon j'irais pas lui dire hein ^^ Je sais que je fais des conneries, je teste les limites de tout le monde et surtout celle de mon frère, au moins quand il me jette il sait que j'existe ^^ Il s'accroupi près de moi dégageant mes cheveux alors que j'envoyais ma mèches sur le côté ... comme Justin Bieber (:p)

Non mais je sais que tu cherches un appartement. Je t'ai entendu en parler avec maman l'autre jour.

Je ne sais pas si je pourrais y aller autant que je veux, il aura sa vie après, il aura peut etre une copine aussi un jour^^ Je me blotti dans ses bras, je suis bébé au fond, un bébé qui se donne un genre parce que je veux exister moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 14:30


    Ouai enfin quand je vois tous les papiers qu'ils me demande je pense qu'ils vont aller se faire foutre !

    Je ne supporte pas de m'occuper de la paperrasse et je me suis arrangé au boulot pour employer un petit stagiaire, une petite victime quoi ^^ J'ai le don pour les repérer et je leur fous la trouille, c'est toujours la même chose ! J'en joue, je le reconnais et je tripe ^^

    Ecoute princesse, je vais finir par me barrer un jour, mais pas sans toi, je partirais pas à l'autre bout du monde. On se verra toujours autant. Et je te casserais toujours autant les couilles, t'inquiètes pas pour ça.

    La prenant contre moi en l'embrassant sur le front, caressant ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 14:59

Mon frère parle super mal, mais on s'y fait, petite j'avais pas le droit de dire des gros mots, mais je me suis rattrapé depuis! j'ai l'influence de Rachid, Abdel et Ossana ^^ Oui bon ça le fait triper moyen mon frère,mais bon, c'est ma vie,il faut qu'il s'y fasse.

C'est promis hein ?

Je ne veux pas m'éloigner plus de mon frère, ça me manque le temps ou j'allais dans sa chambre pour lui des calins ou juste pour avoir un bisou, je n'ose plus le faire parce que maintenant je suis grande!



Un an plus tard.

J'ai 17 ans et un samedi soir je sors. Deux potes nous on proposé un plan avec une copine dans la cité ou je traine. On les connait depuis quelques semaines, ils sont sympa ça peut être sympa. Seulement arrivé là bas on se retrouve dans un plan bizarre, dans une espèce de cave aménager avec un canapé pourri des matelats. Je le sens pas cette histoire. On se retrouve avec d'autre mec de l'age de mon frère, on est deux filles et on commence à se demander si on ne s'est pas faite avoir. Ils boivent, on essait de s'amuser mais je sens le mauvais plan quand un des mecs commencent à me tripoter un peu plus que je ne voudrais. Je trouve un moyen de m'esquiver un moment et j'envois un texto à mon frère.

"Je suis grave dans la merde, je suis à la cité, vient me chercher. J'ai peur".

Je suis obligé d'être brève parce que les mecs s'impatientent, ils sont super méfiant et quand je reviens ils me questionnent et me prennent mon téléphone ... J'ai pris soin d'effacer le message, mais les mecs gardent mon portable. L'un d'eux me demande de le suivre, il veut me montrer un truc et j'ai pas le choix, je peux pas refuser, je suis morte de peur et il le sait. Il commence à me tripoter, je ne sais pas ou est ma copine si elle est dans le même plan que moi, mais j'ai peur surtout que quand je dis non il continue. Je pris une gifle qui m'envoya par terre sur le tapis et là je panique et je hurle, je sens que ma vie va prendre un nouveau tournant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 15:10


    Je suis en service, au dépôt, pour le moment c'est encore tôt, le samedi soir ça commence à taper vers une heure du mat', après les soirée au resto, quand les boites commencent à tourner quoi. Le grand rush c'est sur les coups de 3 h. Je ne cherche pas à sortir trop tôt parce que je vais me taper les soulards, je préfère me taper les putes ^^
    Je reçois un texto, je pensais que c'était mon plan de fin de soirée, ben non, c'est ma soeur ! Putain elle le fait exprès pour me faire flipper ou c'est vrai là ? Je dois agir ? Je ne sais plus avec elle, elle fait tellement de conneries.

    Je reviens les gars.

    Je chope le premier trousseau de clés que je trouve et je fonce sur le parking. Je connais la cité où elle traine et ce n'est pas la plus tranquille ! Elle fait chier ma soeur, tu m'étonnes qu'elle se retrouve dans un plan glauque, c'est du pain béni pour eux ça.
    Je chope un groupe de petits jeunes et je sais quels sont ces jeunes, avec lesquels elle traine et je commence à les reconnaître. Le premier que je trouve m'indique la planque à Medhi. Ben oui ^^
    J'entends ma soeur pleurer jusque-là, je vais en buter un, je suis calibré ! Je sors mon automatique et chope le premier qui passe par le col en le plaquant au mur.

    Elle sont où les gamines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axelle Marchal

Axelle Marchal

Messages : 211
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Dim 4 Nov - 15:31

Je ne pensais que la soirée tournerait comme ça, je pensais qu'on allait se caler, comme on le fait souvent, mais pas qu'on allait se retrouver avec des mecs plus âgés dans une cave super glauque. Je sais que les tournante son courant ici, mais on pense pas que ça peut nous arriver. Jusqu'à maintenant. Je suis morte de peur, le mec est en train de se coucher sur moi me collant des tartes pour que j'arrêtes de crier. Je n'avais même pas entendu mon frère arriver, il plaqua un mec contre le mur, le menaçant de son flingue. Le gamin ne se fit pas prier pour lui dire ce qu'il voulait.

La-bas m'sieur ...

Lui montrant deux portes d'un doigt tremblant. Je me sentais perdu, cette fois c'était foutu d'autant que le mec commençait à me deshabiller. J'étais en pleur quand mon frère entra dans la pièce. Je crois que je ne l'ai jamais autant aimé que ce jour là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos débuts parisiens
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez les Grégoriens
» Les débuts en Mer de Corail
» Teaser [Sumens] Canard En Sucre (iop 200)
» Débuts
» Corentin , la iopette ( Logique ? )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Flash Back-
Sauter vers: