One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Nos débuts parisiens

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 17:19


    Et ben ça risque d'être folklo ^^

    Elle ne connaît pas la boiteuse, remarque c'est au moins une preuve de sa vraie bourgeoisie, elle ne manque pas grand chose de la culture en fait ^^ Je suis persuadé qu'elle peut me mettre une longueur monumentale rien qu'au scrabble ! Sauf que là je jouerais pas aux cartes, voyez-vous !
    Je prends sa main, serre son corps contre le mien et commence à bouger au rythme de la musique, enfin je me déplace quoi ^^

    Vous sentez très bon. Au moins le Chanel non ?

    Putain mais Victor... Je ne me suis toujours pas prit une droite et j'estime ça bien !
    Nous dinâmes dans la plus grande confidence, j'essaie de me tenir mais putain elle mange comme une princesse, je sais pas manger ma salade sans en foutre partout moi ^^ Ni galérer pour couper ma viande ^^
    Une fois le café pris, il est temps de régler l'addition.

    Ne bougez pas.

    Je me lève et file régler le tout, putain ça me coûte un mois de salaire c'te connerie ! Mais je dirais que c'est pour la bonne cause, faut savoir montrer qui on est ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 17:34

Vous me ferez découvrir.

Je suis ouverte à toute culture, j'aime apprendre de nouvelles choses. Je suis diplomée en commerce international, sortie première d'une des plus prestigieuse école d'Italie. J'aime apprendre, découvrir, je m'intéresse à tous les sujets. Je pense que nous n'avons pas eu la même éducation, on peut s'apporter mutuellement sur nos connaissances personnelles. On commença à danser au rythme d'une musique douce. Je passa mes bras autour de son cou délicatement.

Il faut au moins ça pour vous plaire Capitaine.

Me penchant pour le regarder dans les yeux, souriante. On dansa quelques minutes, mais je sens bien que ce n'est pas son truc à lui alors je lui épargne cet effort. On dina tranquillement, bavardant, apprenant à se connaitre avant que la fin n'arrive. Je l'attendis avant de sortir à son bras, la soirée était parfaite, je sais qu'il m'a sorti le grand jeu et ça me plait. Il sait y faire avec les femmes.

C'était une soirée très agréable, je vous remercie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 17:40


    J'ose espérer au moins pour elle que je lui épargnerais ça. Je ne sais pas si elle a bien comprit le système des fêtes de village ^^ Ce n'est pas une franche réussite si on s'intéresse à l'art en parallèle, quoi que c'en est un, dans le genre de la débauche.

    Oh non, moi je suis pas bien difficile.

    Putain mais quel con...

    Enfin je veux dire, vous êtes au-delà de mes espérances.

    Je me rattrape bien non ?
    Une fois sorti du resto, elle se pend à mon bras, j'adore ça ! Sentir que cette femme que je commence à connaître se délecte d'une soirée à mes côtés (je suis bon en français finalement !) me fait le plus grand plaisir.
    Je la raccompagne sur le parking, jusqu'à sa voiture. Je la coince délicatement entre sa voiture et moi, et pose une main sur sa joue.

    Ce serait dommage de se séparer maintenant non ? Si tôt...

    Approchant mon visage du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 17:56

Tact et délicatesse Capitaine ^^

Il n'est pas délicat, mais ça me fait sourire, il est naturel, il ne se donne pas un genre pour me séduire et ça marche beaucoup mieux car je suis en train de tomber sous son charme.

Bien rattrapé ...

Lui souriant en le regardant dans les yeux. Il a un regard de malad cet homme, une prestance qui me plait. On sorti du restaurant ou il me raccompagna jusqu'à ma voiture, me bloquant doucement contre la portière alors que je le regardais dans les yeux quand il posa sa main sur ma joue.

Je ne suis pas ce genre de femme Capitaine ...

Tournant la tête alors qu'il approchait son visage du mien. Je sais ce qu'il attends, je sais ce qu'attende tous les hommes et je ne veux pas qu'il croit que je suis une fille facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 18:04


    Je ne suis pas méchant, ni même déplacé, bon si, un peu, mais surtout très maladroit. Je ne baise les filles que je ramasse qu'une fois parce que c'est un commun accord, me caser je n'ai pas trouvé de fille qui souhaite aller plus loin. Pourtant tout marche, je vous jure, physiologiquement tout est OK !
    Alors que je vais pour l'embrasser, elle tourne la tête sur le côté. Ca m'était pas arrivé depuis un moment ça ^^

    Je n'ai pas pris un râteau si direct depuis le lycée, je vous en félicite.

    Lui souriant en m'écartant légèrement. Je ne veux pas la bousculer, prendre un dû qui ne m'appartient pas.
    Je retire ma main mais ne la lâche pas du regard, je suis beau joueur !

    Vous n'êtes pas le genre de femme qu'on embrasse sans penser à la suite, ni même le genre à qui on fait l'amour en pensant que demain ce sera fini.

    Je ne suis plus contre elle, je lui laisse l'espace vital dont elle a besoin, je connais les limites et les besoins féminin, je m'en sers pas assez, c'est tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 18:21

On m'a toujours dit que j'étais une princesse, que je pouvais mener les hommes comme je voulais. Mon père a toujours été très clair la dessus. Je devais me laisser désirer, ça rend les hommes plus accro et j'ai toujours appliqué cette règles ... bon presque toujours. Parfois ça marche, parfois ça casse, il y a des hommes qui prennent très mal ce genre de comportement et dans ce cas, je sais que les revoir ne sert à rien.

Il est très fait play, il ne s'énerve pas, je trouve ça très classe. Je regarda par terre quelques instant avant de reposer mon regard sur lui. Je trouve sa façon de réagir très délicate, je ne m'y attendais pas vraiment en fait, mais renforce son charme.

Demain sera un autre jour Capitaine. Venez au 15 rue Victor Hugo à 18 heures. Demandez Camilla Di Angelo.

C'est ma façon de lui donner rendez-vous à mon tour, une façon de lui faire comprendre, que même si je ne rentre pas avec lui ce soir, je veux quand même le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 18:30


    Je me fais éconduire en beauté et je trouve ça pas mal comme comportement. Alors il est clair que pour le coup je viens de prendre une jette, mais c'était fait dans les règles, ça fait parti du jeu, je respecte. C'est une femme trop classe pour pouvoir en tirer quoi que ce soit le premier soir. C'est un premier contact, qui a plutôt bien fonctionné. Elle me regarde enfin. Et me donne un autre rendez-vous, va jouer au loto mon pote !

    18 h. Camilla. Ca vous va très bien...

    Lui glissais-je à l'oreille en déposant un baiser dans son cou, léger. Je m'éloigne ensuite en m'assurant qu'elle rentre bien dans sa voiture et rentre sans se faire agresser, ce serait dommage, j'ai rencard demain !




    Le lendemain...
    Il est 17 h 55 et je ne trouve pas ce putain de 15 ! Rue Victor Hugo j'y suis mais comment trouver le 15 ? Je m'efforce de chercher un immeuble bourgeois, mais ils le sont tous ! Alors je demande mon chemin et fini par trouver, je me bouge, je n'ai même pas eu le temps de me changer après mon service, encore que le mien n'est pas tout à fait fini ^^ Je me suis barré avant, ça va, c'est pour les heures supp' !

    Camilla Di Angelo, c'est là ?

    M'accoudant nonchalamment au comptoir à l'accueil de l'immeuble, trop classe pour qu'ils me laissent rentrer sans contrôler mes papiers ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 20:04

Je suis contente qu'il réagisse de la sorte, ça m'aurait fait chier de devoir le remballer plus méchamment en fait. Je l'aime bien cet homme, il a quelque chose qui me plait, un coup de coeur pareil ne m'était pas arrivé depuis très longtemps. J'ai quelques aventures par ci par là, mais jamais rien de sérieux, j'ai l'impression de faire fuir les hommes. Il se pencha à mon oreille pour me dire que mon prénom m'allait bien avant de déposer un baiser dans mon cou. Je glissa ma main sur son visage, furtivement avant de le laisser partir.

J'étais prête pour le rendez-vous que j'avais donné au Capitaine, je ne sais même pas son prénom, mais ça ne me pose pas de soucis, je sens que je peux lui faire confiance, je ne sais pas pourquoi, je suis très méfiante généralement. Vêtue d'un tailleur noir Italien, de talons haut, il était un peu plus de 18 heures quand j'entendis que le Capitaine était arrivé. Un haut parleur retentit dans le hall ou il se trouvait.

Montez Capitaine ... Troisième étage, la porte au fond du couloir ...

Oui alors je vois et entends tout de ma tour d'ivoire! C'est mon immeuble, la base de mon entreprise, je passe beaucoup de temps ici. J'attendis qu'il monte le faisant entrer quand il frappa.

Buongiorno. Entrez ...

Un bureau spacieux, de la taille d'un appartement, très bien éclairé, avec un coin salon ou se trouvait une table en verre et deux canapé blanc. Pour mes réunions d'affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 20:18


    Putain c'est Big Brother son bordel ! Je me mets à sursauter et ne manque pas de la faire rire au travers du combiné. Elle se fout de ma gueule là ? Je pense. Je la fais au moins rire, c'est déjà ça ^^
    Je monte au troisième étage, ça fait péfli autant de luxe, même l'ascenseur il est en plaqué or !
    Donc la porte au bout du couloir, tout en verre, ben ça aussi ça fait Armagedon, ou je ne sais quoi, un truc bien futuriste et c'est trop luxueux pour que je m'y sente à l'aise. Moi je suis au 36, le bordel date de 1700 et des poussières !
    Je fini par la trouver, elle est magnifique.

    Ben, salut...

    Je regarde tout autour de moi, super impressionné. Je tente de poser un doigt sur un truc qui m'intrigue, ah ben c'est le haut parleur qui me fait sursauter ^^

    Votre rendez-vous de 18 h 30 est arrivé madame.

    Il m'a fait peur ce con !

    J'ai pas eu le temps de me changer, je suis censé être encore en service...

    J'ai une chemise propre, c'est déjà bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 20:44

Je sais que ça surprends au départ, mais on s'y fait. J'ai toujours vécu dans ce genre d'endroit alors je n'y fais plus cas, mais je souris déjà de l'effet que je lui fais. Il finit par arriver et je ferma la porte derrière lui pour qu'on soit tranquille.

Arrêtez de touchez à tout, vous allez vous déclenchez une crise cardiaque.

Le regardant en souriant avant de m'approcher de lui pour l'embrasser sur la joue tendrement. Je me recula pour le regarder dans les yeux.

Ca ne va pas vous posez de problème ?

D'être venu si il est censé bosser. Je ne veux pas lui attirer d'ennui avec sa hiérarchie. Je l'invita à s'assoir sur le canapé, baissant un peu les stores pour une ambiance plus tamisé.

Je vous sers à boire?

J'ai un peu de tout ici, il a juste à choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 20:53


    Ben je touche plus à rien madame elle a dit. Alors je vais l'écouter pour une fois, apparemment elle réussi mieux que moi déjà ^^ Je ne suis qu'un flic qui ne vit plus chez papa maman depuis 3 ans, et je suis fier de ça ^^ Bon ben il a fallu que m'émancipe un jour, pas loin, c'est promis, le quartier voisin !

    J'ai que ça des problèmes ^^

    Je lui souris, haussant les épaules et prend place dans le petit salon, putain, tout ça pour elle, ouah !

    Asseyez-vous, je m'en occupe.

    Elle m'a embrassé sur la joue tout à l'heure et j'en suis encore toute chose ! Alors je vais prendre sur moi et souffler un grand coup. Je l'incite à s'asseoir et la sert, un Martini, comme hier. Je lui tends son verre et m'assied juste à côté d'elle, de côté, pour pouvoir trinquer, la regardant dans les yeux.

    Vous êtes décidément pleine de surprise. Et encore plus belle à la lumière du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 22:38

Il vaut mieux qu'il ne touche pas à la logistique, non parce qu'il risque de faire des conneries, ça me ferait chier que la réceptioniste entende notre conversation !

Vous êtes un rebelle ...

Oui, je n'osais pas le dire, mais ça se lit sur son visage, il n'a pas l'air de quelqu'un qui se laisse dicter sa conduite, il a du caractère, ça me plait ça, j'aime qu'on me tienne tête, comme j'aime tenir tête aux autres!

Grazie.

Je le laissa faire, il est très galant, on ne dirait pas au premier abord, mais je suis agréablement surprise. Son comportement d'hier m'a beaucoup plus, j'ai passé une excellente soirée et j'espère que ça se passera aussi bien cette fois. Il me servit un Martini avant de venir s'installer près de moi.

Très bonne technique de drague Capitaine.

Le regardant dans les yeux en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 22:44


    Il a morflé le rebelle ^^

    Baissant les yeux en riant. Elle n'est pas dupe, elle a bien vu que je n'étais pas de son milieu, ni un grand rebelle, je suis une grande gueule, il n'y a rien de sexy là-dedans. Mais elle me plaît au delà du réel. Hier je ne pensais pas aider une femme à récupérer sa bagnole, au début même si c'était pour la faire taire, je ne regrette pas ^^

    Pas que le terme de Capitaine me soit désagréable, surtout quand c'est vous, mais si je vous dis mon prénom on partira sur un semblant d'égalité non ?

    Envoyant une gorgée de mon scotch.

    Victor. Victor Marchal.

    Mais j'aime bien capitaine moi, ça me donne un côté viril et super sexy, putain avec les mecs dans lesquels elle doit taper je dois être en train de me ridiculiser.

    Je vous invite à dîner ? J'espère que vous êtes pour la mondialisation, le McDo c'est tout ce qui reste dans mes moyens ce mois-ci ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 23:03

Je le trouve à mon gout.

Oui il me plait comme il est sinon il ne serait pas là. Si je n'avais pas eu une bonne impression hier, je ne lui aurais jamais demandé de venir ce soir si je ne l'avais pas apprécié. Je ne savais pas ou j'allais quand il m'avait invité, mais je ne regrette pas d'être tombé sur lui. C'est pas faux, je ne connais pas son prénom, mais ça ne me dérange pas, je ne m'arrete pas à ce genre de détail en fait.

Capitaine Victor Marchal ...

Lui souriant, j'aime le terme de Capitaine, ça risque de lui rester un moment.

J'ai mieux ... Et puis c'est à moi de vous inviter.

J'alla vers l'interphone pour l'enclencher et attendre qu'une voix me parvienne.

Karine. Vous pouvez nous commander deux menus royal? Nous dinerons dans le bureau. Merci.

Je raccrocha et coupa tout son pour ne pas être dérangé, on devrait être livré d'ici trois petit quart d'heure. Je dîne souvent ici quand je dois bosser tard.

Vous avez toujours vécu à Paris?

Je cherche à le connaitre un peu plus, me rapprochant légèrement de lui sur le canapé, l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 23:13


    Vous êtes au mien.

    Relevant les regard pour lui sourire. Cette femme me rend dingue. Elle est belle t'as mal à la tête, elle est classe ça existe pas chez moi, et puis cette prestance... j'ai l'impression d'être un gamin de collège amoureux de sa prof de français putain !

    Vous vous jouez des conventions si j'ai bien compris...

    Sortant un paquet de cigarettes pour lui en proposer une. Ca je peux le lui offrir ! Alors d'habitude je ne me laisse pas inviter à dîner, qu'on soit clair. Mais là j'ai plus trop le choix.
    Je me réinstalle sur le canapé. Et lui allume sa cigarette. Elle se rapproche de moi, je passe une main dans son dos, délicatement.

    Toujours. Une enfance normale, dans une école normale, dans un pavillon normal avec des parents normaux. Peu être une adolescence à la con, c'est les restes du rebelle que vous voyez là ^^

    Mon visage est de plus en plus proche du sien et je ne baisse pas mon sourire, bien au contraire.

    Une italienne a forcément beaucoup de secrets non ? Surtout une famille comme la votre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 23:26

Je me doute que je suis à son gout, sinon il ne serait pas venu, je ne pense pas qu'il soit du genre à s'emmerder avec quelqu'un qu'il n'apprécie pas ou qui ne lui plait pas, à savoir si il veut juste un coup d'un soir, je ne sais pas.

Les conventions m'ennuies. J'aime faire les choses à ma manière.

Je pense qu'il est un peu comme moi, beaucoup même, rien que sa façon de me dire qu'il était encore censé bosser à cette heure-ci me le fait comprendre. Ca me plait, il marque de plus en plus de points. J'accepta la cigarette qu'il me tendit et m'alluma se rapprochant de moi en passant sa main dans mon dos. Il me plait ... beaucoup trop pour que ce soit innocent.

Toute famille à des secrets, pas seulement dans la haute société. Mais j'en ai certains que je ne préfère pas dévoiler.

Lui souriant, le regardant dans les yeux, passant ma main sur son visage. Je ne sais pas ce qui me prends, je ne fais jamais le premier pas et pourtant l'envie de l'embrasser me tenaille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 23:33


    En même temps il ne doit plus y avoir grand chose qui vous empêche de faire les choses à votre manière ici.

    Elle a son entreprise, son bureau, ses employés, elle manque de quoi si ce n'est d'un mec ? ^^ Je veux bien me porter candidat, elle fera son choix ensuite mais je ne suis pas sûr de correspondre au cadre. Je n'aime pas ça.

    Encore une fois c'est vous qui décidez.

    Comme hier quand elle n'a pas souhaité aller plus loin. Son mystère entretient son charme et inversement, je deviens philosophe moi ^^

    J'ai terriblement envie de jouer au rebelle et de vous embrasser...

    Posant ma main sur son visage pour caresser sa joue délicatement, dévorant ses lèvres du regard. Juste avant que le livreur ne se pointe, ce serait con qu'il me casse le plan le mec !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 23:48

Croyez moi, même dans mon milieu, une femme à la tête d'une grande entreprise, ça ne plait pas toujours.

Je pense que c'est un peu comme dans la police, les femmes ne sont pas toujours bien vu, elles doivent faire leur preuves. J'ai dû d'autant plus prouvé ma valeur que je suis la fille de mon père Donatello Di Angelo est connu dans le milieu du vin et que sa fille reprenne certaines affaires n'a pas toujours plus. Je suis secrète, mystérieuse, on me le dit souvent, je ne laisse pas voir ce que je pense. J'ai toujours été comme ça, ça fait parti de ma personnalité. Je le regarda et quand il me dit qu'il avait envie de m'embrasser, ce fut moi qui le fit, je me pencha sur lui pour joindre mes lèvres aux siennes, passant mes bras autour de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Nov - 23:56


    Elle fait le premier pas et m'embrasse, ça m'empêche de me prendre une veste vous me direz ^^ Je ne sais pas ce qui l'attire chez moi mais apparemment ça fait son effet. Alors je fais comme si tout était normal mais je suis stressé, j'ai trop peur de mal faire, comme un gamin je vous dis !
    Je saisi son visage entre mes mains, la rapprochant un peu plus de moi, pour l'asseoir presque sur mes genoux. L'embrassant de la plus tendre des façons en passant une main dans ses cheveux.

    Vous ne me laissez même plus le plaisir de transgresser vos règles.

    Collant mon front au sien, embrassant délicatement son cou, sans en demander plus. Je respecte sa tenue, sa réputation et sa façon d'avancer avec les hommes.
    La livraison nous interrompit, putain de livreur !

    J'y vais ?

    Lui murmurais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Nov - 0:15

Je ne sais pas ce qui me prends, je ne fais jamais le premier pas avec un homme, mais il est différent et je me sens différente avec lui, beaucoup plus libre, je n'ai pas a respecté les règles de bienséance à la lettre parce qu'il s'en fou, il n'est pas comme ça, il est simple et naturel et je n'ai jamais connu ça chez un homme. Il prit mon visage dans ses mains délicatement, je ne sais pas ou tout ça va nous mener, mais je ne veux pas me poser de question, je suis bien, j'ai envie qu'il m'embrasse et il le fait à merveille.

Il n'y a plus de règles.

Le regardant dans les yeux avant qu'il ne m'embrasse dans le cou alors que mes mains descendaient sur son torse. Mais l'interphone nous stoppa. Je le regarda en souriant quelques secondes.

Oui allez-y.

Je me leva pour reprendre mes esprits, allant vers la fenêtre, me recoiffant ... Oui ben je suis une vrai femme, je veux être la plus belle. Il revint avec les plateaux de Sushi que j'avais commandé.

Ca vous va? Je peux commandé autre chose si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Nov - 0:26


    C'est intéressant ça.

    Secouant la tête sans la lâcher des yeux. Plus de règles ça veut dire que je peux recommencer quand j'ai envie ! Alors je file ouvrir et remercie le livreur, je n'en pense pas moins mais faut bien qu'on se nourrisse ! Je pose les sushis sur son bureau et m'installe carrément sur le fauteuil de la patronne, la prenant sur mes genoux, oui ben je suis jeune et fougueux ^^ La clope au bec, elle est belle quand elle fume.

    C'est parfait. En dehors des trucs au micro onde et du fastfood je ne connais plus grand chose à la cuisine.

    Ma mère me prépare parfois mes repas de la semaine que je congèle mais ça je vais pas le dire ^^
    Je passe mes mains dans son dos, caressant doucement sa colone vertébrale, puis lui ouvre son plateau pour lui faciliter la tâche.

    Il est classe ton bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Nov - 0:38

Je lui souris, une façon de lui dire que je suis ouverte à tout et surtout à lui. J'aurais pu l'amener chez moi, mais avec la petite c'est pas évident. Je suis en procédure d'adotion pour une petite que j'ai recueilli depuis peu et qui va devenir ma fille dans peu de temps. Je ne veux pas la perturber, elle l'est déjà assez. Il posa les shushi sur le bureau avant de s'assoir dans mon fauteuil pour me prendre sur lui, sur ses genoux. J'embrassa son cou délicatement.

Les livraisons c'est l'invention du siècle.

Oui c'est très pratique. Je cuisine très bien, ce n'est pas le soucis, mais je n'ai pas le temps, je fais tout très vite et puis cuisiner pour moi toute seule, je ne vois pas l'intérêt. J'aime quand il me touche comme ça, il est très doux, ça me plait ça, tous les hommes n'ont pas cette délicatesse. Je pris un sushi pour lui mettre dans la bouche en souriant.

Le tiens n'est pas comme ça?

Je sais pas, je demande, il est capitaine quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Nov - 0:46


    Non le mien il est pas comme ça non ^^

    Je suis sûr que même les chiottes de son immeubles sont plus spacieuses que mon bureau sans déconner ! Je ne suis que capitaine. Je fais encore du terrain, alors pourquoi ils se feraient chier à débloquer du budget pour les bureaux ? On est flics en France, c'est comme médecin en Afrique, trop de tafs, pas assez de moyens.
    Je mange son sushi et en redemande même. J'aime quand elle m'embrasse dans le cou comme ça. Je remonte ma main dans sa nuque, j'aime l'odeur de ses cheveux.

    Bon je t'emmène où ce soir ?

    La faisant tomber sur moi pour l'embrasser dignement. Moi je suis prêt à tout, je l'emmène où elle veut ^^ Je suis pas chiant, je suis. Et j'ignore tout de sa condition matrimoniale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Di Angelo

Camilla Di Angelo

Messages : 69
Date d'inscription : 05/11/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Nov - 23:41

Donc son bureau n'est pas comme le mien, bon ben tant pis. Je sais que j'ai de la chance, je suis née dans un cocon, je n'ai jamais manqué de rien, j'ai toujours eu à claquer des doigts pour avoir ce que je voulais. J'ai appris à me battre quand j'ai commencé à grandir, quand j'ai eu ma propre entreprise et que j'ai vu qu'on ne me ferait pas de cadeau. Aujourd'hui, je sais que tout ne tombe pas tout cuit, qu'on doit travailler pour avoir ce qu'on veut, j'ai dû apprendre.

Ou tu veux.

J'adore passer du temps avec lui, on y va à notre rythme, enfin surtout au mien pour le coup, parce que je sais que si ça n'avait tenu qu'a lui, je serais déjà dans son lit depuis hier soir. Je l'embrassa quand mon téléphone se mit à sonner. Je l'attrapa pour regarder machinalement, sans avoir l'intention de répondre, mais l'image qui s'afficha me fit me lever d'un bond pour décrocher, marchant dans la pièce.

Il y a un problème Marie ? .... Comment ça elle n'arrête pas de pleurer? Passez la moi .... Chérie c'est moi ca va pas? Tu veux que je rentre? ... Calme toi ma puce, j'arrive.

Je raccrocha avant de regarder Victor.

Je suis désolé je dois rentrer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Marchal

Victor Marchal

Messages : 760
Date d'inscription : 27/02/2012

Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitimeMer 7 Nov - 23:45


    Ce genre de réponse me plaît ! Où tu veux, ben dans mon lit ^^ Enfin peut être pas, quand elle va voir le quartier pourri, l'appart pourri et la cuisine en vrac elle risque de prendre peur. Ca reste un appartement de flic célibataire qui sort beaucoup et qui n'en n'a pas grand chose à foutre.
    Un appel vint nous interrompre. Elle se leva d'un bond et son discours m'intrigua. Elle qui a l'air de tout maîtriser ne semble plus rien maîtriser du tout là.

    Un problème ?

    Je me lève à mon tour et lui tends le sac qu'elle cherche. Je pense que c'est une urgence, elle est speed, elle répond à peine, elle panique.
    Je posa mes mains sur ses bras.

    Explique-moi, je peux peut-être t'aider...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nos débuts parisiens - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nos débuts parisiens   Nos débuts parisiens - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos débuts parisiens
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez les Grégoriens
» Les débuts en Mer de Corail
» Teaser [Sumens] Canard En Sucre (iop 200)
» Débuts
» Corentin , la iopette ( Logique ? )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Flash Back-
Sauter vers: