One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapatrie les américains

Aller en bas 
AuteurMessage
David Rossi

David Rossi

Messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 20:29


    La petite scène d'hier soir visait à brouiller les pistes. Emily a dû mal interpréter ce que je lui ai fais comprendre, tout du moins tenté de faire comprendre. Je n'avais pas le choix de me montrer dur face à Doyle. Il me fallait être crédible et pour le moment ce n'était pas totalement gagné. En dehors de ça je pense qu'elle est assez pro pour finir par comprendre, elle est jeune, c'est ce qui la perdra.
    Ian est parti tôt en rendez-vous ce matin, chez des fournisseurs. On appelle ça comme ça. Je me rends alors sur la terrasse pour prendre mon petit déjeuner. J'ose espérer que les tensions seront dissipées. Me servant un café, je retrouve Emily, accoudée à la rambarde surplombant la piscine d'une eau turquoise. Ian aime le luxe, quoi qu'il fasse et où qu'il aille. Tout s'en ressent.
    Je m'accoude comme elle, un café à la main.

    La nuit a été bonne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Keller

Emily Keller

Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 20:44

J'ai très mal dormi, j'ai beaucoup pensé à notre altercation d'hier soir. J'ai dormi dans la chambre d'ami pour montrer à mon homme mon mécontentement, bon je pense que ça lui passe au dessus, mais c'est ma rebellion personnelle. Ian est partit tôt ce matin, je n'ai pas eu l'occasion de le voir et c'est sans doute mieux comme ça.

Je pris une bonne douche et enfila un pantalon blanc avec un pull en cachemire couleur crème, mes cheveux détachés, je me rendis sur la terrasses du salon qui avait vu sur la piscine et l'entrée de la maison. Je commença à déjeuner sans grande faim, quand David arriva. Je n'avais aucune envie de le voir, il va me falloir un peu de temps avant d'avaler ses paroles.

Ne te fatigues pas à jouer les hypocrites. J'ai saisi le message hier.

Sans même le regarder, buvant mon café sans bouger d'un millimètre. Je lui en veux, il ne sait même pas comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rossi

David Rossi

Messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 20:53


    Elle m'en veut, elle n'a donc pas compris. Ca ne me surprend pas, l'infiltration est difficile parce qu'il faut savoir lire entre les faux semblants. Je sais que c'est un très bon agent, mais elle ne fait rien pour avancer dans son enquête. Elle n'aide pas à diviser les troupes. Je comprends sa réaction, étant plus jeune j'aurais sans doute mal pris ce genre de réaction.

    Tu n'as donc pas compris.

    Je constate, je ne tente pas de croiser son regard plus longtemps. Alors il est clair qu'elle m'en veut et elle risque de le faire un moment si elle ne cherche pas à comprendre ^^ Je mets ça sur le compte de ses 30 ans.

    Emily, tu ne m'as pas laissé le choix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Keller

Emily Keller

Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 22:04

Biensure que je lui en veux. J'ai l'esprit trop embrouillé pour faire la part des choses. J'ai passé la nuit à cogiter sur ce que j'allais dire à Ian sur ma famille. Je n'ai qu'une peur c'est qu'il fasse des recherches et qu'il découvre qui sont mon frère et ma soeur. Il ne sera pas difficile de les trouver Aaron est un grand procureur et la galerie d'Alana est renommée, je ne veux pas qu'il puisse remonter à eux.

Je dois rester à ma place. Mais toi je pensais que la tienne était claire.

Vis à vis de moi en tout cas. Je le pensais de mon côté et là je suis perdue.

Pardon ? Je ne t'ai pas demandé d'intervenir, je pouvais le maitriser toute seule! La prochaine fois si c'est pour m'enfoncer, abstient toi, reste en dehors de nos histoires.

Je suis froide, mon regard l'est autant que moi. Je suis encore vexée en fait et j'ai peur de tout foiré. Je perd peu à peu confiance en moi et je fais des erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rossi

David Rossi

Messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 22:15


    Tu ne dois pas tenir tête à Ian comme tu l'as fait hier soir. Je sais que le principe n'était pas acceptable, mais tu n'as pas le choix. Ta discrétion est ton meilleur atout.

    Elle est encore jeune, et impulsive, j'ose espérer que ça changera. Mais elle ala tête sur les épaules, elle est juste passionnée. 30 ans c'est jeune au final, enfin quand on a mon âge. En dehors de ça je ne comprends pas spécialement son besoin d'avoir le dernier mot. elle sait pourtant qu'elle n'a pas toujours raison.

    Il a des doutes sur toi. Tu ne m'as pas laissé le choix hier. Je devais lui parler de ton frère, d'ailleurs il serait temps de te mettre au vert quelques temps. Je dis ça pour toi Emily.

    La regardant dans les yeux en retirant mes lunettes de soleil. Je ne veux que son bien, et si elle est en danger, il risque de trouver un coupable et ce sera elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Keller

Emily Keller

Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 22:34

Je sais. Jouer la femme parfaite, mais aucun couple n'est parfais, je ne suis pas sur qu'il trouve ça normal si je disais amen à tout. Je joue mon rôle c'est tout.

C'est peut être dangereux, mais dire amen à tout ne ferait peut etre que renforcer les soupçons qu'il a sur moi, si il voit que je me défend et que j'attaque de front, peut être que ses soupçons se dissiperont. J'ai de plus en plus de mal à le cerner parce que je ne prends plus le temps de faire le point, d'analyser, mes émotions prennent le dessus et ça risque de tout faire foiré.

Et abandonner la mission ? Pas question.

Je suis têtue mais je ne veux pas echouer, on m'a fait confiance, je veux aller au bout. Je regarda Rossi sans savoir quoi penser de lui. Je déteste ne pas arriver à le cerner. Je le regarda à mon tour.

Tu crois que ma famille est en danger?

Il est le mieux placé pour le savoir, je veux les protéger avant tout. Si je les savaient en danger, ce serait la seule chose qui me ferait abandonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rossi

David Rossi

Messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 22:41


    A force de lui tenir tête il va revoir son business. Pour l'instant il est amoureux, mais Ian marche à la passion, et un jour ça ne suffira plus.

    Je préfère qu'elle prenne garde à elle parce que le jour où il se réveille elle risque de ne pas tout comprendre. En même temps je pense que ça ne ferait pas de bien à la mission. Nous avons la même mais nous sommes deux. Je ne tiens pas à gagner en éliminant Emily.

    Qui te parle d'abandonner ? Je te parle de lever le pied.

    Elle en sait beaucoup trop pour laisser tomber maintenant mais elle pourrait faire les choses autrement je pense. De jouer double jeu en se concentrant sur son côté délicat avec lui. Lui faire oublier ses écarts. Comme une femme le ferait. Et pas un agent.

    Je ne sais pas Emily. Après le scandale d'hier soir, j'ai tenté de le rassurer, mais je n'ai pas la parole sainte. Il ne tiendra pas toujours compte de mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Keller

Emily Keller

Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 23:02

Je vais prendre sur moi.

Je ne vais pas avoir le choix. Je ne veux pas qu'il ait de doute sur moi, je veux finir cette mission et le mettre hors d'état de nuir, je ferais ce qu'il faut pour ça, tout ce qu'il faut.

Et je vais dire quoi à Doyle David ? Je suis perdue. Je pensais maitriser la situation.

Je me suis trompée. Je ne maitrise plus rien du tout alors que Rossi, sait exactement ou il va. J'ai l'impression de ne plus servir à rien dans cette histoire et si je commence à faire des conneries, ça va pas aller en s'arrangeant.

Je vais le rassurer. Je sais faire ça .

Esquissant un sourire. Je suis une femme et je sais comment plaire à un homme, c'est mon principal atout avec Ian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rossi

David Rossi

Messages : 37
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Mar 10 Juil - 23:06


    On fait tous des conneries Emily. Le tout c'est de ne pas recommencer. Fait lui comprendre que tu t'en veux, même si c'est pas vrai.

    Je sais que tout ça n'est pas pour plaire à une féministe comme Emily. Il est clair que pour le moment elle n'est pas censé être en train de jouer le girl power sur les bancs siciliens du cartel de Ian Doyle. Pourtant elle fait ça très bien ! Je ne comprends pas toujours comment elle peut faire ça, jouer sur deux tableaux avec Ian en s'impliquant autant émotionnellement.

    Ne fais plus de conneries Emily, tu sais que tu n'auras pas de deuxième chance.

    Je passe une main sur son épaule et la laisse finir de déjeuner. Je pense que le mieux est encore qu'elle se retrouve un peu avec elle même pour penser à sa stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Keller

Emily Keller

Messages : 222
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   Jeu 12 Juil - 17:26

Je sais faire ça.

Me montrer gentille avec lui, je sais que ça le fait craquer, qu'il ne me résiste pas. Je dois le faire, jouer la comédie est devenue une seconde nature avec lui, je ne sais pas comment l'expliquer, mais à force de me forcer à être naturelle, j'ai l'impression que mes gestes finissent par l'être.

Je regarda David quand il me dit que je n'aurais pas seconde chance, je le sais, et mon regard lui fit comprendre que je ferais attention, mais aussi que j'étais inquiète de la tournure que prenait les choses. Je ne sais pas comment gérer, j'ai l'impression de ne plus savoir en fait. Je termina mon petit déjeuner seule avec mes pensées.

[Clos]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapatrie les américains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapatrie les américains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conversation entre américains et espagnols
» [CR] Showtime Hanoï : les nems contre-attaquent
» Bombardier Hydravion : SB2C Helldiver
» De la Croix Gammée à la Bannière Etoilée
» Yank, the Army Weekly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: