One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 2:35


    Elle tentait encore de m'arrêter. Mais rien ni personne ne pourrait étancher ma soif de vengeance. J'avais vu Ellie se faire torturer, hurler de douleur comme lui en ce moment, je la revoyais encore vomir ses tripes toute la nuit parce qu'elle venait de faire un cauchemar et de revivre tout ça. A l'infini. Ca ne la quitterait jamais. Le D gravé dans sa peau, il l'avait marqué de son empreinte, je ne le supportais plus. Il morflait aussi un peu pour l'agresseur de ma soeur, qu'on n'avait pas pu choper, après tout il est là, il prend pour les autres phénomènes de son espèce, fallait pas se faire goaler !
    Je déplaça Olivia avec plus de douceur que je m'en serais sentie capable, la mettant derrière moi, lui insufflant d'aller m'attendre dans la voiture.
    Mon poing s'arma autour du couteau que je tenais, la lame s'enfonça d'un coup sec dans son ventre.

    Ca c'est pour Ellie.

    Un autre coup encore plus violent.

    Ces années à la faire écouter à coups de tartes !

    Un troisième, empreint de folie.

    Ce qu'il reste d'elle maintenant.

    Quatrième, cinquième, je ne m'arrêtais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 3:02

Je tentais de le stopper, de le faire revenir à la raison. Je pense que je ne m'étais jamais vraiment rendu compte de quoi il était capable et ça me faisait peur. Autant, son regard était déterminé, froid et dur quand il regardait le Russe, autant quand je m'interposa entre eux, il n'eu pas un geste pour me faire peur. Je n'en aurais pas mis ma main à couper. J'avais l'impression de ne pas le reconnaitre et pourtant il se montre de nouveau très doux avec moi pour m'écarter de Dimitri et me faire passer derrière lui. Je compris que je ne pourrais rien faire pour l'empêcher. Je resta en retrait, figé par la violence dont il était capable. La lames s'insinuant dans la chair du Russe, me crispa .... sans le vouloir je sentis des larmes monter, je ne savais pas ou j'en étais, je ne savais pas ce que je devais faire. Hobbes ne s'arrêtait pas de le frapper, je finis par prendre mon courage à deux mains pour aller vers Kyle et attraper ses mains. Dimitri n'était plus qu'un mauvaise souvenir.



C'est fini .... Calme toi ...



Je le regarda. J'étais sous le choc, je tremblais, mais j'attrapa le couteau pour l'envoyer par terre avant de me blottir dans les bras de mon beau frère. Je ne sais pas vraiment ce qui me prit, mais je pense que j'avais vraiment besoin d'être rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 3:20


    Je ne pense pas qu'il reste grand chose du Russe après ça, remarque ce n'est pas le but non plus. Je ne suis pas pour faire les choses à moitié, mais là je viens de toucher au but. Il fallut qu'Olivia me stoppe pour que je sorte de ma torpeur, de la transe. Je ne me contrôlais plus. Plus rien ne semblait exister autour que ma vengeance.
    Elle m'écarta du corps, de ce qu'il en restait. Je ne saurais comment lui expliquer ma réaction, moi même je ne comprends pas tout.
    Surpris de ma boucherie, parce que je pensais en avoir fini avec ça, je la réceptionna contre moi, resserrant mes bras autour d'elle sans la toucher de mes mains pleines de sang. Je ne voulais pas la mêler à ça. Mon front se posa sur son épaule, je craquais littéralement. Toutes mes défenses, toute ma fierté, tout ce que je pouvais réunir pour réagir de la sorte.

    On doit le faire disparaître.

    Creuser un trou, le foutre sous dans une montagne de gravier, ni vu ni connu. Il mourrait seul et sans aucune décence, c'est tout ce qu'il mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 3:47

Kyle était dans un autre monde, dans une sorte de transe dont je ne savais pas comment il réagirait si je l'en sortais. Je n'avais pas peur de ses réactions d'ordinaire, mais le voir comme ça, m'effrayait plus que je ne le pensais. J'avais vu beaucoup de chose durant ma carrière, c'est sans doute ce qui avait aidé à faire celle que j'étais aujourd'hui, mais la avec Kyle, je ne savais pas sur quel pied danser. Je m'approcha doucement de lui pour me blottir dans ses bras après l'avoir éloigner du corps. Je pense que n'importe qui d'autre aurait prit peur en le voyant comme et se serait sauver, mais pas moi, je savais qu'il ne me ferait rien. J'avais besoin de lui, comme il avait besoin de moi et je le sentis lors qu'il me serra contre lui, glissant sa tête contre mon épaule. Je n'aurais jamais cru faire ça un jour mais je caressa son dos pour qu'il se calme. Il redevint très vite lucide alors que j'étais encore sous le choc, je pense que les images que j'avais vu ce soir ne seraient pas prêtes de me quitter.



Je .... Qu'est-ce que ... Qu'est-ce que tu veux que je fasse?



perdant mes moyens, ne sachant pas vraiment quoi faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 11:19


    Je ne suis plus moi même, je n'avais jamais eu à faire preuve d'une telle violence. J'ai un passif, un lourd passif, mais en général, en dehors de la torture, je ne fais pas de corps à corps. Rien que pour les preuves médicos légales. Il faut se tenir à jour des techniques de police pour ne pas se faire goaler. Ca avait toujours bien marché comme moi. J'étais plutôt à ranger dans les snipers, pas dans les exécuteurs de sang froid. Remarque il n'y avait pas de sang froid là. Le crime était tout ce qu'il y a de plus passionnel.

    La pelle, dans le coffre.

    Elle parti de ma la chercher, le temps que je ne reprenne mes esprits... Remontant en haut, je fis tomber une partie de la terre sur le corps, puis redescendit pour finir le travail. Ca ne ressemblait plus qu'à un tas de plus, parmi les autres, dans une carrière abandonnée depuis des années. Personne ne rechercherait le Russe en France, il n'avait rien à y foutre.

    Ecarte-toi.

    Je décalais Olivia délicatement un peu plus loin. Ayant récupéré un bout de tissu sur le Russe, j'ouvris le réservoir pour le glisser à l'intérieur et allumer la mèche, prenant Olivia sous mon bras, nous courûmes jusqu'à la voiture, laissant exploser le 4x4 plein de came.

    Ca va ?

    L'onde de choc nous avait propulsés au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 17:22

Je ne sais pas si Hobbes avait fait ça avant, mais je dois dire qu'il est doué. Je ne suis pas facilement impressionnable, mais la je dois dire que mon beau frère à toucher un niveau assez haut! Je ne sais pas vraiment ou j'en suis, ce que je dois faire, ce que je dois penser de lui. Si ses anciens revenaient si facilement de quoi d'autre était - il capable? Je me posais beaucoup de questions comme d'habitude. Lorsqu'il me dit d'aller lui chercher la pelle, je le fis sans rien demandé, je le laissais faire à sa manière c'était sans doute mieux, de toute façon j'étais totalement dépassée. J'avais du mal à détacher mes yeux du cadavre sans doigts de Dimitri. Je pense que je vais éviter d'énerver Hobbes à partir de maintenant! Le Russe se retrouva enterré, sous un monticule de pierre, personne ne se douterais qu'il y a un corps la dessous, ce n'était qu'un tas parmis tant d'autre. Il était très professionnel, il savait exactement quoi faire alors que j'étais perdue. Il me demanda de m'écarter, je ne compris pas tout de suite ce qu'il voulait faire, mais quand il m'entraina avec lui pour courir, je su que ça n'allait pas etre drole. La voiture explosa et nous nous retrouvâmes projettés au sol, les débris volant sur nous. Quand il me demanda si ça allait, je me releva difficilement, l'arcade ouverte sous l'onde de choc. Je lui fit oui de la tête.



Enmène moi loin d'ici.



Ca sonnait plus comme une supplication qu'un ordre. Je ne voulais pas rester la plus longtemps. Je voulais retrouver ma soeur, une vie normale, même si ça n'allait pas être évident ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 17:36


    Olivia n'était plus qu'une automate. Elle ne relevait pas le moindre de mes ordres, elle s'exécutait, tout simplement, sans poser de questions, ni à elle ni à qui que ce soit. Je ne sais pas ce qui peut la pousser à être aussi détachée, encore que je soupçonne qu'elle soit simplement choquée.
    L'onde de choc nous propulsa au sol et nous nous relevâmes difficilement. Je lui pris la main pour la relever, inspectant son visage, elle était ouverte à l'arcade. Quand elle me demanda de l'emmener loin d'ici je ne me fis pas prier. Je pris la voiture jusqu'à l'hôtel où nous montâmes le plus rapidement et discrètement possible dans la chambre. Je l'assis sur le lit et parti dans la salle de bain me laver les mains et attrapa la trousse de secours avant de revenir vers le lit et de m'accroupir devant elle.

    Ca va Blondie ?

    Prenant un peu de coton imbibé d'alcool pour l'appliquer doucement sur son arcade.

    Je dois prendre une douche et après... On rentre.

    J'étais encore plein de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 18:28

Je n'étais pas du genre à obéir au doigt et à l'oeil sans protester surtout avec lui, mais la, je n'étais plus capable de dire quoi que se soit. Je voulais juste en finir, faire ce qu'il y avait à faire et oublier tout ça. Je ne m'attendais pas à ce que se soit aussi violent, à voir Hobbes comme ça. Je commence à comprendre qu'il aime vraiment ma soeur et je ne sais pas si ca doit me rassurer. On prti la voiture pour rentrer à l'hotel. Je ne dis pas un mot du trajet, les jambes recroquevillée à moi, je regardais dehors absorbée dans mes pensées, complètement déconnectée. J'encaisse très bien tout ce qui peut m'arriver, mais il me faut un temps d'adaptation.

On arriva à l'hotel, essayant de se faire distret, j'avais laissé mes cheveux détachés pour cacher un peu ma blessure à l'arcade, mais Hobbes était beaucoup plus repérable que moi. Une fois rentrée, je m'assis sur le lit ou Hobbes s'occupa de ma blessure en me demandant si ça allait.



Ca va.



J'étais détachée, comme toujours dès que quelque chose me touchait de trop près. Certaines personne au boulot disait que j'étais insensible parce que j'étais stoïque, que je ne montrais pas ce que je ressentais, je ne parlais pas et on avait du mal à comprendre ce que je pensais .. sauf Lucas. Il me connaissait très bien, trop bien même. Je laissa Hobbes aller se doucher. Je marchais, j'avais besoin d'air. J'ouvris en grand la fenêtre avant de m'asseoir sur le rebord et de laisser couler quelques larmes. L'eau coulait dans la salle de bain, j'attrapa mon téléphone pour le rallumer, je m'étais couper de tout. J'avais des appels en absence, une dizaine, mon homme, je ne rappela pas, mais envoya un texto a Erika, je ne me sentais pas capable de parler.



"C'est terminé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 19:15


    Je respectais ce que pouvais ressentir Olivia, je suis un peu comme ça aussi. Enfin j'étais comme ça. Je m'étais ouvert grâce aux filles. A Rose, Ellie, Dylane... Mais en dehors de ça je ne montrais jamais ce que je ressentais. J'étais un homme, déjà ça n'aide pas, mais alors elle elle est Russe ! Et ressortissante du KGB.
    Je partis prendre une douche, lui laissant la chambre et quelques minutes pour elle même. Je pense qu'elle a besoin de ça, comme toute femme pour se retrouver. Rapidement je sorti de la douche et enfila un jean et une chemise noire.
    Rangeant toutes mes affaires que je jeta en vrac dans mon sac avant de fermer le tout et de faire les affaires d'Olivia, pour qu'elle n'ait pas à le faire. Je sais quand Ellie pleure, je reconnais les attitudes de ma belle soeur.
    Je m'assis sur le rebord de la fenêtre, la prenant contre moi, quelques minutes, pour qu'elle puisse souffler. Je posa mon menton sur sa tête.

    On y va Blondie.

    Je pris son sac et le mien et nous descendîmes tous les deux à la réception payer la chambre, et direction l'aéroport pour prendre le premier vol pour Miami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 19:52

J'avais besoin d'être un moment seule, pour me reprendre, pour me calmer, pour faire redescendre l'adrénaline que je ressentais. Je ne fumais pas ... Matt n'aime pas ça, mais la pour le coup, je n'aurais pas dit non à une clope. Hobbes fini par sortir de la salle de bain pour faire son sac et le mien par la même occasion. Je n'aurais pas pensé qu'il puisse être aussi attentif. Je m'étais préparée à me débrouiller seule quand j'étais partie. Je savais qu'on collaborerait, mais en dehors de ça, je n'attendais aucun soutient de sa part alors qu'en fait c'était tout autre. Je pense que sans lui, je n'aurais été capable de rien. Encore une fois, il m'étonna quand il vint vers moi pour me prendre dans ses bras, je me laissa faire sans rien dire avant de sécher mes larmes et de le suivre. Il prit mon sac, c'est qu'il est galan en plus de ça, j'adore!

On arriva à l'aéroport, je ne parlais pas, alors je ne suis une adepte des grands discours mais la on dirait ma soeur en ce moment! Le premier vol n'était que dans deux heures. Je me dirigea vers un café pour prendre dux café noir, corsé. Je le lui tendis en m'asseyant.



Tu vas leur dire quoi ?



A Erika, a Ellie, enfin à tout le monde! Et moi je vais dire quoi ?! Ca fait deux jours que j'ai tout plaqué sans rien dire à personne que se soit à Lucas ou a mon homme. Je vais me faire incendier, je le sais, Matt n'est pas du genre à accepter que je foute le camps comme ça sans rien dire et je ne sais même pas ce que je vais pouvoir lui dire. Pour le moment, je n'ai qu'une envie c'est de me retrouver seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 20:04


    Je ne sais pas comment m'excuser pour tout ça. Je sais qu'elle voulait venger sa soeur mais elle s'y serait prise différemment je pense, moins violemment. Ca reste une femme, avec la sensibilité qui va avec. Je suis allé directement à la source, régler les problèmes comme il se doit, j'aurais peut être du la forcer à aller dans la voiture finalement, et garder pour moi tout ce qui se serait passé ensuite.
    J'avais pété un plomb et j'y serais peut être encore sans qu'elle ne m'ait arrêté.
    Arrivés à l'aéroport, elle prit un café pour chacun, vous voyez qui a du progrès ! Je pris le mien et m'isola un peu dehors avec elle. Allumant une cigarette en tirant dessus. Ellie et moi fumons pas mal, mais on cache les paquets derrière le barbecue de la terrasse de peur que Dylane ne tombe dessus. Elle est encore petit mais ça grandit vite ça !

    Rien. A part qu'il n'y a plus rien à craindre.

    Ma soeur va me cuisiner, je le sais. Mais Ellie ne doit jamais savoir. Elle va me développer le syndrôme de Stockolm et ça je veux pas !
    On décolle dans une demi heure, il ne sera pas plus de 2 h du matin là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 20:18

Je voulais me venger c'était une évidence ce que ce type avait fait à ma soeur n'était pas pardonnable. Ellie ne méritait pas ça, personne ne le mérite. Je suis très professionnelle, mais dès que ça touche à ma famille, je suis prête à tout. J'aurais descendu le Russe moi même, j'aurais sans doute eu du mal mais je l'aurais fait, ne serait ce que pour etre sur qu'Ellie ou Rose ne courent plus aucun danger. Mais je ne l'aurais pas fait à la façon d'Hobbes. Le principal maintenant était que tout était terminé. On alla dehors et je piqua une clope de mon beau frère. Une excepetion à la règle ne me tuerais pas et ça me ferait destressé.



Je suis d'accord.



Je sais qu'il ne me demande pas mon avis, mais je lui donne quand même. Je ne veux absolument pas que ma soeur soit au courant de quoi que soit. Je veux juste qu'elle se sente en sécurité, qu'elle sache que plus personne ne lui fera de mal. NOtre vol fini par arriver. On monta dans l'avion, je pris de nouveau le côté hublot, j'étais épuisée mais je n'arrivais pas à trouver le sommeil. J'avais trop de chose dans la tête et surtout une question qui me brulait les lèvres.



Tu ... c'était la première fois que tu faisais ça?



Non parce qu'il avait l'air de savoir s'y prendre le garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 21:44


    Olivia avec une clope, miss je n'ai besoin de rien ni de personne qui demande de l'aide à la nicotine, on aura tout vu ! Je lui tendis mon paquet sans broncher. Après tout pourquoi pas ! Je ne suis pas contre le fait de la dévergonder un peu. En dehors du fait que nous soyons en conflit à propos de certains petits détails, il n'y a pas de mal à avoir besoin de se faire aider par une plante. Moi je dis ça je dis rien.
    Nous embarquâmes. Je ne trouvais pas le sommeil non plus, plutôt pensif, pourtant j'avais pleins de choses à faire et besoin de bouger. Mais il nous restait quelques heures de vol.

    Mm... Hochement positif de la tête. J'exécute les ordres, jamais de corps à corps, jamais d'implication personnelle. Là c'était... C'était pas moi.

    Je ne parvenais pas à me dire que j'étais capable de ça. Alors oui j'avais torturé des hommes, jamais de femme ni d'enfants mais je ne les avais pas tués. Je n'étais pas tout blanc, mais il y avait certaines limites que je me refusais à franchir, mais pour venger Ellie je n'avais eu aucun scrupules.

    Tu veux quelque chose pour dormir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 22:20

Je sais qu'au yeux de tout le monde je parais droite et intouchable, j'ai appris à m'endurcir en bossant en Russie, je n'ai pas eu le choix sinon j'aurais changé de boulot, je n'aurais pas pu supporter ce que j'avais vu. Avant de rencontrer Matt, il m'arrivait de fumer de temps en temps, surtout quand j'étais stressé au boulot, un paquet pouvait me faire 3 jours, comme 3 semaines, mais mon homme n'aime pas les femmes qui fument,il trouve ça vulgaire alors j'avais arrêté.

Sa réponse me fit comprendre qu'il n'avait pas envie d'en parler. J'avais lu son dossier mais je ne savais pas vraiment de quoi il en retournait, du moins pas dans les détails. Aujourd'hui je savais.



Ouai se serait pas refus ...



Je n'arriverais pas à dormir sans me bourrer de cachet je le savais. Il me donna ce qu'il fallait. Il était vraiment moin con que je le pensais.



Merci ...



POur tout, pour avoir était la et aussi génial avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 22:34


    Je coupa un cachet en deux pour Olivia, vu la dose, et le petit bout que c'était, un peu comme Ellie, la moitié lui ferait le même effet. Je ne pense pas qu'elle veuille être dans le gaz pour retrouver sa soeur. Elle aimerait juste rentrer, comme moi, et je veux retrouver ma femme. Ne pas savoir ce qu'elle ressent parce que je ne suis pas à côté me rends dingue. Elle doit être perdue sans sa soeur et moi. Erika est là bas, mais ce n'est pas la même chose, je sais que je peux faire confiance à ma soeur et je sais au moins que maintenant, plus personne n'aurait l'idée de venir lui faire du mal. Le problème était dans le fin fond d'une carrière, en France.

    Je t'ai dis que j'étais pas si con.

    Léger sourire, c'est vraiment pour donner le change. Je n'ai même plus la force d'être drôle, mais je ne montre pas quand ça ne va pas. Comme Olivia.
    Nous finîmes par arriver à nous endormir, ce qui n'était pas plus mal. 5 h de vol, j'allais devenir dingue à ne pas trouver le sommeil depuis des jours. Des semaines même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 22:52

Je pense que se voyage aura était bénéfique d'un côté, ça m'avait permis de découvrir Hobbes d'une manière que je ne pensais pas voir. J'étais une vraie chieuse avec lui, je lui menais la vie dure quand on était ensemble et pourtant il m'avait protégé de toute durant ce voyage alors qu'il aurait très bien pu me laisser me débrouiller seule. Alors je râlais, mais ça m'avait touché.





Je viens de le comprendre.



J'esquissa un sourire avant de me tourner du côté du hublot pour essayer de m'endormir. Le cachet fit effet très vite et je ne vis pas passer les 5 heures de vol. Je me réveilla un peu avant l'attérissage, j'avais hâte de rentrer, de retrouver ma soeur, de la rassurer en lui faisant comprendre qu'elle n'avait plus rien à craindre, qu'elle pouvait essayer de se reconstruire maintenant qu'on était débarasser du Russe. Mes problèmes de conscience, je les gérerais plus tard. Ce fut moi qui réveilla mon beau frère, posant ma main sur son bras musclé ... très musclé! Il est massif le garçon, le Russe il a vraiment du souffrir! On descendit et nous dirigeâme directement vers la station de taxi pour se rendre chez mon beau frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 23:03


    Je ne perdis pas de temps non plus, mais je dû prendre un cachet de plus. Je n'étais pas très sûr de pouvoir trouver le sommeil tout seul, comme un grand. Je suis plutôt du genre à cogiter en tournant en rond toute la nuit, quand Ellie est couchée. Je respecte son sommeil, elle a besoin de dormir pour se remettre.
    Nous arrivâmes ensuite et prîmes un taxi pour rentrer à la maison. Le premier réflexe que j'eus, alors que ma pianotait sur l'ordi, fut de monter dans la chambre pour prendre ma femme dans mes bras. Je la souleva pour l'asseoir sur le lit et la serra doucement contre moi.

    C'est fini mon ange.

    Je l'embrassa sur le front, puis dans le cou, très délicatement, presque les larmes aux yeux. Elle m'avait manqué comme pas permis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 23:24

On arriva enfin à la maison ... enfin chez ma soeur. Je suis comme chez moi la bas, faut dire que j'y passe pas mal de temps. C'est réciproque ma soeur peut venir quand elle veut aussi à l'appart, mais bizarrement elle le fait beaucoup moin ... eh oui moi j'ai un boulet! ERika était sur l'ordinateur, elle n'avait pas l'air d'avoir beaucoup dormi elle non plus! Je laissa mon beau frère aller retrouver ma soeur, il avait besoin d'elle, je le sentais. J'en profita pour aller faire du café, je suis une droguée c'est flippant. J'en apporta un à Erika avant d'envoyer un message à mon homme pour le prévenir que je rentrais demain. Je dormirais ici cette nuit!



Hobbes venait d'entrer dans la chambre pour prendre ma soeur dans ses bras délicatement comme il le faisait toujours depuis quelques temps. Elle glissa ses bras autour de son coup, enfouissant son visage contre son épaule, pleurant, comme elle le faisait si souvent ses deniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Mer 10 Aoû - 23:55


    Plus rien ne comptait à présent que de retrouver une forme de vie humaine autre que celle des mafieux. Ma femme comptait plus que tout à présent. Je monta et la pris dans mes bras. Elle ne se fit pas prier, au contraire, j'adorais la voir faire, quand elle me sautait dessus quand il m'arrivait de rentrer tard le soir. Enfin quand elle allait encore bien. Là elle n'en n'aurait même plus la force. Quand elle passa ses bras autour de moi, je l'embrassa dans le cou, tendrement, puis sa tempe, et son front. Je sécha ses larmes du bout des doigts.

    Il ne te fera plus de mal, jamais. Je veux que tu penses à toi, que tu redeviennes comme avant. J'ai besoin de toi. On a besoin de toi.

    Sa soeur, Dylane, moi... Il fallait qu'elle se remette. Olivia attendait de la voir, je voulais la bouger, la descendre, mais encore aurait-il fallu qu'elle le veuille bien. Je portais une chemise noire comme elle aimait, les manches retroussées, c'était le côté musicos qu'elle aimait là dedans. Alors qu'on est d'accord sur le fait que je n'ai jamais su tirer quelque note que ce soit de n'importe quel instrument !

    Allez vient, on descend, Liv' veut te voir.

    Hobbes il est juste 2 h du mat'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Jeu 11 Aoû - 0:13

Kyle avait besoin de retrouver Ellie. Il avait fait tout ça pour elle et je lui faisais confiance pour la rassurer sur le fait qu'elle était hors de danger. Je les laissa un moment tous les deux, mais je trépignais d'envie de voir ma soeur. Erika eu la délicatesse de ne pas me poser de question sur ce qui c'était passé durant ses deux jours, je me doutais bien qu'elle allait demander des comptes à son frère demain, je ne sais pas ce qu'il comptait lui dire, mais pour ma part, je m'en tiendrais à la version officielle : tout est rentré dans l'ordre on entendra plus parler du Russe.

Je finis par laisser Erika pour monter voir ma soeur. J'avais besoin d'elle c'était impressionant, besoin de la voir et peut etre de l'entendre, j'étais encore la seule à qui elle disait quelques mots. J'arriva devant la chambre et frappa délicatement, je ne voulais pas les déranger ...



Je peux entrer ?



Passant timidemant la tête dans l'entrebaillement de la porte pour voir ma soeur dans les bras de Kyle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Jeu 11 Aoû - 0:36


    Je m'étais à peine rendu compte de leur départ. Je sentais seulement que quelque chose me manquait mais je n'avais plus la notion du temps. Erika était là, elle se souciait du fait que je mange un bout ou quoi que ce soit. Je pense que Kyle avait dû la briefer avant de partir je ne sais où d'ailleurs. Dylane me rejoignait de temps en temps quand Erika me l'amenait. Elle était géniale avec moi. Je dois lui reconnaître ça.
    Retrouver Kyle me faisait un bien immense, que je ne saurais pas décrire. Je passa mes bras autour de lui en lâchant quelques larmes, c'est ma façon de communiquer de toute façon.
    Olivia demanda si elle pouvait entrer. Je lui tendis un bras et les retrouva tous les deux contre moi, je n'avais jamais pu le faire, ça me faisait pourtant un bien fou. Caressant les cheveux de ma petite soeur. Je ne pleurais plus. Je souriais presque, j'aurais pu si j'en avais eu le courage.
    Dylane se mit à pleurer, ayant sûrement entendu du bruit, et puis elle sentait quand son monde n'était pas là. 9 mois, et elle ne supportait pas de quitter qui que ce soit.

    Je reviens, je vais la chercher.

    Il me laissa dans les bras de ma soeur. Alors pour m'en décoller ça va être dur. Je passa ma main dans ses cheveux, me rallongeant à côté d'elle, la regardant en passant ma main sur son arcade abimée.

    Vous étiez partis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Jeu 11 Aoû - 1:29

Mon seul soucis aujourd'hui c'était la santé de ma soeur. Je voulais qu'elle se rétablisse. Elle n'avait plus rien à craindre, je ne sais pas si ça va la soulager dans l'immédiat, mais elle prendra du recul sur les choses dans quelques temps, une fois qu'elle aura reprit des forces. Pour le moment, je n'avais qu'une envie c'était de la retrouvée et quand elle m'invita à entrer je fonca dans ses bras. Ma grande soeur!!! J'étais contente de pouvoir lui montrer qu'Hobbes et moi ça allait mieux. Je ne dis pas que je suis plus ouverte d'esprit, je le trouve toujours très con, mais aujourd'hui j'ai confiance en lui vis à vis d'Ellie, je sais qu'il fera tout pour la rendre heureuse. Je serra ma soeur dans mes bras, ce contact m'avait manqué. Hobbes fini par aller chercher ma nièce pendant que je m'allongeais au coté de ma soeur. Elle avait perdu toute notion de temps. Elle glissa sa main sur mon arcade, je n'y pensais même plus à ça moi ^^



Oui, on a dû partir, mais on est là maintenant ...



L'embrassant sur le front avant de prendre sa main dans la mienne. Je suis très douce avec elle, je sais qu'elle en a besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Jeu 11 Aoû - 1:44


    Je n'ai plus la notion du temps, je dors toute la journée parce que je n'ai pas la force de faire autre chose. Je fume aussi, beaucoup, parce que j'en ai besoin. Disons que ça m'occupe les doigts et l'esprit. Je ne sais pas si je tiendrais longtemps comme ça.
    Les bras de ma soeur me rassuraient plus qu'elle ne pourrait sans doute jamais l'imaginer. Elle était mon repère, mon pilier, chose que je ne pouvais pas faire avec Kyle de peur de le décevoir en tant que femme. Je n'imaginais pas que tout ça lui importait peu pour le moment. Pour moi il avait besoin d'une femme, à qui faire l'amour, à qui sortir ses conneries et qui lui réponde.

    Kyle va me quitter ?

    Je trouvais étrange le fait qu'ils partent tous les deux, je n'aurais pas imaginé une seconde que ce soit pour tuer Dimitri.
    Je me réfugia contre lui, le bout de mon nez dans son cou, me blottissant sous la couette, j'étais gelée, le stress sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Valansky

Olivia Valansky

Messages : 728
Date d'inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Jeu 11 Aoû - 2:03

Si il y a une chose dont j'étais sur, c'était de l'amour de mon beau frère pour Ellie, jamais il ne la quitterait. Ca me rendait dingue que ma soeur doute de tout comme ça, qu'elle doute d'elle surtout car elle était la femme la plus merveilleuse que je connaisse. Elle était mon modèle. Elle avait encaisser pas mal de coup depuis son adolescence et pourtant, elle avait gardé son optimisme, sa joie de vivre sa gentillesse. Il y'en a beaucoup qui se serait écroulé pour moins que ça. Je l'admirais pour sa force et j'espèrais qu'elle allait se relever cette fois encore, je ne la lâcherais pas tant que je n'aurais pas retrouver ma soeur. Je la prit contre moi, caressant son bras, ses cheveux.



Biensure que non ! Il t'aime plus que tout ma puce. Ne doute pas de ça, crois moi Kyle ne te quittera pas.



Alors c'était déjà rare que je parle de mon beau frère avec son prénom et que je défende ses interêt était carrément de la science fiction. Mais je crois qu'en deux jours, j'avais beaucoup grandi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   Jeu 11 Aoû - 2:10


    OK alors là elle me sort quel plan ? Elle l'appelle par son prénom alors que jusqu'à présent je n'étais pas persuadée qu'elle le connaisse ^^ Elle le défend même. Ca me fait plaisir, mais ça me fait bizarre. Je ne sais pas ce qui se passe, pourquoi elle fait ça ? Qu'ont ils fait tous les deux pendant deux jours ? Je sais qu'ils sont revenus mais ils ne sont plus les mêmes, dans le sens où ils s'entendent. Je ne dis pas que ça ne me plaît pas, au contraire, ils sont aussi importants l'un que l'autre dans ma vie.
    Je me mis alors en boule, me redressant, enroulée dans la couette.

    Je ne le laisse pas me toucher, regarde-moi je suis...

    Squelettique, difforme, et ça ne va pas en s'arrangeant. Pour être honnête, je ne pense pas avoir la force de faire quoi que ce soit au lit avec mon propre compagnon. Je n'ai plus d'énergie, parce que je ne m'alimente pas, je n'ai pas faim, j'ai peur. Je suis rongée par la peur, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie   

Revenir en haut Aller en bas
 
On n'a plus le temps de réfléchir là, on agit Blondie
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les énigmes qui font passer le temps
» Comment passer fm en un rien de temps, soit en moins de 24H
» regne par decret et un temps de corbeaux
» Maxime Chattam. Le sang du temps... ATTENTION SPOILER
» Reporters du Temps, livres de Yann Kervran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Appartement d'Olivia-
Sauter vers: