One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Ven 29 Avr - 1:38


    Mon meilleur pote, Seeley Booth, Booth pour les intimes, est sur Miami en ce moment. Nous étions comme les doigts de la main au lycée. Même au collège je dirais. Nous étions les deux terreurs, inséparables, rarement fréquentés par autre chose que des filles. Et pas les plus moches. Nous étions beaux gosses à l'époque, enfin nous le sommes toujours. Mais nos vies ont dû changer entre temps. En tout cas la mienne oui. Il est agent au FBI, perso je traîne pas trop de ce côté là ou alors pas franchement par choix. Je dirais que j'y suis plongé malgré moi ! Entre ma soeur, le beau frère d'Ellie, Emily et Lucas, je suis cerné moi. Bon encore heureux ma femme est une artiste et très loin de ce trip là. Je ne sais pas si j'aurais apprécié un autre agent dans la famille ! Que Rose me dise un jour qu'elle veut intégrer les forces de l'ordre et je lui tords le cou moi même !

    Ellie m'avait proposé de l'inviter à dîner un samedi soir, un soir de match en plus, , ce n'est pas si bête ! Je me rappelle le nombre de fois où on avait piqué la télé du pensionnat pour la mettre dans notre chambre et y organiser une gros fiesta ! Bières et pizza à volonté. On en avait fait des trucs ensemble, ça me rendait presque nostalgique. On était encore innocents, ou juste très cons ^^
    Je portais un t-shirt noir, un jean foncé et des Caterpilar. Un peu de gel dans les cheveux, histoire de ^^ Booth avait une femme, enfin une copine, plus on est de fous, plus on rit ! Quand j'entendis sonner, je partis ouvrir, très impatient.

    Booth ! Hey j'espère que je viellis mieux que toi, t'as pris 30 balais là !

    Lui tapant dans la main avant de le prendre contre moi pour lui taper dans le dos. Le retrouver faisait franchement du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seeley Booth

Seeley Booth

Messages : 3
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Dim 1 Mai - 3:17

J'étais a Miami depuis quelques jours et je comptais y rester quelques temps, Tempe et moi avion une affaire sur laquelle nous bossions qui nous avait conduit ici et je dois dire que le climat nous plaisait bien. D'autant que j'avais retrouvé Hobbes, mon pote d'adolescence! Qu'est-ce qu'on avait pu s'éclater étant gamin tous les deux! On avait tout fait à deux, jusqu'a ce que nos routes nous poussent à prendre des chemins différents. On était tout de meme resté en contact et ce soir on était invité à manger chez lui. Ca faisait pas mal de temps qu'on ne s'était pas vu .. trop longtemps. Les ocntact téléphonique ne font pas tout!
Je savais qu'il avait une famille maintenant ..; chose sur laquelle je n'aurais pas parié à la base vu le loustique, mais comme quoi, les miracles existent! C'était une soirée importante pour moi aussi, je comptais lui présenter Tempérance, ma copine depuis déjà 8 mois. ca avait été compliqué entre nous, mais nous avions fini par nous mettre ensemble et je ne le regrettais pas ... du moins la plus part du temps! On fus acceuilli par un Hobbes tout sourire!

C'est celui qu'on risque de bientot appeler grand père qui me dit ça ?!

Oui je savais pour sa fille ainée. 19 ans, il a interet à se méfier le garçon! On se prit dans les bras, vraiment heureux de se revoir. Tempérance nous regardait faire sans rien dire ... oui alors va falloir que je rpécise à mon potes que les relations c'est pas le trucs de ma copine !

Je te présente Tempérance.

Oui alors, le prénom aussi fait bizarre au premier abord, mais on s'y fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Dim 1 Mai - 3:24


    Les 400 coups, la belle époque. Je me rappelle de mon adolescence, de mon enfance aussi, d'à peu près tout en fait, j'ai énormément de souvenirs, et ça n'arrive pas à tout le monde. Mais je préfère garder ça pour moi, je ne suis pas encore trop à l'aise avec cette période de ma vie. Mais Megan et Booth en représentaient la meilleure partie. Je dois dire que sans eux, j'aurais vraiment eu une enfance pourrie. Ils relèvent le niveau, mais faut voir les engins !
    Je me mis à rire, ouai grand père ça me fait marrer sur le coup mais pas sûr que dans l'absolu ce soit très drôle.

    Le grand père il te met une raclé sur le ring quand tu veux le fonctionnaire.

    Ouai il bosse pour l'Etat, il est fonctionnaire, c'est moche, et le pire c'est qu'il a eu le choix !
    Il me présenta sa copine. Ben il s'est pas planté le garçon !

    Kyle, bonsoir.

    Lui tendant la main voyant que la bise n'allait pas la tenter plus que ça. Elle avait l'air assez space, remarque il a toujours aimé les filles différentes. Bon le prénom... Remarque il s'appelle bien Seeley, on choisi pas hein ^^

    Chérie ! Je sais, j'ai une grande gueule.

    Tu vas réveiller la petite Hobbes ! Bonsoir, enchantée.

    Ellie est très à l'aise en société, la preuve. Elle fit la bise aux deux, content ou pas c'est pareil, elle peut passer du rire aux larmes en deux secondes, c'est ma femme !

    Et voici Ellie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temperance Brennan

Temperance Brennan

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Dim 1 Mai - 4:12

Miami est une ville assez particulière. Il y a des gens qui se baladent partout en maillot de bain ... même en pleine ville! Le culte de l'apparence atteind son apogée dans cette ville. Je peux confirmer ma théorie comme quoi plus le bikini est court, plus on est reconnu dans l'échelle sociale de notre groupe. Je n'avais aucune chance de reconnaissance sociale dans cette ville, c'est un fait. J'observe beaucoup les gens, ça m'aide dans mon travail de savoir comment ils agissent et pourquoi. Et Miami est un fabuleux terrain de chasse pour confirimer ou infirmer des théories anthropologiques!
Nous avion une affaire sur laquelle je travaillais avec Booth, qui nous avait conduit ici. Je n'étais pas enchantée de quitter mon équipe et mon labo pour travailler, le Jeffersionnan était le meilleur centre d'anthropologie que je connaisse et mon équipe aussi était la meilleur ... normale c'est moi qui l'ait constitué.
Booth était heureux d'être ici, il voyait le moyen de retrouver son ami d'enfance qu'il n'avait pas vu depuis très longtemps. Je ne comprenais pas que les gens ne se contente pas du téléphone, ça m'allait très bien à moi. J'avais gardé quelques contact avec des amies de la fac, mais c'était purement téléphonique et souvent quand elles avaient des conseils à me demander. Je suis la meilleure dans mon domaine, je suis souvent sollicité.
On dinait chez le meilleur ami de Booth ce soir. Je n'étais pas très à l'aise à l'idée de le rencontrer, mais si il était comme mon homme, ça devrait bien se passer. J'avais revêtue un jean avec un tee shirt rouge, habillée mais pas trop, avec des talons qui me grandissaient un peu. Les deux amis se retrouvèrent comme il se doit en se disant des choses qui me dépassaient un peu. Booth appel ça de l'humour ... les histoires d'os me font rire ... mais souvent personne ne comprend mes blagues, pour le peu de fois ou j'en fais! Je serra la main de Kyle.

Mais c'est quand tu veux !

Enchanté. Vous êtes aussi drôle que Botth vous as décrit.

Alors la j'essais de nouer le contact, je crois que c'est comme ça comme fait, en rebondissant sur ce que les personnes ont dit au préalable. J'apprend petit à petit. Je lui souris avant qu'il n'appelle sa femme, ou petite amie. Le mariage ne sert à rien, Booth connait mon opinion la dessus, un bout de papier ne cèle pas une vie et encore moins une église avec un pseudo Dieu ! Ellie s'approcha pour nous faire la bise. Elle est très ouverte, chaleureuse.

C'est vous qui avez le mérite de le supporter !

POur ma part, je me contenta d'un sourire. Booth parle pour deux de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Dim 1 Mai - 4:22


    Kyle et moi recevions son meilleur ami ce soir. Et sa petite amie apparement. J'étais heureuse de ne pas être la seule femme au milieu de deux mecs fans de foot surtout en période de match ! On pourrait coller les garçons devant la télé et discuter entre filles. C'est ce qui marche le mieux le plus souvent. Hobbes ne connaissait pas la petite amie de son ami, mais je suis très ouverte à de nouvelles rencontres, j'adore le monde. De plus, je noue très facilement le contact. Je pense que ça s'est vu ^^
    Je venais d'endormir ma petite puce, mais alors pour combien de temps, ça reste à voir avec la grande bouche de son père ! Rose était sorti pour la soirée, elle rentrerait quand bon lui semblerait après tout elle était adulte pour moi, même si elle avait de temps en temps besoin de se confier comme une enfant. J'étais là, au même titre que son père.

    C'est bien moi. Enchantée.

    Je fis chaleureusement la bise aux deux. Tempérance était un prénom qui lui allait à la perfection. Elle avait l'air intimidée, quand on voit les deux engins on comprend ! Je plains les profs.

    Installez-vous, vous buvez quoi ? Passant ma main sur l'épaule de Kyle qui prenait place sur le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temperance Brennan

Temperance Brennan

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 5 Mai - 1:28

Je n'étais pas très à l'aise en socièté, et les autres n'étaient pas très à l'aise avec moi d'ailleurs! L'avantage avec les squelettes, c'est qu'on peut leur dire n'importe quoi, on est sur qu'ils ne le prendront pas mal. Je ne fais pas spécialement attention à ce que je dis, je dis ce que je pense tout haut mais j'essyais de m'améliorer. Je savais que Kyle était le meilleur ami de Booth et qu'il tenait à lui, c'est sans doute pour ça que j'avais hésité avant de venir. Je ne voulais pas faire de bêtises, pas aujourd'hui, je voulais faire des efforts pour Booth, parce qu'il en faisait pour moi en essayant de s'adapter à ce que j'aimais.
Je fis donc la connaissance du fameux kyle et de sa petite amie qui était vraiment très chaleureuse! Tout le contraire de moi !

Une bière s'il vous plait.

La même chose... Je peux vous aider à tout apporter?

C'est comme ça qu'on fait non? ON propose son aide au gens pour lier des connaissances?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 5 Mai - 1:39


    L'aisance en société est sûrement dans mes gènes. Depuis toute petite je sais nouer le contact. Dans un premier temps pour répondre aux besoins bourgeois de mon milieu, étant élevée dans la haute bourgeoisie Russe. Puis ensuite dans ma famille d'accueil. Il avait fallu que je m'adapte à la société américaine, pas si loingtaine que ça des conventions européennes cependant. Ca reste le monde occidental.

    Oui avec plaisir, merci.

    Je lui souris, ne la sentant pas super à l'aise. Ca ne s'apprend pas après tout. Mais j'aimais apprendre des gens différents de moi. En passant j'attrapa le baby phone que je lança à Hobbes, il a de super réflexes !

    Occupe-toi de ça !

    En gros occupe toi de la petite si elle se réveille, j'ai les mains pleines. Avec la grosse voix qu'il a ça ne m'étonnerait pas qu'il me la réveille une ou deux fois. Mais bon ça fait parti du jeu comme on dit, je n'ai pas choisi le modèle le plus discret.

    Vous n'êtes pas super à l'aise avec les gens hein ?

    Lançais je en sachant très bien que ce genre de comportement ne se contrôlait pas. Je ne jugeais pas, je constate, c'est tout. Déballant quelques bières du frigo je tenta de la mettre à l'aise.

    Ne vous en faites pas, répondez leur si vous ne vous sentez pas bien, ils s'en remettront, ce sont de grands garçons.

    Surtout qu'elle ne se gène pas pour remettre qui que ce soit en place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temperance Brennan

Temperance Brennan

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Sam 7 Mai - 1:04

La petite amie du meilleur ami de mon petit ami était quelqu'un de très ouvert, de sociable. Pas que je n'aimais pas les gens, mais je ne savais pas comment me comporter avec eux, je ne savais pas leur parler, alors le mieux étaient de les éviter, mais dans mon travail, j'étais amenée à rencontrer du monde alors j'apprenais à faire la conversation, même si ce n'était pas toujours réussi. Je n'avais pas cette barrière, de faire attention à ce que je disais. J'avais mes convictions, et même si elles ne plaisaient pas toujours, je les exposaient.
Je suivis donc Ellie pour l'aider à prendre les boissons, elle n'a que deux mains, même si je pense qu'elle ne manque pas de plateau pour tout apporter, mais aller avec elle contrinue à avoir un début de relation sociale avec une personne que je pourrais commencer à apprendre à connaitre. Elle lanca le baby phone à Kyle qui le receptionna avec un sourire triomphant d'un air de dire " je suis super fort" ! c'est vrai qu'il est fort mais pas excepetionnel, j'aurais pu en faire autant! Je suis habile de mes mains ... ça c'est Booth qui le dit!

Les relations sociales sont indipensables pour un épanouissement personnel d'après Booth, ce n'est pas antropologiquement démontrable, on a vu des cas de personnes vivant seules toutes leur vie qui avait de grande capacité intellectuelle et une grande faculté d'adaptation.

Oui enfin voila un gros ce que je pense des relations humaines et la je la fais courte! En général, on me regarde en me faisant comprendre de me taire parce que je vais trop loin dans mes raisonnements, mais je ne les contrôles pas. J'attrapa deux bières, prête à partir pour le salon.

Je suis très forte pour ça!

oui pour remettre les gens en place quand ils font des choses qui ne me plaisent pas, le problème c'est que je manque légèrement de diplomatie ... très légèrement. On alla rejoindre nos hommes respectifs autour de la table basse. Je posa les bières sur la tables chacun se sert!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Sam 7 Mai - 1:25


    Oui alors je ne me pensais pas si con que ça mais finalement j'en suis plus tout à fait sûre là ^^ Kyle ne m'avait rien dit à propos de son intelligence démesurée. Je devrais peut être la coller avec Alice, elles auraient de quoi débattre ! Pour moi les relations sociales s'en tiennent à une ligue fille contre mecs et un débat anthropologique ou ce qu'elle veut ou on fini par trouver un terrain d'entente une fois bourrés. Enfin en soirée uniquement. Mais bref, une fois analysée, sa phrase prend tout son sens, j'ai juste eu besoin d'un bon quart d'heure ^^

    Oubliez le cas d'études et le côté anthropologique de la chose avec Kyle, enfin évitez le sujet tout court, c'est mieux.

    Il pourrait croire qu'elle l'insulte ^^ Je ne connais pas vraiment Booth, mais je sais que c'est le meilleur ami de mon homme, il doit donc avoir de l'humour, ou pas ! Mais il a l'air super à l'aise en société, en revanche Tempérance devait franchement tourner en rond ici. A part parler sable et bikini il n'y a pas grand chose à faire.

    Et donc vous Booth vous êtes... Au FBI c'est ça ?

    Reprenant place aux côtés de Kyle dont je pris la main. C'était naturel entre nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temperance Brennan

Temperance Brennan

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Sam 7 Mai - 1:56

Je ne sais pas parler sans analyser les choses, les décortiquer, ca me donne l'impression de tout contrôler. Je déteste ne pas avoir le contrôle des choses, ça m'angoisse. J'évite de le montrer, mais je deviens vite nerveuse si les choses sont hors de ma portée. Je n'étais pas toujours facile à suivre quand je commençais à parler dans mon langage, mais je ne savais pas faire autrement, en général, les gens s'habituait assez vite ou pas, ce n'était pas mon problème.

Je comprends, je lui parlerais simplement.

Oui, alors le tact aussi c'est à revoir. Pas que je voulais dire qu'il était idiot, pas du tout,mais plutôt que j'essaierais de parler comme le cimmun des mortel et pas comme l'anthropologue titulaire de trois doctorat. J'étais très intelligente et je le savais, sans doute pour ça que j'étais la meilleures anthropologue judiciaire du pays! On retrouve nos hommes, s'asseyant avant de prendre une bière.

Dans le mil! Je suis agent depuis quelques années ... je bosse avec Bones ... enfin avec tempe ..

Je lui lanca un regard d'un air de dire " ne m'appele pas Bones", je l'avais tellement répété au début que je ne le disais plus maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Sam 7 Mai - 2:02


    Simplement, c'est l'idée.

    Me mettant à sourire en l'encourageant dans cette voie là. Moins elle allait lui en dire, mieux ce serait sans doute. Hobbes n'est pas le genre qu'on se met dans la poche avec trois ou quatres phrases bien tournées, encore moins des théories démonstratives comme elle venait de le faire ! De toute façon je ne suis pas persuadée qu'elle et lui s'entendent sur le long terme. Moi je pourrais, j'adore ce genre de femmes qui savent ce qu'elles valent, et puis elle avait l'air de quelqu'un de très riche culturellement parlant, j'adorais en apprendre toujours plus.

    Ca c'est un truc qu'on ne serait pas capable de faire. Hein chéri ? On s'entreturerait sur la première enquête.

    Passant ma main dans ses cheveux en riant. Je me servis une bière, sachant pertinemment que ma fille n'allait pas tarder à se réveiller, pourquoi ? Parce que papa a rétorqué en parlant plus que fort ! La petite se mit à pleurer.

    Good game Hobbes.

    Je me leva, m'excusant auprès de mes invités pour aller la chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temperance Brennan

Temperance Brennan

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Sam 7 Mai - 2:33

Le premier contact n'était pas si laborieux, j'étais plutôt fière de moi. Ellie était quelqu'un de très gentil, pleine d'humour et sociable pour 10 ce qui n'était pas plus mal quand on me voyait. Elle me faisait beaucoup pensé à ma meilleure amie Angela, aussi ouverte et bien dans sa tête. Angela et moi étions totalement différente, mais nous nous entendions à merveille, c'était vers elle que je me tournais quand j'avais un problème et elle savait que je serais toujours la pour elle, même si je ne savais pas toujours trouvé les bons mots pour l'aider quand elle n'allait pas bien. J'étais maladroite et j'avais tendance à faire plus de mal que de bien quand j'essayais d'aider les gens!

Putain te supporter ici et au boulot, vous pouvez me fournir la corde pour me pendre!

Tout ça dit avec un regard complètement amoureux sur Ellie. Hobbes avait la même répartie que Booth, pas étonnant qu'ils soient amis tous les deux! Parlant un peu fort, Hobbes réveilla sa fille qu'on entendit pleurer dans le baby phone.

Bourrin !

Booth qui commençait à chercher son meilleur pote! Ben on était pas sortit. Ellie alla chercher sa fille pour revenir avec elle dans les bras. Alors les bébé et moi c'est de loin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Sam 7 Mai - 2:44


    Ellie et moi on s'adore, mais alors bosser ensemble c'est pas possible, à part dans un sexe shop, et encore j'aurais peur qu'un client ne la regarde d'un peu trop près, je lui rentrerais dedans, et on finirait au poste, donc c'est pas le bon plan ! Les flics dans un sex shop c'est pas bon pour la pub, ni pour quelconque métier. Je ne suis pas le genre très réfléchi quand il s'agit de ma femme. Le premier qui s'en approche d'un peu trop près, je deviens très con. Plus que je ne le suis à la base.
    Ellie revint avec Dylane, ma merveille, ma fierté !

    Regarde moi le travail.

    La présentant à Booth et sa copine. La copine a pas l'air super à l'aise mais je sais que Booth il a un truc avec les mômes, depuis toujours. Il arrive à leur parler en se faisant leur pote, comme ça en un claquement de doigts.
    Elle est pas belle ma merveille franchement ? Tout fier, je la pris dans mes bras, je ne cessais de sourire avec elle. Je changeais radicalement aux côtés d'Ellie. Il aurait pu le voir. Moi avec un môme c'est pas gagné.

    Y a la grandeur nature qui va pas tarder.

    Oui Rose quoi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seeley Booth

Seeley Booth

Messages : 3
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 0:28

Si j'avais cru que mon pote serait papa ! Ouai ben j'en aurais pas mis ma main à couper. Je connaissais Hobbes depuis que nous étions gosse, nous étions inséparable, surtout pour faire des conneries! On s'était bien trouvé, il passait son temps dehors et moi aussi, nos maisons respectives n'étant pas très accueillante, on passait notre temps ensemble à enchaîner les conneries!
Alors que je le voyais aujourd'hui, ça me faisais bizarre et j'étais super fier du parcours qu'il avait fait. Hobbes était comme mon frère, même si on avait suivit des route très différentes ça ne nous avait jamais éloignés. Ellie revint avec leur fille. Elle était super belle cette gamine!

Ouai ... Heureusement pour elle, elle a tout prit de sa mère!

Je regarda Hobbes en sourir de défis, elle était belle cette gamine! Je regarda Tempe qui n'était pas très à l'aise avec les enfants. J'avais Parker une semaine sur deux, garde partagé avec sa mère et c'était assez difficile la communication entre eux, ma copine tentait de s'adapater à un petit garçon et Parker s'habituait à ne plus avoir son papa pour lui tout seul quand il venait.

Comment ça se passe avec ta grande ?

Oui oui parce que se retrouver père d'une adolescente de 19 ans, ça n'a rien à voir avec un bébé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 0:33


    C'est gentil.

    J'apprécie le compliment et je souris ! C'est super agréable de s'entendre dire que sa fille nous ressemble. Personnellement je penchais aussi pour cette idée là. Bien que Dylane ait un peu de nous deux, Rose avait toute la tête de Kyle, il ne pouvait pas la renier, c'était trop tard de toute façon ^^ Elle vivait ici à mi temps, puisqu'elle sortait beaucoup mais après tout c'est de son âge, tant qu'elle n'a pas de soucis avec ses cours, elle fait bien ce qu'elle veut.

    Ben elle sort, elle rentre quand on est couchés et elle se lève quand on est à table. Une ado quoi ! Elle est quand même super en avance sur son âge, mais ça c'est génétique.

    D'ailleurs en parlant du loup, ma belle-fille fini par débarquer. Oh elle risquait de repartir dans la soirée, on la connait maintenant ! Toujours par monts et par vaux !

    Salut chérie.

    Je l'embrassa sur la joue et la laissa débarquer, son père se chargea des présentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Hunt

Rose Hunt

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 0:57

J'étais sortis avec des copines pour fêter un anniversaire, on avait passé l'après midi à faire du shopping avant d'aller boire un verre. Les filles devaient rentrer alors j'avais fait de même, mais j'avais des potes qui sortaient ce soir, je pensais déjà à aller les rejoindre. Je sortais beaucoup, je rattrapais le temps que j'avais passé au crochet de mon ex, ou je faisais ce qu'il voulait et non pas ce que moi je voulais. J'avais mis du temps, mais j'avais fini par ouvrir les yeux sur lui et Ellie m'avait grandement aider. Ma belle était génial. J'étais heureuse de vivre avec mon père et elle et elle était le substitue maternel dont j'avais besoin.
Lorsque j'arriva, je vis qu'il y avait du monde. Je n'étais pas timide, les gens ne me faisaient pas peur .... Je suis pas comme ma mère! En rentrant, je fonça dans les bras de ma belle mère pour l'embrasser, j'avais un peu plus de mal à faire ce genre de chose avec mon père, entre nous l'affection se passait surtout par des regards, des petits gestes, j'avais encore du mal à doser avec lui.

Alors c'est toi le fameux pote de mon père ...

Le regardant de la tête au pied! Putain il charmant le pote de papa! Charmant mais accompagnée. Je suis plutôt du genre explicite, on me comprend bien même si je dis les choses implicitement. En tout cas, j'en avais entendu parler de Seeley Booth et par ma mère et par mon père! Je pris ma petite soeur dans mes bras, allant m'assoir à côté de la copine de Booth , c'est le seul endroit ou y' a de la place. J'en profita pour saluer à son tour la copine de Booth.

Vous aussi vous êtes au FBI ?! Deux flics sur le dos t'as touché le gros lot Hobbes!

Oui alors appeler mon père papa, c'est encore assez difficile....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 1:07


    Ma fille rentra, elle n'était jamais là, remarque on va dire que c'est de son âge. Megan ne devait pas trop en chier, elle ne la voyait jamais ! C'est peut être ce que lui reprochait Rose, mais entre deux femmes qui sont toujours dehors difficile de se croiser. Je ne sais pas si je devais laisser faire mais Ellie cautionnait alors pourquoi pas ! Elle s'y connaissait mieux que moi en ado. Moi j'étais le genre je fais ce que je veux et personne ne m'emmerde. Enfin bref ! Autant dire qu'il n'est pas impossible que ma fille ne s'en réfère qu'à ma femme et non pas à mes directives.

    Yep ! C'est moi, et toi t'as toute la gueule de ton père ! Good Game Hobbes, là tu l'as pas raté.

    Tout sourire mon pote. Il a raison, c'est ma fille, c'est moi qui l'ait fait ! Et pas tout seul ^^ Mais je dis que j'ai apporté quand même pas mal ! Ma petite graine se trouvait être assez riche malgré mon âge plus que précoce.

    Pour l'amabilité c'est pas encore gagner mais je veille au grain.

    Rose avait une répartie assez spécifique, bien à elle disons. La voir avec sa petite soeur me faisait plaisir, elle l'adorait, et elle gérait vachement bien.

    Y a un match ce soir. Une soirée fille ça vous dirait ? On vous vire pas mais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Hunt

Rose Hunt

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 1:27

J'ai débarqué sans crier gare dans la vie de mon père et il m'a accepté comme ça, sans condition. Je crois qu'il y a longtemps que je ne me suis pas sentie aussi seraine et aussi heureuse. Avec ma mère, je faisais ce que je voulais quand je voulais, je n'avais pas vraiment de règles ou alors je ne les respectais pas. Elle n'était jamais là, elle ne pouvait pas savoir ce que je faisais ou pas. Avec mon père j'avais tout autant de liberté, mais il me demandait ou j'allais, ce que je faisais et avec qui. Alors, je faisais celle que ça gonflait, mais au fond, j'étais contente de savoir qu'il s'interessait à moi. Si il ne me posait pas toutes ses questions, ça voudrait dire qu'il s'en foutait.

Je prend ça comme un compliment!

Oui me dire que je ressemblais à mon père était le plus beau compliment qu'on pouvait me faire! J'étais fière d'être comme lui.

Tel père telle fille.

Je le regarda en souriant, ma soeur dans les bras. J'adorais m'occuper d'elle. J'avais souffert d'être fille unique alors je me rattrapais et je n'hésitais à la garder quand mon père et Ellie voulait une soirée en tête à tête!

Une soirée fille ok ... mais on garde l'écran plat ! Hein Ellie?!

Oui oui le grand écran du salon! Après eux, ils se débrouillent! Je regarda ma belle mère pour qu'elle plaide ma cause! De toute façon, je me tournais vers elle pour tout, mon père n'avait pas d'autre choix que de s'y faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 1:33


    Kyle était aussi fière de sa fille que Rose était d'être la sienne. Ca me faisait tellement plaisir de le voir se reconstituer une famille, je savais à quel point il avait souffert. Et entre Erika, Megan qu'il retrouvait, une fille qu'il apprenait à connaître, Dylane et moi, on est nombreux ! Ce n'est que mieux pour l'encourager. Je ne suis pas le genre très chiante, je leur laisse autant de liberté qu'ils en ont besoin pour se découvrir et se connaître. Tout en s'appréciant aussi. Rose est très franche, et elle n'hésitera pas à dire quand quelque chose la gonfle.

    Je crois que sur ce coup là ma belle on n'aura pas le dernier mot.

    Voyant mon compagnon se décomposer à l'idée qu'on puisse séquestrer la télé du salon ^^

    Par contre on peut prendre la petite et aller faire un tour sur le port, entre filles.

    Histoire de laisser les garçons revivre leurs 17 ans. Hobbes n'avait jamais réellement passé ce cap mais on sait jamais ^^

    Tu ne devais pas rejoindre des amis toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Hunt

Rose Hunt

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 1:55

Tu crois ... tu pourrais négocier avec lui toi ... t'as plus d'argument!

Oui ... genre lui proposer le canapé pour dormir pendant quelques temps si il ne nous laisse pas la télé. J'ai appris à être débrouillarde et à obtenir ce que je voulais comme je le pouvais et par toujours par des méthodes très catholiques, mais bon on s'y fait!
La copine de Booth, nous regardait comme si nous ne venions pas de la même planète. Elle n'avait pas l'air très bavarde. Ellie nous proposa une balade sur le port, ce qui n'était pas mal, il y avait des bar sympa! Mais c'est vrai que moi j'avais quelques chose de prévu ... enfin je pouvais annuler cinq minutes avant, mais j'avais envie de sortir!

Si si ... D'ailleurs, je dormirais surement pas à la maison.

Je préviens moi ... La fête finira tard et j'ai un pote qui m'a proposé de dormir chez lui pour ne pas avoir à rentrer, moi ça me va! Tempérance prit la main de Booth tendrement.

Soirée mec .... ca veut dire vous vautrez sur le canapé avec des bières et des pizzas devant un match en hurlant comme si on allait vous tuer?

Oui parce que dans ce cas, je pense que la proposition d'Ellie risquait de lui plaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Jeu 12 Mai - 2:01


    Passé une naissance ce genre d'argument ne marche plus vraiment en fait.

    Je n'apprends à ma belle-fille qu'à se forger les armes qu'il faut pour la suite après tout ! Avec les hommes ! Bon OK elle en connait déjà un petit rayon mais quand même. Si je pouvais lui filer quelques tuyaux c'était toujours ça de prit qu'elle ne se prendrait pas en pleine tête ensuite.

    Comme tu veux chérie mais pense à nous prévenir, même au milieu de la nuit. Le genre "Je suis bien arrivée, arrêtez de baliser".

    Je suis déjà maman de trois ados. Dont une particulièrement adulte et responsable mais les deux autres qui aiment bien faire la fête. Et encore Cameron je ne pense pas me sortir un jour des angoisses des sorties !
    Je me mis à rire à la réfléxion de Temperence. Hobbes me regardait en levnt un sourcil.

    Elle a quand même vachement bien cerné le truc. Oui une soirée mec en général ça ressemble à ça Temperence. Y a rien de glorieux mais pour eux c'est... Un genre de trophé. D'exutoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temperance Brennan

Temperance Brennan

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Ven 13 Mai - 18:34

Ma belle mère était très protectrice avec moi, elle s'inquiétait tout le temps, parfois plus que mon père. En même temps, vous mettez mon père sur un ordinateur et vous avez la paix pour le reste de la nuit! Je l'avais bien compris ça je vous le dis moi! J'étais contente qu'il me fasse confiance, vu l'endroit ou il m'avait ramassé ça aurait pu le refroidir, mais non il avait choisi de croire en moi et je ne voulais pas le decevoir, ni lui, ni Ellie.

A ouai ?! Je pensais que l'abstinence ça lui aurait fait accepté n'importe quoi !

Oui oui je ne suis pas née de la dernière pluie, mon père et Ellie ne font pas que jouer au carte et puis ils ont bien raison. Au moins, ils n'iraient pas voir ailleur ni l'un ni l'autre si ils avaient ce qu'ils voulaient à la maison !

Mais oui ne t'inquiète pas. Je t'envois un texto dès que je suis arrivée, mais ne t'inquiète pas si c'est tard ... ou tôt.

Je lui souris avant de monter me préparer pour la laisser avec Tempérance qui avait très bien saisi le principe des soirées entre mecs!

Ca a toujours été comme ça, de tout âges les hommes avaient besoin de se regrouper pour faire valoir leur suprématies alors que les femmes s'occupaient des tâches quotidiennes. L'évolution de la préhistoire à nos jours à très peu évolué de ce côté la.

Ben oui c'est vrai avant les femmes s'occuper des enfants et les hommes se retrouvaient autour du feu en rongeant des os, maintenant, les os et le feu ont été remplacés par la bière et le foot! Mais les hommes sont toujours les même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Ven 13 Mai - 21:24


    Ma fille sait beaucoup trop de choses sur les choses sérieuses si vous voulez mon avis ! Je ne suis pas totalement d'accord avec ce que les filles font de moi. Je n'ai plus la loi, elles sont très proches l'une de l'autre, ça je ne peux pas le nier. Ellie aide ma fille comme elle le peut et d'une façon très protectrice, je suis assez heureux de les voir s'entendre aussi bien. D'ailleurs je dois dire que je fais très confiance à ma femme pour gérer les crises féminines de mon aînée.

    Hé, ho, t'es même pas majeure toi.

    La menaçant du doigt, en me servant une autre bière. Les enfants font la loi maintenant, je ne suis pas super d'accord avec ça ! Je dis ça je dis rien mais bon quand même.

    Fait juste attention à toi chérie.

    Ma femme a le don pour trouver les mots, elle est super maternelle avec Rose alors qu'au final ça ne faisait qu'un mois que nous nous connaissions.

    Putain au Scrabble elle doit déchirer !

    Une bière à la main, Ellie qui se met à rire et qui me tape sur l'épaule en m'embrassant sur la joue. Quoi, je suis à côté de la plaque ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temperance Brennan

Temperance Brennan

Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2011

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Ven 13 Mai - 22:11

Les relations maternelles sont un mystère pour moi. Je ne suis pas prête à être mère et je ne sais pas si je le serais un jour, pour le moment, la priorité était ma carrière ... et Booth aussi, mais surtout mon métier, c'était une passion. J'avais perdu mes parents quand j'avais 15 ans et ça n'avait pas aidé au fait que je me sente maternelle, bien au contraire, je m'occupais de moi et c'était déjà très bien et de Booth accessoirement ... quoi qu'il était assez grand pour le faire tout seul.
Rose partit en prévision de se préparer pour s'amuser, je savais ce que voulais dire s'amuser pour les jeunes d'aujourd'hui, boire, danser sur du bruit et parfois couché avec des partenaire rencontré dans la soirée.

Oui je suis très forte à ce jeu.

Ben oui je suis très forte, je suis titulaire de trois doctorat alors des mots j'en connais et qui rapporte beaucoup de point. Je n'ai plus l'occasion de trrop y jouer, en même temps, mes partenaires abandonne très vite en général. Je me colla à Booth, passant une main derrière son dos. J'étais très indépendante, mais très dépendrante de lui depuis quelques temps, même si je disais le contraire.

Laissons les libérer leurs hormones, ils n'attendent que ça!

Regardant Ellie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    Ven 13 Mai - 22:57


    Rose faisait sa vie, elle allait et venait avec ses copains comme bon lui semblait. En même temps elle a 19 ans, moi j'étais déjà maman à cet âge là, mais quand on voit ce que je faisais avec Alana à cette époque il vaut mieux que je m'abstienne de lui raconter ce genre de choses. Elle doit bien avoir des idées à elle avec ses potes. Cameron et Logan sortent pas mal et je sais qu'ils ne jouent pas forcément aux cartes. Mais Rose est plus mature qu'elle n'y paraît, elle connait ses limites, sauf si elle tombe amoureuse, et là... Remarque elle est tombée sur Dimitri, ça suffit à servir de preuve non ?
    Hobbes était déjà dépassé par son interlocutrice, je lui avais dit de faire simple, Booth n'allait pas tarder à demander à son pote de ne pas chercher à comprendre.
    Tempérence me proposa de les laisser entre hommes. Ni une, ni deux, j'attrapa mon sac et le glissa sur mon épaule.

    On est parties !

    Je me pencha sur ma fille et l'embrassa tendrement, très délicatement. Puis embrassa Hobbes sur la tempe, passant ma main dans ses cheveux.

    Je récupère ça, tâche juste de ne rien renverser sur les canapé.

    Je pris mon petit bout dans les bras et la posa dans la poussette, lui souriant en caressant sa joue. Je la fis rouler jusqu'au niveau des escaliers qui montaient aux chambres, appelant Rose.

    Chérie on sort ! On te dépose quelque part ?!

    Et après Hobbes a une grande gueule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après    

Revenir en haut Aller en bas
 
Booth et Hobbes, les terreurs du lycée 20 ans après
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Manifestations lycéennes !
» Sujet d'invention, lycée.
» [CloClo' & Lay'] Manifestation au lycée.
» aide pour la partie lycéenne
» Présentation Psychos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Villa d'Ellie-
Sauter vers: