One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrête de râler, on dirait ta fille !

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Sam 2 Avr - 23:58


    Voila deux semaines qu'Erika s'était faite enlevée, séquestrée, torturée aussi, je le sais, je le sens. Ford nous avait ruinés, ruiné Erika surtout. Elle n'avait plus goût à rien et encore moins au boulot. Hobbes, Aaron et moi tentions de lui changer les idées mais le paradoxe était qu'elle trouve du réconfort auprès d'Ellie. Alors ça c'était pas gagné d'avance ! Mais Erika en a toujours fait qu'à sa tête, comme ça lui semble bien et surtout comme ça l'arrange, on ne la contrarie pas, on prend le pli, comme tous les mecs ayant croisés son chemin ou presque.
    Je sais qu'elle a tout un tas d'examens posts traumatiques à passer, enfin à repasser plutôt, une fois le choc qui devait être amoindri, bien que nous la trouvions toujours aussi traumatisée. Elle passait ses journées en pyjama devant la télé, entourée des enfants. Remarque elle était en train de se faire une culture geek assez impressionnante la garce !

    J'avais dû la traîner de force et Aaron m'avait appelé, Erika ne voulait non seulement pas se rendre à son RDV mais encore moins avec lui. Je me suis dévoué, en bon meilleur ami soucieux de l'avenir de sa peste de supérieure ^^ J'aime beaucoup Erika, je trouve en elle un soutient, une amie, et une réelle envie de l'aider.
    Nous voila sur le parking, je claque ma porte et lui ouvre la sienne.

    Bon j'te fais sortir à coups de 9mm ou tu te débrouilles comme une grande ?

    Subtile Lucas, après un enlèvement c'est bien, ça l'aide...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 0:45

15 jours ... ça faisait maintenant 15 longs jours que j'avais été enlevé et surtout qu'on m'avait retrouvé. Je devrais être heureuse d'être vivante, mais ce n'est même pas le cas, j'ai du mal à remonter la pente, à me remettre de tout ça. Je me suis isolée dans un monde que je trouve rassurant avec mes enfants. J'ai beaucoup de mal avec Aaron, il fait tout pour etre le plus proche possible de moi, le plus à l'écoute, mais je le repousse sans arrêt et j'ai peur qu'il finisse par se lasser de moi, de mes sautes d'humeurs.
J'étais très entouré, je ne pouvais pas me plaindre, entre mon mari, mes enfants, mon frère, Lucas et Ellie, je pouvais me tourner vers eux si j'en ressentais le besoin, mais je n'étais pas du genre à me confier. Personne ne savait ce que j'avais vécu la bas et je refusais d'en parler à qui que se soit. c'est sans doute pour ça que retourner à l'hopital pour ses foutu examen me terrifais. J'allais devoir me replonger dans ce qui m'étais arrivé. Je voulais annuler le rendez-vous mais Aaron n'était pas d'accord, il voulait etre sur que 'jaille bien, que rien ne clochait. Il n'était pas du genre à me tenir tête, mais la il s'agissait de ma santé. J'avais fini par accepter d'y aller mais avec Lucas. Mon meilleur ami était passé me prendre et on arriva à l'hopital ou en grand gentlemant qu'il était il m'ouvrit la portière de la voiture.

Ca va ! Je suis pas handicapé!

Non mais sérieux, je peux descendre de la voiture toute seule. Je n'avais pas envie d'y aller.

On a qu'a dire Aaron que j'y suis allée et que les résultats son bon ?!

Avec mes yeux de chiens battus !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 0:52


    Il n'y a pas d'univers plus rassurant que celui des enfants. L'insouciance qui les caractérise nous rassure tous. Même si nous savons à quoi ressemble le monde en réalité. Ca faisait parti de notre boulot, de combattre tout ça. Nous ne pouvions rien changer. Toujours est il que se retrouver une bulle pour décompresser est très important. Mais Erika avait décidé non plus de s'y réfugier, mais d'y vivre. Alors à 5 ans c'est super mignon de se trimballer en pyjama en coton avec un paquet de cookies à la main et un genre de doudou, si si je vous jure pour le doudou ! Mais à 40 c'est carrément ridicule. Son doudou à elle jusqu'à présent c'était son flingue et son mari.

    Il est proc' et j'ai des tas de trucs à me reprocher, même pas en rêve, allez viens.

    Je pris sa main et l'aida à descendre. Je ne sais pas comment me comporter avec elle, être trop proche, pas assez, je voulais être rassurant et elle savait qu'elle n'avait rien à craindre de moi.
    Nous partîmes dans les dédales des couloirs hospitaliers, ça m'angoissait autant qu'elle ce genre d'odeurs et de silences pas engageants.
    Nous prîmes place dans la salle d'attente et elle balançait ses pieds dans le vide, contre la chaise.

    Arrête ! Je suis pas assez stressé comme ça tu crois ?

    Heu Lucas ? C'est pas toi qui passe les examens ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 1:07

Je suis redevenue une gamine, c'est assez flippant. J'ai un vieux pyjama qui me va dix fois trop grand mais dans lequel je suis super bien avec les simpsons dessus ^^. Je n'arrête pas de manger des conneries, des gateaux, du chocolat, je passe des journées à regarder la télé et je me balade avec un espèce de foulard qui me sert de doudou. Je ne suis plus capable de m'approcher d'Aaron, je ne supporte plus qu'il me touche, alors j'avais du trouvé un substitue. Je ne sais pas combien de temps durera cette situation, mais pour le moment je n'étais pas capable d'autre chose.
Bon donc , je n'ai pas le choix, je dois y aller. Lucas me prit la main et on entra dans l'hopital. J'étais flippée comme pas deux, si j'avais pu partir en courant je l'aurais. Je savais que les examens n'allaient pas etre de tout repos, tant physique que psychologique.
Dans la salle d'attente, je ne cessais de balancer mes jambes et de jouer avec mes doigts, je n'étais jamais aussi nerveuse.

parce que c'est toi qui va te faire piquer, à qui on va poser des questions et faire toute sorte d'examen?! Tu m'as trainé ici, maintenant laisse moi stressée.

Oui alors je suis peut etre traumatiser, mais je suis toujours aussi chiante et raleuse!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 1:13


    Son côté chieuse au boulot me manquait beaucoup, qui l'aurait cru ! Mais on le retrouvait aussi facilement qu'il était parti. Des fois j'étais même tenté de la faire chier pour le plaisir de l'entendre s'énerver contre moi. "T'es trop con Lucas !" "Shut up Lucas !" Avec son accent américain là ! J'aime beaucoup cette femme, même si nous avions couché ensemble une fois, dans son propre bureau d'ailleurs et je me félicite de la performance, entre nous il n'y avait rien d'ambigüe, parce que maintenant j'avais Emily, et elle était mariée avec Aaron, à qui je devais trouver une patience énorme. Parce que ma femme en pyjama Simpson et qui me remplace par un bout de chiffons je le prendrais mal !

    Oh ça va hein, c'est pas l'invasion des Visiteurs non plus ! Après si t'es sage je t'emmène manger une glace.

    Je suis très con mais je ne le nie pas. La faire rire au moins une fois aujourd'hui avec mes blagues à la con serait bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 1:50

Je savais que j'étais une emmerdeuse et je le serais sans doute toujours, faut pas se faire d'illusion c'est pas à mon âge qu'on change et puis je trouvais ça bien d'avoir du caractère, celui qui n'est pas content n'a qu'a passer son chemin et puis c'est tout. Bon dernièrement je faisais moins la maligne. Quand j'avais été enlevée, j'avais voulu me battre, montrer à Ford que j'étais forte et il m'avait complètement détruite. Il ne supportait pas qu'on lui tienne tête, j'aurais sans doute du la fermer, je ne cessais de me poser des question, de me dire que je n'avais sans doute pas agit de la bonne manière durant ma captivité, je ne savais pas. Aaron disait que j'allais devenir à me poser des questions comme ça sans arrêt et il avait raison.

La ferme Lucas!

Je le regarda sérieuse ... enfin autant que c'est possible avec un engin comme lui a coté de vous. Il a quand meme le mérite de me faire sourire.

Tu m'attendras le temps que je fasse les examens?

J'allais avoir besoin de quelqu'un pour me soutenir quand je vais sortir, je le sais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 1:57


    C'est limite jouisif de l'entendre me dire de la fermer, et ce n'est pas donné à tout le monde ! Alors que j'en profite. Elle était beaucoup plus renfermée sur elle même depuis son enlèvement, elle ne sortait pas, même pour les poubelles, et encore moins pour le courrier. Elle se foutait de tout, en particulier du boulot, ce que je ne trouvais pas si mal pour le moment, elle avait juste besoin de temps et d'un peu de soutient.

    J'ai pris ma journée Erika, t'inquiètes pas.

    Je posa ma main sur son bras, puis prit sa main. Je ne la laisserais pas affronter ça toute seule. Je sais que ça peut être traumatisant, surtout qu'on allait lui demander de revivre tout ça, pour les biens de l'enquête, des fois je trouve notre monde mal foutu, mais je n'ai pas le choix.

    Allez vas-y, plus vite commencé, plus vite terminé.

    Une infirmière vint la chercher. Je la récupèrerais dans une heure, on pourra aller déjeuner. Avant la suite des autres examens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 2:26

J'adore Lucas parce qu'il sait me faire sourire, même quand je n'en ai aucune envie. Il était neutre pour moi, mon meilleur ami à qui je pouvais tout confier et pourtant cette fois je n'arrivais pas à lui en parler, même à lui. J'étais muré dans mon silence parce que si j'évoquais ce que j'avais vécu, je n'étais pas sur de pouvoir me relever une seconde fois.

Merci.

Si il n'avait aps été la, je ne serais pas venu, ou alors je serais venu seule parce que je ne voulais pas qu'Aaron soit la. Je cherchais sans doute à le protéger en le tenant éloigné. Il culpabilisait beaucoup, je ne voulais pas en rajouter une couche. ce fus le moment que je redoutais le plus qui arriva. l'infirmière vint me chercher. j'avais une heure d'examen devant moi ... je sentais que ça allait etre très long.

A tout à l'heure.

Je me leva pour suivre l'infirmière qui m'emena dans une salle d'examen. Je passa des tas de tests, les médecins examinèrent mes blessures, changèrent mes pansement et j'eu même le temps de voir un psy, chose dont j'avais horreur! J'étais remontée comme un coucou suisse, je vous jure! ET en plus,ils me faisaient attendre en chambre, les résultats des premiers examen!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 2:32


    Une heure c'est long ! Mais une heure à rien faire c'est intenable, il allait falloir que j'ai de quoi m'occuper parce que je vais devenir lourd et je vais faire chier les infirmières. Elles me trouvent mignons, je le sais ! Y en a une qui est passé 4 fois en un quart d'heure, ça c'est un signe parce qu'elle n'a jamais de dossier à la main. Juste un regard balladeur. Je suis un tombeur ^^
    Alors que je voyais l'heure tourner, je fini par monter à la cafétéria, prendre un café, puis un autre, et au final je pris deux sandwichs et un brownies au chocolat, Erika adore ça, comme toutes les femmes. C'est sûrement un des rares trucs qu'elle a en commun avec les femmes, avec son anatomie ^^
    Je frappa avant de rentrer et déposa le tout sur la table.

    T'as le droit de faire chier le personnel médical, ils ont pas le droit de te virer et en plus j'ai entendu dire qu'ils touchaient un genre de prime de risque pour ça. Alors donne toi !

    J'aime faire le con pour la voir sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 2:54

C'était super long et en plus j'avais mal à certains endroit ou les médecins avaient été obligé de recoudre. Je n'étais pas une patiente très douce, j'avais envoyé chier deux médecins et je ne sais même pas combien d'infirmière différentes! j'étais censé ne pas bouger à cause des points, mais je n'en pouvais plus, j'avais envie de rentrer chez moi!
Mais non au lieu de ça on me colla dans une chambre avec l'ordre de ne pas bouger! aussitot dit, j'étais déjà debout, en train de jouer les délinquantes en fumant à la fenetre! Lorsque Lucas entra, je sursauta et en fit tomber ma clope!

Putain tu pourrais frapper! Oh c'est des gateaux !!

Oui oui c'était bien un brownies que je voyais devant moi la!

Si 'jai ton autorisation alors!

Oui oui pour emmerder tout le monde! Je ne l'avais pas attendu pour ça, mais bon je pense qu'il devait s'en douter! Je vint m'assoir sur le lit pour grignoter le brownies! Je ne me nourrissais que de sucré c'était flippant!

J'en ai marre Lucas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Dim 3 Avr - 2:58


    Je t'y prends ! Alors en plus d'être une mauvaise élève t'es une mauvaise patiente ?

    Je me mis à rire et la raccompagna sur le lit, enfin je pense qu'elle l'aurait fait elle même, en voyant le gâteau. Je sais comment parler aux femmes ! Je ramassa tout de même la cigarette avant qu'elle ne nous foute le feu et prit le temps de tirer une ou deux lattes dessus avant de l'écraser pour la jeter par dessus bord. Histoire de pas se faire goaler tout de suite !

    Sert toi c'est fait pour.

    Oui bon remarque elle venait déjà d'en bouffer la moitié...
    Je m'assis face à elle et elle me confia en avoir marre, je pris mon sandwich, puis passa une main dans ses cheveux.

    Dans deux heures tout est fini Erika, je vais les bouger, OK ?

    Parlant de ma voix la plus douce en la penchant contre moi, délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 1:05

Oui je suis une mauvaise patiente et ce n'est pas nouveau! J'ai toujours détesté les hopitaux et les médecins en général. Bon je suis amenée à y aller assez souvent à cause de mon boulot, je ne suis pas très délicate, ni même très prudente parfois. Avec le temps que je passe à l'hopital pour des membres cassés et des ecchymoses en tout genre, je me demande comment on ne m'a pas encore demandé si j'étais une femme battue!
Je me jeta sur le brownie, j'avais une furieuse envie de chocolat, comme tout le temps en ce moment. Je me nourri comme les gosses, pates, frite, jambon et chocolat! Moi qui essayait de leur faire manger un peu équilibré ... enfin au moins les deux petites, je ne donnais pas vraiment l'exemple.

Merci !!

Je ne l'avais pas attendu on est d'accord, faut pas me mettre ça sous le nez c'est pas humain! Quand j'étais stressée je mangeais du chocolat, beaucoup de chocolat, j'allais prende 10 kilo et devenir une gosse bombone voila!

Ouai ... je suis désolé, je devrais pas stressé comme ça.

Je m'en voulais de ne pas réussir à me controler, je ne supportais pas de ne aps avoir le control des choses et depuis mon enlèvement, je ne contrôlais plus rien. Je resta un moment contre Lucas avant que les infirmières viennent me chercher pour la fin des examens. J'embrassa Lucas avant d'aller au bagne!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 1:24


    Pas de quoi...

    De toute façon maintenant que j'ai fini ma phrase, il ne reste plus rien ! Y a pas à dire, pour séduire une femme c'est pas des mots, des bagues ou des fleurs, c'est du chocolat, c'est con mais c'est comme ça. Ca marche toujours, c'est infaillible, et puis alors Erika est largement plus faible que les autres. C'est même assez impressionnant. On dit aux enfants de ne pas suivre les inconnus avec des bonbons, ben on devrait mettre Erika en garde contre les méchants avec du chocolat !

    File. J'te récupère à la sortie.

    Je l'embrassa sur le front et la serra contre moi avant de lui donner ma veste rouge, celle en laine. Il fait froid dans ces foutus scanners. Je sais que ça la rassurera. Je ne suis pas son mec mais son mec elle veut pas en entendre parler alors autant un peu de soutient neutre.
    Pendant qu'elle faisait ses examens, je tournais en rond dans la chambre, puis fini par rejoindre le bureau des infirmières, du moins traîner devant. Quand une des leurs déposa le dossier au nom de Keller sur le bureau, je profita de la pause café pour le récupérer, on se barrera plus vite, j'aime pas les hôpitaux. Mais ce que j'y lu m'y subjugua...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 2:10

Lucas était juste génial avec moi. Je ne le pensais pas capable d'autant de patience et ses derniers temps, il en faisait preuve pour deux. Je n'étais pas facile à vivre d'ordinaire, mais la j'étais carrément intenable, je craquais dès qu'on me faisait une reflexion, j'envoyais bouler tout le monde, sauf mes enfants, ils étaient les seuls qui trouvaient grâce à mes yeux. Bon Lucas et mon frère aussi, mais ils ne fallaient pas qu'ils me chauffent trop! Aaron c'était compliqué, j'avais besoin de lui, mais de loin !
Lucas prenait soin de moi comme d'une petite soeur et j'appréciais beaucoup. J'enfila aussitôt son pull, je ne sais pas pourquoi ça me rassurait, comme si je n'étais pas seule.
Je passa deux heures à faire des scanners, des radios, à voir un psy ... chose qui me rebutait à un point même pas pensable! Je n'avais aucune fois en les psychologue mais alors vraiment aucune et je pense que celle que 'jai vu à bien compris que j'étais refractaire!
J'étais épuisée quand je rejoignis Lucas, tant physiquement que moralement. La psychologue m'avait fait aprler, c'était le bureau qui l'exigeait et reparler de ce qui c'était passé était super difficile. Je n'avais qu'une envie c'était me barrer d'ici et retrouver mon petit monde dans lequel je m'étais réfugiée. je retrouva Lucas dans la salle d'attente ou je ne pris même pas le temps de m'assoir.

On y va?!

Oui j'étais pressé. Je ne savais pas qu'il avait lu mon dossier, j'étais à mille lieu de penser à ça, pour le moment je voulais quitter cet endroit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 2:18


    Elle revint épuisée, les traits tirés, et la mine ravagée. Je me demandais encore comment elle tenait debout avec si peu de sommeil. Ca s'était marqué sur son visage, elle tirait sur la corde et ça finirait par lui retomber dessus de manière définitive. Vouloir tout garder pour elle était son défaut et ça commençait à nous faire défaut à nous aussi.
    Je la dévisagea, l'entraînant sur le parking avec moi mais bloqua la portière quand elle voulu monter.

    T'as été violée Erika.

    Oui genre je lui apprends. Mais ce qui me faisait le plus peur c'est qu'elle le garde pour elle sans rien laisser paraître, jamais ça ne me serait venu à l'idée vu son comportement !

    Merde mais qu'est ce que tu comprends pas dans "on est là pour toi ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 2:37

J'avais pas mal d'insomnie. J'avais un traitement que je prenais par intermitence, je déteste prendre des médicaments! Oui en gros, je déteste tout ce qui est médical et en ce moment j'étais servie. Dès que je fermais les yeux, je revoyais les trois jours que j'avais passé aux mains de Ford, je faisais des cauchemars alors j'avais pris le partit de dormir le moins possible. Je m'occupais en regardant la télé, je suis devenue une cinéfile indétronable!
Je finis par retrouver Lucas, gardant son pull sur moi car je n'avais pas chaud. J'avais besoin d'une bonne douche chaude et de calme surtout! On sortit pour retrouver la voiture, je ne décrochais pas un mot, j'étais épuisée, mais c'était sans compter sur Lucas! Ce qu'il me dit, me fit un choc mais je fis tout pour ne aps le montrer, j'occultais c'est plus simple.

Pourquoi tu dis ça? T'es malade!

Je le regarda avant d'essayer de monter dans la voiture, mais il me bloquait la portière ce con.

Et toi qu'est-ce que tu comprends pas dans " Foutez moi la paix?!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 2:41


    Te fous pas de moi Erika, c'est écris là, je suis assez rodé pour savoir ce que veulent dire tes résultats, ça on le voit sur les victimes à la morgue, les victimes de viol. La seule différence c'est que toi t'es là, à te prendre la tête toute seule pour te trouver un alibi, mais merde putain t'aurais dû nous le dire !

    Jamais ce type ne serait sorti vivant, moi je vous le dis, et autant que je puisse m'accrocher avec Hobbes, nous ferions bonne équipe tous les deux pour retrouver ce fumier et se le faire sur le champ. Je ne sais pas encore quelle mort serait la plus adaptée, lente et douloureuse, moi je suis assez partant pour le coup.

    Ma délicatesse m'en empêche.

    Pure ironie et sourire en coin qu'elle ne supporte pas. Non mais elle se foutait de moi ou quoi ? Le dossier contenait des infos noires sur blanc, traumatisme vaginal, déchirure, échimoses... Comment faisait elle pour paraître si forte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 2:56

T'as lu mon dossier? Putain Lucas t'avais pas le droit de faire ça ! T'avais pas le droit!

Le frappant sur le torse furieuse et super mal . Les dossiers étaient confidentiels ... mais avec Lucas, je me doutais qu'il ne l'avait pas obtenue de façon légal! Quel con ! Et en plus il m'engueulait! Non mais il jouait a quoi la avec ses reflexion à la con ! Je le regarda quelques seconde avant de m'éloigner. J'avais besoin de reprendre mes esprits. Mon premier reflexe fut d'allumer un cigarette, mais je dû m'y reprendre à deux fois tellement je tremblais. Encore une des séquelle de mon enlèvement, je tremblait dès que quelque chose me contrariait. Je prenais sur moi pour ne pas craquer, ce n'était pas le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 3:01


    Certes j'aurais pu être un peu moins con ! Je l'avoue. Mais je suis comme ça, je pose cash les choses qui me prennent de court. Alors oui pour Erika j'aurais pu être 100 fois plus délicat, parce que je ne suis pas le genre de mec à faire attention à ce qu'elle pourrait me dire. Mais il s'agissait de ma meilleure amie, je ne voulais pas la blesser, juste la faire réagir, du haut de mon machisme et de mes 14 ans d'âge mental que je suis en train de prouver.
    Je la laissa s'éloigner en tremblant, sa cigarette lui faisait défaut. Je la rejoignis puis l'aida à l'allumer.

    Erika... Je suis désolé. Je pensais pas trouver ça dans ce dossier. Je suis très con, je le sais.

    Je posa une main sur son épaule puis dégagea son visage de quelques mèches de cheveux.

    Tu n'as pas à avoir honte, au contraire, c'est toi la victime. Regarde comment tu gères tout ça, t'es... Un genre de tank ! Je sais pas moi... Mais tu m'impressionnes, tous les jours un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 3:13

Je ne savais pas comment gérer ça alors je fuyais et encore une fois devant Lucas. Quand les prélèvements avaient été fait, j'avais demandé à ce que personne ne soit mis au courant. Si Aaron venait à l'apprendre, je ne donnais pas cher de Ford, Aaron mettrait tout en oeuvre pour le retrouver, je le savais. Pas que je m'inquiète pour mon ravisseur, mais je ne voulais pas que mon mari fasse une connerie qui pousserait ses filles à aller le voir toute leur vie à un parloir, ou pire entre 4 planches. Je le protégeais en ne disant rien.
je ne controlait même plus mes gestes, ce fut Lucas qui revint pour m'aider à allumer ma cigarette en s'excusant .... oui alors ca c'est carrément pas commun non plus! Lucas est comme moi, il ne sait pas faire d'excuse.

C'est pas moi qui le dit ...

Sans même lever les yeux sur lui avant de tirer une latte sur ma cigarette pensant que ça me calmerait, mais même pas. J'étais en vrac, je n'arrivais pas à me concentrer et j'eu un mouvement de recul quand Lucas ota quelques mèches de cheveux de mon visage ... Ford faisait tout le temps ça, enlever les cheveux que j'avais dans les yeux pour les attacher!

Je suis pas un tank Lucas ... je fais juste semblant.

Semblant d'aller bien alors que je pleurais dès que j'étais seule, faire semblant pour ne pas inquiéter plus tout le monde autour de moi. Je ne le regardais même pas, je pouvais pas, maintenant qu'il savait c'était beaucoup plus difficile pour moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mar 5 Avr - 9:31


    Elle ne le dit pas mais tout le monde le sait, ça fait parti des généralités commune chez les Keller maintenant ^^ On peut dire que j'ai trouvé une nouvelle famille. Ici, à Miami, alors que je ne devais être ici que pour 6 mois, je trouvais ça mieux pour Andy, elle avait ses repères maintenant, bien qu'au début ce soir difficile, mais son école, ses cousins, et puis surtout Emily comptaient énormément pour elle. C'est la base pour un enfant de trouver un point d'ancrage où se poser, et malgré que je sois son repère, je ne lui suffit pas. Comme personne ne suffit à Erika en ce moment. Aaron ne lui évoque pas que du bien, maintenant je comprends pourquoi elle ne veut plus l'approcher, ce n'est pas contre lui, mais elle ne peut pas.
    Quand elle marqua un temps de recul je leva les bras, inutile de lui faire peur. Mais elle m'avoua faire semblant, alors je la pris dans mes bras, le plus délicatement possible. Récupérant la cigarette de ses mains qui menaçait dangeureusement mon épaule droite, étant donné qu'elle tremblait comme une malheureuse.

    C'est fini tout ça Erika, il ne te touchera plus, plus jamais d'accord ? Quoi que tu en dises, je vais aller chercher ta baraque, on va se le faire nous, et lui apprendre comment on traite les dames.

    Trad : la baraque c'est son frère ! J'usais d'un peu d'humour, je ne suis pas capable de plus, surtout quand je la vois dans cet état, ça me rend dingue.
    Je posa mes lèvres sur sa tempe et caressa son dos, elle était gelée, résultat du choc, Andy me faisait ça aussi, c'est bien un truc de nana !

    Allez viens, je te ramène. A moins que tu veuilles aller quelque part en particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mer 6 Avr - 0:36

Lucas est un p'tit con, tout le monde le sait et en général on ne se gène pas pour le lui dire, de toute façon, il a l'habitude maintenant et je sais qu'il aime bien! De toute façon, je ne suis pas le genre à cacher ce que je pense, en général tout le monde le sait et très vite! J'aia tempérament très dur qui me faisait défaut ses derniers temps. J'aurais voulu être plus forte, pour me remettre plus vite de ce qui m'étais arrivée. J'étais sans arrêt flipée et ça m'épuisait, je sursautais au moindre bruit ou dès qu'on s'approchait de moi un peu brusquement, je ne supportais plus de voir des dossiers du boulot, je n'étais plus moi. Je prenais sur moi, pour faire comme si ça allait , comme si j'apprenais à surmonter mais c'était faux. J'entoura Lucas de mes bras quand il me prit contre lui, j'avais besoin de me sentir en sécurité, mais je n'y arrivais plus, nulle part, j'avais toujours peur de tomber sur Ford, qu'il me retrouve et qu'il finisse ce qu'il avait commencé.

Non pas question Lucas. Tu ne mèles pas mon frère à tout ça, déja parce qu'il n'est pas au courant et que je ne veux pas que ça change puis parce que je ne veux pas que vous fassiez une connerie qui pourrait vous couter cher. Il est trop dangereux.

La dernière chose que je voulais c'était une vendetta melant mon frère et mon meilleur ami, voila entre autre pourquoi je ne voulais parler de rien. De toute façon, même si je ne voulais je ne pourrais pas, je faisais un blocage monumental. Lucas était super avec moi, il était très prévenant et j'appréciais.

Laisse moi cinq minutes, j'ai pas envie qu'Aaron me voit dans cet état.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Ferzen

Lucas Ferzen

Messages : 599
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mer 6 Avr - 0:46


    Erika avait une grande gueule, elle parlait beaucoup, ou gueulait beaucoup pardon, pour ne rien dire. En dehors de ça, les choses essentielles, vraiment importantes et qui lui tenaient à coeur, elle les gardait pour elle. Je sais que son assurance n'est qu'une façade, je l'ai vite comprit. Mais je ne m'en servirais jamais contre elle. Je tiens trop à cette femme. Les valeurs qu'elle a sont bien cachées, mais son honneur on ne peut pas le lui enlever. Je dois dire que ça me surprend même, elle qui semble si je m'en foutiste, n'hésite pas à prendre sur elle, comme elle le fait à présent, mettant toute son intégrité et son rôle de femme en danger pour préserver Aaron et ses enfants.

    Sans ses hommes de main ton bonhomme c'est le petit con de la cour de récré.

    Vous savez celui qui n'agit jamais sans ses sbires, les gros bras, ceux qui goûtent bien chez maman ! On a toujours un maigre, le cerveau de la bande, et deux ou trois autres, les muscles du truc.

    OK prend ton temps, ça va aller.

    Je passa ma main sur sa joue, avant de monter dans le 4x4, et de l'attendre, elle prendrait le temps qu'il faudra. Elle avait besoin de prendre une minute pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keller

Erika Keller

Messages : 1789
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    Mer 6 Avr - 1:22

Lucas savait etre très con quand il voulait, mais il savait aussi trouver les mots pour me faire rire, comme maintenant. Un p'tit con de cours de récré ^^ Je n'en mettrais pas ma main à coupé, mais c'est vrai que sans ses hommes de mains, il n'était pas grand chose. La ou j'étais, j'avais vu apsser plusieurs hommes et pas le genre gringalet, mais le seul a s'être occupé de moi ,c'était Ford, j'étais son jouet personnel. Je devais me sortir tout ça de la tête au plus vite sans quoi j'allais sombrer sans rien comprendre.
Lucas monta dans la voiture et je pris quelques minutes pour etre seule et me remettre d'aplomb. je ne voulais rien laisser transparaitre devant mon mari et les petits. Après quelques minutes, je monta dans la voiture et Lucas me ramena.

[clos]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrête de râler, on dirait ta fille !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrête de râler, on dirait ta fille !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des arrêtés municipaux
» Arrêté Municipal
» Arrêté du Jour de Marché
» Arrêtés municipaux de Verdun [Ne sont plus en vigueur]
» Aide arrêt flux RSS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Hôpital-
Sauter vers: