One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison

Aller en bas 
AuteurMessage
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 1:46


    Deux heures du matin, je m'étais endormie sur la terasse, sur un transat, un bouquin à la main. Je pensais pourtant que Kyle s'était allongé à côté de moi. Mais il n'était plus là quand je m'étais réveillée. Du mal à émerger, il faisait encore nuit. Mon portable m'indiqua 1:48. Je me leva, écartant la couette que nous avions descendue. C'était notre truc ça, s'endormir à la belle étoile, sur la terasse, sous la couette qui a présent portait son parfum.
    S'il n'était pas avec moi, il ne pouvait être que sur son ordinateur. J'attrapa la bouteille d'eau pour me déshaltérer et le rejoignit ensuite dans le bureau. Il était derrière son écran, comme souvent. Ca ne me dérangeait pas, c'était sa passion à lui après tout. Je passa mes bras autour de lui, l'embrassant dans la nuque.

    Tu viens pas te coucher ?

    Je regardais ce qu'il était en train de trafiquer. Il baissa les fenêtres si rapidement que ça m'alerta. Je repris la souris pour les rouvrir. On ne me la fait pas à moi !

    Si tu me caches un site porno j'en ai vu d'autres tu sais... Qu'est-ce-que... Je peux savoir ce que tu fous sur un site bancaire alors que tu n'es pas inscrits là-bas ? Tu n'as rien avoir avec cette banque américaine, tu cherches quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 2:01

J'avais passé la soirée avec Ellie, comme d'habitude si on va par la, sauf que là, je n'attendais que le moment ou elle allait s'endormir pour retourner sur mon ordinateur. J'avais eu la visite de vieux potes qui voulaient que je les aidde pour un boulot. Je n'étais pas chaud, mais je n'avais pas vraiment le choix, des histoires du passés, je n'avais pas le droit de refuser et je ne supportais pas de me sentir piégé de la sorte. J'avais pas mal de sautes d'humeurs ses derniers temps, cette histoire je la sentais pas ... par contre Ellie semblait le sentir parce qu'elle était sans arrêt sur mon dos et ça aussi ça me gaver. J'attendis qu'elle s'endorme pour m'esquiver délicatement et retrouver l'ordinateur pour aller sur le site de la banque sur laquelle je devais détourner les fond demandé ... 1 million de dollar c'est pas mal quand meme! Après ça j'étais tranquille, sauf que j'avais un mauvais pressentiment, j'étais nerveux, surtout ce soir ... Je devais faire la transaction. J'ouvris plusieurs fenêtres histoire davoir tout d'un bloc et commença ma petite affaire quand Ellie débarqua et s'approcha de moi. Putain jamais elle me laisse respirer elle! Je ferma les fenêtre respirant un bon coup pour pas l'envoyer chier , mais quand elle me prit la souris des mains la ce fut un peu trop, j'étais aps un gosse, elle allait tout foutre en l'air avec ses conneries. Je me leva la bousculant avant de reprendre la souris et de tout fermer.

Ce ne sont pas tes affaires, retourne te coucher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 2:06


    Nerveux je l'avais senti, mais je mettais ça sur le compte de ses retrouvailles avec Erika. Il semblait bien le prendre, mais accuser le coup n'est amais vraiment anodin, je ne tenais pas à ce qu'il cache ce qu'il ressentait. Il fallait lui faire comprendre qu'il pouvait se confier mais ça c'est mission Aaron, on ne peut pas lui faire dire ce qu'on veut entendre. Alors j'attendais qu'il me livre ce qu'il voulait quand il le voulait.
    Je le pensais clean à présent, surtout pour moi, mais c'était peut être un peu naïf de penser que j'étais suffisante à son bonheur, mais je reste moi, je crois à tout et n'importe quoi quand c'est dit avec un regard à tomber par terre. Il me retira violemment la souris des mains, je n'en n'avais pas peur, pourtant j'aurais pu vu la baraque !

    Pas sans toi. Et depuis quand tu me parles comme ça toi ? T'es en train de trafiquer quoi là ? Une banque Suisse, tu veux que je t'aide à faire le rapprochement ? T'as pas un ou deux comptes off shore aussi ?! Et te fous pas de ma gueule Kyle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 2:25

Bon alors Ellie je l'aime, mais c'est quand même mieux quand elle la ferme, parce que la elle commence vraiment à courir et c'est pas le moment. Je devais faire les virement d'ici une heure sinon j'allais avoir des soucis et je comptais pas me faire avoir à cause des conneries de ma femme. C'est deux heures du mat putain, elle peut pas dormir comme tout le monde. Non au lieu de ça elle me prend la tête la! Je prenais sur moi ou du moins j'essayais parce que j'allais pas tarder à la foutre dehors si elle continuait.

Ok je vais être clair,d éjà tu la fermes, tu me parles pas comme ça et maintenant un conseil: bouge de la ou c'est moi qui vait te faire sortir.

Je la regarda dans les yeux beaucoup plus durement que je n'aurais du m'apprcohant d'elle pour la faire reculer vers la porte. Je demande une heure tranquille putain, elle peut pas comprendre ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 2:34


    Il a pas dû bien comprendre ce qu'impliquait m'avoir dans son lit tous les soirs lui. D'un on ne me parle pas comme ça, je ne suis pas encore sa femme, je ne suis pas sa mère et je ne suis pas sa soeur. Alors il est gentil mais il baisse d'un ton. Il n'a pas du comprendre non plus que je n'étais pas le genre à encaisser gentiement sans rien dire. Je ne sais pas ce que je risque, je ne le connais pas sous l'angle d'Olivia, elle me prévenait sans arrêt. Pour moi un terroriste, surtout par ordinateur, se contente d'endiguer les foules, là c'est mon raz le bol qu'il endigue !

    Ah ouai ? Tu veux jouer à ça avec moi Hobbes ? Mais vas-y, fais moi sortir. T'en serais pas capable.

    Je croyais fermement en sa personne. Il ne serait pas capable de me faire du mal, c'est quelqu'un de bien, je le sais, et je l'aime comme c'est pas permis, ça ne nous empêche pas d'avoir de grosses divergences d'opinion, comme là !
    Je me tenais bien droite devant lui, mon pantalon blanc sous une nuisette de soie beige. Je ne me laisserais pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 2:58

J'ai toujours été quelqu'un de très nerveux, je ne suis pas le genre pacif, j'agis, tout le temps et je ne supporte pas qu'on provoque surtout quand je suis dans cet état. Je regardais l'heure sans arrêt la voyant tourner inlassablement alors qu'Ellie était en train de me prendre la tête avec ses conneries! Mais putain qu'est-ce que je fou avec cette femme?! A oui je l'aime ... mais elle me cherche et c'est vraiment pas bon. Je comprends pas pourquoi elle ne se barre pas la ... Elle veut que je la fasse sortir?! Je balança un coup dans la chaise à coté de moi l'envoyant voler, espérant qu'elle se serait barré, mais non. Non seulement elle me prenait de haut, mais en plus elle se dressait devant moi comme si j'allais cédé.

Je t'ai dit de te casser !!!!

Je n'avais jamais hurlé sur elle de cette façon ... en général mes cris c'est elle qui les provoquait mais au lit ^^ J'étais hors de moi, je ne contrôlais plus rien et je l'attrapa par le bras pour l'envoyer voler contre le mur opposé avant de me rapprocher d'elle et de lui envoyer une gifle monumentale du revers de la main. Je n'étais plus moi. Elle était par terre et je le releva par le bras, j'avais une force décuplé.

Barre toi Ellie ...

Je la regardais durement dans les yeux, une reflexion et elle en mangeait une autre, je n'étais plus capable de prendre sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 3:06


    Je ne cherchais pas à le provoquer, encore moins à prendre l'avantage sur lui, je ne voulais pas le diriger, mais l'aider à ce sortir de son passé de malfrat qui lui collait à la peau. Je ne voulais pas finir par avoir à choisir entre ma soeur et lui, ce serait impossible, j'aime vraiment Hobbes, plus qu'il ne pourrait l'imaginer.
    Jamais il n'avait osé élever la voix sur moi de cette façon, je ne comprenais pas ce qui lui prenait. Mais je me vis envoyer contre le mur opposé, je ne suis pas un gros morceau, il me dégage comme il l'entend et surtout quand il veut ! Mais ce ne fut pas assez, je reçu un revers de main qui me fit valser la tête de l'autre côté. Je resta sonnée une seconde, la bouche ouverte, tremblante, ne réalisant pas trop. Sentant une goutte de sang perler de mon arcade et de ma lèvre, un regard suffit pour comprendre que je ne devais pas m'attarder. Je fila sans demander mon reste, claquant la porte derrière moi. Où aller ? Prendre la voiture ? Mais pour quoi faire ? Je me jetta sur les clés, mais je ne parvenais pas à prendre la bonne tellement je tremblais. Je finis par les balancer nerveusement en explosant en sanglots. Puis attrapa mon paquet de cigarette et me réfugia dans les escaliers, cachée par le muret qui servait de rembarde.
    Je l'alluma comme je pu, tremblant de tous mes membres. Je mis bien une dizaine de secondes à allumer ma clope, avant de laisser tomber le briquet par terre qui ricocha jusqu'en bas. Je tirais dessus comme une droguée en manque, en pleurs, tremblante, tapant du talon contre la marche, ma main dans les cheveux pour les retenir et éviter qu'ils se mêlent à mes larmes... Quelques gouttes de sang perlaient, rien de grave, la lèvr et l'arcade avaient morflés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 3:18

Je ne me reconnaissais pas. J'aimais Ellie comme un dingue, elle avait réussi à faire ce qu'aucune autre femme n'avait fait, elle m'avait gardé, elle me supportait et elle m'aimait, c'était un grand changement dans ma vie et je foutais tout en l'air comme un con. Je n'avais jamais levé la main sur une femme, je ne supportais pas ce genre de comportement et j'étais en train de le reproduire. Je venais de lui coller la plus grosse beigne de sa vie et j'étais prêt à recommencer si elle bronchait de nouveau.
Elle finit par sortir sans un regard. Je la suivis du regard sans rien faire, attendant qu'elle claque la porte. Je resta interdit quelques seconde avant de me rendre compte de ce que je venais de faire. J'étais hors de moi, putain quel con! J'attrapa le meuble qui lui servait de desserte à l'entrée et le balança avant de cogner dans le mur pour vider ce trop plein de colère que j'avais. Une fois la pression lachée, je me laissa tomber contre le mur, me repassant sans cesse la scène dans ma tête, le regard apeuré de la femme que j'aimais, son visage blessé ... Je pris ma tête entre mes mains avant de la cogner sans douceur contre le mur. Je fais quoi moi maintenant?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 9:24


    Je savais que notre histoire ne serait pas facile, que ce ne serait pas une partie de plaisir. Je n'avais simplement pas imaginé pourquoi. Ce n'était certainement pas à cause du fait qu'il soit magouilleur, ça il le sera sûrement toujours un peu, quoi que je ne sais pas si je tolèrerais longtemps ses virement bancaires astronomiques. Il était loin d'être con, mais ce n'était pas une raison pour en user de façon aussi noire.
    Mais il y avait une chose dont j'étais sûre venant de lui, c'est qu'il n'était pas violent. Jamais je n'aurais pensé qu'il puisse lever la main sur moi. Rien dans son comportement ou son regard ne m'aurait laissé présager ça. Alors gueuler oui, me dire que je lui prend la tête oui, m'envoyer ballader ça il sait faire. Mais jamais je n'aurais pensé en arriver là. J'étais dans les escaliers comme une malheureuse, la cigarette au mec dont je manquais la bouche une fois sur deux, je ne contrôlais plus mes tremblements, sûrement l'adrénaline. Une chose est sûre, je ne pense pas que la prochaine fois il me loupe. Il aurait aisément pu me laisser sur le carreau vu la force qu'il avait.
    Le téléphone de la maison était resté sur les marches, j'avais eu un appel tout à l'heure et j'avais dû le laisser là pour aller chercher autre chose. Je le pris en main, composa le numéro d'Olivia... Puis me ravisa et le laissa tomber à côté. Je fais quoi maintenant qu'il a fracassé le mur de mon entrée et ma tête par la même occasion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 15:21




    Je ne savais pas comment j’avais pu en arriver là, j’avais été un autre homme durant quelques minutes et Ellie en avait payé les frais. Je n’étais pas quelqu’un de violent à la base, en tout pas avec avec les femmes, je les respectaient beaucoup trop pour ça. Je n’avais aucune excuse pour ce que j’avais fait, je m’en rendais compte et je ne savais pas si Ellie serait capable de me pardonner. Je gueulais beaucoup … autant qu’elle si on va par la, mais je ne frappais pas, si je voulais qu’elle la ferme, je l’embrassais, ça marchais à tout les coups et les deux parties étaient heureuse !

    On avait deux caractère très fort tous les deux, je savais qu’un jour ça clasherait plus fort que d’habitude, mais pas comme ça, pas aussi violemment. Je m’étais fait peur, ne pas arriver à contrôler cette violence me terrifiait. Je l’avais frappé une fois qui me dit que j’en serais pas capable de nouveau ? J’étais plein de doute, je m’en voulais comme jamais. Je n’étais pas le genre d’homme à avoir des regrets et heureusement parce qu’avec mon boulot, je n’aurais pas fini, mais la il s’agissait de la femme que j’aimais.

    J’étais asssis contre le mur, comme un con, ne sachant pas quoi faire. Je n’avais pas entendu la porte d’entrée, se qui voulait dire qu’Ellie était toujours la …. Moi je me serais barrée à sa place pour ne plus revenir. J’hésita un insant avant de me lever et sortir de la pièce. Elle était assise dans les escaliers, je la regarda quelques secondes avant de m’approcher d’elle. Voyant son visage, mon cœur se serra, comment j’avais pu lui faire ça ! Je respira un grand coup, la regardant. Qu’est-ce que je devais faire ? Lui faire des excuses., ça changerait quoi concrètement ? Rien. Je me contenta de lui tendre la main.



    Vient avec moi Blondie.



    Ma voix avait retrouver la douceur que je lui réservais habituellement. Je n’étais pas sur qu’elle accepte, mais je ne pouvais pas la laisser comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 15:28

    Je gueulais plus que toutes ses exs réunies je suis sure, même au lit ^^ On s'entendait tellement bien sur ce plan là que le reste pour le moment me paraissait secondaire. Mais j'ai 37 ans et je me dis que ma vie ne peut pas se résumer à une simple histoire de cul. Kyle était bien plus que ça pour moi, j'espérais être bien plus que ça pour lui, et pour la première fois aujourd'hui, j'en doutais. Parce que je ne sais pas si on peut appeler ça de l'amour ou de la possession. J'avais eu très peur et je n'ai pas les idées claires, c'est une chose de sure.
    Je n'avais pas vu mon bourreau revenir, ni même m'observer, je n'étais plus que la moitié de moi même pour le moment, il me fallait accuser le coup quelques minutes voir quelques heures. Je fumais ma cigarette jusqu'au filtre avant de l'écraser et d'en rallumer une autre tout aussi nerveusement. Mais il fini par me tendre la main. J'opposa un mouvement de recul, sans lever ne serais-ce que le regard.

    Ne me... Touche pas, Kyle.

    Ecartant les doigts pour lui faire signe de reculer. Je ne voulais pas le voir, pas l'entendre, tout du moins une partie de moi, mais s'il me laissait je pense que je ne pourrais pas m'en remettre. Le téléphone gisais toujours à mes pieds, sans que je n'ai eu la force de quitter la maison, je ne parvenais pas à trouver la bonne clée, je tremblais trop, j'avais fini par abandonner.
    Je reconnaissais pourtant sa voix, celle qui me faisait tant vibrer, tant frisonner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 21:50

Ellie et moi s'était une histoire de malade. Elle avait une vie rangé, elle était avec quelqu'un depuis des années, elle avait des enfants et moi j'avais débarqué un soir en foutant tout en l'air. J'avais cru que ce serait qu'une histoire de cul, mais non, je m'étais attachée à elle, puis j'en étais carrément tomber amoureux, chose qui ne m'étais jamais arrivé avant. Elle avait été un sacré changement dans ma vie, elle m'avait transformé, mais ce soir, mes vieux démons m'avaient rattrapé et j'avais commis l'irréparable. Je m'en voulais, mais je ne suis pas sur que ça lui fasse grand chose maintenant. Elle devait me détester, mais je ne pouvais pas partir sans essayer d'arranger les choses. Le seul problème était de savoir comment faire. Je n'étais le genre qui va acheter un bouquet de fleur, ou une bague ou des conneries comme ça, rien ne pouvait justifier ce que j'avais fait, j'en étais conscient, mais au fond de moi j'espérais qu'elle m'aime assez pour me pardonner.
Je m'approcha d'elle, mais elle eu un mouvement de recul quand je tendis la main vers elle, me demandant de ne pas la toucher. Tu m'étonnes après ce qu'elle venait de prendre, elle n'allait pas me laisser la toucher comme ça. Je comprenais qu'elle ai peur et je savais que je n'arrivais pas à la rassurer avec de belles paroles. Je la laissa seule quelques instant, montant dans la salle de bain pour chercher de quoi soigner son visage. C'est moi qui l'avait abimé, je vais essayer de la réparer. Je redescendis quelques minutes plus tard pour m'asseoir en face d'elle, posant l'alcool et le coton sur les escaliers.

Tu me laisses faire?

Je la regardais attendant son approbation. Je parlais doucement pour ne pas l'effrayer plus qu'elle ne l'étais déjà. Je ne ferais rien sans qu'elle ne le veuille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 23:29


    J'aurais dû me douter que ce ne serait pas aussi facile. On ne change pas les gens, on leur demande de faire des efforts mais on ne les change jamais vraiment. J'aime vraiment Kyle, mais ce soir il a dépassé les bornes, je ne sais pas si je serais capable de lui pardonner un jour, je prendrais sur moi, sûrement, mais j'aurais toujours cette appréhension, je ne sais pas comment tout ça aurait pu finir en même temps, il me fallait prendre sur moi.
    Je le laissa monter chercher ce qu'il voulait là haut, je pensais qu'il allait redescendre avec sa valise, son sac de sport dans lequel il foutait toujours un bordel monstre alors que je lui lavais ses fringues et les pliaient correctement quand il repartait.
    Il revint avec de quoi me désinfecter, pour s'occuper de moi. Je trouvais ça touchant, limite mignon, mais il me faisait peur, c'était malgré moi. Je sais que la tempête était passée. Je n'avais pas l'habitude qu'on s'occupe de moi. Sa voix me faisait presque de la peine. Je lisais le regret dans ses yeux. Je tira une dernière fois longuement sur ma cigarette et la reposa dans le cendrier avant de recracher la fumée en tournant la tête; Je le laissa faire ensuite, me crispant sous la brûlure de l'alcool.

    Kyle, tu me fais mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 23:43

Je ne savais pas comment toute cette histoire allait se terminer. Je ne serais pas étonné qu'Ellie veuille me quitter, qu'elle veuille partir, je ne la retiendrais pas, après ce que j'avais fait, je n'en avais pas le droit. Certains hommes violent disent qu'ils perdent le controle, qu'ils ne recommenceront plus ... Comment je pouvais le savoir? Comment je pourrais savoir si je n'allais pas péter un plomb à la prochaine contrariété et lui taper dessus comme je venais de le faire? Je me faisais peur tout seul, c'est con à dire, mais je n'arrivais pas à prévoir mes propres réactions. Pour le moment, je savais que je voulais me faire pardonner, je voulais la prendre dans mes bras et calmer les tremblement qu'elle avait depuis tout à l'heure. Je l'avais bien remarqué. Je monta chercher de quoi la soigner, ça me rendait malade de la voir comme ça. Elle allait se trainer de sacrées marques pendant quelques jours.
Je revins vers elle pour appliquer doucement le coton plein d'alcool sur son arcade ... enfin le plus doucement possible ...

Désolé ma puce ... pour tout.

J'appliqua plus doucement le coton avant de faire glisser ma main sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMar 1 Mar - 23:49


    Je ne lui en voulait pas, j'en avais peur. Mais parlant d'expérience et personne ne savait quoi que ce soit à propos de cette période de ma vie. Le fait qu'il ne promette pas de ne jamais recommencer était déjà un signe de sa personnalité. Ce n'était pas quelqu'un de violent avec les femmes. Au contraire, il était plutôt doux avec moi. Il avait dérapé, certes, peut être que ça lui reprendrait et là je saurais à quoi m'en tenir mais il n'a pas l'air d'avoir l'intention de recommencer. Il était sincère et faisait son possible. Il ne tentait pas de rejeter la faute sur lui même, il était désolé, ça arrivait. Alors je ne dois pas le prendre comme ça, je ne dois pas le généraliser mais honnêtement, est ce que je ne m'alarmais pas un peu vite ?
    Je serra les dents quand le coton entra en contact avec mes blessures, puis l'entendis s'excuser, il reconnaissait au moins les faits. Je n'avais plus la force de pleurer, je posa mon front contre le sien, passant une main dans ses cheveux. Je l'aimais, dieu sait combien ! J'aurais du mal quelques jours, à me demander quoi faire... Mais nous étions tous les deux, c'est ce qui compte.

    Lâche ça.

    Je lui pris le coton des mains pour le mettre dans le cendrier en passant une seconde main sur son visage, en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMer 2 Mar - 0:17

Je n'avais jamais levé sur une femme et pourtant je vous jure qui en a qui m'avait fais chier monstrueusement, mais c'était une question de principe, une des seules bonnes chose que m'aura apprise ma très chère mère! On ne tape pas les femmes, on leur fait l'amour ... j'avais saisi ^^ J'étais un p'tit con, mais très respecteux, alors oui je gueulais, mais comme disait ma femme, je ne mordais pas!
Je ne savais pas ce que je devais faire avec Ellie, j'avais peut d'être trop brusque, de lui faire peur de nouveau. Je la sentais hésitante et pourtant, ce fut elle qui vint vers moi, collant son front au mien, caressant mes cheveux. J'étais pas prêt de me pardonner ce que je venais de faire. Sans attendre, je la pris dans mes bras, caressant ses cheveux.

Je t'aime.

Je lui glissais à l'oreille ce que je ne lui avais encore jamais dit. Je l'aimais, je m'en apercevais d'autant plus que j'aurais compris qu'elle me quitte. je me serais sans doute quitter tout seul ^^ Je voulais la garder dans mes bras, ne plus la quitter, lui faire oublier ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMer 2 Mar - 0:22


    Tout ça avait ravivé pas mal de choses en moi, choses que je pensais oubliées, mais non, elles étaient ancrées dans mon inconscient et j'aurais beaucoup de mal à m'en débarasser, je ne le ferais sans doute jamais. Je ne le déteste pas, je l'aime autant que j'en ai peur, je suis un paradoxe à moi toute seule. Vous savez le genre j'ai besoin du blanc pour que le noir existe. Seulement j'aspirais à une relation saine avec lui.

    Son je t'aime fit l'effet d'une bombe dans ma poitrine. Elle se souleva avant d'éclater en sanglots. Je les étouffais dans son cou, maintenant je me lâchais. Il m'aimait, sincèrement, ce n'est pas le genre d'hommes à parler pour rien et encore moins à dire ce qu'il ne pense pas ! Alors je me laissa faire, dans ses bras, je me mis à frotter mon nez contre son cou, ne voulant plus m'en défaire. Puis je le regardais dans les yeux, avant de me resserrer contre lui. A lui de prendre des initiatives ce soir, moi je n'en suis plus capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMer 2 Mar - 1:05

Il avait fallu que je lui fasse du mal pour pouvoir lui dire que je l'aimais. Ce n'était pas le genre de chose que j'arrivais à dire avec facilité. Ellie le savait, je lui faisait comprendre, tout le temps, par des gestes, des regards. Mais les mots ne sortaient pas, je n'avais été habitué à dire ce que je ressentais, je gardais pour moi et c'était un grand pas que je faisais avec Ellie. Je l'aimais, c'était sincère, plus que tout, elle était mon avenir, mon futur, la seule femme que je voulais!
Elle était dans mes bras, elle ne bougeait pas et je sentais ses larmes couler contre mon épaule. Je me détestais de l'avoir mise dans cet état, mais je ne pouvais rien faire de plus, être la pour elle, lui prouvait que c'était une erreure que j'avais fait et que ça ne se repproduirait plus. Je l'espérais. Je la serra dans mes bras, l'embrassant dans le cou en caressant ses cheveux. Je finis par la regarder, posant ma main sur son visage délicatement avant de l'embrasser sur le front.

T'as besoin de sommeil Blondie.

On avait besoin de repos tous les deux, même si je n'étais pas sur de pouvoir trouver le sommeil. Je la porta dans mes bras pour l'amener jusqu'a la chambre ou je la déposa sur le lit. Je la garda dans mes bras, je ne pouvais pas me détacher d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMer 2 Mar - 1:11


    Pousser les gens dans leurs retranchements les poussent à se réveler, je ne pensais pas réveler ce côté là de mon homme, mais au moins j'avais vu à quoi m'attendre. C'était une erreur, je le sais bien mais comment expliquer à votre propore mécanisme de défense de ne pas s'en faire. Depuis le premier jour sa carrure m'impressionnait, mais à part mes coups de gueule de chieuse je n'étais pas méchante, je ne lui prenais pas la tête non plus.
    Je le laissa me porter jusqu'à la chambre, entourant son cou de mes bras, posant ma tête sur les épaules. J'avais encore mon pantalon sur moi, mais j'étais bien trop fatiguée pour le retirer, le contrecoup sûrement. Ma tête posée contre le torse de Kyle, j'hésitais entre m'endormir et lutter parce que je voyais sa colère ressortir, ce regard, à chaque fois que je fermais les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Hobbes

Kyle Hobbes

Messages : 1393
Date d'inscription : 14/02/2011

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMer 2 Mar - 1:27

Ellie était une puce ... toute mince, toute frèle, toute petite mais avec un putain de caractère! Je pense que c'est ce côté fonceuse et chieuse qui m'avait plus, qu'elle me tienne tête me plaisait! Mais alors physiquement, elle faisait pas le poid, carrément pas ! Elle était le genre de femme qu'on a envie de protéger, de tout, tout le temps, dès que je la touchais, j'avais peur de la casser et se soir j'aurais pu lui faire beaucoup plus de mal si elle n'étais pas partie.
Elle se blotti dans mes bras et je me contentais de caresser ses cheveux, l'embrassant sur la tête pour la calmer, la rassurer. Il fallait qu'elle dorme, elle était épuisée et moi aussi pour le coup. j'avais eu une grosse montée d'adrénaline qui redescendait maintenant.

Endors toi mon bébé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catherine Cain

Catherine Cain

Messages : 2456
Date d'inscription : 05/01/2010

Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitimeMer 2 Mar - 1:31


    La soirée avait été plus qu'éprouvante. Je m'étais endormie dans les bras de Kyle une fois tout à l'heure, et j'allais recommencer, entre temps j'avais juste failli y passer ^^ Une chance que je n'ai pas eu besoin de points de suture ou quoi que ce soit de ce genre, je n'aurais pas pu aller à l'hôpital. Je n'aurais pas eu le courage d'expliquer, et je ne voulais surtout pas lui créer plus d'emmerdes qu'il n'en a déjà.

    4 h du matin et je ne tenais plus. Je m'endormis contre lui, ses mots m'appaisaient, son ton, sa voix, tout chez lui, ma main se replia sur son torse et ma tête contre son épaule, je trouva une source de réconfort.

    FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Empty
MessageSujet: Re: Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison   Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu vois, on y est maintenant, ma soeur avait raison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BRUDER / SCHWESTER - Frère / Soeur militaire (F - N)
» Messe d'adieu à notre soeur Audra.
» soeur marie therese des batignolles
» La sombre histoire des soeur alabham.
» Application SAQ sur iPhone/Touch maintenant disponible!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Habitations :: Villa d'Ellie-
Sauter vers: