One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La complicité ça s'entretient

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 17:21

On avait du apprendre à faire en sorte que notre couple de patisse pas de la routine quotidienne qui guettait les couples et je trouve qu'on s'en sortait pas trop mal. Depuis quelques temps, on arrivait même à s'organiser des week end entier en amoureux, le dernier était au Canada, nous étions partit 4 jours, laissant la maison aux enfants. On avait la chance qu'ils soient grands maintenant, ils pouvaient se débrouiller sans nous, j'avais une entière confiance en ma fille pour s'occuper de la maison .. a Diego un peu moins, il aurait été capable de m'organiser une fêtes de 4 jours dans la baraque! je n'étais aps contre qu'ils invitent des copains, mais y avait des limites! Enfin tout ça pour dire qu'avoir des grands enfants c'est quand même assez sympa!

Nous nous comportions comme des ado attardés sur la plage ... Je vous jure quel exemple on donne à nos enfants! Mais la je ne pensais qu'a nous et me taper mon mari en plein milieu d'une plage ne me dérangeais absolument pas. Assise sur lui, je le sentis entrer en moi et soupira de plaisir. Il sait me faire de l'effet ce con, mais alors comme il faut. J'enfoui ma tête contre son épaule l'embrassant faisant glisser mes main sur ses bras, resserant mes ongles au fur et à mesure de l'intensité de ses coups de reins. Le souffle saccadé je lui glissais des mots doux à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Evans

Tom Evans

Messages : 77
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 17:37


    On n'a jamais les deux mêmes, mais pour faire aussi différent entre Diego et Violet nous avions dû nous y prendre de façon complètement différentes. Il faut avouer que l'un est l'antithèse de l'autre. Je sais que je peux faire confiance à ma fille les yeux fermés concernant toutes sortes de choses, mais mon fils est un peu comme Cameron, à croquer la vie et franchir les limites pour ne rien regretter. C'est un garçon de 15 ans bien dans sa peau, je ne peux pas lui en vouloir. Je préférais le savoir avec une belle vie, une belle situation familiale et avec des tendances déserteuses au lycée plutôt que limite dépressif comme beaucoup à notre époque.

    Nous voila en plein feu de l'action. Alana sur moi, que je ne cessais d'embrasser, tout en intensifiant mes vas et viens, sa nuque commençant à s'humidifier de par l'effort, je répondais à ses mots, par des caresses, par des gestes, mes mains remontaient et descendaient dans son dos tout en me perdant dans sa poitrine. Je releva enfin la tête pour attraper ses lèvres et passer ma main dans ses cheveux, la dévorant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 19:31

Mes enfants étaient des opposés ce qui ne les empêchaient pas de s'entendre à merveille, j'en était vraiment heureuse, je n'aurais pas supporter de les voir se prendre la tête a longueur de temps. Ils s'enguelaient comme tous les frères et soeurs, mais ça ne durait pas. J'avais toujours été très complices avec mon frère, tout comme Tom et Angie et nous avions montré cet exemple à nos enfants. Je ne passais pas deux jours sans voir mon frère c'est pour dire!

S'envoyer en l'air sur la plage comme deux ado en manque je trouve ça super fun, je suis que mes gosses adhérerais .... oui enfin on va se taire pour le coup, mais l'idée est la quoi ! C'est rock'n roll comme disait Diego à longueur de temps. A le sens du mot rock il l'a bien en tête le petit, comme moi étant gamine si on va part la! Avec Tom nous avions toujours été en osmose totale, on s'accordait sur tous les plans, on se complétait. Je ne cessait de l'embrasser, me sentant tranqpirante, je glissa mes mains dans ses cheveux soupirant de plaisir alors qu'il devenait de plus en plus entreprenant. Ma chemise glissa dans mon dos laissant une pointe glacée me caressait. Je frissonais de plaisir, son regard bleu dans le mien je ne pouvais le quitter des yeux, j'étais amoureuse comme au premier jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Evans

Tom Evans

Messages : 77
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 19:48


    L'osmose on l'avait toujours ressentie Al' et moi, alors peut être pas sur tous les plans, comme sur le plan artistique où nous ne convergions pas du tout, mais sur beaucoup de sujets importants, à commencer par l'éducation, la vision des choses, le sexe aussi. La preuve en était. Nous étions parents et censés avoir une bonne situation sociale, mais ça ne nous empêchait pas de nous faire passer en premier plan. Notre avenir se voyait à deux et non pas de façon égoiste. Je pensais à Alana en pensant à moi, quand je réfléchissais à un plan de carrière j'y incluais automatiquement ma femme et mes enfants.

    Sa chemise glissa le long de ses épaules et je l'embrassais sur les épaules, la serrant contre moi. Nous n'étions pas loin du point de non retour. Alana avait ce don pour me rendre toute chose, et je dois dire que je ne m'en suis jamais plaind.
    Je caressais ses cuisses avidemment, soupirant de plaisir jusqu'à ne plus en pouvoir et sentir mes forces me quitter d'un seul coup.
    En nage, le souffle court, je glissa quelques "je t'aime" dans le creux de l'oreille de ma femme avant de remonter la chemise sur ses épaules, tout en caressant sa nuque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 21:54

Il me fallait quelqu'un avec qui je partage les même valeurs pour pouvoir vivre avec lui, je ne pense pas que j'aurais pu être avec quelqu'un de totalement différent de moi, il fallait quand même quelques points commun. En même temps, je n'avais jamais tenter l'expérience Tom avait été mon premier et le seul homme que j'aimerais dans ma vie, j'en étais persuadé. L'idée même de le perdre me rendait malade, je ne pourrais pas etre aussi forte qu'Aaron, même en ayant les enfants je ne pense pas que je pourrais me remettre si jamais je venais a perdre Tom. Pour une femme qui se dit super indépendante ben c'est pas glorieux !
Nous étions en osmose tous les deux, je connaissais son corps mieu que n'importe qui ... en même temps ça juste 21 ans que je le travail en long en large et en travers donc bon ^^ On arriva au moment fatidique dans un gémissement de plaisir. Il était fabuleux mon homme! Je tenta de me rhabiller un minimum, la nuit était tombé pour de bon. Je me blotti dans les bras de Tom, l'embrassant tendrement.

Mon amour ....

j'avais toujours autant besoin d'attention, contre lui, je l'entoura de mes bras comme une petite fille qui se raccroche à la personne la plus importante de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Evans

Tom Evans

Messages : 77
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 22:06


    Notre étreinte prit fin dans un râle de plaisir partagé. Alana et moi étions très complémentaires, et du genre à vouloir faire bouger les choses. Cette soirée n'était pas prévue et c'est ce qui faisait son charme je dois dire. Elle était toujours sur moi, je ne cessais de la dévorer du regard jusqu'à ce qu'elle se blottise dans mes bras une fois rhabillés tous les deux. Miami est quand même une belle ville !
    Je caressais ses bras délicatement en regardant l'horizon. J'ai demandé Alana en mariage sur la plage, ces paysages nous rappellent de nombreux souvenirs. J'ai toujours voulu faire les choses en grand. Ca m'a toujours impressionné de devoir inover. Al' a un sens artistique tellement développé que j'ai peur de faire mal, d'être à côté de la plaque pour tout avouer.

    Je t'aime.

    Je caressais sa joue de mon pouce, sa tête contre mon épaule, assise sur mes genoux. Elle était toujours pensive dans ces moments là. Je l'aimais aussi pour son côté un peu perché, quoi que dans mon genre je ne faisais pas dans la dentelle...

    Et si on allait affronter les jeunes sur leur propre terrain ?

    A savoir les boites de nuit ! Après tout nos enfants devaient être avec leurs amis, alors autant en profiter, ils n'en sauront rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 22:52

Je ne voulais pas quitter ses bras, j'étais trop bien dedan, j'étais super caline, super tactile avec lui, j'avais besoin de ça, il était mon ami, mon mari, mon amant et mon doudou ! Il est multifonction mon homme! J'étais songeuse ... Tom m'avait demandé en mariage sur ce genre de plage, un des plus beau jour de ma vie. Il avait toujours su m'étonner, pour tout, il avait des tas d'idées. Je n'étais pas du genre facile comme femme et je savais que j'étais super exigente avec lui ce qui n'était pas toujours facile à porter, mais il me connaissait, c'était une des séquelles de mon adolescences, et puis il s'en sortait toujours avec les honneurs!
Il m'aimait .. je ne me lassais pas l'entendre. Il caressa ma joue alors que je le regardais amoureuse comme une dingue.

C'est partit !

Je me releva non sans l'embrasser avant. Puis je me rahbilla un peu plus convenablement avant de rejoindre la voiture main dans la main avec Tom. C'est lui qui conduisait, on avait pris sa voiture et personne ne touche à la voiture de mon mari! Il n'avait rien d'un macho sauf pour sa voiture! J'avais le malheur de la prendre un jour et de lui abimer le pare choc ... il m'en parle encore! On arriva devant la boite ou Tom se gara. Main dans la main on entra dans la boite ou la musique battait son plein. On entra dans la grande salle principale et je me pencha à son oreille.

On va boire un verre.

Les fêtes et moi c'est une grande et longue histoire d'amour ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Evans

Tom Evans

Messages : 77
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 23:15


    Je pris le volant, non pas que je ne fasse pas confiance à Alana mais elle a l'habitude de conduire SA voiture, et ce n'est pas la même chose que la mienne. Une fois elle avait voulu la prendre, je n'avais pas été contre, ben j'aurais mieux fait ! Elle parle d'une égratignure sur le parking, moi je parle d'un parechoc et de tout un avant à refaire ! Mais c'est bien connu, les femmes minimisent toujours tout, et la mienne en particulier. Mais je l'aime tellement que je ne reviens pas dessus. Je l'aime même comme ça.
    Nous rentrâmes dans la boite sans aucun soucis, Al' avait encore ses vieux réflexes de fêtarde professionnelle et étudiante. Main dans la main, nous entrâmes dans la grande salle. Allons boire un verre !

    Attend, c'est pas les nôtres là-bas sur le bar ?

    Les Black Eyes Peas à fond les ballons dans les enceintes, nos enfants, neveux et nièces en ringuette sur le bar à sauter les bras en l'air. J'aime les jeunes et je dois dire que les notres auront vécu leur jeunesse ! Ils aiment se retrouver pour faire la fête et je peux vous dire que la relève est assurée ! Ils mettent l'ambiance comme on le faisait à leur âge. Je suis très fier de ça. Et Alana alors !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Lun 14 Fév - 23:55

La voiture de Tom était plutot le genre bien classe puissante .. moi j'avais une mini, une voiture de femme super mignionne qui se gare partout! C'est pas la même chose, la voiture de Tom quand vous appuyais à peine sur l'accelérateur, elle aprtait, je ne m'y attendait pas la fois ou je l'ai pris ... du coup j'avais fini dans le mur en démarrant ... ouai c'est pas glorieux, mais tout le monde en rigolait!
Il y avait longtemps que je n'avais pas fait la fête et j'avais envie de danser et de m'amuser un peu comme quand j'étais jeune! En même temps, j'avais bien profité étant gamine tous les week end je les passais en boite ou dans des fêtes étudiantes ... voir même parfois pendant la semaine. Tout le monde se demandait encore comment j'avais fait pour avoir deux ans d'avance scolaire et surtout les garder avec tout ce que je sortais et le peu que je dormais!

Eu ... si .... une belle brochette ... on peu etre fier !

Oui oui! C'était vendredi soir et je me doutais qu'ils n'allaient pas rester à la maison mais de la à venir dnas cette boite ... mon fils n'a que 15 ans, je le précise quand même et il a pu rentrer dans problème d'après ce que je vois! J'étais morte de rire à les voir tous se déchainer sur le bar : Alice, Hell, Diego, Cam, Logan et Violet ..; il ne manquait plus que moi! Je regarda mon mari avant de me pencher à son oreille.

Tu me prend un get ? Je reviens ...

Je l'embrassa tendrement avant d'aller vers le bar ou je fis signe aux gamins, je ne comptais pas leur prendre la tête, j'aurais été mal placée, ils s'amusaient et c'était très bien comme ça, je voulais qu'ils vivent leur jeunesse, bon alors Cam et Diego la vivait un peu trop, mais bon ! Ils furent surprise de me voir la et je leur tendis la main pour qu'ils m'aident à monter. Cameron me tendit la main et je me retrouva à mon tour sur le bar au milieu des jeunes, pantalon noir, botte en cuir montante et chemise rouge ^^^Ben allez on s'éclate!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Keller

Cameron Keller

Messages : 510
Date d'inscription : 01/01/2010
Localisation : Miami

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 0:11


    Nous sommes vendredi soir et aucun de nous n'étions punis ! Enfin c'était plus évident pour les autres que pour Diego et moi ^^ Du coup nous avions prévu de sortir tous ensemble. Pour une fois qu'Alice et Violet acceptent de se faire une boite... Nous sortions tous les week-ends ou presque avec Logan, donc Hell, avec qui je m'entendais plutôt bien en soirée du moment où il y avait un peu d'alcool et de la musique très forte. Un que je ne quittais pas c'était Diego. Lui et moi étions tellement complémentaires en soirée ! Je finissais ses verres et il finissait les miens. On allait même en garde à vue ensemble, si ça c'est pas un signe ^^
    Nous avions choisi cette boite pour sa musique, nous aimions danser sur autre chose que de la techno tout le temps. Les grands DJ français avaient le don de nous laisser sur 120 volts. On pouvait danser jusqu'au bout de la nuit sur les Black Eyes Peas. La preuve ! Nous étions tous sur le bar, debout, à sauter. Les seuls à se donner de la sorte en spectacle sont les Keller ! Et on en est très fiers, remarque il faut avouer que nos parents ne sont pas en reste.
    Alana se pointa avec son look de jeune, j'adore ma tante, c'est un peu comme ma deuxième maman. Et elle assure grave ! En boite un vendredi soir, moi je dis on n'est pas les plus à plaindre.

    Tata !!!

    Je salua mon oncle d'un signe de la main et Logan et moi levâmes Alana pour la hisser sur le bar avec nous. Les bras en l'air en sautant toujours comme des tarés. On sait faire la fête à Miami !
    Sur la chanson suivante, bras dessus, bras dessous, nous faisions une sorte de chaîne qui dansait en hauteur, hurlant toujours plus haut, toujours plus fort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 1:53

J'étais très jeune dans ma tête, je n'avais pas vraiment le choix avec deux ado à la maison, je m'adaptais à leur gout, à leur façon de parler, je n'avais pas vraiment le loisir de rester tranquille loin de la. J'étais sans arrêt en activité, soit à la trimballer à droite et a gauche, soit à la gallerie, enfin je n'avais pas beaucoup de temps pour me poser, en même temps, je dormirais quand je serais morte!
J'avais gardé cet esprit fêtard que j'avais étant gamine, même si en grandissant j'appréciais beaucoup plus les soirées à la maison avec les amis plutot que les grandes virée en boites, de temps en temps ça ne faisait pas de mal de se déhancher un peu, d'autant que j'étais une super danseuse ...

Je monta sur le bar avec l'aide des jumeaux prête à m'éclater. J'étais la plus âgée ... bon en même temps ça ne me dérangeait pas plus que ça vu ma façon de danser! Les bras en l'air sautant comme une gamine, je retrouvais mes 15 ans d'un coup la! Une chanson, une deuxième avant de descendre .. j'avais quand même un mari qui m'attendait en bas moi ! Je fila le rejoindre, en nage, l'embrassant avant de m'assoir sur une banquette avec lui. Prenant mon get dans la main avant d'en boire une bonne gorgée!

J'ai pas perdue la main t'as vu ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Evans

Tom Evans

Messages : 77
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 2:04


    A peine le temps d'aller chercher un Get à ma femme que déjà je l'avais perdue. Alana n'était pas le genre qu'on pouvait traîner en boite sans avoir peur de la perdre. Mais on la retrouvait à la sortie, ou chez les flics, au choix ^^ Encore qu'elle s'était calmée ! Elle avait grandit, Dieu merci. Quoi qu'il en soit elle est restée très jeune d'esprit, je suis heureux de la voir s'éclater de la sorte et non pas se morfondre et sombrer dans la déprime, malgré qu'il y ait de quoi. Mais elle avait toujours prit le parti de prendre la vie du bon côté et de lancer son coup de gueule quand elle en avait envie. Ah elle ne souffrirait pas d'un ulcère, on savait toujours ce qu'elle pensait, que ce soit en bien ou en mal. Sa franchise en froissait parfois plus d'un. Je dû lever la tête pour la retrouver avec les gamins. Elle était perchée là haut avec eux. 35 ans, elle est pas belle la vie ? Au milieu d'une bande d'ados ! Moi je dis y a photo à prendre là. Remarque elles seront toutes sur le site internet du photographe dès demain matin.

    Elle fini par redescendre, et je l'y aida en prenant sa main. Les jeunes par contre ne semblaient pas pressés. Qu'ils dansent, ils sont jeunes, autant qu'ils en profitent. On a 20 ans qu'une fois dans sa vie. Encore qu'ils ne les avaient même pas pour la plupart.
    Elle se laissa tomber contre moi sur une banquette dans la salle. Un bras sur le dossier, ma main caressait son épaule. Les voir s'éclater de la sorte tout là bas me faisait rire.

    Ils sont super en formes pour avoir passé une journée au bahut !

    Tu parles, si encore ils avaient prit la peine de prendre tous leurs cours, ce dont je n'étais pas spécialement sûr pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 2:36

Je n'étais pas plus genre à m'encombrer de ce que les autres pensaient de moi, ou beaucoup moins maintenant. A l'époque, je ne pensais qu'a l'image que je dégageais devant les autres, alors ouai jouer les rebelles et les caïd c'était cool et se retrouver chez les flics étaient vraiment le comble du cool ! Vous passiez pour la rebelle, celle qui n'a peur de rien et ça ne me dérangeait absolument ... Tom et Aaron un peu plus pour le coup! Mais j'avais fini par grandir et faire ce que je voulais et pas ce qu'on attendait de moi ! Je peux vous dire que ça avait bien soulagée mon frère et mon mari!

J'étais dans les bras de mon mari, assise sur une banquette ... j'avais oublié à quelle point la musique était forte dans ce genre d'endroit! POur parler on devait se coller ce qui ne me dérangeait pas vraiment pour le coup, de toute façon, je ne comptais pas le lâcher de sitôt, avec toutes les filles qui trainaient ici! Je suis jalouse, toujours autant, même si maintenant au lieu de lui taper une crise en direct, je faisais la gueule dans mon coin !

Je parierais pas sur la journée entière tu vois! Tu te rappel que je séchais l'après midi pour dormir et être en forme le soir quand on sortait ... Les combines traverses les années mon coeur.

Je le regarda en souriant! Je ne doutais pas d'Alice, Violet et Logan, mais plus de Cameron et Diego, quoi que le sommeil est en option chez eux. Me serrant contre Tom, je posa ma main sur sa cuisse, l'embrassant tendrement.

Tu m'amènes danser?

Je ne voulais pas y aller sans lui, je voulais tout faire avec lui, après tout on était la pour passer une soirée en amoureux non?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Evans

Tom Evans

Messages : 77
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 2:48


    Ah les combines de ma petite amie pour pouvoir être en forme en soirée ! Les RTT elle avait bien comprit le système. Les cours du vendredi après midi, très peu pour elle. Remarque ça ne l'empêchait pas de garderr cette avance sur ses cours, 2 ans ce n'est pas rien. Elle était brillante et personne ne le lui enlèverait. Elle faisait ce qui lui plaisait aujourd'hui et vivait de sa passion, elle en état très fière et moi aussi. Elle avait fait son petit bout de chemin, elle même.
    Je l'embrassa sur le front en lui souriant, nous étions toujours face à nos gamins.

    Diego ne dort pas.

    Pas assez ! Et ce depuis tout petit ! Bon quand il rentrait de soirée sur les coups de 6 h du matin il dormait au moins jusqu'à midi mais ce n'était pas une grosse nuit. Il me surprenait ce gosse. Quoi que je ne sais pas s'il ne se rattrapait pas en salle de cours, des fois les profs étaient surpris par son calme. Quand il mange et quand il dort il est soit disant adorable ^^ Le fils de sa mère quoi !
    Dans mes bras, elle me demanda d'aller danser, je posa alors mon verre et me leva en prenant sa main.

    Let's go my Love.

    Nous partîmes sur la piste pour danser sur des rythmes de notre génération. On ne perdait pas le fil. Le Madison, le rock, la salsa, tout y passait dans cette boite. On avait dansé sur nombre de ces titres étant plus jeunes, et ça nous rappelait des souvenirs de folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 3:09

Mon fils tenait de moi, tant physiquement que mentalement, c'était mon bébé à moi! Un bébé qui me dépasse de presque une tête, mais un bébé quand même! Il avait un caractère aussi fort que le mien et était en train de vivre la même adolescence que moi ... quoi qu'arrivait à mon niveau est quand même difficile, demandez à mon mari, il se fera une joie de vous répondre à quelle point je lui en avait fait voir!

IL ne dort pas à la maison mais les salles de cours son chauffées!

Oui ben valait mieu en rire qu'en pleurer, je m'étais assez prise la tête avec lui au sujet de ses notes plutôt désastreuse, je n'avais jamais vu un gamin aussi je m'en foutiste ... avec ma nièce, si ils pouvaient arrêter de copier toutes ses conneries ça m'arrangerais! Tom m'enmena sur la piste pour qu'on danse. Je lui pris les mains, bouger en même temps que lui, j'avais l'impression de nous voir 20 ans en arrière tous les deux! C'était assez magique qu'on puisse être encore aussi complice après tant de temps! J'avais chaud à force de bouger, j'attrapa une pince et me releva les cheveux un peu négligemment, j'étais très nature! Je passa mes bras autour du cou de mon mari pour une danse un peu sensuel ... j'aime le zouk !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Evans

Tom Evans

Messages : 77
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 3:18


    Une fois sur la piste, nous nous laissâmes guider par la musique. C'était le genre de soirées qu'on aimait et dont on rêvait plus souvent, même avec les enfants au milieu. Ca nous faisait de quoi les retrouver, ils étaient jeunes et avaient encore besoin de nous malgré qu'ils se refusent à le dire. Violet était très indépendante mais Alice, bien que plus âgée, avait encore beaucoup besoin d'Aaron.
    Le zouk c'est notre truc, danser collé serrés tous les deux on adorait ça. Ses cheveux relevés par une pince, je passa ma main dans sa nuque, la regardant dans les yeux pour danser encore plus intensément. Elle savait y faire ! Après avoir fait l'amour sur la plage nous voila en boite de nuit à nous éclater comme nos gamins devraient le faire. D'ailleurs en parlant de la troupe, ils descendirent du bar pour nous rejoindre sur la piste. Ils trouvèrent matière à danser, j'étais assez stupéfait de la facilité de mes nièces et de ma fille à se trouver un cavalier ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana Evans

Alana Evans

Messages : 415
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   Mar 15 Fév - 3:54

La soirée était vraiment géniale. J'avais besoin de ses moments pour me retrouver avec Tom pour retrouver notre insouciance, comme quand nous étions adolescent! On avait toujours su s'amuser et la preuve en est encore aujourd'hui, nous dansions au milieu de nos enfants, collé serré. Le zouk on avait pu le tester assez souvent tous les deux, même aprfois à la maison après un diner en tête a tete on mettait un peu de musique et on était partit.
Nous passâmes une bonne partie de la nuit à danser ... demain le boulot va être très dur, mais j'assumais entièrement et puis je ne regrettais pas. On rentra sur les coups de 4 heures du matin, raisonnable, les enfants étaient resté un peu plus longtemps, ils avaient la nuit pour eux! Nous ont commencé quand même à fatiguée, on sent qu'on quand même plus 20 ans ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La complicité ça s'entretient   

Revenir en haut Aller en bas
 
La complicité ça s'entretient
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'Horloge Parlante
» Entretien avec Virginia de La Vega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: Miami :: Studio Artistique-
Sauter vers: