One Day in Miami

One Day in Miami retrace l'histoire d'une famille Floridienne aux méandres incompréhensibles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Notre vie bascule Stephen

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 1:39


    Ca y est nous partions pour le Cambodge, c'était décidé depuis la veille au soir. Nous ne perdions pas de temps, je ne l'avais pas et je ne voulais plus en perdre. 14 ans qu'on se tournait autour, qu'on se cherchait avec Stephen. Bien sur j'avais aimé d'autres hommes, mais pas autant que lui, je pourrais me damner pour Stephen, justement parce qu'il ne me le demande pas.
    Nous étions à l'aéroport, j'avais jeté quelques fringues dans un sac et mon nouveau compagnon pourtant plus vieux que moi en avait fait autant. Le départ à Miami avait été douloureux pour Alison et moi, la laissait me faisait toujours bizarre et puis elle savait que nous reviendrions à trois. On lui ferait la surprise. Je sais qu'elle aurait aimé venir, enfin je crois, de toute façon elle avait ses cours et son bac blanc à préparer, tout tombait mal mais nous devions prendre notre vie en main à défaut que le temps ne nous la retire.
    Je ne lâchais pas Stephen à l'arrière du taxi qui nous emmenait à l'orphelinat. Lunettes de soleil sur les yeux pour cacher ce que je ressentais, mais mes micros tremblements ne laissaient personne dupes. De plus nous serions surement surmédiatisés, il allait falloir faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 1:48

C'était le grand jour. Nous n'avions pas perdu de temps, dans quelques heures nous serions au Cambodge et nous pourrions tenir notre enfant dans nos bras! Tout était allé très vite, comme toujours avec Angie, quand elle voulait quelque chose, elle l'obtenait toujours très vite, sauf qu'ici, c'était loin d'être un caprice, mais un besoin. Elle me parlait de cet enfant depuis des mois, nous avions fait des tas de projets pour nous quatres avec Alison.

Ma fille n'avait pas pu venir avec nous à son grand desespoir. Non seulement elle adorait ce pays, mais en plus elle aurait voulu être avec nous pour voir son petit frère ou sa petite soeur. Je la sentais un peu jalouse du fait qu'elle ne serait plus fille unique, qu'elle ne serait plus la petite princesse de ses parents. Elle allait devoir partager son temps, qui était déjà réduit à cause des tournages. Mais quand elle verrait son frère ou sa soeur, elle changerait. Nous aimerions un garçon, mais nous n'avions pris aucune décision avant de voir comment ça allait se passer la bas.

Nous étions dans le taxi qui nous enmenait à l'aéroport. La main d'Angie dans la mienne, je la sentais nerveuse, impatiente, excitée. Je caressa le dos de sa main avec mon pouce en lui souriant, l'embrassant sur la tempe avant d'arriver à l'aéroport.

Pas de paparazzi ... y'a du progrès!

J'avais appris à sourire des aléats de notre métiers, nous n'étions jamais vraiment seul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 2:00


    Je ne l'écoutais que d'une oreille distraite, pour tout dire j'étais perdue dans mes doutes et mes pensées, mais j'allais arriver à me sortir de là à temps pour profiter de tout sur place. Ca m'angoissait terriblement. Comme un gamine qui rêve d'un truc qu'elle redoute d'avoir ensuite. Mais là c'était un besoin de maternité, un besoin de servir à quelque chose, un besoin et surtout une envie de construire quelque chose avec Stephen. Quelque chose d'aussi solide que nous pourrions l'espérer à notre âge. Nos moyens ne sont pas les mêmes à 20 et 30 ans. Normal, on évolue avec le temps.

    Ca va se passer comment à ton avis ? On va... On va pouvoir le prendre dans nos bras tout de suite ? On... On va lui plaire tu crois ?

    Angie souffle 5 minutes !
    Nous arrivâmes à l'aéroport, je pense que l'effet de surprise était pour beaucoup dans l'anonymat de notre départ. Nous prîmes donc le premier avion, le voyage se passa tranquillement, sans accros, Stephen avait récalmé un film mais je m'étais endormie devant, il fallait dire aussi que nous n'avions pas beaucoup dormi cette nuit ^^ Notre libido était extraordinaire depuis que nous nous étions retrouvés. Tous ces évènements aidaient pas mal aussi.
    Une fois sur place, le taxi nous emporta jusque devant l'orphelinat. Nous descendîmes, des rêves pleins la tête mais de l'angoisse plein l'estomac. Je tenais sa main dans la mienne comme si ma vie en dépendait. Nous poussâmes alors les portes de l'orphelinat et nous fûmes reçus par la directrice de l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 2:23

Angie me posa des questions sans respirer une seule minute! Je ne savais pas que la femme que j'aimais été championne d'apnée ... on en découvre tous les jours! De toute façon quand elle était nerveuse,elle parlait. A la limite ça ne me dérangeait pas tant qu'elle n'attendait pas de réponse ^^^Moi quand j'étais nerveux, je me renfermais! On fait la paire. La pipelette et l'associal!

Trop de question tue les questions chérie!

Je la regarda en souriant histoire de la détendre un peu, je sais j'ai un humour foireux ... mais bon on ne peut pas tout avoir, j'ai déjà un physique de rêve .... Ok ok je la ferme. Je l'entoura de mes bras pour la rassurer, même si je savais que ça n'enlèverais pas ses craintes, mais c'était déjà ça!

Je ne sais pas trop comment ça va se passer mon coeur, mais il n'y a pas de raison qu'il y ai un problème. Et quand notre bébé te verras, il t'aimera tout de suite, c'est pas possible autrement.

Je l'embrassa sur la tempe avant de sortir du taxi pour aller vers notre avions. Le trajet fut tranquil. Angie dormi une bonne partie du vol, il faut dire que notre nuit dernière a été courte ... voir même inexistante alors on était un peu crevé. Enfin le Cambodge et l'orphelinat ou nous avions rendez vous. Main dans la main on arriva devant l'établissement ou jouait des tas d'enfants. On fut recut par la directrice qui ne tarda pas a entrer dans le vif du sujet en nous expliquant un peu la personnalité des enfants, certaines de leurs histoire. Puis elle nous montra une photo d'un bébé de 4 mois à tout casser. je regarda Angelina super heureux.

Il est magnifique tu ne trouve pas?

J'étais attendrit comme pas deux! L'image viril en prend un sacré coup la!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 2:33


    Je ressera mes bras autour des siens dans le taxi, sa présence m'était d'un grand réconfort, nous étions si différents et à la fois tellement les mêmes... Ca faisait notre richesse. Quoi qu'il en soit ça faisait des années que c'était comme ça et il n'en serait pas autrement maintenant.
    Nous voila arrivés à l'orphelinat. J'étais nerveuse, lui aussi mais moi au moins j'avais 3 h de sommeil en plus. Dans le bureau de la directrice nous regardions les dossiers, elle nous présenta la photo d'un petit garçon d'environ 6 ou 7 mois. Stephen lui en donnait 4 mais il était incapable de se rappeler de l'âge exacte de sa fille alors... Ca doit être un truc de mec, il sait qu'elle est ado, ça suffit ^^
    Je pris la photo entre mes mains, mes yeux se mirent à briller et mon sourire s'agrandir de plus en plus.

    Il est magnifique. On... On pourrait le voir ?

    Je crois qu'on avait craqué. Tout se passait très vite, beaucoup trop vite. En même temps en choisir un parmis tout ceux qui attendaient de sortir de là était difficile. Extrêmement cruel même je dirais.
    Truc très bête, mais j'avais pris un porte bébé. Je voulais pouvoir profiter du pays avec lui, ou elle. On n'était pas fixés mais on voulait élever un enfant, tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 2:46

J'étais heureux comme je ne l'avais pas été depuis longtemps. j'avais retrouvé la femme que j'aimais, nous allions fondé la famille que nous n'avions jamais vraiment eu puisque nous n'avions pas élevé Alison ensemble. L'orphelinat était très beau, un endroit accueillant malgrès le malheur qui régnait dedan. Je ne parlais pas des enfants en eux même, ils étaient bien ici, ils recevaient une éducation, ils avait a manger tous les jours, mais leur histoire personnelle était plus triste les unes que les autres et devoir choisir entre l'un deux était vraiment dur. J'aurais aimé pouvoir tous les aider, les sortir d'ici pour qu'il ai la chance d'avoir une vie meilleur, mais c'était une cause perdu.

Je regardais les dossier que nous montrait la directrice en attendant de flashé et ça arriva sur un petit garçon de 4 mois je dirais ... c'était mon intuition personnelle mais quand on sait que j'oublie quelle age à ma fille, on peut comprendre que je ne sois pas sur de mon coup. De toute façon, les âges et moi^^ Voir ce petit bout en photo était une chose mais pour avoir une vrai impression nous devions le voir et la directrice nous amena dans la chambre dans laquelle il dormait. ON s'approcha de lui alors qu'il avait encore les yeux grands ouvert.

Bonjour bonhomme ...

Attrappant sa petite main dans la mienne ça me fit tout drole.

T'as vu ses mains, elles sont si petites!

J'étais dans mon élément, j'adorais ce petit bout de chou. Mais alors dès qu'il vit Angie, il eu un sourire immense qui éclaira son visage!

Je crois que tu lui plais ma puce!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 13:13


    Nous eûmes l'autorisation de voir le petit bout de chou sur lequel nous avions craqués sur la photo. Nous avions toujours eu les coups de foudres en commun. Artistiques dans un premier temps. Nous aimions les mêmes choses, et avions pleurés des centaines de fois devant le même film ! Et pourtant on continuait à le regarder. Tout comme pour les jolies femmes. Il avait bon goût ce con et je dois dire que je les trouvais aussi charmant que lui, le seul soucis c'était que j'en sois jalouse. Je ne concevais pas que ses nouvelles petites amies soient mieux que moi. Il y avait toujours mieux, mais ça me blessait. Remarque j'en faisais autant avec les mecs alors je me réservais le droit de ne rien dire.

    Bonjour toi...

    Je pris sa petite main gauche dans la mienne, il semblait déjà très éveillé, et surtout il regardait partout. Ca ne devait pas être la première fois qu'il voyait des étrangers défiler devant lui. Le lourd quotidien de ces enfants.
    Je lui souriais de toutes mes dents, Stephen s'extasiait, j'avais souvenir d'Alison, toute aussi petite. Et ça me faisait rire.
    Mais ce fut vers moi qu'il se tourna pour faire un grand sourire spontané. Je fus surprise, mais sourit de plus belle et demanda la permission de le prendre dans mes bras. Ce que je fis délicatement en posant sa tête sur mon épaule.

    Comment tu vas bébé ?

    Il ne comprenait sûrement pas notre langue mais si nous le ramenions aux Etats-Unis, il aurait tout le loisir d'apprendre l'anglais. Je le berçais légèrement. Tenir cette toute petite chose aussi fragile entre mes bras me faisait tout drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 19:43

J'avais hâte de voir ce bébé de mes propres yeux, de le prendre dans mes bras pour voir si le Feeling passait bien entre nous et je ne fus pas déçut. Il était tout petit, très beau, il semblait éveillé. Son regard se baladait partout, il obversait tout ce qui l'entourait. Nous ne devions pas être les premiers parents à venir le voir. Les bébé sont beaucoup plus demandé par les parents adoptant que les enfants de 3 ou 4 ans qui ont déjà commencé une éducation. Nous n'étions pas partis en nous basant sur un âge précis mais plutôt en nous basant sur notre feeling, l'enfant qui flasherait, avec qui nous nous sentirions à l'aise et qui nous adopterais lui aussi. Nous venions pour trouvé un enfant, mais l'enfant devait trouvé des parents et si il n'y avait pas de feeling pour lui aussi, ce ne serait pas possible.

Le bébé que nous avions avec nous était juste craquant! Angélina demanda à le prendre dès qu'il lui sourit. Elle semblait déjà sous le charme, tout comme lui d'ailleur. Il était tout petit, avec des yeux rieurs très expressif. Il semblait fragile, tout comme l'étais Alison à sa naissance. Ma fille était une vrai poupée que j'avais peur de casser à chaque fois que je la touchais. Ca n'avait pas beaucoup changé si on va part la parce que même aujourd'hui, elle était toute fine et pas très grande ... enfin à côté de moi. Quand je l'avais dans mes bras ça me faisait tout drôle, elle était toute fluette, en même temps, elle avait le gabari de sa mère!

Il semblait très receptif dans les bras d'Angie, il posa sa tête contre son épaule tout en ne cessant pas de regarder partout. J'alla derrière elle pour regarder le bébé ... notre bébé c'était une évidence, il était pour nous. Je déposa délicatement un baiser sur son petit front.

Il est adorable.

J'entoura Angie de mes bras. J'avais l'impression de former la famille que j'avais toujours voulu. La femme que j'aimais, un bébé que j'aimais déjà, il ne manquait que ma fille. J'étais sous le charme de ce petit et voir Angie avec un bébé dans les bras me rendait dingue. C'est fou comme je pouvais l'aimer!
Je demanda à ce qu'on reste un peu seul avec le bébé, tous les trois, ce qui nous fut accordé.

Alors ma puce. Il est super ....

J'attendais son impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mer 5 Jan - 21:19


    Me retrouver aussi vite au Cambodge, dans un orphelinat me faisait tout drôle je dois dire ! Je ne pensais pas pouvoir aller aussi rapidement maintenant que j'avais retrouvé Stephen. Il y a moins de 24 h nous nous envoyions en l'air à l'arrière de son 4x4, maintenant nous sommes un couple, à nouveau un couple, mais plus du tout le même qu'avant puisque nous avions tous les deux une quinzaine d'années de plus. Ca me faisait sourire, ça me faisait peur aussi, nous avions forcément changés, mais après tout ce n'était pas pour nous déplaire. En tout cas pas à moi.

    Mon désir d'enfant n'était pas tout récent, ça faisait pas mal de temps que j'en parlais avec Clive, mais celui-ci n'était pas très réceptif du fait qu'il ait déjà sa vie, et son emploi du temps, et que le temps qu'il lui restait il voulait le passer avec moi, que je sois entièrement à lui et Alison prenait déjà beaucoup trop de place selon lui. Je n'étais pas spécialement de cet avis mais après tout ça me regardait moi.

    Il est magnifique.

    Nous nous retrouvâmes avec lui, on sorti donc à l'extérieur, toujours le petit dans mes bras, je le protégea du soleil en l'entourant de mes mains, cachant une partie de son visage délicatement. Je ne sais pas d'où me revenait cet instinct maternel mais il était clairement là.
    Je tenais sa tête, même si à 7 mois il était capable de le faire tout seul, il était plutôt vif d'ailleurs ! Des yeux magnifiques et très expressifs, c'est ce que je préférais chez Stephen, l'expression de son regard.

    Ca fait du bien de prendre l'air, hein bébé ?

    Stephen était toujours derrière moi, et sa présence me rassurait, si je n'avais pas eu les mains prises par ce petit bout, je les aurais passées dans les siennes. Je pencha alors ma tête en arrière pour l'embrasser, on allait former une vraie famille tous les trois. Et une fois qu'il se serait adapté, ce petit garçon fera des ravages !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Jeu 6 Jan - 1:42

Tout allait de nouveau très vite entre nous, comme la première fois. Je me demandais si ce n'était pas trop, mais écouter ma raison n'était pas ma plus grande qualité, bien au contraire, j'avais toujours écouté mon instincts et mes envies, je n'allais pas déroger à la règle aujourd'hui. Angie et moi étions plus mature à présent, nous avions grandi tous les deux, nous avions eu différentes expériences qui nous avaient fait voir la vie différemment et je ne pense pas que nous répétions aujourd'hui, les erreurs que nous avions fait étant plus jeune. J'étais toujours aussi jaloux, mais j'avais beaucoup plus confiance .... bon fallait pas qu'on l'approche de trop près quand même, mais je saurais faire la part entre le boulot et le professionel chose dont j'avais du mal avant. Je savais prendre sur moi et je le ferais pour elle, pour ne pas l'étouffer. Nous allions commencer une nouvelle vie et notre bébé allait nous y aider.

On fini par sortir un peu prendre l'air. Le climat n'était pas le même que chez nous. Chaud, mais une chaleur étouffante, fatiguante, tropicale. J'avais un peu de mal à m'y faire, mais c'était pour la bonne cause et ce pays était tellement magnifique que je ne regrettais pas. Si nous adoptions un enfant ici, nous devrions sans doute y revenir un jour quand il demandera à connaitre ses origines. C'était quelque chose qui me faisait peur. Qu'il veuille se séparer de nous plus tard pour rejoindre son pays de naissance. J'avais le temps de penser à ça. On marchait dehors tous les trois, comme si on était déjà une famille.

Je crois qu'il t'a adopté.

Il regardait partout autour de lui et surtout Angie. Je lui rendis son baiser et passa mon bras autour de ses épaules. Nous étions deux maintenant, je n'étais plus seul et nous serions bientot quatre avec nos deux enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Jeu 6 Jan - 1:50


    Nous n'avions pas le recul nécessaire pour comprendre ce que voulait dire ce moment là. Celui que nous étions en train de vivre. Nous nous en souviendrons jusqu'à la fin de nos jours et nous étions en train de le vivre comme le reste, comme une journée ordinaire, cette impression d'officiel en plus. Tenir notre futur petit garçon entre les bras me faisait une joie immense, quelque chose de bizarre dans le fond du ventre, j'étais heureuse, vraiment heureuse. Je n'étais pas triste jusqu'à présent mais il me manquait quelque chose. Un homme, celui qu'il me faut je crois bien.
    Il semblait m'avoir adopté.

    Regarde comme il sourit !

    Il n'arrêtait pas, il était très gracieux, les yeux rieurs comme je n'en n'avais jamais vu, et puis espiègle, du haut de ses quelques mois il cherchait partout autour de lui à connaître son environnement. Si jamais nous l'adoption, et c'est ce que je souhaitais du plus profond de mon coeur, je ferais tout pour qu'il ne coupe pas court avec ses origines, qu'il puisse savoir d'où il vient et ne pas avoir le mal du pays.

    Je crois bien que c'est lui Stephen.

    C'était même certain. C'était lui notre bébé, c'est lui qui consoliderait notre couple et Alison serait ravie de pouvoir être grande soeur. Elle serait géniale, je le sais. On aura des moments difficiles, c'est toujours compliqué de faire rentrer un nouvel arrivant dans une famille. Légitime ou pas, mais il suffira de patience et de dialogue. Et puis en se remettant ensemble on venait de lui offrir la plus belle chose qu'elle aurait pu souhaité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Jeu 6 Jan - 2:19

Cette journée resterait gravé dans mon coeur pour toujours. Le jour ou nous allions adopté notre enfant. Je ne pense me rendre compte exactement de ce que nous faisions, ni même de ce que je ressentais. J'étais heureux, exité, mais triste en même temps de devoir choisir un enfant comme on choisi un vêtement parmis tant d'autre, avec tout les enfants qu'il y avait ça me fendait de devoir faire un choix. Mais je pense qu'il était tout trouvé. Le bébé que nous avions dans les bras était vraiment un coup de coeur, un flash. Je me voyais bien m'occuper de lui, jouer avec lui, lui apprendre des tas choses, l'aider à grandir et s'épanouir.

Oui il n'arrête pas! Il est très éveillé.

Je souriais comme une idiot en le regardant. Ses petites mains, son petit nez, son sourire, tout me faisait craquer chez lui c'était assez impressionnant. POur moi il n'y avait aucun doute sur le fait que ce bébé était mon fils et je pense qu'Angie pensait la même chose.

J'en suis sur. C'est notre fils .

Je regarda Angie amoureux, heureux ... avant de l'embrasser tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Jeu 6 Jan - 9:24


    J'avais oublié à quel point les choses paraissent simples avec Stephen, j'ai toujours eu cette facilité à vivre quand j'étais avec lui. Notre histoire a duré quelques temps quand nous étions jeunes, on a d'ailleurs fait couler beaucoup d'encre. Le producteur et réalisateur qui se tape une petite jeune qu'il dirige ça fait toujours beaucoup de bruits, mais nous savions que c'était une réelle histoire d'amour et non d'intérêt, chose qui n'avait pas fait tilter tout le monde, personnellement je m'en foutais, je savais où j'en étais et c'était très bien.

    Oui... C'est le notre.

    J'avais du mal à me mettre en tête une telle vérité mais qu'est-ce-que ça faisait du bien ! Il était tellement léger qu'on avait peur de le briser en deux, même moi ! Alors imaginez Stephen, on va rire quelques fois je pense. Dans le genre maladroit il était pas mal ! Remarque Alison tenait de lui, pas de doute. Je dois aimer ça les mecs maladroit, ça me fait rire. Et puis c'était très rare que Stephen ne me fasse pleurer. Je ne parle pas de la crise d'hier, j'ai tendance à m'emballer toute seule, demandez à Tom, il vous le confirmera tout de suite !

    Je n'ai même pas pensé à un prénom, ça va tellement vite...

    On devait passer la nuit ici, normalement nous avions prévus plusieurs jours mais inutile de laisser Alison seule plus que de raison, je n'aimais pas la savoir sans son père ou moi. Bien sûr Tom était à côté et toute la clique Keller aussi mais moi j'avais besoin d'elle, j'en suis dépendante à ma façon. C'est beau d'être parents !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 1:57

Avec Angie, tout me semblait facile. La vie avec elle semblait simple. On avait eu quelques problèmes étant plus jeune, mais je pense que notre jeune age y était pour beaucoup. Aujourd'hui, je me sentais plus mur, plus sur de moi, plus posé aussi. J'avais dix ans de plus que la mère de mes enfants, mais j'avais parfois l'impression qu'elle était beaucoup plus mur que moi je ne l'étais à l'époque. Notre histoire n'avait pas duré longtemps, mais elle avait été intense et sincère. Il nous avait peut etre fallu cette longue séparation pour nous trouver chacun de notre coté et savoir qu'on ne pouvait pas vivre l'un sans l'autre.

C'était notre fils, il n'y avait aucun doute possible. Je l'avais sentis dès que je l'avais vu. Je ne pourrais pas l'expliquer mais j'avais sentis cette sensation au fond de moi, aussi profonde que lorsque j'avais vu ALison pour la première fois après sa naissance. Une fille et un fils que demander de plus! Une femme merveilleuse,elle aussi je l'ai, un métier que j'aime .... j'ai tout ce qu'il me faut. J'avais hate qu'on puisse rentrer chez nous avec notre fils pour retrouver Alison. Elle n'était aps perdu et être un peu seule ne lui ferait pas de mal selon elle, mais je savais qu'elle aprlait beaucoup pour montrer qu'elle était indépendante, mais deux jours sans sa mère et c'est le drame! Je les connais toutes les deux!

On devrait lui donner un nom qui rappelle ses origines ... un nom composé.. américian et cambodgien.

Je regarda Angie pour savoir son avis. On ne devait pas se tromper sur le prénom, il le porterait à vie alors autant qu'il lui plaise un minimum. Alison, nous avions flashé dessus tout les deux, on avait pas eu à chercher beaucoup. On continuait à marcher tous les trois, comme une vrai famille.

J'espère qu'on pourra l'emener ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 2:04


    OK, alors on en choisi un chacun. Ca te va ? C'est honnête comme deal non ?

    On était toujours en train de se chamailler comme des gamins de toute façon. Pourquoi toi t'aurais le bleu et pas moi d'abord ? C'était un peu la même idée, avoir le dernier mot était notre principal intérêt, pas bien intelligent et je l'assume mais Stephen et moi c'était depuis longtemps, depuis mes débuts, et ce sera ma fin. Enfin j'espère vraiment. On a 15 ans de plus, on devrait bien parvenir à faire les choses autrement non ? A ne pas refaire les mêmes erreurs, même si la jalousie n'a pas d'âge.

    Ca ne devrais pas poser de problèmes, tu sais du moment qu'ils ont un enfant de moins à leur charge...

    Nous allâmes donc demander. Pas de problème, elle nous envoyait le dossier d'officialisation sous huitaine et nous pouvoins repartir avec le visa de notre fils. Je n'en revenais pas !
    Nous retrâmes alors à l'hôtel, une paire d'heures plus tard. Après avoir eu le temps de se ballader.
    Je posa mes lunettes et nos clés sur la desserte avant de m'asseoir sur le lit, Maddox dans les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 2:44

C'est honnête.

Je l'embrassa sur la temps. Loin de moi l'idée de vouloir lui prendre la tête avec le fait de choisir un prénom, on en trouverait bien un qui nous plairait à tous les deux je ne me faisait pas de soucis pour ça! C'était plutôt un jeu entre nous. On était de vrai gamin, il fallait nous voir sur les tournages, on déconnais sans arrêt on se lançais des défis de vrai ado attardé comme nous le faisait si bien remarquer notre fille! C'était un jeu entre nous, peu etre un peu pueril,mais j'assume parfaitement! Surtout que lap plus part du temps, je la laisse gagner pour ne pas qu'elle rale!

Je n'aimais pas cette idée qu'on puisse prendre un enfant qu'on prenait un dvd. Le choisir, est-ce qu'il est bien? Est-ce qu'il est beau? Est-ce qu'il n'est pas trop vieu? Pas trop fatiguant? C'était mon fils que j'avais dans les bras et qu'on puisse le traiter comme une vulgaire marchandise me rendait dingue, mais comme on me le répétait souvent, je ne pouvais pas aller contre le système, j'avais juste hâte de l'enmener loin d'ici et de lui donner la vie la plus belle qu'il soit.

On eu l'autorisation de l'enmener, ce qui était un vrai soulagement, savoir qu'il ne passerait pas une nuit de plus ici me réjouissais. Pas que les enfants étaient mal, ils ne connaissaient que ça et pour eux, ils étaient bien, mais ça n'avait rien à voir avec le confort que nous avions aux Etats-Unis. On fini par rentrer à l'hotel avec notre fils!

Je suis bien content qu'on se soit tiré de la bas. C'est super glauque. Hein bébé que c'est glauque?!

Je regarda mon fils et lui fit un bisous sur le front complètement attendrit de les voir tous les deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 2:51


    Mais je suis toujours honnête.

    Et de mauvaise foi ! Ca tout le monde l'aura remarqué ! Quand on pariait bêtement avec Stephen, j'étais souvent de mauvaise foi, je râlais, mais ça faisait parti de mon caractère. Je n'aime pas perdre face à lui, nous sommes deux ados plus qu'attardés et parfois Alison a des réactions plus mures que nous. Mais on s'y fait !

    Le fait de pouvoir adopter un enfant aussi facilement dans un pays défavorisé me faisait grandement réfléchir. Dans notre cas ça nous arrangeait mais dans d'autres ça pouvait mener à une fin bien moins heureuse. En tout cas notre petit bout à nous aurait la chance d'être pourri gâté. On ne dérogera pas à la règle, Alison avait tout bien avant qu'elle n'ait l'idée de le demander. On anticipait ses besoins, même si ce n'était pas lui rendre service.

    Si on pouvait faire en sorte que son premier mot soit autre que dans le registre du glauque ou du vulgaire ce serait pas mal aussi Stephen.

    Je souris en passant sa main dans ses cheveux courts et poivre et sel. Il se faisait charmant le garçon. Jeune il était aussi très bien mais ses 45 ans lui allaient à la perfection ! J'avais toujours aimé les hommes beaucoup plus murs. Que voulez vous !
    Je m'assis en tailleur contre la tête de lit et prit mon bébé contre moi, lui portant toute mon attention.

    J'ai pleins d'idées de prénoms, il y en a tellement qui lui iraient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 3:28

Elle est toujours honnête, mais qu'est-ce qui faut pas entendre! Angie est la femme qui a la plus grande mauvaise foi que je connaisse, elle ne supporte pas de perdre, elle a un caractère de battante malgrès son apparence si douce. Il faut la connaitre pour savoir comment elle fonctionne. POur ma part je lui trouvais toute les qualités possible, je l'aimais, je n'étais peut etre pas très objectif, mais c'est ce que je ressentais pour elle.

Une fois dans la chambre d'hotel, je me sentais débarassé d'un poid. NOtre fils n'avait peut etre pas très bien commencer dans la vie, mais la suite serait des plus heureuse, nous allions tout faire pour. Il avait déjà une chambre qui l'attendait à la maison ... des tas de jouets. L'adoption était prévu depuis des mois et j'avais peut etre un peu trop prévu. De toute façon , nous en avions toujorus fait trop avec Alison et ce serait pareil avec notre fils. Il aurait ce qu'il voudrait quand il voudrait, du moment qu'il avait les valeurs principal d'education, je n'étais pas chiant ... quoi qu'un peu plus qu'Angie pour ça. Si je l'écoutais, elle laisserait tout faire à Alison. ALors ok,qu'on la gate je suis d'accord, mais la elle a 15 ans et si on ne lui met pas un minimum de limite, elle va nous faire la misère avec son caractère.

Ouai ...

Baissant les yeux comme un gamin pris en faute. Un jour je grandirais je vous le jure! J'aimais qu'Angie passe sa main dans mes cheveux comme ça, je la regarda avant de l'embrasser passionnément, m'allongeant à ses coté, tenant la petite main de mon fils!

Je t'écoute ....

Caressant tendrement son bras du bout de mes doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 3:39


    Comme un gamin prit en faute, j'adorais le voir comme ça ! On dirait un ado prit sur le fait par sa mère. Il est terriblement craquant, je ne sais pas pourquoi j'ai encore une fois remporté le gros lot. J'ai du mal à y croire maintenant alors imaginez à 20 ans.
    Stephen est une grande partie de ma vie et je dirais même mieux, c'est l'homme de ma vie, mon histoire d'amour la plus belle et passionnée. Pas la plus longue, mais à l'époque ni lui ni moi n'avions l'habitude des grandes relations. Préférer l'intensité à la longueur. Mais Alison était entre nous et nous liait.
    Il s'allongea à mes côtés, mon coeur battait autant que celui d'une gamine. Ca faisait parfois réfléchir. Je colla alors ma tête à la sienne, posant ma tête sur son épaule.

    Maddox. J'ai ce prénom dans la tête depuis tout à l'heure, je ne sais pas pourquoi.

    J'embrassa Stephen en passant ma main sur sa joue, relevant la tête. Puis reporta mon attention sur notre petit bout qui semblait observer partout autour de lui.

    Elle me manque dans ces moments là.

    Alison ! Ma fille et moi étions deux greffons, faudrait penser à se faire soigner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 4:20

La durée n'était pas notre priorité il y a quelques années, on vivait le moment présent et advienne que pourra. C'est la que je voyais que j'avais pris un coup de vieux, j'avais changé. Je pensais maintenant à construire une histoire sur la durée, à fonder une famille digne de ce nom avec nos enfants. Etre père une seconde fois, changeait beaucoup de chose, j'appréhendais ça avec plus de maturité qu'avec Alison. J'avais parfois l'impression d'avoir grandi en meme temps que ma fille, maintenant je me sentais plus père qu'a l'époque et c'était pareil avec notre fils. Je savais ce qu'il y avait à faire ou pas ... enfin en théorie biensure! La pratique risque d'etre plus difficile mais on y arriverait il n'y avait pas de raison. On avait réussi plus jeune avec Al' alors on y arriverait avec notre fils!

Maddox ... ouai ça lui va bien. Tu aimes bébé...

Non je n'attend pas qu'il me réponde, mais un signe, un geste, un sourire, je sais pas,je suis peut etre juste complètement gaga de mon fils! La tête d'Angie contre moi, je caressais ses long cheveux brun, déponsant des baisers son front naturellement. Qu'est ce que je pouvais l'aimer cette femme!

Demain on sera avec elle ma puce. Appelle la.

Angie et Al' avait une relation extra fusionnelle, elles ne pouvaient pas se passer l'une de l'autre et pourtant elles étaient sans arrêt en train de se prendre la tête! J'avais du mal à les suivre! MAis je savais que deux jours l'une sans l'autre et ça devenait compliqué. J'avais Alison pendant toutes les vacances et c'était dur pour elle de rester 15 jours sans voir sa mère, c'était pareil pour Angie quand on tournait ensemble et que notre fille avait cours. J'avais un peu plus de recul qu'elle, j'apprciais les moment présent avec ma fille et meme si elle me manquait quand elle n'était pas la, je savais uqe je la reverrais très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Dim 9 Jan - 4:30


    Difficile de savoir s'il souriait pour le prénom ou pour le reste, il était super gracieux ! Il n'avait pas encore pleuré une seule fois, et ça me surprenait pour un petit bout de son âge. Je persiste à dire qu'il est tout petit et que j'ai peur de le casser en deux. Je ne suis pas ce qu'il y a de plus délicat. Il ne faut pas se baser sur ma filmographie, bien qu'un peu de moi soit dans chacun de mes films. De toute façon j'avais tellement de rôles différents qu'il était difficile de me coller une personnalité. J'avais une prédisposition avec les armes et les voitures, ça j'en conviens, mais pour le reste...
    Effectivement je devrais appeler ma fille, elle me manque déjà et nous ne sommes partis que ce matin ! Je tenta un rapide coup de fil mais tomba sur le répondeur, elle devait être avec ses copains, de sortie. Remarque sans mes parents pour me surveiller et à plus de 4000 bornes j'en aurais fait autant !

    Ca ne répond pas, elle doit être dehors.

    Elle avait tout de même une belle vie. La carte de crédit de maman, les sorties, la possibilité de visiter le monde entier, des amis... C'est tout ce que je lui souhaitais, j'étais du genre à vouloir la protéger de tout, tout le temps.

    Je devrais peut être le coucher, il est crevé.

    Il baillait aux corneilles, remarque ça devait être éprouvant pour lui tout ce changement, il n'avait que 9 mois ! Mais nous étions déjà subjugués par sa frimousse. Une graine de champion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mar 11 Jan - 1:52

Angie finit par appeler Al'. Elles ne pouvaient pas se passer l'une de l'autre. J'aimais cette relation qu'elles avaient toutes les deux, aussi proche, aussi complice, je préférais ça plutot que les voir s'engueuler sans arrêt. Angie était très concilliante avec sa fille, plus que moi je ne l'étais et il en fallait bien un sur les deux! Alison était une gamine adorable, toujours prête à rendre service, protectrice et mature, un peu trop .. son seul problème en ce moment c'est sa crise d'ado ! Elle nous en faisait pas mal voir ... mais bon je vais pas me plaindre vu celle que j'ai fait moi ! Ma fille n'en fera jamais le tier ... du moins j'espère.

Elle en profite ... a son âge j'aurais organisé une fête de folie si j'avais pas eu mes parents sur le dos!

Oui mais moi je suis pas un excemple, alors que ma fille est très mature et qu'elle ne fera jamais ce genre de chose .... Oui oui j'essaie de me convaincre la! Elle devait être avec ses potes, avec Diego surement, elle passe sa vie avec lui!
Mad' commençait à fatiguer. Il baillait, mais continuait à regarder partout découvrant son nouvel univers et surtout ses parents. La journée avait été longue pour lui.

Oui. Il lui faut une bonne nuit de sommeil ... tout comme nous!

J'étais crevé, mais tellement heureux! J'embrassa ma femme qui avait l'air fatiguée elle aussi. Entre l'émotion, le stress, le décalage horaire, la chaleur! Tout était fait pour nous la!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mar 11 Jan - 2:01


    J'avais une confiance aveugle en ma fille. Et puis j'espérais bien qu'elle allait en profiter ! Je ne le criais pas sur tous les toits par respect pour son père mais je dois dire que je ne m'en serais pas privée. Après tout elle est en week-end, avec ses amis, une bande solide avec qui elle s'éclate, nous ne sommes pas là et nous ne sommes pas censés rentrer avant demain, un vendredi soir j'espérais au moins qu'elle ait la décence de s'éclater. Je n'avais pas été une ado modèle et pourtant j'avais une fille parfaite ! Mais j'espérais simplement qu'elle penserait à tout remettre en état avant que son père et moi ne rentrions. Ce que nous ne savons pas ne peut pas nous faire de mal ! Ca je vais le taire devant Stephen, il me trouverait encore trop laxiste.

    Elle est beaucoup plus raisonnable que ça mon chéri.

    Et moi très hypocrite ! Prenant son menton entre mes doigts, je l'embrassa tendrement, Madd dans les bras. Il était crevé, il luttait pour ne pas s'endormir et découvrir encore un peu plus son univers.
    Il nous fallait le coucher, mais loin de moi l'envie de m'en séparer. Je me tourna sur le côté, dans les bras de Stephen, et le déposa sur mon oreiller, caressant ses cheveux pour l'aider à trouver le sommeil. Mon sourire ne tarissait pas. J'avais hâte de le rammener à la maison.

    Il faudra s'occuper de l'inscription à l'école. Dès qu'on rentre. C'est un peu tôt mais il faut s'y prendre maintenant si on veut des places. Et puis lui faire une chambre aussi, monter le lit et la commode qu'on a trouvé la dernière fois.

    On avait tout prit en double, comptant en premier lieu sur une garde alternée étant donné nos rapports à ce moment là.
    Sa main dans la mienne, mes doigts jouaient avec les siens, je ne parvenais pas à me détacher ni de l'un, ni de l'autre. Et le mythe de la femme belle et indépendante en prend un coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Evans

Stephen Evans

Messages : 34
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mar 11 Jan - 2:31

J'espère bien !

J'étais le genre de père très chiant ... surtout en ce qui concerne les garçons que cotoient ma fille. Bon pour Diego, il n'y a pas de soucis, c'est son cousin, ils me font parfois penser à des jumeaux tous les deux tellement ils s'entendent bien, tellement ils se ressemblent, mais alors les autres mecs !!!!
Je savais que je ne pourrais pas l'empêcher d'avoir des petits copains, tant qu'elle ne me les ramenait pas ça allait! Ma fille n'est qu'a moi et il est pas prêt celui quime la prendra! Angie dit que je suis trop jaloux, que je dois la laisser vivre un peu, mais je connais les homme pour la simple et bonne raison que 'jen suis un et que j'ai été un p'tit con de 15 ans qui ne pense qu'a se taper une nana pour frimer devant les potes et ma fille est très belle et très naive .... un peu comme sa mère! je gardais un oeil bien ouvert sur elle et j'aimerais qu'Angie en fasse autant, mais elle était beaucoup plus cool que moi. Je ne devais pas penser au fait que ma fille devait etre en train de s'éclater sinon j'allais saturer sa boite vocale. Je me concentra sur mon fils ... si les gamins pouvaient rester à cet age la!

Si on commence à l'habituer comme ça ... on a aps fini tu t'en rends compte?!

Oui si on le laisse dormir avec nous c'est pas gagné pour son indépendance, mais moi non plus je n'avais pas envie de m'en séparer. Je voulais surtout être sur qu'il dorme bien ,qu'il se sente en sécurité. Après tout, il changeait totalement d'environnement, il ne nous connaissait pas vraiment, ça devait faire beaucoup pour lui. Angie l'allongea entre nous ... je n'allais pas beaucoup dormir, de peur de l'écraser .... vous avez vu la crevette à coté de moi. Un mauvais geste et je le casse en deux!

On s'occupera de ça en rentrant, ne t'inquiète pas. J'avais pensé faire différent ton de bleu dans sa chambre pour ne pas qu'elle soit uni ... enfin dans la chambre qu'il aura chez toi ...

Chez toi, chez moi, c'était devenu notre lot quotidien, on avait pris l'habitude d'avoir notre indépendance et si elle n'était pas prête à ce qu'on revive ensemble je le comprendrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Evans

Angelina Evans

Messages : 118
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   Mar 11 Jan - 2:42


    Alison plaisait, j'en étais consciente et ça me faisait plaisir, après tout que les autres se rendent compte de la beauté qu'est ma fille est flatteur non ? Et puis elle a le pouvoir de tous les mener à la baguette, et si elle le fait elle a raison. Malheureusement elle avait mon coeur d'artichaud et ça n'allait pas pour m'arranger. Ni moi ni son père. De toute façon elle n'a aucune chance de boucler son Oedipe cette gamine avec Stephen. MA princesse, MON bébé, ça c'est sûr qu'elle n'aurait pas manqué d'attention !

    C'est juste la première nuit Stephen.

    Dos contre lui, sa main dans la mienne, accoudée au matelas, je le contemplais en souriant. Je commençais déjà à le défendre envers et contre tout, mon bébé ! Je ne suis pas sûre que son Oedipe à lui soit bien mieux barré mais on fera avec les moyens du bord.
    J'embrassa ses doigts en me blottissant contre lui, j'étais exténuée, mais hors de questions de m'endormir tout de suite.

    Tu vois bébé, à peine 24 h et papa commence déjà à dévier. N'en prend pas de la graine.

    Passant le bout de mon doigt sur les lèvres de mon petit garçon. Stephen avait cette tendance maladroite. Alors pour une femme ça coule de source mais pour un homme...
    On a fait l'amour hier soir, avant hier, même sûrement plus et on vient d'adopter un enfant. Maintenant il me parle de SON appartement et de MA maison ? Non mais j'hallucine là ! Je suis peut être une chieuse, et j'assume, mais dites moi qu'il le fait exprès, par pitié !

    On ne met pas son ex dans son lit plusieurs fois de suite pour ensuite lui proposer de faire chambre à part chéri. Demande à ta fille ce qu'elle en pense mais elle te dira sûrement la même chose que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre vie bascule Stephen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre vie bascule Stephen
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les instruments de musique de notre époque
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Le Cycle de Pendragon de Stephen Lawhead
» "Inscrivons notre région pour la 11ème édition"
» Découvrons notre région

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day in Miami :: So Far... :: Hors de la Ville-
Sauter vers: